Vous êtes sur la page 1sur 1
GENOCIDAIRES RWANDAIS Douze ans pour les arréter, douze jours pour les relacher écidément, la France n'a guére envie de surpeu- plerles prisons avec les « présumés génocidaires » réclamés parle Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR). Lancien préfet Laurent Bucyibaruta et le pére Wences- las Munyeshyaka, tous deux inculpés de genocide, extermi- nation, assassinat et viol, constitutifs de crimes contre Yhumanité, avaient enfin été arréiés Je 20 juillet, aprés d'in- terminables minauderies judi- ciaires et administratives de la part de Pars, Ils ont été remis en liberté la semaine dernitre, Leon pére Wenceslas a dores et déja annoncé quil allat| reprendre ses fonctions & la paroisse de Gisors, dans TEure. Sans doute estil impatient de confesser les péchés de ses fidéles.. Le motif de cet éargisse- ment? Disons quil sagit d'une erreur de procédure. Le TPIR a demandé Farrestation des deux prévenus et leur maintien en détention jusqu’a ce quil ait statué sur le transfert de leur dossies Ja France — qu 2| compétence universelle pour juger sur son territoire tout responsable de génocide — ou ailleurs. La cour dappel de Paris a done estimé que cette demande de mise en détention sine die nétait pas exécutable auregard du principe de la pré- somption d'innocence. Le TPIR doit done refor muler sa demande — avec extradition et remise au tribu- nal international ou attendre que le probléme du. transfert des dossiers. soit réglé. Aux dernitres nouvelles, Je bureau du procureur du TPIR est « en consultation » avec le ministére de la Justice francais. Etles deux inculpés | Ey cums we00 Herod 8 200t 2007 Justice LaFrance remet en bert les deux ‘génocidairesrwandaisarrtés. Tne leur a 48 réclamé aucune caution, contrarement ‘au dangereux criminel contre le sarkozisme Dominique de Vllep restent tout de meme places sous controle judiciaire. La oi ate appliquée. Rien & dire li-dessus. Deux remarques, toute- fois. D'abord, on notera que la France a été nettement plus rapide pour les remettre en liberté que pour les arréter — concernant Laurent Bucyiba- ruta, le TPIR a méme été| obligé de fournir aux autorités | Frangaises Tadresse ot elles pourraient le cuellir. Ensuite, A faudrait quun garagiste sérieux ouvre le pot de us tice francaise et vérifie le bon fonctionnement du principe de la présomption d'inno- cence. Ca il marche beaucoup meus dans Tes fares de génocide que, par exemple, dans les affaires de, sans ers avec enfants scolar fn France. Un pew d'huile, peutetre, traro a0r0 OUVERTURE Les deve Rwanda soupgonnts de crime conte Ehumanite ont ee remis en liber Ts sone presents our ize ministes dela Francophone dans le ‘ouverement lon 3,

Évaluer