Vous êtes sur la page 1sur 1

Bruxelles, le 24 février 2010

Communiqué de presse
Restructuration chez Carrefour : des milliers d’enfants touchés !
Toute restructuration se fait toujours sur le dos des familles
Carrefour jette des milliers d’enfants dans la précarité sans le moindre état d’âme. La
Ligue des Droits de l’Enfant rappelle que tout plan de restructuration se fait toujours
sur le dos des familles. En supprimant 1 642 emplois, ce ne sont pas moins de 6 500
personnes qui se trouvent précarisées, dont la moitié d’enfants et de jeunes.
Non content de jeter des travailleurs à la rue, Carrefour s’en prend aux salaires des travailleurs
épargnés, donc au pouvoir économique de ces familles !
Toucher à un emploi c’est toucher à une famille, à son bien-être, à sa dignité, à sa capacité de
survie. Toucher à un emploi, c’est pénaliser des enfants et fragiliser leur avenir. Toucher à un
emploi, c’est nier les droits fondamentaux de ces enfants :
- Droit à l’éducation : l’école discrimine prioritairement les enfants précarisés, les frais
scolaires deviennent souvent trop élevés pour ces familles ;
- Droit aux loisirs : les familles sans emploi ne peuvent payer des loisirs à leurs enfants ;
- Droit à la santé : les familles économiquement fragilisées ne peuvent plus assumer les
soins de santé de leurs enfants, doivent les postposer ou, si elles les assurent, ce sont les
parents qui ne peuvent se soigner ;
- En outre, la paupérisation prive les enfants d’accès à la culture et d’un niveau de vie
décent.
Il n’est pas concevable qu’une filiale qui fait un bénéfice de plus de 13 milliards1 de Francs
belges fragilise 14 660 familles. Pour rappel 2 741 familles2 ont déjà payé le prix fort en perdant
leur emploi entre 2004 et 2008.
La Ligue des Droits de l’Enfant assure sa solidarité à toutes les familles jetées sur le pavé ainsi
qu’à toutes celles qui vont voir leur pouvoir d’achat s’éroder.
Pour tout renseignement :
Jean-Pierre Coenen
Président
0477/545.907

1
Même si son bénéfice net a chuté de 74,2 %, Carrefour Belgique a engrangé 327 millions d’euros de
bénéfice en 2009, soit plus de 13 190 000 000 de francs belges.
2
En tenant compte que le personnel de Carrefour est principalement composé de femmes, on peut estimer que
ce plan de restructuration va toucher plus de 25 000 enfants.

________________________________________________________________
Identification 772/94 - MB 20 janvier 1994
 : Hunderenveld 705 - 1082 Bruxelles  : 02/465.98.92
ING 310-0786270-74  : liguedroitsenfant@skynet.be www.liguedesdroitsdelenfant.be