Vous êtes sur la page 1sur 24

TAGDUDA TAZZAYRIT TAMEGDAYT TAE£RFANT

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

AGERZU N TIZI-
TIZI- WEZZU
WILAYA DE TIZI-OUZOU

TA£IWANT
TA IWANT N TIGZIRT
COMMUNE DE TIGZIRT

PRESENTATION
DE LA COMMUNE
DE TIGZIRT S /Mer

tiGzirt
tiGzirt

1
I / APERCU SUR LA COMMUNE
HISTORIQUE DE LA COMMUNE

Tigzirt ("Îlot" en berbère) est une ville côtière de Kabylie (Algérie) se situant à 150km à l’Est
d’Alger et à une heure de route de Tizi-Ouzou, chef lieu de la wilaya. Tigzirt est un mot Berbère pour
designer l'îlot.

Ce serait donc l'îlot qui a donné son nom à la ville. Du temps des Romains, Tigzirt s'appelait
IOMNIUM La ville romaine a été construite entre 145-47 avant JC.
Tigzirt est une ville très ancienne, son passé remonte à l’époque antique. Elle a connu
successivement les civilisations phéniciennes, Romaine Byzantine, et Française.
L’atout touristique majeur de Tigzirt est sans doute la beauté de ses paysages, le plus célèbre de ces
derniers est l’îlot se trouvant à quelques dizaines de mètres de l’ancien port et qui a donné son
nom à la ville. La ville possède aussi d’autres merveilles dont des ruines romaines car Tigzirt est
fondée sur la partie Sud d’une ancienne ville romaine appelée Iomnium. La première structure
d'occupation Romaine à Tigzirt est un casernement qui remonte au II siècle après J.C. Ce dernier
témoigne d'une période de troubles dans la région située entre VOLUBILIS au Maroc et JIJEL en
Algérie, ce qui a engendré le déplacement de l'Empereur ANTOINE LE PIEUX en Afrique du Nord
pour étouffer cette grande révolte. Il nous reste de cette période l'Enceinte de Tipaza, le
casernement de Tigzirt ainsi que les réfections des enceintes de Cherchell, Bougie (Bgayet) et
Ziama-Mansouria. Une fois la paix rétablie, la population locale établit des relations avec la garnison
du casernement; ce qui a permis le passage de l'établissement militaire à un village civil géré par
des magistrats nommés par les autorités de RUSUCURU (Dellys). Cette période a vu la naissance de
"maisons riches" appartenant aux notables de Dellys (la maison de JULIUS FELIX). Au IIIe siècle, il a
connu une extension pour devenir ce qui était appelé une ville civile avec la construction du temple;
construction attribuée à un citoyen notable de l'actuelle Dellys et qui répondait au nom de Julius
Félix, à l'époque où régnait à Rome l'empereur Septime Sévère, d'origine berbère. Vers le début du
III siècle après J.C, l'agglomération a connu une grande période de stabilité qui a permis l'extension
et le développement de son tissu urbain: construction de CARDO, place dallée, Temple du Génie.
C'est ainsi qu'elle obtient son autorité administrative et le statut de municipe Romain (la ville est
gérée par un conseil élu au sein de sa population). On ne connaît du IV siècle après J.C. que la
construction d'une église Chrétienne à l'emplacement de la Basilique actuelle. On ne dispose pour le
moment d'aucun indice ou document nous renseignant sur le sort de cette ville. L'occupation
Byzantine vit l'agrandissement et l'embellissement de l'ancienne église Romaine transformée en
grande Basilique,
Mais cet élan urbanistique fut vite brisé: des événements historiques encore inconnus amenèrent la
population de cette ville à abandonner une grande partie de la cité antique et à construire une
grande citadelle prés du Temple dont les murs furent bâtis avec des matériaux ramenés de la
grande Basilique, ainsi qu'une église à l'Ouest de la place dallée. Mais très vite, la partie méridienne
de cette citadelle est à son tour abandonnée. Une nouvelle enceinte est construite autour de la
presqu'île. Elle entoura uniquement le cartier du Temple. A première vue, au VIII siècle après J.C, le
site n'a pas connu l'occupation des Musulmans, ce n'est que plus tard que la ville renaît: certains
indice archéologiques prouvent l'occupation souhaitée au XI siècle, quoiqu'aucun historien Arabe
n'ait cité le nom de cette cité. De longs siècles suivirent cette renaissance jusqu'à l'établissement du
village fondé en 1888 par les Français. Tigzirt est une des régions qui ont eu l'honneur de jouer un
rôle prépondérant pendant la lutte de Libération Nationale.

2
TAQSEBT: dont le nom antique est Rusuppisir est un village Kabyle,
situé à 5 Km à l'Est de Tigzirt. Il est établi sur l'emplacement d'une cité
Romaine. Parmi les vestiges restants, on peut visiter le Mausolé (Somâa)
destiné à abriter la tombe d'un chef local, des vestiges d'une basilique
Chrétienne.

L'îlot (Tigzirt n’dakhel): se trouve au large face au port, verdoyant


de cactus, d'oliviers sauvages et de figuiers de barbarie. Sur l'îlot et tout au
tour vit une faune divers (goélands et autres animaux marins...). On peut le
regagner à la nage (250 m de nage) ou en barque. De là, on a une vue
générale de la ville deTIGZIRT.

Port et presqu'île : Le port de Tigzirt a été édifié en 1900 avec une


modeste rallonge au cours des années 1950. Il permet aux amateurs de
pêche d'abriter leurs matériels. La presqu'île régule le vent de sorte à ce
que l'une des plages (d’Est ou d’Ouest) soit toujours protégée des vagues.

Histoire de Tigzirt :
1. Période des Royaumes indépendants:
Il n'existe aucune structure archéologique datant de cette période à Tigzirt, cela n'exclut pas
l'ancienneté de l'urbanisation de la région: quelques structures archéologiques à Taqsebt
remontent au II siècle avant J.C.

2. Période Romaine:

La première structure d'occupation Romaine à Tigzirt est un casernement


qui remonte au II siècle aprés J.C. Ce dernier témoigne d'une période de
troubles dans la région située entre VOLUBILIS au Maroc et JIJEL en
Algérie, ce qui a engendré le déplacement de l'Empereur ANTOINE LE
PIEUX en Afrique du Nord pour étouffer cette grande révolte. Il nous reste
de cette période l'Enceinte de Tipaza, le casernement de Tigzirt ainsi que
les réfections des enceintes de Cherchell, Bougie ( Bgayet ) et Ziama-
Mansouria. Une fois la paix rétablie, la population locale établit des
relations avec la garnison du casernement; ce qui a permis le passage de
l'établissement militaire à un village civil géré par des magistrats nommés par les autorités de
RUSUCURU (Dellys). Cette période a vu la naissance de "maisons rîches" appartenant aux notables
de Dellys (la maison de JULIUS FELIX). Vers le début du III siècle après J.C, l'agglomération a connu
une grande période de stabilité qui a permis l'extension et le développement de son tissu urbain:
construction de CARDO, place dallée, Temple du Génie. C'est ainsi qu'elle obtient son autorité
administrative et le statut de municipe Romain Présentation de La commune de Tigzirt s/mer (la ville est
gérée par un conseil élu au sein de sa population). On ne connaît du IV siècle après J.C. que la
construction d'une église Chrétienne à l'emplacement de la Basilique actuelle.

