Vous êtes sur la page 1sur 27
REMERCIEMENTS Je tiens à remercier dans un premier temps, toute l’équipe pédagogique de l’Ecole Mohammedia D’Ingénieurs.
REMERCIEMENTS Je tiens à remercier dans un premier temps, toute l’équipe pédagogique de l’Ecole Mohammedia D’Ingénieurs.

REMERCIEMENTS

Je tiens à remercier dans un premier temps, toute l’équipe pédagogique de l’Ecole Mohammedia D’Ingénieurs.

Je tiens à remercier tout particulièrement et à témoigner toute ma

reconnaissance aux personnes suivantes, pour l’expérience enrichissante et pleine d’intérêt qu’elles m’ont fait vivre durant ma période de stage au sein de

l’entreprise (SGTM) :

Monsieur LARAKI Bachir chef de projet, pour son accueil et la confiance qu’il m’a accordé.

Messieurs BIJAD, ABDELKADER, ABDELKRIM, ABDELHADI et MUSTAFA les chefs de chantier qui m’ont fait partager leur chantier avec générosité, pour le temps qui m’ont consacré le long du stage. Sachant

répondre à toutes mes interrogations à propos du déroulement des travaux au

sein de leurs chantiers.

Monsieur HAMZA le PROJETEUR du chantier pour sa contribution .

Monsieur TABIBI Mohammed : conducteurs des travaux pour son accueil chaleureux.

Monsieur Mustapha le topographe du chantier pour le temps qu’il m’a consacré le long de cette période.

Rapport de stage

1

Introduction : Dans le cadre de ma formation à l’Ecol e Mohammedia d’Ingénieurs (EMI ), j’ai
Introduction : Dans le cadre de ma formation à l’Ecol e Mohammedia d’Ingénieurs (EMI ), j’ai

Introduction :

Dans le cadre de ma formation à l’Ecole Mohammedia d’Ingénieurs (EMI), j’ai passé un stage d’une durée d’un mois en entreprise. Ce stage a pour objectif de mettre en pratique les connaissances acquises à l’école.

J’ai pu effectuer mon stage ouvrier au sein de la prestigieuse entreprise SGTM et plus particulièrement sur un chantier de bâtiments, AUTO HALL à Casablanca.

Ce chantier est présenté comme l’un des plus importantes opérations de construction dans la région de Casablanca, était ainsi pour moi l’occasion de m’investir dans un chantier de grande envergure tout en me permettant d’évoluer au sein d’une grande structure.

Le sujet de mon étude a concerné le suivi de tout le projet, en découvrant les différentes techniques de construction ainsi employées, et j’étais chargé aussi de contrôler la qualité d’un lot depuis les terrassements jusqu'à la fin de mon stage. Chose qui m’a permis de découvrir et d’analyser les différentes difficultés qui règnent sur le chantier.

Rapport de stage

2

Pré séntation dé l’éntréprisé : La SOCIETE GENERAL DES TRAVAUX DU MAROC -SGTM- a développé une
Pré séntation dé l’éntréprisé : La SOCIETE GENERAL DES TRAVAUX DU MAROC -SGTM- a développé une

Pré séntation dé l’éntréprisé :

La SOCIETE GENERAL DES TRAVAUX DU MAROC -SGTM- a développé une expérience solide et cumulé de nombreux acquis : ces savoir-faire ont rapidement fait de l'entreprise le leader national du secteur BTP.

Des défis emblématiques, de grands chantiers d'envergure nationale, la maîtrise d'immenses ouvrages à très haut niveau de complexité technique :

près de quatre décennies ont contribué à étendre et diversifier sans cesse les compétences exceptionnelles de l'entreprise.

Cette dynamique permanente s'appuie sur des ressources humaines bien formées, soit plus de 8 000 salariés. Elle mobilise aujourd'hui un parc de plus de 900 engins à la pointe de la technologie.

L'essor constant de SGTM est d'abord dû à l'adhésion de ses collaborateurs au projet d'entreprise et à leur engagement. SGTM a pu, avec eux, s'inscrire dans une démarche de certification ISO 9001 / version 2000, pour anticiper les attentes et donner aux marchés les réponses d'un leader.

SGTM progresse en harmonie avec l'ensemble du Royaume : l'entreprise bénéficie du développement national et y apporte sa contribution en retour. Ce cercle vertueux crée de la valeur, pour tous, et construit, avec tous, le Maroc de demain.

