Vous êtes sur la page 1sur 1

Fiche : Sries de rfrences

D IVERGENCE GROSSIRE .

S RIES GOMTRIQUES .

Fiche : Mthodes dtude dune srie

x n CV ssi x ]1, 1[ et pour tout x ]1, 1[,


+
X

xn =

n=0

Si u n ne tend pas vers 0, la srie

1
1x

u n est grossirement divergente .

N ATURE DE LA SRIE .
M THODE 1 : O N TRAVAILLE SUR LES SOMMES PARTIELLES S N =

? On
nx n1 =

n=1

? La srie

1
(1 x)2

u n converge ssi la suite des sommes partielles S N est convergente .

n (n 1) x

n2

n=2

(1 x)3

La somme peut commencer 0 ou 1

n 2 x n en passant par les sommes partielles et en crivant

S RIES EXPONENTIELLES .

u k+1 u k = u N +1 u 0 .

k=0

Tlscopique

? On travaille sur le terme gnral u n :


? Thormes de comparaison : On compare (par ingalit, quivalent, petit-o) le
terme gnral u n celui dune srie de rfrence (Riemann, gomtrique, exponentielle) puis on utilise les thormes de comparaison correspondants.
Exemple 2
Rgle n u n

C OMPARAISON ENTRE SRIE ET INTGRALE .


Soit f continue, dcroissante et positive.
Z x
X
? Rsultat :
f (n) CV ssi lim
f (t ) dt < + .

n!

N
X

M THODE 2 : S RIES TERMES POSITIFS .

n 2 = n(n 1)+n puis en cassant la somme en deux pour faire apparaitre les drives
des sries gomtriques.

Xx

u n+1 u n CV ssi (u n )CV : Sommes tlescopiques :

Exemple 1

Exemple trs classique :


On peut calculer la srie

La somme peut commencer 0

n (n 1) x n2 CV ssi x ]1, 1[ et pour tout x ]1, 1[,


+
X

nx n1 CV ssi x ]1, 1[ et pour tout x ]1, 1[,


+
X

un .

n=0

S RIES DRIVES DES SRIES GOMTRIQUES .


X

N
X

CV pour tout x R et pour tout x R,

n >a

xn
= ex
n=0 n!
+
X

x+ a

? Mthode : Encadrer f sur [n, n + 1], intgrer les ingalits puis sommer.
Exemple 3
Voir DM

S RIES DE R IEMANN .
Convergence :

S RIES TERMES QUELCONQUES .

X 1
converge ssi > 1
n

CVA = CV . Pour montrer la convergence, on peut tudier la convergence absolue.

Srie harmonique :
X1
n

Exemple 4
diverge

Les sommes partielles vrifient

n
X
1
ln n
+
k
k=1

Rdaction type