Vous êtes sur la page 1sur 56
UTE C 13-205 Juillet 1994 UNION TECHNIQUE DE L’ELECTRICITE Installations électriques & haute tension GUIDE PRATIQUE DETERMINATION DES SECTIONS DE CONDUCTEURS, ET CHOIX DES DISPOSITIFS DE PROTECTION Determination of cross-sectional area of conductors and selection of protective devices écité et cttuse par "Union technique de FElecticité, cedex 64 ~92052 Paris la Défense ~t6l. (1) 4691 11 11, dlitusée également par association rangaise de normalisation (afnor), tour europe, cedex 7 — 92049 Paris la Défense ~ tl (1) 42 91 55 55. BEB 1004 — reproduction intercite 19 tirage 94-07 UTE C 13-205 SOMMAIRE Pages INTRODUCTION . 4 A DETERMINATION DU COURANT MAXIMAL D’EMPLOI . 9 B DETERMINATION DES COURANTS ADMISSIBLES . 9 B11 _ Regle générale 9 B2 Modes de pose .... : . 9 B.3 __Valeurs des courants admissibles dans les cables . B.4 —Facteurs de correction ..... . ais B.5 Courant admissibles dans les conducteurs nus, Conditions de mise a la terre des écrans de cables .. Cables unipolaires . Cables tripolaires . 31 © —_- COURANTS DE COURT-CIRCUIT . EOS EOD - 92 Ct Généralités ......... o . 32 Calcul des courants de court-circuit .. 32 Courants de court-circuits maximaux 32 Courants de court-circuit minimaux 4 peace : 33 Valeurs des différentes impédances od Conducteurs . 34 Caractéristiques des sources . - 34 Contribution des moteurs - 36 Sources en paralléle . .. 37 Niveaux de tension . 7 ANNEXE C.1 — Réactance homopolaire des transformateurs .... . : 38 D COURANTS DE DEFAUT - 40 D1 Protection contre les contacts indirects — Ragle générale 40 D2 Application aux schémas TTx et TNx .. 40 D3 Application aux schémas ITK............+ 42 D.4 Tensions de pas...... 42 ANNEXE D.1 — Capacité des cables ....... - UTE ¢ 13-205 Pages ANNEXE D.2 — Courant de surintensité de courte durée admissibles dans les écrans des cables Alisolation synthétique extrudée .......... 50 E VERIFICATION DES CONTRAINTES THERMIQUES DES CONDUCTEURS: . 50 F CHUTES DE TENSION - 54 UTE c 13-205 INTRODUCTION Domaine d’application Le présent Guide s'applique aux installations électriques de tension supérieure & 1 000 volts en courant alternatif, suivant les régles de la norme NF C 13-200. Ii donne notamment les méthodes de calcul des différents éléments des installations permettant de satisfaire aux regles de la norme. Sections des conducteurs Les sections des conducteurs sont choisies pour satisfaire aux conditions suivantes. — Courant admissible au moins égal au courant d'emploi de la canalisation . affecté éventuellement de facteurs d'utilisation et de simultanéité were ST = Contraintes thermiques admissibles en fonction du courant de court-circuit maximal lees. «+ s3 = Contraintes thermiques admissibles en fonction du courant de défaut Id ....... S38 La seetion des conducteurs est la plus grande des sections $ 1, $2 et S 3. Courants admissibles (chapitre B) Les valeurs de courants admissibles pour les cables isolés au papier imprégné ont été supprimés du fait que ces cables ne sont plus fabriqués et bien qu'll en existe encore dans les installations en service. Cette suppression conceme celle des tableaux 52 C 13, 52 C 26 et 52 C 36 de la NF C 13-200. Pour chacun des tableaux de courants admissibles, ont 6té ajoutées les valeurs des coefficients A etb de la formule ayant servi aux caiculs des courants admissibles ; cette formule permet dletfectuer les calculs dans les logiciels. Courants de court-cirouit (chapitre C) La méthode de calcul des courants de court-circuit est la méthode des impédances d'aprés la Publication 908 de la CEI et résumée dans annexe de la partie 4 de la NF C 13-200. Les courants de court-circuit sont calculés en régime transitoire qui est généralement celui pendant lequel les dispositits de protection interviennent. IIn’est pas tenu compte du régime permanent dans lequel les courants de court-circuit sont nettement plus faibles pour les générateurs et les moteurs. Le régime subtransitoire est utilisé uniquement pour les efforts électrodynamiques. II rvest pas tenu compte des impedances des jeux de barres et des appareillages dont les valeurs sont tr8s faibles ar rapport a celles des autres éléments de installation Des valeurs moyennes sont données pour permettre dreffectuer des calouls en I'absence d'informations précises. -5- UTE C 13-205 Courants de défaut (chapitre D) Les calculs des courants de défaut reposent sur les mémes hypotheses que ceux des courants de court-circuit Ils tiennent compte en outre des schémas des liaisons a la terre. Larticle D 4 donne des informations sur 'évaluation des tensions de pas a 'approche de la zone influence de la liaison équipotentielle principale, mais il parait difficile de donner une méthode de caloul qui devrait faire intervenir les conditions locales dnstallation. Choix des dispositifs de protection Le courant assigné d'un dispositif de protection est chois our satistaire aux conditions suivantes : en fonction du courant d'emploi Is — son courant de fonetionnement instantané (Imp = In) doit tre au plus égal : * au courant de court-circuit minimal lez2 de la canalisation qu'il protége, '* au courant de défaut Iy suivant le schéma des liaisons a la terre. Lorsque la protection est assurée par disjoncteurs, le courant de fonctionnement instantané (I) est au plus égal au plus petit des courants loco et ly, divisé par 1,2 pour tenir compte des tolérances de fabrication. Lorsque la protection est assurée par des fusibles, le courant de fusion en 100 milisecondes est au plus égal au plus petit des courants leco Ou Id. Lorsqu’une installation peut étre alimentée par plusieurs sources (transformateurs, alternateurs) pouvant fonctionner en paraliéle ou séparément, les dispositions suivantes sont a respecter — la canalisation alimentée par le circuit secondaire d'un transformateur est protégée par le dispositif protégeant le circuit primaire du transformateur, & condition que le courant de fonctionnement instantané lm de ce dispositif soit réglé pour le courant loco Ou ly ~ Suivant le plus petit - de la canalisation, multipié par le facteur de transformation inverse du transformateur (voir figure 1), — laméme canalisation peut comporter & son extrémité un dispositif de protection destiné & la protéger contre les courants de court-circuit ou de défaut provenant des autres sources ; dans ce cas, le courant de fonctionnement instantané de ce ispositif doit étre réglé pour le courant Ijg2 OU ly Suivant le plus petit - provenant des autres ‘sources pouvant fonctionner simultanément et pouvant réalimenter cette canalisation en retour (voir figure 2). Enaucun cas, le courant de fonctionnement instantané d'un dispositif de protection (Im) ne doit 6tre inférieur & deux fois fe courant maximal d'emploi de la canalisation quiil protege. UTE C 13-205 lama y U2 427, [t—J c2 Figure 1 - Protection de la canalisation C 2 assurée par le dispositif D 4 (@ condition que Ip < 1 minimal) D2 | Veen Figure 2 ~ Protection d'une canalisation a son extrémité @ condition que Im = 2 ls) UTE ¢ 13-205 II peut étre nécessaire de tenir compte des courants d'appel des matérials alimentés, notamment pour les transformateurs, les moteurs, les condensatours,..., par exemple en temporisant le fonctionnement des disposttfs de protection, & condition que le retard soit compatible avec les autres régles de protection, notamment pour les contraintes thermiques. Verification des contraintes thermiques (chapitre E) Ce chapitre résume les conditions dans lesquelles doivent étre vérifiées les contraintes thermiques des conducteurs. lest & noter que les courants pris en considération pour ces verifications sont ceux déterminés pour le régime transitoire et non pour le régime permanent qui correspond au temps (jusqu’a une seconde) pour lequel les contraintes thermiques sont généralement indiquées. Cette référence, qui est prise dans un but de simplification, va dans le sens de la sécurité. Chutes de tension (chapitre F) Le calcul des chutes de tension n'est pas