Vous êtes sur la page 1sur 205

mercredi 28 mars 2012

« les principes de black se préoccupent davantage de la


longévité de la restauration que de celle de la dent. »

OUVERTURES DE BOX RETENTION


HYGIENIQUES

OUVERTURE PREVENTIVE
SUSTENTATION DES SILLONS SAINS

mercredi 28 mars 2012


extension for prévention

prévention for extension

mercredi 28 mars 2012


La classification sista
Guide de décision thérapeutique

Stade 0 Stade 1 Stade 2 Stade 3 Stade 4

Mount gj et Hume wr ; 1997


Lasfargues jj et coll. ; 2000

mercredi 28 mars 2012


La classification sista
Guide de décision thérapeutique
distinguer les lésions
nécessitant des soins uniquement préventifs
de celles nécessitant des soins opératoires

Stade 0 Stade 1 Stade 2 Stade 3 Stade 4

Mount gj et Hume wr ; 1997


Lasfargues jj et coll. ; 2000

mercredi 28 mars 2012


La classification sista
Guide de décision thérapeutique
distinguer les lésions
nécessitant des soins uniquement préventifs
de celles nécessitant des soins opératoires

Stade 0 Stade 1 Stade 2 Stade 3 Stade 4

Mount gj et Hume wr ; 1997


Lasfargues jj et coll. ; 2000

mercredi 28 mars 2012


mercredi 28 mars 2012
3 Sites de cariosucceptibilité

mercredi 28 mars 2012


GUIDE THERAPEUTIQUE CARIEUX

Stade 0 Stade 1 Stade 2 Stade 3 Stade 4

MOUNT GJ et HUME WR ; 1997


LASFARGUES JJ ET COLL. ; 2000

mercredi 28 mars 2012


GUIDE THERAPEUTIQUE CARIEUX
Traitement médical préventif
-Prévention
-Reminéralisation
-Arrêt des lésions

Stade 0 Stade 1 Stade 2 Stade 3 Stade 4

MOUNT GJ et HUME WR ; 1997


LASFARGUES JJ ET COLL. ; 2000

mercredi 28 mars 2012


GUIDE THERAPEUTIQUE CARIEUX
Traitement médical préventif Traitement chirurgical
-Prévention
-Reminéralisation
-Arrêt des lésions

Stade 0 Stade 1 Stade 2 Stade 3 Stade 4

MOUNT GJ et HUME WR ; 1997


LASFARGUES JJ ET COLL. ; 2000

mercredi 28 mars 2012


GUIDE THERAPEUTIQUE CARIEUX
Traitement médical préventif Traitement chirurgical
-Prévention -microdentisterie
-Reminéralisation -interception
-Arrêt des lésions

Stade 0 Stade 1 Stade 2 Stade 3 Stade 4

MOUNT GJ et HUME WR ; 1997


LASFARGUES JJ ET COLL. ; 2000

mercredi 28 mars 2012


GUIDE THERAPEUTIQUE CARIEUX
Traitement médical préventif Traitement chirurgical
-Prévention -microdentisterie -Préservation
-Reminéralisation -interception tissulaire
-Arrêt des lésions -Techniques
directes

Stade 0 Stade 1 Stade 2 Stade 3 Stade 4

MOUNT GJ et HUME WR ; 1997


LASFARGUES JJ ET COLL. ; 2000

mercredi 28 mars 2012


GUIDE THERAPEUTIQUE CARIEUX
Traitement médical préventif Traitement chirurgical
-Prévention -microdentisterie -Préservation -Techniques
-Reminéralisation -interception tissulaire indirectes
-Arrêt des lésions -Techniques
directes

Stade 0 Stade 1 Stade 2 Stade 3 Stade 4

MOUNT GJ et HUME WR ; 1997


LASFARGUES JJ ET COLL. ; 2000

mercredi 28 mars 2012


Principes Thérapeutiques Du Concept Sista

économie tissulaire

adhésion biointégration

Ne s’applique qu’aux dents vivantes


mercredi 28 mars 2012
Economie tissulaire

• Conservation maximale des structures (crêtes


marginales ++ / point de contact / pont d’émail)

