Vous êtes sur la page 1sur 52
ae Q NOYNOW IT AzOiO euuoleg EIN ZSFINE Ro} Rédaction : Domitile Hatuel, Cristina Spano Conception graphique : Nadia Maesti Mise en page Sara Blasigh Tlustrations : Alfredo Belli ‘i a agus: ass Lagomaino D OMmMbmarre Crélis photographiques: page 5 :© Hulton ~ Deutsch Collection T'CONTRASTO ; pages 16, 38-39 : © Gianni Dagli Orti / CONTRASTO ; page 17: Mary Evans Picture Library ; age 35: Robert Holmes / CONTRASTO ; page 36 : The Granger E : Collection, New York ; page 59: Giraudon / Bridgeman Art La vie de la Barone Oresy 5 Tne page st © Leona se Seva / CONTRASTO Les personnages principaux : ara Ore Bato Bron caennes DES ARISTO ALAG ©2001 Ciddeb Eaitrice, Genes CRATES A LA GUILLOTINE. 8 Activites Pa Premirediton: septembre 2004 ae eecrens ® ‘Fouad servis, Toute epesentation ou epecton nate pte de chaetae2 — C’EST SIGNE LE Mouron RouGE ® cele Rinteatign ne put se fie sare consentement de féeu. peaten 2 ateur est a deposition des ayant droit ulavont pu ete joins alga tous Leite a enteles omissions involonaires e/a inexactitudes Bites SLA BELLE Manco, : $Fatbuton dans es rere : 2 activités = ‘Vous trouverez sur les sites www.ideb tet www blackastcldeb com (space 1a Révolution en questions Yo oye nals lene ot adresses Tneet ules pour comple les at 35 dossiers et les projets abordés dans le livre. PROJET INTERNET a2 Pour toute suggestion ou information la dation pent te contactée A adresse cyapmea UN TERRIBLE CHANTAGE, is Tedaction@debit activités a veo cide it (PPR CISQCEET chimes LE BAL DE SiR GRENVILLE id |Calice] scxeacticnns | ACTIVITES - pee a | 4b La Révolution en questions (suite) se) Serene \ [maa cnartre6 LA PROMESSE. 64 ISBN 88-590-023600 livre ACTIVITES & ISBN 88-530-0237-9 livre + CD Imprimé en Italie par Litoprint, Genes cuaerme? LE SECRET DU MourON ROUGE: 73 povivites v8 dt prover mrenver ® cuaritnes © MARGOT PASSE AL’ ACTION 83 aevivites > cHarTre® LE PIRGE SE REFERME 90 nt cHaerre 10 SACRE Mouron Rouse ! 38 TEST FINAL mt Le texte est intégralement enregistré. PE cesymbole indique les exercices découte et le numéro de la piste La Baronne Oreay, 18, La vie de la Baronne Orczy Dh Baronne Orczy st née le 23 septembre 1865 en Hongri. Apres avoir vécu a Bruxelles et & Paris, elle se tourne vers VAngleterre. A Londres, elle suit des cours de peinture et un peu plus tard, en 1894, elle 6pouse un peintre Puis commence sa carriére littéraire, Elle décide d’exploiter la popularité de Sherlock Holmes pour écre ses premiers romans policiers. C'est ainsi qu’elle fait publier Le Vieil Homme dans le coin (Old man in the Corner), Van des romans policiers les plus populaires du début du XX° sidcle. Vingt-huit aventures sont publiges entre 1901 et 1904, En janvier 1905, la Barone fait monter sur les planches d'un th tre londonien le personnage LES PERSONNAGES PRINCIPAUX auguel elle doit sa notoriété et sa fortune : le Mouron Rouge. Le succés de la pigce est si important qu’elle décide de Vadapter sous . A son tour, le forme de roman, Il devient un best-seller imme cinéma s‘empare de cet insaisissable personnage qui deviendra le héros de plusieurs films & partir de 1917. La Barone Orezy meurt en 1947 4 Monte-Carlo, mais son succes durera a travers les années et dans le monde entier grace 4 son Mouron Rouge, figure emblématique du roman de cape et d’épée. Compréhension écrite 8br @ Liser ce document et cocher les affirmations exactes, "© 4 Ci tteagit dela biographie de auteur du Mouron Rouge [tle est née ala fin du XVI sitle Bll est dorigine hongroise mais lle a véeu aussi Bruxelles, a Paris eta Londres. . [1 Elle se marie la fin du xix sidele avec un peintre, |] elle commence sa carirelitéraire avec des pitces de theatre. | 6 [Une trentaine daventures sont publiées entre 1901 et 1904 | 2, [J n1905, fe Mouron Rouge monte sur les planches un theatre parisien, C Z Ls 8. [1] Adapté sous forme de roman, il devient un best-seller uyeling immeésiat. (D LaBaronne meurt en 1947 et son succes aussi. ie bad? BON Led Hat ny CHAPITRE 4 DES ARISTOCRATES A LA GUILLOTINE on grand-pére aime me raconter des histoires fabuleuses. C'est un homme féru! d'histoire et je \oi-meme fanatique d’aventures de cape et suis m “écouter. Ainsi, un soir de Noél, dlépée, Je ne me Lasse? jamais de I jai eu la bonne idée de lui poser quelques questions sur [a ‘Révolution francaise. Il m’a alors transporté a travers le temps dans Tun des plus mystérieux récits de la France révolutionnaire, vais te raconter une histoire que j'ai lue — Mon cher petit, je me la quand j/étais enfant, Elle m’a tellement passionné que Je rappelle dans ses moindres détails. 1. tre féru de: étre passionné de. 12, Se lasser se fatiguer, #¢ décourager. chapitre 1 a3 — Peut-étre que je la connais, papi? = Oh je ne crois pas, mon petit. C’est le Mouron Rouge. Ga te = Euh, non, pas du tout. = Bon, nous sommes donc a la fin du XVIlIe siécle et Paris est pleine révolution. En 1789, date fatidique, le peuple devient le seul et unique rain de France. Affamé par une cour corrompue, il peut Se venger. C'est ainsi qu'il envoie comtes et comtesses, st duchesses, barons et baronnes, puis, plus tard, le roi et la is le couperet? de la guillotine. js il n'y a pas moyen d'échapper a ce sort cruel ? tains essaient de s'enfuir. Chaque aprés-midi, avant ire des portes de la ville, des aristos # tentent leur sous les déguisements les plus divers : hommes en mmes en hommes, enfants en mendiants. pas de soldats aux portes de la ville pour surveiller Im) donné par les enfants & leur grand-pere. une lame. Wulsnment: vetement qu'on utilise pour se rendre issable (au carnaval par exemple). Pinot (lam) ste, prendre, arréter. |____ LE MOURON Cuge par exemple. Et clest justement ici que notre Mouron Rouge fait son entrée. Ecoute un peu mon histoire. ‘Aux portes de Paris, un certain sergent, le sergent Bibot, reconnatt un aristocrate sous a’importe quel déguisement. Il joue avec sa proie comme un chat avec une souris, I! laisse laristo déquisé franchir les portes et quand ce dernier croit finalement tre libre, notre cher Bibot envoie ses hommes l'attraper. Aucun ne réussit & lui échapper. C'est un jeu si dréle pour Iui ! Mais depuis peu de temps des bruits courent sur la disparition de certains aristos. Comment ? Des aristos réussissent A passer & travers les mailles du filet ? On dit que ces évasions sont organisées par une bande d’Anglais trés téméraires. Le chef de cette bande a la réputation d’étre non seulement astucieux mais aussi d'avoir un courage extraordinaire. A chaque fois qu'il organise l'évasion d'un royaliste, il signe son ceuvre d'une marque rouge : une petite fleur en forme d’étoile, appelée le mouron rouge. Ah ! Quelle colére et quelle honte au sein du ‘Tribunal révolutionnaire : on décide de promettre une grosse somme d'argent a celui qui capture vivant cet insaisissable Mouron Rouge. Notre cher sergent Bibot, qui se croit plus intelligent que les autres, espere bien capturer cette belle proie, Réussir finalement 1a ou tout le monde a échoué' | Il veut a son tour étre digne d’admiration. 1. Behouer: ne pas réussir. 42 Compréhension orale et écrite @ écouter lenregistrement du chapitre et dites si les affirmations wes suivantes sont vraies (V) ou fausses (F).. Mon grand-pare n'aime pas me raconter des histoires. 2. Je suis un fanatique d'aventures de cape et d'épée. 3. Je lui ai posé quelques questions sur la Revolution frangaise. 4. Vhistoire se situe & Paris ala fin du xx® siécle. 5. En 1789, le peuple devient le seul souverain de France. 6. Pour se venger, le peuple envoie les aristocrates ala guillotine. 7. Les aristocrates n’essaient pas de s’enfuir. is tentent leur chance tous les matin. 9. Certains aristocrates réussissent&s'échapper. 10. Bibot ne uss pas &reconnafte un arstocrate eguiss. 11, Des évasions sont organisées par une bande d'irlandats. [] 12, Lechef de a bande signe son ceuvre dune marque rouge. O 0000 o00 OO< O00 0000 0oOO OO Oo @ retrouver dans le chapitre les mots qui correspo définitions suivantes. " aaa 1. Lieu de histoire : 2. Sidele de la Révolution 3. Legrade de Bibot 4, Vorigine de la bande qui organise les évasions 5. Les deux plus grandes qualités du chef de cette bande 6. Ladescription de la marque rouge 43 | i © sequel des quatre dessins suivants est cou du Mouron Rouge 7 Coches la bonne case. gs Enrichissez votre vocabulaire © trouver le mot qui correspond aux dessins suivants 4, (June fleur 5. Clune étoile 1. [un mendiant 2. Jun soldat 3. [June guillotine 44 | © bans chaque liste ce mots, un ou plusieurs intrus se sont glissé. Barrer-es Des histoires/tes aventures de cape et d'épée/un récit/un film Compter/conter/raconter/dompter Etre féru/étre passionné etre indifférent/aimer |. Des aristocrates/des révolutionnaires/des citoyens/des paysans Un roizun souverain/un comte/un soldat peeps Grammaire Les réponses par si ou oui. (On répond oui a une question affirmative. Est-ce que la Révolution se situe 4 la fin du XVII siécle ? Oui, la Revolution se situe d la fir due XVII siécle. On répond sia une question négative, Est-ce que la Révolution ne se situe pas & la fin du XVIII siécle ? Si, la Révolution se situe & la fin du XVII siecle. Non répond négativement a une question affirmative ou négative, Est-ce que la Révolution se situe dla fin du XIX siécle ? ‘Non, la Révolution ne se situe pas & la fin du XIXe siécle. Est-ce que la Revolution ne se situe pas ¢ la fin du XIX? siécle ? ‘Non, la. Révolution ne se situe pas & la fin du XIX® siécle. @ Associez chaque question a sa réponse. 1, [1] st-ce quil ame raconter des histores fabuleuses ? 2. [] est-ce que la révoluton sesitue au xVIlesiecle ? 3. [] Est-ce que leur prof ne leur a pas parlé de la guillotine? 4. Er] Est-ce que les arstos nessaient pas de senfuir? 