Vous êtes sur la page 1sur 1

Le goût de la dignité

Par Jamil Almawieh

Assis sur un tournant,


Vu de tous les passants,
Il demandait l'aumône,
Affamé, il ronronne....
Qui est-il?
Son visage, ses bras étaient pâles...
Ses jambes, ses habits étaient sales..
Le creux de ses clavicules,
Ses mains perdues d'engelures
Etaient à faire pleurer....

Pas une mère pour lui chanter,


pour lui donner sa tendresse,
pour l'éclairer avec sa sagesse...

Les angles de ses os


rendent visible sa maigreur....
Ses intervalles entre les mots
Ne refletent que sa peur...

A sa vue,
Je ne peux décrire ce que j'ai pensé...
ou ce que j'ai senti...
Je lui ai parlé: ....
Quel est ton nom? et où tu vis?
Il ne me répondit pas...
Lui donnant de l'argent,
J'ai passé pour continuer mon chemin....
Il me poursuivit en disant:
Je suis un vendeur, pas un mendiant....

C'était sur moi un tonnerre...


Il me donna de gomme à mâcher....
C'était la première fois...
que je "mastiquais" ... la Dignité!

Jamil Almawieh