Vous êtes sur la page 1sur 2

LP6 Travail et énergie cinétique

1- Energie cinétique

Par définition l’énergie cinétique qui est l’énergie acquise par un système du fait de sa vitesse est
donnée par l’expression suivante :

1
Ec = mv²
2

Ec en joules
m en kg
v en m.s-1

2- Relation entre le travail et la variation de l’énergie cinétique

a- Etude énergétique de la chute libre (voir TP)

En chute libre la seule force qui intervient est le poids. (Les frottements de l’air sont négligeables)

Notons A le point de départ (vA; EcA= 1 mv A ² ), B le point d’arrivée (vB; EcB= 1 mv B ² )


2 2
La variation d’énergie cinétique ∆Ec=EcB-EcA
r
WAB ( P ) = mg(zA – zB) représente le travail du poids entre A et B.

Avec ou sans vitesse initiale on a

r
∆Ec = EcB-EcA = 1 mv B ² - 1
mv A ² = WAB ( P ) = mg(zA – zB)
2 2

b- Enoncé du théorème de l’énergie cinétique

Le cas de la chute libre se généralise aux autres cas de la manière suivante :

Dans un référentiel galiléen, la variation d’énergie cinétique d’un solide est égale à la somme des
travaux des forces appliquées à ce solide:
r
∆Ec = EcB- EcA = ∑W AB (Fext )

C’est le travail des forces extérieures qui fait varier l’énergie cinétique, il constitue un mode de
transfert de l’énergie du corps qui exerce la (les) force(s) vers celui qui la (les) subit.
3- Le travail : un mode de transfert de l’énergie :

L’énergie cinétique est une forme d’énergie. Le travail est un mode de transfert de l’énergie.

Chute libre :
Système étudié : la bille
Force exercée : le poids EcB

Point de départ A
Point d’arrivée B

Si zA > zB vA<vB EcA < EcB EcA TERRE


Le travail du poids exercé de A vers B est moteur.
W>O
Le système a son énergie cinétique qui augmente.
Il reçoit de l’énergie de la part de la Terre.

Si zA < zB vA>vB EcA > EcB


EcA
Le travail du poids exercé de A vers B est résistant.
Le système a son énergie cinétique qui diminue.
Il fournit de l’énergie de à la Terre.

EcB W<O TERRE