4, Oui, il aime beaucoup raconter des histoires. B. Sills exsalent de s’enfuir sous les déguiserents les plus divers. Si leur prof leur aparlé dela gullotine 4. Non, ele nese situe pas au XVI Les sans-culottes Le pantalon et la culotte Sous la Révolution, ce qu’on appelle une « culotte » n’est pas un sous ‘yétement, mais un pantalon qui s’arréte en-dessous du genou et nécessite de porter des bas. Les bas sont fragiles et chers, ils ne conviennent donc pas aux hommes du peuple qui portent le pantalon. Cest pour cette raison que, sous la Révolution, ils sont appelés les « sans-culottes ». Ils se différencient ainsi des aristocrates et des bourgeois qui portent des culottes en soie tandis que les sans-culottes se contentent de pantalons en toile. Ils ont parfois sur Ia tete un bonnet ‘Un bourgeais, & Pépaque Un sans-culonte, XVII size, ‘de Louis XVI, 1780. 16 rouge, inspiré de celui que portaient les esclaves affranchis ! de Phrygie (Asie Mineure) sous I’ Anti ité grecque. La blouse et Ia chemise Les hommes du peuple portent une blouse de couleur en toile épaisse. Les bourgeois et les nobles, en revanche, portent une chemise blanche aut tissu trds fin, Ce tissu peut étre de lin ou de coton importé d’ Amérique. Les perruques Depuis la fin du XVIF siécle, les nobles et les bourgeois ont pris Vhabitude de porter des perruques dont les coiffures compliquées changent selon la mode. Souvent, elles sont faites avec les cheveux des pauvres qui les laissent pousser pour les vendre. Les sabots et les chaussures La classe populaire est chaussée de sabots en bois parce qu'ils ne sont pas chers ot trés résistants. Les nobles et les bourgeois portent des chaussures en cuit. @ A traide de rencadré, classez dans les deux colonnes ci-dessous les vvétements que porte un noble ou un bourgeois et les vétements que porte un homme du peuple ou un sans-culotte. line culatte un pantalon une chemise une perruque dessabots des chaussures uneblouse unbonnet des bas noble ou bourgeois homme du peuple ou sans-culotte @ Faites des phrases pour décrire successivement un sans-culotte et un noble. 1. Affranchi ibées. 47 CHAPITRE 2 C’EST SIGNE LE MouroN ROUGE we @ sergent Bibot examine done avec un soin scrupuleux tous les chariots qui quittent la ville. 1! ne veut pas s¢ faire avoir! comme le citoyen Grospierre : sa sottise lui a faitperdre la téte I! — quiest-ce qui est arrivé & ce pauvre homme? — lest lui aussi sergent aux portes de la ville et ui aussi charge de ne pas laisser s'échapper les aristos. Un aprés-midi comme tous les autres, une voiture, transportant des tonneaux? et conduite par un vieil homme avec un enfant assis & c6té de lui, s’arréte. Evidemment, Grospierre prend soin de regarder tous les tonneau, il voit quills sont vides et laisse donc passer le chariot. 2 enemas — Est-ce quiila bien regardé ? 1. Se faire avoir (fam, : etre vletime de. 18 chapitre 2 — Attends, Une demi-heure plus tard, arrive un capitaine avec une douzaine d'hommes. « Est-ce qu'une voiture est passée ? » demande-t-il avec précipitation au sergent Grospierre, ‘< Oui, répond-il ly 2 une demi-heure. » ‘« Et vous les avez laissés passer ! » s'écrie le capitaine avec fureur. « Vous paierez votre erreur sur la guillotine ! Cette voiture cachait le duc de Chalis et toute sa famille | Et le conducteur était le Mouron Rouge !» = Quel idiot, ce Grospierre! — Ne va pas trop vite, mon petit. Ecoute un peu la suite. Le capitaine donne ordre & Grospierre et ses hommes de partir & leur poursuite et il ajoute : « Pensez a la récompense si vous les, retrouvez... » La-dessus, le sergent Grospierre et ses soldats s'élancent par la porte et disparaissent comme un éclair, — Mais il est trop tard. — Non, non, dit mon grand-pére en riant, les aristos n'étaient yas dans les tonneaux et le conducteur n’était pas le Mouron jouge ! Non ! Le capitaine était ce maudit Anglais déguisé et tous 5 soldats des aristos! = Oh, non! Alors, tu penses bien que Bibot, connaissant histoire, ne veut se faire avoir A son tour. Un aprés-midi, une vieille sorcitre & spect répugnant passe a sa porte. Elle s'arréte, bien sr et ye la conversation avec Bibot Mon petit-fils ala petite vérole, en indiquant du doigt Iintérieur voiture, mais d'autres prétendent que c'est la peste nentendant ces mots, Bibot et ses hommes ne peuvent jpécher de faire quelques pas en arriere. ‘«Tun'es pas courageux, citoyen !» lui dit-elle. | LE MOURO Ke _ y 2 La peste ! sauve-tot !» hurle Bibot, épouvanté par lhorreur de cette affreuse maladie. La vieille ne se fait pas prier et lance sa voiture hors de la ville mol!» chapitre 2 Tout coup, comme pour le cas de Grospierre, un capitaine arrive. Ge dernier ne peut étre le Mouron Rouge car Bibot le connatt bien. «Une voiture vient de passer ? » demande-t-il essoufflé, « Quelle voiture 2 » demande Bibot. ‘« Une voiture conduite par une vieille sorciére avec son petit-fils Gulla peste? » ‘Ben, oui, » répond Bibot devenu exsangue de peur. ‘Ft vous les avez laissés passer... La voiture contient la comtesse ile Tournay et ses deux enfants, tous traitres et condamnés & mort. Aliant au conducteur, c'est strement le Mouron Rouge!» % Morbleu "| » murmure Bibot. «La guillotine cette fois est pour J) Morbleu : interjection qui n'est plus uilisée aujourd’hut S=ooo"”~——-—~s«~—s-—ektft— (pT Compréhension orale cif @ Ecouter lenregistrement du chapitre et remettex dans fordre les wou événements. a. C] Lesergent sibot ne veut passe faire avoir son tour. b. [-] bibot laisse passer une viille sorciére et son petit-fils qu ala peste. D. crospierre prend soin de regarder tous les tonneau. Ei tes tonneaux sont vides et il laisse donc passer le chariot. ta voiture content la famille de Touray et le Mouron Rouge. Cl crospierre et ses soldatsselancent a leur poursuit. | Fi une demi-heure plus tard, arrive un capitaine avec ses hommes. .. Ey La voiture eachait le due de Chalis et toute sa famille emeao 1. Ey tecapitaine était le Mouron Rouge et ses soldats des aristocrates © es sergents perdentlatéte! Coches la réponse correcte. ota Bibot 1. pourquoi le sergentBibot examine-t-il avec un soin scrupuleux tous les chariots? a. D) Parce quil es curieux b Ey Paree quiline veut passe faire avoir. e. [J Parce quil est srupuleux 2. comment réagit Bibot quand la vielleprononce le mot «peste»? a. [Mest épouvanté tla laisse passer. b. [test courageux et examine attentiverent la voiture. ©. [] tse sauve avec ses soldats 3, Quele est la réaction de Bibot lorsqu'l apprend quilalaissé passer le Mouron Rouge? a. L] ttrit beaucoup b [J ilsait qui va etre récompense &, Cl] ttsait quit va fini a guillotine. 22 Grospierre 1. Que fait le sergent Grospierre aux portes de la ville? 2 Clee chara dene pas ser teaper les révolutionnaires. b. L] ildoitattendre les ordres du capitaine. | &. [test chargé dene paslaisser s'échapper les aristos. 2. ue font Grospierre et ses soldats quand le eaptaine donne ordre de partir la poursuite de la voiture ? a. [] lisrefusent dobar b Ll tss'apercoivent que le capitaine est le Mouron Rouge [J ts partentimmédiaternent a leur poursite 2. Quelle est la conséquence de la sottise de Grospierre ? a. [1] tlva perdre la téte sur la guillotine. b. [] test jeté en prison. . [1] lest pardonné. Compréhension écrite © thistoire de Bibot et celle de Grospiere se ressemblent beaucoup. Cochez les phrases qui correspondent a l'histoire de Bibot (B) et de Gropspierre (G). Attention ! Certaines phrases peuvent correspondre aux deux histoires. (IC test sergent aux portes de a vile 2. COL] test charge de ne pas lisser passer les arstos 3. CID tprend soin de regarder tous les tonneaux. 4. [IL tatsse passer le chariot avec la ville sorcitre et son petit- fils. (AD te capitaine est le Mouron Rouge et les soldats des aristos. - CID Le capitaine ne peut pas étre le Mouron Rouge car le sergent le connatt bien. 7. COL uncapitaine avec ses hommes arrive et [ui donne l'ordre de se lancer a leur poursuite. | 8. CID) Quandelle prononce te mot «peste», iui donne ordre de | 9. CIC ta viele sorcire est le Mouron Rouge et la voiture contient ‘ des aristocrates. 10. [I] Le sergent et ses soldats obgissent tout de suite. 11. IC) tlaisse passer le chariot conduit par un vieil homme et un enfant. 12, [IC tipalera son erreur sur la gullotine Enrichissez votre vocabulaire @ Voici une liste d’expressions tirées du deuxiéme chapitre. Associez chaque expression a sa signification. 1. Ci prendresoin de a. mon dieu! 2. Cleomme un éclair b. soudain 3. Llpartiratapoursutede «rapidement 4. Dsefaire avoir a. suivee 5. Clentamerla conversation _e. trevictimede / 6. []morbiew! f. faireattention 7. Cl taut coup fg. commencer a discuter @ retrouver es noms qu correspondent aux dessins sulvants. Dun chariot . Fl des tonneaux lun vielt homme Dun enfant . Elune sorciére pe Production écrite @ Vous connaissez les deux mésaventures de Bibot et Grosplerre. Racontez A votre tour Taventure d'un trolsiéme personnage, lula sergent aux portes dea ville. ‘Vous aver deux possibilités. 