• Ménager l’émail périphérique non soutenu et la


couche de dentine reminéralisable

mercredi 28 mars 2012


L’adhésion

• Intérêt mécanique résistance

• Intérêt biologique étanchéité

mercredi 28 mars 2012


La biointégration
• Biocompatibilité

• Fonctionnalité -Composites micro hybrides


-Composites fluides (flow)
-Compomères
• Esthétique -Ciments verre ionomères

• bioactif

mercredi 28 mars 2012


3 REGLES
 Préservation tissulaire
diagnostic précoce
anatomo-pathologie de la carie
curetage histologique
résistance biomécanique

Contrôle opératoire

aides optiques

instruments miniaturisés

 Restaurations adhésives

liberté de forme

mercredi 28 mars 2012


3 REGLES
 Préservation tissulaire
diagnostic précoce
anatomo-pathologie de la carie
curetage histologique
résistance biomécanique

Contrôle opératoire

aides optiques

instruments miniaturisés

 Restaurations adhésives

liberté de forme

mercredi 28 mars 2012


3 REGLES
 Préservation tissulaire
diagnostic précoce
anatomo-pathologie de la carie
curetage histologique
résistance biomécanique

Contrôle opératoire

aides optiques

instruments miniaturisés

 Restaurations adhésives

liberté de forme

mercredi 28 mars 2012


3 REGLES
 Préservation tissulaire
diagnostic précoce
anatomo-pathologie de la carie
curetage histologique
résistance biomécanique

Contrôle opératoire

aides optiques

instruments miniaturisés

 Restaurations adhésives

liberté de forme

mercredi 28 mars 2012


la microdentisterie n’a de sens que si la maladie carieuse est
diagnostiquée, interceptée et stoppée aux stades initiaux.

mercredi 28 mars 2012


mercredi 28 mars 2012
Buts de la dentisterie
minimalement invasive
• Reporter l’acte chirurgical aussi longtemps que possible

• Éliminer les tissus jusqu’au seuil critique des bactéries viables ayant
pénétré la dentine (Noack MJ et Coll.; 2004)

• Accés à la carie

• Conserver au maximum la crête marginale et le point de contact

• réévaluation

mercredi 28 mars 2012


La stratégie restauratrice
« juste à temps »
consiste à intervenir si :

Ericson D, Kidd E, McComb D, Mjor I, Noack MJ.


Minimally Invasive Dentistry--concepts and techniques in cariology.Oral Health Prev Dent. 2003;1(1):59-72.

mercredi 28 mars 2012


La stratégie restauratrice
« juste à temps »
consiste à intervenir si :

• On est certain de la progression

Ericson D, Kidd E, McComb D, Mjor I, Noack MJ.


Minimally Invasive Dentistry--concepts and techniques in cariology.Oral Health Prev Dent. 2003;1(1):59-72.

mercredi 28 mars 2012


La stratégie restauratrice
« juste à temps »
consiste à intervenir si :

• On est certain de la progression


• Il y a des symptômes

Ericson D, Kidd E, McComb D, Mjor I, Noack MJ.


Minimally Invasive Dentistry--concepts and techniques in cariology.Oral Health Prev Dent. 2003;1(1):59-72.

mercredi 28 mars 2012


La stratégie restauratrice
« juste à temps »
consiste à intervenir si :

• On est certain de la progression


• Il y a des symptômes
• Des considérations esthétiques entrent en jeu

Ericson D, Kidd E, McComb D, Mjor I, Noack MJ.


Minimally Invasive Dentistry--concepts and techniques in cariology.Oral Health Prev Dent. 2003;1(1):59-72.

mercredi 28 mars 2012


La stratégie restauratrice
« juste à temps »
consiste à intervenir si :

• On est certain de la progression


• Il y a des symptômes
• Des considérations esthétiques entrent en jeu

et non juste parce qu’une radio clarté a été détectée


à la radio à un instant t.

