Vous êtes sur la page 1sur 2

ARTICLE 21 RECEPTIONS PROVISOIRE ET DEFINITIVE

Par drogation aux dispositions des articles 46 et 47 du C.C.A.G.


la rception provisoire et la rception dfinitive sont confondues.
La rception dfinitive est prononce aprs lapprobation par
lAdministration de lensemble des dossiers et remise celle-ci du
nombre dexemplaires prescrit par le C.P.S. Titre II.
ARTICLE 22 DROIT DE REPRODUCTION DES RESULTATS DE LETUDE
LAdministration se rserve le droit exclusif de disposer des
rsultats de ltude pour ses besoins propres ainsi que pour ceux
des collectivits et organismes auxquels elle jugera bon de confier
la mise en oeuvre des solutions dgages par ltude.
Le titulaire du march dtude pourra tre autoris par
lAdministration contractante utiliser les rsultats de ltude pour les
besoins dune autre Administration, sans quil puisse prtendre de ce
fait une quelconque rmunration. En aucun cas il ne pourra faire
tat des rsultats de ltude lors dune communication orale ou crite
caractre public, sans avoir au pralable obtenu laccord de
lAdministration.
ARTICLE 23 DROITS DE PROPRIETE INDUSTRIELLE
LAdministration se rserve la totalit des droits de proprit
industrielle dcoulant des prestations rmunres dans le cadre de
lEtude ou intressant la Dfense.
ARTICLE 24 SECRET PROFESSIONNEL
Lattributaire et son personnel sont tenus au secret professionnel
pendant toute la dure du march et aprs son achvement sur les
renseignements et documents recueillis ou ports leur connaissance,
loccasion de lexcution du march. Sans autorisation pralable de
l'Administration, ils ne peuvent communiquer des tiers la teneur de

- 17 -

ces renseignements et documents. De plus, ils ne peuvent faire un


usage prjudiciable lAdministration des renseignements qui leur
sont fournis et des rsultats dexamens, essais et recherches
effectus pour accomplir leur mission.
ARTICLE 25 REGLEMENT DES CONTESTATIONS
En cas de contestation entre lAdministration et le Bureau dEtudes,
il sera fait recours la procdure prvue par les articles 50 et 51 du
C.C.A.G.
Si cette procdure ne permet pas le rglement du litige, celui-ci
sera soumis la juridiction marocaine comptente statuant en matire
administrative, conformment larticle 52 du C.C.A.G.

- 18 -