Vous êtes sur la page 1sur 917

Minute de Tanwīr al-Miqbās Tafsīr Ibn 'Abbās

Attribué de différentes manières à :

'Abdullāh Ibn 'Abbās Muammad al-Fīrūzabādī

TRADUITPAR

Mokrane Guezzou

Révisé et avec une Introduction brève par

Yousef Meri

Le texte complet

© 2007 Royal Institut d'Aal al-Bayt pour la Pensée islamique

Amman, Jordanie

L'introduction de rédacteur général

Jusqu'ici, les textes fondamentaux de la foi islamique, à part les exceptions remarquables de Qur'an et de Hadith du Prophète, la paix être sur lui, sont restés hors de portée de beaucoup de musulmans et de non-musulmans pareillement. Parmi les sources les plus importantes pour comprendre Qur'an sont les travaux de tafsir, les commentaires sur Qur'an, qui aident à correctement expliquer et contextualiser la Révélation. Une inquiétude commune est que les travaux arabes originaux sont souvent obscurs, linguistiquement difficiles et physiquement inaccessibles, particulièrement aux musulmans ordinaires dans le monde islamique et l'Ouest, qui dans la recherche à mieux comprendre leur propre foi, ne possédez pas souvent la maîtrise suffisante d'arabe Classique (fusha) pour être capable de comprendre les premiers travaux de tafsir. Aussi, les travaux fondamentaux dans la traduction n'ont pas été accessibles sans hésiter ou disponibles. Par conséquent, de tels travaux sont souvent erronément considérés comme archaïques et plus de la pertinence. Tout à fait le contraire, les traductions anglaises de travaux d'exegetical rendent maintenant possible de retenir ces travaux sans toutes notions préconçues et de plus, les utiliser comme une base pour étudier les originaux arabes.

La minute de Tanwir al-Miqbas Tafsir Ibn Abbas, présenté ici en anglais pour la première fois

jamais, est le deuxième travail dans Grand Tafsirs de la série de Qur'an publiée par « non pour le profit » l'Institut de Royal Aal al-Bayt pour la Pensée islamique, Amman (http://www .aalalbayt.org). Conforme aux objectifs de l'Aal al-Bayt de « Promouvoir la conscience d'Islam et de pensée islamique, en rectifiant des idées peu solides et des idées fausses de l'Islam, en accentuant la contribution intellectuelle islamique et son impact sur la civilisation humaine », la série a l'intention de rendre largement disponible dans les caractères abordables et dans les formats électroniques (http://www .altafsir.com) menant exegetical les travaux dans la traduction pour l'étude et la recherche dans la forme non abrégée qui sont fidèles à la lettre et au sens de l'arabe. De prochains titres dans la série incluent, Asbab al-Nuzul d'Al-Wahidi

(traduit par le traducteur du présent travail), Tafsir de Sahl al-Tustari, Tafsir de Baydawi, Lata'if al-Isharat de Qushayri,-Nasafi d'Al Tafsir et d'autres.

Tanwir al-Miqbas est souvent attribué au Compagnon 'Abd Allah b. 'Abbas b. 'Abd al-Muttalib (d. 68/687), cousin du Prophète et du père de la discipline d'exégèse de Qur anic, ou à l'al-vacarme du savant de Shafi'i célèbre Majd Muhammad Ibn Ya'qub al-Firuzabadi (d. 817/1414). En dépit de sa profession d'auteur incertaine, comme discuté ci-dessous par le traducteur, Tanwir al-Miqbas reste un travail essentiel pour l'étude d'exégèse islamique pour les raisons suivantes :1. les traditions attribuées à Ibn 'Abbas qui sont au cœur de ce travail le rendent comme un travail séminal de exégèse. 2. Ce commentaire est non abrégé et non censuré comme sont d'autres travaux dans la série. 3. Le travail est un exemple du type de tafsir connu comme tafsir bi'l-riwaya ou tafsir bi'l-ma'thur. C'est-à-dire, cela contient des rapports retournant au Prophète (pbuh) ou à un Compagnon, dans ce cas-là Ibn 'Abbas. 4. Tanwir al-Miqbas ne contient pas des explications théologiques ou philosophiques compliquées. 5. Tanwir al-Miqbas ne contient pas les explications grammaticales techniques communément trouvées dans d'autre travaux. 6. Tanwir al-Miqbas est non encombré par isnads ou chaînes de transmission, de temps en temps trouvée dans d'autre tafsir travaux, en rendant ainsi le travail accessible au non-spécialiste.

ii

Histoire de publication et de bourse

La première édition de caractères de Tanwir al-Miqbas a été produite à Bombay, Inde en 1864 par Matba' Muhammadi. L'édition suivante pour apparaître était l'édition de Bulaq de 1873 qui a été par la suite réimprimée en 1951 par Mustafa al-Babi al-Halabi and Sons. En 1937, une édition privée a été imprimée dans les marges de Qur'an au détriment de 'Abd al-Hamid Ahmad Hanafi. En 1972, Dar al-Anwar al-Muhammadiyya à Caire a publié un travail révisé par Muhammad al-Sadiq al-Qamhawi et 'Abd al-Hafiz Muhammad 'Isa. En 1976, une édition a été produite dans Multan, l'Inde, vraisemblablement une réimpression de 1864 l'édition de Bombay. En 1995 (2001), Dar al-Fikr à Beyrouth sous la surveillance d'un comité de la rédaction a publié le travail dans une édition vocalisée rerévisée. En 2000, Dar al-Kutub al-'Ilmiyyah a publié une édition vocalisée. D'autres éditions et réimpressions incluent Dar al-Fikr à Beyrouth (2001) et Al-Maktabah Al-'Asriyyah dans Sidon (2005). Le texte arabe autorisé du travail est disponible maintenant sur le site Internet Altafsir.com (http://www .altafsir.com). La bourse sur Tanwir al-Miqbas dans le monde arabe et islamique a été jusqu'à présent limitée. Seulement une étude importante a apparu qui se concentre sur les traditions exegetical d'Ibn 'Abbas : 'Abd

al-' Aziz al-Hamidi, Tafsir Ibn 'Abbas wa la minute de Marwiyatuhu fi'l-Tafsir Kutub al-Sunnah a publié

en 1986 par l'université d'Umm al-Qura dans Mecca. Cependant, on doit espérer que la publication de ce travail mènera à la production d'autres études du travail dans le monde islamique et l'ouest et à la discussion critique de cela dans les universités et les académies dans le monde islamique et l'Ouest. Le traducteur M. Mokrane Guezzou du Royaume-Uni a présenté ci-dessus un travail avec compétence traduit qui est accessible tant qu'intelligible sans la surdépendance aux notes en bas de page trouvées dans quelques traductions scolaires de sources islamiques. Finalement, nous voudrions exprimer notre appréciation aux Éditeurs Fons Vitae, la directrice générale Aisha Gray Henry, la directrice du marketing Pam Swisher et finalement à la réviseuse Elena Lloyd-Sidel.

