Vous êtes sur la page 1sur 1

Plaidoyer pour une utilisation des nouvelles données scientifiques.

Les sciences peuvent grossierement etre classées en deux categories les


sciences fondamentales et les sciences appliquées.Les sciences fondamentales
sont dites exactes au sens ou elles emettent des lois qui obeissent à un certain
nombre de regles.la reproduction par exemple ou la generalisation .Les sciences
appliquées traduisent et transposent les données des sciences fondamentales
pour une application pratique dans le domaine qui respectivement les concerne.

Pour mieux comprendre cela disons que dans les domaines qui nous concernent
ni la medecine ni l’ergotherapie ni la kinesitherapie ni la psychologie ne sont
des sciences exactes ,elles fondent leur pratique sur une observation empirique
tout en etant parfois speculatives (ce qui les situe dans ce dernier cas tres loin de
l’objectivité scientifique)Elles ont recours pour se developper, pour s’ettofer des
données des sciences fondamentales qu’elles s’approprient et assimilent pour
en faire un usage appliqué.Ainsi pour ne prendre que quelques exemples le
biologiste n’est pas forcement medecin le pharmacologue non plus ainsi que le
physiologiste ou l’ingenieur en biomedicall ou le biophysicien. Tous ces
professionnels produisent des connaissances que d’autres professionnels
appliquent (l’imagerie medicale en est un exemple frappant).Nos medecins
aujourd’hui perorent à propos de la grippe porcine .Ou ont ils appri tout ce qu’ ils
nous debitent parfois avec une assurance docte. Ils ont appri comme nous
pouvons apprendre, ils appliquent comme ils ne veulent pas que nous
appliquions ( ou ne savons nous pas appliquer) .Les donnees sont là ,à nous de
les integrer et les appliquer dans nos pratiques au qotidien . Le medecin apres
une integration de ces données les affine par l’experience, les mesure et les
evalue.Il en tire des resultats qui fonderont sa pratique et il en fera meme des
lois. Nos professions sont aujourd’hui portées par des professionnels
suffisemment formes et capables pour que nous puissions revendiquer un debut
d’autonomie qui s’elargira au fur et à mesure que nous seront capables de porter
et de prouver cette pretention legitime.Les neurosciences l’Ergonomie certaines
autres technologies et la methodologie de travail d’evaluation et de recherche
sont des domaines que nous devons aquerir dans leur production.

Le medecin comprendra alors que nous sommes une piece de la construction et


que les resultats de notre pratique peuvent elargir son savoir .tout le monde en
tirera benefice et la personne humaine en premier. N’AYANT PAS PEUR
D’APPRENDRE ET D’APPLIQUER