Vous êtes sur la page 1sur 2
Reference Reruentaur Pease vst Paris, 07 OCT. rote La ministre a Madame la directrice générale et Messieurs les direcleurs généraux d'agence de l'eau ‘Objet: Fnencomon: aes reenues de subeticton Vannée 2011 a, comme vous le savez, é16 marquée par une sécheresse de Printemps importante qui a conduit 4 'annonce d'un plan d’adaptation de la gestion de leau en agriculture en novembre 2011. Entre autres mesures, ce plan donne une place importante a la création de réserves de substitution. Dans lobjectit d'approfondir et de territorialiser la réflexion d'ensemble sur les dispositits daccompagnement nécessaires a la réforme de la gestion quantitative engagée depuis 2008, je souhaite, avec le ministre de agriculture, de Fagroalimentaire et de la forét, M. Stéphane Le Foll, engager un travail agprotondi Sur ce sujet, qui sera confié 4 un parlementaire en mission. Cette mission s‘appuiera sur un groupe de travail associant ‘ensemble des acteurs concernés, avec 'appui de nos deux ministéres. Uobjectit de cette mission est de conduire une réflexion d'ensemble sur les mesures daccompagnement a la rétorme des volumes prélevables, et donc latteinte des objectifs de bon état des eaux au titre de la DCE ci'un point de vue « quantitatit ». La recherche de solutions pertinentes, sinscrivant dans une perspective de long terme adaptation au changement climatique et de gestion durable des tertitoires, ainsi que optimisation de leur combinaison sur les secteurs concernes nécessitent de partager entre tous les acteurs locaux une lecture commune des probiématiques en Jeu et des leviers mobiliser. II s‘agit de replacer la problématique de la gestion Quantitative de 'eau en agriculture sur des bases communes nouvelles permettant de renouer le dialogue entre tous les acteurs et de dégager des orientations parlagées. Les conclusions en sont attendues au printemps 2013, ride Roqueau'e 248 voulearé Sent German 16007 Pav TH. 9940) 4081 2822 ‘ut developement erable gow Les travaux menés dans les différents bassins pour la définition des mesures d'accompagnement a atteinte des volumes prélevables ne sont d'ailleurs pas remis en cause. Pour autant, dans lattente des conclusions de la mission parlementaire, et de maniére a ne pas obérer leur application ultérigure sur le terrain, je vous demande de bien vouloir différer engagement de moyens financiers des agences de l'eau quant a la téalisation de travaux de création de retenues de substitution. Consciente de l'enjeu que représente ce sujet dans certains bassins métropoltains, je vous demande de bien voulor m'informer des difficultés que vous pourriez rencontrer dans l'application de ce moratoire. ‘ A Delphine BATHO

Vous aimerez peut-être aussi