Vous êtes sur la page 1sur 7

Hémoptysie

Prise en charge en urgence

Christophe Pison

Département de Médecine Aiguë Spécialisée


Pneumologie

Université Joseph Fourier CHU de Grenoble


Définition
z Rejet de sang en provenance de l'appareil respiratoire sous
glottique, le plus souvent à l'occasion de secousses de toux
z petite abondance : < 50 cm3
z moyenne abondance : 50 à 300 cm3
z grande abondance : > 300 cm3 :
dominée par séquelles de tuberculose, DDB, silicoses,
aspergillome (pose alors un problème respiratoire +++ et
de masse sanguine)

z Sang bronchique, parfois gros vaisseau, voire sang alvéolaire

z Eliminer hématémèse (toux, sang rouge aéré) et épistaxis

z Toute affection respiratoire peut se compliquer d ’hémoptysie


hémoptysie « maladie » versus hémoptysie « symptôme »
Physiopathologie
Conduite à tenir

z Apprécier la gravité
z conscience, SaO2, tachycardie..

z Enquête
z interrogatoire
z examen clinique
z radiographie pulmonaire
z fibroscopie bronchique : toujours, chez un malade bien
surveillé, capitale pour définir le côté
z TDM au cas par cas
Conduite à tenir

z Traitement symptomatique
z SIU, oxygène

z Glypressine®, A à 1 mg, 1-2 mg à répéter toutes 4 h,


interdit chez femme enceinte, prudence si insuffisance
coronaire, > 70 ans, IRC, HTA
z Pitressine® : 1-10 UI / h PSE

z artériographie bronchique et embolisation


[séquelles tuberculose, DDB, aspergillome,
pneumoconiose, abcès]

z intubation sélective, sonde de Fogarty

z Traitement étiologique
Enquête étiologique
z Causes broncho-pulmonaires
z cancer bronchique primitif
z tuberculose pulmonaire
z dilatation des bronches..

z Hémorragies alvéolaires : anémie aiguë, TDM, score de Gold

z Causes cardio-vasculaires
z embolie pulmonaire
z rétrécissement mitral
z insuffisance ventriculaire gauche
z malformations..

z 15% sans cause retrouvée: surveillance régulière


Points importants

z connaître organisation circulation bronchique / artérielle


pulmonaire

z 2 grandes situations
z hémoptysie grave ou abondante : IRA > choc
z SIU, VV, oxygène fort débit,
groupe, Rh, NFS, gaz, Rx pulmonaire,
z fibroscopie chez un patient stable bien oxygéné
z Glypressine®, Pitressine®, Lisopressine®
z ± artériographie bronchique avec embolisation
z à part l'hémoptysie cataclysmique

z hémoptysie de faible ou moyenne : le pb est celui du


diagnostic étiologique,
z fibroscopie puis TDM éventuellement