Vous êtes sur la page 1sur 1

Numro messager : 201410028784

Llkertf galit Fratmdii


RfPUBi i coj E F R A N A I S E
21 MAI 20U
MI N I S T R E D E L A J U S T I C E
DIRECTION
DE L ' ADMINISTRATION PNITENTIAIRE
LE CHEF DE SERVICE,
ADJOINT AU DIRECTEUR
Mesdames et messieurs les directeurs
interrgionaux des services pnitentiaires
Dossiersuivi par: CatherinePORCEDDU
PME - 0149962929
Objet : Destruction ou autorisation du franchissement des murets subsistant dans les parloirs.
Le maintien des liens familiaux pendant la dtention est un lment dtenninant du processus
de rinsertion sociale des personnes sortant de prison et ce droit pour toutes les personnes
dtenues a t raffirm par les rgles pnitentiaires europennes et par la loi n2009-1436 du
24 novembre 2009 pnitentiaire.
Ce maintien est en particulier assur grce aux parloirs. Or, ce jour, des murets de sparation
sont toujours en place dans les parloirs de certains tablissements.
Je vous rappelle que l'existence de ces murets de sparation est en contradiction avec l'article
R. 57-8-12 du code de procdure pnale qui dispose que les visites se droulent dans un
parloir ne comportant pas de dispositif de sparation mais galement avec le principe du
parloir sans dispositif de sparation prvu dans la note annexe la circulaire D27 n 1011 du
3 mars 1983.
Afin de permettre un contact direct des personnes dtenues avec leurs proches lors des visites,
la circulaire du 20 fvrier 2012 relative au maintien des liens extrieurs des personnes
dtenues par les visites et l'envoi ou la rception d'objets, reprend le principe en nonant
que les visites se droulent dans un parloir qui ne doit comporter aucun dispositif de
sparation et indique que les personnes visites doivent pouvoir, par exemple, treindre
leurs visiteurs .
I l convient donc d'assurer sans dlai le respect des dispositions rglementaires sus
mentionnes, soit en dtruisant les dispositifs de sparation, soit, si la destruction n'est pas
possible rapidement pour des raisons d'ordre architecturale, d'autoriser-que ces murets soient
franchis ds lors que les deux portes des parloirs, ct famille et ct personne dtenue, sont
fermes.
Je vous remercie donc de veiller la mise en place de cette autorisation, sous rserve du
respect des rgles de scurit et dans l'attente de la destruction dfinitive des murets.
Vous voudrez bien m'informer de toute difficult dans l'applicationd-ee note.
DAP
Adresse postale : 13, place Vendme - 75042 PARIS Cedex 01
Bureaux si tus : 8 - 10, rue du renard - 75004 PARIS
Tl . 01 44 77 60 60 - Fax. 01 49 96 28 69