3. Période Vandale:
On ne dispose pour le moment d'aucun indice ou document nous renseignant sur le sort de
cette ville. L'occupation Byzantine vit l'agrandissement et l'embellissement de l'ancienne église
Romaine transformée en grande Basilique, mais cet élan urbanistique fut vite brisé: des

3
événements historiques encore inconnus amenèrent la population de cette ville à abandonner une
grande partie de la cité antique et à construire une grande citadelle prés du Temple dont les murs
furent bâtis avec des matériaux ramenés de la grande Basilique, ainsi qu'une église à l'Ouest de la
place dallée. Mais très vite, la partie méridienne de cette citadelle est à son tour abandonnée. Une
nouvelle enceinte est construite autour de la presqu'île.
Elle entoura uniquement le cartier du Temple. A première vue, au VIII siècle après J.C, le site n'a pas
connu l'occupation des Musulmans, ce n'est que plus tard que la ville renaît: certains indice
archéologiques prouvent l'occupation souhaitée au XI siècle Toutes ces civilisations se sont plus ou
moins mélangées avec la civilisation berbère, ce qui a enrichi la langue berbère.de part son histoire,
la population de Tigzirt, comme d'ailleurs beaucoup de villes Algériennes, est acquise a beaucoup
de valeurs universelles tel que la paix, l'hospitalité, la tolérance, ...etc.

4. Période française :
Pour en revenir au passé récent de la commune, le siège actuel de la mairie a été édifié à
l'époque coloniale, à la fin du dernier siècle et ce après qu'une opération de cadastre partielle de la
commune est achevée en 1888.
J’en prendrai l’exemple des hommes et des femmes d’un groupement tribal de Kabylie
maritime, les Iflissen Lebhar, situés entre Tigzirt et Azzefoun, à proximité de la voie d’accès
empruntée par les conquérants de la Kabylie depuis le port de Dellys jusqu’à Tizi-Ouzou. Pendant
pas moins de vingt-sept années, entre 1844 et 1871, ils n’ont jamais manqué de participer à chaque
révolte régionale, ni de combattre toute colonne s’aventurant sur cette voie de montagne, toujours
sur le même champ de bataille, une position retranchée sur une crête à l’entrée de leur territoire
(lieu d’un marché : le Tleta des Iflissen Lebhar). Tant et si bien qu’à plus de six reprises ils se sont
engagés dans des combats contre l’armée française, en 1844, 1845,1854, 1856,1857, puis, enfin, dès
le 13 mai 1871, allant ainsi au bout de l’insurrection qui devait gagner ensuite toute la Kabylie dans
une grande révolte populaire,

A la fin de septembre de grandes fêtes eurent lieu a Alger pour célébrer la victoire sur les
marocain a Isly le 14 aout 1844. Le maréchal Bugeaud fut invité avec les aghas et les caïds et amines
avec des cavaliers qu’ils purent réunir des Iflissen et de Taouarga
1. Le 05 octobre 1844 démolition de la maison de Belkessam à TAMDA il n’est resté debout
dans le village que la mosquée le lendemain les militaires rentre vers Dellys en passant par
la ligne de crête de Ouaguenoune cette région est sous l’autorité de l’agha Lemdani bien que
ils n’ont jamais fait acte de soumission.
2. Le général comman voulait asseoir son autorité, le 6 octobre a 3 heure du matin il fit bruler
le village d’AFIR ramasse en son chemin 1404 têtes de bétail ; il arrive au camp de Ain larbaa
pour rejoindre dellys.
3. L’arrière garde du général Comman commande par le colonel Blangini, a été attaquée par
une troupe de 500 kabyles.
4. Le 11 Octobre le général Comman fit une nouvelle attaque sur les At Ouaguenoun et Iflissen
Levhar qui ne payais pas d’impôts et qui ne tenaient aucun compte des ordres de leur
Agha.
5. le 15 octobre la colonne des militaires français va établir son bivouac au village de Cheurfa
quatre coups de fusil sont tiré la nuit c’est pour surveiller les mouvements des Ifflissen et les
forces kabyles sont établi a Tsleta pour cela le général a ordonne un mouvement rétrograde
puis le 16 octobre il s’installe a Tnin n-ouaguenoun
6. Le 17 octobre de Tnin n Ouaguenoun le général décide de disperser la force kabyle camper
a Tsleta avec une colonne d’attaque compose de deux bataillions durant cette journée les
français ont perdu 26 hommes et 165 blesses dont 15 officiers, les forces kabyles ont perdu
326 hommes et 350 blessés.
7. Les français se sont reculer pour rentre a dellys les troupes démoralisés.

8. Le 27 octobre les français occupent la position de Tsleta sans trouver de résistance.

4
Une corvée armée envoyé a Tifra, qui est le village le plus important des Iflissen Levhar pour
prendre de la paille. Ce village, qui était abandonné, fut incendié et les nombreux vergers qui
l’entouraient furent dévastés

A cette époque, la commune de Tigzirt s'appelait commune mixte de Mizrana qui aujourd'hui,
forme une dizaine de communes. Le premier novembre 1954 a minuit la gendarmerie de tigzirt fut
attaquée pour annoncé le début de la révolution Juste après l’indépendance, elle a connu un
premier découpage, et en 1984 un deuxième découpage qui est resté jusqu’à ce jour.

GEOGRAPHIE DE LA COMMUNE

La commune de Tigzirt se situe au nord de la wilaya de Tizi-Ouzou, laquelle wilaya est située au
centre du pays côté nord. Elle est distante de 39 Km du chef lieu de la wilaya et de 130 Km à l'est de
la capitale Alger Elle est limitée :

Au nord : la mer Méditerranée.


A l'est : la commune des Iflissen
A l'ouest : la commune de Mizrana
Au sud : les communes de Boudjima et de
Timizart
Elle est composée de :
· 45 Km² de superficie
· 12 Km de côte
· Trois plages dotées de projets
d’aménagements en voie de finitions dont une,
la plage de TASSALEST, retenue comme plage
pilote de la wilaya de TIZI-OUZOU à l’instar de
14 wilayas côtières du pays.
· D'un îlot à 300 mètres du rivage
· De deux forets (Agouni Oussenane,
Mizrana )
· De terres agricoles
· De montagnes (tslata 800 m)

· De deux ( 02 ) routes nationales, d'un ( 01)


chemin de wilaya, de trois routes
communales ainsi que plusieurs autres
chemins et pistes agricoles.
· D'un site de ruines romaines classé en
1900 comme site national et protégé.
· De deux ( 02 ) rivières qui se déversent sur
la mer. Feraoun et Tassalast
· De quatre ( 04 ) principales agglomérations en plus du chef lieu

Nombre des villages et hameaux : 20 ( Tifra : Azra Taguemount Tamedecht Tansa Ouaroudjane , El
kalaa Tala Testane , Iguer lala, Cherfa , Haga , El Azaieb , Athouri , Lots Est , Lots Ouest , Cité
Zaghdoud , Tassalasth Feraoun et la Ville coloniale .)

5
DEMOGRAPHIE
Nombre d'habitants ( RGPH 2008 ) 11962 habitants qui se repartissent par agglomération comme
suit :

N° DESIGNATION DE NOMBRE OBSERVATION A noter que les plans


L’AGGLOMERATION HABITANTS d’aménagements, pour la seule ville
de Tigzirt projettent une population
01 Chef lieu 5958 de 100 000 habitants dans un
horizon de vingt ( 20 ) ans.
02 Tifra 2242 Le taux de croissance de la
population est de 2,6% Sur la
03 Cheurfa 893 population de Tigzirt, on retrouve
environs 30% de population active
04 El Azaieb 1148 Données et dont seulement un peu plus de
suivantes 5% qui s'occupe de l'agriculture ce
05 El Kelâa 1108 «RGPH qui explique le relief géographique
2008 » de la commune.
06 Zone Eparse 613

Total commune 11962

Répartition de la population par village

TIFRA 2242
Tigzirt ville; 19%
5958 Cheurfa 893;
50% 7%

el azaieb
1148 10%

Z eparse El kalaa 1108


613; 5% 9%

COMMUNES POPULATION
SUPERFICIE DENSITE
ET TOTALE
EN (KM²) MASCULIN FEMININ (HAB. /KM2)
DAIRA
TIGZIRT 41, 68 5 952 6 010 11 962 287
IFLISSEN 66, 87 6 967 7 321 14 288 214
MIZRANA 57, 84 4 689 4 695 9 384 162
TOTAL DAIRA 166, 38 17 608 18 026 35 634 214