traité dans la NF C 13-220, niles limites a ne pas dépasser. la paru.utile de donner les formules de calcul, bien que généralement les chutes de tension soient trés faibles, sauf pour certaines alimentations de grande longueur. Application aux programmes de calcul informatisés Les indications du présent Guide servent de référence pour la vérification des programmes de calcul informatisés dans le cadre de attribution de I'Avis technique par Union technique de IElectricité (procédure 13-L-200), UTE ¢ 13-205 -8- DETERMINATION DES SECTIONS DE CONDUCTEURS ET CHOIX DES DISPOSITIFS DE PROTECTION Section des | Dispositif de candlctours | protection. | NF.C13-200 | © 13-208 1. DETERMINATION DU COURANT aA a D'EMPLOI Ip 2. COURANTS ADMISSIBLES (!2) 523 Bt Modes de pose en Facteurs de correction B3 — température fy = groupement fg £22 (fy xtex.) Tableaux ~ nature des conducteurs 628 i) 8; 52¢ 3. COURTS-CIRCUITS 432 c Maximal lag > 82 = et Se C3,E Maximal loco tn c4 4. COURANTS DE DEFAUT 413 D la Se Sg E = Schéma TNR Len h pat = Schéma TTx es ie p22 = Schéma lex een ie D3 6. CHUTES DE TENSION 2 F UTE C 13-205 A DETERMINATION DU COURANT MAXIMAL D'EMPLOI! Le courant maximal d'emploi d'une canalisation (Ig) est déterminé d'aprés la somme des puissances alimentées ar cette canalisation, en appliquant si nécessaire des facteurs d'utilisation et de simultangité. Le plus souvent, une canalisation alimente un seul appareil d'utilisation, tel qu'un transformateur, un moteur, un four ou une chaudiére. Dans ce cas, le courant d'emploi est pris égal au courant assigné de l'appareil alimenté, Lorsqu'une méme canalisation alimente plusieurs appareils tels que des moteurs, le courant d'emploi est pris égal a la somme des courants absorbés par les moteurs pouvant fonctionner simultanément. Dans la détermination du courant d'emploi, il peut étre nécessaire de tenir compte des courants d'appel des matériels alimentés, notamment dans le cas de démarrages frequents. B DETERMINATION DES COURANTS ADMISSIBLES Ba Ragle générale La valeur du courant admissible |, est déterminée en fonction du courant d'emploi Ig du circuit par la relation : Ig Courant d'emploi du circuit, en amperes. 1 facteur global de correction, en fonction : + dela température + du groupement des cables ou conducteurs ..... * dela résistivite thermique du sol pour les cables entrés .... ~ Tableaux 52 D1-D2 - Tableaux 52 E1-E2 «+» Tableau 62 D3 . Tableaux 52 C suivant indications du tableau 52 BA — Valeurs des courants admissibles B2 Modes de pose Les tableaux 52 C indiquent les courants admissibles pour des canalisations constituées ~ soit par un cable tripolaire, = soit par trois cables unipolaires : ‘* en triangle ou en nappe lorsau'ls sont enterrés, + entriangle ou en nappe lorsquills sont installs a Vir libre, Le tableau BA indique, pour chacun des modes de pose décrits dans le tableau 52 A de la NF C 13-200 : = les colonnes des tableaux 52 C a utiliser pour la détermination des courants admissibies, les tableaux donnant les facteurs de correction a appliquer éventuellement. UTE ¢ 13-205 ~10- TABLEAU BA DETERMINATION DES COURANTS ADMISSIBLES Facteurs Mode de pose Exemple ence | ee ecorrection! te ‘A Conduits en montage E2 Sore (3)x0,90 Dt ligne B_ Conduits en montage E2 encastré (8) x0,90 Ce ligne F F Pose sur chemins de o an E2 ‘cables ou tablettes ligne F G Pose sur corbeaux o ou sur échelles & @) pt ligne G H_ Goulottes (fermées) (3) x0,90 Dt E2 ‘ ligne F J. Gouttires (goulottes E2 ouvertes) ® Pa figne G L1 Conduits dans cani- E2 ‘eaux ouverts ou (3) x0g0 D4 eae ventilés, ic) f, Température ambiante fe Groupement de cables ae UTE ¢ 13-205 Colonne pacters) Mode de pose Exemple ‘des, de correction tableaux | 4, | | t [gc EAE LS Pose directe dans ro exo | 01 |e. - L4 Pose direct dans E2 ‘caniveaux fermés (8)x080 | DT Jigme] ~ LS Pose directe dans 2 des caniveaux rem- @xogo | o1 | £2.) - plis de sable igne E2 N. Avvéoles @xogo | or |,£2,] - E2 > Blocs manufacturés exoso | 01 |,£2,| - ep |o 81 Enterré directement (cables armés) @ | @ | D2 —1 D3 82 Enterré avec protec- tion mécanique | @ | 02 | er | vs fy Température ambiante fo Groupement de cables fg Résistivité du sol P_ Régime permanent D_ Régime discontinu UTE C 13-205 =12- ‘Mode de pose Exemple Colonne tableaux ‘$3 Enterré dans des fourreaux D2 Et D3 ‘$4 Cables posés en tre- fle sur caniveau pré- fabriqué, enterré directement dans te sol avec, éventuelle- ment, apport de rem- blai controle D2 et ‘$5 CAbies unipolaires posés en caniveaux individuels, enterrés directement dans le sol avec, éventuelle~ ment, apport de rem- biai contralé x 0.80 D2 et D3 ‘$6 Cables unipolaires posés en nappe espacée dans un caniveau préfabriqué, enterré directement dans le sol avec, éventuellement, apport de rembiai controle x 0,80 D2 E1 D3 V._Lignes aériennes @)x1,10 Dt W Immersion dans eau Arétude fy Température ambiante fy Groupement de cables fg Résistivité du sol P_ Régime permanent D_ Regime discontinu ~13- UTE ¢ 13-205 B3 Valeurs des courants admissibles dans les cables Le tableau a utiliser est indiqué dans le tableau 52 B suivant la nature du cable, son isolant et sa tension assignée. Les valeurs de courants admissibles peuvent étre caloulées par application de la formule = 104-1098.8 «108 x $A ois | = intensité admissible (A) = section conventionnelle des cables (mm?) A et B = deux coefficients dont les valeurs sont données sous chaque tableau. Ces formules permettent de retrouver les valeurs des tableaux a + 5 % prés. Conformément a la CE! 502, il est recommandé d'utiliser pour les calculs la section de 47,5 mm? au lieu de 50 mm?. ‘TABLEAU 528 Référence des tableaux de courants admissibles Tension assignée (kV) Canalisations Isolation = 66 = 610 = 18/30 (Cables tripolaires pve Eon = = Achamp - = roared EPR 52012 = = 3 cables PVG = S2021 = unipolaires PE - 52.622 52024 PR-EPR = 52.623 52625 Cables tripolaires Pye = 52031 = Acchamp radial PE - 52632 52034 PR-EPR = 52033 52035 Les tableaux 52 B et 52 C ne comportent pas les valeurs de courants admissibles pour les cables isolés au papier imprégné qui ne sont plus fabriques. Néanmoins, pour permettre les calculs c'extensions d'installations réalisées avec des cables isolés au papier imprégné, le tableau suivant donne les valeurs des coefficients A et B permettant le calcul des courants admissibles aide de la formule ci-dessus. Cuivre Canalisations Colonnes A B A B Cables tripolaires 1 0,540) 1,446 0,549 7,321 achamp 2 0,543 1,492 0,544 1,386 non radial 3 0,588 1371 0,598, 1,293 3 cables 1 0,556 1,269 0.571 1,130 unipolaires 2 0,567 1,286 0.573, 4,178 3 0.587 1.196 0,605 1,064 Cabies tripolaires 1 0,581 1215 0,594 7,089 a.champ radial 2 0573 1,264 0578 1,185, 3 0,600 a7 0,608 1,004 UTE ¢ 13-205 -14- TABLEAU 52¢ 11 Courants admissibles dans les cables tripolaires a champ non radial de tension assignée inférieure ou égale a 6/6 (7,2) kV Cables isolés au polychlorure de vinyle (PVC) ‘Température maximale admissible sur I'ame en régime permanent : 70°C ‘Température ambiante : 30°C dans I’air, 20°C enterré ‘AMES EX CURE ‘AMES EN ALLMAN ar a o or ae ° ” 78 ee 56 6 ry 4 100 a 2 nm 2 120 130 105 9 100 oa 145 160 130 115 125 100 185 205 165 45 160 190 225 250 205 175 195 160 270 300 250 210 235 195 310 345 290 240 270 228 4s 290 330 270 300 255 385 430 370 300 335 205 445 500 “0 350 390 345 (C) Valour données pour un terrain do ésistivié thermique moyenne 6° 1 KW. (7) A partir de 50 mm, es valour sont caloulbes pour das cabins & ime sectoral. Domaine en section Métal Colonne A B de a 1 10 240 0,581 1,281 cu 2 10 240 0,594 1,297 3 10 240 0.617 1,175 7 10 240 0.588 1,161 Alu 2 10 240 0,596 1,184 3 10 240 0,632 1,036 -15- UTE C 13-205 TABLEAU 52C 12 Courants admissibles dans les cables tripolaires & champ non radial de tension assignée inférieure ou égale a 6/6 (7,2) kV Cables isolés au caoutchouc éthyléne-propyléne (EPR) ou au polyéthylene réticulé (PR) ‘Température maximale admissible sur I'ame en régime permanent : 90°C ‘Température ambiante : 30°C dans lair, 20°C enterré "AMES Ex CUMRE ‘Secon ‘AMES EN ALUMNI a a ° (ome) or a a 26 9 7% 10 oa 7 Cy 110 120 400 16 8 4 ~ 145 155 130 25 10 120 105 170 190 165 35 135 145 125 215. 