Vous êtes sur la page 1sur 1
MERIGNAC Ae Vaud En guerre contre la pub Mérignac lance une offensive radicale contre la publicité sauvage et Jes enseignes trop envahissantes. Un projet de nouvelle réglementation est a l'étude, sous l’égide du service environnement de la mairie _ STEPHANE C. JONATHAN [ . ‘object est simple je propose, aux profes sionnels de Tafckage etdele publctset aux diferentes partispre nantes, de fie de Me. rignac un modéle de traitement qualtstif de latfchage publi. Mais ce modéle ne se ‘fora pas sans un caitemont quanti tatih avee une diminution impor ante des sutocs » Ans, Michel Sainte Marie vent derelancer la fuere conte Fenvahissement por Diicitaie qui défigure certains quarters de Mécignas, S'amusant avee Vimage de ‘Vhorme-sandwich’ on soit & Yenviromement, Gérard Chaus- set, explique Fambition de dee Mérignze de son setae statat de « villesandwick, D’o la nécessité ela mise en place dune politique WSs alobale ef cokérente contre Path. Gérard Chausset, adjoint au maire délégué a environnement: « Mérignac ne doit plus étre chage saavage, et dune nouvelle une "ville-sandtwich” et mieux gézer la publiite sur son tezztoire » Phero Berman! Bobed, ‘réglementation dels pubic des, 7 z - ogee ! acy tonneleprojet préparépar Geran’ “vront une mise en demour' Deux sts la'pub 8 Mévignac« généré heey caret Chama Hao aan cope ate ns a ae roe ne eeepc responsable du service envianne- wyeesrendrt fnaniBrison, GsTmilin de tanes to Satin fa tuation actuelle et en, et Rihard Pere, chargé. nae, «Attention, om sera me. Geen A ee Hae Saed Ge eee de ME du desir publics Ala rection chan sil neneront ps eure taGaage comb dace ‘Fim Soel (ane des plus impor: générale des services municpamx. affiches illic, ls sont pases Pa ea antes zones de chalandise @Aqui- Un projet qui servira de base de d'une astreinte de 500 francs par vail aura défi ‘es Soe Tonnes auto ctr {Scien ore de ral jretprae. thes (2) socrean pit sar annex mobiles juchates tro. Gontls constitution (us fonction” prore ans DE MORATOIRE irconvane Uaomtie dedex toirs et de Vatichage sauvage pol oar beaucoup —ssocstions, StS —imposé pal li — sera en- Jpant feu rouges, mus et trans- “ratiers.)adisavaliéeparlaPré. arguicateurs de specare, ett eae faaars Hoxudrdone atten: formateurs EDF. Bt mee . Iebannissement fetthage con, ote 208 pour voir les premiers ef Yaccumaation jove elairement en ‘age aforsementposerprelone: fs eoerets de eet ean de bonne Gllaveur de Yeivac: asonmé Les dfhts ne seront ga force BESTS sunset IOS. Soe coherent ayes “hate par une quantité Gémesurée de mentfaces certains entreprises treeraresdon'derrire ac hiv, envronnementale’ dot la vie et messages publiaire le passant esiclhOqusvtamnent)ory- Foe Gane reaseenGalvore fun Ge ge Gta, xen perost plus aucune. “Trop de tiquent Vessentel de leur comma eatation de leat nom ub ielspib'conmecn di” "alain parle Ha de Tochage @'0* Aan de eat ne @) Hy 2 une eingusitand de coe sransformatoure EDF & Merigaae Sete L de travail Le biitiments les abritant sont. SR DEMEORE Anettoyeretdaystémstizorlapase Ue eoupe de tava a du pain Lespeuts tines leas vnetre ctu dein, fea iron ihr 3 puch mis nae EMAC dil ront pa pe Paras nous dadons eee stinrleglindkh ple acshatanadtnmeette Sigal 0 ae ono EDT Hposbis dbs dork nies cele Geeks Gan ee eee Eloquent: 80% des 00 emplace- gear les transtormatours dct Ye" Pt Car ‘ api ‘mts publctares (es. taces',- ques ()cblesprivlgies des aff. St ray sre ort a dans le jargon)'présents’ au’ cheurssauvages »explque Gérard JmrdiuidMergracemtappdliss. Cheusel aiaptenenks Gisparaire purement et.simple\ bitués de es pratigues es eon ‘mént. Cesten touttasce q’ambi-; nuentcollernimporte ol, lsrece