CLIMAT
a) La moyenne des précipitations mensuelle et annuelle de la région de Tigzirt pendant la période
1991 – 2000 est : Hiver 78 ,66 Automne 70,66 Printemps 56 Été 7 ,33
b) la moyenne annuelle de la température pendant la période 1991 – 2000 est de 17 ,2
La région de Tigzirt est classée dans l’étage bioclimatique subhumide à un Hiver tempéré

6
II/- ECONOMIE

I /- AGRICULTURE ET PECHE :

1/ Agriculture :
Comme déjà signalé plus haut, seulement 05% de la population active de la commune s'occupe de
l'agriculture même si le jardinage est l'occupation dominante de la population. On peut retrouver le
maraîchage, l’arboriculture fruitière, l’olivier ainsi que l’élevage bovin, ovin, avicole, caprin et
apicole.
A noter que la culture des oliviers et des figuiers très répandue auparavant dans la commune, a
laissé place progressivement a la vigne et à l’élevage de la volaille et bovin.
2/ Pêche :
La flottille de pêche est estimée à 90 embarcations dont 80 moins de 7 mètres. 50 embarcations
datent de moins de trois ans. Pour le reste, l’âge varie entre 10 et 20 ans le nombre de marins
pécheurs est estimés à 130 avec une section en formation au niveau du CFPA. La réalisation d’un
port de pêche et plaisance est achevé. Les cases de pécheurs au nombre de 60 sont achevés et
occupées par ces derniers depuis juin 2008. Un espace vert doté d’une aire de jeux pour enfants
d’une superficie de 2 hectares est réalisé dans zone réservée à la partie plaisance, et fait la joie des
résidants et des visiteurs Ce port d’un coût de 1213 millions de dinars se caractérise comme suit :

- Longueur de la jetée principale …………. 380 ml


- Longueur de la jetée secondaire …………..170 ml
- Linéaire de quai …………………………..410 ml
- Surface du plan d’eau ……………………25200 m 2
- Surface du terre plein …………………….30800 m 2
Caractéristiques de la flottille :
- Pêche : 7 unités (chalutiers sardiniers)
24 unités (petits métiers)
- Plaisance : 50 unités
A noter que le poisson le plus connu dans notre commune est ; la sardine, le mérou, le Sar, le
brochet, le canari, la mistelle et la bonite ainsi que d’autres poissons d’eaux de mer. D’ailleurs la
faune de Tigzirt est très riche à tel point que la production halieutique peut suffire aux besoins des
populations de toute la région.

II- HYDRAULIQUE :
1/ Alimentation en eau potable :
La population de Tigzirt est branchée aux réseaux de distribution d'eau potable à 95%. Ces réseaux
sont alimentés par la chaîne côtière MTI provenant des forages de l’Oued de Sidi-Naamane distante
7
d’une quarantaine de kilomètres de la ville de Tigzirt. D'autres sources sont en voie de
réhabilitation telle la source de Boukhira (lieu dit à une dizaine de kilomètres de la ville de Tigzirt),
qui alimentait auparavant la ville de Tigzirt.
De nouveaux captages avec bornes fontaines sont réalisés sur les sources de la commune.

N° Nom de source Lieux


01 Amezyav Tigzirt
02 Bouzerzour Tifra
03 Alma lvir Azra
04 Thissira Tegarfa Ouroudjane
05 Tiftissine Lazaieb
06 Talmayest El Kaala

Une station de dessalement d’eau de mer d’une capacité de 2500 m 3 / jour a été mise en service en
septembre 2004 pour les besoins de la ville de Tigzirt Actuellement, sa production est de l’ordre
1600 m3 / jour en attendant son exploitation optimale Un réservoir de 1500 m 3 est réalisé au
village de Cheurfa pour alimenter la ville de Tigzirt gravitaire. La reprise des réseaux, qui est en
cours constitue une priorité et une préoccupation majeure pour la collectivité sachant que la
disponibilité de l’eau est le moyen le plus efficace permettant la lutte contre les maladies liées à
l’hygiène.

2/ Assainissement :
La commune fait face, notamment au chef lieu, à un grand problème de traitement des eaux usées.
Auparavant les seuls procédés utilisés pour le traitement de ces eaux sont les bassins de filtrations
en aval des agglomérations. Une station d’épuration des eaux usées d’une capacité de 5.000 h
environ est en fonction depuis juin 2006.le réseau d’assainissement couvre environ 90% de la
commune.

III /-ELECTRICITÉ ET GAZ :


1. Tigzirt ne dispose pas de gaz de ville, cette énergie est acquise par le biais de bouteilles (en
butane ou en propane). A cet effet des dépôts de ces bouteilles existent à travers la ville et villages.
Toutefois le projet Gaz de ville est retenu et inscrit, les études portant sur le réseau de transport et
distribution sont finalises. La DMI est chargée de lancer les consultations.
2. Toutes les agglomérations de la commune sont électrifiées, et bénéficient de l’éclairage public.

IV/- ACTIVITES INDUSTRIELLES COMMERCIALES ET ARTISANALES

1. Une unité de production d’appareillages pour handicapés (ONAAPH) qui emploie environs 100
ouvriers spécialisés dans la fabrication de fauteuils roulants pour handicapés. C'est une unité de
fabrication dont la direction est à Alger. Elle est de caractère public. Une partie de son produit est
exportée vers les pays d'Afrique
2. Une unité de production en agro-alimentaire privée qui emploie une centaine d’ouvriers,
spécialisés dans la production du lait et dérives tel que les yaourts, les fromages, et qui
s’approvisionne chez les producteurs locaux.
3. Menuiseries : il existe plusieurs petites menuiseries privées implantées à travers la commune
spécialisées dans l'ameublement la boiserie, et la menuiserie métallique.
4. une unité de production et conditionnement d ‘alimentation de bétail et volailles qui emploie
environ 20 personnes.
5. Plusieurs entreprises de bâtiment qui emploie une centaine de personnes à temps partiel
6. Plusieurs installations sont réalisées par des jeunes promoteurs (torréfaction de café, couvoir,
fabrication de clous, de détergent, conditionnement peintre etc.
7. Réalisation de 100 locaux professionnels pour les chômeurs éligibles dans le cadre des
programmes ANSEJ, ANGEM, CNAC., en voie de finalisation.
8
V/- CULTURE ET JEUNESSE

Avant l'ouverture démocratique, le mouvement associatif est partagé par trois :


- Associations des villages ou comités de quartiers.
- Associations religieuses
- Associations sportives et culturelle.
Les deux premières associations sont issues d'une culture ancestrale et dans beaucoup de cas elles
ne forment qu'une seule représentées par les notables du village ainsi que par l'Imam du village
(bien nommé autre fois Tadjmaat). Leur rôle consiste à veiller à la bonne moralité des villageois
ainsi que pour l'organisation sociale au sein du village par l'organisation de volontariat pour
l’entretien des cimetières, des routes, des fontaines publiques, etc. ... et ainsi que l'organisation des
fêtes et cérémonies à l'honneur des saints du village. Après l'ouverture démocratique la commune a
connu l’émergence de plusieurs et diverses associations dans les domaines social, culturel,
religieux, sportif etc. ...
Malheureusement avec le manque de moyens financiers et infrastructures notamment au niveau
des villages beaucoup de ces associations ont gelé leurs activités. Toute fois on peut noter au sein
du chef lieu de la commune ce qui suit :

A /- INFRASTRUCTURES CULTURELLES :

1. Un centre culturel communal dont la principale activité est la bibliothèque communale.


Nous saluons à l'occasion l'association "Un livre, Une vie" installée en France qui ne ménage aucun
effort pour l'enrichissement de cette bibliothèque en dons d'ouvrages ainsi que tous ceux qui ont
contribué de prés ou de loin à cet enrichissement.

2. Une maison de jeunes transformée en auberge de jeunes, c'est une propriété de la direction de la
jeunesse et des sports de la wilaya qui entretient des relations internationales pour l'accueil des
jeunes de tous les pays.

