Vous êtes sur la page 1sur 13

 

      
   
   

Le Canada s’étend vers 
l’Ouest 
Sciences humaines 9 

CLEF 
 

À la croisée des chemins  
(Michael Cranny) 

Chapitre 9
La table des matières: 
   
pp. 3  À la claire fontaine (17e siècle – Chanson du commis‐voyageurs) 
pp. 4‐6  Le vocabulaire 
p. 6‐8  Les personnages 
pp. 8‐9  Partie 1 : questions de compréhension 
p. 10  Partie 2 : CBH v. CNO  
pp. 10‐11  Partie 3 : exploration 
p. 16   Partie 4 : questions de compréhension    
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
  2 
À la claire fontaine (17e siècle – Chanson du commis‐voyageurs) 
 
 À  la claire fontaine, 
M'en allant promener 
J'ai trouvé l'eau si belle 
Que je m'y suis baigné  
 
Refrain : 
Il y a longtemps que je t'aime 
Jamais je ne t'oublierai 
 
 
 
Sous les feuilles d'un chêne  
Je me suis fait sécher 
Sur la plus haute branche 
Un rossignol chantait 
 
Chante rossignol, chante, 
Toi qui as le cœur gai 
Tu as le cœur à rire, 
Moi je l'ai à pleurer 
 
J'ai perdu mon amie 
Sans l'avoir mérité 
Pour un bouquet de roses, 
Que je lui refusais 
 
Je voudrais que la rose, 
Fût encore au rosier 
Et que ma douce amie 
Fût encore à m'aimer 
 
 
 
 
 

 
  3 
Le vocabulaire 
Trouve la définition pour les mots ci‐dessous. 
 
1. la laque: sorte de vernis  

2. l’impérialisme: domination politique, économique ou culturelle 

3. un capitaliste: personne qui investie son argent pour faire un profit 

4. la Terre de Rupert: territoire donné à la CBH (terres qui sont irriguées dans la baie d’Hudson) 

5. une embouchure: ouverture dans par laquelle un cours d’eau se jette dans un autre  

6.  un dépôt: un bâtiment qui sert seulement à garder des matériaux 

7. une tonnellerie : endroit où l’on fabrique des barils 

8. un lieue: ancienne mesure de distance ~ 5 kilomètres  

9. le pemmican: mélange de viande de bison et de graisse et de baies 

10. les frais généraux: les coûts associés à la gestion d’une entreprise 

11. le boycottage : refus d’acheter un produit 

12. des instruments de navigation: instruments qui servent à mesurer la position du soleil et des 
étoiles par rapport à l’horizon  

13. la circumnavigation: voyage maritime autour du globe  

14. une femme du pays: femme autochtone qui se marie selon les coutumes du pays avec un européen 
ou canadien 

15. la sagamité: bouilli fait de farine de maïs   

16. apprêter: préparer (les fourrures pour qu’on puisse s’en servir)   

17. un philanthrope: personne qui met son argent au service des autres  

18. dictatorial: propre à un dictateur (cruel ou injuste) 

19. la CBH: compagnie de la baie d’Hudson – fondée par le roi d’Angleterre en 1670 

20. la CNO: compagnie du Nord‐Ouest : fondée par des Montréalais (écossais et américains) en 1763 

21. York Factory : principal et premier poste de la CBH – sur la baie d’Hudson  

22. le facteur : le commerçant principal  

23. le Nonsuch: premier navire à transporter des fourrures de la baie d’Hudson à l’Angleterre 
 
  4 
24. un commis‐voyageur : hommes qui travaillaient pour la CNO et presque toujours canadiens  

25. Montréal et Fort William: dépôt principaux de la CNO 

26. un portage : transporter les pièces et les canots d’un cours d’eau à l’autre 

27. un marin : l’équipage d’un navire 

28. dentale : forme d’un coquillage de la côte ouest de Vancouver et signe de statut élevé 

29. la marge : différence entre le coût d’un produit et son prix de vente  

30. la Proclamation du pemmican : 1814 document qui interdisait l’exportation du pemmican de la 
rivière rouge 

 
Les personnages 
Explique l’importance de chaque personnage ou groupe. 