Ericson D, Kidd E, McComb D, Mjor I, Noack MJ.


Minimally Invasive Dentistry--concepts and techniques in cariology.Oral Health Prev Dent. 2003;1(1):59-72.

mercredi 28 mars 2012


FACTEURS DE DECISION
D’INTERVENTION OPERATOIRE

mercredi 28 mars 2012


FACTEURS DE DECISION
D’INTERVENTION OPERATOIRE

• Risque carieux individuel

mercredi 28 mars 2012


FACTEURS DE DECISION
D’INTERVENTION OPERATOIRE

• Risque carieux individuel


• Taux de progression

mercredi 28 mars 2012


FACTEURS DE DECISION
D’INTERVENTION OPERATOIRE

• Risque carieux individuel


• Taux de progression
• Localisation de la lésion

mercredi 28 mars 2012


FACTEURS DE DECISION
D’INTERVENTION OPERATOIRE

• Risque carieux individuel


• Taux de progression
• Localisation de la lésion
• Intervalles de visites de contrôle
mercredi 28 mars 2012
Sista 2 proximal

mercredi 28 mars 2012


Sista 2 proximal

protocole
mercredi 28 mars 2012
Sista 2 proximal

protocole
mercredi 28 mars 2012
Sista 2 proximal

Conserver au maximum la crête marginale


Conserver au maximum le point de contact

protocole
mercredi 28 mars 2012
Reeh ES, Messer HH, Douglas WH. Reduction in tooth stiffness as a result of endodontic and restorative procedures.
J Endod. 1989 Nov;15(11):512-6.
mercredi 28 mars 2012
Perte de résistance mécanique

20% 20% 63% 50%

Reeh ES, Messer HH, Douglas WH. Reduction in tooth stiffness as a result of endodontic and restorative procedures.
J Endod. 1989 Nov;15(11):512-6.
mercredi 28 mars 2012
20

mercredi 28 mars 2012


21

mercredi 28 mars 2012


mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
TRAITEMENT ENDODONTIQUE
=
DIMINUTION DE LA RESISTANCE DE 5%

Reeh ES, Messer HH, Douglas WH. Reduction in tooth stiffness as a result of endodontic and restorative procedures.
J Endod. 1989 Nov;15(11):512-6.
mercredi 28 mars 2012
Accès direct

mercredi 28 mars 2012


tunnel vestibulaire ou palatin
(Cavité slot)
si la lésion est à + de 2 mm de la crête marginale

mercredi 28 mars 2012


Tunnel occlusal ouvert
Émail proximal cavitaire

mercredi 28 mars 2012


Tunnel fermé
Émail proximal non déstructuré

mercredi 28 mars 2012


Tunnel fermé

-Cvimar en fond

-Composite occlusal

-Scellement des sillons sains

-Fluoration de la face mésiale de 14

mercredi 28 mars 2012


Tunnel fermé

-Cvimar en fond

-Composite occlusal

-Scellement des sillons sains

-Fluoration de la face mésiale de 14

mercredi 28 mars 2012


1x
    
     
2.5X
             
3.5X
  
 
4.5X
             
5.5X

DR THIERRY ROOS
mercredi 28 mars 2012
1x
    
     
2.5X
             
3.5X
  
 
4.5X
             
5.5X

DR THIERRY ROOS
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
-Atraumatique pour la dent
adjacente
-Peu de boue dentinaire
-Surface développée + importante
-Finition douce et de meilleure
qualité des limites de préparation
-ne lèse pas les tissus mous

