Vous êtes sur la page 1sur 36

Course Contents

Canot de service à moteur

A Introduction
Contexte
Les canots de service à moteur sont des embarcations faites de mousse recouverte de fibre
de verre et propulsées par un moteur diesel. La Marine canadienne les utilise comme
embarcations de service depuis 1986. Trois NNO distincts sont utilisés pour la même
structure de coque de 27 pieds, les seules différences étant le type de moteur installé. Ce
module porte sur la manœuvre d’un bâtiment de 27 pieds muni d’un moteur en-bord.

Qualification
Le stagiaire qui réussit ce module recevra un certificat de compétence pour les canots de
service à moteur.

Répartition de l’instruction
L’instruction est répartie en périodes de 50 minutes. Si l’horaire permet de dépasser le temps
recommandé, utiliser ce temps supplémentaire pour des exercices pratiques.

70 minutes d’instruction théorique


400 minutes d’instruction pratique

Équipement et matériel

Canot de service à moteur


Tout l’équipement requis par la Garde côtière canadienne (GCC) pour l’utilisation de ces
bateaux.

Matériel d’enseignement
Guide de l’instructeur
Matériel didactique

Module 7 Introduction
Course Contents
Canot de service à moteur
Utilisation du manuel
La présente trousse d’instruction a été conçue d’après des principes de créativité et
d’interaction. Les plans de cours sont axés sur de nombreuses techniques d’enseignement et
divers principes d’apprentissage.

Évaluation des compétences


L’exécution des tâches tel qu’expliqué sur la fiche d’évaluation sur la manœuvre du bateau
permet d’évaluer la compétence de chaque stagiaire. Chaque stagiaire a droit à trois essais
pour réussir chaque tâche sans directives de l’évaluateur.

Module 7 Introduction
Canot de service à moteur

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE
B
Module 7
LEÇON 7.1 Canot de service à moteur
1.1 Caractéristiques du canot de service à moteur

Voici les principales caractéristiques du canot de service à moteur:

a. Dimensions

Dimensions Métriques Impériales


Longueur 8,8 m 27 pi
Largeur 2,4 m 7 pi 9 po
Tirant d’eau 1m 3 pi
Hauteur 2,6 m 8 pi

b. Poids : 2 665 kg (5 870 lb)

c. Construction : Mousse recouverte de fibre de verre renforcée

d. Propulsion
o Hélice simple
o Moteur diesel 4 cylindres Perkins, Ford ou Waukesha

1.2. Composantes du canot de service à moteur

a) Moteur
o Circuit de lubrification
o Circuit d’alimentation en diesel
o Circuits électriques
o Courroies

b) Appareil à gouverner
o Câbles et circuit hydraulique
o Gouvernail
o Barre de gouvernail d’urgence

c) Commandes et instruments
o Commande des gaz et embrayage

Module 7 Document de référence


Canot de service à moteur
o Jauges
o Feux
o Dispositif d’arrêt du moteur

d) Raccords de coque
e) Pompes de cale
o Manuelles
o Électriques

1.3. Problèmes possibles

o Détérioration de la coque par l’eau aux endroits où la couche gélifiée a été


endommagée.
o Raccords de l’arbre d’entraînement

LEÇON 7.2 Équipage et équipement


2.1 Équipage du canot de service à moteur
o Patron d’embarcation
o Hommes de proue
o Hommes de poupe

2.2 Équipement

o Liste de vérification de l’équipement

LEÇON 7.3 Vérifications avant le démarrage et en cours de route


3.1 Vérifications avant le démarrage du moteur

o Liquide de refroidissement
Vérifier le niveau du liquide de refroidissement et s’assurer qu’il ne
contient pas de contaminants.
o Huile de graissage
Vérifier le niveau d’huile et vérifier la qualité de celle-ci.
Amorcer le circuit de graissage au besoin.
o Diesel
Vérifier le niveau de diesel avec une jauge et convertir en gallons ou en
litres.
o Circuit électrique
Plan des batteries en fonction ou en réserve
Connexions
o Niveaux des fluides
o Appareil à gouverner
Vérifier l’état des câbles ou des flexibles, et le vérin s’il s’agit d’un appareil
hydraulique.
Vérifier le fonctionnement de l’appareil à gouverner d’une butée à l’autre.