240 205 50 165 185 160 260 295 256 70 205 230 195 318 355 310 95 25 28 240 360 405 360 120 280 315 280 405 455 410 150 315 355 320 480 505 460 105 350 395 360 525 590 550 240 410 460 420 (() Valours données pour un terrain de resistive thermique mayenne 32 1 KW. (€°) A partir do 50 mm, tes valour sont calculbs pour des cables & Sime sectoral Domaine en section Métal Colonne A B de a 1 10 240) 0,582 1,344 cu 2 10 240 01596 1/366 3 10 240 0,636 1,238 1 10 240 0,580 1,236 Alu 2 10 240 0,594 1,258 3 10 240 0,625 1145 UTE ¢ 13-205 -16- ‘TABLEAU 52C 24 Courants admissibles dans les circuits constitués par trois cables unipolaires de tension assignée inférieure ou égale & 6/10 (12) kV Cables isolés au polychlorure de vinyle (PVC) ‘Température maximale admissible sur I'ame en régime permanent : 70°C ‘Température ambiante : 30°C dans lait, 20°C enterré ‘AMES Bx CONE ‘SECTION ‘AMES ALLMANIUM NOME ao a o (om oy a ® 80 29 n 10 e oo 5 108 15 95 16 80 9 3 135 150 125 2 105 15 96 160 180 150 35 125 140 nS 190 28 180 50 150 170 140 2358, 265 230 7 180 205 175 285 320 280 95 220 280 215 320 365 20 120 250 285 250 360 410 370 150 280 320 285 410 470 425 185 320 365 330 475 540 500 240 370 425 390 540 610 580 300 420 485 455 610 700 670 400 480 550 530 620 780 760 500 540 630 610 7 20 870 630 20 720 710 850 960 980 800 700 810 20 930 1070 1110 1000 780 900 940 980 1130 1210 1 200 840 970 1020 1090 1190 1290 1400 290 1030 1110 1080 1.250 1360 1600 240 1080 1180 (7) Vatours donetes pour un train de rsitvé thermique moyenne de 1 KW Domaine en section Métal Colonne A B de a 1 10 630 0,540 1,376 2 10 630 0.548 1410 a 3 10 630 0,601 1,256 Cu 1 630 1600 0,364 1,867 2 630 1600 0,378 1,887 3 630 1600 0,493 1/559 7 10 630 0,550 1,252 2 10 630 0,568 1,266 A 3 10 630 0,620 1115 lu 1 630 1600 0,453 1,525 2 630 1600 0,448 1,602 3 630 1600 0,560 1,284 Courants admissibles dans les circuits con: ‘Température maximale admissible sur -17- TABLEAU 52 C 22 de tension assignée inférieure ou égale a 6/10 (12) kV CAbles isolés au polyéthyléne (PE)* ‘Température ambiant en r6¢ 30°C dans Fair, 20°C enterré 1e permanent : 70°C UTEC 13-205 16s par trois cables unipolaires AMES EN CUIVRE ‘SECTION ‘AMES EN ALUMINIUM NOMINALE or @ oF (mm?) oF er or 86 97 76 10 67 76 59 110 125 100 16 86 97 78 140 160 130 25 110 125 100 170 195 160 35 130 150 125 200 230 190 50 160 180 150 245 285 240 70 190 220 185 295 340 295 95 230 265 230 335 385 340 120 260 300 265 375 435 385 150 290 335 300 425 490 4445 185 330 380 345 490 570 530 240 385 445 410 550 640 600 300 435 500 470 600 690 700 400 495 580 550 700 810 790 500 560 650 640 790 920 920 630 640 750 750 870 1010 1040 800 720 840 860 950 1100 1160 1000 800 930 ‘980 1000 1160 1260 1200 860 1000 1080 +1050 1200 +350 +400 910 1060 1160 1100 1280 1420 1600 950 m0 1230 ()_Valeurs données pour un terrain de résistivité thermique moyenne de 1 K.m/W. (77) Pour les cables dont risolation est en polyéthylene haute densité (PEHD), les valeurs sont & multiplier par : 41,05 pour les colonnes (1) et (2) 1,08 pour a colonne (3) Domaine en section Metal Colonne A B de a 7 70 630 0.536 7.396 2 10 630 0,542 1446 3. 3 10 630 0,606 1/266 e 1 630 1600 0356 1,900 2 630 1600 0,353 11974 3 630 1600 0,480 1.619 7 70 630 0.546 1278 2 10 630 0.555 1320 nr 3 10 630 0.624 127 " 1 630 1600 0,440 1,872 2 630 1600 0.433 11662 3 630 1600 0546 11346 UTE C 13-205 ~18- TABLEAU 52 C 23 Courants admissibles dans les circuits constitués par trois cables unipolaires de tension assignée inférieure ou égale a 6/10 (12) kV Cables isolés au polyéthyléne réticulé (PR) ou au caoutchouc éthyléne-propyléne (EPR) ‘Température maximale admissible sur I'ame en régime permanent : 90°C ‘Température am! inte : 30°C dans I'air, 20°C enterré ‘AMES Ex CUNRE ‘SECTON ‘AMES EX ALUM NOME o a e (mm o @ o ey 110 93 10 7 a n 125 145 120 16 98 110 5 165 105 160 28 125 us 125 195 205 200 35 150 175 150 230 a | 285 0 180 205 185 285 325 295 7 220 250 230 340 390 360 95 260 300 280 385 44s 420 120 300 345 325 430 500 475 150 338 385 370 485 560 550 185 380 440 425 560 650 650 240 440 510 510 530 730 740 300 500 580 500 720 840 860 400 570 660 680 200 940 990 500 640 780 790 10 1060 1140 630 740 260 920 1000 1170 1300 800 30 970 1070 1100 1270 1450 +1000 920 1070 1220 1160 1350 1870 1200 990 1180 1340 1220 1420 1680 1.400 1050 1290 1450 1280 1480 170 1600 1100 1290 1530 (C) Valour donee pour un terrain de esistWié thermique moyenne do 1K mW. Domaine en section Métal Colonne A B de a 1 10 630 0,533 1,467 2 10 630 0,542 1,509 a 3 10 630 0,605 1/364 u 1 630 1600 0,367 1,931 2 630 1600 0,366 2,000 3 630 1600 0,487 1,697 1 10 630 0,550 1,328 2 10 630 0,560 1,367 a 3 10 630 0614 1,242 lu 1 630 1600 0,438 1,642 2 630 1600 0,448 1,680 3 630 1600 0.870 1,369 Courants admissibles dans les circuits consti eos UTE c 13-205 TABLEAU 52 C24 16s par trois cables unipolaires de tension assignée supérieure a 6/6 (7,2) kV et inférieure ou égale & 18/30 (36) kV Cables isolés au polyéthyléne (PE) ‘Température maximale admissible sur I'ame en régime permanent : 70°C ‘Température ambiante : 30°C dans lair, 20°C enters AMES EN CUIVRE ‘SECTION, ‘AMES EN ALUMINIUM NOMINALE ay ey @ (mm?) ay ey 3)" 110 125 105 16 86 96 81 140 160 135 25 110 125 105, 170 195, 165 35 130 150 130 200 230 200 50 185 180 155 250 280 250 70 190 220 190 295 335 300 95 230 260 235 335 385 350 120 260 300 270 375 430 395 150 290 335 305 425 490 455 185 330 380 355 490 560 530 240 385 445 420 550 640 610 300 435 500 480 630 720 710 400 495 570 560 700 810 810 500 560 650 650 790 920 930 630 640 740 750 870 1010 1050 800 720 830 860 960 1100, 1180 1000 800 930 990 1010 1170 1270 1200 860 1000 1090 1070 1240 1360 1400 920 1060 1170 1110 1290 1430 1600 960 1110 1240 (©) _Valeurs données pour un terrain de résistivité thermique moyenne de 1 K.mMW. (7) Pour es cables dont isolation est en polyethylene haute densité (PEHD), les valeurs sont & muttipier par 1,05 pour les colonnes (1) et (2) 1,06 pour la colonne (3) Domaine en section Métal Colonne : A 8 de a 7 76 350 0.882 TavO 2 16 630 0.542 1446 " 3 16 630 o.s04 1306 “ 1 630 1600 0,381 1,830 2 630 1600 0:363 949 3 630 1600 0.476 11636 7 16 650 0546 T2am7 2 16 630 01556 1313 m 3 16 630 0,608 1179 tu 1 630 1600 0,454 1,594 2 630 1600 0,450 11609 3 630 +600 0.557 1316 UTE C 13-205 =20- TABLEAU 52 C 25 Courants admissibles dans les circuits constitués par trois cables unipolaires de tension assignée supérieure a 6/6 (7,2) kV et inférieure ou égale a 18/30 (36) kV Cables isolés au polyéthyléne réticulé (PR) ou au caoutchouc éthyléne-propyléne (EPR) ‘Température maximale admissible sur I'éme en régime permanent : 90°C ‘Température ambiante : 30°C dans rait, 20°C enterré as x ne = Ts ex mae on @ o ‘om o a: ® 125 140 130 16 98 110 %6 165 185 170 25 125, 0 130 185 20 200 Ps 150 170 160 200 200 245 0 10 205 190 200 20 20s 70 zo 20 235 235 285 378 85 200 200 290 85 40 425 120 so mo 0 0 495 485 10 5 xs os 50 00 seo 10s 300 «8 20 20 0 620 240 40 sto s10 640 790 780 00 500 sm | 580 720 eo 870 0 570 eco 620 10 oo + 000 00 wo 40 790 s10 1 080 1150 eo m0 0 0 1010 1170 + 500 220 20 xo 1 080 1110 1280 1470 1 000 820 1070 1290 1180 1380 1 500 1200 1 000 +100 1360 1240 1440 1700 1400 + 060 120 1480 1290 1500 1780 1600 1110 1250 1540 (7 Vatu Gana pour rain do atv theciq moyene oe 1K Domaine en section Métal Colonne A B de a 7 76 630 0529 1476 2 16 630 oat tit ° 3 16 630 0.592 1402 “ 1 630 1600 0,386 1.874 2 630 1600 0384 1/951 3 630 1600 0,490 11690 7 16 630 0551 1326 2 16 630 0.559 4365 \ 3 16 630 oe10 1262 Au 1 630 1600 0,450 1,609 2 630 1600 0,463 1,634 3 630 1600 0556 wait -21- UTE C 13-205 TABLEAU 52 C31 Courants admissibles dans les cables tripolaires a champ radial de tension assignée inférieure ou égale & 6/10 (12) kV Cables isolés au polychlorure de vinyle (PVC) Température maximale admissible sur I'ame en régime permanent : 70°C Température ambiante : 30°C dans lair, 20°C enterré “Aves EX CUMRE: SECTION ‘AMES BX ALN NOMNALE ar a @ (om o a °, 80 a nm 10 e 6 55 100 115 0 16 ~ a n 130 145 120 25 100 15 cy 160 15 45 35 120 135 115 185 205 175 50 45 160 135 230 255 215 70 180 195 165 28 305 260 95 210 235 205 310 345 300 120 240 270 235 345 385 340 150 270 300 285 380 486 385 185 305 340 300 450 ‘500 450 200 350 390 355 500 560 520 300 395 40 405 (7) Valour donates pour un train de sists thermique moyenne de 1 Kim Domaine en section Métal Colonne A B de a 1 10 300 0,555 1,331 cu 2 10 300 0,550 1,389 3 10 300 0,594 1,239 1 10 300 0,550 1,236 Alu 2 10 300 0.554 1,272 3 10 300 0,594 1,135 UTE C 13-205 -22- TABLEAU 52 C32 Courants admissibles dans les cables tripolaires a champ radial de tension assignée inférieure ou égale a 6/10 (12) KV Cables isolés au polyéthyléne (PE) ‘Température maximale admissible sur I'ame en régime permanent : 70°C ‘Température ambiante : 30°C dans I'air, 20°C enterré ‘AMES EN CUIVRE ‘SECTION "AMES EN ALUMINIUM NOMINALE ay ey 6 (mm?) ay ey @" 85 94 75 10 66 73 38 110 120 98 16 24 4 76 140 155 125 25 110 120 99 165 190 155 35 130 145 120 195 220 185 50 150 170 140 240 270 230 70 185 210 175 285 320 275 95 220 250 215 325 365 315 120 250 285 245 365 415 365 150 285 325 280 410 465 410 185 320 360 320 475 530 485 240 370 420 380 530 605 560 300 420 475 435 ()_Valeurs données pour un terrain de résistivité thermique moyenne de 1 K.m/W. (7) Pour les cables dont isolation est en polyéthylene haute densité (PEHD), les valeurs sont & multiplier par : 4,05 pour les colonnes (1) et (2) 1,08 pour la colonne (3) Domaine en section Métal Colonne A B de a 7 10 ‘300 0,540 1,397 cu 2 10 300 0.548 1,419 3 10 300 0,590 1,280 1 10 300 0,548 7,265 Alu 2 10 300 0,553 1,308 3 10 300 01594 1,154 -23- UTE ¢ 13-205 TABLEAU 52 C33 Courants admissibles dans les cables tripolaires a champ radial de tension assignée inférieure ou égale a 6/10 (12) KV Cables isolés au polyéthyléne réticulé (PR) ou au caoutchouc éthylene-propyléne (EPR) Température maximale admissible sur !'me en régime permanent : 90°C ‘Température ambiante : 30°C dans Fair, 20°C enterré "AMES EN CONE ‘SECTION ‘AMES EN ALLA OME oO a ° em oO a ° 97 110 ee 10 8 a n 125 “0 120 16 6 110 92 160 180 155 3 ys 140 120 190 as 190 35 180 165 45 228 250 225 50 175, 195 175 275 310 280 7m a5 240 as 330 370 340 95 255 285 260 370 420 385 120 290 325 300 420 a5 as 150 325 370 3s 470 535 510 185 965 a5 295 540 610 590 240 425 480 465 610 620 680 300 480 540 530 () Vaiurs données pour un rain de rit thermique moyenne Ge 1 Km. Domaine en section Métal Colonne ; A B de a 1 10 300 0,540 7,446 cu 2 10 300 0.543 1,492 3 10 300 0.588 1,371 1 10 300 0,549 1,321 Alu 2 10 300 0.544 1,386 3 10 300 0,598 11243 UTE C13 3-205 woe TABLEAU 52 C 35 Courants admissibles dans les cables tripolaires a champ radial de tension assignée supérieure a 6/6 (7,2) KV et inférieure ou égale a 18/30 (36) kV Cable isolés au polyéthylene réticulé (PR) ou au caoutchouc éthyléne-propyléne (EPR) ‘Température maximale admissible sur I'me en régime permanent : 90°C ‘Température ambiante : 30°C dans l'air, 20°C enterré ‘AMES EN CUMRE ‘SECTION "AMES EN ALUMINIUM Pavan a a e (mm a a o 125 140 125 16 96 105 95 160 175 160 28 125 135 125 190 210 195 35 Ms 165 180 225 250 230 50 175 195 175 270 205 280 7 210 235 220 330 370 35 6 255 285 285 370 420 305 120 290 35 305 415 465 450 150 320 260 345 465 525 510 185 360 410 395 540 610 600 240 od ars 470 °C) Valours données pour un eran de résietvls thermique moyenne de 1 Km. Domaine en section Metal Colonne A B de a 1 16 240 0,540 1,446 cu 2 16 240 0,543 1,487 3 16 240 0,579 1394 7 16 240 0,545 1,326 Alu 2 16 240 0.557 1,350 3 16 240 0,590 1,262 -25- UTE C 13-205 Ba Facteurs de correction TABLEAU 52D 1 Facteurs de correction pour des températures ambiantes différentes de 30°C. appliquer aux valeurs de référence des courants admissibles pour cables dans l'air (Colonnes (3) des tableaux 52C) TEMPERATURE NATURE DE L'ISOLANT °c pve PR PE EPR 10 122 118 15 1,17 4,12 20 4,12 1,08 25 1,08 1,04 30 1,00 1,00 35 0,94 0,96 40 0,87 0,91 45 0,79 0,87 50 71 0,82 55 0,61 0,76 TABLEAU 52 D2 Facteurs de correction pour des températures ambiantes différentes de 20°C dans le sol, & appliquer aux valeurs de référence des courants admissibles, pour toutes les installations avec cables enterrés (Colonnes (1) et (2) des tableaux 52C) TEMPERATURE NATURE DE LISOLANT °c Pvc PR PE EPR 0 1.18 113 5 4,14 4,10 10 1,10 1.07 15 1,05 1,04 20 1,00 1,00 25 0,95 0.96 30 0,89 0,93 35 0,84 0.89 40 077 0,85 45 o7t 0,80 50 0,63 0,76 60 0.45 0.65 65 - 0,60 70 - 0,53 75 - 0,46 80 - 0.38 UTE C 13-205 -26- TABLEAU 52D3 Facteurs de correction pour des résistivités thermiques du sol différentes de 1 K.m W appliquer aux valeurs de référence des courants admissibles (Colones (1) et (2) des tableaux 52 C) ener wens | Gang uso nowore rune ou Tema mos cxsuss | ,,CABES tem CneOAES os ‘Terrain tres humide +E 128 1,20 o7 Terrain humise ae 110 085 Terrain dit normal Arai 1.06 195 1 Terrain sec Ps 1 +90 12 sabe | Calcaire oss 095 15 Terrain res see Condres os 088 2 075 079 25 Macheter | 068 ove a ose a8 TABLEAU 52E 1 Facteurs de correction pour groupement de plusieurs canalisations, a appliquer aux valeurs de référence des courants admissibles pour les cables enterrés (Colonnes (1) et (2) des tableaux 52 C) ‘NowBnE De oRCUTS [DISTANCE ENTRE CABLES «= (7) ‘MULE CABLES JONTFS) | _ UN OIAMETRE DE CABLE 012m | 025m | osm 2 075 080 oss | 09 | oo 3 oss, 070 075 | og | 08s 4 0,60 0.60 070 | 075 | 080 5 oss, oss, oes | 070 | 080 6 0.50 oss 60 | 070 | oso (7) Determination de la distance “a” dans le cas de cables unipolaires posés en nappe ou en tle et de cables ‘ripolaires. Ccibles unipolaires abies tipotaiee @@ SD & ~27- UTE C 13-205 TABLEAU 52 £2 Facteurs de correction pour groupement de plusieurs circuits ou de plusieurs cables, & appliquer, s'il y a lieu, aux valeurs de référence des courants admissibles pour les cables posés dans I'air et & abri du rayonnement solaire direct (Colones (3) des tableaux 52 C) ‘NOMBRE DE GACUTS GUDE Moves 0& Pose Disrosmon [hovers calcneure cua! F Sur tableties horizontales non perforées s--[ 088 | 090 | 075 | 070 | 0.70 6 Sur tablttes horizontales pertorées ou sur corbeaux 0.90 | 080 | 080 | 075 | 075 5 ‘Sur tablets ou plans verticaux 080 | 075 | 070 | 070 | oss 1) 2 3) 4) 8) Les valeurs indiquées sont des moyennes, arrondies aux 5/100e, pour les types de cables et la gamme des sections pris en consideration dans la norme NF C 33-220. Dans ce tableau, le nombre de circuits ou de cables s'entend pour un fonctionnement électrique nécessitant un seul conducteur par phase. Un circuit est constitué par un groupement de cables unipolaires posés en triangle ou en nappe. Les facteurs de correction sont applicables pour des cAbles ou circuits posés jointivement en une seule couche. Une disposition en plusieurs couches est généralement déconseillée pour des cables de ce type et conduirait des facteurs de correction plus faibles. De plus, pour une disposition en tablettes horizontales superposées, il est généralement considéré que réchauffement mutue! est négiigeable entre ces tablettes lorsqu’elles sont séparées d'une distance supérieure 30cm. Les dispositions de ce tableau supposent qu’elies sont prévues dans des endroits sutfisamment aérés ou ventilés et dans lesquels les pertes thermiques dissipées par les cables en fonctionnement ne sont pas susceptibles d’échauffer 'air ambiant a proximité du cable. Dans les cas contraires (galeries techniques de petites dimensions et non ventilées, caniveaux fermés @ fleur de sol, etc.), un calcul précis de ’échautfement de lair ambiant, lorsque les cables sont en fonctionnement, peut @tre nécessaire. Il peut étre effectué selon la méthode décrite par la Publication CEI 287 (*), avec : =wW s0=35 So: échauttement de lair au-dessus de 'ambiante, ° W_ puissance