Vous êtes sur la page 1sur 49

TRAUMATISMES OSTEO- ARTICULAIRE DE LA MAIN CHEZ L’ENFANT

TRAUMATISMES OSTEO- ARTICULAIRE DE LA MAIN CHEZ L’ENFANT F.Fitoussi Service de Chirurgie Orthopédique Urgences Main Enfant

F.Fitoussi

Service de Chirurgie Orthopédique Urgences Main Enfant Hôpital Robert Debré, Paris

Épidémiologie

Incidence annuelle: 26,4/10.000

2 pics:

Jeunes enfants: écrasement de la phalange distale Adolescents: traumatismes épiphysaires de la phalange proximale

Index et auriculaire plus fréquemment atteints

Cartilages de croissance

Cartilages de croissance:

Base du 1er méta Cols des méta 2-3-4-5 Bases des phalanges

Cartilages de croissance • Cartilages de croissance: – Base du 1er méta – Cols des méta

Pseudo-épiphyse

Pseudo-épiphyse
Pseudo-épiphyse

CLASSIFICATION DE SALTER

CLASSIFICATION DE SALTER

Principes généraux

Remodelage rapide si :

Distance courte entre le

foyer de fracture et la plaque de croissance.

Déplacement résiduel s’effectue dans le plan de flexion/extension

Enfant est jeune

Principes généraux Remodelage rapide si : • Distance courte entre le foyer de fracture et la

Fracture de la phalange distale

Fractures de la phalange distale ou « Doigt de Porte »

Traumatismes directs par écrasement Très fréquentes +++ Souvent ouvertes

Fractures de la phalange distale ou « Doigt de Porte » • Traumatismes directs par écrasement

ANATOMIE

1-Hyponychium 2-Tablette unguéale 3-Lit unguéal

4-Projection de la lunule unguéale marquant la limite entre matrice fertile (7) et zone stérile du lit unguéal (6)

5-Eponychium 6-Lit unguéal 7-Matrice fertile

Classification PNB

Pulpe:

Intacte Plaie Perte de substance

Nail:

Plaie simple ou contuse

Plaie en zone matricielle ou stérile

Bone:

Intact Fracture de P3

Classification PNB • Pulpe: – Intacte – Plaie – Perte de substance • Nail: – Plaie
Classification PNB • Pulpe: – Intacte – Plaie – Perte de substance • Nail: – Plaie

Fractures extra articulaire

Fractures de la physe

Salter I

Force de traction du fléchisseur

Ostéosynthèse de principe si ouverte

Fractures extra physaires

Pas d’ostéosynthèse de principe

Fractures extra articulaire • Fractures de la physe – Salter I – Force de traction du
Fractures extra articulaire • Fractures de la physe – Salter I – Force de traction du

Fractures ouvertes

Décollement de la base de l’ongle + plaie lit unguéal + fracture

= Fracture ouverte = Traitement chirurgical (lésion de Seymour)

Fractures ouvertes Décollement de la base de l’ongle + plaie lit unguéal + fracture = Fracture
Fractures ouvertes Décollement de la base de l’ongle + plaie lit unguéal + fracture = Fracture
Fractures ouvertes Décollement de la base de l’ongle + plaie lit unguéal + fracture = Fracture

Traitement chirurgical

Conditions du traitement

Sous ALR et proto ou AG Bon éclairage Enfant calmé

Parage

Suture de la pulpe et du lit unguéal (fil PDS 6-0)

Reposition unguéale

Antibiothérapie

Traitement chirurgical • Conditions du traitement Sous ALR et proto ou AG – Bon éclairage –
Traitement chirurgical • Conditions du traitement Sous ALR et proto ou AG – Bon éclairage –
Traitement chirurgical • Conditions du traitement Sous ALR et proto ou AG – Bon éclairage –

Traitement inadéquat = Ostéite

Traitement inadéquat = Ostéite

Séquelles

Problème fonctionnel (hypoesthésie) Problème esthétique Trouble de croissance

Séquelles • Problème fonctionnel (hypoesthésie) • Problème esthétique • Trouble de croissance
Séquelles • Problème fonctionnel (hypoesthésie) • Problème esthétique • Trouble de croissance

