Vous êtes sur la page 1sur 13

Association de réacteurs idéaux continus

- réacteurs Pistons en série


X0 X1 X2 Xi-1 Xi XN-1 XN
v1 v2 vi vn
F0
1 2 i N

υ1 X 1 dX υ2 X 2 dX
υi Xi dX υN XN dX
= = = =
F0 X 0 (− r ) F0 X 1 (− r ) F0 X i −1 (− r ) F0 X N − 1 (− r )

1
( −r )

X
X0 X 1 X2 Xi XN
X0 XN
υ X 1 dX
v =
F0 F0 X 0 (− r )

Ensemble des réacteurs


υ n υi X1
dX X 2 dX Xi
dX XN
dX XN
dX
= = + + + + + =
F0 i = 1 F0 X 0 (− r ) X 1 (− r ) Xi −1 ( − r ) X N − 1 (− r ) X 0 (− r )

CONCLUSIONS
1) Ensemble de N RP, de volume vi chacun, placés en série se
comporte comme un seul RP d ’un volume total v= Σ vi
2) Capacité ne varie pas mais la conversion est meilleure aa
Association de réacteurs idéaux continus
- Réacteurs Parfaitement Agités Continus en série
X0 X1 X2 Xi-1 Xi XN-1 XN

F0
v1 v2 vi vn
1 2 i n

C (X − X0 ) C (X − X1 ) C ( X − X i −1 ) C ( X − X N −1 )
τ1 = 0 1 τ2 = 0 2 τi = 0 i τN = 0 N
(− r ) (− r ) (− r ) (− r )

1
( −r )

Xi
X0 XN
X0 Xn XN
vv dX
τ RP = C 0
F0 X 0 (− r )

N X i − X i −1
τ = τ i = C0 si N→ ∞ Xi-Xi-1=∂X
i i =1 ( − r )

CONCUSION
XN
dX
τ N , RPAC = C0 = τ RP
si N→ ∞ X0 (− r )
- Réacteurs Parfaitement Agités Continus en série (suite)
Cas particulier 1: Réaction d’ordre 1 sans expansion chimique réalisée dans
une cascade de RPAC de volume identique
C ( X − X i − 1 ) (C i − 1 − C i ) (C i − 1 − C i ) Ci −1
τi = 0 i = = = 1 + kτ i
(− r ) (− r ) kC i Ci

= (1 + kτ i ) N
C0 C0 C 1 Ci −1 C N −1
=
C N C1 C 2 Ci CN

1/ N
N C0 1 C
τ = Nτ i = −1 si N→ ∞ τ= ln 0 = τ RP
k CN k Cn

100

τ N , RPAC N=
1
τ RP

0
kτ=5
10
N=2 20
kτ=
10
kτ=
N=3
5
N=4 kτ=
N=5 2
kτ= =1
N=10 kτ
N=20
1
N=∞ (RP)
0,001 0,01 0,1
1-XA 1
- Réacteurs Parfaitement Agités Continus en série (suite)
Cas particulier 2: Réaction d’ordre 2 sans expansion chimique réalisée dans
une cascade de RPAC de volume identique

Pour n RPAC en série :


1 }N
CN = −2+2
4 kτ i −1 + 2 − 1 + 2 1 + 4 C 0 kτ i

Tandis que pour un RP de volume total équivalent :

C0
= 1 + kC0τ RP
C

Figure 6.6 : si N→ ∞ τn,RPAC→ τRP


RPAC en série
Exemple d’application (1):
Une réaction de second ordre est réalisée dans un réacteur
parfaitement agité continu en phase liquide. A l’heure actuelle,
le taux de conversion du réactif clé est de 90%. On envisage
d ’installer un deuxième RPAC, de même volume que le premier,
en série sur la ligne de production.

a) Déterminer le taux de conversion en produit clé, si l’on garde


le même débit d’alimentation en réactif,

b) Calculer le débit de réactif que l ’on pourra traiter en gardant


le même taux de conversion.

c) pour le cas (b) déterminer le taux de conversion de réactif


sortant du premier réacteur.
- Réacteurs Parfaitement Agités Continus en série (suite)
Réaction d’ordre quelconque dans une cascade de RPAC de volume
différents et en milieu indilatable

XA,0 X1 Xi-1 Xi XN-1 XN

FA,0
v1 vn
vi
1 N
i

τi =
(
C0 X i − X i − 1 ) = C i −1 − C i
Réacteur i :
− ri − ri
Méthodes Graphiques
1 − ri
− =
τi C i − C i −1

−r
1 − r1
pente1 = − =
τ1 C1 − C0
Première méthode
1 − r2
pente 2 = − =
τ2 C2 − C1

C
C3 C2 C1 C0

1 − ri
=
τi (
C 0 X i − X i −1 )
−r
C0
1 − r1
pente1 = =
τ1 C0 X 1
Deuxième méthode 1 − r2
pente2 = =
τ2 (
C0 X 2 − X 1 )
X
X1 X2 X3
1- Système de 3 RPAC en série.
Déterminer le volume du dernier réacteur, V3.

Q0=0,2 (m3.s-1)

0,06 -r /C (s -1)
V3 ≈ 4,5 l
A A0

0,05
V3 ≈ 28 l
0,04 V3 ≈ 4,5 m3
V1 =2 V3 ≈ 28 m3
0,03
m3
0,02

0,01 V2 =1 m3
XA
0 XAF=0,6
0 0,2 XA1 0,4XA2 0,6 0,8 1 V3 =?