Module 7 Document de référence


Canot de service à moteur
o Courroies
Vérifier la tension.
Vérifier s’il y a des signes de fissuration ou d’usure.

3.2 Démarrage du moteur

o Défense de fumer.
o Enlever les capots du moteur.
o Allumer l’éclairage de nuit.
o Fermer le dispositif d’arrêt du moteur.
o Activer les bougies de préchauffage de 20 à 30 secondes.
o Lancer le moteur.
o Vérifier les jauges de pression d’huile et de température du liquide de
refroidissement ainsi que l’ampèremètre.
o Replacer les capots du moteur.

3.3 Vérifications en cours de route

o Température du liquide de refroidissement.


o Pression d’huile.
o Ampèremètre.
o Cale.

3.4 Arrêt du moteur

o Mettre au point mort.


o Ouvrir le dispositif d’arrêt du moteur.
o Éteindre l’éclairage de nuit.
o Enlever les capots du moteur et vérifier s’il y a des fuites d’huile.
o Remettre les capots du moteur.
o Vérifier le niveau de diesel et l’inscrire dans le carnet de bord.

LEÇON 7.4 Manœuvre de canots plus gros


4.1 Vitesse

Apprendre à manœuvrer un plus gros canot n’est pas difficile; il suffit d’être patient.

Les conducteurs ouvrent souvent les gaz sans attendre la réaction du canot. Ils risquent ainsi
de se retrouver dans une situation compliquée.

Il faut augmenter la puissance de façon progressive. Quand la commande des gaz est
complètement en avant, le canot accélère. Si on laisse la commande des gaz dans cette
position trop longtemps, la vitesse du canot peut être trop grande, et avant que vous ne vous
en rendiez compte, il sera peut-être trop tard.

Si vous croyez être en difficulté, augmenter la puissance n’est pas la meilleure solution pour
vous sortir de l’embarras. Plus la vitesse d’approche est grande, plus forte sera la collision

Module 7 Document de référence


Canot de service à moteur
avec le quai. Il ne faut pas oublier qu'un canot prend un certain temps avant de répondre aux
mouvements de la barre et à la poussée du moteur. Il est préférable d’attendre que le canot
réagisse, puis passer à la manœuvre suivante.

La seule situation où il est justifié d’utiliser la marche arrière à plein régime est lorsqu’il faut
éviter de frapper un obstacle de plein fouet.

4.2 Départ du quai

Si l’on a de la difficulté à éloigner la poupe d’un gros canot du


quai, il faut mettre en marche avant tout en laissant la garde
montante avant attachée jusqu’à ce que la poupe s’éloigne du
quai. Ensuite, passer en marche arrière et éloigner le canot de
son poste d’amarrage. Pour quitter le quai en marche avant, il
faut que la proue s’éloigne du quai en premier. Pour ce faire,
larguer toutes les amarres sauf la garde montante arrière, puis
mettre en marche arrière jusqu’à ce que la proue s’éloigne du
quai.

Pour sortir d’un poste d’amarrage à quai, les principaux


points à retenir sont les suivants.
Une erreur que commettent
Point de pivotement. souvent les nouveaux
Virage en marche avant dans les espaces restreints. conducteurs est de quitter le quai
en marche avant, oubliant que la
La meilleure solution est de sortir en marche avant jusqu’à poupe ira vers le quai pendant
ce que la poupe soit complètement sortie du poste que la proue s’éloigne!
d’amarrage.

Libellé
Dock : Quai
Main thrust : Poussée principale
Side thrust : Poussée latérale
4.3 Approche d’une plage

En premier lieu, il ne faut jamais oublier que le canot a 4 pieds de tirant d’eau. Il y a donc 4
pieds entre la ligne de flottaison et le point le plus bas de la quille. Les canots de service à
moteur ne sont pas conçus pour accoster sur une plage. Les tuyaux qui acheminent l’eau
chaude venant du moteur sont tout juste sous la fibre de verre de la coque. Or, si le bateau
s’échoue sur une plage, les risques d’endommager ces tuyaux sont très élevés, même sur une
plage de sable.