3. Un cinéma d'une capacité de 450 places environs qui constitue un espace très important de
communication par le biais de la programmation de toutes les festivités cinématographiques,
artistiques, théâtrales et culturelles qui est réhabilité en 2007.

B/ - INFRASTRUCTURES SPORTIVES
- Stade communal avec salle polyvalente.
- Une salle omnisports
- Une base nautique
- Une aire de jeux dans chaque village
- Un foyer de jeunes au village de TIFRA.

C / ASSOCIATIONS :
1. Les comites de villages ou de quartiers :
Chaque agglomération ou quartier est organisé derrière une association appelée "comité". Le rôle
principal de ce comité est de jouer l’intermédiaire entre les citoyens et les autorités pour porter à
ces dernières les diverses préoccupations de la population et contribue ainsi aux prévisions des
9
collectivités en matière d’aménagement. Ces comités sont représentés aussi, au sein des
commissions sociales de la
Commune telle la commission de répartition des logements sociaux, l'aide financière à l'auto
construction, etc. ... Ces comités se chargent aussi des tâches traditionnelles ancestrales telles que
citées plus haut.

2. L'association Sportive Communale : C’est l'association sportive la plus importante dans la


commune, elle regroupe plusieurs activités sportives dont l’équipe locale de football, une section de
handball, une section de volleyball, une section de boxe, une section de karaté do et une section de
voile.

3. L'association Cap Mer : C'est une association sportive spécialisée dans les jeux de mer tel que
la voile dans sa diversité.

4. L'association Des Activités De Jeunes (AAJ), c'est une association culturelle activant dans la
maison de jeunes qui se charge de l’exécution du programme culturel édicté par la direction de la
jeunesse et des sports de la wilaya.

5. L'office Local Du Tourisme : C'est une association chargée de promouvoir le tourisme dans
notre commune en particulier. La commune a mis à la disposition de cette office un local et un
fonctionnaire permanent. Son rôle est surtout de faire connaître notre ville à l’échelle nationale et
internationale et d’être à la disposition des touristes et estivants pour tous les renseignements
possibles.

6. L’association Eco Planète. Dirigée par une équipe dynamique, elle se charge de la
protection de l’environnement en organisant des volontariats et des actions de
sensibilisations.

7. L’association « IQRA » qui se charge de l’alphabétisation d’environ 200 femmes à


travers la commune.

D/ INFRASTRUCTURES ADMINISTRATIVES
1 – Administration Publique
- un Siège APC l’assemblée populaire de Tigzirt est compose de 9 élus
- un Siege de Daira .
- Différentes subdivisions de directions de wilaya
- Tribunal
- Siège CNAS
- Siege ANEM
- SUCCH
- STP
- ONA
2 - Secteur De L’éducation
- Deux lycées d’une capacité de 1000 places
chacun
- Deux CEM d’une capacité de 800 places chacun
- Huit écoles primaires et une en voie de réalisation à la cité Zegddoud.
- Un CFPA et une annexe
- Six cantines Scolaires : 1 cantine centrale pour les 3 écoles de la ville, et 5 cantines à
travers les écoles des villages.

10
- Le ramassage scolaire est assuré par les moyens de l’APC à des prix socialement
acceptable.

3 - Secteur De La Santé
- Un hôpital
- Une polyclinique
- Cinq salles de soins a travers les villages. (Tifra , Ouaroudjane, Cheurfa, El Kalaa, El Azaieb
)
- Un Bloque opératoire un projet en voie de réalisation.
- Un Bureau d’hygiène communale au niveau de l’APC.

4 - Secteur De La Sécurité
- Une sûreté de Daïra
- Une unité de la Brigade Mobile Police Judicaire (BMPJ)
- Un détachement de la garde communale
- Une compagnie de la gendarmerie nationale
- Une brigade de la gendarmerie nationale
- Une unité de la protection civile
- Une unité de plongée de la protection civile
- Une DRIM (brigade motorisée de la gendarmerie) en voie de réalisation.

5 - Institutions Financières Et Services Publics


- Agence SONELGAZ (électricité)
- Agence ADE
- Algérie poste
- Algérie télécom (téléphonie)
- Réseau téléphonique sans file disponible ( Mobilis, Djezzy ,Nedjma)
- Agence d’assurance SAA avec un agent agrée
- Agence privée d’assurance : GAM
- Deux banques (BADR et BDL)
- Une station Essence et un dépôt ERDP
- Sept Hôtels et une école hôtelière

6 – Culte et religion :
- Une mosquée en ville et dans chaque village- Une ZAOUIA de grande notoriété (SIDI-
BOUBEKEUR)
- Il existe des saints la ou on fait des Tsvitat des Ouaadat comme
-Sidi Hand Aharfouche au village AZRA
-Ouchikh, au village TAMDECHT
-Sidi Ahmed Ahmayssi, au village TANSA
-Bu Sevaa Lhidjane , au village OUAROUDJANE
-Sidi Sεeid , A TIGZIRT
-Sidi Boubkeur , a CHEURFA
-Sidi Khaled, à IFLISSEN
-Sidi Ahmed Elboudala, à CHEURFA
- il existe une communauté chrétienne qui vie en harmonie avec la population autochtone
où la liberté de culte n’est pas un sujet tabou.

7 – la composition politique :

11
La population de la région est acquise aux valeurs de la laïcité et de la modernité les
principales formations politique les mieux implanté c’est le RCD et le FFS les autres
formations le FLN et Le RND représente qu’une minorité.
.
8 – Linguistiques :
Le berbère (tamazight) c’est La langue maternelle de la
majorité de la population en plus de l’arabe, du français
et de l’anglais qui sont parlées couramment. Les plaques
de signalisations à travers les artères de la ville sont en
arabes, en tamazight et en français.

CONCLUSION
Cet aperçu a été actualisé de façon très sommaire, en décembre 2009 Il fera l’objet de finalisation
avec des données
exactes et plus larges
dans les prochains mois.

Centre ville Le port

Ruines romaines ruines romaines

A TIFRA IGHIL OUQIDUN


Rue des muriers

12
DONNEES STATISTIQUE DE LA DAIRA
DE TIGZIRT
I - POPULATION

1- POPULATION ET DENSITE DES COMMUNES DE LA DAIRA


DE TIGZIRT AU RGPH 2008 SELON LES TRC :

COMMUNES POPULATION
SUPERFICIE DENSITE (HAB.
ET TOTALE
EN (KM²) MASCULIN FEMININ /KM2)
DAIRA
TIGZIRT 41, 68 5 952 6 010 11 962 287
IFLISSEN 66, 87 6 967 7 321 14 288 214
MIZRANA 57, 84 4 689 4 695 9 384 162
TOTAL DAIRA 166, 38 17 608 18 026 35 634 214

2- REPARTITION DE LA POPULATION DES MENAGES ORDINAIRES ET COLLECTIFS PAR SEXE


ET ZONE DE DISPERSION (DONNES TRC/ RGPH 2008) :

COMMU POPULATI MASCULIN FEMININ


Dont
NES ON
ACL ACL AS ZE TOTAL ACL AS ZE Total
/DAIRA TOTALE
TIGZIRT 11 962 7999 3 977 1 655 320 5 952 4022 1695 293 6 010
IFLISSEN 14 288 2814 1 356 4 982 629 6 967 1458 5168 695 7 321
MIZRAN
2259 1 126 2 805 758 1133 2800 762
A 9 384 4 689 4 695
TOTAL
DAIRA 35 634 13072 6459 9442 1707 17 608 6613 9663 1750 18 026

3- REPARTITION DES MENAGES ORDINAIRES ET COLLECTIFS PAR COMMUNES ET ZONE


DE DISPERSION (TRC / RGPH 2008) Suite :