Samuel Hearne 

‐Trouve du cuivre 
6000 km à pied 
Henry Kelsey 

‐Atteint The Pas et Saskatoon 
James Cook 

‐Explore la Côte du Pacific ‐Découvre l’Antarctique 
‐Rapporte des données scientifiques et spécimens  
‐Fait le tour du monde 
‐Prouve que le passage du Nord‐Ouest n’existe pas 
Mackenzie  
 
‐Atteint l’océan Arctique 
‐première expédition à traverser le Canada par voie de terre 
 
 

 
  5 
Juan Perez 

‐Atteint l’archipel des Îles de la Reine‐Charlotte 

David Thompson 

‐meilleur cartographe de l’histoire 

‐arpenter et cartographier le Canada pendant 30 ans 

‐cartographia la frontière entre le Canada et les États‐Unis (49e parallèle)  

Simon Fraser 

‐Traverse la Colombie‐Britannique 

‐Ouvre des poste : fort Macleod, fort Fraser, fort St‐James, fort George 

‐Baptise la région : Nouvelle‐Calédonie 

Vitus Béring 

‐Explore le nord du Pacifique et le détroit de Béring 

‐ Accosta en Alaska 

George Vancouver 

‐Travailla avec les Espagnols sur la carte du détroit de Georgia 

‐Arrive à Burrard Inlet et négocie avec les Espagnols 

Charles II 

Roi d’Angleterre et fondateur de la CBH – donne le monopole des terres s’irrigant dans la baie 

d’Hudson 

Prince Rupert 

Cousin de Charles II et dirigeant de la CBH 

Compagnie de la Baie d’Hudson 

 
  6 
Fondée en 1670 par Charles II et Prince Rupert – localisée sur le bord de la Baie d’Hudson et 

comprenant toutes les terres s’irrigant dans la baie – les fourrures sont apportées aux facteurs et 

transportées en Angleterre – poste principal : York Factory 

Compagnie du Nord‐Ouest 

Fondée en 1783 après la chute de la Nouvelle France les petites compagnies montréalaises se joignent 

pour former la CNO – dirigée par un groupe d’entrepreneurs américains et écossais – les commis‐

voyageurs vont chercher les meilleurs peaux et les transportent vers Montréal  

 
Partie 1 : questions de compréhension 
Pages 256‐260 
 

1. Comment le Canada est‐il unique dans son histoire ? 

Le seul pays du monde à avoir été fondé pour les besoins de l’industrie de la mode 

2. Quel catalyseur majeur provoqua l’exploration du Canada ?  

La demande de fourrure 

3. Nomme 3 produits fabriqués avec la fourrure à l’époque ?  

Le chapeau de castor, les manteaux et les couvre‐lits 

4. Explique comment la relation entre les premiers Européens et les Autochtones fut égalitaire. 

Ils dépendaient les uns des autres : les marchands achetaient les fourrures en échange de biens 
comme des haches de métal, des chaudrons et des perles de verre.  

5. Explique l’origine de la Compagnie du Nord‐Ouest. 

Apres la chute de la Nouvelle France en 1760 et le traité de Paris en 1763 des entrepreneurs écossais 
et américains s’associèrent pour former la CNO en 1783. 

6. Comment la rivalité entre la CNO et la CBH était‐elle profitable pour les Autochtones ? 

Ils montaient une compagnie contre l’autre pour obtenir de meilleures conditions.  

7. Quelles activités contribuèrent à garder la partie nord de l’Amérique du Nord dans des mains 
canadiennes plutôt qu’américaines  (3 choses)? 

 
  7 
Les marchands voyagèrent et tracèrent les cartes géographiques des rivières et des lacs du nord et de 
l’ouest, ils négocièrent des accords commerciaux avec plusieurs peuples autochtones du Canada et 
parcoururent tout le continent. 

8. Comment la ‘Terre de Rupert’ fut‐elle proclamée ? 

Charles II et son cousin le prince Rupert croyaient avoir le droit de s’emparer de tous territoires 
susceptibles de les enrichir.  

9. Décris la charte royale de 1670. 

La charte donnait droit a toutes les terres irriguées par les rivières que se jetaient dans la baie 
d’Hudson. 

10. Quel était le titre officiel de la CBH ? 

Gouverneur et Compagnie des aventuriers de l’Angleterre trafiquant à la baie d’Hudson. 