Institut de Dr Yousef Meri Royal Aal al-Bayt pour la Pensée islamique, Amman Safar 1429/février de 2008

iii

L'introduction de traducteur

Pour les musulmans, Qur'an est le dernier mot de Dieu à l'humanité révélée au Prophète Muhammad en arabe pur. La métaphysique, l'eschatologie, la cosmologie, la loi et la moralité sont tous entrelacées là-dedans pour former un beau toute la sagesse sublime. Le Qur'an est aussi - et surtout - un livre de conseils. Il guide les fidèles dans tous les aspects et à tous les niveaux de leurs vies. Il les dirige vers la conviction en unité divine de Dieu et l'incrédulité dans toute divinité autre que Lui ; il explique ce qui est légal et illégal et tire une façon détaillée pour eux de vivre harmonieusement dans ce monde pour atteindre la félicité et le salut dans Ci-après. En tant que tel, Qur'an contient tout qui est exigé pour les musulmans d'avoir le succès dans ce monde et dans Ci-après. À la différence d'autre livre ordinaire, les notions et les concepts ont mentionné dans Qur'an - s'ils se rapportent à la foi, les décisions juridiques, les menaces et les promesses, les arguments, les allusions ou les anecdotes de nations passées - se relaient sans tout plan apparent. Le Qur'an s'attaque aux mêmes thèmes maintes et maintes fois, mais en utilisant chaque fois de différentes expressions. Certaines des injonctions et les décisions de Qur'an sont trop générales pour permettre des applications spécifiques, pendant que d'autres sont trop spécifiques pour permettre la généralisation. Quelques sections de Qur'an ont été révélées avant la migration du Prophète à Medina pendant que d'autres parties ont été révélées après sa migration. Il y a aussi quelques vers de Qur'anic qui ont abrogé des précédents mais tous les deux, l'abrogation et les vers abrogés, sont toujours préservés dans Qur'an. Le lecteur de Qur'an trouve des transitions soudaines par hasard entre un thème et un autre. Dieu déclare manifestement dans Qur'an que Qur'an contient des vers clairs et peu clairs (ayat muhkamat wa-ukhar mutashabihat). On constate que dans même Dieu de passage peut parler de façon interchangeable dans le premier et la troisième personne et à de différentes audiences sans pause ou changement de style. Comme Qur'an s'est occupé des affaires, les endroits et les gens qui étaient inconnus à ou ont non entendu de par les Arabes. Plus que cela, Qur'an utilise quelques mots et expressions qui étaient peu familiers à beaucoup d'Arabes, depuis que ceux-ci ont été ou forgés d'autres langues Sémitiques ou empruntés de différents dialectes arabes autre que ce de Quraysh. Pour toutes ces raisons et beaucoup d'autres, Qur'an n'a jamais été un livre fermé. Le Qur'an avait besoin toujours de l'explication et de l'interprétation. On remarque que Qur'an s'explique dans beaucoup d'endroits. Cependant, la plus grande source d'interprétation de Qur'anic est sans doute le Prophète lui-même. Un coup d'œil lors des différentes collections de Hadith révélera qu'un processus d'interpréter Qur'an avait commencé au moment du Prophète. Encouragé par Qur'an et conseil du Prophète pour demander de ce qu'ils n'ont pas compris concernant la religion, les Compagnons prophétiques ont demandé au Prophète du sens de beaucoup de passages du Qur'an.1 Dans quelques occasions, le Prophète a expliqué le sens de quelques vers de Qur'anic sans être demandé de faire ainsi, pendant que dans

d'autres cas il a demandé à certains de ses Compagnons de certains passages et a confirmé ensuite leur compréhension ou a continué lui-même à donner leur sens 2 que L'exemple du Prophète a été suivi par ses Compagnons. Même pendant le temps de vie du Prophète, certains Compagnons s'étaient distingués comme les experts en interprétation de Qur'an. À part les quatre Califes, les plus remarquables de ces Compagnons étaient 'Abdullah Ibn Mas'ud (d. 32/652), 'Abdullah Ibn 'Abbas (d. 68/687), Ubayy Ibn Ka'b (d. 30/650), Zayd Ibn Thabit (d. 45/666), Abu Musa al-Ash'ari (d. 42/662) et 'Abdullah Ibn al-Zubayr (d.73/692). Cependant, la bourse musulmane considère Ibn 'Abbas comme le père réel de la science de

Tafsir.

Les rapports rattachés d'Ibn 'Abbas concernant l'interprétation de Qur'an sont tout à fait riches. En fait, il n'y a presque aucun vers de Qur'anic pour lequel ne peut pas trouver une interprétation attribuée à Ibn 'Abbas.

1

Voir par exemple Sahih al-Bukhari, Tafsir.

