Vous êtes sur la page 1sur 5
LES ASSISES DEMOCRATIQUES NATIONALES DE LA SOCIETE CIVILE LIBREVILLE DU 24 AU 26 AOUT 2015 CONVERGENCE, SYNERGIE, COALITION FICHE TECHNIQUE 1- Identification * Nom de la structure: COORDINATION NATIONALE DE LA SOCIETE CIVILE POUR LA DEMOCRATIE ET LA JUSTICE SOCIALE * Adresse physique et téléphone Siége : Bureau provisoire face hétel Louis BP : 35 Libreville-Gabon Tel : (241)07 51 99 32 / 07387762 / 06102608/ 07 29 41 40 * Organisations : *ROLBG, Syndicats, RCRSCSR, Confessions religieuses, groupements socioculturels, Article 10 Responsable de |’activité: ROLBG Acteurs impliqués *Pasteur EMANE MINKO (Eglise Evangélique du Gabon) *Monseigneur Jean Bernard ASSEKO MVE (Eglise Catholique) *Marcel LIBAMA *Pasteur Rostand ESSONO ELLA (RCRSCSR) *Georges MPAGA (ROLBG) *AMINATAONDO (Dynamique Unitaire) *Marc ONA Pierre NDONG ABOGHE( ON NE M'ACHETE PAS) *Roger MAVOUNGOU EDIMA WILSON (Mouvement ESAIE 58) etc... « Titre du projet : Contribution de la Société Civile & résolution de la crise généralisée au Gabon 1.Contexte et justification de I’activité + Face & la détérioration sans précédent de la situation politique, économique et sociale du Gabon, la société civile dans toutes ses composantes, consciente de ses responsabilités devant I’histoire et des nombreux défis auxquels auquel le pays est confronté propose Vorganisation des Assises démocratiques nationales du 24 au 26 aout 2015 & Libreville. Le but de ce forum est de permettre une large discussion autour de la problématique de la gouvernance dans notre pays et une analyse profonde des demandes sans cesse croissantes de la population gabonaise en matigre politique, économique et sociale UL Objectifsspécifiques: A/ Identification et coalition des organisations et des acteurs de la société civile impliqués dans le processus démocratique et social B/ Mobilisation générale de la société civile pour la conscientisation de toute la population Gabonaise face aux défis du moment, & savoir Au plan politique * Absence de démocratie ; * Pouvoir autocratique, dictatorial et répressif ; * Violation manifeste des droits civils et politiques et de la conscience religieuse ; + Instrumentalisation politique des communautés religieuses ; Au plan Economique: * Violation de la bonne gouvernance Economique et financiére ; * Détournements massifsdeniers publics ; * Montée exponentielle de la dette publique et faillite générale de VEtat ; * Mauvaise répartition des fruits de la croissance ; * Fermeture des entreprises et licenciements massifs ; * Baisse considérable du pouvoir d’achat des citoyens. Au plan Social * Chémage accru de la population active ; * Paupérisation accrue des populations Gabonaises ; * Graves généralisées et récurrentes dans les secteurs publics et privés ; * Déliquescence du systéme éducatif ; * \ulnérabilité des populations face & la maladie ; * Perte des valeurs culturelles nationales ; * Dépravation des meeurs ; * Crimes rituels généralisés C/ Mobiliser les forces vives de la Société Civile dans toutes les composantes aux fins de création d’une plateforme d'action commune dans la perspective d’un Gabon Nouveau ; D/ Créer les conditions de convergence avec les autres forces démocratiques. E/ Elaborer en urgence et adopter une feuille de route commune des forces vives de la Nation pour asseoir la démocratie,le développement économique et social au Gabon IV, Résultats attendus A/ 100 % des parties prenantes au forum s’engagent 4 la réaliser les objectifs sur le terrain ; B/ 100 % des organisations de la société civile ayant pris part aux assises se mobilisent pour les activités de masse et de proximité ; C/ 100 % de l'ensemble des acteurs démocratiques disposent d'une feuille de route destinée & instaurer la démocratie, la bonne gouvernance, I'Etat de droit et le développement économique et social au Gabon. V. Impact AJ Instauration et amélioration du cadre démocratique et de I’Etat de droit B/ Amélioration de la gouvernance politique, sociale et culturelle C/ Renforcement du leadership responsable sur le plan politique, économique et social VL. Méthodes d’intervention * Exposés des leaders de la société civile invités * Exposés des universitaires, économistes, sociologues, juristeset politologues * Travaux en Ateliers: 1 Gouvernance démocratique : Réformes institutionnelles et politiques, Une armée nationale et républicaine au service de la population civile ;2 Gouvernance économique: Comment sortir le Gabon du marasme économique et de la faillite actuelles ; 3 Gouvernance sociale : analyse de la situation: enjeux et perspectives; 4 gouvernance judiciaire : moralisation et réforme du secteur de la justice ; * Adoption des résolutions finales et de la feuille de route de plaidoyer et d'action a |’échelle nationale et internationale y compris l’ossature d’une nouvelle constitutionnelle; * Mise en place d’un organe permanent de la société civile au Gabon pour la défense de la démocratie et la bonne gouvernance. VII. Participants Les Assises démocratiques nationales verront la participation d’environ de 2000 & 3000 délégués venant des organisations de la société civile dans toutes ses composantes (syndicats, ONG/ associations, mouvements de jeunesse, mouvements estudiantins, communautés religieuses et traditionnelles, universitaire, chercheurs, avocats, magistrats, citoyens et hommes du peuples etc. VIIL Autres invités : Le corps diplomatique et les organisations internationales ; Les partis politiques La diaspora * Les mouvements de la société civile africaine IX. Modalités de financement des assises Les ressources permettant d’organiser les assises proviendront des participants eux-mémes & travers des frais diinscription, des partenaires, sponsors nationaux et internationaux et des bonnes volontés qui croient au combat de la société civile libre du Gabon X. Communication et médiatisation de la manifestation : Evénement d’envergure par sa portée et ses ambitions, les assises démocratiques Nationales de la Société Civile vont nécessiter un fort déploiement médiatique. En effet, les réseaux sociaux dans leurs diversités, seront fortement mobilisés pour vulgariser les assises, faire connaitre la manifestation partout & travers le monde Fait & Libreville, le 20 juillet 2015