Voici les étapes à suivre s’il faut absolument faire accoster un canot de service sur une plage.

• Vérifier la carte de la région et la table des marées. Choisir un endroit de la plage où la


profondeur de l’eau ne diminue pas trop rapidement et, si c’est possible, planifier faire
l’approche à marée montante.

Module 7 Document de référence


Canot de service à moteur

• Un homme de proue doit se poster à l’avant et vérifier constamment la profondeur de


l’eau et le fonds.

• Les hommes de poupe doivent être prêts à mouiller l’ancre à l’arrière.

• Approcher de la plage à bas régime. En alternant entre la marche avant et le point mort,
le canot gardera assez de vitesse pour être gouverné.

• Quand la profondeur de l’eau atteint environ de 10 à 15 pieds, l’homme de poupe doit


lancer l’ancre par-dessus bord et laisser filer la ligne. Continuer lentement l’approche.

• Quand la profondeur de l’eau atteint environ 4 pieds, l’homme de poupe doit attacher
solidement la ligne d’ancre. Ensuite, les hommes de proue et de poupe doivent
maintenir la position du canot de service à l’aide de gaffes.

• Au moment du départ, l’équipage doit se rendre à l’arrière et, en tirant sur la ligne
d’ancre, faire reculer le canot et récupérer l’ancre. À ce point, la profondeur de l’eau doit
être suffisante pour manœuvrer. Il est toujours plus prudent que l’homme de proue
demeure à l’avant et vérifie la profondeur de l’eau jusqu’à ce que le canot soit en eaux
libres.

4.4 Manœuvre d’un gros canot

• Ne jamais se fier aux amarres; les vérifier. Les mailles des chaînes d’ancre, les
manilles, les bouées d’amarrage et même les taquets de quai peuvent se briser. Vérifier
régulièrement la position du canot.

• N'attendez pas pour donner le signal de danger. Il est légal de le faire. Ce signal
indique que l’on ne connaît pas les intentions des autres canots. Ils devront donc réagir
et ainsi clarifier la situation.

• Ne pas trop se presser au moment d’une approche. Le canot conserve beaucoup de


vitesse et, même si les moteurs sont arrêtés, il avancera encore longtemps.

• Utiliser des amarres supplémentaires pour des canots plus lourds. En plus des
amarres de proue et de poupe que l’on utilise sur les petits canots, il faut utiliser un jeu
de gardes montantes pour amarrer un gros canot. Lorsque le canot est amarré côté
bâbord à un quai et que la poupe est près d’un autre quai transversal, les amarres
requises sont les amarres de proue et de poupe ainsi que les gardes montantes avant
et arrière. Les traversiers ne sont utilisés que pour une brève période (embarquement
ou débarquement de matériel ou de personnel). Il convient de noter que les amarres
sont plus longues que les traversiers et permettent au canot de suivre le mouvement
des vagues plus librement lorsqu’il est à quai.

• Utiliser des amarres supplémentaires par mauvais temps. Par mauvais temps, il
faut installer des amarres supplémentaires et même jeter l’ancre.

Module 7 Document de référence


Canot de service à moteur

• Utiliser des lignes d’ancre plus solides et une ancre plus lourde. Il va de soit que
plus le canot est lourd, plus la ligne d’ancre doit être solide. Dans le cas des canots de
service, il est même important d’ajouter une longueur de chaîne à la ligne d’ancre. De
10 à 12 pieds de chaîne entre l’ancre et la ligne d’ancre vont permettre un ancrage
solide et efficace. Une chaîne galvanisée haute résistance avec maillons de 3/8 po sont
recommandés. Pour la ligne d’ancre, un câble tressé, en polyester ou nylon, de 5/8 po
ou plus est recommandé.