2 Ce n'est pas notre intention ici pour donner une analyse du premier développement de Tafsir. De ce développement il y a deux différentes versions : la version musulmane et l'Orientaliste un. Voir les analyses développées dans Muhammad Husayn al-Dhahabi, al-Tafsir wa'l-Mufassirun, Chapitre Un, Maktabat Wahba, 2000 et les articles de Claude Gilliot, 'Le Début de l'Abbé et Nabia d'Exégèse Qur'anic, 'Le Premier développement de Tafsir', tous les deux dans : Le Qur'an : Interprétation Formatrice, révisée par Andrew Rippin, Variorum ; aussi bien

que l'article Tafsir in Encyclopaedia of Islam, la deuxième édition (par la suite EI2 ).

iv

Il y a neuf différentes chaînes de transmission d'Ibn les rapports 'd'Abbas' concernant Tafsir qui varient dans leur niveau d'intégrité et d'authenticité. Ces chaînes sont comme follow:3 1-Mu'awiyah Ibn Salih> 'Ali Ibn Abi Talhah> Ibn 'Abbas. 2-Qays Ibn Muslim al-Kufi> 'Ata' Ibn al-Sa'ib> Sa'id Ibn Jubayr> Ibn 'Abbas. 3-Ibn Ishaq> Muhammad Ibn Abi Muhammad> 'Ikrimah ou Sa'id Ibn Jubayr> Ibn 'Abbas. 4-Ibn Isma'il 'Abd al-Rahman al-Suddi al-Kabir> Abu Malik ou Abu Salih> Ibn 'Abbas. 5-'Abd al-Malik Ibn Jarih> Ibn 'Abbas. 6-Al-Dahhak Ibn Muzahim al-Hilali> Ibn 'Abbas. 7-'Atiyyah al-' Awfi> Ibn 'Abbas. 8-Muqatil Ibn Sulayman al-Azdi> Mujahid ou al-Dahhak> Ibn 'Abbas. 9-Muhammad Ibn al-Sa'ib al-Kalbi> Abu Salih> Ibn 'Abbas. Selon la bourse musulmane, les chaînes de transmission 1, 2 et 3 sont fiables, 6, 7, 8 douteux, pendant que la chaîne de transmission N° 5 a besoin de l'examen comme il transmet des rapports tant fiables que douteux. Ce qui est annoncé d'Ibn 'Abbas via 'Ali Ibn Abi Talhah demande la considération particulière. C'est parce qu'il est possible de compiler la matière de Tafsir d'Ibn 'Abbas des rapports de 'Ali Ibn Abi Talhah sur la base d'environ 1 000 textes trouvés dans le Tafsir.4 de Tabari En fait, la matière pour Tafsir entier d'Ibn 'Abbas peut aussi être cueillie d'autres rapports fiables enregistrés dans les collections de Hadith, telles que Bukhari et dans les premiers commentaires de Qur'an tels que ce de Tabari. Les rapports fiables d'Ibn 'Abbas concernant l'interprétation de Qur'an ne manquent pas. Mais cela n'a pas empêché certains d'attribuer une foule des rapports à ce Compagnon prophétique érudit. Il y a même un commentaire entier de Qur'an attribué à lui, à savoir, la minute de Tanwir al-Miqbas Tafsir Ibn 'Abbas, ou simplement Tafsir Ibn 'Abbas. Ce commentaire a été publié plusieurs fois selon les susdits titres aussi bien que selon de légèrement différents titres. Quelques éditions citent l'al-vacarme de Majd Muhammad Ibn Ya'qub al-Firuzabadi (729-817/1329 - 1414) comme l'auteur mais d'autres l'attribuent simplement à Ibn ' Abbas.5 Aussi est-ce que ce commentaire est-il le travail d'Ibn 'Abbas ou al-Firuzabadi ? Il n'y a aucun doute que ce commentaire n'est pas le travail d'Ibn 'Abbas. La chaîne de transmetteurs de ce commentaire retourne à Muhammad Ibn Marwan> al-Kalbi> Abu Salih qui est décrit par les experts de Hadith puisque la chaîne de mensonges (silsilat al-kadhib), pour cette ligne de transmission est complètement douteuse et douteuse. On n'a besoin même pas d'utiliser les critères pour la transmission fiable appliquée par les experts de Hadith pour décider l'attribution fausse de ce commentaire à Ibn 'Abbas. Il est facile de découvrir des anomalies évidentes dans le texte de Tanwir

al-Miqbas qui partent un sans doute que qui que ce soit qui a écrit il a vécu beaucoup de siècles après Ibn 'Abbas. On le trouve, par exemple, les références à Hasan al-Basri, al-Suddi et même le grammairien Yahya Ibn Ziyad al - Farra' (d. 207/822) .6 Dans quelques endroits, après avoir donné de différents sens du même vers, l'auteur (s) ou le compilateur (s) procèdent (s) pour dire : « et c'est l'opinion d'Ibn 'Abbas » ou :" Ibn 'Abbas « , en oubliant que le commentaire entier est censé être une transmission exacte de ce qui est raconté d'Ibn 'Abbas.

3

Al-Tafsir wa'l-Mufassirun, op. cit., je : pp 59-62.

4 Fuat Sezgin, Geschichte des arabischen Schrifttums, E.J. Brill, 1967, je, pp 25-28. 5 j'ai utilisé deux différentes éditions de ce travail. L'édition de Dar al-Jil : Ibn de Tafsir de minute de Tanwir al-Miqbas 'Abbas, qui cite al - Firuzabadi comme l'auteur et a deux textes

supplémentaires sur la marge : Lubab al-Nuqul fi Asbab al-Nuzul et Ma'rifat al-Nasikh wa'l-Mansukh a attribué à Ibn Hazm. Il semble que

cette édition soit une reproduction exacte de l'édition de Caire de 1951, car même les noms des correcteurs d'Azhar de cette édition et de sa date de publication sont toujours mentionnés à la fin du livre. L'autre édition dont j'ai profité est ce de Dar al-Kutub al-'Ilmiyyah, Beyrouth, 2000, qui ne cite pas al-Firuzabadi comme l'auteur. Sur les différentes éditions de ce travail, voir, Andrew Rippin, 'Ibn Tafsir 'Abbas et les Critères pour Dater de Premiers textes Tafsir, les Études de Jérusalem sur l'arabe et l'Islam, 18 (1994), le pp 41-42. 6 Par exemple, voir, dans la minute de Tanwir al-Miqbas Tafsir Ibn 'Abbas, l'explication de vers 23 de Conseil de Surah (al-Shura) et vers 28 de surah les Troupes (al-Zumar) étaient respectivement Hasan al-Basri, al-Farra' et al-Suddi sont mentionnés de nom. Et voir le commentaire sur surah Cave (al-Kahf) le vers 22 et surah l'Araignée (al-'Ankabut) le vers 69 où l'auteur/compilateur envoie aux opinions d'Ibn 'Abbas les distinguer des autres opinions qu'il cite.

