Vous êtes sur la page 1sur 19

Sémiologie ORL

Otorragie
Définition :
• C’est l’écoulement de sang provenant de
l’oreille.

Causes :
• Traumatisme auriculaire
• Fracture du crâne
• Tumeurs

2
Conduite à tenir :
Interrogatoire pour préciser la cause.
• Mettre le malade au repos
• Interdire les lavages d’oreille et les instillations
• Couvrir l’oreille d’un pansement stérile
• Surveiller le malade
• Exécuter les prescriptions
Hyperacousie
Définition :
• C’est l’exagération de l’acuité auditive

Hypoacousie
Définition :
• C’est la diminution de l’acuité auditive

4
Otalgie
Définition :
• C’est la douleur de l’oreille, d’intensité variable,
parfois intense, lancinante, pulsatile.

Causes :
Elles sont variées :
• Otites aigues
• Mastoïdite

5
Conduite à tenir :
• Interroger et référer le malade vers un
spécialiste
• Participer au traitement en calmant le
malade par la lutte contre la douleur :
antalgique anti-inflammatoires
Anosmie
Définition :
• C’est la privation totale ou partielle de
l’odorat parfois associée à la perturbation
du goût.

7
Causes :
Elle résulte d’une altération de la zone
olfactive du nez.
• Congénitale
• Nasale par obstruction
• Traumatique
• Atteinte du centre nerveux
Epistaxis
Définition :
• C’est une hémorragie provenant des
fausses nasales.

9
Causes :
• Hypertension artérielle
• Tumeurs
• Traumatisme du nez
• Traumatisme crânien
• Maladies sanguine (hémostase)
Conduite à tenir :
• Lutter contre l’épistaxis
• Localement :
• Compression digitale (au doigt) pendant huit à
dix minutes en position assise, tête un peu
penché en avant par un petit tampon ou mèche
stérile introduite dans les fausses nasales
imbibé par un hémostatique tel que l’eau
oxygéné, ou pommade hémostatique.
• Traitement général
• Repos, calmants, hémostatiques.
Otorrhée
Définition :
• C’est un écoulement provenant de l’oreille.
• Il peut être sereux, purulent parfois sanglant
(otorragie), il peut être abondant ou très
discret méconnu par le malade, continue ou
intermittent, fétide ou non .
Causes :
• Fracture du crâne
• Infections
12
Conduite à tenir :
• Interrogatoire pour préciser la cause
• Malade au repos
• Éviter que l’écoulement souille le malade (si
l’écoulement est le LCR éviter l’infection en
posant un pansement stérile sur l’oreille
• Mettre le malade sur le côté opposé de
l’écoulement
• Estimer la quantité du LCR perdue et l’inscrire.
Bourdonnement d’oreille

Définition :
C’est une sensation auditive réelle, se produisant
en l’absence de toute vibration de l’air
environnant, (le bruit est perçu seulement par
le malade).

14
Causes :
Elles sont nombreuses
• Maladies de l’appareil auditif
• Maladies de l’oreille externe : bouchon de cérumen,
eczéma, furoncle du conduit
• Otite aigue ou chronique
• Tumeurs de l’oreille
• Traumatisme crânien
• Lésion du nerf auditif
Conduite à tenir :
• Rassurer le malade
• Lui conseiller de voir le spécialiste
• Aider le malade à faire les examens complémentaires
pour la recherche de la cause
• Le traitement dépend de la cause
La surdité
Définition :
• C’est la diminution ou la suppression de l’audition.

Causes :
Surdité de transmission:
• Obstruction du conduit auditif externe
• Les otites
Surdité de perception :
• Traumatismes
• Surdité professionnelle (bruit)
• Infections
• Streptomycine
• Tumeur

16
Conduite à tenir :
• Rôle préventif :
– Nettoyage fréquent et doux du conduit auditif externe
– Lavage d’oreille en cas de bouchon de cérumen
– Traitement des infections de l’oreille .

• Rôle dans l’orientation :


– Bien écouter le malade car le dialogue est difficile
– L’orienter vers un spécialiste car le traitement peut
être médicale ou chirurgicale
Otite
Définition:
Inflammation de l’oreille

Laryngite
Définition:
Inflammation larynx.
Rhinite
Définition:
Inflammation de la muqueuse des fosses
nasales.

Sinusite
Définition:
Inflammation des sinus de la face, frontal,
sphénoïdal, ethmoïdal, maxillaire.