1. Votre sergent a de la chance | Il découvre un aristocrate. Hest récompensé. Imaginez comment ille découvre et quelle est sa recompense, 2. Encore une fois, votre sergent est victime du Mouron Rouge, CHAPITRE 3 LA BELLE MARGOT ais papi, oUt vont tous ces aristocrates quand ils réussissent a s'échapper ? — Dans notre histoire, ils se sauvent en ‘Angleterre, oi! le Mouron Rouge connaft un lieu sar. Une fois que les aristocrates francais ont traversé la Manche, ils se retrouvent ‘au port de Douvres dans une auberge qui s'appelle Au Repos dit pecheur. — Et c'est dans cette auberge que la comtesse de Tournay et ses deux enfants se réfugient ? — Exactement, Heureuse d’avoir échappé @ I'horreur de Ia guillotine, la famille de Tournay féte ce soir-la avec grande joie Thospitalité anglaise. On trinque ! « A sa Majesté le roi! » en chapitre 3 compagnie des hommes de la bande du Mouton Rouge. — Et le Mouron Rouge n'est pas avec eux ? — Eh non, il travaille dans ombre, Personne ne connaft son identité, sauf ses hommes et sous le serment solennel du secret. Peu de temps aprés le repas, on annonce l'arrivée Au Repos duu pécheur de Marguerite Saint-Just et de son mari Blakeney. Perey — Mais qui sont ces deux personnes ? — Ah ! Quelle impatience ! Lady Blakeney est une ancienne comédienne de théatre devenue la ferme la plus a la mode & Londres et lui, "homme le plus riche d’Angleterre. « Je ne veux pas rencontrer cette femme ! » annonce la comtesse en colére. « Elle a dénoncé le marquis de Saint-Cyr et toute sa famille a Phorrible Tribunal révolutionnaire. Le frére de cette femme, Armand Saint-Just, est un Républicain ! Elle n'a pas eu le temps de finir sa phrase. Quand Lady Blakeney entre dans Ia salle de l'auberge, sa voix douce et sa beauté exceptionnelle font taire tout le monde... — La comtesse de Tournay ne veut pas rencontrer Lady Blakeney parce qu'elle a dénoncé certains aristos ? = Acette époque, tous les aristocrates se soutiennent et ily a une haine? diffuse envers les révolutionnaires qui contribuent & leur chute, — Ensuite, que se passe-til? — La comtesse de Tournay décide donc de se rendre dans sa chambre pour éviter le pire. C'est alors que Sir Percy Blakeney entre & son tour. 1. Un Republican: partisan de la République 2. La haine : sentiment dhostilité envers quelay'un. ciysyred aungpu pues samy,panofny eSueuy suoyppuion sap #191905 seatesuBsa-aIp9UOD ETT ‘saoBuvp op utajd 12 uyersoout unsap Un sida ‘9UEIJUOD nb ua ante [nas a| ‘2194y uos axioduus |] “s8uBl0j9,s wag Xoo a] apseaa 308.eW4 ‘9ste|25 e] 9p prog ne ‘pues snd aunay sun «ufo-ures op sinbieus np jeungua ne Uorre}DuoUap Bap earoasty,| poddns sed pu [1 “Tuy 35,9 ‘InY,panofne steur gue e, q yornjd 380 Aosaq sig “oslorsty WOU 2uop anUNUOD af ‘snou IweAdp ‘991108 | a1noy suone STON { aiqeIp anb ‘nad un spuary — ea8now vounow np saunquaae saj 2aae q4oddes 9] 359 Janb 33 — NOUNOW AT i a Compréhension orale eo Ecouter lenregistrement du chapitre et retrouver la fin de chaque phrase. 1. Cauand les aristos schappent... ts se retrouvent & Douvres dans une auberge.. JA rauberge, on annonce larrivée... 2 3. ‘4, Ea comtesse est en cole contre Marguerite. 5. [J auxvit sigce, tous es aistos se soutiennent 6. [sir Percy est elegant et plutst bel homme mats. 7, [sa ferme, au contraie, est. 8. [| Margot regardele Day Dream partite. a. ..intelligente et brillante. bb. qui s'appelle Au Repos du pécheur. éprouvent une haine diffuse envers les révolutionnaires. di ..cest un homme ennuyeux. ‘e. .jlemporte son frére, le seul étre en qui elle a confiance. Je Marguerite Saint-Just et de son mari. g lls se sauvent en Angleterre. h. parce qu'elle a dénoneé toute la famille Saint-Cyr. br @ Les relations de Marguerite Saint Just avec son frére, Gocher les réponses exactes. 1, Marguerite éprouve a. L] dela haine envers son frére, b. L] beaucoup d'affection pour son frére. ¢. [des sentiments contradictoires envers son frére. 2. Marguerite a. [] aconfiance en son firére. b, ] se méfie de son frére. cc. [_] ades doutes sur les sentiments de son frére. 3. Quels sont les sentiments d’Armand envers sa sceur? a. 1 t'aime. b. Lilla déteste. ¢ Li ine la supporte pas. | 4. Armand doit partir pour la France. Marguerite est tres contente. b. L] indifférente. co. Dy tres triste © wn peu de géographie. Replacez les noms de Puis, écoutez enregistrement et complétez le texte. Douvres Calais LaManche Londres Paris, oa | Le récit commence At ‘sous la Révolution. Dans notre aristocrates quittent la France pour se réfugier en histoire, | ‘Angleterre. La mer qui sépate les deux pays s'appelle 2 | tls embarquent au port de 3 et debarquent au port de { 4 we an Dans cette ville, ily a une auberge qui s'appelle Au | Repos du pécheur. C'est un lieu sir pour les aristocrates. On annonce Yarrivée de Lady Blakeney, la fernme la plus la mode aS Enrichissez votre vocabulaire ages. Retrouvez tous les mots qui on : protagonistes du décrivent physiquement et moralement les deux hapitre : Marguerite Saint-Just et son mari, Sir Percy Blakeney. La Révolution en questions Qu'est-ce que la Révolution francaise ? Crest la révolte de la bourgeoisie et du peuple contre la noblesse et le clergé qui dominent sous I’Ancien Régime. Qu’est-ce que c’est I’Ancien Régime? Crest l'organisation politique et sociale de la France du XVIF au XVIIF siecle, L’autorité du roi est absolue et de droit divin : personne ne peut la contester. La justice est exercée de manidte arbitraire et les, lois sont terribles : un vol, un simple délit de chasse conduisent aux galéres & perpétuité ou a la peine de mort. Les tortures sont Paris, interiour de la Conciergesi. (Clergé, Noblesse, Tiers Flat: costumes de eérémonie. nombreuses : langue coupée, roue....Les philosophes du XVIII siécle ne cessent de dénoncer tous les abus de la monarchie absolue. Pourquoi la bourgeoisie et le peuple se retournentils contre la noblesse et le clergé ? Les Frangais sont répartis en trois ordres ou trois classes sociales: Je Clergé, la Noblesse et le Tiers fitat, Les deux premiers ordres sont privilégiés, mais ils ne comprennent qu'une petite minorité de la population frangaise, Le Tiers Etat est lui-méme divisé en bourgeois et paysans. Au XVII siéele, le développement du commerce et de Vindustrie a beaucoup enrichi la bourgeoisie. C’est la classe dirigeante du point de vue économique et donc elle aspire le devenir aussi du point de vue politique et social, comme la noblesse. Crest pourquoi elle revendique Vabolition des privileges de la noblesse et le droit d’accéder ala liberté politique et économique. Les paysans sont les plus nombreux et représentent la classe la plus pauvre qui paie le plus d’imp$ts. La plupart ne possident pas de terres. Les impots que paient les bourgeois et les paysans reviennent aut roi et 8 la cour, & la noblesse et au clergé. Et malgré ¢a, ils n’ont pas le droit d’expression. Pourquoi est-ce que les Francais se révoltent ? Alla fin du XVIII siécle, le roi Louis XVI et sa cour deviennent trés impopulaires en raison d'un gaspillage* extraordinaire. En 1785, les Francais subissent une grande sécheresse ; en 1788, une forte gréle 2 détruit une grande partie des récoltes et V’hiver est exceptionnellement froid. Or, en 1789, la monarchie absolue se trouve face a une situation financiére catastrophique. Elle demande done un effort financier supplémentaire 3 la population en augmentant les impéts. ‘Mais cette fois-ci, les Frangais veulent savoir 4 quoi sera employé leur argent. Ils ne veulent plus se contenter de donner au roi argent qu’il demande. Cette revendication met fin au secret des finances royales, point essentiel de la monarchie absolue. C’est le début de la Revolution. De plus, les bourgeois recoivent un appui important et 1, Un gaspillage : dépenses excessives et inutile. 2, Lagréle : plule constituée de grains de glace. 37 sp0s 39 anbpyjod !a que commence a se diffuser la cocarde * Crest A ce moment-l tricolore. C’est aussi le point de départ de I’émigration des privilégiés (noblesse et clergé). Comme dans Le Mouron Rouge, ils préférent quitter la France plutot que d’@tre juges et... guillotings | Aujourd’hui, le 14 juillet est la féte nationale et un jour Feri. Quelles sont les conséquences de la prise de la Bastille ? En méme temps, dans toute la France, il y a des soulevements de paysans, Que veuentils ? erasés par les impéts, ils demandent la disparition des droits seigneuriaux et la fin du systeme féodal. Crest ainsi que dans la nuit du 4 aodt 1789, Assemblée nationale, mise en place le 9 juillet 1789, vote la suppression des privildges (mais c'est aussi la fin de la censure et le début de Ia liberté d’expression). Compréhension écrite © tiser te dossier et dies si es affirmations suvantes sont vraies inte ()oufausses 1. Sous Ancien Régime, Fautorité du rot est absolue 2. Les philosophes sont indifférents aux abus de la monarchie absolue 3. LeTiers Etat est un ordre privilégié. 4. LeTiers Etat est divisé en bourgeois et paysans. 5. Labourgecise est a classe dirigeante du point de ‘vue économique, politique et socal oO 000 O¢< GEE els 40 = | ' ver Les paysan sont ceux qu palent pls imps 7. En 1789, le roi se trouve face 4 une situation aM : fnanclr atstophig “ felt | 2 Lamonarchie abslue vet encore augmentrles oe Ane tae ton ete ae eciee ee er peter ae oo © Retrouver es dates des événements importants suivants . Une grande sécheresse Une forte gréle, un hiver trés froid La mise en place de I'Assemblée nationale La prise de la Bastille peers Le vote de la suppression des privileges Production écrite © 1es-vous ntéressé par Histoire ? Quelle est la période ue vous preferes? justifies votre réponse, Si vous a Thistoire, expliquer pourgual p>) PROJET INTERNET <4 La guillotine de Monsieur Guillot La pullotine a ét6 congue par le doctour Joseph Guiltin et le chiurcien vantuine Louis. L'objectf, contrairement & ce qu’on pourrait imaginer, était Gaseurer une mort immeédiate et sans souffrance, a la difference des ures moyens utilsés & Pépoque (pendaison, décapitation a la hache ou ‘a r6pée...). D'autre part, ele devait assurer fegalté de tous les ctoyons face a la pine de mor... une invention done vraiment révolutionnaire | ‘Avaide d'un moteur de recherche, tapez « guillotine et Francais” Vous wouver la page « 28 novembre 1789 : les Francais découvrent {a guillotine ». Répondez ensuite aux questions. > En quel année in lle asvelle te presente pour a premiere fois ? > Quotes ont tos promioos vies do cet machine & couper es votes? D> cur até le premier dire humain a en faire fs fais ot on custo année? > Pourquo la guiltine a-telepriso.nom du docteur? D> Enire 1703 et 1794, combien de personnes sontollepassées sous fe couperet dela guillotine ? D> auand a-tole 16 utlisée pour ta demire fis ? D> colo ect la date de abolition de ia peine de mort en France ? Production orale @ rraites une recherche sur la peine de mort dans un pays de votre Snazn choke Pus présentez oral votre exposé. a2 CHAPITRE 4 UN TERRIBLE CHANTAGE ume racontes cette