1/τ 1 ≈ Q0/V1 ≈ 0,2/2 ≈ 0,1 on trace une droite passant par


l’origine et de pente égale à 0,1

1/τ 2 ≈ Q0/V2 ≈ 0,2/1 ≈ 0,2 on trace une droite passant par XA1 et
de pente égale à 0,1

On détermine alors 1/τ 3 qui est la pente de la droite qui relie XA2 à
l’intersection de la courbe cinétique et de la droite verticale qui
passe par XAf : 1/τ 3 = 0,045 d’où Q0/V3 = 0,045
-Réacteurs Parfaitement Agités Continus en série (suite)
Déterminer la meilleure combinaison des RPAC en série pour
optimiser le procédé

X0 X1 X2 X0 X1 X2
F0 F0
v1 v2 v1 v2

1 2
1 2 1
1
( − ri ) ( − ri )
A B A B

C D

C D

0 X1 X2 0 X1 X2

Méthode de Maximisation des rectangles


y
Pente = dy / dx
M
Diagonal = y/x

0
x
Règles Générales :

1) n=1 RPAC de volumes identiques


2) n>1 RPAC le plus petit en premier
3) n<1 RPAC le plus grand en premier
1- Médian 2002 :
Système de 2 RPAC de volume différent en
série. Déterminer le volume total minimal.
CA0=2 (mol.l-1)
400 1/-rA (mol-1.l.s) Q0=1 (l.s-1)
(V2,RPAC)min ≈ 300 l
300
(V2,RPAC)min ≈ 600 l
200
τ1 (V2,RPAC)min ≈ 900 l
(V2,RPAC)min ≈ 1200 l
100
τ2
0 XAf = 0,825
CA (mol.l-1)
0 0,5 1 1,5 2

Si XAf =0,825 on a CAf = 2 (1-0,825)= 0,35 mol.l-1


La méthode de maximisation des rectangles donne
CA1 optimale = 0,8.
τ1 ≈ 180 s et τ2 ≈ 115 s
V1 ≈ 180 s et V 2 ≈ 115 s et volume total
V Τ ≈ 300 l (rép. 1)
- Réacteurs de différents types en série

X0 X1 X2 X3
F0 v2
v1 v3
2
1 3
υ1 (X − X0 )
= 1
υ2
=
X 2 dX
υ3
=
(X 3 − X 2 )
F0 (− r1 ) F0 X 1 (− r ) F0 (− r2 )
υ1 υ2 υ3
F0 F0 F0
1
( − ri )

X
0 X1 X2 X3

Règles Générales :

1) n>1 RP les premiers, RPAC dans l’ordre croissant


des volumes
2) n<1 RPAC les premiers (dans l’ordre décroissant
des volumes), RP les derniers

3) Pour les Réactions n’admettant pas d’ordre : pas de règle


générale, tracer la courbe 1/(-r) vs. X (ou C)
Réacteur Piston à Recyclage

F A1 XA2
XA1 Q2=(R+1)Qf
FA,0 Q1 FA,0
Q0 K L Qf =Q2
XA0=0 XAf =XA2

Q3=RQf

Taux de recyclage : R= Débit de matière recyclée


Débit quittant le système

Bilan de matière sur les points K et L + Equation caractéristique du RP

υ X AF
= (R + 1)
dX A
∀ εΑ : FA0 (− rA )
R
X AF
R+ 1

υ C A0 C AF
= −( R + 1 )
dC A
εΑ =0 τ=
FA0 C A0 + RC Af (− rA )
R+ 1

1 1
− rA − rA

υ
FA0
υ C A0
τ=
FA0
XA CA
0 RXAf /(R+1) X Af 0 CAf CA1 CA0
R 1 1 R
R+1 R+1
CAS PARTICULIERS
a) Réaction d ’ordre 1 dans un milieu indilatable , (εΑ =0) :
kτ C A0 + RC Af
= ln
( R + 1) (R + 1)C Af

100
τ RPàR
τ RP

R=

R=
10 50
R=20
R=10
R =5
R =2
R=0,5
1
0,01 0,1 1-XA 1

b) : Réaction d ’ordre 2 dans un milieu indilatable ,(εΑ =0) et -rA=kCA²)


kC A0τ (
C A0 C A0 − C Af )
=
(
R + 1 C Af C A0 + RC Af )

Figure 6.17
Réactions auto-catalytiques
A+ R → R+R

− rA R 1
− rA

t t
R=0 CA XA
0 0
Réactions Auto - catalytiques :
1) pour faible XA RPAC plus performant
2) pour XA élevé RP plus performant

Taux de recyclage optimum

τ X AF

= F ( R ) = ( R + 1)
dX A
F (R ) = 0 R = Ropt = 0
C A0 R (− rA ) ∂R
X AF
R+1
b( R )
Théorème : Si : y = f (x , R) = f ( x , R )dx
a(R)

∂y b( R ) ∂
f ( x , R )dx + f (b , R ) − f (a , R )
db da
=
∂R a ( R ) ∂R dR dR

Application à l’équation caractéristique:


1
− rA N
X Af
dX A
K M
1 X Ai − rA O
=
− rA X (
X Af − X Ai )
P XA
Ai
0 L
XAi XAf