Vous êtes sur la page 1sur 2

Riad ; Samy

Paul ; Gaossu

Entente sur le marché de la téléphonie mobile

Question 7 : Expliquez comment les échanges d’information entre les


opérateurs mobiles français permettaient à ceux-ci de mettre en œuvre
une politique de prix élevés.

En France, le marché de la téléphonie mobile est divisé entre trois grands


opérateurs qui se partagent exclusivement ce secteur : - Orange
détient 46 % de la part de marché
- SFR détient 35 %
- Bouygues Télécom détient 19 %

Ces trois opérateurs ont mis en œuvre des pratiques d’entente qui ont
altéré le jeu de la concurrence ce qui a conduit le Conseil nationale de la
concurrence à les sanctionner financièrement.

L’entente entre Orange, SFR et Bouygues leur à permis :


• D’obtenir des données confidentielles sur chacun des opérateurs
concernant le nombre de nouveaux abonnements ou de résiliation
• De s’arranger sur les prix des téléphones ou sur les abonnements
• De favoriser les forfaits avec engagements plutôt que les cartes
prépayées
• D’empêcher les nouveaux opérateurs d’entrer sur ce marché
• De réduire considérablement le jeu de la concurrence entre eux
• De fixer des prix qui ne diminueront jamais car la concurrence est
inexistante

Tous ces facteurs ont permis aux opérateurs une longévité sur ce marché
et aussi de pouvoir pratiquer des prix bien plus élevés que la normale et
en trouvant toujours des clients puisqu’ils sont les seuls sur ce marché. Le
choix des clients est donc limité et ils sont près à payer le prix fort car ces
opérateurs ont sus se rendre indispensable.
C’est pourquoi les prix de la téléphonie mobile en France font partis des
plus élevés en Europe.
On se rend alors bien compte de l’importance d’une concurrence saine
dans un marché qui permettra aux clients d’avoir le choix et de trouver
ailleurs des prix toujours plus bas.