histoire du marquis de Saint-Cyr. — C'est trés simple. Armand, le frére de Margot, a aimé Angéle, la fille de cet homme. Malheureusement, les Saint-just ne sont pas d'origine aristocratique et le marquis @ refusé le mariage entre Armand et sa fille. Tu imagines ? Evidemment, elle déteste cet homme, mais elle ne I’a pas dénoncé. Seulement, un jour, Margot a parlé a ses amis révolutionnaires de ce marquis détestable : il entretient une correspondance secréte avec un pays ennemi de la France “éyolutionnaire, I'Autriche. Les amis de Margot ont dénoncé le marquis au Tribunal, Toute la famille Saint-Cyr est passée a la guillotine pour une étourderie de Marguerite. a3 LE MOURON == fe uA gé quelques jours plus tard, le Day Dream est de retour & Douvres avec des nouvelles de son adorable frére : pour l'amour d'elle, il sera prudent... Rassurée, elle se rend a l'opéra le soir méme en compagnie de son mari. Margot adore la musique et Cest avec un plaisir intense qu'elle écoute de sa loge l'opéra de Gluck. Au troisiéme acte, quelqu’un frappe discrétement a sa porte: «< Entrez !» dit-elle sans méme se retourner. «Citoyenne, je dois vous parler !» Elle regarde alors I'homme qui vient d'entrer. II se tient debout dans I'ombre de la loge pour ne pas étre apercu des autres spectateurs. Mais oui ! Elle le reconnait : c'est Chauvelin, Pespion du Tribunal révolutionnaire : ‘< Que faites-vous ici a Londres, cher ami ? Vous servez la France, pas Angleterre...» lui dit-elle. «ai dd attendre la sortie de votre mari pour pouvoir vous parler entre quatre yeux. Nous avons peu de temps, alors écoutez-moi. Votre frére Saint-Just est en danger!» «Je ne vous crois pas. C'est encore un complat imaginaire.. Que voulez-vous, Chauvelin ? » « J'ai besoin de votre aide, la France a besoin de vous pour découvrir cette espéce de Mouron Rouge. » «Le sort du Mouron Rouge ne m'intéresse pas. » « Et le sort de votre frére ? Ecoutez, Marguerite, mes espions ont trouvé des papiers qui concernent votre frére. » « Uos Ins a1zUODUAd 9] aire 1s enb esuad 2081214 "Ino ‘yauq ~-anbsasa[eAayo asjojS 23399 agnofe inj nb ewAuoue Uos sind 32 quauigyBnane qUeAs9s 2] nb SOUNWOY S85 ap 9q1]9pHs B] ‘@BeINOD UOs ‘9D104 Bs * yeuuosiod es ‘anbseuewos uojeurSew) aun 2ardsus ‘eysuenas ua ‘e8noy uounow a1 -Kauaypig s1s apidnys a9 sane 99u98)]99u! auiuras 91199 23399 @ sasuad ny puenb jnoruns, uiuIOY 499 ‘59391 Sop 4ousnor aes UD I YY — £ o8noy Uosno np r08seW asuad anb ‘yey ne SIE ATUANAAD Us ad IVa a] $ SYLIdVHO 2 tonboy imp snoneavnot 4. snon-zoinon9 anbysnul 9p 21u98 jonb ine 1g onbsnad zanbiiéxo_avaan “oou 9 conju ston zany 2 anon biome a0pe 288 @ a 91109 UOHONpoOld 1 uos @ aanes a1n 2] a5sie) “2d yeuuona. ajjg ‘o1i0d es ‘9 un,nbjanb ‘dnoo @ ano. ad sy eauew 4105 3] ptiau 2639 alg BA an03 anb srones op apinsses 389 aff “aI2N) uuos ap ‘p sep 9uuop in| uo ‘pue} snjd ssnof sanbjand “sugeuuorinjoapa 2ouea jap fed un sane souepuodsauio> aun auanasIUE 1S auigu ‘sed aouougp 2] au aij ‘ueLNog 29, 308k anb luosjes ay199 uned 359.9 ‘anbaesooysue auiSuo,p sed 59,4 |! 429 pueWLay ‘ane ayy es ap ~~" 19] 9snyau BuA5-ques ap sinbseuUt 37 sBeueu addey eipdo nuoutia sagusp! nS is€uep uoidsaaisai9p © Sayfannou ann “yuo oe sedsppued sof orans sBoau9,, 2930023 @ a) @uye|NqedoA 94}0A Z9SS|YOLUA ‘snessap-Jo 9apeoua] ap apre,| 19 1uoUlD. LE mouros Re La g ’ méme au bal que donne un certain Lord Grenville. II sait par ses espions que ce maudit Anglais, comme il le nomme, doit se rendre a la soirée. Il doit y rencontrer deux de ses hommes : «Je vous demande d’étre attentive ce soir. Vous devez particuli@rement observer Sir Andrew Foulkes et Lord Antony Dewhurst. On vient de découvrir quills font partie de la ligue. lls doivent rencontrer leur chef, ce maudit Anglais, ce soir car ils préparent I'évasion du mari de la comtesse de Tournay. Je crois que la comtesse vous apprécie, n’est-ce pas?» «Je ne suis pas d’humeur a supporter votre humour, Chauvelin. Je vous demande donc d’étre le plus bref possible. » «Je n’ai rien a ajouter. Ah si! Evidernment, je serai moi aussi au bal ce soir. » «Et si ce soir pour une raison ou pour une autre je me trouve dans limpossibiité de vous aider ? > ‘« Alors, ce sera terrible pour Armand Saint-Just. » «« Si je vous aide, vous me rendrez la lettre qui prouve la complicité de mon frére avec le Mouron Rouge ? » 4 Oui » dit-il avec un sourire ironique, « je vous la rendral, je vous le promets. » — Mais pourquoi Chauvelin s'acharne contre le Mouron Rouge? — Eh bien, il a de la haine contre cet homme qui avec de argent et une audace exaspérante réussit a sauver des Tribunal qu'il découvrira Videntité de cet homme. il réve de voir ce maudit Anglais perdre la téte sous le couperet de la guillotine. Crest donc le couteau sous la gorge que Margot, en compagnie de son mari Sir Percy Blakeney, se rend le soir au bal de Lord f chapitre 5 Grenville. Marguerite regarde le monde autour d'elle et tente diimaginer qui, parmi les hommes présents, peut étre ce héros romanesque, ce sauveur de tétes. Tout & coup, elle apergoit Lord Hastings, un ami de son mai glisser un papier dans la main de Sir Andrew Foulkes. Elle décide de suivre Foulkes. Elle doit absolument voir ce qu'il y a sur ce papier. Margot est persuadée quill contient un indice sur identité du Mouron Rouge et donc la promesse de la vie sauve pour son frére, — Mais pour le lire, elle doit prendre le papier des mains de Foulkes... — En effet. Et Margot, n’oublions pas, est une femme tres intelligente. Elle s'approche fébrilement de Sir Andrew et fait semblant de s’évanouir. Ce gentilhomme tente de la rattraper et dans sa hate laisse tomber le papier a terre. — Il-vaut mieux laisser tomber le papier que Lady Blakeney ! — Dans un certain sens tu as raison. Sans étre vue, Margot récupére alors le papier qu'elle serre discrétement dans sa main. Sir Andrew se dirige vers le divan pour y allonger Lady Blakeney. Tandis qu'il pénétre dans la piéce d’a cote, sans doute pour y rouver de laide, Margot réussit a lire en quelques secondes les ts inscrits sur le papier et reconn: Ia jolie fleur rouge. ‘ — “pertirai moi-mame demain “pour la Grane. vous disirez enore me parler, je serai fa salle & manger & une eure prévse. \ = 53 — =~ | a | Compréhension orale et écrite | br @ Ecouter Fenregistrement du chapitre et dites si les affirmations trees suivantes sont vraies (V) ou fausses (F). ty 1, Le Mouron Rouge inspire de l'indifférenee. t 2. Si Margot rencontre le Mouron Rouge, elle risque de succomber & ses charmes. 3. Margot pense que son mari ne 'aime plus. 4. Chauvelin demande & Margot d'aller le soit 4 'opéra. 5. Cesoir-la, deux hommes de la ligue doivent rencontrer V'espion du Tribunal 6. En échange de son aide, Margot demande & Chauvelin, delui rendre la lettre. 7. Chauvelin s'acharne contre le Mouron Rouge car il sauve des centaines d'aristocrates. 8. Margot voit quelqu’un glisser un papier & Sir Foulkes et elle décide de s'en aller. ‘9. Margot réussit & récupérer le papier et a lire le message. oo00 000 000 Os oo0 000 000 Oo 10, Clest un message du Mouron Rouge. @ coche a case qui correspond Ala bonne sgn 1. Elle peut suecomber & ses charmes : a. [_] elle peut tomber amoureuse. b. [] elle peut résister & ses charmes. ce. [J elle peut mourir pour lui, 2. Elie doit observer particuliérement Sir Andrew Foulkes: a. [J elle doit Pécouter avec beaucoup d’attention. b. L] elle doit le regarder avec beaucoup dattention. | c. [1] elle doit le suivre. 3, Elle demande & Chauvelin d'etre bref: a. Celle lui demande de prendre son temps. b. (_] elle lui demande d'expliquer clairement. c. [elle luidemande d'etre rapide. 4. Chauvelin s'acharne contre le Mouron Rouge a. [lle poursuit sans tréve, b. Lille laisse en paix. c. LJ ilveut le tuer. 5. Cestle couteau sous la gorge que Margot se rend au bal a. [1 eleva au bal avec plaisir. b. [] elle va au bal contrainte par la menace. cc. L] elle va au bal la lame d'un couteau sous la gorge. 6. I lisse un papier dans la main de Foulkes : 2. [J illui donne publiquement un papier. b. [1 illui donne brutalement un papier. cc. [J illui donne discrétement un papier. 7. Le papier contient un indice sur identité du Mouron Rouge : a. le papier contient une in son identité. b. [J le papier contient la promesse de la vie sauve pour son frere, cc. [] lepapier ne contient rien tion permettant de découvrir intéressant. 8, Dans sa hate, il laisse tomber le papier: a. (J ila agi aprés réflexion. b. Fila agi avec précipitation. ¢ LJ ilaagi avec lenteur. 87 Enrichissez votre vocabulaire © retrouver les mots qui correspondent aux dessins suivants. 