v

Un autre trait frappant de ce commentaire de Qur'an est sa lourde dépendance à soi-disant Isra'iliyyat. Isra'iliyyat est un terme utilisé pour faire allusion à ces rapports et à narrations trouvées dans les commentaires de Qur'an, littérature de Sufi, histoires des prophètes, les rapports des narrateurs (qussas) aussi bien que d'autres genres d'écriture comme les lettres de la beauté. Dans les études de L'Ouest modernes, il est aussi utilisé pour faire allusion à la matière rattachée aux sujets bibliques trouvés dans les commentaires médiévaux de Qur'an et d'histoires 7 générales Dans ancienne utilisation, on distingue trois sortes de rapports : (1) les rapports historiques qui incluent les histoires des prophètes (Qasas ou Qisas al-Anbiya'), (2) les événements qui sont arrivés pendant le temps des Israélites anciens et ceux-ci ont été profités par de telles figures célèbres comme Hasan al-Basri (d. 110/728) et Muhasibi (d. 243/857) est son al-Ri'ayah li-Huquq Allah, (3) les histoires folkloriques empruntées, ou censément empruntées, des sources juives et principalement utilisé par les narrateurs et littérateurs (udaba') .8 C'est seulement avec Ibn Taymiyyah (d. 728/1328) et, suite à lui, son étudiant Ibn Kathir (d. 774/1373) que le terme est invariablement utilisé comme une référence aux rapports douteux et aux traditions s'occupant des sujets bibliques qui sont considérés être de l'origine 9 juive Cependant, même si les savants musulmans, avant Ibn Taymiyyah et Ibn Kathir, avaient des opinions divergentes concernant l'utilisation d'Isra'iliyyat, ils ont fait une distinction claire entre les différentes sortes de rapports et de narrations qui ont été cueillies sous ce terme général. Ibn 'Abbas, par exemple, est connu pour son utilisation de récits bibliques, mais il est connu aussi également pour sa condamnation des histoires sauvages rattachées par les narrateurs et aussi de sa critique sur Wahb Ibn Munabbih qu'il a censuré pour raconter des histoires et des événements qui sont inacceptables pour les enseignements islamiques. Cependant, on trouve dans Tanwir al-Miqbas beaucoup de cas des histoires sauvages et des récits qu'Ibn 'Abbas avait condamnés 10 fortement On peut aussi découvrir des allusions d'anthropomorphisme dans quelques déclarations qui est accordé à peine avec l'érudition et la connaissance de quelqu'un comme Ibn 'Abbas. Si ce commentaire est certainement pas le travail d'Ibn 'Abbas, est-il sûr de déclarer que c'est le travail de Muhammad Ibn Ya'qub al-Firuzabadi ? Comme nous verrons ci-dessous, il y a de nombreuses difficultés qui font une telle attribution dur pour accepter. Muhammad Ibn Ya'qub al-Firuzabadi était un savant de Shafi'i noté qui est connu principalement

aujourd'hui pour son al-Qamus al-Muhit monumental, mais dont la contribution à la bourse islamique s'étend à d'autres domaines autre que la grammaire. En fait, la spécialisation principale d'al-Firuzabadi était Hadith et histoire. Il a écrit plus de 48 livres, dont six se rapportent aux études de Qur'anic, à savoir.

Taysir Fatihat al-Anab fi Tafsir Fatihat al-Kitab (un commentaire sur al-Fatihah), al-Durr al-Nazim :

al-Murshid ila Maqasid al-Qur'an al-'Azim - dont les deux semblent être perdus comme la plupart de ses

autres travaux - Hasil Kurat al-Khalas fi Tafsir Surat al-Ikhlas, Sharh Qutbat al - Khashshaf et Basa'ir

Dhawi al-Tamyiz fi Lata'if al-Kitab al-'Aziz.11 Le dernier livre n'est pas un commentaire sur Qur'an, le fait de parler correctement, dans le sens qu'il s'occupe de Qur'an surah par surah. Il s'occupe plutôt des termes spécifiques mentionnés dans Qur'an et leurs différents sens. Mais il y a beaucoup dans le contenu du livre qui fait sa comparaison avec Tanwir al-Miqbas au point. Le premier problème auquel on fait face concernant l'attribution de Tanwir al-Miqbas à al-Firuzabadi est la chaîne du livre de transmission. Il est tout à fait évident que cette chaîne n'est pas contiguë et ne va pas entièrement chez al-Firuzabadi. Il est étonnant que même s'il y a un énorme espace de temps entre al-Firuzabadi et le premier narrateur de la chaîne de transmission, Tanwir al-Miqbas lui a été systématiquement attribué et imprimé sans réserve comme son travail. D'autres comparaisons entre Basa'ir Dhawi al-Tamyiz et Tanwir al - Miqbas révèlent de nombreuses différences frappantes. Des quarante références bizarres à Ibn 'Abbas a fait dans Basa'ir Dhawi al-Tamyiz qui s'occupent de l'interprétation de Qur'an, seulement trois de ces références approuvent ce qui est mentionné dans Tanwir al-Miqbas pendant que 40 sont complètement différents ou contradictoires à quel est

7

Roberto Tottoli, 'Origine et Utilisation du Terme Isra'iliyyat dans la Littérature musulmane', Arabica, 46 (1999), p. 193. 8 Voir l'article Isra'iliyyat dans EI2 . 9 Roberto Tottoli, Ibid., p. 203. 10 Voient par exemple ce que l'on dit du Prophète David et de la raison pourquoi les deux anges sont venus chez lui dans la forme de deux hommes et voir aussi l'explication de vers 6 de surah Ta-Ha. 11 Voir l'introduction du rédacteur de Basa'ir Dhawi al-Tamyiz fi Lata'if al-Kitab al-' Aziz, Beyrouth, al-Maktabah al-'Ilmiyyah, n.d. Je, pp 22 - 24.

vi

attribué à lui dans Tanwir al-Miqbas.12 Il y a aussi - comme montré ci-dessous - les contradictions dans les deux livres quant au caractère de Medinan ou de Meccan d'un surahs :

