Vous êtes sur la page 1sur 9
a La Dgri'g 0 phen As yurtiad's o Suid s odeni oday a teal! Linaiil 5 pb Ga Lec) Gilis Gye 4) cole 8 eas yas Ad ate Dd atl tgs Ge AV AS Y ota.g al YAY Go) agai Al guys ode Meme of aga y Cranl Aaees All cle 5 alan Ade atl lie Call ass GM Glas Yl pga Gas opal adel ul i) ide La YI Ul ale Y La aS ol gall cui Al Liked Le YI Ll ag Y Ly A lal sued A aus some Tcl a cals | ges ilud bate, we Li, Gaps cas cag phy ILS fil GUS Cuasll Guei Gli Leglaci alias Ale ait! Lie ton US 3 AI dea: JS 5 dea: Adtae SS 5 gilirne geil phy Sal G4 ade O—$ al jl an) ty clea 5s Lule Lilly Li jal aelllé rcices MME, Mai 200: Defodnohon TermQue Exercice t is Un solide 1 de dimensions 2Lx2L et de faible épaisseur e, est placé dans un caisson rigide dont une paroi latérale peut se translater horizontalement (figure 1). Sur cette paroi sont articulées deux barres 2 et 3 de méme longueur 3L et de sections respectives 2S pour le solide 2 et S pour le solide 3. L’autre extrémité est articulé sur une paroi rigide fixe. Le matériau constitutif des trois solides présente des caraciéristiques élastiques linéaires et isotropes E et v. Calculer les contraintes Oo, .a, Ox3 en fonction de E, S, L, e et GAT sachant que la barre 2 est soumise & une solicitation mécanique, la barre 3, en plus, subit une dilatation thermique connue aAT. Rigide fixe Exercice 2 Soit une plaque mince soumise & ses extrémités 4. un couple de moment M, a un effort de traction Pet 4 une distribution de température T(x), figure 2. En partant du tensenr (a) tel que o4~= 0 Wij sauf oy, # 0, valable pour le distribution extérieure de force donné (forces mécaniques), nous proposons de calculer o11 en fonction de P, M, et T. Ecrire, alors, les équations d’équilibre et de compatibilité. En déduire on a Vaide des conditions aux limites en supposamt que E est indépendant de la température et que la distribution de température est symétrique en x2, T(x) = Tl- x2). Exercice 3 ‘On considére une plaque d’épaisseur 2c suivant Oxs de forme rectangulaire; de longueur 2a suivant Ox: et de fargeur 2b suivant Oxz telles.que a et b soient nettement supérieures a ¢ (Ggure 3). Certe plaque est faite d’un matérian élastique, homogéne et isotrape, dont les Coeffitientsrhernioetatiaves sont A, tha) Pett Ele es disposeede fellesortecue ces coefficients thermoélastiques sont : 2, 1, o, v et E. Elfe est disposée de telle sorte que ses faces latérales S; et 3’; définies par x:= 4a, ainsi que S; et S"2, définies par x2 = +b, sont maintenues fixes & iout instant grace 4 un encastrement trés rigide, Par contre les faces 8, et S'., définies par x3 ~ +c, sont libres et peuvent effectuer tout déplacement, & condition de se trouver assez. loin des encastrements. La plague est 4 Pétat initial isotherme : T(x) — Ty, Vx, puis on fa soumet Aun champ de température ne dépendant que de xs et tel que : Tx) = T(r). ‘On pourra négliger les forces volumiques vis-a-vis des contraintes induites par le champ de température. 1- Bssayer un champ des déplacements assez simple qui satisfait aux conditions générales de Lamé et tel que Gus = g(a) et u: = ua = 0 2 Déterminer tes valeurs des fonctions et des constantes induites tors des intégrations, en utilisant les conditions aux limites. On sera conduit & former, dans ce but, le tenseur des déformations et des contraintes & partir du champ des déplacements proposé. On pourra également écrire que le point O est fixe pour des raisons de symeétrie. 3- Déduire des résultats précédents la solution de ce probléme et écrire les valeurs de & et 05, aX AX oe