11. Comment s’appelaient les postes et leurs dirigeants ? 

Les factories et les facteurs 

12. Explique les étapes de l’échange entre les Anglais et les Autochtones. 

Les marchands autochtones apportaient des fourrures aux postes de la CBH pour les échanger et des 
navires de ravitaillement chargés de biens d’échange et de fournitures arrivaient d’Angleterre. Une 
fois ces fournitures déchargées et les fourrures embarquées, les navires levaient les voiles pour 
Londres.  

 
Partie 2 : CBH v. CNO 
Pages 257‐268 
 
 
  Compagnie de la Baie d’Hudson  Compagnie du Nord‐Ouest 
Fondée en :  1670  1783 
Fondateurs :   Charles II et prince Rupert  Entrepreneurs américains et écossais 
Région :   Fig. 9.3 Terres irriguées par les  Fig. 9.10 Postes traversant le Canda et 
rivières qui se jetaient dans la baie 
les terres de la CBH 
d’Hudson 
Postes  York factory, Fort Severn, Churchill  Montreal, Fort William, Fort Gibraltar, 
principaux :   Factory, Norway House, Cumberland  Fort McMurray, Fort St James… 
House, Edmonton House, Nelson 
House, Brandon House, Fort Gary… 

 
  8 
Méthodes  Les Autochtones apportent les  Négocie directement avec les diverses 
commerciales :  fourrures aux postes de la Baie  nations autochtones et intercepte les 
d’Hudson  fourrures acheminées vers les postes 
de la CBH 
La vie  • Vie dans le fort / poste  • Vie en dehors / voyage 
quotidienne :  • Personnes salariées  • Portage (porte les canots , 
• Longues heures / peu de  pagayent, marchent de 
congés  longues distances 
• Ennuyeuse / monotone /  • Chansons 
manger et boire   • Feux de camps  
• Voyages dangereux 
La compagnie a  Existe encore aujourd’hui mais  Faillite (fusionnée avec CBH en 
long terme (que  est  devenue une compagnie  1821) 
devient‐elle):  américaine (The Bay)  
 
Partie 3 : exploration 
Pages 271‐279 
 
L’exploration et la cartographie du Canada comptent parmi les contributions les plus 
importantes des marchands de fourrures. Leur intention était de trouver plus de fourrures ou 
de meilleurs moyens de les expédier vers les marchés, mais sans le vouloir, ils firent 
progressivement la carte du pays. La compagnie du Nord‐Ouest forma beaucoup plus 
d’explorateurs que la Compagnie de la Baie d’Hudson, en raison de son fonctionnement 
différent, mais l’apport de tous les explorateurs fut important. Ils n’étaient pas vraiment des 
découvreurs puisque ce territoire était très familier aux Autochtones du Canada. Cependant, ils 
furent les premiers à transmettre ce savoir aux Européens.  
Les explorateurs 

Explorateur  Pays/Compagnie  Région explorée / exploits  L’année  


(qui l’envoie) 
Henry Kelsey  CBH  Atteint The Pas, Saskatoon  1689‐92 

Samuel Hearne  CBH  Nord de la Terre de Rupert, 6000 km à pied,  1770‐72 


découvre du cuivre 
Juan Perez  Espagne  Côte du Pacifique, atteint l’archipel des Îles  1774 
de la Reine‐Charlotte, commerce avec les 
Haïdas  

 
  9 
 

Alexander Mackenzie  CNO  Océan Arctique, Bella Coola, première  1789‐93 


expédition européenne à traverser le 
Canada par voie de terre 
Simon  Fraser  CNO  Colombie‐Britannique, baptise la Nouvelle‐ 1806‐08 
Calédonie,  
David Thompson  CNO  Arpenta le Canada et cartographia la  1792‐1812 
frontière entre le Canada et les États‐Unis 
et tout le fleuve Columbia. Meilleur 
cartographe de l’histoire. 
Vitus Béring  Russie  Explore le nord du Pacifique et le détroit de  1741 
Béring 
Bodega y Quadra  Espagne  Explore la côte Pacifique jusqu’en Alaska  1775‐1779 

George Vancouver  Angleterre  Arrive à Burrard Inlet, travaille avec les  1792‐1794 