POPULA NOMBRE DE MENAGES TAILLE DES MENAGES


COMMUNES TION
TOTALE ACL AS ZE TOTAL
TIGZIRT 11 962 1 627 609 107 2 343 5, 11
IFLISSEN 14 288 499 1 770 237 2 506 5, 70
MIZRANA 9 384 408 927 232 1 567 5, 99
TOTAL DAIRA 35 634 2 534 3 306 576 6 416 5, 55

4 - NAISSANCES - DECES - MARIAGES PAR COMMUNE ANNEE 2008 :

13
COMMUNES NAISSANCES DECES
MARIAGES DIVORCES
M F TOT. M F TOT. DONT (-1) AN
TIGZIRT 230 230 460 41 44 85 0 157 0
IFLISSEN 0 1 1 17 28 45 0 143 4
MIZRANA 1 0 1 11 14 25 1 90 1
TOTAL 231 231 462 69 86 155 1 390 5
DAIRA

5- EVOLUTION INTERCENSITAIRE DE LA POPULATION DE LA DAIARA PAR COMMUNE :

RGPH RGPH TAUX RGPH TAUX D’ACC


RGPH
COMMUNES 1977 1987 D’ACC 1998 1987 / 1998
77 / 87 2008
TIGZIRT 7 387 9 069 2, 07 10 .414 1, 27 11 962
IFLISSEN 8 918 12 686 3, 59 14 641 1, 31 14 288
MIZRANA 5 500 8 438 4, 37 8 586 1, 17 9 384
TOTAL DAIRA 21 805 30 193 3, 31 34 641 1, 26 35 634
II- EMPLOI

1- BENEFICIAIRES DU DISPOSITIF PRIME D’INSERTION DES DIPLOMES (PID) :

NBRE DE POSTES PID ALLOUES


PLACEMENT EFFECTUES
2008
COMMUNES ANNEE 2008
TOTAL
DONT POSTE
PID
TOTAL
UNIV T.S UNIV T.S
TIGZIRT 16 14 2 3 0 3
IFLISSEN 6 4 2 3 0 3
MIZRANA 8 6 2 0 0 0
TOTAL DAIRA 30 24 6 6 0 6
2- BENEFICIAIRES DES CONTRATS D’INSERTION DES DIPLOMES (CID), INSERTION
PROFSSIONNELLE (CIP) ET DU CONTRAT FORMATION INSERTION (CFI) :

PLACEMENTS EFFECTUES (Contrats signés)

COMMUNES CID CIP CFI


TOT GEN-
Pour Sur
Diplôme ERAL
UNIV TS TOT. SECOND. TOT. forma-tion Chant- TOT.
Formation
iers
TIGZIRT 04 03 07 / 02 02 / / / 09
MIZRANA 02 / 02 / / / / / / 02
IFLISSEN 03 02 05 / 02 02 / / / 07

III-AGRICULTURE
1- REPARTITION GENERALE DES TERRES :
(Unité : HA)

SURFACE SUPERFICI TERRES


PACCAGE TERRES SURFACE
DESIGNATION AGRICOLE UTILE E IMPRODUCTIV
S ET IMPRODUCTIV AGRICOLE SURFACE
DES (SAU) ES NON
PARCOUR ES TOTALE TOTALE
COMMUNES DONT AFFECTEES A
S AFFECTEES FORESTIER (SAT)
IRRIGUE L’AGRI.
TOTALE A l’AGRI. E
E
TIGZIRT 973 7 458 302 2 235 3 967 200 4 167
IFLISSEN 1 631 14 158 500 3 837 6 126 560 6 686

14
MIZRANA 959 14 270 200 3 595 5 024 760 5 784
TOTAL DAIRA 3 563 35 885 1 002 9 667 15 117 1 520 16 637

2- PRODUCTIONS VEGETALES :

2-1- SURFACES PLANTEES (EMBLAVEES) :

LEGUME ARBORICULTURE
S
FOUR MARAI-
CEREA OLIVIER NOYAU
DESIGNATION R- CHAGE CULTURES FIGUIER RUSTI- AGRUM
-LES SECS S X
DES COMMUNES AGES S FRUITIERES S QUES ES
(HA) (HA) PEPINS VIGNE
(HA) (HA) (HA) (HA)
(HA) S
(HA) (HA)
TIGZIRT 0 31 100 39
IFLISSEN 0 7 74 35 183 561 12 181 575 1 155
MIZRANA 0 5 49 69 22 52 15 22 68 16
TOTAL DAIRA 0 16 176 119 236 686 54 234 742 1 210

2-2- PRODUCTIONS PAR SPECULATIONS :

(Compagne 2007/2008)
LEGUMES
ARBORICULTURE (QX)
DESIGNATION CEREA- MARAI- FOURR-
SECS VIGNE DE
DES LES CHAGES AGES
TABLE
COMMUNES (QX) (QX) (QX) CULTURES RUSTI- AGRU-
OLIVES FIGUIERS NOYAUX
FRUITIERES QUES MES
(QX)
TIGZIRT 0 40 4 471 345 838 80 250 838 330 0 1 353
IFLISSEN 0 70 6 462 2 150 710 180 50 710 230 0 3 770
MIZRANA 0 50 4 252 3 780 680 525 155 680 680 0 700
TOTAL
DAIRA 0 160 15 185 6 275 2 228 785 455 2 228 1 240 0 5 823

3- PRODUCTIONS ANIMALES 2008 :

DESIGNATION PRODUCTIONS ANIMALES


DES
COMMUNES VIANDES ROUGES VIANDES BLANCHES ŒUFS LAIT LAINE
QX) (QX) (103 UNITES) (LITRES) (QX)
TIGZIRT 613 723 0 9 130 20 15
IFLISSEN 1 506 518 432 2 240 332 19
MIZRANA 1 366 611 0 2 205 256 17

4- - EFFECTIFS DU CHEPTEL : CAMPAGNE 2007 / 2008

CHEPTEL (TETES) AVICULTURE (UNITE) APICULTURE


DESIGNATION DES PRODUCTIO
COMMUNES POULET POULET NBRE DE
OVINS BOVINS CAPRINS EQUINS N
DE CHAIR DE PONTE RUCHES
MIEL (QX)
TIGZIRT 2 484 950 1 020 10 67 842 950 20
IFLISSEN 3 037 2 313 1 960 41 49 842 9 600 2 724 55
MIZRANA 3 128 2 395 3 260 31 58 842 1 340 48

5- EXPLOITATIONS AGRICOLES, VALEURS DE LA PRODUCTION AGRICOLE :


NBRE
NbreE VALEUR VALEUR DE
DESIGNATION NBRE NBRE NBRE D’EXPLOI- VALEUR DE LA
D’EXPLOI- DE LA LA PRODUC-
D’EXPLOI- D’EXPLOI- D’EXPLOI- TATIONS PRODUCTION
DES TATIONS
TATIONS
TATIONS TATIONS AGRICOLES AGRICOLE
PRODUCTION TION
COMMUNES COLLEC-TIVES VEGETALE ANIMALE
AGRICOLES (EAI) PRIVEES FERMES (1000 DA)
(EAC) (1000 DA°) (1000 DA)
PILOTES
TIGZIRT 927 0 31 896 60 928 25 365 35 563

15
IFLISSEN 1 559 0 74 1 485 144 964 53 184 91 780
MIZRANA 1 270 0 72 1 198 120 271 31 561 88 710
TOTAL
DAIRA 3 756 0 177 3 579 0 326 163 110 110 216 053

6- REPARTITION DES SUPERFICIES FORESTIERES PAR COMMUNE ANNEE 2007):

DESIGNATION SURFACES SURFACE SURFACES


DES FORESTIERES BOISEE REBOISEES
COMMUNES (HA) (HA) (HA)
TIGZIRT 720, 17 720, 17 0,00
IFLISSEN 2 249, 25 2 249, 25 0,00
MIZRANA 3 433, 80 3 433, 80 0,00
TOTAL DAIRA 6 403, 22 6 403, 22 0,00

IV-HYDRAULIQUE
1- FORAGES ET SOURCES (AEP) :
DESIGNATION DES NBRE DE NBRE DE VOLUME D’EAU RECU A PARTIR
COMMUNES FORAGES SOURCES FORAGES (M3) SOURCES (M3)

