Vous êtes sur la page 1sur 9
d logiques, hnrétienne que aréco-romaine niza émet elle-meme des réserves ‘Jésus juive du EGALES A QUI? A concevoir comme sme, présentant une domi- e ces temps hist fe reduction Amalgamer ces de tomber enes reli phénomi ser Juits et chrétiens, Gres et aux Romains a CRITIOUE epoques d fleurs et ses est peu gue now ‘par un coup de force, ¢ m’interrogerais sur la gen: res de femmes dai icale mise en place du ou. représente-t-i curopéen prétende se les approprier mot de Holderlin, «le de la divinité di Trépouse que Son ceUvTe, ce ‘aecomplissement de Phumanité mais. un que. Et si Jésus est consid ique, il est chétypes patriarcaux ns de toute mythologi en actes Co! euchari Rien de moins proche de s pei partager avec lui on en son absence. yuvent que jeurs assez peu. Il se préoccupe peu wes sacrés, Par du les lieux samment pre assez dures ee moi vous ne les profére & propos d'une des pauvres, mvaurez pas oa CRITIQUE respect de la tet reproche de opriation du divin pé is. C'est ce qu'évoque Ein a's se choisit_ des S qui est au centte. Jésus est entourt na iarcale, de dire » de sa vie, Elles ne sont pas ps femmes, parmi d'autres. L que ceux des généralement exp) st un exemple Luc ne en es SS és, certes plus exergue de semble ste publiqueme nme cela se fi apres méme : Jésus a des mome femm int de fe res, Jesus yambreuses scénes €v public avec des femmes. 1 luvres en démunis que ceux qui man les. La 3 CRITIOUE de partage prétres ngage de ins Ta plate bien peu Sages de 'Inde, de Bouddha, en da ints, y compris par \es'y sépare pas de celui du corps. sont dans les Ev i femmes, qi les hommes, ont été écanées du des fer s Ei parle des particulier, de la po des droits et des apports des temps de Toute personne c i prendre le temps de memoire d’ Quelques heures consacrées 3 lecture semblent bien plus préche supplémer , selon entend rien. Qu’ jeure pas ces prétr d'écoute, dattent 's personne que arle A qui et de qui o c. La perte des saints, si tant es © spi pyre » pour les chrétiens, d c mig » et non par Fesprit, annoncé & Toccasion de aptiste, etc Tout cela n’empéche pas de précher CRITIQUE plus ou in_des femmes ir de Noél si |, charnel du e pas prendre eine certaines notre ne le pe s sans sombrer désespoir. Le pai apparaissent général respect de la vie de en ce qh n place en ce temp: pour donner un exemple nt plus proches. es actions | ss, Quant a Jésus, | ula dissenssion dans les famille personnes, il est vr font pas partie de Pentourage les» mixtes (pp. 223-224) couple: homme et femme De cette réalité vivante, le Christ Pourquoi son. se poser cette question. Mem ure. exclusivement pal importe de se demander ise chrétienne a exclu les femmes de ses mi effets considérables sur la u ibablement ent se A voir avec la v 3s gra jent de de Jésus d EGALES A QUT 8 passion triste. I debai ‘pas por hé comme le prétender he de la sagesse. uu Pere? ‘trangement libéral hiavélisme ? est po: du Pére et comme pers résolu la pour auta non. Mais je pense qu considérer Verbe, qui reste mer I € divine porta ion de leur identité, Et ne ferme au momet place de certaines vrai que ginent souvent qu'une égs accordera un ‘un génerique mascul ie». Je me demande si ur le sexe nier chapitre de e est un le des femmes : catholiques, que quelque chose & ss ‘manque ne de mere div ns. Le peuple dit de Diew peuple dh de celui des elques-uns de ceux. images el 's que jai suggéré que incarnation divine Christ. Cela est dailleurs conforme & ce qu'il en dit: « Si je ae men v araclet ne p urqui en est dé ? De qui mporte évoque une impossible que Di mime un versant de la m: as Te isque = les femmes, ac les que soient les dif responder nécessité de fe chose que le : efonctionne pout & emplin, even! la vérité. Sans de telles précautions, "curd religicuse dans une frustration constan- giques conséet 14 CRITIQUE ique? afexercice ons pi Au regard de toutes ces 1 2 Ceue que d fasse la synthése des régnes nps patriarcaux. Seule cette synthese i le mode mére-tils. Bon nombre de femmes refus les pour cet c. Méme si ce repli de correspond pas faut trouve Fiorenza, ner pour gé semble assurer remps de de femmes puremet de leur dérél p cf, pp. 59 et 62, pour at mais de découvrir ou redécouvrir p: le de f par généralemen par la. percep aujourd'hui de s‘intéresser au végétal qu’ ions des femmes et