totale dissipée dans I'enceinte par métre de longueur, Wim ; Pp Partie de périmétre de lenceinte participant a la dissipation de chaleur. Le coefficient de correction est ensuite déterminé, conformément au tableau 52 D 1, en fonction de la température de I'air ainsi calculée. La pose des cables en fourreau, qui n'a pas été prévue, engendre une diminution du courant admissible par rapport aux valeurs des tableaux 52 C. Les courants a retenir sont a définir par la méthode de calcul décrite dans la Publication CEI 287 (*) UTE ¢ 13-205 -28- BS Courants admissibles dans les conducteurs nus Les courants admissibles dans les conducteurs nus peuvent étre calculés avec la formule k $05 p08 Lest le courant admissible en A est a section du conducteur en mm? Pest le périmétre extérieur du conducteur en mm : [| : al 7 0-2. (a-b) e xD k_estuncoefficient numérique variable appelé coefficient de condition : ce coefficient est le produit de sept facteurs de k; & kr correspondant chacun a une condition de refroidissement du conducteur. Ces sept facteurs sont les suivants : - COEFFICIENT DE FORME ky = 1, pour conducteurs constitués par un seul profilé. Voir tableau ci-dessous pour les profilés en U jumelés. 02 $03 04S Ecartement x UTE ¢ 13-205 — COEFFICIENT DE NATURE DU METAL n= 0 étant la résistivité réelle du métal A 20°C, 01 étant la résistivité théorique d'aprés laquelle sont calcuiées les valeurs de courants admissibles, soit 18 pour le cuivre et 29 pour aluminium. — COEFFICIENT D'ETAT DE SURFACE kg= 1,0 pour les profilés non peints 1.2 pour les profilés peints. — COEFFICIENT i POSITION I } oO ‘Si les conducteurs sont disposés dans un plan horizontal IC Ke a avec a D22L ky=t J Siles conducteurs sont dans un plan horizontal avec — D=2L ky=09 “| — COEFFICIENT D'ATMOSPHERE : + Atmosphere tres caime ...... “ oka 1.0 «© Atmosphare caime, mais non confinée (cas habituel des locaux industriels) . veeeeeeeees kgs + Profilés situes @ Nextérieur k= 1.2 + Conducteurs enclos dans des gaines en alliage léger non ventiées et sposses dans un local ot atmosphere est calme, mais non confinée 07 — COEFFICIENT D'ECHAUFFEMENT : y= TECHAUFFEMENT EN "© %% — COEFFICIENT DE TEMPERATURE AMBIANTE Coefficient de température ambiante pour une température 8 différente de 20°C. k= Vi 0008 G25) UTE C 13-205 -30- BS Conditions de mise a la terre des écrans de cables B61 Lorsque la longueur d'une liaison reste inférieure a 150 métres, les écrans et armures peuvent r’étre mis a la terre qu’a une seule extrémité. lest toutefois nécessaire de verifier que leur potentiel par rapport a la terre, au niveau de lextrémité libre, reste inférieur 2 50 volts. Le courant intervenant dans le calcul des élévations de potentiel este courant de défaut triphasé de la partie de rnstallation située en aval de la liaison. Lorsque la longueur d'une liaison est supérieure & 150 métres, les écrans et armures doivent étre mis @ la terre aux deux extrémités. Il est alors nécessaire de vérifier quils peuvent supporter les courants de circulation résultant de cette disposition, ) Cables unipolaires dont les écrans et les armures ne sont mis a la terre qu’a une extrémité Latension par rappor a la terre des écrans et armures a extrémité libre d'une liaison dont 'autre extrémité est mise alla terre a pour expression : E, = 0,145 (109,028) jistance entre axes des cables (mm) iametre moyen de I’écran ou de rarmure (mm) intensité transitée dans lame (A) | = longueur de la liaison (km) lest recommandé de disposer les cébles unipolaires d'une méme liaison en tréfle et jointivement afin d'améliorer réquilibrage de la liaison. En court-circuit, le courant dans I'ame peut étre trés élevé et cela multiple d’autant la tension induite. Le calcul de celle-ci doit done étre effectué pour le courant de court-circuit Une tension relativement élevée a I'une des extrémités de récran ou de l'armure peut poser des problémes au niveau des boites de raccordement. b) Cables unipolaires dont les écrans et les armures sont mis a la terre aux deux extrémités. Le courant induit dans les armures et écrans a pour expression R = Résistance de l'armure ou de 'écran X = Réactance de 'armure ou de 'écran x 0185 (0.33) Ep = Expression donnée en a) Les valeurs de R et de X sont indiquées par le fabricant de cables. -31- UTE ¢ 18-205 Les courants & prendre en considération sont de deux types : j) Les courants résultant du courant maximal que la liaison peut accepter en permanence, ii) Les courants dus a la circulation du courant de défaut triphasé de la partie de l'nstallation située en aval de la liaison. Dans ce cas, l'effet des courants n’est a considérer que pendant la durée du défaut. La circulation de courant dans I'écran ou rarmure dun cable provoque dautre part des échauffements supplémentaires qui contribuent a réduire son intensité admissible. ‘+ Lincidence du courant de circulation dans les écrans et armures n’est & prendre en compte que pour les sections supérieures & 240 mm?. ‘+ Pour les cables avec écran mince et sans armure, le fait de relier 'écran a la terre aux deux extrémités a Une faible incidence jusqu’d 1000 mm? et & partir de cette section, il faut réduire Vntensité admissible de 5%. ‘+ Pour les cables avec écran non mince (gaine d'aluminium épaisse, nappe de fils) et sans armure, le fait de relier écran a la terre aux deux extrémités amene a réduire le courant admissible de: 5 % pour les sections de 240 mm? a 800 mm?, 10 % pour les sections supérieures & 800 mm. '* Pour les cables avec écran et armure, le fait de relier ceux-ci ala terre aux deux extrémités améne a réduire l'intensité admissible de 5 % pour les sections de 240 mm? a 400 mm?, 10 % pour les sections de 500 mm? & 800 mm2, 15 % pour les sections supérieures 800 mm? Ces pourcentages varient peu avec la tension. 11 est possible de supprimer les courants de circulation dans les revétements métalliques des cables unipolaires d'une méme liaison en utilisant la technique de permutation des écrans. Cette technique nécessite une surveillance en exploitation B62 Cables tripolaires Pour les cables tripolaires a champ radial et avec écran métallique en contact, la champ électromagnétique est nul en régime équilibré. IIn'y a pas de courant de circulation dans les éorans en fonctionnement normal ; ceux-oi sont raccordés a la terre aussi souvent que possible et notamment aux deux extrémités. UTE ¢ 13-205 ~32- c COURANTS DE COURT-CIRCUIT cA Généralités En application des regles de la Section 434 de la norme NF C 13-200, il est nécessaire de déterminer pour chaque canalisation, le courant de court-circuit maximal présumeé et le courant de court-circuit minimal présumé. Le courant de court-circuit maximal présumeé est utilisé pour : — la verification du pouvoir de coupure des dispositifs de protection, = lavérification des contraintes thermiques des conducteurs, ~ la vérification des efforts électrodynamiques. Le courant de court-circuit minimal présumé est utilisé pour : — la vérification des conditions de coupure des dispositifs de protection (courant de réglage des disjoncteurs ou courant de fusion des fusibles). C2 Calcul des courants de court-circuit C24 Le présent Guide présente une méthode de calcul des courants de court-circuit - dite méthode des impédances — basée sur la publication 909 de la CE Cette méthode, concise et pratique, conduit & des résultats suffisamment précis et généralement par exces. Cela n’exclut pas pour autant l'emploi d'autres méthodes pour des applications particuléres. La méthode des impédances est basée sur la détermination des valeurs des impédances de chaque élément du circuit, d'apres les caractéristiques assignées de ces éléments. C22 Courants de court-circuit maximaux Les courants de court-circuit maximaux sont des courants de court-circuit triphasés symétriques (valeur efficace) leog * Uy Tension entre phase et neutre, Z; _ Impédance globale d'un conducteur de phase vue du point considéré, tenant compte de toutes les sources pouvant alimenter le