-peu efficace sur la dentine cariée


-Inefficace sur les restaurations

mercredi 28 mars 2012


Jeune homme, 16 ans

Lésions initiales d’émail sur 34.35.36


mercredi 28 mars 2012
Jeune homme, 16 ans

Lésions initiales d’émail sur 34.35.36


mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
Vue post opératoire à 15 j

mercredi 28 mars 2012


Radio post opératoire

mercredi 28 mars 2012


CVIMAR
ADHESIF Radio post opératoire
COMPOSITE
mercredi 28 mars 2012
CVIMAR
ADHESIF Radio post opératoire
COMPOSITE
mercredi 28 mars 2012
CVIMAR
ADHESIF Radio post opératoire
COMPOSITE
mercredi 28 mars 2012
CVIMAR
ADHESIF Radio post opératoire
COMPOSITE
mercredi 28 mars 2012
CVIMAR
ADHESIF Radio post opératoire
COMPOSITE
mercredi 28 mars 2012
25: Cavité slot 24: Tunnel ouvert

mercredi 28 mars 2012


25: Cavité slot 24: Tunnel ouvert

mercredi 28 mars 2012


25: Cavité slot 24: Tunnel ouvert

mercredi 28 mars 2012


25: Cavité slot 24: Tunnel ouvert

mercredi 28 mars 2012


mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
Cavité goutte

mercredi 28 mars 2012


mercredi 28 mars 2012
Réévaluation de la cavité étape par étape

mercredi 28 mars 2012


2 MM

Réévaluation de la cavité étape par étape

mercredi 28 mars 2012


2 MM

Réévaluation de la cavité étape par étape

mercredi 28 mars 2012


2 MM

Réévaluation de la cavité étape par étape

mercredi 28 mars 2012


LA REEVALUATION

mercredi 28 mars 2012


mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
Sista 1 Occlusal

mercredi 28 mars 2012


mercredi 28 mars 2012
comparaison sealant résineux / absence de traitement

1 an : 86% de caries en moins


5 ans : 57% de caries en moins
Ahovuo-Saloranta A, Hiiri A, Nordblad A, Worthington H, Mäkelä M. Cochrane
Database Syst Rev. 2006 Oct 18;(4):CD003067.

mercredi 28 mars 2012


Scellement thérapeutique des
sillons

Isolation Nettoyage Mordançage Sealant résineux


Sans pâte fluorée 15 à 30 sec opaque

L’application d’un vernis fluoré sur la résine accélère la


reminéralisation de l’émail
Ahovuo-Saloranta A et Coll; 2004 / Mejare I et Coll; 2003

mercredi 28 mars 2012


AIR ABRASION

mercredi 28 mars 2012


Dr Michel Blique

mercredi 28 mars 2012


meilleure adaptation + meilleure étanchéité avec
les sealants résineux placés en technique invasive
(émail légèrement préparé).
Herle GP et Coll., 2004

mercredi 28 mars 2012


mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
fuji VII, GC®
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
Site 3 cervical

chlorhexidine

CHX 3 fois la première semaine


puis
FLUOR 3 fois par an

fluor Ne pas se brosser et ne pas mâcher pendant 24 h


mercredi 28 mars 2012
J.H.
17 ANS

mercredi 28 mars 2012


-bain de bouche a la chlorhexidine pendant 15 j
(ou en gel chez l’ enfant)
-bain de bouche fluoré
-dentifrice fluoré

Risque carieux modéré


fluor 1 à 2 fois par an

Risque carieux élevé


chlorhexidine 3 fois la première semaine
puis fluor 3 fois par an
Ne pas mâcher les heures suivantes et ne pas se brosser le jour même
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
Ouverture à la fraise diamantée

Élimination de la dentine infectée et finalisation de la cavité avec les inserts sono-abrasifs

mercredi 28 mars 2012


mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
CHX + FLUOR
(stade 0)

CVIMAR
(stade 1 à 2)