• Avec un bateau de la grosseur des canots de service à moteur, il faut utiliser une ancre
Danforth de 20 à 30 livres pour un ancrage normal. Pour un ancrage prolongé,
augmenter le poids de l’ancre d’au moins 10 livres.

Module 7 Document de référence


Course Contents
Canot de service à moteur

Canot de service à moteur


CONTENU DU COURS

Introduction
Leçon 7.1 – Le Canot de Service à Moteur
Matériel didactique n° 1 Canot de service à moteur le long d’un quai
Carte plastifiée n° 1 Pompe de cale manuelle
Carte plastifiée n° 2 Poste de pilotage
Carte plastifiée n° 3 Orifices des circuits d’échappement et
d’assèchement de la cale
Carte plastifiée n° 4 Schéma du moteur
Carte plastifiée n° 5 Barre de gouvernail d’urgence
Matériel d'instruction n° 2 Jeu questionnaire
Leçon 7.2 – Équipage et équipement
Matériel d'instruction n° 1 Canot de service à moteur le long d’un quai
Matériel d'instruction n° 2 Fiche de vérification de l’équipement
Leçon 7.3 – Vérifications avant le démarrage du moteur et en cours de route
Matériel d'instruction n° 1 Canot de service à moteur et matériel requis
Leçon 7.4 – Manœuvre de bateaux plus gros
Carte plastifiée n° 1 Disposition des amarres
Matériel d'instruction n° 1 Canot de service à moteur
Matériel d'instruction n° 2 Fiche de vérification sur la manœuvre du
bateau

Module 7 – Contenu du cours


Canot de service à moteur

Canot de service à moteur


7
Nota

Objectif final : Le présent module mène à l’obtention d’un certificat


de compétence pour les canots de service avec moteur en-bord.

Leçons
Canot de service à Moteur
Équipage et équipement Les canots de service à
Vérifications avant démarrage du moteur et moteur sont des
en cours de route bateaux plus gros et
plus lourds présentant
Manœuvre de plus bateaux plus gros
un risque accru de bris
d’équipement et de
blessures pour le
Objectifs de compétence personnel à bord. Pour
cette raison, il est
• Les stagiaires doivent démontrer leur connaissance des
recommandé que les
différents composants du canot de service à moteur et des
stagiaires inscrits à ce
systèmes du bord.
module possèdent une
bonne expérience
• Les stagiaires doivent démontrer leur connaissance des
comme opérateur de
procédures de démarrage et d’arrêt du moteur d’un canot de
bateau.
service.

• Les stagiaires doivent démontrer leurs compétences et


habiletés en tant que patrons d’embarcation.

Points importants
Les préalables pour ce module sont
Les modules 1 à 5

Pour être admissibles à la certification, les


stagiaires doivent être âgés d’au moins 16 ans.

Module 7
Canot de service à moteur
Leçon 7.1 Canot de service à moteur
Points importants
Endroit : Canot de service à moteur
Principaux points d’enseignement
1. Caractéristiques du canot de service à moteur
• Dimensions
o Longueur
o Largeur
o Tirant d’eau
o Hauteur
• Poids
• Construction
• Propulsion

2. Composants du canot de service à moteur


• Moteur
o Circuit de lubrification
o Circuit d’alimentation en diesel
o Circuits électriques
o Courroies
• Appareil à gouverner
o Câbles et circuit hydraulique
o Gouvernail
o Barre de gouvernail d’urgence
• Commandes et instruments
o Commande des gaz et d’embrayage
o Jauges
o Feux
o Dispositif d’arrêt du moteur
• Raccords de coque
• Pompes de cale

3. Problèmes possibles

Module 7 Leçon 7.1


Canot de service à moteur
Exercices proposés
Temps Ressources
alloué Partie A : Démonstration
Cartes plastifiées
1. Présenter les différentes dimensions du canot de 1à5
service à moteur ainsi que ses composantes en faisant une
brève description de la fonction de chaque composant.
10 min

