Vous êtes sur la page 1sur 1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Inovării

Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2009


Proba E/ F
Proba scrisă la limba franceză
L1 intensiv, 3-4 ore

• Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.


• Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I (30 puncte) Varianta 017


Lisez le texte ci-dessous:
Des lieux vivants et inattendus
Renaud Donnedieu de Vabres a tenu, le 7 septembre, la conférence de presse de lancement des 23èmes
Journées européennes du patrimoine (16 et 17 septembre). Placée sous le thème « Faisons vivre notre
patrimoine », l’édition 2006 a favorisé l’éclosion d’initiatives artistiques sur des lieux qui méritent l’attention.
Placés sous l’égide du Conseil de l’Europe, 47 pays organisent le même événement chaque année. En
France, les Journées sont mises en œuvre par les directions régionales des affaires culturelles et les services
départementaux de l’architecture et du patrimoine.
Fermée au public depuis 1985, la grande nef du Panthéon rouvre gratuitement. À côté des classiques que
sont la découverte d’édifices publics (Élysée, Sénat, ministères et ambassades), l’édition 2006 propose aussi
la visite de lieux plus inattendus, tels que les locaux de France télévision à Paris et en région ou un concert de
Mozart dans un atelier de maintenance du métro parisien. En tout, 17 000 manifestations ont été prévues
partout en France, Outre-mer compris. L’édition 2005 avait attiré 12 millions de visiteurs. Mais 2006 est
particulier par la priorité donnée au patrimoine européen présent en France. « Cette année sera celle du label
Patrimoine de l’Europe, projet lancé par la France à la fin de l’an dernier, qui créera un réseau de sites, de
monuments et de lieux de mémoire et d’identité européennes », a tenu à signaler le ministre de la Culture,
lors de la conférence de presse d’ouverture des Journées.
Si Renaud Donnedieu de Vabres a retenu le thème « Faisons revivre notre patrimoine » pour 2006, c’est
parce que le patrimoine ne doit pas, selon lui, être une « nostalgie » mais « une richesse et un outil de
développement économique, social et culturel ». L’État s’engage donc à ce que chaque lieu de notre
patrimoine soit, plus que jamais, un lieu « ouvert à toutes les formes d’expression artistique, un lieu vivant ».
Le public peut alors découvrir ses monuments sous un autre jour, leurs portes s’ouvrant à des productions
musicales, audiovisuelles ou cinématographiques.
« Faire revivre le patrimoine européen », Actualités, 07.09.2006

1. Trouvez dans le texte les mots qui correspondent à:


a. offrir; b. surprenant.
4 puncte
2. Identifiez dans le texte trois mots appartenant au champ lexical de culture.
6 puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots.
10 puncte

4. Dites si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses. Puis justifiez vos réponses par des
citations du texte.
a. Les Journées européennes du patrimoine sont un événement autorisé par le Conseil de
l’Europe.
b. L’édition 2006 favorise l’idée que le patrimoine européen présent en France doit être conservé
et non pas exploité économiquement, socialement et culturellement.
6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés donnez un antonyme que vous utiliserez dans une phrase de
votre choix.
4 puncte
Probă scrisă la limba franceză L1 intensiv, 3-4 ore
1