Réalisations de l’entreprise :

Bâtiment

Grande MOSQUEE HASSAN 2

UNIVERSITE AL KHAWAYNE

MOROCCO MALL

Tour Maroc Télécom

 

Rapport de stage

3

   
 Casablanca Marina Infrastructures Sportives  STADE DE MARRAKECH Ouvrages d'art  PORT TANGER MED 

Casablanca Marina

Infrastructures Sportives

STADE DE MARRAKECH

Ouvrages d'art

PORT TANGER MED

PONT HASSAN 2

Viaduc Boughani

Barrages

 

Barrage Sidi Med Ben Abdellah

BARRAGE ABDELMOUMEN

Travaux Maritimes

PORT DE CASABLANCA

Industrie

EXTENSION DE LA CENTRALE JLEC

Plateformes de la SAMIR

 Casablanca Marina Infrastructures Sportives  STADE DE MARRAKECH Ouvrages d'art  PORT TANGER MED 

Rapport de stage

4

PRESENTATION DU CHANTIER Le chantier AUTOHALL se situe à CASABLANCA, plus particulièrement dans la zone industrielle
PRESENTATION DU CHANTIER Le chantier AUTOHALL se situe à CASABLANCA, plus particulièrement dans la zone industrielle

PRESENTATION DU CHANTIER

Le chantier AUTOHALL se situe à CASABLANCA, plus particulièrement dans la zone industrielle SIDI BERNOUSSI. Le choix du site était crucial :

Le site présente des caractéristiques géotechniques favorables et est accessible par la voie autoroute menant à RABAT.

RESSOURCES HUMAINES ET MATERIELS EMPLOYES

La société a mis à la disposition de son personnel travaillant sur ce chantier de moyens matériels très importants et à la pointe de la technologie:

4 grues à tour
  • 4 grues à tour

1 grue mobile
  • 1 grue mobile

4 camions malaxeur
  • 4 camions malaxeur

Un camion benne

Un camion benne

Un camion-citerne

Un camion-citerne

Une centrale à béton

Une centrale à béton

4 compresseurs
  • 4 compresseurs

Une chargeuse

Une chargeuse

Un mini-compacteur

Un mini-compacteur

Un concasseur

Un concasseur

Une pelle hydraulique

Une pelle hydraulique

Un dumper

Un dumper

Une pompe à béton

Une pompe à béton

5 grutiers
  • 5 grutiers

3 conducteurs d’engins
  • 3 conducteurs d’engins

7 chauffeurs
  • 7 chauffeurs

Petit outillage

Petit outillage

Rapport de stage

5

Déscription du projét LE PROJET AUTO HALL se compose de 13 bâtiments au total : 
Déscription du projét LE PROJET AUTO HALL se compose de 13 bâtiments au total : 

Déscription du projét

LE PROJET AUTO HALL se compose de 13 bâtiments au total :

  • Les bâtiments numérotés de un à neuf sont identiques en leur architecture. Ils sont conçus pour contenir des bureaux et un show-room, pour la commercialisation des véhicules. Et Les charpentes métalliques sont conçues pour contenir des ateliers de réparation ainsi que d’autres services d’après-vente, offertes par les différentes marques internationales commercialisant leurs produits aux Maroc tel New Holland, FORD, MUTSIBUSHI, VOLKSWAGEN

  • Le bâtiment n°10 contiendra un restaurant et des douches.

  • Le onzième bâtiment est d’une architecture spéciale puisqu’il est doté d’un sous-sol pour le stockage des véhicules, s’étalant sur une surface de 3000m 2 . Le bâtiment sera destiné au stockage, réparations et maintenance et autres services.

  • Le treizième bâtiment sera réservé en exclusivité pour des bureaux pour le personnel qui gèrera

ce nouveau siège d’ AUTOHALL.

Le projet s’étend sur une superficie totale valant neuf hectares.