Surah

Tanwir al-Miqbas Basa'ir Dhawi al-Tamyiz

Al-An'am

Meccan sauf 5 vers Meccan sauf 6 vers

Al-Anfal

Medinan sauf un vers Medinan par le consensus intellectuel

Bara'ah

Medinan sauf les 2 derniers vers Medinan par l'accord intellectuel

Yunus

Ibrahim

Al-Nahl

Banu Isra'il

Al-Kahf

Al-Hajj

Meccan sauf le vers 40

Meccan

Meccan sauf 4 vers

Meccan sauf quelques vers

Meccan sauf 2 vers

Meccan sauf 5 vers

Meccan par l'accord intellectuel

Meccan sauf un vers

Meccan sauf 3 vers

Meccan par l'accord intellectuel

Meccan par un accord intellectuel

Meccan sauf 6 vers

Al-Shu'ara'

Meccan sauf les 2 derniers vers

Meccan sauf 1 vers

Al-Qasas

Luqman

Al-Sajdah

Al-Zumar

Al-Shura

Al-Ahqaf

Muhammad

Al-Najm

Al-Waqi'ah

Al-Mujadilah

Al-Saff

Al-Munafiqun

 

Al-Mutaffifin

Al-Qadr

Al-Falaq

Meccan sauf 1 vers

 

Meccan

Meccan

Meccan sauf 1 vers

 

Meccan sauf 7 vers

Meccan sauf 4 vers

Meccan

Meccan sauf 1 vers

 

Meccan sauf 3 vers

Medinan sauf 1 vers

Medinan

Medinan sauf 1 vers

 

Entre Mecca et Medina

Meccan

Meccan ou Medinan

Meccan par l'accord

Meccan sauf 2 vers

Meccan sauf 3 vers

Meccan sauf 3 vers

Meccan par le consensus intellectuel

Meccan par l'accord intellectuel

Medinan par l'accord intellectuel

Meccan par l'accord intellectuel

Meccan par l'accord intellectuel

Medinan par l'accord intellectuel

Meccan

Medinan par l'accord intellectuel

Meccan

Meccan ou Medinan

Medinan

Les différences entre ces deux livres peuvent aussi être évaluées après l'examen des concepts clés dans les doctrines de foi ou dans la Loi islamique. Par exemple, l'explication d'Istiwa' fourni par al-Firuzabadi dans Basa'ir Dhawi al - Tamyiz est d'accord bien avec l'orthodoxie musulmane pendant que dans Tanwir al-Miqbas l'interprétation d'Istiwa' dans Qur'an 10:3 affiche une conviction en anthropomorphisme. Étant un savant de Shafi'i, on s'attend aussi à ce qu'al-Firuzabadi soit conséquent à ses opinions de Fiqh. Cependant, on remarque des différences dans l'opinion concernant les mêmes affaires juridiques dans Basa'ir et Tanwir al-Miqbas, tel est le cas par exemple avec Kalalah.13 En outre, on ne trouve pas une référence simple dans Basa'ir Dhawi al-Tamyiz à Tanwir al-Miqbas. C'est tout à fait étrange si nous devons croire, puisque Andrew Rippin semble croire Muhammad Ibn suivant 'Ali al-Dawudi (d. 945/1538), 14 cela al -

12

L'accord coïncide avec l'interprétation de Q, 16:67, 94:5-6 et 3:102 pendant que les différences ou les contradictions se rapportent à Q, 13:38, 18:82, 10:3, 6:3, 3:45, 12:23, 18:34, 89:22, 3:112, 25:22, 55:60, 57:16, 68:4, 2:187, 89:28, 2:248, 2:57, 45:18, 5:48, 2:23, 37:54, 24:2, 9:90, 2:196, 113:3, 6:98, 75:17, 46:13, 4:42, 2:255, 43:87, 83:14, 4:177, 81:1, 18:24, 19:96, 68:16, 9:55, 65:2-3 et 19:8. 13 Voir, Basa'ir Dhawi al-Tamyiz, op. cit., sous K.L.L. et l'interprétation de Q. 4:177 dans Tanwir al-Miqbas. 14 Andrew Rippin, 'Tafsir Ibn 'Abbas et les Critères pour Dater de Premiers textes Tafsir, les Études de Jérusalem sur l'arabe et l'Islam, 18 (1994), le pp 41-42

vii

Firuzabadi a effectivement authored un livre la minute de Tanwir al-Miqbas intitulée Tafsir Ibn 'Abbas -

différent que celui dans la circulation - qui est deux fois la grandeur de Basa'ir Dhawi al-Tamyiz. Surtout quand on sait que Basa'ir était un des derniers livres écrits par al-Firuzabadi, 15 et que le contenu du dernier doit contenir nécessairement la matière de celui-là à cause de la similarité de thèmes et de sujets attaqués par les deux livres. En plus de cela, aucune copie de manuscrit avec le titre Tanwir al-Miqbas - avec ou sans le nom d'al-Firuzabadi - ont l'air d'exister 16 Un autre problème important qui montre contre le fait d'attribuer Tanwir al-Miqbas à al-Firuzabadi, puisque Andrew Rippin a montré, est le fait que 'Abdullah Ibn Muhammad al-Dinawari (d. 308/920) a un texte qui est identique aux éditions imprimées de minute de Tanwir al-Miqbas Tafsir Ibn 'Abbas et la

première copie de manuscrit du texte attribué à al-Dinawari vient à partir du sixième siècle hijri, bien avant qu'al-Firuzabadi est né. 17 bourse musulmane est assez familière avec les savants mineurs ou obscurs attribuant leurs travaux aux savants compétents et célèbres pour garantir la postérité et la diffusion de leurs travaux, il ne manque non plus des exemples par quoi les livres ont été faussement attribués par les copistes à de différents auteurs à cause de la mal intention, la confusion, l'ignorance ou, simplement, l'erreur 18 humaine On est disposé à croire que c'est exactement ce qui est arrivé en cas de Tanwir al-Miqbas. Le fait qu'il y avait une montée dans la diffusion et un intérêt pour ce livre après le neuvième siècle hijri est expliqué, plus que n'importe quoi d'autre, par la gloire et la célébrité de l'auteur d'al -

Qamus al-Muhit.