Risque carieux élevé


mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
box conventionnel

mercredi 28 mars 2012


box conventionnel

mercredi 28 mars 2012


box conventionnel

Cavité goutte +
Sandwich ouvert

mercredi 28 mars 2012


box conventionnel

Cavité goutte +
Sandwich ouvert

mercredi 28 mars 2012


box conventionnel

Cavité goutte +
fluor/CHX Sandwich ouvert

mercredi 28 mars 2012


box conventionnel

Cavité goutte +
fluor/CHX Sandwich ouvert

mercredi 28 mars 2012


Scellement de sillons box conventionnel
(invasifs ou non)

Tunnel/cavité slot Cavité goutte +


fluor/CHX Sandwich ouvert

mercredi 28 mars 2012


Limites et inconvénients
Difficulté opératoire
Difficulté de contrôle
Fracture des crêtes marginales

Risque carieux élevé non maîtrisé


Reminéralisation ??
Devenir des zones reminéralisées ?
Nomenclature …

mercredi 28 mars 2012


Résultats cliniques
des mini cavités occlusales
National Institute of Health Consens Statement. 2001

mercredi 28 mars 2012


Résultats cliniques
des mini cavités occlusales
National Institute of Health Consens Statement. 2001

Intérêt démontré du

diagnostic précoce et du traitement à minima associé

Intérêt démontré de restaurer par

mini cavités occlusales associées au scellement du réseau des sillons.

mercredi 28 mars 2012


Tunnels totaux
Etude Nombre Durée d’étude Taux de survie Matériaux

Tunnels totaux
Hasselrot 1993 35 3,5 ans 66% CVI / CERMET

Lumley and Fisher 1995 33 5 ans 85% CVI / CERMET

10 ans 79%
Hasselrot 1998 37 1 à 7 ans 60% CVI / CERMET

Jones 1999 50 1 à 8 ans 87% CVI / CERMET

Oldman (2002) 42 3 ans 62% CVI / COMPOSITE + INLAYS CERAMIQUE

Pyk and Méjare 1999 66 1 an 83% CERMET / CVI

Strand et al 2000 87 2 à 5 ans 70% CERMET

Kinomoto et al. 2004 26 2 ans 96% COMPOSITE

Pilebro and van Dijken (2001) 126 3 ans 72% CERMET / CERMET + COMPOSITE

Holst /Brännstrom 1998 302 3 ans 85% CERMET

Nicolaisen et al. 2000 182 3 ans 90%


5 ans 35%
Hörsted-Bindslev et al. 2005 85 2 ans 77% CVI + COMPOSITE

4 ans 46%
Wilkie et al. 1993 42 2 ans 45% CVI

Wilkie et al. 1993 28 2 ans 91% CVI + COMPOSITE

Wiegand A.,Attin T. Treatment of proximal caries lesions by tunnel restorations Dental Materials Volume 23, Dec 2007, 1461-1467
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
Tunnels totaux

72 à 90% sur 2/3 ans


35 à 46% sur 4/5 ans

mercredi 28 mars 2012


Tunnels totaux

72 à 90% sur 2/3 ans


35 à 46% sur 4/5 ans

Durée de vie moyenne des cavités tunnels: 4 à 6 ans


(revue de synthése Peters MC, Mc Lean ME; 2000)

mercredi 28 mars 2012


Tunnels totaux

72 à 90% sur 2/3 ans


35 à 46% sur 4/5 ans

Durée de vie moyenne des cavités tunnels: 4 à 6 ans


(revue de synthése Peters MC, Mc Lean ME; 2000)

Obturations sandwichs cvi + composite


+++
mercredi 28 mars 2012
Tunnels partiels

Etude Nombre Durée d’étude Taux de survie Matériaux


Tunnels partiels
Hasselrot 1993 161 3,5 ans 75% CVI / CERMET

Hasselrot 1998 245 8 ans 75% CVI / CERMET

Pilebro and van Dijken (2001) 173 3 ans 72% CERMET / CERMET +
COMPOSITE

Pyk and Méjare 1999 176 1 an 84% CERMET / CVI

Strand et al 2000 215 2 à 5 ans 53% CERMET

Strand et al. 1996 161 3 ans 46% CERMET

Wiegand A.,Attin T. Treatment of proximal caries lesions by tunnel restorations Dental Materials Volume 23, Issue 12, December 2007, Pages
1461-1467
mercredi 28 mars 2012
Tunnels partiels