1, [Jie couperet de la guillotine 2. Dunes eau de cuisine 3. [Jun morceau de papier 4. Clundivan a Production écrite i= @ exprimer votre opinion. Margot vous écrit une lettre pour vous Gms demander un conseil sur Ia proposition de Chauvelin. Vous tui réponde? en donnant votre avis sur la question (fare Arie / (fer Aoi [ai cnfiance on to. ‘est poureuol ja te demande un (onseil. (cite lettre chit rester sefrate, nos vies en dépendent... Tila. pour souver la vie de mon frére Armand, on me demande de trower Cidentté du Mouron Rouge. sf pense aus je dois accepter. Quest-@ que tu em penses 7 Marguerite Saint- for ss La Révolution en questions (suite) Owestce que a Déclaraton des dots de Vhomme etd ctoyen? Sous I'Ancien Régime, les Francais sont des sujets qui n’ont que des devoirs. Le 26 aoiit 178 T’Assemblée vote leurs droits politiques : les hommes deviennent égaux en droits sans distinction. Déclaration des droits ‘de Phomme et du citoyen, En quelques mois, on passe d'une monarchie absolue a un régime constitutionnel : le roi Louis XVI reste le chef de I’Btat mais il ne fait qu’exécuter ce qui est voté a I’Assemblée par les députés, représentants de la nation. Les sujets deviennent des citoyens et Ia souveraineté qui venait d’en haut (de droit divin, done de Dieu) vient maintenant d’en bas, de la masse des citoyens qui expriment leur volonté par un vote. Mais pourquoi, sile roi est reconnu comme le chef de I'Etat, les loting ? II reste le chef de I’Etat, mais avec beaucoup de pouvoir en révolutionnaires l’ont g moins, Aussi essaie-t-il de retrouver ses pouvoirs absolus. Pour cela, il demande de aide aux souverains étrangers et notamment a V'empereur autrichien, son beau-frére. Soupgonné par les révolutionnaires de trahir la France pour l'empereur, il est détréné le 10 aoat 1792, condamné a mort et guillotiné le 21 janvier 1793. La reine Marie-Antoinette connait le méme sort & Vautomne de la méme année. Comment tout cela se termine ? Les choses tournent mal... En 1792, toute l'Europe entre en guerre contre la France. Cette guerre dure plus de vingt ans ! Entre temps, il n’y a plus de roi et on proclame la République le 20 septembre 1792. Cependant, une lutte sans merci commence entre les différents partis politiques jusqu’en 1799, Un certain général, Bonaparte, est trés populaire alors en France pour ses batailles contre toute I'Europe. Fort de ses grandes victoires (Austerlitz, Rivoli) celui-ci va s'emparer du pouvoir par Hexéeution de Lonis XVI, le 21 janvier 1793, un coup d’Etat! le 9 novembre 1799 (le 18 Brumaire). Cet @ complitestachroncloge suivants, événement marque la fin de la Révolution francaise. Napoléon Bonaparte fonde le Premier Empire en 1804 et reste au 1. 26 aodt 1789 pouvoir jusqu’en 1815. Tl se couronne lui-méme empereur. 2. 10 aoat 1792 3. 20septembre 1792 4, 21 janvier 1793. Compréhension écrite 5. Snovembre 1799 | @ Lisez te dossier et retrouver la réponse aux questions. Cee | > e Te vocabulaire suivant en fonction de son contexte. | 1. [comment sont considéres les Francais sous "Ancien Régime ? aR err miner 2. Llawrest-ce que change le vote du 26 aotit 1789 par ‘Assemblée? La Déclaration des droits de 'homme et du citoyen les sujets 3, Claue fait eri dans un régime constitutionnel? finttbatnieeanteat anne lev emeeeenira (ere ets 4, [J Que tente de faire le oi pour retrouver ses pouvoirs absolus ? 5, El] de quoi est. soupconné par ls révolutionnaires? ‘vant la Pendantla Pasa 6. [Jauelles en sont les conséquences ? Revolution Revolution Révelution 7, Floue fait Europe en 17927 8. [_] Quand est-ce que se termine la Révolution ? ‘a. La Révolution francaise se termine avec le coup d'état de Napoléon Bonaparte le 9 novernbre 1798 (le 18 Brumaire). be. llest détroné, condamné & mort puis guillotiné le 21 janvier 1793. €. Toute "Europe entre en guerre contre la France. 4. ts étaient considérés comme des sujets qui rvavaient que des pe Production écrite €. Test soupgonné de trahirla France pour fempereur. sae an Yempereur d'Autriche. aoe ‘pene lution, Ecrivez une petite biographie en. | {& llreste le chef de Etat maisil ne fait qu’exécuter ce qui est vote & | TAssemblée. | hh Les hommes deviennent égaux en droits sans distinction. 1. Uncoup d'état: conquese du pouvoir de maniére Mégae. 62 63 CHAPITRE 6 LA PROMESSE ue fait-elle ensuite du papier ? — Elle le dépose exactement a I’endroit ott elle |'a trouvé. Puis elle s’allonge sur le divan. Queiques secondes plus tard, Sir Andrew réapparait, un verre a Ja main, Lorsque Margot rouvre les yeux et remercie son sauveur, elle sapergoit que le papier n'est plus a terre. Foulkes, homme du Mouron Rouge, est certes un gentilhomme, mais il ne doit en aucun eas oublier son devoir envers la ligue. Lihorloge au-dessus de la cheminée sonne minuit. Margot a conscience qu'elle a le pouvoir maintenant de sauver son frére. Mais peut-elle pour autant envoyer le Mouron Rouge a la guillotine ? Elle rencontre le regard de Chauvelin. Celui-ci a compris que Margot a découvert quelque chose. Discrétement, il slapproche de sa proie: os chapitre 6 «Jai impression que vous avez des nouvelles pour moi, West-ce pas? » «Chauvelin, je le fais seulement pour sauver la vie de mon frére...» Bt elle lui répéte ce qu'elle a lu sur le papier. «Bien » dit-il d’un ton satisfait, «il n'y a plus qu’a attendre. » Un quart d’heure avant le moment fatidique, Chauvelin se rend dans la salle & manger. Seul, le pauvre mari de Margot est allongé sur le divan. II dort paisiblement, bercé par son propre ronflement régulier, Chauvelin décide d’attendre en suivant exemple de Sir Blakeney et s'endort a son tour. — J'imagine le tableau, et la pauvre Lady Blakeney qui doit étre de son cété complatement angoissée. — En effet. Elle attend avec impatience la découverte de Chauvelin. Elle se sent coupable et elle veut savoir qui est la victime de ce chantage sur la vie. Tout & coup, elle reconnait Lord Hastings qui sort de la salle a manger. Elle se précipite vers lui: « Qui avez-vous vu dans la salle & manger, mon ami ? » ‘« Buh... & part votre mari, ma chére, ily ace Frangais qui travaille pour le Tribunal, il dort. «Oui, Chauvelin, Et il n'y a personne d'autre ? » < Non...» «Vous étes entré dans la salle a quelle heure ? » Pourquoi me posez-vous toutes ces questions ? Je ne sais, pas... peut-étre une heure cing... » — Mais pourquoi est-elle encore si angoissée? — Elle pense que si Chauvelin ne découvre pas qui est le Mouron Rouge, son frére n’est pas sauvé. Elle le croise alors qu'elle se dirige vers sa voiture. Son mari, lair endormi, la suit quelques metres derriere. : eso forage « Chauvelin, j'ai besoin de savoir ce qui s'est passé. » «Rien, ma chére. Personne n'est venu dans la salle. » ‘« Mais alors nous avons échoué ? > « Peut-etre... peut-étre... > «= Cessez de me torturer... et pour Armand? » «Sa vie ne tient qu’a un fil. Il suffit d’attendre le départ du Mouron Rouge, comme il le dit dans son message... : fr partiral moj-meme demain poor la France: ens Ah! Ah |Ah | Adieu, Lady Blakeney... > = Iine va pas tenir sa promesse ? —Tu vas voir. Attends la suite. Les chevaux lancés au grand galop, Lady Blakeney et son mari se dirigent vers la sortie de Londres. Margot ressent le besoin de se confier. — Ga se comprend : elle a [a vie de deux hommes entre ses mains! — Malgré l'ait absent et passif de son mari, Margot sait qu'il est la seule personne a qui elle peut parler. Compréhension é€crite et orale Br O riser une premiere fois les questions suivantes. Puis écoutez Venregistrement du chapitre et répondez aux questions. 1. Quiest-ce que Margot remarque aprés avoir remercié son sauveur? 2. Qu’est-ce qu'un homme du Mouron Rouge ne doit jamais oublier ? ‘3. Margot a conscience de quelque chose, De quoi s’agit-il? 4. Comment réagit Chauvelin & la lecture du papier ? 5. Que fait Chauvelin un quart d'heure avant le moment fatidique ? 6. Pourquoi Margot est-elle si angoissée ? 7. Quisont les personnes que Lord Hastings a vues dans la salle & manger? 8. Que se passe-t-il si Chauvelin ne découvre pas qui est le Mouron Rouge? 9, Pourquoi Margot ressent-elle le besain de se confier ? © tes sentiments de Margot, de Sir Blakeney et de Chauvelin, Quels sont A les adjectifs qui caractérisent le mieux les sentiments des Personnages dans ce chapitre ? Cochez les bonnes cases. Mergnac ees Sa Chameven! a ay acre a. [lsatistate, a, []énervé ca ayaa oa be Glangoisnés, [J satinfae b. El troia ee ial merece eal as [al antser 4.) coupable. d. (J impatient. d. [J] absent. @. Clentenue a E}myettria a C}raosrant 5 Enrichissez votre vocabulaire © setrouves dans fe chaitre les mots qu correspondent aux dessins suivants. e trouvent dans le chapitre. Puis, faites des phrases avec chacune des. a 1. QJattendre a. fair endorms 2. [se sentir 3 une promesse 3. EJsauver . laviede quelqu'un 4. Davoir 4. coupable 5. Jtenir fe. avec impatience Grammaire Les pronoms compléments indirects Le pronom complément indirect varie avec les personnes, Me Nicole me demande quelque chase Te Nicole te demande quelque chose. Lui(m.etf) | Nicole lui demande quelque chose. | Nous ‘Nicole nous demande quelque chose. | Vous Nicole vous demande quelque chose | Leur (m.etf) | wicole leur demande quelque chose. Attention ! Me et tes’élident devant une veyelle ou un hr muet. Le pronom complément indirect remplace des noms de personnes précédes de la préposition a. Urépond a la question a qui? Elle donne le papier (4 qui) & Foulkes, - Elle ui donne le papier. ™ Le pronom complément indirect, ala forme affirmative et négative, se place toujours devant le verbe, Elle ne donne pas le papier & Foulkes. - Elle ne lui donne pas le papier. ‘Comparez les pronoms compléments directs et indirects. Que remarquez-vous ? Et dans votre langue, comment appelez-vous les pronoms compléments. directs et indirects ? nm | 1 a 1 ji contiennent des pronoms ses ave hie es sn 9s conte ° compléments directs et indirects. Puis indiquez ce qu’ ‘ils remplacent. . | @ soutignes dans les phrases suivants les complements indirect, Puls romplacer-les par des pronoms compléments indirect. 1 1. Elle demande a son frére de rester en France. 2. Ine dit pas a Margot qu'il 3, Elle ne répéte pas a ses amis ce qu'elle a entendu. 4, Tudonnes le papier au Mouron Rouge. 5. Ce papier appartient a Sir Andrew Foulkes. 6. Ils posent des questions aux amis de Margot. 7. Elle confie un secret & son mari. 8. Nous patlons de Margot aux hommes de la ligue. ‘9. Est-ce quill donne les informations a sa femme? 10. Tune lis pas le message aux espions. \ 11, Elle chante une chanson a son frére, © frites des phrases en utilisant es pronoms complément indirects suivants: me te, nous, ous. 72 CHAPITRE 7 LE SECRET DU Mouron ROUGE rrivés chez eux, Margot décide done de confier son histoire a son mari. Elle se rend compte qu'elle (aime encore et qu’elle a besoin de lui — Mais que peut-elle attendre d'un étre stupide ? — Justement ; est-il aussi stupide qu'il en a lair ? Au moment méme oll Margot lui confie le malheur dans lequel se trouve son frére, elle est agréablement surprise par la réaction de son mari. “il semble extrémement touché par cette nouvelle. 