Espagnols sur la carte des canaux et des 
anses du détroit de Georgia 
James Cook  Angleterre  Explore la Côte du Pacific ‐Découvre  1778‐1779 
l’Antarctique, rapporte des données 
scientifiques et spécimens, fait le tour du 
monde, prouve que le passage du Nord‐
Ouest n’existe pas 
 
 

Partie 4 : questions de compréhension  
Pages 278‐283 
 
 

1. Comment le commerce des fourrures changea‐t‐il la vie des Autochtones? 

Piéger les animaux à fourrure / fournir la nourriture aux postes 

2. Pourquoi les marchands de fourrures s’impatientaient‐ils? 

 
  10 
Parce que selon eux les Autochtones passaient trop de temps à chasser et pas assez à chercher des 
fourrures 

3. Lis la source primaire #1. Selon cette source, quels étaient les attributs du commerçant autochtone?  

Excellent sens du profit – connaissaient la valeur des choses 

4. Lis la source primaire #2. Quelle est l’idée principale dans cet extrait? 

Il existait au début une exploitation mutuelle entre les deux cotés 

5. Lis la source primaire #3. Sur quels biens apportés par les Européens les Autochtones sont‐ils venus à 
dépendre?  

Couteaux / bouilloires / fusils 

Les femmes et le commerce des fourrures p. 279 

1. Relève toutes les contributions des femmes autochtones dans le commerce des fourrures et la 
survie des commerçants.  
 

commerce  survie 

Liens sociaux et familiaux  Nourriture – sagamité / riz sauvage… 

Connaissance des coutumes  Vêtements ‐ mocassins 

Interprètes –   Habitation – tentes  

Manœuvrer les canots  Transportation – raquettes et canots  

Apprêter les fourrures    

guides   

2. Explique l’importance de Thanadelthur. 
Négocia la paix entre les Cris et les Chipewyans  
3. Explique les difficultés ressenties par les femmes autochtones impliquées avec les Européens. 
Subirent beaucoup d’affronts auxquels elles ne pouvaient riposter / abandonnées 

L’arrivée des colons pp. 281‐283 

 
  11 
1. Nomme 2 trucs que la CBH et la CNO utilisaient pour concurrencer.  

Réduire les marges / tendre des embuscades aux brigades de fourrures  

2. Pourquoi Lord Selkirk colonisa‐t‐il la région de la rivière Rouge? 

Missions visant à installer les Écossais au Canada – agriculture  

3. Quels problèmes les colons de la rivière Rouge rencontrèrent‐ils? 

Selkirk ne connaissait rien dans l’agriculture et les colons n’avaient pas les instruments nécessaires  

4. Pourquoi le projet de Selkirk nuisait‐il à la CNO?  

Les colons occupaient les terres situées sur leurs voies commerciales / les colons perturbaient la 
chasse au bison 

5. En quoi la Proclamation du pemmican nuisait‐elle à la CNO? 

Toute la nourriture devait provenir de Montréal 

6. Pourquoi la Guerre du pemmican éclata‐elle entre la CNO et la CBH? 

La CNO croyait que la Proclamation visait à détruire la compagnie 

7. Décris la bataille à Seven Oaks. 

CBH – 21 colons et gouverneur tués dans une bataille contre des Métis alliés à la CNO 

Selkirk capture Fort William – cartier général de la CNO 

8. En quoi l’année 1821 est‐elle signifiante? 

La CBH et la CNO deviennent 1 compagnie : CBH 

9. Qui devenu le nouveau gouverneur de la Terre de Rupert? 

George Simpson  

10. Quels furent les bons et les mauvais cotés du nouveau gouverneur? 

Dictateur / préconise la sauvegarde de l’environnement et revitalisation des animaux sauvages à 
fourrure 

 
  12 
 Projet du chapitre 9: Chanson des explorateurs /15 
1. Seul ou avec des partenaires (4 maximum), choisis un air populaire que tout le groupe 
connaît bien 
2. Chaque personne compose 1 strophe (ou refrain) 
3. Cette chanson doit récapituler les exploits de 8 des explorateurs nommés dans le livre à 
la page 272 (10 en tout) 

Les points : 

• Présentation : la chanson est mémorisée  /5 points 
• Texte : 10 explorateurs + leurs exploits /10 points 

 
  13