Vous êtes sur la page 1sur 7
Les problémes linguistiques du conditionnel francais * Patrick DENDALE, Université de Metz & Université &Anvers 416 diggs & la suite d'un appe lun projet de recherches fina ), Au tournant du sidele dernier on a vu parat sticles consacrés au conditionnel" Puis, pen + Jeremercede tout mu Line Temowsi pour sa lcture enue 5s commentaire es suggestions dsmétoraio de ce texte 1. Pou le appt ete les dx notions vor e particulier dan ce volume es combos de Leeman, Boro ot Moescler & Rstou 3. Voila bibliographic genre enfin de volume 4. Voie pourle ferences Wager 1939 poar cam que nous avons pretrouver notre biblio- ‘raphie generates fia de volume ‘ LECONDIIONNEL EN FRANCAIS 70, c'est dans une série d'ouvrages dlensemble sur le systéme des temps en frangais que réapparaft le conditionnel, décrit comme un des temps de T'indi- catif. Les publications sur la forme se sont ensuite faites rares jusqu'aux an- Jours esti qu'on est loin encore d'une dynamique de recherches t Connait par exemple pour les temps du passé ou méme pour ie fut dans lespoir de pow rnamique quest né le projet de publ ‘Réunissant quinzo études, rédigées par une vingtaine de linguistes de di- vers pays, ce recueil offre un panorama que nous espérons représenta ri de problémes, de perspectives etd aspects de la forme. C'aurait @'ailleurs 6 f plexité sémantique du conditionnel que dessayer de tout couler dans un cadre unique. Les contributions & ce volume ont été groupées en deux parties. La premiére partie comporte des études dans lesquelles le conditionnel est é1udi dans sa globalité et dans sapluralité d'emplois, La plupart de ces études sont consacrées ala recherche d'un invariant sémantique ou d'un sens unique tala classification des emplois possibles en grands groupes d’emplois, dits ‘eanoniques » La seconde parte conti ese dégagent trois grandes questions concer- 3 communes a toute étude sémantique : (1°) -anvient de retenir pour [e ‘a de les situer rapidement. age exemple es Cahiers Conasauméros 3 (Boil, Vers & Vullame, 1998) <6 ‘cae Inge Bening, 200 {LES PROBLEMES LINGUISTIQUES DU CONDITIONNEL FRANCAIS. ° Fora da pase ‘Cauca ‘Canditoanel ee) emprnt aeenaneo Iy adans ce schéma quatre strates représent d'analyse du conditionnel. Chaque strate rencont ‘es propres problémes, re niveau p pres inter le du sens fondamental, les raisons pour dire que janel na qu'un seul sens fondame ‘est le cas, comment fautil le formuler et comment peut-on prév effets de sens ? temps ou un mode ? » ‘Au niveau de Ia stra Combien d'empiois eanoni est clair que parmi les em ‘deux qui sont plus fondamentaux que les « éventualité» (ou conditionne futur du passé ». Ce sont des emplois pri ique dans la mesuse oi ils ont chacun déce ‘sémantique: La dernitre strate effets énumérés par les des emplois canoniques. ® LLECONDITIONNEL EN FRANCAIS lus en détail les problémes que pose Ie condition- fésentes contributions & ce volume. 2.1. Le premier probléme conceme la formulation de son éventuel sens ié de puissance), qui sa spi angue et qui permet tence et d'expliquer le fonctionaement sémantique de tous les emplois canoni- ‘de sens de la forme, La recherche de l'invariant incipe de correspondance « une form effets de sens d'une forme naissent di P ‘conditionnel, ce principe incite & chercher un sens unique, s phéme -rais, momphéme composé — comme on sit — qui intégre s de Yimparfait et du futur®. Trés souvent, ce seus unique sera motivé parla jeur propre aux deux morphémes dont se compose le morphéme du condi sment Enonedes les im proche aspeetuo-tempor tionae! est non pas un mode su generis mais un temps de l'indi it st chercher dans une configuration partic Selon une variante plus récente de 'approche aspectuo-temporelle du con- 6 Pourlesimplicton ies tee synertisme, voile contributions de Gosselin, Mets, Vets, ‘oilsme et Whit (ce vols) 1, Mauda me dire modalo-aspectvo- temporelle ca la modality Coir st x pout en pricier les eotoutons de Gosselin et de Veter) 8 Vetere oe volume) parle dan a contbution ' appeoehe ds gen volume) le signifi de putsance du conditional est allie we temps ‘LES PROBLEMS LINGUISTIQUES DU CONDITIONNEL FRANCAIS 0 @ époque (ou in énonciateur'®. Le wun changement dépoque se tomatiquement d'un changement d'énonciateur le se rattachant 2u contenu propositionne! de (se rencontre également sous forme non quantes pour nelle y a un statut métalinguistique selon Korzen & Nalke, mais le plus sou- vent elle se transpose de fagon assez naturelle en langage naturel et are alors dans un énoneé qui comprend la principale au conditionnel approche modale, commentée dans les contributions de Vetters et ‘met, estreprésentée dans ce volume par les contributions de Korzen & Nalke et de Moesciler & Reboul, C'est aussi que ‘On notera que Ia contribution de Korzen et Nalke fférentes approches de invariant sémantique du conditionnel vee une importance particuliére d rent ce point de référence complexe aune (Cestans qu'on put quale ds larement tellede Vet & Kemper Mate, wats n {LE CONDITIONNEL EN FRANCAIS nent « heuristiquement» aux différents emplois du war chacun une conditionnelle sous-jacente appro- temporelles, faille supposer, solution ambigué, la donble appartenance systématique aux ‘temps et aux modes par un phénoméne d/homonymie syntaxique » (1971 : 123). ‘Actuellemeat, la cause semble gagnée par le conditionnel-temps. En sont en grand nombre » sent volume partagent ce point de vue. Comme arguments pour le caractére voque d'une part sa morphologie ~ combinsison de celui du futur (ef plus haut) ~ et ds pas non plus sans conséqu aux. La contribution de Mel ‘conditionnel » aux autres temps de Tindic dossier du statut grammatical donné au conditionnel. 2.3, Passons aux problémes concernant le nombre de signif