Vous êtes sur la page 1sur 2

13/01/2010 ouest-france.

fr - Bérangère Jannelle r…

Saint-Nazaire

Bérangère Jannelle revisite Molière au


Life
mercredi 13 janvier 2010

Une version moderne d'un « Molière » moins connu du grand public.

Stéphane Pauvret

Avec Amphitryon, la jeune metteur en scène parle


d'imposture, de pouvoir et de faux-semblant. Elle sera en
résidence pendant trois ans au Fanal et rencontrera le
public samedi.
Amphitryon, un « Molière » peu connu

En 1968, Molière se remet d'une grave maladie et renoue avec le travail. Des trois pièces qu'il
donne cette année-là, Amphitryon, George Dandin et L'Avare, la première est peut-être la
moins connue du grand public. Cette comédie en vers libres inspirée de celle de l'auteur latin
Plaute, rencontre pourtant à l'époque un bon succès.

Elle dépeint un Jupiter jaloux des humains... Pour séduire une jeune mariée, Alcmène, le roi des
dieux doit se métamorphoser : il prend les traits du mari, Amphitryon, pour mener à bien son
coupable projet. Il est aidé par son fils, Mercure, qui se transforme en valet, Sosie. Mais,
lorsque le véritable Amphitryon rentre chez lui, se met en place une folle nuit où nul ne se
reconnaît et tous se confondent : un diabolique engrenage où la mécanique théâtrale des faux-
semblants devient vite infernale.

Bérangère Jannelle

Née en avril 1977, elle suit des études de philosophie et devient l'assistante de metteurs en
scène internationaux comme Stéphane Braunschweig, Carlo Cecchi, Éric Vigner et Arthur
Nauzyciel. Elle alterne les spectacles en salle et les ateliers de création hors-les-murs sur des
territoires souvent emprunts de problématiques sociales et politiques fortes.

Egalement comédienne, elle joue dans La Nuit blanche, mis en scène par Gilberte Tsaï (créé
au CDN de Montreuil en 2001). En mars 2000, elle crée sa première en mise en scène avec le
Decameron d'après l'oeuvre de Boccace, au Centre dramatique de Bretagne. Elle a étudié
longtemps la musique et poursuit un travail de mise en scène lyrique : elle crée La Périchole
d'Offenbach en jenvier 2009 à l'Opéra de Lille. Son ambition, « tenter un théâtre engagé
dans notre siècle ».

ouest-france.fr/…/actuLocale_-Berang… 1/2
13/01/2010 ouest-france.fr - Bérangère Jannelle r…
Le Fanal et Bérangère Jannelle

La soirée de lundi préfigure, pour l'artiste, une résidence de trois ans à Saint-Nazaire. « On ne
peut pas être seulement un établissement de diffusion, mais aussi de création, donc
de résidence. J'ai envie que la présence de Bérangère Jannelle soit claire », justifie
Nadine Varutsikos-Perez, séduite par « cette jeune femme au parcours exemplaire. Elle va
faire se rencontrer l'oeuvre de Molière avec ce lieu de béton qui ne semblait pas dédié
au théâtre ».

Bérangère Jannelle et Amphitryon

Elle résume ainsi le sujet de la pièce : « Des hommes dépossédés de leur identité par des
dieux qui veulent séduire leurs femmes et les persécutent ». Elle voit dans cette
imposture « la mise en scène qui confine au vertige d'une société qui tend des miroirs
truqués au désir fantasmatique d'être une icône : jeu des miroirs, jeu des pouvoirs,
dans lequel le moi s'égare. A ce jeu-là, tout le monde est trompé, trahi, cocu ».

Jean DELAVAUD

ouest-france.fr/…/actuLocale_-Berang… 2/2