Partie B : Jeu questionnaire sur le canot de service à


moteur

1. Utiliser les cartes de jeu avec la description des


composantes ou les caractéristiques techniques d'un coté Jeu question-
et le nom de l’autre. Former des équipes de quatre naire sur le canot
stagiaires. de service à
moteur.
15 min
2. Chaque stagiaire répond à tour de rôle pour son
équipe. L’instructeur présente le coté de la carte
questionnaire affichant la description de la composante. Le
stagiaire doit répondre sous forme de question. Pour
chaque bonne réponse, l’équipe cumule un point; si la
réponse est inexacte, l’équipe suivante a la possibilité de
répondre. L’équipe ayant cumulé le plus grand nombre de
points est déclarée l’équipe gagnante.

Temps total
25 min

Évaluation des compétences


Application des
Les stagiaires doivent démontrer leur connaissance des
connaissances
différents composants du canot de service à moteur et des
systèmes du bord.

Module 7 Leçon 7.1


Canot de service à moteur
Pompe de cale manuelle

Filtre à diesel
duplex
(secondaire)

Filtre à
diesel
principal

Vue tribord du moteur Ford Jauge d’huile

Alternateur

Circuit de
refroidissement
à eau douce

Vue bâbord du moteur Ford

Module 7 Leçon 7.1 Carte plastifiée no 1


Canot de service à moteur

Interrupteur des feux

Logements de la radio et
des appareils
électroniques
(échosondeur, etc.)

Commande des gaz et


d’embrayage

Jauges

Interrupteur de la pompe
de cale

Roue de gouvernail

Panneau d’accès au
moteur

Dispositif de fermeture de
l’alimentation en diesel

Poste de pilotage

Module 7 Leçon 7.1 Carte plastifiée no 2


Canot de service à moteur

Orifices des circuits


d’échappement et
d’assèchement de la
cale

Module 7 Leçon 7.1 Carte plastifiée no 3


Canot de service à moteur

Cloison avant du
Jauge de niveau d’huile compartiment
moteur
Filtre à diesel
duplex Bouchon du
réservoir de
diesel

Réservoir
de diesel

Dispositif de
fermeture de
l’alimentation en
Filtre à diesel principal
diesel

Module 7 Leçon 7.1 Carte plastifiée no 4


Canot de service à moteur

BARRE DE
GOUVERNAIL
D’URGENCE

Module 7 Leçon 7.1 Carte plastifiée no 5


Canot de service à moteur
Question Réponse

Perkins Fabricants des moteurs


Ford utilisés dans les canots
de service
Waukesha
Type de moteur utilisé
Diesel dans les canots de
service

Circuit d’huile de Système moteur


graissage

Circuit
d’alimentation en
Système moteur
diesel

Module 7 Leçon 7.1 Carte de jeu questionnaire


Canot de service à moteur
Question Réponse

Batterie Composant du
12 volts circuit électrique

Câble et Types d’appareils


hydraulique à gouverner

Barre de
Barre en forme de
gouvernail
grosse clé
d’urgence
Poussée vers
l’avant, le moteur
Commande des
est engagé et le
gaz
canot de service
avance

Module 7 Leçon 7.1 Carte de jeu questionnaire


Canot de service à moteur
Question Réponse

Pression d’huile,
régime moteur, Jauges que l’on
tension de la trouve au poste
batterie, temp. de de pilotage
l’eau
Refoulement des
Pompes de eaux usées au
moyen de
cale dispositifs
électriques ou
manuels

Module 7 Leçon 7.1 Carte de jeu questionnaire


Canot de service à moteur
Leçon 7.2 Équipage et équipement
Points importants
Endroit
Principaux points d’enseignement
1. Équipage du canot de service à moteur
• Patron d’embarcation
• Hommes de proue
• Hommes de poupe

2. Équipement

• Liste de vérification des équipements

Module 7 Leçon 7.2


Canot de service à moteur
Exercices proposés:
Temps Ressources
alloué
Partie A : Démonstration
1. Énumérer les postes et responsabilités de chacun
5 min des membres de l’équipage du canot de service à moteur.
Exemplaires de
2. Réviser la Fiche de vérification des équipements la Liste de
5 min ainsi que tout point ou équipement se rapportant au canot vérification des
de service à moteur. équipements

Partie B : Équipage et équipement


1. Répartir également les stagiaires dans les canots de
20 min service à moteur disponibles. Donner à chaque équipe une
Fiche de vérification des équipements et demander aux
stagiaires de préparer chaque canot pour la mer.