Rapport de stage

6

Caractéristiques géotechniques du site : Contraintes admissible au service =2.10 bars Contrainte de vérification à ELU
Caractéristiques géotechniques du site : Contraintes admissible au service =2.10 bars Contrainte de vérification à ELU

Caractéristiques géotechniques du site :

Contraintes admissible au service

=2.10 bars

Contrainte de vérification à ELU 3.15 bars

Coefficient de poussée active du sol

Densité du sol

=18KN/m3

=0.33

Dispositions constructive :

Enrobage des aciers pour poteaux, poutres et voiles : 3cm Enrobage des aciers pour dalles : 2cm Enrobage des aciers pour semelles : 5cm

Rapport de stage

7

Ma dé marché Après avoir découvert le chantier, le chef de projet m’a confié une mission,
Ma dé marché Après avoir découvert le chantier, le chef de projet m’a confié une mission,

Ma dé marché

Après avoir découvert le chantier, le chef de projet m’a confié une mission, qui était le suivi de la globalité des 13 bâtiments, en accompagnant les chefs de chantier et les chefs d’équipes. J’été chargé aussi de participer à la construction du bâtiment N° 13 et de la charpente métallique du neuvième bâtiment, depuis les fondations jusqu'à la fin de mon stage, tout en effectuons les taches cités ci-dessous :

  • Participer aux Traçage des semelles.

  • Contrôle du ferraillage et vérification de la conformité des cales d’armatures.

  • Contrôler la pose du coffrage, des poutrelles au niveau des planchers par le biais du plan de la pose.

Rapport de stage

8

Missions ré alisé s Suivi de l’avancement des travaux au sein du bâtiment N°13 : Terrassement
Missions ré alisé s Suivi de l’avancement des travaux au sein du bâtiment N°13 : Terrassement

Missions ré alisé s

Suivi de l’avancement des travaux au sein du bâtiment N°13 :

Terrassement :

Les travaux de terrassements sont réalisés en suivant les consignes du laboratoire d’étude de sol, afin darriver au bon sol pouvant supporter l’ouvrage sans avoir de tassement uniforme bien que différentiel pouvant entrainer des dégâts dans l’ouvrage.

Après l’achèvement des travaux de terrassement, j’ai assisté au coulage du béton de propreté sur une épaisseur de 10 cm avant de poser les cages d’armatures des fondations.

Rapport de stage 9
Rapport de stage
9
Les semelles de Fondations : Une semelle de fondation est un ouvrage d'infrastructure, en <a href=béton armé, qui reprend les charges d'un organe de structure d'une construction et qui transmet et répartit ces charges sur le sol. Au sein de ce chantier, on distingue deux types de semelles :  les semelles isolées, que l'on retrouve au-dessous d'un poteau.  les semelles filantes, situées sous un mur ou un voile. J’ai assisté au traçage des semelles en accompagnant le topographe, puis la pose des cages d’armatures, le coffrage et le bétonnage. Une fois les travaux de remballage sont achevés, un compacteur arrive en place pour compacter les alentours de la fondation. Rapport de stage 10 " id="pdf-obj-9-2" src="pdf-obj-9-2.jpg">

Les semelles de Fondations :

Les semelles de Fondations : Une semelle de fondation est un ouvrage d'infrastructure, en <a href=béton armé, qui reprend les charges d'un organe de structure d'une construction et qui transmet et répartit ces charges sur le sol. Au sein de ce chantier, on distingue deux types de semelles :  les semelles isolées, que l'on retrouve au-dessous d'un poteau.  les semelles filantes, situées sous un mur ou un voile. J’ai assisté au traçage des semelles en accompagnant le topographe, puis la pose des cages d’armatures, le coffrage et le bétonnage. Une fois les travaux de remballage sont achevés, un compacteur arrive en place pour compacter les alentours de la fondation. Rapport de stage 10 " id="pdf-obj-9-6" src="pdf-obj-9-6.jpg">

Une semelle de fondation est un ouvrage d'infrastructure, en béton armé, qui reprend les charges d'un organe de structure d'une construction et qui transmet et répartit ces charges sur le sol. Au sein de ce chantier, on distingue deux types de semelles :

les semelles isolées, que l'on retrouve au-dessous d'un poteau.

les semelles filantes, situées sous un mur ou un voile.

J’ai assisté au traçage des semelles en accompagnant le topographe, puis la pose des cages d’armatures, le coffrage et le bétonnage.

Une fois les travaux de remballage sont achevés, un compacteur arrive en place pour compacter les alentours de la fondation.