On a besoin de répondre à une autre question. S'il est clair maintenant que ce que nous avons

dans les caractères comme la minute de Tanwir al - Miqbas Tafsir Ibn 'Abbas n'est pas le travail

d'al-Firuzabadi, a fait le dernier, néanmoins, écrivez un différent livre selon le même titre ? Le premier pour dire en passant qu'al-Firuzabadi authored un quatre livre de volumes a intitulé la minute de Tanwir al-Miqbas Tafsir Ibn 'Abbas, est Muhammad Ibn 'Ali al-Dawudi (d. 945/1538), en écrivant presque un siècle après la mort d'al-Firuzabadi.19 Par le contraste, nous avons deux auteurs qui étaient des contemporains d'al-Firuzabadi qui ne mentionnent pas ce livre du tout. Le premier est Ibn Hajar al-'Asqalani (d. 852) qui connaissait al-Firuzabadi personnellement et a vécu encore 35 ans après lui. Dans Inba' al-Ghumr bi-Abna' al-'Umr, 20 Ibn Hajar habite longuement avec al - la vie de Firuzabadi et la contribution et à la fin mentionne certains de ses livres. Le fait qu'il ne mentionne pas Tanwir al-Miqbas comme un des livres d'al-Firuzabadi est significatif, depuis qu'Ibn Hajar était, principalement, un expert de Hadith et ce livre particulier, s'il a existé du tout, auraient mérité au moins une mention, étant circonscris - même si dubitativement - par la narration et annonçant d'Ibn 'Abbas. Le deuxième est Ibn Qadi Shuhbah (d. 851/1448) un autre contemporain d'al-Firuzabadi. Ibn Qadi Shuhbah, dans son Tabaqat al-Shafi'iyyah, 21 consacre aussi une entrée à al-Firuzabadi et mentionne beaucoup de ses livres, mais, de nouveau, il n'y a aucune référence là à Tanwir al-Miqbas, même si un tel travail aurait été du grand intérêt pour les juristes musulmans, comme il doit à coup sûr comprendre la matière qui sont pertinents tant envers la jurisprudence (fiqh) qu'envers les principes et les fondements de jurisprudence (usul al-fiqh). Est-ce que ces savants illustres étaient-ils ignorants simplement qu'al-Firuzabadi a écrit Tanwir al-Miqbas intitulé à un livre ? Cela va tout à fait probable, mais très difficile à accepter. Faute de toutes copies de manuscrit de ce travail, on est disposé à croire qu'al-Dawudi se trompe sur le titre du livre, son auteur ou sur tous les deux 22

15

Ce Basa'ir Dhawi al-Tamyiz est consacré à Sultan al-Ashraf Isma'il, le souverain du Yémen, qui signifie qu'al-Firuzabadi l'a écrit après s'être installé dans cette terre, c-à-d entre 796 et 803 l'année de la mort d'al-Ashraf. 16 Andrew Rippin, 'Ibn Tafsir 'Abbas et les Critères pour Dater de Premiers textes Tafsir, op. cit., p. 42. 17 Andrew Rippin, op. cit., p. 47. 18 Comme un exemple de cela voient, Osman Yahya, Histoire et classification de l'oeuvre d'Ibn 'Arabi, Damas, 1964, où on trouve des scores de livres attribués à Ibn 'Arabi, mais qui ont été écrits par les savants anonymes ou moins célèbres. 19 Muhammad Ibn 'Ali Ibn Ahmad al-Dawudi, Tabaqat al-Mufassirin, révisé par 'Abd al-Salam 'Abd al-Mu'in, Beyrouth, Dar al-Kutub al - 'Ilmiyyah, 2002, p. 485. 20 Da'irat al-Ma'arif al-'Uthmaniyyah, 1974, VII : pp 159-163. 21 Da'irat al-Ma'arif al-'Uthmaniyyah, 1980, IV : pp 79-85. 22 Le lecteur devrait noter que notre inquiétude principale dans cette introduction doit montrer que la minute de Tanwir al-Miqbas Tafsir Ibn 'Abbas n'est pas le travail d'Ibn 'Abbas ou d'al-Firuzabadi. Ce n'est pas notre intention ici pour déterminer l'auteur (s) / le compilateur (s) de ce livre. Cette question est, je pense, beaucoup compliqué et mérite un traitement détaillé et consciencieux. Le 'Tafsir d'Andrew Rippin Ibn 'Abbas et les Critères pour

viii

Pour la traduction de Tanwir al-Miqbas ici offert nous avons utilisé les deux différentes éditions imprimées mentionnées au-dessus. La traduction du texte de Qur'an est ce de Marmaduke Pickthall avec très peu de changements, dans quelques endroits, pour le rendre en harmonie avec le présent

commentaire. Une section se dirigeant vers chaque surah a été aussi ajoutée. Finalement, on doit espérer que ce commentaire qui contient des détails significatifs de l'intersection d'idées religieuses aux premiers siècles islamiques, servira d'une ressource utile pour les intéressés à l'étude d'histoires populaires, légendes et idées à travers les traditions monothéistes.

Le fait de dater de Premiers textes Tafsir, les Études de Jérusalem sur l'arabe et l'Islam, 18 (1994), le pp 38-83, lance une lumière sur la profession d'auteur et en datant de premiers textes de Tafsir et s'occupe aussi de Tanwir al-Miqbas. Cependant, nous estimons qu'il y a beaucoup pour être ajouté dans

cette connexion.

ix

Le commentaire

Minute de Tanwir al-Miqbas Tafsir Ibn 'Abbas

Attribué à

Abu Tahir Muhammad Ibn Ya'qub al-Firuzabadi

Au nom d'Allah, le Bienveillant, le Charitable, bismi'llahi al-rahmani al-rahimi et Allah bénissent notre le maître Muhammad et tous les membres de sa Maison.