Points d’intérêt
Faire cet exercice pratique après avoir vu la leçon 7.2.
Laisser l’équipement dans le canot de service à moteur
pour la prochaine leçon. Remiser l’équipement seulement
si les canots doivent être laissés sans surveillance pendant
Temps total une longue période.
30 min
Points d’intérêt

Évaluation des compétences


Application des
Les stagiaires doivent démontrer leur connaissance de
connaissances
l’équipement requis à bord d’un canot de service en exécutant
correctement toutes les étapes de la Liste de vérification des
équipements.

Module 7 Leçon 7.2


Canot de service à moteur

LISTE DE VÉRIFICATION DE L’ÉQUIPEMENT

Date : Canot :

Point à vérifier Départ Arrivée Remarques

Vérifications du moteur
• Batterie/circuit électrique
• Pompe de cale automatique (le cas
échéant)
• Liquide de refroidissement
• Huile de graissage
Feux de navigation
Niveau d’essence
Pagaies / avirons / avirons de pointe
Lampe de poche
Fusées éclairantes (si nécessaire)
Extincteur(s)
Gaffes
Radio VHF
Couverture (laine ignifuge ou thermique
recouverte de plastique)
Trousse de premiers soins
Ancre (chaîne et ligne)
Klaxon (ou autre avertisseur sonore)
Ligne d’attrape flottante (15 mètres)
Gilets de sauvetage individuels (1 de plus)
Pompe de cale ou écope

Nom et grade du patron d’embarcation Signature du patron d’embarcation


Instructions
Cette liste doit être remplie à la signature des registres de départ et d’arrivée du canot
(chaque jour). Tout écart doit être rapporté à l’officier responsable de la supervision
avant le départ du canot.

Module 7 Leçon 7.2 – Liste de vérification de l’équipement


Canot de service à moteur
Leçon 7.3 Vérifications avant le démarrage du moteur et en
cours de route
Points importants
Endroit : Canot de service à moteur à quai
Principaux points d’enseignement
1. Vérifications avant le démarrage du moteur
• Liquide de refroidissement
• Huile de graissage
• Carburant
• Circuit électrique
• Appareil à gouverner
• Courroies

2. Démarrage du moteur
• Défense de fumer.
• Enlever les capots du moteur.
• Allumer l’éclairage de nuit.
• Fermer le dispositif de coupure de carburant.
• Activer les bougies de préchauffage 20 à 30 secondes.
• Lancer le moteur.
• Vérifier les jauges de pression d’huile et de température du liquide de
refroidissement ainsi que l’ampèremètre.
• Replacer les capots du moteur

3. Vérifications en cours de route


• Température du liquide de refroidissement.
• Pression d’huile.
• Ampèremètre.
• Cale.

4. Arrêt du moteur
• Mettre au point mort.
• Ouvrir le dispositif de coupure de carburant.
• Éteindre l’éclairage de nuit.
• Enlever les capots du moteur et vérifier s’il y a des fuites d’huile.
• Remettre les capots du moteur.
• Vérifier le niveau de diesel et l’inscrire dans le carnet de bord.

Module 7 Leçon 7.3


Canot de service à moteur
Temps Exercices proposés Ressources
alloué

Partie A : Démonstration Un canot de


service à moteur
1. L’instructeur doit faire la démonstration des avec tout
15 min
procédures de démarrage et d’arrêt du moteur, y l’équipement
compris les vérifications avant le démarrage et les requis pour le
vérifications en cours de route. départ

Un patron
Partie B : Exercice pratique qualifié dans
1. Chaque stagiaire doit suivre la procédure de chaque canot à
112 min moteur
démarrage et faire démarrer le moteur du canot. Le
moteur en marche, il doit procéder aux vérifications en
cours de route. Finalement, le stagiaire doit arrêter le
moteur.