1I tente de la rassurer et elle sent dans chacun des mots qu'il prononce une intelligence inhabituelle, Elle semble découvrir cet homme pour Ja premiére fois. Margot finit par se demander qui est son mari: Thomme stupide ou 'homme sensible et intelligent ? Est-ce bien la méme personne ? |. mouRON la g ’ « Margot » lui dit-il, « je vous donne ma parole que votre frére sera sauvé.» Sur cette belle phrase, Margot, confiante, va dans sa chambre, Clest en pensant a son frére et A son mari, cet homme qu'elle vient de découvrir, qu'elle s'endort tranquillement, ‘Au milieu de la nuit, Margot entend des bruits étranges. Puis, tout & coup, de nouveau, le silence. La nuit est éclairée par un rayon de lune. Margot se léve tout doucement et s'apergoit que quelqu'un a glissé une enveloppe sous sa porte, — Mais qui peut bien lui écrire en pleine nuit? — Tu n’as pas encore compris ? Elle ouvre I'enveloppe dans laquelle se trouve une lettre. Elle lit (Bare Marguerite, je dois partir pour le Nord mais é serai i retour ae Votre Serviteur Porgy Blakeney — Pourquoi dans le Nord ? — Wroublie pas que Sir Blakeney est un homme infiniment riche. IIs ont un chateau dans cette région. De temps en temps, sir Blakeney se rend sur ses propriétés. Cependant, Margot reste étonnée de ce départ précipité en pleine nuit. De plus, habituellement ils partent ensemble. «Invest pas parti pour le Nord, c'est sdr ! Il sait qu’Armand est en danger et il m’a promis de le sauver...> Margot veut savoir pourquoi son mari lui a menti. Une écrange curiosité envahit son esprit. D'un seul coup, elle est 7 | erconne n'a le droit 'y pénetrer, Margot pense que la cl du 2 baisse pour le ramasser. C'est une chevaligre? en or. Il ya quelque chose de gravé dessus... quelle surprise !! — Cest la petite fleur en forme d’étoile, lembléme du Mouron Rouge... ch oui — Sir Blakeney est le Mouron Rouge ? Mais ce n'est pas possible! — Margot aussi est surprise. Elle n’en croit pas ses yeux. Son mari joue mieux la comédie qu’elle ! Tu te rappelles qu’au début de histoire... — Oui, oui je sais : elle était actrice a la Comédie-Frangaise. 1. Un trousseau : plusieurs elés attachées ensemble. 76 7 Compréhension écrite et orale 8dr @ écouter Fenrepistrement du chapitre puis dites ses affirmations uses suivantes sont vraies (V) ou fausses (F). Puis, corrigez les phrases fausses. vr 1, Margot décide de confier son histoire a son am oo 2. Elle est désagréablement surprise par la réaction de oo son mari 3, Ellea impression de découvrir cet homme pour la premire fois, (ee) 4. IIui donne sa parole que son frére sera sauvé, (es 5. Cette nuit-la, son sommeil est trés agité. oo 6. Pendant la nuit, quelqu'un a glissé une envelope sous, aoa sa porte. : 11 Ellejerte Fenveloppe sans lire la lettre oo 8. Cest son mari qui lui a écrit. o0 9. Elle pense quill lui a ment. oa 10._ Elle va immédiatement vérifier dans le bureau de son mari oo 1. ell trouve une chevaltre dansla chambre, oa 12, lle découvre identité du Mouron Rouge. (eal 7 br © reliser le chapitre et remettr les phrases en ordre. vets a. [1] Elle découvre alors que son mari est le Mouron Rouge : il joue mieux la comédie qu'elle ! b. [] Elle pense qu'il lui a menti. ¢. [1 illui dit que son frre sera sauvé et lui donne sa parole. 4. [1 Elle est agréablement surprise par sa réaction carl semble rés touche © [its ont un chateau dans cette région. £. CZ] aunmiieu de la nuit, Margot entend des bruitsétranges. a [Bllelouvre et lita lettre 1h. [1 Son mari lui annonce quil est parti pour le Nord. iL] Margot va dans la chambre de son mari pour trouver les clés de son bureau, is Lele se rend compte quil rest pas aussi stupide quien aa ke E] Margot conti son histoire son mari 1. tlle apersot une enveloppe sous ia pote Enrichissez votre vocabulaire © Retisez ie chapitre et trouve afin des phrases suivantes 4. Une personne qui ne semble pas intelligente, on dit qu'elle a Vair Quand on promet quelque chose a quelqu’tn, on donne sa . - Quand on fait quelque chose en silence, on le fait sans faire de } Quelqu'un qui n’a pas dit la vérité, on dit qui ‘Quand quelqu’un fait semblant d’'étre quelqulun d'autre, on dit qu'il joue la eaen 79 FEET © Ala découverte den comédt Pecnesrei eres eae Vicia ea © Retrouver les mots qui correspondent aux dessins. 1. CJune chevalitre en or 5. Listune 2. Lun trousseau de clés 6. [Jrenveloppe 3. [letiroiretia commode 7. LJlalettre 4. EJlebureau 8, PJunchateau fe] [A Ecoutez lenregistrement de ce document sur le début de histoire de a Comédie-Francaise et complétez le texte a l'aide des mots qui suivent, costume concurrence miseen scéne _comédiens italiens groupes Comédie-Frangaise jouer _comédies theatre pension succes auteurs décor drame ‘Théatre de la Nation comédiens Moligre _représentations [Aprés avoir centralisé la France, Louis XIV décide de centraliser le Be ‘aussi Il ordonne aux deux derniéres 2. des. frangals (la troupe d@ 4.cuconnnsnnnn avec celle de Guénégaud) établis dans Paris, dé S..ennsnounnn ensemble. En 1680, une lettre de cachet, signée a Versailles, confirme la fondation dune troupe unique, officielle et royale, a 6... ses CTE troupe est composée de 27 comédiens et comédiennes choisis par le +01 pour leur excellence dans le but de « rendre les 7, des 8. «plus parfites. » En 1682, le roi accorde aux comédiens frangais UNE run et leur donne de nombreux avantages, Mais en meme temps, ils dépendent dorénavant des caprices du roi. En 1689, la troupe sinstalle rue des Fossés-Saint-Germain, elle obtient un grand 10. En 1715, apras la mort de Louis xIv, ily aun retour au luxe et au plaisir C105 renee FONE 2 au succes des comédiens frangais. Les deux 13 qui vont dominer le Xvil-sigcle, sont Marivaux et Voltaire, Au cours du XVIII siécle les comédiens s'affirment, la son HM le Bon évoluent. Des genres nouveaux font leur apparition : la comédie larmoyante, puis le 17 bourgeois, issu des idées de Diderot. Beaumarchais annonce en 1784, avec sa comédie Le Mariage de Figaro, les idées de esprit révolutionnaize. Ala suite des événements politiques de 1789, la Comédie-Francaise prend le nom de «18. B__Donnez la définition des mots suivants. Une troupe de theatre : Jouer (un réle dans une pice): Une comédie un dram Une représentation 1 2. Eh 4 5. Un comédien — une comédienne 6 7 a at C Répondez aux questions suivantes. Quel est le sujet de ce document ? Dans quelle ville sommes-nous ? A quelle époque sommes-nous? Qu'est-ce qu'annonce la comédie de Beaumarchais ? geen Que se passe-til en 17897 b> » PROJET INTERNET 4 A.raide d'un moteur de recherche, connectez-vous au site officiel de la Comédie-Frangaise et répondez aux questions. D curest-ce que la coms lrmoyante ? D> auestce que le drame bourgeois ? D> cols sont ls droits que la Révoltion accorde aux gens do théatre ? D> avrestce qui est supprimé en méme temps ? D> aviest-ce qui se passe en 1789 pour les comédions du Theatre de la Nation 2 D> cuand est-ce que la nouvelle Comélie-Frangaise ouvre-telle ses portes ? D> cui ost le nouveau protecteur de la Comédie-Frangaise ? Production orale © Presenter Ia suite de Uhistoire de la Comédie-Frangaise sous la Revaltion. © Présentez un auteur de thédtre parmi ceux que vous trouver sur le site dela Comedie-Frangalse. CHAPITRE 8 MARGOT PASSE A L’ ACTION "un seul coup, Margot pense a Chauvelin et a son, Frere, = Oh, non ! Quelle situation horrible. Elle a donné son mari pour sauver son frére. — Et oui, Margot sent le désespoir 'envahir : elle a aidé Chauvelin a découvrir identité de ce héros qui n'est autre que son mati, Et elle risque de perdre les deux hommes quielle aime... Elle doit a tout prix faire quelque chose, elle réfléchit et repense & la fin du message quelle a lu le soir du bal de Grenville aft partirai moi-mame demain “pour la Fran. Chauvelin avait des soupgons et il n'a rien dit Margot le soir LE MOURON Ko ua gq z du bal. Cest sar qu'il va tendre un pidge au Mouron Rouge. Elle a encore le temps d'intervenir. Margot fait préparer ses valises pour se rendre & Douvres puis 4 Calais. Elle sait que c'est le port francais oti tous les bateaux anglais accostent' C'est aussi le liew de sa derniére chance, le seul endroit oii elle peut sauver le Mouron Rouge. Car aprés Calais, quelle route peut-il prendre pour aller a Paris ? Et a Paris, comment peut-elle le retrouver ? — Margot veut sauver le Mouron Rouge ! Les réles se renversent. — Oui, mais c’est elle qui I'a trahi. Elle a permis & Chauvelin de Videntifier. — Ah oui, cest vrai. — Calais est aussi lendroit le plus facile pour Chauvelin pour tendre un piége au Mouron Rouge. Margot doit arriver avant lui pour sauver son mari. Elle doit faire trés vite, le plus vite possible. Voila done Margot partie en direction de Douvres, oit elle prend un bateau pour se rendre & Calais, La traversée de la Manche n'est pas de tout repos, le vent n’a cessé de souffler. Certes, le bateau est allé plus vite, mais la mer agitée a rendu le voyage difficile. C'est done avec soulagement que Margot pose le pied sur la terre ferme & Calais. La Révolution est partout dans la rue : tous les hommes portent le bonnet rouge? avec la cocarde tricolore. Margot se rend au Chat Gris, 'auberge ot descendent tous les aristocrates anglais lorsquils arrivent a Calais. Elle pense qu’avec un peu de chance elle pourra y trouver son mari. L'auberge non plus n'a pas été oubliée par les révolutionnaires car on peut lire, sur les murs de la salle & manger, des mots tracés a la craie’: Liberté, Egalité, Fraternité 1. Aecoster :ét¥e 8 qui 2 tebonnet rouse: A aa | LIBE RTE ! } EGALITE FRATERNITE LE mouKos a g ’@ Apres avoir réservé une chambre pour la nuit, Margot demande diserétement a aubergiste : « Monsieur, j/ai un trés bon ami qui descend fréquemment dans cet hétel. il vient souvent a Calais pour ses affaires ; il est tras grand et trés élégamment habillé. » «Un grand Anglais... aujourd'hui...Oui !» dit-ih «Vous avez vu?» << En effet, trés élégant ce grand Anglais ! Ah ! Sacré aristo { II est parti...» « Cest srement [ui » murmure Margot. « Vous dites qu'il est parti ? » demande-t-elle angoissée. = Oui... mais il va revenir... il acommandé le diner. » — Mais alors Chauvelin n’a pas encore réussi a le piéger ? — Non, Margot est vraiment trés heureuse : elle va peut-étre le revoir d'un moment a lautre. Elle se sent aussi soulagée de savoir qu’elle arrive a temps pour sauver son mari. — Mais, au fait, o& est Chauvelin ? — Chauvelin ? Lui aussi est arrivé a Calais. Il s'est déguisé en curé pour passer inapercu et cherche le Mouron Rouge. = Mais, méme si elle réussit & prévenir son mari, le Mouron Rouge ne peut pas abandonner ses plans 7 = Quels plans ? — Mais enfin, papi, c'est toi qui racontes histoire ! Le Mouron Rouge est en France pour sauver Armand, le frére de Margot mais aussi le comte de Tournay... — Euh... oui, en effet, il ne peut manquer a sa parole et ne peut abandonner ceux qui ont confiance en lui, Od en suis-je ? Ah! Oui. Compréhension orale et écrite BEEF @ Ecouter I'enregistrement du chapitre et réponder aux questions suivantes, 4, Pourquoi la situation est-elle horrible ? Parce que Margot 2. Quiest-ce que Margot décide de faire ? Elle décide de . 