'Abdullah, le narrateur fiable, le fils d'al-Ma'mun que 1 al-Harawi nous a rattaché> son père> Abu 'Abdullah> Abu 'Ubaydullah Mahmud Ibn Marwan al-Razi> 'Ammar Ibn 'Abd al-Majid al-Harawi> 'Ali Ibn Ishaq al-Samarqandi> Muhammad Ibn Marwan> al-Kalbi> Abu Salih qui a rattaché cet Ibn 'Abbas a dit : 'le ba' [dans bismi, dans le Nom] représente la splendeur d'Allah (baha'), la magnificence (bahjah), la noblesse (bala'), la grâce (barakah) et le début de Son nom le Créateur (al-Bari'). (Le péché) [dans bismi] représente l'hauteur d'Allah (sana), élevé (sumuww) et le début de Son nom la Tout-audition (al-Sami'). (mim) [dans bismi] représente le dominion d'Allah (mulk), la gloire (majd), la bénédiction (minnah) sur Ses domestiques qu'Il, Exalté est Il, a guidé vers la foi et le début de Son nom le Glorieux (al-Majid). Allah veut dire Celui qui est imploré par les gens aux temps de besoin et quand les épreuves se produisent. (Le Bienveillant) (al - Rahman), qui est Lui Qui est compatissant tant vers le dévot que vers le pécheur dans qui Il fournit tant la subsistance que fait démarrer des adversités de tous les deux. (Le Charitable) (al-Rahim), qui est particulièrement Lui Qui est ainsi vers les croyants dans qui Il pardonne leurs péchés et les admet dans le Paradis. Cela le signifie aussi Qui dissimule les péchés de croyants dans ce monde et Qui montrera la clémence vers eux dans Ci-après et les admettra ainsi dans le Paradis'.

1

L'édition de Dar al-Jil a al-Ma'mur qui est une erreur d'imprimerie.

Surah 1 : le premier (al-Fatihah)

Parmi son surahs est l'Ouverture du Livre (al-Fatihah), qui selon certains est Medinan et à d'autres Meccan :

[1:1]

Au nom d'Allah, le Bienveillant, le Charitable.

[1:2]

Et sur son autorité il est rattaché qu'Ibn 'Abbas a dit, concernant l'adage d'Allah, Exalté est Il, (La louange être à Allah) : 'Il dit : laudation est Allah dans qui Il est gentil vers Son être créé et, dorénavant, ils le louent. On dit aussi que laudation est Allah à cause de Ses bénédictions excessives sur Ses domestiques qu'Il a guidés pour croire dans Lui. On le dit aussi : laudation, unité absolue et godhood tous appartiennent à Allah Qui n'a pas de progéniture, de partenaire, d'aide, ni un assistant. (Seigneur des mondes) : le Seigneur de n'importe qui qui a un esprit et marche de sur le visage de la terre et aussi des habitants de ciel. On dit aussi que cela signifie : le Maître du djinn et des êtres humains. On dit aussi que (Le seigneur des mondes) signifie le Créateur de tout l'être créé, leur Pourvoyeur et Celui Qui les change d'un état dans un autre.

[1:3]

(Le bienveillant) le doux. (Le charitable) le doux.

[1:4]

(Le propriétaire du Jour de Jugement) l'Arbitre le Jour de Jugement qui est le Jour de Calcul et le règlement de disputes entre l'être créé, c-à-d le Jour où les gens sont jugés selon leurs actes ; il n'y a aucun juge le sauvent.

[1:5]

(Vous (seuls) nous adorons), nous vous tournons comme Un seul Dieu et nous vous obéissons ; ((Vous seuls) nous demandons l'aide), nous demandons votre aide dans le fait de vous vénérer et de Vous nous obtenons la confiance en obéissance à Vous.

[1:6]

(Guidez-nous vers le sentier droit) guidez-nous vers la Religion établie que Vous êtes content de, c-à-d l'Islam. On dit aussi que cela signifie : rendez-nous fermes dans l'exploitation vite à cela. On dit aussi que le sentier droit fait allusion au Livre d'Allah et les conseils à cela y signifient des conseils ce qu'il prescrit comme légal ou illégal et à l'exposition de son contenu.

[1:7]

(Le sentier de ceux que Vous avons préférés), la Religion de ceux que Vous avez bénits avec la Religion et qui sont les disciples de Moses, avant les bénédictions d'Allah les a abandonnés, dans lesquels Il les a ombragés avec un nuage blanc et a envoyé en bas sur eux le miel et les cailles quand ils étaient dans l'étendue sauvage. On dit aussi que (le sentier de ceux que Vous avons préférés) fait allusion aux prophètes. (Pas de ceux qui gagnent Votre colère), pas la religion des Juifs qui ont gagné Votre colère, à qui Vous avez abandonné et dont Vous n'avez pas protégés les cœurs jusqu'à ce qu'ils soient devenus complaisants. (Ni de ceux qui dégénèrent), ni la religion des chrétiens qui ont fait erreur de l'Islam. Amen :

sera ainsi ses gardiens ; on dit aussi qu'Amen les moyens y permettent d'être ainsi. On dit aussi que cela signifie : O notre Seigneur ! Faites avec nous puisque nous vous avons demandés. Et Allah sait le mieux'. Et du surah dans lequel la Vache (al-Baqarah) est mentionnée, qui est Medinan dans son ensemble bien que ce soit

2

aussi dit être Meccan - et se compose de 280 vers, 3 100 mots et 25 500 lettres.

Surah 2 : la vache (al-Baqarah)

Et du surah dans lequel la Vache (al-Baqarah) est mentionnée, qui est Medinan dans son ensemble - bien que l'on le dise aussi

être Meccan - et se compose de 280 vers, 3 100 mots et 25 500 lettres.

[2:1]

Et sur son autorité> 'Abdullah ibn al-Mubarak> 'Ali Ibn Ishaq al-Samarqandi> Muhammad Ibn Marwan> al - Kalbi> Abu Salih qu'Ibn 'Abbas a dit, concernant l'adage d'Allah, Exalté est Il, (Alif. Lam. Mim) : 'Alif représente Allah, Lam pour l'Archange Gabriel (Jibril) et Mim pour Muhammad. C'est aussi a dit qu'Alif représente les bénédictions d'Allah (ala'uh), Lam pour Sa gentillesse (lutfuh) et Mim pour Son dominion (mulkuh). On dit aussi qu'Alif met pour le début du Nom Allah, Lam pour le début de Son Nom la Sorte (al-Latif) et Mim pour le début de Son Nom le Glorieux (al-Majid). On dit aussi que seulement Allah sait le sens de ces lettres disjointes ; pendant que certains soutiennent que c'est un serment qu'Il a fait.

