Vous êtes sur la page 1sur 1

Comité national de Soutien aux populations du bassin minier

Le 24 février 2010
Information

Le tribunal de Première Instance, lors de son audience aujourd’hui, a émis un


mandat de dépôt contre Hassan Ben Abdallah, qui a été écroué à la prison civile
de Gafsa. Il avait fait opposition à un jugement à son encontre le condamnant par
défaut à dix ans d’emprisonnement fermes pour sa participation au mouvement
de protestation du bassin minier qui avait contesté l’absence de transparence
des résultats du concours de la compagnie des phosphates de Gafsa et avait
réclamé le droit à l’emploi et au développement régional.
Monsieur BenAbdallah avait fait opposition à ce jugement. L’audience en appel
fixée au 23 février 2010 a été, à la demande de la défense, reportée au 23 mars
2010, tandis que l’affaire en première instance a été reportée au 17 mars 2010.
Le comité national exige la libération de Monsieur Ben Abdallah et celle de tous
les prisonniers du bassin minier encore incarcérés, ainsi que l’arrêt des
poursuites contre messieurs Fahem Boukaddous et Mohieddine Cherbib.
Il appelle à la clôture judiciaire définitive du dossier du bassin minier par la
promulgation d’une amnistie englobant toutes les personnes qui ont été jugées,
leur réintégration dans leur emploi, le développement équilibré de la région ainsi
qu’une enquête sur tous les dépassements dont cette dernière a été le théâtre.

Comité national de soutien aux populations du bassin minier


(traduction ni revue ni corrigée par les auteurs de la version en arabe,
LT)