Etude Nombre Durée d’étude Taux de survie Matériaux


Tunnels partiels
Hasselrot 1993 161 3,5 ans 75% CVI / CERMET

Hasselrot 1998 245 8 ans 75% CVI / CERMET

Pilebro and van Dijken (2001) 173 3 ans 72% CERMET / CERMET +
COMPOSITE

Pyk and Méjare 1999 176 1 an 84% CERMET / CVI

Strand et al 2000 215 2 à 5 ans 53% CERMET

Strand et al. 1996 161 3 ans 46% CERMET

Tunnels partiels: 75% sur 5 ans


Obturations sandwichs

Wiegand A.,Attin T. Treatment of proximal caries lesions by tunnel restorations Dental Materials Volume 23, Issue 12, December 2007, Pages
1461-1467
mercredi 28 mars 2012
Classe II composites: 91 à 100% sur 2 ans
76% sur 4 ans

Etude Nombre Durée d’étude Taux de survie Matériaux

Classe II
Kinomoto et al. 2004 24 2 ans 100% COMPOSITE

Hörsted-Bindslev et al. 84 2 ans 91% COMPOSITE


2005
4 ans 76%

Lumley and Fisher 1995 14 5 ans 100% AMALGAME

Wilkie et al. 1993 16 2 ans 100% AMALGAME

Wiegand A.,Attin T. Treatment of proximal caries lesions by tunnel restorations Dental Materials Volume 23, Issue 12, December 2007, Pages
1461-1467

mercredi 28 mars 2012


Classe II composites: 91 à 100% sur 2 ans
76% sur 4 ans

Etude Nombre Durée d’étude Taux de survie Matériaux

Classe II
Kinomoto et al. 2004 24 2 ans 100% COMPOSITE

Hörsted-Bindslev et al. 84 2 ans 91% COMPOSITE


2005
4 ans 76%

Lumley and Fisher 1995 14 5 ans 100% AMALGAME

Wilkie et al. 1993 16 2 ans 100% AMALGAME

Amalgames : 100% sur 5 ans

Wiegand A.,Attin T. Treatment of proximal caries lesions by tunnel restorations Dental Materials Volume 23, Issue 12, December 2007, Pages
1461-1467

mercredi 28 mars 2012


mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
Le « Gradient Thérapeutique »

Préservation Tissulaire : Préservation Tissulaire :

Moins mutilant Plus mutilant

Couronnes
Orthodontie
Périphériques

Stratifications
Eclaircissement

Microabrasion
Facettes
Inlays/Onlays

Méga-abrasion

(Tirlet et Attal, 2009)

mercredi 28 mars 2012


mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
infiltration résineuse
Icon DMG

mercredi 28 mars 2012


mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
Composite par stratification
Empress Direct (Ivoclar Vivadent)

mercredi 28 mars 2012


mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
90

mercredi 28 mars 2012


91

mercredi 28 mars 2012


92

mercredi 28 mars 2012


93

mercredi 28 mars 2012


94

mercredi 28 mars 2012


95

mercredi 28 mars 2012


96

mercredi 28 mars 2012


mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
péroxyde de
carbamide 2 X 12j en
à 10 ou 16% ambulatoire la nuit

mercredi 28 mars 2012


mercredi 28 mars 2012
désobturation 1 mm sous le collet

mercredi 28 mars 2012


perborate de sodium + eau distillée
3 semaines

mercredi 28 mars 2012


mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
mercredi 28 mars 2012
La microdentisterie n’est pas une technique,
c’est une philosophie

Peters MC.,Mc Lean ME.; J Adhes Dent. 2001


mercredi 28 mars 2012