Parution épisodique et aquatique Tirage 800 exemplaires + le tien 10 octobre 2014 n°51

Dans l’Hérault, après 36 heures de pluies diluviennes, il y a eu des inon-
dations. Des élèves ont même dû rester dormir au collège !!! Nous avons
donc imaginé la scène au collège Descartes….
L
e plus gênant, c’est
de voir ses profs en
pyjama… Par exemple,
M. Arfeuillère avec son
pyjama avec plein de
tâches de café dessus,
n’arrivant pas à dormir
et tournant dans les
couloirs pour évacuer
les restes de caféine…
Mme Zanette, la prof
de SVT qui veut profi-
ter des inonda-
tions pour
nous faire étudier les
plantes aquatiques. M.
Gardie, prof d’histoire,
qui se lance dans les
grandes explications
sur la grande inonda-
tion de Paris de dix
neuf-cent et quelques…
C’est là que certains
d’entre nous ont com-
mencé à s’endormir…
Pour les plus ré-
sistants, Mme
Lenhard, la do-
cumentaliste est
passé avec un cha-
riot de livres, et di-
sant « plus de réseaux,
pas de télé , un bon li-
vre pour se coucher »…
Il y a eu aussi les profs
de musique, Mme
Rousseau et Mme Ve-
nault qui sont venues
chanter des berceuses
pour les insomniaques.
Le lendemain pas
moyen de trainer au
lit… la vie scolaire
avait bien réglé la son-
nerie. Les profs de
sport, ont décidé de
profiter des mauvaises
conditions météorologi-
ques, pour remplacer le
footing par une course
de natation…
Tout le monde était à
bout, jusqu’au moment
où Mme Médina, la
prof d’espagnol a dit
qu’elle connaissait une
vieille danse inca pour
faire venir le soleil. Il
paraît que plus on est
nombreux à la faire
plus elle a de chance de
réussir…
Heureusement, que les
profs de techno et les
agents du collège
étaient là… ils nous ont
aidé à construire des ra-
deaux pour nous en-
fuir…
La petite rédaction
Il pleut ! On est en pyjama au collège
©Jeanne Maisonneuve
Tache 2 k’encre
GRATUIT
ACTU
2
Alerte inondations ! Alerte inondations ! Alerte inondations ! Alerte inondations !
Comme vous le savez sûrement (ou pas) sauf si
vous avez commencé par la page 1 du TDK , il y a
eu de très grosses inondations dans
l'Hérault. Alors on s’est de-
mandé ce que l'on sauverait
en premier si cela se produi-
sait chez nous ou au collège.
D’abord à la maison :
Si cela m'arrivait, je
pense que je sauverais
d'abord mon ordinateur
(ah… qu'est-ce que je
serais sans ordinateur).
Je pense que je mettrais
mes manuels et cahiers
au sol (excellente excu-
se) pour qu'ils absor-
bent l’eau ou m’en ser-
virais pour rehausser
les meubles et les met-
tre à l’abri de l'eau (les
meubles…pas mes
cours). J’avoue que je
ne sais pas si je sauve-
rais mes sœurs… car
être coincé sur son lit
parce que l’eau à enva-
hi ta chambre ça te don-
ne des idées de nou-
veaux aménagements,
notamment un agran-
dissement de chambre,
grâce à l’annexion des
chambres de mes
sœurs…. Très dure ré-
flexion.

Au collège qu’est que
je sauverais en pre-
mier ?
Je crois, pas grand-
chose…. Là, c'est tota-
lement différent, je pen-
se que je jetterais tous
les manuels, les dico et
les cours des profs. Puis
je laisserais les profs se
débrouiller tout seuls,
après tout c’est eux les
adultes, qui savent
tout… J’irai me proté-
ger au 4
ème
étage jus-
qu'à la fin de l'orage,
puis je renterais chez
moi ni vu ni connu.
Clément Bonneau
Allo, besoin
d'aide

Dans l'hypothèse où-
nous aurions accès à
nos portables en
cours quel type d'ap-
plication utiliseriez-
vous ?