Les semelles de Fondations : Une semelle de fondation est un ouvrage d'infrastructure, en <a href=béton armé, qui reprend les charges d'un organe de structure d'une construction et qui transmet et répartit ces charges sur le sol. Au sein de ce chantier, on distingue deux types de semelles :  les semelles isolées, que l'on retrouve au-dessous d'un poteau.  les semelles filantes, situées sous un mur ou un voile. J’ai assisté au traçage des semelles en accompagnant le topographe, puis la pose des cages d’armatures, le coffrage et le bétonnage. Une fois les travaux de remballage sont achevés, un compacteur arrive en place pour compacter les alentours de la fondation. Rapport de stage 10 " id="pdf-obj-9-30" src="pdf-obj-9-30.jpg">
Les semelles de Fondations : Une semelle de fondation est un ouvrage d'infrastructure, en <a href=béton armé, qui reprend les charges d'un organe de structure d'une construction et qui transmet et répartit ces charges sur le sol. Au sein de ce chantier, on distingue deux types de semelles :  les semelles isolées, que l'on retrouve au-dessous d'un poteau.  les semelles filantes, situées sous un mur ou un voile. J’ai assisté au traçage des semelles en accompagnant le topographe, puis la pose des cages d’armatures, le coffrage et le bétonnage. Une fois les travaux de remballage sont achevés, un compacteur arrive en place pour compacter les alentours de la fondation. Rapport de stage 10 " id="pdf-obj-9-32" src="pdf-obj-9-32.jpg">

Rapport de stage

10

Dallage : Après le compactage du remblai, les ouvriers pose un film étanche afin de remédier

Dallage :

Dallage : Après le compactage du remblai, les ouvriers pose un film étanche afin de remédier

Après le compactage du remblai, les ouvriers pose un film étanche afin de remédier au phénomène des remontés capillaires susceptible d’influencer la durabilité du béton.

Les ouvriers commencent ensuit l’opération de ferraillage en formant les deux nappes, tout en respectant l’espacement -indiqué dans le plan de coffrage-ferraillage- entre eux, ainsi que l’espacement entre les barreaux métalliques qui forment le maillon de la nappe. Un camion malaxeur vient par la fin pour couler le béton.

Dallage : Après le compactage du remblai, les ouvriers pose un film étanche afin de remédier

Rapport de stage

11

Rapport de stage 12
Rapport de stage 12
Rapport de stage 12

Rapport de stage

12

Rapport de stage 13
Rapport de stage 13
Rapport de stage 13

Rapport de stage

13

Coffrage des poteaux et des voiles : Au sein de ce chantier Le coffrage des poteaux

Coffrage des poteaux et des voiles :

Coffrage des poteaux et des voiles : Au sein de ce chantier Le coffrage des poteaux

Au sein de ce chantier Le coffrage des poteaux et des voiles se fait par le biais de panneaux métalliques assez lourds qu’on nettoie avant utilisation par un produit facilitant l’opération de décoffrage et permettant au béton d’obtenir une surface extérieure lisse.

Pendant le coffrage il faut impérativement :

Vérifier la conformité des cales d’armature.

S’assurer que les panneaux soient parfaitement verticaux. Pour ce

faire un ouvrier implante une tige au plafond des panneaux. Il met ensuite un fil sur la tige, le fil contient à son extrémité une masselotte. Les ouvriers serrent les panneaux jusqu’à ce que la valeur lue en bas soit identique à celle lue en haut.

S’assurer de la stabilité du coffrage. et renforcer le coffrage par des

tiges de soutient. Vérifier l’étanchéité du coffrage.

Les images ci-dessous montrent les coffrages de poteaux à section rectangulaire et un coffrage d’un voile en béton.

Rapport de stage

14

Rapport de stage 15
Rapport de stage 15
Rapport de stage 15
Rapport de stage 15
Rapport de stage 15

Rapport de stage

15

Les Planchers : Au cours de ma période de stage j’ai assisté principalement à un type

Les Planchers :

Les Planchers : Au cours de ma période de stage j’ai assisté principalement à un type

Au cours de ma période de stage j’ai assisté principalement à un type de plancher : Planchers en hourdis.

Ce type de plancher est réalisé avec les composantes suivantes :

Des poutrelles préfabriqués, placés parallèlement les uns aux autres,

tous les 0,4 à 0,8 m. Des hourdis placés entre les poutrelles.

Des entretoises et des chapeaux.

Les planchers en hourdis sont surtout intéressants lors de rénovations grâce à leurs possibilités de manipulation. Ils présentent aussi l’avantage d’être plus souples et plus légers.