TIGZIRT 6 0 4 684 492, 00 0, 00


IFLISSEN 3 2 157 680, 00 17 660, 16
MIZRANA 0 0 0, 00 0, 00
TOTAL DAIRA 9 2 4 842 172, 00 17 660, 16

2- ALIMENTATION EN EAU POTABLE

VOLUME TAUX DE
NBRE
NBRE POP. D’EAU DOTATION RACCOR.
DESIGNATION DES RESERVOIRS ET BORNES
DE POP. RGPH RACCORDEE DISTRIBUE MOYENNE AU
COMMUNES CHATEAUX D’EAU FONTAI -
PUITS 2008 AU RESEAU PAR L/J/HAB RESEAU
NES
D’AEP JOUR(M3) AEP (%)
TIGZIRT 14 4 520 650 11 962 11 962 1 500 0 125 100
IFLISSEN 21 3 070 855 14 288 14 145 714 0 50 99
MIZRANA 17 4 190 575 9 384 9 384 900 0 96 100
TOTAL DAIRA 52 11 780 2 080 35 634 35 491 3 114 0 90 100

3- ASSAINISSEMENT

NBRE TAUX
NBRE BASSINS FOSSES
POP. POP. VILLAG POP. BASSINS STATION RACCOR.
DESIGNATION VILLAG DE SCEPT-
RGPH CONCER- DEPOUR- CONCER- DE FILTR D’EPUR. RESEAU
DES COMMUNES RACCOR. DECANT IQUES
2008 NEE VUS NEE (Nbre) (Nbre) D’ASSAI
AU RESEAU (Nbre) (Nbre)
RESEAU (%)

TIGZIRT 11 962 26 11 005 4 957 3 1 230 1 92


IFLISSEN 14 288 36 13 288 8 1 000 2 1 682 0 93
MIZRANA 9 384 18 8 821 3 563 2 1 235 0 94
TOTAL DAIRA 35 634 80 33 114 15 2 520 7 3 1 147 1 93

V-TRAVAUX PUBLIQUE

1 -CONSISTANCE DU RESEAU ROUTIER PAR COMMUNE AU 31-12-2008 :


16
ROUTES NATIONALES (KM) CHEMINS DE WILAYA (KM) CHEMINS COMMUNAUX (KM)
DESIGNATIONS PISTES
COMMUNES DONT BON ETAT DONT BON ETAT DON’T (KM)
TOTAL TOTAL TOTAL
REVETUS
TIGZIRT 19, 500 19, 500 4, 500 4, 500 57, 210 36, 310 20, 900
IFLISSEN 21, 557 21, 557 19, 345 19, 345 55, 800 47, 900 7, 900
MIZRANA 23, 803 23, 803 11, 100 11, 100 53, 290 36, 140 17, 150
TOTAL DAIRA 64, 860 64, 860 34, 945 34, 945 166, 300 120, 350 45, 950

VI - POSTES ET TELECOMMUNICATIONS

Centres
Bureaux de Postes Densité téléphonique
Téléphoniques KMS
Nbre (Lignes /100 H) Nbre
Dont d’Abonnés d’Abo-
Désignation
Recettes de Capacité au nnés à
Communes Nbre
Total Pleine (Lignes) Téléphone Capacité Abonnées Abonnés Internet
Nbre
Exercice (lignes) domestiques + KMS

TIGZIRT 02 02 01 3 000 1 762 51 104 14,7 15,6 490


IFLISSEN 05 05 02 1 512 1 272 18 72 8,9 9,4 12
MIZRANA 02 02 02 1 512 1 119 13 52 11,9 12,5 31
TOTAL DAIRA 09 09 05 6 024 4 153 82 328 11,7 12,6 533

VII- EDUCATION
1- ENSEIGNEMENT PRIMAIRE (1e et 2ème CYCLE) :

NBRE DE ELEVES NBRE


EFFECTIFS POPULATION
DESIGNATION NBRE NBRE DE DIVISIONS EFFECTIFS ELEVES RECUS A D’ELEVES
ENSEI- SCOLARISEE
DES COMMUNES D’AEF CLASSES PEDAGO- DONT L’EXAMEN SCOLARISES
TOTAL GNANTS DES 6 ANS
GIQUES FILLES DE 6° 6 – 12 ANS

TIGZIRT
8 40 38 805 372 55 211 160 788
IFLISSEN 11 44 45 777 389 63 159 114 742
MIZRANA 8 28 28 487 230 46 114 100 475
TOTAL DAIRA 27 112 111 2 069 991 164 484 374 2 005

2- RATIOS DE COUVERTURE (Enseignement primaire) :

DESIGNATION DES TAUX D’OCCUP. TAUX DE TAUX


ELEVES / DIVISION
COMMUNES SALLES DE CLASSES VACATION D’ENCADREMENT
PEDAGOGIQUE
ELEVES / CLASSE DP / CLASSES ELEVES / ENSEIG

TIGZIRT 20, 13 21, 18 0, 95 14, 64


IFLISSEN 17, 66 17, 27 1, 02 12, 33
MIZRANA 17, 39 17, 39 1, 00 10, 59
TOTAL DAIRA 18, 47 18, 64 0, 99 12, 62

3- ENSEIGNEMENT MOYEN (3ème CYCLE) :

17
EFFECTIFS POPUL-
NBRE NBRE
DESIGNATION ELEVES ATION POPULA-
D’ELEVES D’ELEVES
DES NBRE NBRE DE NBRE DE EFFE- NBRE DES TION DES
EXCLUS OU SCOLARISES 12
E.F CLASSES DIVISIONS CTIFS D’ELEVES 6-15 ANS 6-15 ANS
COMMUNES EN -16 ANS
ORDIN- PE DAGO- DONT ENSEI- RECUS AU SCOLA- SCOLARI-
ABANDON
AIRES GIQUES TOTAL FILLES GNANTS BEF RISEE SABLE
TIGZIRT 2 32 36 1 209 669 65 156 100 1 024 1 967 919
IFLISSEN 2 33 29 836 423 55 136 83 702 1 685 711
MIZRANA 1 13 14 418 165 24 64 35 345 992 326
TOTAL
DAIRA 5 78 79 2 463 1 257 144 356 218 2 071 4 644 1 956
4- RATIOS DE COUVERTURE (Enseignement moyen) :

DESIGNATION TAUX D’OCCUP. TAUX DE TAUX


ELEVES / DIVISION
DES COMMUNES SALLES DE CLASSES VACATION D’ENCADREMENT
PEDAGOGIQUE
ELEVES / CLASSE DP / CLASSES ELEVES / ENSEIG

TIGZIRT 37, 78 33, 58 1, 13 18, 60


IFLISSEN 25, 33 28, 83 1, 00 15, 20
MIZRANA 32, 15 29, 86 1, 08 17, 42
TOTAL DAIRA 31, 58 31, 18 1, 02 17, 10

5 - ENSEIGNEMENT SECONDAIRE :

EFFEC- ELEVES
LYCEES NBRE EFFECTIFS NBRE TIFS RECUS
DESIGNATIO NBRE DE
D’ENSEI. TECHN TOTAL DE ELEVES EXCLUS AU BAC
N DIVISIONS ENSEIGNANTS
GENERA -ICUMS CLASSES OU EN
COMMUNES PEDAGOGIQUES DONT DONT DONT
L ORDINAIRES TOTA
FILLE
TOTA
FEMME ABANDO TOTA
FILLE
L L N L
S S S
TIGZIRT 2 46 35 979 627 66 37 128 404 273
IFLISSEN
MIZRANA
TOTAL
DAIRA 2 0 46 35 979 627 66 37 128 404 273

6- RATIOS DE COUVERTURE PAR DAIRA (Enseignement secondaire) :

DESIGNATION TAUX D’OCCUP. TAUX ELEVES / TAUX D’ABANDON


SALLES DE CLASSES D’ENCADREMENT DIVISION ET D’EXCLUSION
ELEVES / CLASSE ELEVES / ENSEIG PEDAGOGIQUE (%)

TIGZIRT 21, 28 14, 83 27, 97 10, 97

VIII- FORMATION PROFESSIONNELLE.

