Vous êtes sur la page 1sur 2
COMMUNIQUÉ Les partenaires mettent en commun leurs efforts pour accélérer la riposte à Ebola CONAKRY,

COMMUNIQUÉ

COMMUNIQUÉ Les partenaires mettent en commun leurs efforts pour accélérer la riposte à Ebola CONAKRY, 03

Les partenaires mettent en commun leurs efforts pour accélérer la riposte à Ebola

CONAKRY, 03 novembre 2014 – Accélérant la réponse à l’épidémie de la maladie à virus Ebola, un avion-cargo contenant du matériel de riposte d’une valeur de 641,362 USD soit 4,561,366,000 GNF est arrivé à Conakry le 29 octobre 2014. Une cérémonie de remise officielle du matériel au gouvernement a été organisée le 30 octobre 2014 au magasin de l’UNICEF.

Pour ce faire, plusieurs partenaires ont mis en commun leurs efforts. Il s’agit de la Banque Mondiale, de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), de l’Union Européenne et de l’UNICEF. La cargaison comprenait 14 ambulances dont 10 ont été acquises sur fonds de la Banque Mondiale et 4 ont été financées par l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), 2 millions de gants, 24 réservoirs d’eau et des intrants nutritionnels acquis sur fonds de l’UNICEF. Le transport aérien a été financé par le département d'Aide humanitaire et de Protection civile de la Commission européenne (ECHO) qui a apporté une contribution d’un million d’euros servant à affréter des avions d’aide dans les trois pays durement touchés par l’épidémie Ebola, dont cet avion.

S’exprimant à l’arrivée du cargo, le Chef de la Délégation de l’Union Européenne en Guinée Gerardus Gielen a remarqué que « ceci est l’exemple d’une bonne coopération » rajoutant que « nous devons unir nos forces pour vaincre ce fléau. » Le Chef de la mission des Nations Unies pour la réponse d’urgence à Ebola a abondé dans le même sens en félicitant les partenaires de la Guinée pour cet effort conjoint. Pour Marcel Rudasingwa, « ceci démontre que le monde est engagé, que la communauté internationale ne ménage aucun effort pour apporter l’appui consistant et substantiel pour vaincre ce fléau ».

La Banque Mondiale a pour sa part mis l’accent sur la nécessité d’approvisionnement en matériel logistique « pour gagner la guerre engagée contre Ebola », étant entendu que « pour faire face à cette épidémie il faut des équipements ». Selon Tim Evans, Directeur de la santé, nutrition et population de la Banque Mondiale, ces ambulances entrent justement dans le cadre de l’appui logistique à la Coordination pour vaincre cette épidémie. L’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), qui est l’institution santé de la Communauté Economique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), a également tenu à apporter sa contribution à la lutte à travers ces ambulances.

L’arrivée du cargo a été l’occasion pour le Ministre de la coopération internationale, Moustapha Koutoubou Sano, de saluer l’engagement de ces partenaires « qui se sont donnés la main pour permettre au gouvernement d’agir encore plus vite ». Il s’est particulièrement réjoui de l’appui en

ambulances grâce auxquelles « aucune préfecture de la Guinée ne manquera de moyens de transport des malades ».

Le Ministre de la santé médecin colonel Rémy Lama a conclu en rappelant que dans cette lutte engagée contre le virus Ebola, « tout le monde est concerné et tout le monde est interpellé pour agir chacun à son niveau ».

### À propos de l’UNICEF L’UNICEF œuvre pour la promotion des droits et du bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Nous travaillons dans 190 pays et territoires du monde entier avec nos partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient.

Rejoignez-nous sur Facebook, Flickr, Tumblr et Twitter.

Contacts Presse :

Timothy La Rose - Communication Specialist - Tél: 622 35 02 51 - Email: tlarose@unicef.org Mme Kadijah Diallo - Information Officer - Tél: 628 68 78 10 - Email: kaddiallo@unicef.org