Fractures articulaires

Équivalent Mallet Finger (Salter III)

Équivalent Jersey Finger

Fractures articulaires Équivalent Mallet Finger (Salter III) Équivalent Jersey Finger
Fractures articulaires Équivalent Mallet Finger (Salter III) Équivalent Jersey Finger
Fractures articulaires Équivalent Mallet Finger (Salter III) Équivalent Jersey Finger

Fracture des phalanges moyennes et proximales

Traumatismes indirects Fractures extra articulaires

Fractures de la physe Fractures extra physaires Fractures des cols

Fractures articulaire

Examen clinique

Désaxation frontale?

Désaxation frontale?
Désaxation frontale?

Trouble de rotation?

Trouble de rotation?
Trouble de rotation?

Physiologie

Convergence D2-D3-D4

Parallélisme des tablettes unguéales

Chevauchement physiologique D5

Physiologie • Convergence D2-D3-D4 • Parallélisme des tablettes unguéales • Chevauchement physiologique D5
Physiologie • Convergence D2-D3-D4 • Parallélisme des tablettes unguéales • Chevauchement physiologique D5

Trouble de rotation

Trouble de rotation

Radiologie

Axe passant par le centre de P1 doit passer par le centre de la tête du métacarpien

Radiologie • Axe passant par le centre de P1 doit passer par le centre de la

Fractures de la physe

Les plus fréquentes

Salter II ou juxta épiphysaire

Fractures de la physe • Les plus fréquentes • Salter II ou juxta épiphysaire
Fractures de la physe • Les plus fréquentes • Salter II ou juxta épiphysaire

Fractures diaphysaires

Fractures diaphysaires
Fractures diaphysaires

Indication à une réduction? Tolérance des déplacements résiduels?

Aucune tolérance des déplacements en rotation

Tolérance des cals vicieux dans les plans frontal et sagittal (2 ans de croissance à venir):

remodelage dans le plan sagittal = 20 à 30°

frontal = 10 à 15°

Indication à une réduction? Tolérance des déplacements résiduels? • Aucune tolérance des déplacements en rotation •

Traitement orthopédique = règle - aux urgences sous MEOPA - au bloc opératoire

Traitement orthopédique = règle - aux urgences sous MEOPA - au bloc opératoire
Traitement orthopédique = règle - aux urgences sous MEOPA - au bloc opératoire
Traitement orthopédique = règle - aux urgences sous MEOPA - au bloc opératoire

Suites

Position intrinsèque

Contrôle radio clinique à

J7

Durée d’immobilisation = 1 mois (pseudarthroses exceptionnelles)

Pas de rééducation (raideurs rares)

Suites • Position intrinsèque • Contrôle radio clinique à J7 • Durée d’immobilisation = 1 mois
Suites • Position intrinsèque • Contrôle radio clinique à J7 • Durée d’immobilisation = 1 mois

Indications chirurgicales

Fractures ouvertes Fractures irréductibles Fractures instables = Traitement chirurgical Brochage

Épargnant les CC si possible

Indications chirurgicales • Fractures ouvertes • Fractures irréductibles • Fractures instables = Traitement chirurgical • Brochage
Indications chirurgicales • Fractures ouvertes • Fractures irréductibles • Fractures instables = Traitement chirurgical • Brochage

Fractures articulaires : Salter III

Fractures articulaires : Salter III Avulsion ligament collatéral (MCP)
Fractures articulaires : Salter III Avulsion ligament collatéral (MCP)

Avulsion ligament collatéral (MCP)

Fractures Salter IV (IPP)

Fractures Salter IV (IPP)

Fractures des cols des phalanges

Mécanisme direct de cisaillement dans une porte

Déplacement en extension

Loin du cartilage de croissance

Remodelage faible

Fractures des cols des phalanges • Mécanisme direct de cisaillement dans une porte • Déplacement en
Fractures des cols des phalanges • Mécanisme direct de cisaillement dans une porte • Déplacement en

Fractures des cols des phalanges

Traitement chirurgical si déplacement important:

