Vous êtes sur la page 1sur 1

On se casse!

, on se barre (on s'en va)


Ma caisse (ma voiture)
Des pompes (des chaussures)
Mon froc (mon pantalon)
J'ai un coup de barre (j'ai sommeil)
J'ai un pepin (j'ai un problme)
le lit = le pieux
- s'habiller = se sapper
- aller manger = aller casser la crote
- j'ai faim = j'ai les crocs ; j'ai la dalle
- serrer la main de quelqu'un = serrer la pince quelqu'un
- aller au travail = aller au taff ; aller au boulot
- les filles = les nanas, la meuf / les hommes = les gars, les mecs.
- les enfants = les gosses (d'ailleurs attention car au Qubec, les gosses = les testicules !)
- les toilettes = les chiottes (ne l'employer que devant des amis cependant, c'est assez familier) ; les godillots (moins
utilis)
- boire = picoler, siroter quelque chose. (prciser ce qu'on picole/sirote car picoler employ tout seul peut suggrer
qu'il s'agit d'alcool ; et siroter tout seul ne se dit pas)
- dormir = pioncer ; roupiller. piquer un somme, piquer un roupillon, faire dodo (voire dodoter)
- les amis = les potes
- le chien = le toutou (affectueux) ; le clbard (assez pjoratif) ; le cabot (trs lgrement pjoratif)
- le chat = le minou, le minet (attention car minou s'emploie aussi pour dsigner le sexe fminin)
- une cigarette (cough cough) = une clope
- les chaussures = les shoes (vient de l'anglais) ; les grolles (assez familier)
- le pantalon = le fut' ; le futal
- le slip = le calebute, le calcif' (les deux tant assez familiers)
- je m'en vais = je me casse ; je me tire ; je me taille.
- tu m'ennuies = tu m'emmerdes ; tu me gaves ; tu me saoules (le a est muet, ici) ; voire mme tu me fais chier ou
encore tu me prends la tte / tu me prends le chou (c'est dingue le nombre d'expressions qu'on a en franais pour
signaler notre sympathie autrui, quand mme).