3, Pourquoi va-t-elle a Calais ? Parce qu'elle sait 4. Comment voit-on que « la Révolution est partout dans la rue»? Parce que tous 5. Que font les aristocrates lorsquils arrivent & Calais ? lis descendent 6. Que peut-on lire sur les murs de la salle & manger de 'auberge ? (On peut lire 7. Comment 'aubergiste décrit-l Sir Blakeney ? dit quid. & Pourquoi Margot est-elle tras heureuse ? Parce quelle . 9. Le Mouron Rouge peut-ilabandonner ses plans ? Non, cari. © retrouver a signification des expressions suvantes,Cochez la bonne 4. lle a donne son ma a. Dele a aide. b. DJ elie racache. «. DJelieta trahi. 2. Elle sent le désespoir l'envahir : a. [J elleest vraiment heureuse b. [elle est vraiment désespérée . [elle est un peu desespéree 87 3. Elle dott a tout prs faire quelaue chose a. Dalle doit absolument agi. b. Ey elle doit prendre le temps de penser. ce. LJaliene doit pas agir. 4. Chauvelin avait des soupgons a. L] itavatt peut-tre deviné. b. Ly iletaiesor. ©. Ey] ine doutait pas 5. Latraversée nest pas de tout repos a. LJ la traversée se passe tranquillement. b. [la traversée a été reposante c. CJ iatraversée a été difficile 6. sllea réservé une chambre pour la nuit a. LJellea libéré une chambre, b. [J ellea retenu une chambre «. [J alle ne veut pas de chambre. 7. sont confiance en lui: a. LJ ilsne croient pas en lu b. Fy its croient en ut c. [ils le respectent IES © écouter tes enregistrements et répondez aux questions. 1. Quiest-ce? sir Blakeney, Chauvelin ou un révolutionnaire ? Ecouter Ienregistrement et dites de qui ils a 3. — i 2, Qulest-ce que cest ? Le petit-déjeuner, le déjeuner ou le diner? Ecoutez enregistrement et indiquez de quel repas ilsagit. Enrichissez votre vocabulaire @ Sur les murs de la salle & manger, on peut lire : Liberté, Egalité, Fraternité, Cochez la bonne réponse. 1. (1) Cestun slogan publicitare. 2. L] Cesta devise de 'ancien Régime. 3. [ Cest la devise de la République Francaise Production écrite WfLr @ Le voyage de Margot ne s'est pas trés bien passé: « Le vent n'a cessé ones de soufleret la mer agitée a rend le voyage difiile >. Raconter& votre tur un voyage rend dfiile pour des raisons meteorologiques (80 mots). © Margot vous envoie un message dans lequel elle vous donne rendez- witse vous al auberge du Chat Gris. [21 bes0in de fon aide. Cest urgent et important. Peuc-fu venir ma rejoindre & fadene de (bat os & sept heures @ sir ? fe Cattends avec impatienee. Margot Vous avez deux possi és: 1. Malheureusement, vous ne pouvez pas vous rendre au rendez~ vous. Vous écrivez pour vous excuser. 2. Vous voulez absolument aider Margot. Vous écrivez pour confirmer votre arrivée imminente. CHAPITRE 9 LE PIEGE SE REFERME u te souviens de la lettre qui prouve la complicité du frére de Margot avec le Mouron Rouge ? — Oui, la lettre que Chauvelin a promis de rendre & Margot ? — Oui, eh bien, en plus du fait qu'Armand fait partie de la ligue du Mouron Rouge, il y a aussi écrit le nom et le lieu de la cachette ou Ie Mouron Rouge doit retrouver Armand, d'autres hommes de la ligue et le comte de Tournay. = Quel est le nom et le lieu de cette cachette ? — La cabane du pére Blanchard, qui se trouve juste & coté de Calais. Ecoute bien la suite. Margot, rassurée de savoir que d’une minute a autre elle va retrouver son mari et pouvoir le sauver, stinstalle dans un fauteuil prés de la cheminée. Son fauteuil tourne le dos a la porte d'entrée de auberge, si bien qu'elle ne 20 | | LE mouKos Re a g ’ peut voir les personnes entrer, Le silence régne dans I'auberge et Margot commence a s’assoupir, réchauffée et bercée ' par le crépitement du feu. Elle est dans un demi-sommeil quand elle reconnait une voix a la table placée juste derriére elle. — Cest la voix de son mari. — Et non! Malheureusement, c'est la voix de l'ennemi mortel du Mouron Rouge : Chauvelin. Pétrifi¢e, Margot ne bouge pas. Elle ne doit surtout pas se faire voir et se contente d’écouter la conversation a voix basse de Chauvelin avec son homme de confiance, Desgas ‘< Quelles sont les nouvelles ? » demande Chauvelin. « Nous avons exécuté tous vos ordres : j'ai placé mes soldats autour de la cabane du pére Blanchard. lls ont vu des personnes pénétrer dans la cabane. Nous sommes stirs que ce sont les hommes de la ligue du Mouron Rouge avec Armand et le comte de Tournay.» «Et des nouvelles du Mouron Rouge ? » «« {I ne passera pas ici a 'auberge. Vous l'attendez inutilement. Mes hommes ont entendu dire qui doit arriver dune minute & autre a la cabane. » « Ce n'est pas possible ! Bon, vite allons-y ! Je ne veux pas le manquer, ce maudit Anglais ! > « Un homme avec une charrette nous attend dehors. 1! connait trés bien la route et nous assure qu'il peut nous mener Ia cabane en cing minutes. C'est grace & lui qu'on sait que le Mouron Rouge se dirige vers la cabane. » «Comment est-ce possible ? > « Clest facile : son frére fait le méme métier que lui. Il a loué 1. Bereée: ic, calmee. chapitre 9“ une charrette il ya un quart d’heure a un homme qui répond exactement a la description du Mouron Rouge. > «Parfait. Ne perdons plus de temps, allons-y |» Et ils se précipitent dehors. Margot n’a pas perdu une seule parole de leur conversation. Aussi & peine ont-ils franchi le pas de la porte de auberge que Margot se lance a leur poursuite. Elle désire se rendre elle aussi a la cabane pour prévenir son mari Elle croit qu'elle peut encore faire quelque chose. Margot court & perdre haleine . Elle ne veut pas perdre une seconde et n'a méme pas l'idée de louer un cheval ou une charrette. Elle court en pensant a une seule chose : prévenir le Mouron Rouge. — Mais elle réussit & suivre la charrette avec Chauvelin ? — Tu sais, Margot est motivée : il s'agit de la vie de son mari. Et puis la charrette ne va pas trés vite car la route est en mauvais état. Bref, seule dans la nuit, Margot se jette @ corps perdu : réussira-t-elle & accomplir la derniére étape de son pénible voyage ? 1. Courir a perdre haleine = courirsi vite qu'on manque de souffle “suas sutssop xnv auopuodsois09 mb syous soj azuceys 9] suep zannosiou @ eayeinqeson 9110 zess|youuS ‘ayqiigd wos ap “gy augiusap B] suep slssnga Hop ay a8noy uounoy 9[ sweAgud sno ‘6B 1uN0d 3081ey{ “suNsunod nay @ 20U 98 10B.e}4 ‘s10yap “ 18.95 5! puenD “oueqRD e] ssn 8p as yeu uos = que ods “2 2un pusidde aj “se8soc1 dene uljeaneyp ap 19 b| & aysisse 99 1J0n ure) 95 SUBS “WELL luos ap jauiow! ywiauua,| ap 2] yeuuosss ajf9.1e9 39494 95 ojfa “apuluuayp P| ap nay np ~ ‘pa red 29040q 19 agygneya94 '§ F SdUAUILIOD ay]9‘Jmainey un sueP asysse ‘aBuoqne | \y eu wos s2nnouza4 ea ayo scan ap nad sa. suep anb yes a2 se 2 389 081eW{ "S{e]e9 ap 9199 & eAnON as“ wane (8a “24x93 9] zoapydusoo a axnideyp np auunspu 9] zaxn0>3 @ = v6 ‘ua seunaunos aye [] > Ea -spaow ase 31 [] eo axaieyp ej 2uains easssnas30BIEW “2 ‘aya saan sed ea au on=uiel seus uos stuaapad nod aainsinod ana] v 2aue] 28 [7] > us -soyqute 53] snod aynsunod sna} @ o2ue} a5 [_] *& yo81ey4 39 aueqeo P| y qUOA SeBsaq 19 uIfeANeYD “9 “aanins $9] @ sed aissnpu au stew aynsinod naj @ 90 ‘sueqeo P| p pus 9s yeu uos enb [] °> ‘oBiaqne,|@ eiossed ew wos anb [-] "q ‘afiagne, @ sed eased au ews uos anb [7] 7 puaidde 39 uorpesieauoo e} o1n009 28noy uosnoyt np xon v| [] 2 trou uos ap xion et ] a -upaneys ap x08 &| Ee syeuuosas 08:01 noun, un SuEP aTULOpUD IEP Y “ se op wey [] 2 ree ap seid F] “4 sso 9p 22098 [-] anno as punypunyg aigd np 248g29 © -Keuuno. ap aywio> 2| 3 pueunty o8seW [] “> ‘Aeusnoy ap aquio9 a] 39 ny ¥| ap sauntuoy sap ‘puewiay [] “q ‘Aewsnos ‘ap ayuio2 2] 32 ane] ap saumwuoy sap ‘puewssy 08seW [] *e szanosias yop aBnoy woanopy 922394229 eI YZ ‘anaypeo 2] ap nay af39 wou 2] [-] > ‘ay.aypeo 2] ap wou af 29 avep e| [] “a ‘a3g04pe9 P| 9p nay] 9} 19 wou af ‘2rep e| [-] “e yssne anbipul 279] &1 -sojqyssod sosuodga sunajsnyd e & 1 ‘se2 sufeys99 sued j uonueay “sesuodgs sas ‘sauuog so] 23409 sind aazjdeys np yuauiasys}Basua,| z01n02g, 0-8 | aq49g 3 ]e10 UC|sUsygIdWOD @ Ataide de 'encadré ci-dessous, compléter les phrases suivantes. louer exéeuter des ordres _motivé _le pas dela porte rournerledos un métier _onsse jette corps perdu 1. momen €@St un travail reconnu par la société qui donne les moyens de subvenir& ses besoins. ou prendre en location pour un temps déterminé un appartement, une voiture, ‘quand on a de bonnes raisons pour faire 3. Onest quelque chose. 4 ‘quand on fait quelque chose avec fougue. 5B _ Cest le seuil ou espace qui se trouve devant une porte. 6. vu lest aussi se présenter de dos et ce n'est pas trés correct ! 7. Obéir aux ordres ou _ Cest exactement la méme chose, on le fait sans discuter ! Grammaire La localisation dans |'espace ‘Avec la préposition de (d’ devant voyelle) Ritention! desle-du de +les=des Autour de Au milieu de Les chaises sont autour de La cabane se trouve au milieu du latable, bois. er Acoté derprés de Au-dessus de La cabane se trowve a eété de Au-dessus de la cheminée, ilya un Calais, tableau, Loinde Calais est loin de Londres. En face de CChauvelin est en face de Margot. s Au-dessous de p lisont.un appartement au-dessous 2 du notre Sans la préposition de Dans sur Lelivreest Latasse est sur dans le ticoir latable . Sous — Elle reconnait une voix dla Lechatestsous {> table derriére ele, latable. | \ Devant . Lauberge se trouve devant la outangerie, Avec ou sans préposition de Agauche/a droite o7 @ observer attentivement le dessin et complétez les phrases avec les prépositions correctes. w= lasalle a Margot se repose manger de 'auberge. 2. Myaun chien couché lle 3. Un vase avec des fleurs est posé mmm la table, 4 la table, un chat est en train de faire sa toilette. 5. 6 la cheminée, ily a écrit Liberté, Egalité, Fraternité Ilya quatre chaises cette table, @© A votre tour, faites des phrases en utilisant au moins sept cepressione différentes pour situer dans Vespace Fendrot oi vous habicer CHAPITRE 10 SACRE Mouron Rouce ! as algré sa volonté, Margot commence a étre épuisée Elle se trouve a une centaine de métres derriére la charrette qui transporte Chauvelin et Desgas. Le chemin longe la mer et les reflets argentés de la lune sur les ondes lui permettent de reconnaitre la silhouette du Day Dream, le bateau de son mari. — Ah oui ! celui qu’a pris son frére Armand au début de histoire pour se rendre en France ? — Bravo ! La vue de ce bateau, qui semble attendre son maitre, redone a Margot l'énergie nécessaire pour accomplir sa mission. Enfin, elle apergoit la lueur d’une cabane. Elle sait que 1. Une lueur:lumiere faible, LE MOURON [() la seule chose qu'elle doit faire c'est arriver avant Chauvelin. Pour ga elle doit couper par les bois. Un dernier effort, Margot — Au moment oi elle s'appréte donc & emprunter ce nouveau sentier, Margot trébuche! et tombe a terre. Elle tente de se relever et voit dans ombre un homme qui lui tend la main comme pour Vaider. Elle a juste le temps de reconnaitre le visage terrifiant de son ennemi qu’un soldat lui met un baillon? sur la bouche « Quelle charmante surprise ! » s'exclame Chauvelin. « Cela me confitme que votre mari ne doit pas étre loin ». Margot, les larmes aux yeux, se sent tomber dans un profond désespoir. «Chere Margot, je vais vous retirer le baillon... > = Mais il est fou, elle va crier ! ‘Tu crois ? Ecoute la suite. « Votre frére se trouve dans cette cabane, Margot. Vous savez qu'il peut avoir Ia vie sauve. Pour cela, il suffit de vous taire. Si vous criez, il sera fusillé avec les autres. Mais comme je désire vous laisser une complete liberté dans votre choix, je retire votre baillon. » — Mais il est vraiment infame, cet homme ! — tl est évident que Margot ne peut accepter de voir mourir son frére devant ses yeux. Pourtant, croyant encore pouvoir sauver la situation, elle se lance vers la maison. Et dans un dernier effort, elle crie de toutes ses forces « Armand ! Armand, tirez | Votre chef est trahi ! Il est prés diici... il va arriver. » = Comment réagit Chauvelin ? 1, ‘Trebucher: perdre Péquilibre 2. Un balllon : étoffe qu'on met sur la bouche pour empécher quelqu'un de crier ou de parler 100 précipitent v s‘arrétent. Chauvelin, qui s'attend a homm «Mais qu'attende: ____LEMOURON Ko nA g ’ Fou de rage, Chauvelin, suivi de Desgas, entre dans la maison pour vérifier de ses propres yeux, Puls, s'adressant au sergent «Je vous ai dit de ne laisser sortir personne ! = = Vous nous avez dit d’attendre vos ordres pour agir. lI y a une demi-heure, nous avons vu plusieurs hommes se glisser hors de la cabane mais comme vous ne nous avez rien dit, nous n’avons rien fait.» Chauvelin est rouge de colére. ‘« Chef, lui crie Desgas. J’ai trouvé un papier sur la table. » Et Ie soldat commence a lire a voix haute : Je ne pascariver ise la (abane sane vous mete Tous en danger. prs avoir Iu fe billet. glissez vous fos uns apris las autres hors de la (abane. Dirigez- vous vers la plage. Un (anol vous altend avecun de mes hommes. vous manera au” Day Dream. Venez me (herther au port de (alais ut En entendant ces mots, Chauvelin fait regrouper ses soldats et ils se précipitent a Calais. Dans sa hate, il oublie Margot étendue & terre, évanouie. — comment a-t-il fait pour aller & Calais ? — Ila pris le cheval avec la charrette, aprés avoir violemment jeté a terre le cocher. Le pauvre homme insiste pour les amener lui-méme & Calais : «Votre Honneur, je connais un chemin...» « Maudit cocher | C’est ta lenteur qui a fait échouer mon piege. » 104 chapitre 10 Et fe voila parti avec tous ses saldats sur la route de Calais. Le cocher s'approche de Lady Blakeney pour lui porter « Lady Blakeney ? Réveillez-vous... » murmure-t-il tout doucement a son oreille. Marguerite croit réver. Le cocher n'est, autre que... Sir Blakeney, le Mouron Rouge. « Margot, Margot, regardez-moi ! » Non, Margot ne réve pas, C'est bien lui, c'est bien sa voix. Au son de cette voix, Margot ouvre les yeux, reconnait son mari et fond en larmes. LE mounros Re la g &@ ‘« Ne dites rien, Margot, je sais tout. Vous étes une véritable héroine. Vous avez tout fait pour nous sauver. » fait pour les prévenir a lintérieur de la — Comment ax cabane? — C'est simple. Quand ils n’ont plus fait attention a lui, il a rampé vers la cabane et a glissé un papier sous la porte. Aprés avoir lu le message, ils se sont échappés comme on sait. — Et comment vont-ils faire pour retourner en Angleterre? — Essaie d'imaginer. Tu crois vraiment que le Day Dream s'est rendu au port de Calais ? La derniére phrase : « Venez me chercher au port de Calais » est un piége pour Chauvelin... — Dans lequel il est tombé, aveuglé par sa haine. — En réalité, le commandant de bord du Day Dream avait ordre de ne pas bouger et d’envoyer un canot pour venir les chercher. — Alors, tout est bien qui finit bien... — Oh, non, c'est fini pour nous, car nous devons aller nous coucher mais bien dautres aventures attendent le Mouron Rouge... 1. Ramper avancer sure ventre, 406 Compréhension écrite et orale OBL @ écouter lenregistrement du chapitre et remettez en ordre les événements. . Fun soldat iui met un ballon sura bouche. b, [1] La vue du bateau redonne a Margot de "énergie cL] Elle apergot la kueur d'une cabane. 4. C) Pourarriver avant chauvelin elle doit couper par les bois, . C] Margot est épuisée de suivre a charrette de Chauvelin. Margot tombe a tere et "homme qui veut alder est chauvel 8. 1 Le chemin est prés de la mer et Margot reconnait le bateau de son mari off © Reponder aux questions. 4. Pourquoi Chauvelin décide-t-il de lui retirer le baillon ? 2. Comment réagit Margot ? 3. Que fait Chauvelin ? 4. Pourquoi Chauvelin devient-il fou de rage ? 5. Pourquoi les soldats n'ont rien fait quand ils ont vu des hommes sortir de la cabane? 6. Quelle est la derniére possibilité pour Chauvelin d'attraper le Mouron Rouge? 7, Enréalité, qui est le cocher? 8. Quel est le piége que le Mouron Rouge a tendu a Chauvelin ? 107 Enrichissez votre vocabulaire © etrouver dans le chapitre les mots qui correspondent aux dessins ee 408 © Voici plusieurs groupes de mots synonymes. Dans chacun deux, un intrus s'est glse, barver-le. volonté — détermination — résolution — faiblesse épuisé — vigoureux — fatigué — affaibli emprunter ~ glisser — suivre — longer calme — fureur — rage — colére hurler ~ erier — murmurer — clamer © retrouver quelques expressions du chaptre en reliant la colonne Aa Ia colonne B. Puls, faites une phrase avec chaque expression, ‘tention !Un mot dela colonne B es tise det fois, A B porter aterre jeter attention tomber secours pousser un eti faire Grammaire Les pronoms personnels compléments et 'impératit A imperatif affirmati le pronom complément d'objet direct et indirect suit Ie verbe et doit étre précédé d'un tiret. Me et te deviennent moi et tol Regarde-moi Demande-lui Changez-le! A timpératif négatif, le pronom complément d'objet direct et indirect se met devant le verbe. Nete regarde pas! Ne lui demande pas ! ‘Ne vous changez pas ! 109 © Betever dans le chaptre les phrases avec des pronoms compléments directs et indiects dans les formes études, Dites a chaque folss' sfagitcun pronom direct ouindreet et ce quillremplace @ Transformez les phrases suivantes a la forme négative. 1, Tends-lui la main! 2. Regarde-moi! 3. Laissez-les sortir! 4, Retirez-luile baillon | 5. Criez-leur de sortir! 6. Laisse-la faire ! 7. Dites-moi de venir! Production écrite © Vous vous souvenes du billet érit par fe Mouron Rouge la fin de sets histoire? Récriver le bile en imaginant une autre fina histoire. Production orale ODF @ Vous jouer le role du grand-pére et vous cédez a votre petit-fils qui wei vous demande de raconter le retour des Blakeney en Angleterre, 110 Test F Nat Test final @ sponser aux questions. 1. Que se passe-t-il pour les aristocrates sous la Révolution ? ‘Comment certains aristocrates réussissent-ils & s’échapper ? Pourquoi la comtesse de Tournay ne veut-elle pas rencontrer Margot ? Quelle est 'ancienne profession de la belle Margot ? Quel est le chantage que Chauvelin propose & Margot ? ‘Quelle est a promesse que fait Chauvelin a Margot ? ‘Que fait Margot pour obtenir le papier que Sir Foulkes tient dans De quoi Margot se sent-elle coupable? 9. Quelle est la promesse que fait Sir Blakeney a sa femme ? 10. Quiestle Mouron Rouge? 11, Pourquoi Margot est-elle si désespérée en apprenant qui est le Mouron Rouge ? 42. Quel est le piége que Chauvelin a tendu au Mouron Rouge? 13. Quiestle cocher? 14, Quelest le pidge que le Mouron Rouge a tendu & Chauvelin ? Nowe Production écrite et orale @ Fates une chronologe de a Revolution frangalse a partir du dossier. © dans histoire, quel est votre personage préféré ou quel personnage meriez-vous interpréter au théAtre ? Pourqual? © Décrivez votre maison. a ‘© Faites ta description physique et morale d’un(e) ami(e) ou d'un parent. 444