Rapport de stage 16
Rapport de stage
16
Aussi au cours de la période de mon stage J’ai assisté à un type de planchers
Aussi au cours de la période de mon stage J’ai assisté à un type de planchers

Aussi au cours de la période de mon stage J’ai assisté à un type de planchers rarement utilisé, C’est le plancher à Bac.

Ce type de plancher est plus léger que les planchers en hourdis, et il supporte des charges très importantes. Mais son coffrage et sa pose d’étais est assez complexe et son ferraillage demande assez de temps:10 jours environ pour achever le ferraillage et le coulage du béton sur une superficie de 800m 2 .

Rapport de stage 17
Rapport de stage
17
Rapport de stage 18
Rapport de stage 18
Rapport de stage 18

Rapport de stage

18

Le Radier : Le radier est une plate- forme maçonnée qui est la base de départ

Le Radier :

Le Radier : Le radier est une plate- forme maçonnée qui est la base de départ

Le radier est une plate-forme maçonnée qui est la base de départ d’un bâtiment et qui sert d’assise stable à l’ensemble de la construction.

Au cours de ma période de stage j’ai assisté à la construction de plusieurs radiers au sein du onzième bâtiment.

Le Radier : Le radier est une plate- forme maçonnée qui est la base de départ

Rapport de stage

19

L’étanchéité dés murs dé soubassémént : Les voiles en béton du sous-sol du onzième bâtiment sont

L’étanchéité dés murs dé soubassémént :

L’étanchéité dés murs dé soubassémént : Les voiles en béton du sous-sol du onzième bâtiment sont

Les voiles en béton du sous-sol du onzième bâtiment sont couverts d’une étanchéité pour s’assurer que l’eau ne pénètre pas à l’intérieure.

Cette étanchéité est composée de rouleaux en bitume collés aux murs à l’aide d’un chalumeau.

L’étanchéité dés murs dé soubassémént : Les voiles en béton du sous-sol du onzième bâtiment sont
Rapport de stage 20
Rapport de stage
20
Contro lé qualité Le contrôle qualité sur notre chantier s’intéresse surtout aux façonnages des armatures, vér
Contro lé qualité Le contrôle qualité sur notre chantier s’intéresse surtout aux façonnages des armatures, vér

Contro lé qualité

Le contrôle qualité sur notre chantier s’intéresse surtout aux façonnages des armatures, vérifications des cales d’enrobages, formulation du béton, contrôle des axes et du traçage, nettoyage du milieu après l’achèvement de la tâche et se débarrasser des déchets et matériaux inutilisable.

REALISATIONS :

J’étais chargé de contrôler la qualité du bâtiment n°13, ainsi que la charpente métallique du neuvième bâtiment.

Ma mission était principalement concentré sur :

La vérification de la conformité des calles d’enrobages.

la commande du béton de la centrale.

Accompagner le bureau de contrôle.

Accompagner le topographe lors de l’implantation des axes.

Vérification de la qualité de compactage du remblai pour dallage.

Vérification des joints de séparation.

Contrôle du ferraillage.

Rapport de stage

21

Un chantiér éxémplairé : Consommation de béton Voici l’exemple d’ une Consommation journalière en béton au
Un chantiér éxémplairé : Consommation de béton Voici l’exemple d’ une Consommation journalière en béton au

Un chantiér éxémplairé :

Consommation de béton

Voici l’exemple d’une Consommation journalière en béton au sein du chantier :

 

quantité

Destination

béton de propreté dosé à

     

200kg/m 3

B 16

20.5

Bâtiment 11

béton dosé a 350kg/m 3

B 1

252.75

Bâtiment 11, Bâtiment 6, Bâtiment 2(dalle), Massif.

Béton transporté à l’extérieure

   

Du chantier

16

Oued Cherroutte

Pour répondre aux besoins du chantier en béton l’entreprise a installé une centrale à béton dans un endroit qui ne gêne ni le bon déroulement des travaux ni la circulation d’engins.

  • L’installation de cette centrale à béton ne pourrait que diminuer les couts de transport du béton et d’éviter les procédures de demande à chaque fois, cela permet d’assurer la fluidité des travaux et de diminuer le cout du prix.