Nota

Points d’intérêt
Temps total
127 min Parfois, le Centre d’instruction des cadets de la marine
exige que les utilisateurs de canots de service à
moteur tiennent un carnet de bord. Si c’est le cas
dans votre région, assurez-vous d’avoir en main les
carnets de bord nécessaires avant le début de ce
cours.

Évaluation des compétences


Application des
Les stagiaires doivent démontrer leur connaissance des
connaissances
procédures de démarrage et d’arrêt du moteur d’un canot de
service.

Module 7 Leçon 7.3


Canot de service à moteur
Leçon 7.4 Manœuvre de canots plus gros
Points importants : LA VITESSE EST VOTRE ENNEMIE !
Endroit : Sur l’eau
Principaux points d’enseignement
1. Vitesse acquise
2. Départ du quai
3. Accostage et ancrage
4. Approche d’une plage
5. Manœuvre d’un gros canot

Module 7 Leçon 7.4


Canot de service à moteur
Exercices proposés
Temps Ressources
alloué
Canot de
Partie A : Démonstration service à
1. Il s’agit d’un exercice pratique. L’instructeur doit moteur
faire la démonstration de chacune des manœuvres
Fiche
inscrites sur la Fiche d’évaluation sur la manœuvre du
d’évaluation sur
canot. la manœuvre
du bateau
Partie B : Pratiquer, pratiquer et pratiquer
280 min 1. Les stagiaires doivent profiter de toutes les
occasions possibles de pratiquer les différentes
manœuvres sous la supervision de l’instructeur.

Nota
Pendant ces exercices pratiques, comme pour les autres
exercices pratiques, les stagiaires doivent exécuter les
différentes manœuvres avec l’aide de l’instructeur. À
l’examen pratique, ils doivent accomplir ces manœuvres
seuls.

Évaluation des compétences


Application des
Les stagiaires doivent démontrer leurs compétences et
connaissances
habiletés en tant que patrons d’embarcation en effectuant les
manœuvres inscrites sur la fiche d’évaluation.

Module 7 Leçon 7.4


Canot de service à moteur

Amarre avant Garde montante avant Traversier Garde montante arrière Amarre arrière

Module 7, Leçon 7.4 Carte plastifiée no 1


Canot de service à moteur

FICHE D’ÉVALUATION SUR LA MANŒUVRE DU BATEAU

Date : Stagiaire :

Météo : Modèle de bateau :


NON
TÂCHE TERMINÉE
TERMINÉE REMARQUES
Obtention d’un rapport météorologique
Présentation d’un plan de route
Liste de vérification avant le départ
Démarrage électrique
Démarrage manuel
Départ d’un quai
Pilotage avec la barre
Pilotage avec la roue de gouvernail
Manœuvre à vitesse réduite
Manœuvre à pleine vitesse
Manœuvre en marche arrière
Détermination de la distance d’arrêt
Exercice de récupération d’un homme
à la mer
Accostage
• Approche au vent
• Approche sous le vent
Amarrage sécuritaire à un quai
(défenses et amarres)
Mouillage
Ancrage
Approche adéquate d’une plage
Remisage adéquat de l’équipement
après usage
Matelotage (Module 4 seulement)
• Tour mort et deux demi-clés
• Nœud plat
• Nœud de chaise

GRADE, NOM DE L’OFFICIER SIGNATURE


RESPONSABLE DE LA SUPERVISION

Module 7, Leçon 7.4 – Fiche d’évaluation sur les manœuvres du bateau


Canot de service à moteur

Voici la liste des tâches à accomplir et qui seront évaluées par l’instructeur. Quand les tâches
auront été complétées à la satisfaction de l’instructeur, ce dernier cochera la case TERMINÉE
sur la fiche d’évaluation. Si l’instructeur n’est pas satisfait du rendement du stagiaire, il cochera
la case NON TERMINÉE et indiquera les raisons motivant cette appréciation.