Il existe plusieurs ty-
pes d'application sur
les portables qui sont
super pratiques pour
un collégien : style le
conjugueur (qui perso
m'aiderait) ou encore
le dictionnaire, ou
bien la calculatrice, le
correcteur de fautes
d’orthographe qui
corrige absolument
tout.. Enfin, toutes
fautes qu’il com-
prend… .
Il faudrait aussi créer
une appli qui répon-
drait aux questions du
prof à votre place ou
encore une appli qui
retiendrez toutes les
dates d'histoire à notre
place. Bref, mettre des
téléphones à notre
place dans les classes
et nous, on dormi-
rait...
Clément Bonneau
3
es ! Rainbo" loom #
les en$a%isseurs de poignets
Collège
P
remière à répondre
à mes questions :
Julie Babier 4e :
« J’utilise les rainbow
loom parce que c’est
joli !! Mais je n’en
fais pas beaucoup. Je
trouve que c’est beau
parce que c’est MUL-
TICOLORE et qu’on
peut faire plein de for-
mes différentes. Il
faudrait que les gar-
çons en porte car je
trouve ça classe un
raimbow loom aux
poignets d’un
garçon. On peut
acheter des tout
faits dans des ma-
gasins, mais c’est
plus rigolo de les
fabriquer soi-
même ».
Ruben Gueret,
3e : « Je trouve ça
beau, j’en offre et
j’en fabrique et
j’utilise souvent ».
Lucas Bruel
©
J
e
a
n
n
e

M
a
i
s
o
n
n
e
u
v
e


Une puce de manteau
Incroyable, faites gaffe vos parents vont pouvoir
vous pister avec un système de GPS incrusté dans
un manteau.
L
es parents en rêvaient, la
marque Gémo, l’a fait !
Une puce dans un blouson,
pour que les parents puisent à
chaque moment, avec leur
portable voir où vous êtes. Si
vos parents, vous dotent de
cette nouvelle invention,
quelques conseils pour être
tranquille… Mettez votre
blouson dans le sac d’une élè-
ve sérieuse… ou vous pouvez
faire une blague : oublier vo-
tre blouson au poste
de police, abandon-
ner votre blouson
dans un bus, pour
faire voyager vos
parents qui vous
pistent… Ou
vous pouvez dire à vos
parents que vous n’a-
vez pas envie qu’ils contrô-
lent vos moindres faits et
gestes…
Camille Goossens
Ils ont plein de couleurs et sont fabriqués à partir d’élastiques. Depuis,
moins d’un an, ils ont envahi nos poignets… Notre équipe TDK est allée
enquêter au collège René Descartes...
4

La Rédaction : Clément Bonneau, Jeanne Maisonneuve ,Léa Viault, Lison Cappelle,
Laurine Royer , Julie Pouzin, Félicia Aubert, Camille Goossens, lisa Roy, Rap!a"l
#ribot, #om Le Guillou et Luca Bruel

$irecteurs %e publication & Mme Lenhard, M. Arfeuillère, Mme Marolleau
Y ‘a du rabe
Dans notre collège, il y a un journal qui existe
depuis 1989 qui a plusieurs fois changé de
nom… Des générations de collégiens ont fait
vivre la presse, on va pas abandonner mainte-
nant !!!
&our'uoi $enir au club presse (
Le club presse, ce n’est
plus le lundi, car Mme
Lenhard ne travaille
plus le lundi (snif,
snif...). Donc, malgré
son temps partiel, elle
a réussi à nous trouver
une case de disponible
le vendredi de 12h à
12h 40…
Bonne ou mauvaise
nouvelle ?
Cette année, on se re-
trouve au CDI (bonne
nouvelle, vous n’aurez
plus 2 étages à mon-
ter… puis à descen-
dre). Mauvaise nouvel-
le, vous ne pourrez
manger qu’à partir de
12h45… mais en y ré-
fléchissant, vous ne fe-
rez pas la queue à la
cantine, et vous n’at-
tendrez pas pour poser
votre plateau. Bref,
l’horaire est cool...
Mais qu’est-ce qu’on
fait ?
On fait une revue de
presse, on parle des
choses qui nous ont
marqués dans l’actuali-
té et on discute.. On
discute beaucoup car
chacun de nous donne
des idées pour les arti-
cles aux autres élèves.
Donc plus on est nom-
breux, plus on a d’i-
dées pour notre article.
Ensuite, on a une se-
maine pour écrire notre
article et l’envoyer à
Mme Lenhard… et le
vendredi d’après on re-
commence !
Clément Bonneau
)oncert gratuit
popopopop’s
Attention, le 1er samedi
des vacances, le 18 octo-
bre, la ville de Châtelle-
rault organise la journée
des talents, avec un festi-
val de groupes. A partir
de 18h, une scène ouver-
te, puis un tremplin musi-
cal avec 6 groupes en
compétition ! Et un
concert final du super
groupe popopopop’s,
c’est de l’électo-pop-rock
et leur premier album
s’appelle Swell.
L.B.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful