Vous êtes sur la page 1sur 12
République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche

République

Algérienne

Démocratique

et

Populaire

Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

UNIVERSITE

DJILLALI

LIABES

DE

SIDI-BEL-ABBES

Faculté de Technologie

Département

d'Electrotechnique

Faculté de Technologie Département d'Electrotechnique Master Recherche (M2) Commandes des systèmes électriques
Master Recherche (M2) Commandes des systèmes électriques
Master Recherche (M2)
Commandes des systèmes électriques
Module: Commande des machines électriques
Module:
Commande des machines électriques

Notes de cours

Responsable du module:

Mr. ARDJOUN. S-A. E-M

Année 2014-2015

Chapitre

I.

mmmmm

Chapitre II. nncjcjc

SOMMAIRE

Généralités

sur

la

commande

des

machines électriques

Commande de la machine à courant continu

Chapitre III. Commande de la machine à courant

nncjcjc

alternatif

Chapitre I Généralités sur la commande des machines électriques
Chapitre I
Généralités sur la commande des machines
électriques

I.1. Besoins et évolution

Le travail a toujours fatigué l’homme. Cela a poussé l’homme de trouver des moyens de se faire remplacer.

Solutions

- Les esclaves el les animaux.

- Invention des machines:

i de plus en plus rapide, de plus en plus intelligents (autonome) .

d

l

l

t

e p us en p us pu ssan e,

- Ces machines ont été :

d’abord purement mécanique, puis hydraulique et thermique, Enfin électrique.

1
1

I.2. Définition d’une machine électrique

Modes

Énergie

électrique

La conversion

Énergie magnétique
Énergie
magnétique
s Énergie électrique La conversion Énergie magnétique Énergie mécanique Traction Génération Grandeurs
Énergie mécanique
Énergie
mécanique
La conversion Énergie magnétique Énergie mécanique Traction Génération Grandeurs associées E: tension (V) I:

Traction

Énergie magnétique Énergie mécanique Traction Génération Grandeurs associées E: tension (V) I: courant

Génération

Grandeurs

associées

E: tension (V) I: courant (A)

B: densité de flux (T) J: densité de courant (A/cm 2 )

F: force (N) x: déplacement (m)

Lois

associées

Loi de Kirchhoff Loi d’Ohm

Loi de Lorentz Loi de Maxwell

Loi de Newton

2
2

I.3. Commande d’une machine électrique

La réalisation de la commande d’une machine électrique est décrite par de le diagramme structurel suivant:

Réseau électrique
Réseau
électrique
Convertisseur de puissance Machine g électrique Convertisseur de mouvement mécanique Or ane de travail Organes
Convertisseur
de puissance
Machine
g
électrique
Convertisseur
de mouvement
mécanique
Or ane de
travail
Organes de commande et de régulation
Signaux de
capteurs
Consignes appliquées
Consignes appliquées

Figure I-1. diagramme structurel

3
3

En effet, la commande d’une machine électrique permet :

- de régler de façon précise et optimale les procédés de production,

- d'assurer des démarrages et des freinages fréquents d'équipements de précision.

I.4. Exigences générales posées aux systèmes machines électriques commandés

électriques

commandés.

Parmi lesquels on distingue des caractéristiques recherchées et des conditions d’utilisation. Exemples des caractéristiques recherchées:

Il

existe

plusieurs

exigences

imposées

machines

aux

- la puissance;

- la vitesse maximale et la plage de réglage de vitesse;

- le couple résistant en fonction de la vitesse;

- etc.

4
4

Exemples des conditions d’utilisation:

- les conditions de démarrage;

- les conditions de freinage et de réversibilité;

- la synchronisation avec une autre machine;

- l’environnement;

- les facilités d’entretien;

- les conditions imposées par le réseau d’alimentation;

- l’encombrement;

- le coût d’investissement et d’exploitation;

- etc. I.5. Classification des machines électriques Machine à courant continue

Machine à courant continue

Série (inducteur ou stator) Shunt (inducteur ) Séparée (inducteur ) Composée (inducteur ) 5
Série
(inducteur ou stator)
Shunt
(inducteur )
Séparée
(inducteur )
Composée
(inducteur )
5

Machine à courant alternatif

Machine à courant alternatif Synchrone Asynchrone Rotor Pôles Aimant Cage Rotor cylindrique saillants
Machine à courant alternatif
Synchrone
Asynchrone
Rotor
Pôles
Aimant
Cage
Rotor
cylindrique
saillants
permanent
d’écureuil
bobiné

I.6. Application industrielle des machines électriques

Machines CC

- Ascenseurs

- Convoyeurs

- Machine outil

- Grues

- Ventilateur

- etc.

Machines asynchrones

- Pompes

- Ventilation et aspiration

- Compresseur

- Convoyeurs

- Broyeurs

- Scie

- etc.

6
6

Machines synchrones

t

- Centrales génération d’énergie

- Correction du facteur de puissance

- Régulation de tension des lignes de transmission

- Servomoteurs

- Scies

- etc.

I.7. Asservissement des machines électriques

La réalisation de l’asservissement des machines électriques peut se faire:

en boucle ouverte, sans vérification des résultats obtenu en boucle fermée, avec vérification et ajustement continuel du résultat en fonction des perturbations internes ou externes au système

7
7

I.7.1. Asservissement en boucle ouverte Dans ce cas, l’asservissement peut se faire simplement en ajustant la variable de commande de son alimentation. Malgré sa simplicité, les inconvénients d'un tel système sont multiples:

Le point de fonctionnement de la machine est en effet affecté par :

- Les perturbations externes à la machine ( variations de la charge,

variations de température

- Les perturbations internes, ou modifications aux caractéristiques de la machine (échauffements des résistances, saturation des

inductances

)

)

I.7.2. Asservissement en boucle fermée

Les inconvénients d’un asservissement en boucle ouverte peuvent être en grande partie éliminés par l'emploi de la rétroaction. Il en résulte un asservissement en boucle fermée.

8
8

Système en boucle ouverte

Régula- Conver-
Régula-
Conver-

Variable

Référence

commandée

Machine teur tisseur + - Circuit de mesure
Machine
teur
tisseur
+
-
Circuit de
mesure

Mesure

Figure I-1. Asservissement en boucle fermée

9
9