Vous êtes sur la page 1sur 2

Introduction générale à l’économie

Dossier TD n°6 : La concurrence

Question : Expliquez comment les échanges d’information entre


les opérateurs mobiles français permettaient à ceux-ci de
mettre en œuvre une politique de prix élevés.

Entre 1997 et 2003, le secteur de téléphonie mobile français a observé une


forme inédite de concurrence due à des accords illégaux entre trois opérateurs
seuls sur le marché et qui étaient donc en situation de tripôle.

En effet, ces trois opérateurs : Orange, SFR, et Bouygues ont tenté de


profiter de leur situation de tripôle pour financer des campagnes respectives où
chacun de leurs intérêts seraient assurés. Ces campagnes furent en concertées
officieusement afin d'exploiter le marché.

Normalement, en situation de concurrence parfaite, à demande inchangée,


plus il y a de nouveaux offreurs sur le marché plus le prix d'équilibre risque de
baisser. Cependant, dans ce cas, les trois concurrents sont seuls sur le marché ce
qui les assure d'un prix d'équilibre avantageux. Mais, en plus de cela, ces
entreprises ont décidé d'échanger certaines informations comme le nombre de
résiliation de comptes (et la cause de cette résiliation), les nouveaux comptes
ouverts et tous les forfaits proposés par chacun ainsi que les enjeux de ces
forfaits. Ces informations circulant entre les trois opérateurs, un contrôle du
marché et donc de la demande peut se faire. Par exemple, si une entreprise a
résilié tous ses forfaits chez Orange car ceux-ci ne sont pas avantageux dans un
besoin d'accès à internet régulier, Orange peut en informer SFR qui tentera d'en
profiter en ajustant les forfaits qu'il propose, en retour il donnera d'autres
informations pouvant intéresser Orange. Ainsi, les opérateurs peuvent contrôler
les demandes de chaque client français ce qui leur permet de monter les prix
progressivement après concertation.

De plus l'échange d'informations permet une entente entre les trois


entreprises pour stabiliser l'évolution de leurs parts de marché. En effet les
opérateurs mettent en place en 2000 un accord pour qu'ait lieu cette
stabilisation. Grâce à ces accords les entreprises n'ont plus besoin de se
concentrer sur les parts du marché et peuvent instaurer des politiques
commerciales communes sur la façon d'élever les prix.

Enfin pour ce genre de manipulation, la téléphonie mobile est un secteur plus


que propice. En effet, avec le mode de vie actuel des occidentaux, le téléphone
portable est devenu un outil de communication très important pour ne pas dire
indispensable que ce soit pour les particuliers ou bien les professionnels. Le
téléphone portable peut donc se vendre a n'importe quel prix d'où la déviance
d'une concurrence contrôlée.
On voit donc qu'il est facile pour ces trois opérateurs de s'allier afin de
continuer d'accroitre leurs profits en élevant les prix ensemble.