Obtention d’un rapport Le stagiaire doit obtenir un rapport météorologique et inscrire


météorologique deux autres sources.
Présentation d’un plan de route Par écrit ou par radio au Centre des opérations
Liste de vérification avant le départ Remplir et classer. Le stagiaire doit porter un VFI.
Le stagiaire doit faire démarrer le moteur en prenant toutes les
Démarrage électrique mesures de sécurité prescrites. Il doit utiliser le cordon d’arrêt
d’urgence.
Le stagiaire doit faire démarrer le moteur manuellement.
Démarrage manuel
Il doit utiliser le cordon d’arrêt d’urgence.
Le canot ne doit pas entrer en contact avec le quai pendant la
Départ d’un quai
manœuvre (point de pivotement).
Le stagiaire doit démontrer une bonne maîtrise du canot en
Pilotage avec la barre
évitant les manœuvres trop larges ou trop serrées.
Le stagiaire doit démontrer une bonne maîtrise du bateau en
Pilotage avec la roue de gouvernail
évitant les manœuvres trop larges ou trop serrées.
Maintenir le cap à la plus basse vitesse possible, tout en
Manœuvre à vitesse réduite
assurant le plein contrôle du navire.
Tout en conservant la maîtrise du canot, le stagiaire doit tourner
autour d’un point en maintenant la plus grande vitesse possible.
Manœuvre à pleine vitesse Les stagiaires doivent être informés que cette manœuvre n’est
pas habituelle et qu’elle ne doit être exécutée qu’en cas
d’urgence.
Le stagiaire doit maintenir le cap pendant que le canot recule.
Manœuvre en marche arrière
La distance parcourue devra être d’au moins 16 mètres.
En partant d’une vitesse de croisière sécuritaire (et non de la
vitesse de planage), le stagiaire doit immobiliser le canot
Détermination de la distance d’arrêt complètement. Utiliser la marche arrière pour immobiliser le
canot à une longueur et demie de canot d’un point déterminé,
tout en maintenant le cap.
Le stagiaire doit récupérer un homme à la mer en moins de trois
Exercice de récupération d’un minutes en adoptant une approche adéquate, en donnant des
homme à la mer directives précises à l’équipage et en prodiguant les premiers
soins pour l’hypothermie.
Accostage À moins d’une longueur et demie de canot.
• Approche au vent Utilisation adéquate du ou des moteurs.
Appui minimal sur les défenses.
• Approche sous le vent
Le stagiaire doit utiliser les défenses et les amarres appropriées
Amarrage sécuritaire à un quai pour le canot et pour les conditions météorologiques prévues. Il
(défenses et amarres) doit mentionner les défenses et les amarres qu’il faut utiliser en
cas de mauvais temps.
Le stagiaire doit amarrer le canot à une bouée. La bouée ne doit
Mouillage pas être heurtée et une bonne communication doit être établie
avec l’équipage.

Module 7, Leçon 7.4 – Fiche d’évaluation sur les manœuvres du bateau


Canot de service à moteur
Le stagiaire doit ancrer le canot dans plus de trois mètres d’eau.
L’ancre doit être bien engagée et ne doit pas glisser lorsque le
Ancrage
canot recule lentement. Une bonne communication doit être
établie avec l’équipage.
Le stagiaire doit décrire la procédure recommandée et les
différents facteurs à considérer lorsqu’il faut s’approcher d’une
Approche adéquate d’une plage
plage et doit expliquer à l’équipage les différentes tâches à
accomplir.
Remisage adéquat de l’équipement Le canot doit être propre et bien rangé. L’équipement doit être
après usage arrimé ou retourné.
Matelotage (Module 4 seulement)
• Tour mort et deux demi-clés
Le stagiaire doit confectionner tous les nœuds sans aide.
• Nœud plat
• Nœud de chaise

Module 7, Leçon 7.4 – Fiche d’évaluation sur les manœuvres du bateau