SECTEUR PUBLIC SECTEUR PRIVE

EFFECTIFS EN FORMATION
DESIGNATION NBRE NBRE CAPACITE APPRENTISSA NBRE
RESIDENTIELLE EFFECTIFS EN
COMMUNES DE ANNEXE TOTALE GE D’ECOLES
FORMATION
CFP CFP (STAGIAIRE) DONT TOT DONT AGREES
TOTAL FILLES AL FILLES

TIGZIRT 1 1 400 277 114 126 38


IFLISSEN 28 4
MIZRANA 7 1
TOTAL DAIRA 1 1 400 277 114 161 43

18
IX- U R B A N I S M E

1- LOTISSEMENTS EXISTANTS PAR COMMUNE AU 31-12-2008 :

NBRE DE SUPERFICIES TOTALES NBRE DE LOTS


COMMUNES ET DAIRA LOTISSEMENTS (HA)
NBRE DE LOTS
ATTRIBUES

TIGZIRT 10 31, 78 616 558


IFLISSEN 1 6, 99 112 100
MIZRANA 2 8 139 57
TOTAL DAIRA 13 46, 77 867 715

2 - ZONES REGLEMENTEES

2-1- ZONES D’ACTIVITES :

SUPERFICIE NOMBRE TOTAL DE LOTS


COMMUNES ET DENOMINATION DE LA
TOTALE DONT
DAIRA ZONE D'ACTIVITE CREES
(HA)
CEDES
TIGZIRT
ZONE DACTIVITE 15,42 103 4
2-3- ZONES D’HABITAT URBAINES NOUVELLES (ZHUN) :

COMMUNES NBRE DE SUPERFICIES SUPERFICIES


CONCERNEES ZHUN (HA) VIABLISEES

TIGZIRT 1 70 10

IFLISSEN 1 115 -

X- HABITAT
1- REPARTITION DES LOGEMENTS DES MENAGES ORDINAIRES ET COLLECTIFS
PAR COMMUNE AU RGPH 2008 SELON L’EXPLOITATION DES TRC :

POP RGPH 2008 PARC LOGEMENTS RGPH 2008 TOL (*)


COMMUNES HABITES TOTAL
ET DAIRA Dont Dont
TOTAL INHABITES HABITES + GLOBAL
ACL TOTAL Dont ACL ACL
INHABITES
TIGZIRT 11 962 7 999 2 276 1 585 2 591 4 867 5, 26 5, 05
IFLISSEN 14 288 2 814 2 419 488 1 250 3 669 5, 91 5, 77
MIZRANA 9 384 2 259 1 499 388 560 2 059 6, 26 5, 82
TOTAL DAIRA 35 634 13 072 6 194 2 461 4 401 10 595 5, 75 5, 31

XI- SANTE
1- INFRASTRUCTURES SANITAIRES (SECTEUR PUBLIC) AU 31/12/2008 :

DESIGNATION MATERNITES
HOPITAUX POLYCLINIQUES SALLES
DES COMMUNES DE SOINS PHARMACIES
NBRE DE NBRE DE
NBRE NBRE INTEGREES RURALES
LITS TECH. LITS TECH.
TIGZIRT 1 53 1 18 1 18 0 0 6 1
IFLISSEN 0 0 1 0 0 0 0 0 7 0
MIZRANA 0 0 1 4 1 4 0 0 4 0
TOTAL DAIRA 1 53 3 22 2 22 0 0 17 1

2- PERSONNEL MEDICAL (PUBLIC ET PRIVE) :

19
SECTEUR PUBLIC SECTEUR PRIVE
DESIGNATION
DES MEDECINS MEDECINS AGENTS MEDECINS MEDECINS AGENTS
DENTI- PHARMA- DENTI- PHARMA-
COMMUNES GENERA- SPECIA-
STES CIENS
PARAME- GENERA- SPECIA-
STES CIENS
PARAME-
LISTES LISTE DICAUX LISTES LISTE DICAUX

TIGZIRT 17 5 6 1 96 5 6 8 4 2
IFLISSEN 2 0 1 0 9 2 0 1 1 0
MIZRANA 10 0 3 0 2 0 0 0 0 0
TOTAL DAIRA 29 5 10 1 107 7 6 9 5 2

3- CRECHES AU 31/12/2008:

Lieu
Nombre de crèches au niveau de la Dénomination exacte des d’implantation
DESIGNATION commune crèches
COMMUNE
Capacité
Public Privé Total
d’accueil
TIGZIRT - 03 03 65
Amayes15, dida djamila23; TIGZIRT
lepetit genie27

XII- JEUNESSE ET SPORTS :


INFRASTRUCTURES SPORTIVES ET DE JEUNESSE AU 31-12-2008 :

STADES DE
FOOTBALL CAMPS COMP-
SAL- TERRAINS
AIRES MAIS- AUBE- FOYERS DE LEXES BASSINS
DESIGNATION LES DE SPORTS
AVEC SANS DE ONS DE RGES DE JEUNES SPORTIFS NATA- TSP
DES TRIB-
CAPA-
TRIB-
COLLEC-
JEUX JEUNES JEUNES JEUNES ET DE DE PROX- TION
COMMUNES CITE TIFS
UNES UNES OMS LOISIRS IMITE

TIGZIRT 1 3
1 2 1 1 1
IFLISSEN 1 1 9
MIZRANA 1 9 1
TOTAL DAIRA 0 0 3 1 4 20 0 1 2 1 0 0 0

* INFRASTRUCTURES CULTURELLES EXISTANTES AU 31-12-2008 :

SALLES DE MONU-
DESIGNATION CINEMA SALLES NBRE NBRE DE
MAISONS BIBLIO- SITES MENTS
CENTRES DE DE MAISONS
DES DE LA
CULTURELS
THEQUES DONT THEA- LIBRAI- D’EDI-
ARCHEOLOGIQUES HISTO-
COMMUNES CULTURE (*) NBRE FONC CLASSES RIQUES
TRE RIES TION
TIONELLES CLASSES
01 au sein Ruines romaines de
TIGZIRT 01 du centre 01 32 Tigzirt „temple et
culturel basilique“
Mousolée
IFLISSEN 01 01(S.L) 07 de
Taksebt
MIZRANA 01(S.L) 01
TOTAL DAIRA 02 03 01 40 01 01

* REPARTITION DES INFRASTRUCTURES ET DES EFFECTIFS DU SECTEUR DU CULTE PAR


DAIRA ET PAR COMMUNE :

DESIGNATION MOSQUEES ZAOUIA


PERSONNEL

20
DES DONT EFFE- MAITRES QUAYEMS QUA-
IMAMS IMAMS IMAMS
COMMUNES FONCTI CTIF IMAM MOR- D’ENS. (AGENTS YEMS
NBRE NBRE PROF- MOUDE INSTITU MUEZ
ONNEL ETUDI- AGREE CHIDA CORANI- D’ENTRE- VACAT-
ESS RES -TEURS
LES ANTS QUES ZINS TIENS) AIRES
TIGZIRT
7 5 1 15 0 0 0 1 5 2 2 3 0
IFLISSEN
26 5 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 1
MIZRANA
13 4 0 0 0 0 0 0 0 1 0 4 0
TOTAL DAIRA
46 14 1 15 0 0 0 1 5 3 3 7 1

3- ZONES D’EXPANSION TOURISTIQUES (ZET) :

SUPERFICIE TOTALE SUPERFICIE


DENOMINATION COMMUNE DE
DES ZET CONSTRUCTIBLE
DE LA ZET RATTACHEMENT
(HA) (HA)

Zegzou Iflissen 147 limitée


Abéchar Iflissen 116, 4 08
Ferraoun Tigzirt / Iflissen 70, 6 20
Tigzirt / Ouest (Tassalast) Tigzirt 168 22

XIII - PME ET ARTISANAT.