court-circuit et des impédances de liaison entre ces sources et le point considéré. z= (SRF Dx? 2 R, Somme des résistances de chaque élément du conducteur de phase, -33- & x, Somme des reactances de chaque élément du conducteur de phase, La valeur de créte du courant de court-cicuit est caloulée par la formule kB leg k étant un facteur de oréte dont la valeur est indiquée sur la figure 1. o1_02 03 04 os: os 47 16 - | 1 " | | Ope On Oa ee 05en Otome Oe to7 OSE 100e ele tie sai) UTE ¢ 13-205 Les courants de court-circuit maximaux sont calculés pour la tension a vide, soit 1,1 Up, Up étant égale a U//3. U étant la tension nominale entre phases de I'installation. En pratique, cette tension est égale (en kV) a Tension nominale Tension a vide w) 1,1 Up 3 7,90 6 3,81 10 6.35 15 9,53 20 12,70 30 19,05 45 28,58 63 40,40 UTE ¢ 13-205 C23 Courants de court-circuit minimaux Les courants de court-circuit minimaux sont des courants de court-circuit biphasés Ieee €gaux en valeur efficace a U, 3 hee 27, Zz Impédance de I'installation, vue du point considéré, tenant compte du nombre minimal de sources pouvant alimenter le court-circuit et des impédances de liaison entre ces sources et le point considéré. Si'installation peut étre alimentée par plusieurs sources en paraliéle, une seule source est prise en considération et iln’est pas tenu compte de la contribution des moteurs. [SRe + Sx: © ReSomme des résistances de chaque élément du conducteur de phase, z © x2 Somme des réactances de chaque élément du conducteur de phase. 3 Valeurs des différentes impédances ©31 —— Conducteurs ©.3.1.1 Résistance des conducteurs La résistance des conducteurs est égale & R eg é6tant la longueur simple des canalisations, en matres étant la section des conducteurs, en mm?, @ étant la résistivité des conducteurs prise égale a: or 1,25 fois la résistivité des conducteurs & 20°C pour le calcul des courants de court-circuit maximaux lecs, soit 22,5 mohms.mm2im pour le cuivre et 36 mohms.mm2m pour laluminium, 1,5 la résistivité des conducteurs & 20°C pour le calcul des courants de court—circuit minimaux, soit 28 mohms.mm2/m pour le cuivre et 43 mofrms.mm2/m pour aluminium. ©.3.1.2 Réactance des conducteurs La réactance des conducteurs est égale a X 2. étant égale conventionnellement & : 0,08 mohms/m pour les cables mutticonducteurs, 0,15 mohmsim pour les cables monoconducteurs, 0,30 mohmsim pour les lignes aériennes. -35- UTE ¢ 13-205 C32 Caractéristiques des sources ©3.2.1 Tension dalimentation Le paramétre de référence est la tension a vide. ©.32.2 —_Lorsque la source est un transformateur — Impédance du réseau amont : Ue a Poo Puissance de court—circuit du réseau amont, = Impédance du transformateur Z. vee Xa = Xi = Xe = (B595 U_—Tension nominale secondaire du transformateur, en KV, P _Puissance nominale du transformateur, en kVA @ Tension de court-circuit du transformateur, en %. Sauf indication contraire, réactances directe, inverse et homopolaire sont supposées identiques, ce qui est le cas des transformateurs dont le couplage est triangie-étolle et dont le point neutre du secondaire est relié a la terre". La résistance R interne d'un transformateur peut étre calculée par la formule : = we R= wie W__ étant les pertes totales en charge, en kW, Uet Payant les mémes significations que pour le calcul de Z. .32.3 —_Lorsque la source est un alternateur ~ Laréactance subtransitoire X"g, est prise égale & Elle est utilisée pour le calcul du courant de créte du courant de court-circuit triphasé. = Laréactance transitoire est égale &: Elle est utiisée pour le calcul de la valeur efficace du courant de court-circuit triphasé. * Voir pour les autres couplages, annexe C1. UTE ¢ 13-205 -36- La réactance homopolaire est égale & U___ étant la tension nominale entre phases, en kilovalts, P __étant la puissance nominale de I'alternateur, en kVA. auf indication contraire, les réactances en pourcent sont prises égales & : Xg= 02 Les courants de court-circuit sont calculés : = pour la détermination des efforts électrodynamiques, d'aprés les réactances en régime subtransitoire, = pour ia détermination des conditions de protection contre les courts-circuits et les courants de défaut, y compris {a verification des contraintes thermiques des conducteurs, par les réactances en régime transitoire, lin’est généralement pas tenu compte du régime permanent en supposant que les dispositfs de protection coupent le courant pendant le régime transitoire. Les courants de court-circuit aux bornes des alternateurs sont ainsi égaux a — pour la vérification des efforts électrodynamiques, pour les conditions de protection, ~ courant de court-circuit triphase (valeur efficace) = courant de court-circuit biphasé (valeur efficace) : beg = Ve We BK = courant de court-circuit monophasé (valeur efficace) 3 U, he = DRE SK, Uo tension entre phase et neutre. -37- UTE c 13-205 C33 Contribution des moteurs La contribution des moteurs aux courants de court-circuit est déterminée en tenant compte dune impédance interne égale & zex-—e —P_ le 70861, U___étant ia tension entre phases, en kV, P __étant la puissance nominale du moteur, en KW, 1 étant le rendement, cos @ étant le facteur de puissance, lalla étant le rapport du courant de démarrage au courant nominal du moteur. En rabsence d'informations, on peut prendre régal a 0.9 cos @ égal a 0,9 la/ln 6gal a 6. 03.4 Sources en paralléle Dans le cas de plusieurs sources en paraliéle, les calculs sont effectués en tenant compte = pour déterminer les courants de court-circuit maximaux, du nombre total de sources pouvant fonetionner en paraliéle, y compris les moteurs, = pour déterminer les courants de court-circuit minimaux, du nombre minimal de sources pouvant fonctionner en paralléle - en principe une seule source ayant limpédance interne la plus grande — et sans tenir compte des moteurs. C35 Niveaux de tension Dans le calcul des impédances, les impédances des installations a des tensions autres que celles du point considéré, doivent étre mutiliges par le carré du rapport inverse des tensions. U; étant la tension de installation du point considéré, Up étant la tension de autre installation. UTE ¢ 13-205 ~38- ANNEXE C.1 Réactance homopolaire des transtormateurs ‘Schéma équivalent — Valeur de la réactance VAIEUR DE LAREACTNCE HOMOROLARE sou ‘DU TeasromuaTELR Wa infine | inte wi lot) J " | - I intioe | inte Fux woes | FL itinie tine Flux toreés. | FF intone x= 10815 to Xe — — | inte | nto 1 Xie = Ke | tntinie intine | intine FL tote | FL intinie 2 x — xe = 1 pe 1 ‘etna ees, a x, a FF. intine PL FT frases tis ee TH) Tha) a] LO) Wo Sea em 5 ~30- UTE C 13-205 Réactance homopolaire des transformateurs ‘Schéma équivalent — Valeur de la réactance sou uTRAsrORUNTEOR ME = $ intine |" PS 2 |Faxoes [rx tone SV DT Ine” fetes, My He [Pac trces | rx tre Hh LT ese} al S| inte | inte 1 Fux woree XS J inte a Fux torts | intine | inte 8 Pye wars 108 Xe inte inte AU PLO) US) 10 Fo) ‘nti — Kemehe | ntine | Xo=tp68, Aap ST TTS | (SL em. es Kaa hee Kak Kon Fae Xe Se réactance cuecie vide cu tanstormateur vue des Bornes 1. raactances fetes de cour-oreut des tol ranches ae étolle un transtormateur 23 enroulements racances 0 tutes totale entre envoulements primar et secondaire rdacances do lues totale entre ies deve dam-enroulements du 29-709 de chaque colonne. ractances homopolares Ses rsaaux 1.2.9 vues des bomas 1,2, 3. le transfommaturatant Séconnects puissance nomnale cu tanstormateur UTE C 13-205 -40- D COURANTS DE DEFAUT Da Protection contre les contacts indirects — Régle générale Pour assurer la protection contre les contacts indirects, tarticle 413.1 de la norme NF C 13-200 impose que la résistance R entre deux éléments quelconques — masses ou éléments conducteurs — simultanément accessibles soit au plus égale a: lg étant le courant maximal de défaut a la terre, Lavaleur du courant de détaut Id dépend du schéma des liaisons a la terre. Suivantle schéma, le courant de défaut doit ou non provoquer la coupure du dispositif