Éviter d’aborder le foyer de fracture+++

Risque de nécrose céphalique

Fractures des cols des phalanges • Traitement chirurgical si déplacement important: – Éviter d’aborder le foyer
Fractures des cols des phalanges • Traitement chirurgical si déplacement important: – Éviter d’aborder le foyer

Fractures unicondyliennes

Fractures unicondyliennes
Fractures unicondyliennes
Fractures unicondyliennes

FRACTURES DES METACARPIENS

Fractures du col des métacarpiens

Fractures du col des métacarpiens • 5ème rayon • Proches du CC et déplacement dans le

5ème rayon

Proches du CC et déplacement dans le plan de FE = remodelage

Angulation tolérée si:

Déplacement < 45°

Absence de trouble de rotation +++

Traitement orthopédique

Fracture luxation de la base de M5

Fracture luxation de la base de M5

FRACTURES DE LA BASE DE

M1

Fractures métaphysaires

Fractures Salter II a coin métaphysaire interne

Fractures Salter II à coin métaphysaire externe = INSTABLES

FRACTURES DE LA BASE DE M1 • Fractures métaphysaires • Fractures Salter II a coin métaphysaire

Fracture métaphysaire

Fracture métaphysaire

FRACTURES DE LA BASE DE

M1

Ces fractures ont comme chez l’adulte tendance à fermer la première commissure.

Le traitement sera le plus souvent orthopédique:

réduction par manœuvres externes

si déplacée plâtre en ouverture de la première commissure = 1 mois contrôle radio à J 8

Brochage en cas de fracture instable (fracture à coin métaphysaire externe)

ENTORSES / LUXATIONS

Entorses palmaires

Très fréquentes

Adolescent

Accident sportif

Hyperextension

Svt petit arrachement osseux

Subluxation dorsale si grave

Traitement fonctionnel : pas d’immobilisation en flexion+++

Entorses palmaires • Très fréquentes – Adolescent – Accident sportif – Hyperextension • Svt petit arrachement
Entorses palmaires • Très fréquentes – Adolescent – Accident sportif – Hyperextension • Svt petit arrachement

Luxation inter phalangienne distale

Dorsale, latérale ou palmaire

Réduction aux urgences Immobilisation segmentaire 3 semaines

Luxation inter phalangienne distale • Dorsale, latérale ou palmaire • Réduction aux urgences • Immobilisation segmentaire
Luxation inter phalangienne distale • Dorsale, latérale ou palmaire • Réduction aux urgences • Immobilisation segmentaire

Luxation inter phalangienne proximale

Dorsales (fréquentes)

Réduction par traction, extension et translation

Vérification radiologique de la réduction APRES IMMOBILISATION

Immobilisation courte (2 semaines)

Palmaires (rares)

Lésion de la bandelette centrale de l’extenseur

Immobilisation 4 semaines IPP en extension

Luxation inter phalangienne proximale • Dorsales (fréquentes) – Réduction par traction, extension et translation – Vérification
Luxation inter phalangienne proximale • Dorsales (fréquentes) – Réduction par traction, extension et translation – Vérification

Luxation dorsale des métacarpo phalangiennes

Pouce souvent

Rupture de la plaque palmaire

Simple (extension)

Complexe (baïonnette)

Incarcération de la plaque palmaire+++

Incarcération de l’appareil fléchisseur

Luxation dorsale des métacarpo phalangiennes • Pouce souvent • Rupture de la plaque palmaire • Simple

Luxation dorsale des métacarpo phalangiennes

PAS DE TRACTION lors de la manœuvre de réduction:

Hyper extension Translation palmaire de la phalange proximale

Luxation dorsale des métacarpo phalangiennes • PAS DE TRACTION lors de la manœuvre de réduction: –

Luxation métacarpo phalangienne

Irréductible: traitement chirurgical

Luxation métacarpo phalangienne • Irréductible: traitement chirurgical

Equivalent entorse MCP

Equivalent entorse MCP
Equivalent entorse MCP
Equivalent entorse MCP

Entorse MCP pouce

Entorse MCP pouce
Entorse MCP pouce