1- LA REPARTITION DES P.M.E PAR COMMUNE :

Arrêté au 31/12/2008
TAUX DE
DESIGNATION
NOMBRE DE PME POP / COMMUNE CONCENTRATION
DES COMMUNES
(Pour mille)
TIGZIRT 314 11 962 26, 25
IFLISSEN 101 14 288 7, 07
MIZRANA 35 9 384 3, 73
TOTAL DAIRA 450 35 634 12, 63

2- NOMBRE TOTAL D’ARTISANS EN ACTIVITE (SITUATION CUMULEE AU 31-12-2008) (Suite) :

ARTISANS
DESIGNATION ARTISANAT ARTISANAT DE ARTISANAT DE TOTAL ARTISANS AU
DES TRADITIONNEL ET D’ART PRODUCTION DE BIENS PRODUCTION DE SERVICES 31/12/2008
COMMUNES Au Au Dont année
2008 2008 2008 Au 31/12/2008 TOTAL
31/12/2008 31/12/2008 2008
TIGZIRT 2 6 1 22 13 93 16 121
IFLISSEN 2 10 1 6 12 35 15 51
MIZRANA 1 4 0 2 4 17 5 23
TOTAL DAIRA 5 20 2 30 29 145 36 195

3-CIRCUITS DE DISTRIBUTION PAR COMMUNE (AU 31-12-2008) :

Commerçants Superettes Super marchés Hyper Marchés


Désignation des
Communes Dont Gros Dont Surface Surface Surface
Total Nbre Nbre Nbre
Distrib. Boulang Totale Totale Totale
Tigzirt 980 16 8 3 510 / / / /
Iflissen 320 8 5 2 240 / / / /
Mizrana 138 3 4 0 0 / / / /
Total daira 1 438 27 17 5 750 / / / /

21
4- MARCHES HEBDOMADAIRES :

Daira APC Jour du Marché Site du Marché

Tigzirt Tigzirt Mercredi Place traditionnelle

XIV- TRANSPORTS
1- TRANSPORT DE VOYAGEURS :
Fourgons
Désignation Service
Désignation Entreprises privées Aménagés
Des Taxi
Daïra 09 places
Communes BUS/MINI- CAPA- FOURGONS AMENAGES CAPA- CAPA-
NBRE NBRE CAPA-CITE
BUS CITE 12PLACES ET + CITE CITE
TIGZIRT 2 80 112 1 344 28 224 15 90
TIGZIRT IFLISSEN 15 600 59 708 31 248 17 102
MIZRANA / / 53 636 18 144 8 48
Total Daïra 17 680 224 2 688 77 616 40 240

2- NOMBRE D’AUTO-ECOLES PAR COMMUNE AU 31/12/2008 :

DESIGNATION NBRE DE NBRE DE NBRE DE NBRE DE


NBRE D’AUTO
DES VEHICULES VEHICULES VEHICULES VEHICULES
ECOLES
COMMUNES LEGERS LOURDS EN D EN E

TIGZIRT 9 12 3
IFLISSEN 1 1
MIZRANA
TOTAL DAIRA 10 13 3

XV - ORGANISATION SOCIALE :

COMMUNES ASSOCIATIONS LOCALES


ET DAIRA TOTAL DONT DONT ASSOCIA--
ASSOCIA
DONT DONT DONT
ASSOCIATIONS ASSOCIATION TIONS
ASSOCIATIONS ASSOCIATIONS ASSOCIATIONS
DE QUARTIERS S JEUNES/
CULTURELLES SPORTIVES SOCIALES
ET VILLAGES RELIGIEUSES ENF
TIGZIRT 32 08 08 06 04 02 02
IFLISSEN 53 29 08 04 10 00 02
MIZRANA 33 17 05 02 09 00 00
TOTAL 116 54 21 12 23 02 04
DAIRA

1- BUDGETS COMMUNAUX :
2-1- RESSOURCES DES COMMUNES EXERCICE 2008 :

PRODUITS DE PRODUITS DU AUTRES POP AU RATIOS DE


DESIGNATION TOTAL
DES COMMUNES
LA FISCALITE PATRIMOINE PRODUITS
(DA)
RGPH RICHESSE
(DA) (DA) (DA) 2008 DA/HAB/AN

TIGZIRT 19 427 206, 00 3 374 632, 00 57 166 655, 00 79 968 493, 00 11 962 1906,19
IFLISSEN 3 887 110, 00 785 900, 00 48 829 945, 00 53 502 955, 00 14 288 327,06

22
MIZRANA 1 567 657, 00 508 306, 00 46 961 502, 00 49 037 465, 00 9 384 221,22
TOTAL DAIRA 24 881 973, 00 4 668 838, 00 152 958 102, 00 182 508 913, 00 35 634 829,29

2-2- DEPENSES DES COMMUNES :

MODE DE
DESIGNATION DEPENSES DE DEPENSES DEFICIT
FINANCEMENT DU
DES COMMUNES FONCTIONNEMENT D'EQUIPEMENT BUDGETAIRE
DEFICIT
TIGZIRT 79 968 493,00 101 850 402, 00 0, 00
IFLISSEN 53 502 955,00 76 542 684, 00 0, 00
MIZRANA 49 037 465,00 88 297 056, 00 0, 00
TOTAL DAIRA 182 508 913,00 266 690 142, 00 0, 00

XVI – INSTITUTIONS FINANCIERES


A- AGENCES BANCAIRES :
1- SUCCURSALES ET AGENCES BADR IMPLANTEES SUR LE TERRITOIRE DE
LA WILAYA AU 31-12-2008 :

EFFECTIFS
DENOMINATION ET RANG LOCALISATION
EMPLOYES AU
DE L’AGENCE BANCAIRE (ADRESSE ET COMMUNE)
31-12-2008

AGENCE TIGZIRT 581 CITE DES 120 LOGTS CAGE 1 BT1 TIGZIRT 09

- SUCCURSALES ET AGENCES BDL IMPLANTEES SUR LE TERRITOIRE DE


LA DAIRA AU 31-12-2008 :

EFFECTIFS
DENOMINATION ET LOCALISATION
EMPLOYES AU
RANG DE L’AGENCE (ADRESSE ET COMMUNE)
31-12-2008

AGENCE TIGZIRT CITE DES 120 LOGEMENTS – TIGZIRT 13

-
B - ORGANISMES D’ASSURANCES IMPLANTES SUR LE TERRITOIRE DE
LA DAIRA AU 31-12-2008 :

1- SOCIETE NATIONALE D’ASSURANCE : SAA.

EFFECTIFS
DENOMINATION ET RANG LOCALISATION
EMPLOYES AU
DE L’AGENCE (ADRESSE ET COMMUNE)
31-12-2008

AGENCE TIGZIRT « 2013 » CITE DES 120 LOGTS BP J - TIGZIRT – 12

2- SOCIETE NATIONALE D’ASSURANCE : SAA :

EFFECTIFS
DENOMINATION ET RANG LOCALISATION
EMPLOYES AU
DE L’AGENCE (ADRESSE ET COMMUNE)
31-12-2007
ANTENE AGENCE GENERAL
TIGZIRT 03
(AGA “ 2054”

23
XVII – ENVIRONNEMENT
NBRE DE VOLUME
NBRE DE ESPACES
DESIGNATION CENTRES NBRE DE DE NBRE
DECHARGES VERTS
DES D’ENFOUI- DECHARGES DECHETS D’UNITES
NON JARDINS
COMMUNES SSEMENT CONTROLEES TRAITES POLLUANTES
CONTROLEES PUBLICS
TECHNIQUES (TONNE)
TIGZIRT 01 24 2, 40 47 01
IFLISSEN / 37 3, 60 27 Néant
MIZRANA / 21 2, 10 14 Néant
TOTAL DAIRA 01 82 8, 10 88 01

24