de protection du circuit siége du défaut. D2 Application aux schémas TTx et TNx Dans les schémas TTx et TNx, le courant de défaut doit provoquer le fonctionnement du dispositf de protection dans un temps compatible avec les contraintes thermiques des conducteurs (voir chapitre E). Le courant de défaut a la terre est égal a p24 Dans le schéma TNR Wa" 2eEens og Z4,Zi, Zo, impédances directe, inverse et homopolaire de la boucle de détaut, y compris la source. Z, _ étant Fimpédance éventuellement insérée entre le point neutre et le conducteur de protection pour limiter le courant de défauta une valeur inférieure a 50 A. Cette résistance est notamment prévue dans les installations alimentant des moteurs & haute tension afin d'éviter des dégradations des circuits magnétiques dues aux efforts électrodynamiques. En pratique, deux cas sont a considérer : — aucune impédance n’est insérée entre le neutre et le conducteur de protection ; le courant de défaut est égal a 3U ZaZeZ Pour les conducteurs, Zy=Z;=Zo= \/ >. R* + >'X*, les valeurs de R et de X étant celles indiquées en C 5. Pour les résistances, la résistivité est prise égale & 1,25 fois celle & 20°C. Pour les transformateurs, Zy =Zo=X (voir C.6.2). Pour les alternateurs et les moteurs, voir C.6.3 et C.6.4. - une impédance (Z,) est insérée entre le point neutre et le conducteur de protection afin de limiter le courant de defaut a une valeur inférieure environ 50 A. -a- UTE © 13-205 Le courant de défaut peut étre pris 6gal & en négligeant les valeurs des impédances qui sont généralement faibles par rapport & rimpédance Z,. Dans le premier cas (2 = 0), la protection est assurée par les dispositifs de protection contre les surintensités de telle maniére que le courant de défaut ly soit au moins égal au courant assurant le fonctionnement instantané du dispositif de protection. Dans le deuxiéme cas, la protection est assurée par des dispositits & courant homopolaire. D22 Dans les schémas TTN et TTS, le courant de défaut est égal 4: Ue Z4tZ4Z + Rt Reel Ra et Re étant respectivement les résistances des prises de terre des masses de T'installation et du neutre. Les autres symboles ont les mémes significations que dans le schéma TNR. Généralement, les impédances Z,, Z; et Z, sont négiigeables devant les résistances Ra, Rg et Ry. Le courant de défaut peut étre pris égal a: u, "o" RR, Par ailleurs, pour limiter les valeurs des surtensions transitoires, la partie du courant de défaut qui se referme directement au point neutre doit étre au moins égal a 2 fois le courant capacitif Ip. |, étant égal a : =3U,CL2af L__ étant a longueur totale des canalisations de installation, CC _étant ia capacité linéique des canalisations (voir Annexe D.1), f étantla fréquence (50 H2). ten résulte que rimpédance Z; doit étre au plus égale a : mae = §1eiat Laprotection est assurée par des dispositifs a courant homopolaire dont ie courant homopolaire assurantla coupure est: — au moins égal 1,3 fois le courant capacitif de 'installation l., BU.CL2af = au plus égal a 0,2 fois le courant de défaut Iy. UTE C 13-205 -42- D3 D341 Ra Application aux schémas ITx Dans les schémas ITx, il est admis de ne pas couper lors d'un premier défaut disolement a condition que le courant de défaut soit au plus égal & <2 =a étant la résistance de la prise de terre des masses de Installation. Le courant de défaut est egal a: za 24 Zi 3.2 D4 Sia lintérieur de la zone Us Zaaearoz, tk étant rimpédance insérée entre le point neutre et la terre. Z, ayant la signification indiquée en D.2.1 pour le schéma TNR. étant le courant capacitif dont la valeur est donnée en D.2.2 pour les schémas TTR et TTN. ‘Siun deuxiéme défaut survient sur une autre phase avant la suppression du premier, le courant de double défaut est un courant de court-circuit biphasé Igco dont la valeur est indiquée a article C 4. 11 doit assurer le fonctionnement des dispositits de protection contre les surintensités. Tensions de pas luence des liaisons équipotentielles prescrites pour assurer la protection contre les contacts indirects (voir D.1), aucune tension de contact dangereuse ne peut apparaitre, des tensions de pas Peuvent apparaitre en dehors de cette zone. La tension de pas est la tension qui peut apparaitre entre deux points du sol distants d'un matre. La tension de pas dépend de la valeur du courant de défaut & la terre de installation alimentant le poste de transformation ~ généralement le réseau de distribution publique haute tension ~ et de la résistivité du sol. La limitation de la tension de pas peut étre obtenue en disposant des conducteurs de terre horizontaux reliés & la prise de terre de Installation et orientés vers I'extérieur. UTE C 13-205 | snenBue’ }ej0d ep sinejonpuco ep e:quiou ye uoHIeg = Ay Ig 9p SUOHBSIEUED SOP S/EI0} i 4 ey ‘9i9pisuo9 ynouo np snenBuU0> 1 ‘eseyd enbeyo ep sineyonpuco sep eqwou je uonneg © 8N ®g. cnewrloweu ue 949p|suo9 yInoWJ0 Np eu|BYO, B,nbsn! 437 B| , p Jowou wu wy snoepvnpancp nonurarpeumseh ies ay | “AER ends tere NAP WED ‘Xouppiodowiy e0ueides, B80 1X ‘se0inos 8a sno -2e01d ep yisodsip np guelueysu jueuseUUONOUO} ep ywesNOD 4 “pigpisuco ynou np euj6u0, e,nbsn{ uoneiejsul, ep eui6\0, : sindep eseyd ep aneronpuoo un.p eouelaeei 19 eOUEISISe | Ly ty ‘annau ye eseud enue uojsueL n TT tyety et FAL mye tte oy bezoM os ant NLL Pole wy = Py ¥ 08 = oy en 9116) Ta [(#+3) w+ mx + x] + [C4 +) My +t] wer old "A = UNL Vd SYuSLVIV ‘NOWO aa SANDILWed SNOLLIGNOD sauarinouy ee UTEC 13-205 aseud enbeyo op sunejonpuos ep eiquoue uonseg NG -+uojeyeisul) @p suonesyeueo Sep afeI0} nenBUOT 1 x exjoysues eouei9e9: ®| 189 4x ‘S80!N0S 69) sNOd 9peuco yao np snenbuoT Z “pigpisuod nau np eui6u0{ esnbsn uoHeReIsul| ep eUiGU0, sgusuaquUns $6] e109 YOR sindap eseud ep ineyanpuod un.p eouejoep1 18 eOUeISISgy 1x “4y | -dej01d ep jnisodsip np guejueysu) JUewWeULOROUO) ap juEINOD 4 suojesiueo sep enbyeul guedeD 9 ‘nau ye aseud e11U9 uo|sueL a noe zohes, alee suzto‘ne = % ee Bear dqn ial ml: 1 LI ynejgp ewerxnep ny ‘NOW 3d SANDILVed SNOLLIGNOD aneygp sejwerd ny Seuatviv SNOSIVI1 S30 SVIW3HOS ~45- UTE © 13-205 ANNEXE D.1 CAPACITE DES CABLES La capacité des cables a champ radial est donnée par la formule suivante : c aepgen # Fre © étant la permittivité relative de risolant, D’ le diamétre de lisolant sous l'écran externe, dle diamatre de risolant sur 'écran sur Ame. Danse cas ds cables sectorau, le apport 9 peu ere remplac pr rport des pres corespondans sens eur appreciable Il n'est pas possible de donner de régle pour les cables & champ non radial. Les valeurs de permittivité sont les suivantes PE haute et basse densité 23 PR 25+ 10% EPR 2,84 15% Pvc 622 Les tableaux ci-joints donnent les valeurs de capacité pour les cables isolés au PE et EPR, Pour les cables isolés au PR non chargé (c = 2,3), les valeurs sont les mémes que pour les cables isolés au PE. UTE C 13-205 -46- Cables isolés par diélectriques massifs extrudés pour des tensions assignées de 1,8/3 (3,6) kV a 18/30 (36) kV VALEURS APPROXIMATIVES DE CAPACITE (en u F/km) Cables a champ radial isolés EPR (tableau V de la norme NF C 33-220) Tension «) 13 356 sano | a7as | 1220 1880 Secrons (mm) 10 024 09 16 028 25 033 0.19 35 037 21 018 50 0.40 023 020 70 0.48 026 022 95 048 029 025 120 0.53 031 027 150 os7 034 029 185 63 037 031 200 070 oat 0.35 300 079 048 038 400 083 01 0.43 ‘500 086 056 047 630 097 0.463 053 0.39 ‘800 1.10 a7 0.59 oa 1.000 115 079 066 4 1200 1122 ose 070 050 1400 132 090 o7s 054 1600 140 096 080 os7 -47- UTE ¢ 13-205 Cables isolés par diélectriques massifs extrudés pour des tensions assignées ‘de 1,8/3 (3,6) kV 18/30 (36) kV VALEURS APPROXIMATIVES DE CAPACITE (en y Fikm) Cables a champ radial isolés PE (tableau Ill de la norme NF C 33-220) Tension «) 189 3s6e | sano | ams | 1220 1880 Sronons (com) 10 0.18 16 21 on7 25 026 09 016 35 027 022 047 50 029 023 019 013 7 04 026 o2r on 95, 038 030 oz 16 120 042 032 026 022 on7 150 45, 0.35 028 oe 08 105 050 0.38 030 0.26 029 240 04 0.43 o34 0.28 o21 ‘300 056 047 