Rapport de stage

22

GESTION DU COFFRAGE ET DU MATERIEL : Dès mon arrivé à ce chantier, j’ai observé que

GESTION DU COFFRAGE ET DU MATERIEL :

GESTION DU COFFRAGE ET DU MATERIEL : Dès mon arrivé à ce chantier, j’ai observé que

Dès mon arrivé à ce chantier, j’ai observé que les travaux de coffrage se font d’une manière enchainée.

Une fois les travaux de coffrage sont achevés en un niveau, les ouvriers nettoient les panneaux de coffrage pour les réutiliser.

C’est pour cette raison que les bâtiments sont en différents état d’avancement

des travaux :

Le bâtiment 1 : les équipes travaillent sur l’élévation rez-de-chaussée

Le bâtiment 13 : au sein de ce bâtiment d’autres équipes travaillent sur le dallage.

Le bâtiment 8 : au sein de ce bâtiment témoin les travaux de constructions sont achevés, et la sous-traitance commence : plomberie ; carrelage ; peinture ; installation des cadres pour vitres et pose de vitres.

  • Cela permet au chef de projet d’optimiser les couts de coffrage, tout en respectant les délais prévus.

Rapport de stage

23

Le remblai d’apport : Quelques bâtiments sont réalisés sur des remblais compactés adéquatement avec les consignes

Le remblai d’apport :

Le remblai d’apport : Quelques bâtiments sont réalisés sur des remblais compactés adéquatement avec les consignes

Quelques bâtiments sont réalisés sur des remblais compactés adéquatement avec les consignes du laboratoire, afin de remédier au changement de relief du terrain.

Pour réduire ses charges l’entreprise a installé un concasseur sur chantier, pour en profiter du sol obtenu par l’opération de déblai lors du terrassement du sous-sol du onzième bâtiment.

Cela permettra à l’entreprise de gagner sur deux volets :

  • Diminuer les charges de construction : cout de transport si l’entreprise a fait recours à l’importation du sol de l’extérieure.

  • Exploiter le remblai provenant de l’opération de déblai, et réduire d’avantage le cout de transport des déchets.

Les grues :

Les grues sont posées dans des endroits stratégiques permettant d’assurer la fluidité des travaux sans gêner la circulation des engins et sans mettre en danger les ouvriers manœuvrant dans leurs entourages.

Rapport de stage

24

Hygiène et sécurité :  La totalité de personnel manœuvrant au sein de ce chantier sont

Hygiène et sécurité :

Hygiène et sécurité :  La totalité de personnel manœuvrant au sein de ce chantier sont
  • La totalité de personnel manœuvrant au sein de ce chantier sont équipés d’un casque et des brodequins conçus spécialement pour les chantiers de BTP.

  • Pour éviter le dégagement de la poussière dans l’air. Un camion- citerne arrose la totalité du chantier et surtout le passage des engins : les camions malaxeurs ; dumper ; chargeuse….

  • L’opération d’étaiement et la pose d’échafaudages se fait conformément au plan de préconisation de la pose pour stabiliser les lisses supportant la dalle.

Rapport de stage

25

Conclusion Tout d’abord pour conclure sur la mission qui m’était évoqué, j’ai pu maitriser le chantier

Conclusion

Conclusion Tout d’abord pour conclure sur la mission qui m’était évoqué, j’ai pu maitriser le chantier

Tout d’abord pour conclure sur la mission qui m’était évoqué, j’ai pu maitriser le chantier en découvrant la stratégie sur laquelle l’entreprise se base.

Ayant passé un stage chez la société leader du secteur BTP AU MAROC, au sein de l’un de ses immenses chantiers, m’a initié au domaine du génie civil et me permettra à affronter avec plus d’efficacité le monde du BTP avec un bagage technique et une expérience professionnelle très enrichissante.

Ce stage m’a permis aussi de découvrir la réalité du terrain, Et la complexité de chaque tâche ainsi que les problèmes pouvant immergés.

Ce stage était pour moi une étape primordiale avant d'envisager de diriger des projets de construction des gros œuvres.

Au terme de ce rapport, je garde un bon souvenir de l’atmosphère agréable qui règne au sein de cette administration. J’ai également une vision plus précise du

monde du travail et une culture plus riche du génie civil.

En conclusion, je remercie de nouveau tout le personnel de la société pour leur

assistance, leur dévouement et leur large collaboration dans l’exécution de

mon stage.

Rapport de stage

26

Rapport de stage 27
Rapport de stage 27

Rapport de stage

27