Vous êtes sur la page 1sur 1

Chapitre I

Mécanique de la rupture – Généralités : classification et faciès

25
25

Chapitre IV: INTRODUCTION A LA MECANIQUE LINEAIRE DE LA RUPTURE

www.hajomar.com

Série de TD N° 5

Exercice I :

Un réservoir travaillant sou pression fabriquée à base d’une plaque en acier, qui peut-être :

a- Un acier marging (18% nickel) avec

b- Un acier à myenne résistance avec σ

-

-

Le coefficient de sécurité est n = 2.

σ

y

= 1900 MN/m

et

K

y

= 1000 MN/m

2

et

K

IC

IC

2

= 82 MN.m

= 50 MN.m

-3/2

.

;

-3/2

Lequel de ces deux aciers présente la meilleure tôlérance au défaut ?

Comparer leurs ténacités si on suppose qu’il ont la même tolérance aux défauts.

Exercice 2 :

Une large plaque en alliage d’Aliminium a une fissure centrée de 25mm de longueur. Si la

= 400

contrainte de rupture de cet échantillion est σ

= 200 MN/m

2

et la limite élastique σ

y

max

MN/m ,

- Claculer la ténacité du matériau en en utilisant :

2

-

-

Le concept de la mécanique élastique linéaire de la rupture (MELR),

En introduisant la correction de la zone plastique autour de la fissure.

Exercice supplémentaire :

Une plaque épaisse de la coque d’un navire a été endommagée par l’explosion d’une

chaudière qui lui provoquée une fissure de 20mm de longueur au côté. Supposons que l’effort

critique est simulé à un chargement de traction de 1200 MPa.

coefficient de sécurité n = 2,2.

On donne :

K

IC

= 100 MN.m

-3/2

. Le

(

K σπa

=

)

1

2


1,12

0,23

a

W

⎜ ⎝

⎟+

10,6

a

W

⎜ ⎝

2

21,7

a

W

⎜ ⎝

3

+

a

W

30,4

4

⎫ ⎬

Avec W = 80mm.

Déterminer la taille critique de la longueur de la fissure.

Déterminer le facteur d’intensité de contrainte critique, en utilisant :

-

-

Le concept de la mécanique élastique linéaire de la rupture (MELR),

En introduisant la correction de la zone plastique autour de la fissure.