Vous êtes sur la page 1sur 3

Page 1 of 3

Devoir Surveillé de Sciences économiques et sociales


1ère ES
Traitez chacun des exercices suivants. La rigueur dans la rédaction des réponses
ainsi que la présentation des copies compteront pour une part significative dans
la note.

Exercice 1 (6,5 pts)

Complétez le texte à trous suivant par les mots ou expressions appropriés.


Toutes ces expressions ont été étudiées dans le chapitre sur la monnaie et le
financement de l’économie. (0,25 pt par bonne réponse)

Les activités économiques doivent être financées, et au premier plan l’


. L’écart entre l’ d’un agent (ménage, entreprise, Etat) et le
montant de ses investissements (mesuré par la ) permet de distinguer
les agents à capacité de financement, des agents à
.

En France, d’un point de vue microéconomique (au niveau d’un agent), les
situations sont variables ; mais sur le plan (au
niveau des agents dans leur globalité), les ménages dégagent structurellement
une de financement, tandis que les entreprises et l’Etat ont un
de financement.

L’endettement est donc un phénomène nécessaire à la dynamique économique,


mais il convient de le limiter pour assurer la des agents.

Il existe plusieurs modes de financement. Pour les entreprises, on distingue l’


, (issue de son épargne) du
financement (émission d’actions ou d’ ,
crédits ). Jusqu’aux années 80, le financement intermédié par
les banques était dominant, mais depuis, la France est passée d’une économie d’
à une économie de . Ces derniers jouent
un rôle de plus en plus actif dans le financement des grands groupes (les PME se
limitant toujours, sauf les start-up, au financement bancaire) et de l’Etat (par
emprunt pour celui-ci). Cependant le poids croissant des
fonds d’investissement pose une forte contrainte de rentabilité financière sur les
gestionnaires d’entreprises. Par ailleurs le risque systémique est réel, comme
l’illustre la crise des « subprimes » américaines de l’été 2007.

Les banques demeurent néanmoins au centre du financement, en tant


qu’intermédiaires sur les marchés financiers, mais surtout en tant qu’agents
créateurs de monnaie.

La monnaie (pièces et billets) est certes fabriquée et émise


par les banques centrales, mais elle ne représente qu’environ % de la
masse monétaire.
Page 2 of 3

L’essentiel de la monnaie est de la monnaie , dont une


grande partie est née ex nihilo du crédit bancaire, l’autre provenant des entrées
de , converties en euros par la Banque centrale européenne
(BCE).

Or, la création de monnaie doit être encadrée par la Banque centrale pour
assurer la solvabilité des banques ( obligatoires, ratio Cooke…) et
limiter l’inflation. La mission de la BCE est d’ailleurs d’assurer la stabilité des prix,
ce pour quoi elle mène une au moyen de ses
taux d’intérêt : en refinançant les banques
commerciales, elle peut influer sur les que
celles-ci pratiquent, et donc sur l’évolution de la
.

L’indépendance de la BCE est l’occasion de souligner que la monnaie est


historiquement l’apanage du pouvoir . Mais elle a aussi des
fonctions et sociales que les études
anthropologiques illustrent bien.

Exercice 2 (6,5 pts)

Années 1975 1985 1995 2003


Taux d’intérêt 10,3 11,9 7,6 3,7
nominal en %
Taux 11,8 5,8 1,9 2,2
d’inflation en
%
Taux d’intérêt à long terme en moyenne annuelle. Taux
d’inflation en moyenne annuelle : www.insee.fr

Travail à faire :

1- Donner une définition du taux d’intérêt. (0,5 pt)


2- Quelle différence faites- vous entre taux d’intérêt nominal et taux d’intérêt
réel ? (0,5 pt)
3- Calculez les taux d’intérêt réels de chacune des années citées. Pour cela :
• Vous transformerez d’abord le taux d’intérêt nominal et le taux d’inflation
en indices.
• Ensuite, vous calculerez l’indice du taux d’intérêt réel.
• Enfin, vous transformerez l’indice du taux d’intérêt réel en en taux
d’intérêt réel. (3 pts)

Formule : Indice du taux d’intérêt réel = (Indice du taux d’intérêt


nominal/ Indice des prix)*100

1- Expliquez à partir d’un exemple la relation inverse entre le taux d’intérêt et le


cours des obligations. (2,5pts)

Exercice 3 (4 pts)

Comparez les politiques monétaires libérale (école monétariste) et keynésienne.


Page 3 of 3

Exercice 4 (3pts)

Comparez l’économie d’endettement et l’économie des marchés financiers.