oa7 ose 023 ‘400 060 0.53 042 0.35 026 500 62 0.59 046 039 028 630 070 067 082 044 032 800 070 075 058 049 0.35 1000 089 oe os ose 039 1200 a4 0.89 069 os7 oat 1400 102 0.96 oe oe 04 1600 108 102 079 0.66 047 UTE C 13-205 ~48- ANNEXE D.2 COURANTS DE SURINTENSITE DE COURTE DUREE ADMISSIBLES DANS LES ECRANS DES CABLES A ISOLATION SYNTHETIQUE EXTRUDEE En rabsence d'indication, les valeurs des tableaux ci-aprés peuvent étre prises. Les calouls ont été effectués selon la méthode décrite dans I'Annexe | chapitre A.2 de l'additif de la norme NF C33-220. Le type d'écran retenu est constitué par un ruban de cuivre de 0,1 mm d'épaisseur posé rubané avec un recouvrement de 15 %. CONDITIONS DE TEMPERATURE RETENUES POUR LE CALCUL Tweoeaan Tewourin sn tow sence | Tewourine ms ames snort co 0) PR i 7 250 EPR 7 | 250 Pe 0 | 150 oo 160 Les valeurs sont arrondies selon la régle suivante — au 10 les plus proches pour les lee < 1000 A, au 50 les plus proches pour les leg > 1000 A. Cébles unipolaires ou tripolaires @ champ radial a isolants PR ou EPR ‘Courant de court-circuit admissible dans I'écran (A) SS Comer | | | carremor | 08¢| ts | 25 jase) 14 | 2 | ase] re | 26 fase) vs | 25 ‘oe | | | 18 | 1100| 0| e0| 1380} 1000| ano 1200) 140 +10 | | 2 | 120] 210] m0] 140] 1050) | 000| ra00 | 100 3 | ra| ro] s00| 1650) 1250| ra00| 100 | vaao | 100 g | 1a| 1100] 1000| 1760) 1350 | 1080| 1950 | 10 | 1190 | 2500| 1980 | 1550 70 | 1750| 1260| 1050| 1900 | 1.450| 1 160| 2 100 | 1 600 | 1 250 | 2 700| 2080 % | ta0| 13:9| | 2am | 1350) 129| 2200 | 1700 | 1509 | Fan 2159 | 1 sz | 1000] 1400| 1 150| 2190| 1650] 100 2600| 1000 | 1400 | 3 00 | Paco ‘0 | 2100| 1610| 1300| za20| 1450| 1100| Z000| 200 | 1600 | 3 160| 20 | 1950 ras | 2400| 1850 | 1450| 2.600 | 2.000 | 1600 | 2 750 | 2 150| 1 700 | 3.350 2.600 | 2 100 (240 2700| 2080 | 1650 | 2800| 2 150| 1700| 3 100| 2400| 1950 | 3600| 2750 | 2200 300 | 2800/2 150 aes 1.960 | 3 300 | 2.880 | 2.050 | 3800 | 2950 | 2.350 to | 30:0| 2380 | r000| 3450| 7000 | 2 100| ses0 | za00| 2200 | #200 | 9200 | 260 00 | 3400| 2880| 100 | 3000| 2000 | 2380 | « 100 | 9200 | 2450 | a0 | 9800 | 2050 6 | 370 | 30m | 230 420 | sam | 200 | sao | 9450 | 20m 4509 | 9050 | 9 00 | 4.400| 3400 | 2600) 2 660 | 3600 | 2 900| +850 3760 | 3000 | 5.500 | « 150 ) 3300 | rom | $1m0| 3900| 2010 | 20 | «90 | 3250 | s 90 | «200 | 3350| so | 4880 | 20 120 | 8360) 4 100| 330 $480 | 4250 | 3.400| 5660 | 4400 | 2560 | 6 150 | 2000 | 2650 100 | 8e00| «azo | 3810 | 800 | «0 | 3650 | e0s0 | +00 | 3400 | 0 | 810 | « 100 tam | eam s>a| sem | oa| sa | 30 | eo | som | sem | oso | 530 | +309 als UTE ¢ 13-205 Cables unipolaires ou tripolaires a champ radial a isolants PE Courant de court-circuit admissible dans I'écran (A) De ee eer ecole) | | oe Talent mms, [ase] 1+ | z+ [ase] ve | 2 [ase] v2 |e fase] | 0 | senm | pee ees fleece ee ee ees ese tere eee | 2s | sc | 70| 510! 1000) 750| 57/1200) s7| 660 j Seite cs cae fee a os oa 50 7100) 800) §80|1150| 840| 640| 1250) 1000) 770| 1750| 1300) 990 70 | 1300} 920| 700| 1250| 990| 760| 1450| 1 100| 820| 1750| 1.300 1000 Sepia ese ca foe fae em tes he | fafa eel fel ta ze res cere ac] | foe renal (aceon el fez | 150 1550|1100| 840 1600! 1200| 910| 1700 1300| 1000| 2250) 1700) 1300 as | 1680| 1150| s00| 1 700| 1250| 970| 2000| 1800 1 200| 2350 | 1800| 1 400 ested fee a lls con | tse se cl ee faa ele ve 300 2000| 1550| 1200| 2150| 1.650 | 1300 | 2:300| 1750 | 1350 | 2.800 | 2 150) 1700 to | 2a0| 1799| 140 | 2om| zor | 1500 | 2a50| 2o20| 10m | sem | zam0| 1000 500 (2550 | 1900| 1500| 2900| 2200 1750 | 3050 | 2350| 1.850| 3400 | 2600 2060 moped see sees eens | [enero ete a en sm | sau0| 220 | 190 | 350 | 2500| 2am | sac0| 2ax0| 2100 | 20 | so | 2200 ram |u| s4| 1000 | 3500 | 220 | 2100 | 3060| 20r0| 220 | 9550| sa20| #400 a0 | sam | 20m | 1900 | 390 | 2aso| 2200 | 9550| #aeo| am | aan | say | 600 1.400 3650 | 2750 | 2000| 3900| 3.000 | 2350 | 4050 | 3 100 | 2.450 | 4.350 | 3.350 | 2650 esse |g see es || ecole |r es "ee see |e ‘Cables tripolaires a ceinture 8 isolant PVC de tension assignée 6/6 (7,2 kV) Courant de court-circuit admissible dans |'écran (A) = ——— Fa care a a a FS a i ia faa fe 5 fa am a = | 2 ia ia 50 i (2 150 1600 1300 = tae a faa 4 a imo ia om Ee fea 5 robes im i | oe oa ca a0 eae UTE C 13-205 -50- E VERIFICATION DES CONTRAINTES THERMIQUES DES CONDUCTEURS La verification des contraintes thermiques consiste s'assurer que le temps de fonctionnement du dispositif de protection (le temps de fusion des fusibles) n'est pas supérieur au temps t égal a (en secondes) : (it) étant la contrainte thermique admissible dans les conducteurs, soit : «ry s pour les conducteurs et cables, ky étant un facteur dont fa valeur est donnée dans le tableau E.1 suivant la nature de me des conducteurs “we Fisolant, S __étantla section des conducteurs, en mm?, étant le courant de court-circuit, en amperes, pris égal & ecg pour les conducteurs actifs (voir C.3). ly pour les conducteurs de protection et de liaisons équipotentielles (voir chapitre D) Tableau E.1 - Valeurs du facteur k Tsolants fae i Conducteurs nus CONDUCTEURS ACTIFS ~ encuive 15 143, 160 en aluminium 74 94 104 ‘CONDUCTEURS DE PROTECTION a > | a B = encuive 743 | is | 176 | 143 159 = en aluminium 05 | 75 | 116 | o4 105 = en acier so | — | oe | - 58 2 conducteurs de protection non incorporés aux cables b conducteurs de protection incorporés aux cables -51- UTE ¢ 13-205 EXEMPLES DE CALCULS DES CONTRAINTES THERMIQUES DES CONDUCTEURS Le caleul consiste 4 déterminer le courant de court-circuit maximal susceptible de parcourir un conducteuren tenant compte de toutes les sources pouvant fonctionner simultanément et de la contribution des moteurs. Ze Z, 2 Soit installation ci-dessus. Les calculs doivent déterminer les courants de court-circuit maximaux parcourant les canalisations L1, L2, L4, LS et L6 en cas de court-circult sur leurs parcours. Les impédances des liaisons sont négligées car elles ont peu d'influence jalson L1 Le plus grand courant de court-circuit parcourant la liaison L1 en cas de court-circuit en A est le plus grand des deux = celui di au transtormateur diimpédance Z, et égal a £ — celui di a ralternateur Zp & travers le ransformateur Z3 et a la contribution des moteurs Zs, Z7 et Ze a travers les transformateurs Zg et Zs en paralléle. SiZy est limpédance équivalente aux trois moteurs Zs, Z7 et Ze en parallele, soi 2x2, x2, Zelt thee Zy le deuxieme courant de court-circuit parcourant Lt est égal 4: — Z (@) +2, 2 Neca +e UTE C 13-205 iaison L 4 Le courant de court-circuit maximal parcourant la liaison Ly lors d'un court-circuit en B estla Somme de 3 courants de cour-circuit : — celui dd au transformateur Z;, = celui di a Valternateur Zp a travers le transformateur Zs, — celui da a la contribution des 3 moteurs Zs, Z7, Zs a travers le transformateur Zs, soit Liaison L Le plus grand courant de court-circuit parcourant la liaison L 5 en cas de court-circuit en C est la somme de 4 courants de court-circuit = lacontribution de chacun des 3 moteurs Z¢, Z7 et Zs, = le courant da au transformateur Z; et a alternateur Zp en paralléle, a travers le transformateur Zs, soit Liaison L2 Le plus grand courant de court-circuit parcourant la liaison L 2 en cas de court-circuit en D est : — soit celui dd a ralternateur, = soit celui da au transformateur Z, et & ensemble des 3 moteurs a travers les transformateurs Zs et Zs en paralléle, a travers le transformateur Zs, soit -53- UEC 1s-2u5 Liaisons 16,17 et 8 Le plus grand court-circuit parcourant ces liaisons en cas de court-circuit sur leur parcours, est la somme de 3 courants de court—circuit — lacontribution des deux autres moteurs, = le courant de court-cirouit da & ensemble transformateur Z 1 et lalternateur Z 2 — transformateur Z 3 en paralléle, a travers les transformateurs Z 4 et Z 5 en paralidle, soit Note: Lavaleurde U dépendde a nature du courant de cour-circut; pourle courant de cour-ccuitrihasé les, U est egal 1,1 Uo, Uo

Vous aimerez peut-être aussi