Vous êtes sur la page 1sur 1

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Mr VERDI Patrice C/O Mr VERDI Marcel 34 Rue René Dunan 06150 CANNES LA BOCCA

Monsieur VERDI Patrice

Cannes le 25/02/09

CANNES LA BOCCA Monsieur VERDI Patrice Cannes le 25/02/09 à Monsieur Francis MALLOL Président du TA

à

Monsieur Francis MALLOL Président du TA de NICE

Monsieur le Président,

J’ai l’honneur de vous écrire afin de vous apporter certaines précisions qui ne sont écrites sur aucun papier et que je vous transmets afin de vous éclairer sur la suite des évènements qui semblent avoir été décidée mais qui ne l’est pas encore fort heureusement pour nous tous car je sais que votre décision en date du 05/02/09 transmise le 20/02/09 concernant le dossier N°0806724 a été prise afin de me faire prendre conscience qu’étant donné ma condamnation, je n’ai plus rien à demander. Les faits suivants n’ont jamais été portés à votre connaissance ni à la connaissance de personne pour le moment, ce sont des éléments d’un puzzle que vous assemblerez sans difficulté. Il existe trois équations dont une qui concerne la géométrie dans l’espace, qui rapporteront chacune un million de dollar, un russe a découvert la première, moi la seconde il y a un an, j’ai scanné mes épreuves avant de les détruire, j’ai crypté le tout avec une clé publique et privée de 512 bits avec un algorithme RSA puis j’ai déposé le tout sur le net et une copie dans un immeuble sur une carte mémoire de moins de 10 euros. J’ai joint à ces documents le PV d’audition du témoin ainsi qu’une copie de mon rapport de problème potentiel de pédophilie mais également un compte rendu sur le témoignage du témoin le soir même car j’ai utilisé le véhicule de service entre 12h et 14h pour emmener cette jeune fille à la campagne en toute sécurité chez mes parents dans leur résidence secondaire à St Vallier où nous avons eu toute la nuit après mon service pour parler de cette affaire puis nous avons pris un petit déjeuner à GRASSE le lendemain matin et j’ai raccompagné cette jeune fille à la gare de CANNES en lui donnant mon numéro de portable sur lequel elle m’affirmait quelques semaines plus tard être menacée par la Police. Plus pragmatiquement, ma clé de cryptage paraîtra sur des sites ciblés si mon ordinateur avec mon IP ne font pas certaines choses de façon récursive, à ce moment là, certains groupuscules de gauche, diffuseront les fichiers et récupèreront en théorie un million de dollar US s’ils comprennent ou pas les explications de mon équation. Donc, résumons, l’administration ne veut pas céder, moi non plus, mais si l’affaire est diffusée en temps réel avec mon équation dans le monde entier, ce sera certainement un scandale politique majeur qui va secouer la France, à ce moment là, Monsieur le Président du TA de NICE, c’est Monsieur le Président de la République qui vous demandera des explications sur ce dossier et j’imagine difficilement ce que vous pourrez répondre à ce moment précis qui ne dépend finalement que de votre capacité à extrapoler et à imaginer ce qu’un informaticien, passionné par les sciences, peut faire quand des magistrats décident de lui faire perdre son emploi pendant près de huit années et donc toute dignité humaine alors que le gouvernement déclare que sa priorité est la justice sociale et que des fonctionnaires de Police condamnés à des peines beaucoup plus lourdes que la sienne et sans bénéficier de la loi d’amnistie sont restés en fonction dans l’indifférence ou la complaisance des institutions judiciaires et administratives de tutelle que vous dirigez depuis peu et que vous dirigerez encore pour de nombreuses années si le pouvoir exécutif le décide et si aucun problème majeur n’apparaît spontanément. Je suis conscient du lien étroit qui lie votre fonction au pouvoir exécutif, je n’exige pas l’impossible, c’est mon domaine, je vous demande simplement de reconnaître la faute de l’administration dans cette affaire pour des raisons évidentes de justice et de droit et de me donner enfin un poste et une fonction sociale constructive et même novatrice pour mon pays en adéquation avec cette fascinante capacité d’adaptation qui me différencie des esprits moyens qui font du panurgisme leur philosophie de vie et parfois même leur ministère, par contre, si je suis brisé, je ferai appel, et l’affaire deviendra publique car j’ai décidé depuis environ six mois de m’asseoir sur un million de dollars pour vous écrire ces quelques mots, cela en dit long sur ma détermination dans cette affaire pitoyable.

dit long sur ma détermination dans cette affaire pitoyable. VERDI Patrice PS : Lorsque la Police
dit long sur ma détermination dans cette affaire pitoyable. VERDI Patrice PS : Lorsque la Police

VERDI Patrice

PS : Lorsque la Police de CANNES, a refusé que je m’approche des ordinateurs pour des raisons obscures et injustes car ils utilisaient depuis des années mon programme, je leur ai précisé : « Dans une semaine, un mois, ou plus les ordinateurs s’arrêteront » et ils on ri, mais quelques temps plus tard, cela s’est produit sur les machines à des dates différentes car j’avais programmé un virus qui contrôlait certains fichiers et leur évolution en détournant certaines interruptions du système d’exploitation au profit de routines programmées par mes soins, en ce qui concerne mes découvertes, le plus amusant a été de bouleverser le calcul matriciel et de l’appliquer sur six plans différents puis de mettre en équation l’infini comme une fonction définie précisément qui renie l’espace mais jamais le temps qui est lié à la vitesse d’un élément et se retrouve cadenasser par la théorie de la relativité restreinte qui se borne à nous empêcher tout déplacement lointain alors que dans mon postulat tout paraît possible même si les applications militaires ou civiles semblent difficiles à mettre en place sans des moyens et des technologies très différentes de ce que l’on conçoit actuellement et dont le domaine est vaste et le champ

d’action encore plus, c’est l’avenir de l’Europe et de l’EURO qui

.

.

.

.

.

sera engagée profondément ou l’Hégémonie du Dollar sur le monde

entier qui perdurera encore d’avantage et pour longtemps si cette équation leur parvient parce que vous reniez vos devoirs et mes droits.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.