[2:2]

(C'est la Sainte Écriture), c-à-d c'est le Livre que Muhammad (pbuh) vous récite ; (whereof il n'y a aucun doute). Il n'y a aucun doute qu'il est venu de Moi ; si vous y croyez, je vous guiderai, mais si vous n'y croyez pas, je vous tourmenterai. On dit aussi que (C'est la Sainte Écriture) fait allusion au Comprimé Prudent. On dit aussi que cela signifie : C'est le Livre que j'ai promis de vous révéler le Jour de la Convention (yawm al-mithaq). On le dit aussi (c'est la Sainte Écriture whereof il n'y a aucun doute) les moyens il n'y a aucun doute que la description et les traits de Muhammad sont trouvés dans Torah et Gospel. (Des conseils à ceux qui chassent (le mal)), moyens que Qur'an est une exposition pour ceux qui chassent l'incrédulité, en associant des partenaires à Allah et à indécences. On dit aussi que cela signifie : c'est un service aux croyants ; ou cela cela le signifie est une clémence à ceux qui chassent le mal parmi la communauté de Muhammad (pbuh).

[2:3]

(Qui croient dans l'invisible), cela qui leur est caché tels que le Paradis, l'enfer, le Pont sur l'enfer, l'Échelle, la Résurrection, le Calcul, etc. On dit aussi que cela signifie : qu'ils croient dans l'invisible qui est révélé dans Qur'an et aussi dans ce qui n'est pas révélé là-dedans. On dit aussi que l'invisible est Allah Lui-même. (Et établissez la vénération), ils exécutent à l'achèvement les cinq prières prescrites, en incluant l'ablution qui précède eux, l'inclination et les prostrations qui sont des parties d'entre eux et aussi ce qui est contraint dans ces prières du point de vue du chronométrage nommé. (Et passez dont Nous avons accordé sur eux) et de ce ce que Nous leur avons donné de richesse qu'ils donnent à la charité. On dit aussi que cela signifie : ils donnent le pauvre et dû (Zakat) de leur richesse. La référence est ici à Abu Bakr et à ses compagnons.

[2:4]

(Et qui croient dans que qui est révélé à vous (Muhammad)) de Qur'an (et que qui a été révélé avant vous) de Saintes Écritures données à tous les prophètes, (et sont certains de Ci-après), ils croient dans la résurrection après la mort et dans la félicité de Paradis, en faisant allusion ici spécifiquement à 'Abdullah Ibn Salam et à ses disciples.

[2:5]

(Ceux-ci) qui ont ces traits, (sont sur les conseils de leur Seigneur), ils apprécient le service, la clémence et l'exposition claire qui est descendue de leur Seigneur, (et ce sont les réussis), ceux qui doivent échapper à la colère d'Allah et au tourment. On dit aussi que cela fait allusion à ceux qui ont appréhendé et ont trouvé ce qu'ils en cherchaient et ont échappé au mal dont ils fuyaient et ce sont les Compagnons de Muhammad (pbuh).

[2:6]

3

(Quant aux incroyants) qui restent fermes dans leur incrédulité, (si vous les prévenons), inculquez la peur dans eux au moyen de Qur'an, (ou vous les chauffons pas) ou vous n'inculquez pas la peur dans eux, (c'est tout un pour eux ; ils croient pas), ils ne veulent pas croire. On dit aussi qu'ils ne croiront pas comme c'est dans la connaissance d'Allah.

[2:7]

(Allah a cacheté leurs cœurs), a timbré leurs cœurs, (et leur audition et sur leurs yeux il y a une couverture), sur leurs yeux il y a un bouclier (et leurs seront une mort affreuse) un tourment affreux dans Ci-après. Cela renvoie en particulier aux Juifs Ka'b Ibn al-Ashraf, Huyayy Ibn Akhtab et Judayy Ibn Akhtab. On dit aussi qu'il renvoie à l'idolaters de Mecca 'Utbah [Ibn Rabi'ah], Shaybah [Ibn Rabi'ah] et al-Walid [Ibn al-Mughirah].

[2:8]

(Et de l'humanité sont certains qui disent : Nous croyons dans Allah), c-à-d dans l'ouvert et nous sommes vrais dans notre conviction, (et le dernier jour) et nous croyons dans la résurrection après la mort après quoi nos actes doivent être récompensés, (quand ils croient pas) c-à-d secrètement ils ne sont non plus vrais dans leur conviction.

[2:9]

(Ils essaient de tromper Allah) enfreignent contre Lui et le démenti de Lui dans le secret. On dit aussi que cela signifie qu'ils osaient ainsi avec Allah vers la mesure qu'ils croyaient qu'ils l'avaient trompé ; (et ceux qui croient), Abu Bakr et tous les Compagnons de Muhammad Allah le bénissent et lui donnent la paix ; (et ils trompent) mentent (personne ne se sauve ; mais ils perçoivent pas), ils ne savent pas qu'Allah en informe du fait Son Prophète qui est le secret dans leurs cœurs.

[2:10]

(Dans leurs cœurs est une maladie), le doute, l'hypocrisie, le conflit et l'obscurité (donc Allah augmente leur maladie), a augmenté leur doute, hypocrisie, conflit et obscurité. (Et une mort pénible est la leur), ils auront un tourment pénible dans Ci-après qui doit s'étendre à leurs cœurs, (parce qu'ils mentent) dans le secret, la référence étant ici aux hypocrites : 'Abdullah ibn Ubayy, Jadd Ibn Qays et Mu'attib Ibn Qushayr.

[2:11]

(Et quand on le leur dit), c-à-d les Juifs (Faites pas la malice dans la terre) en prévenant les gens de la Religion de Muhammad (pbuh) (ils disent : nous sommes des réformateurs seulement), nous le réformons par le biais de l'obéissance.

[2:12]

(Ils sont effectivement les marchands de malice) étant un obstacle. (Mais ils perçoivent pas) : les disciples ne savent pas que leurs chefs les induisent en erreur.

[2:13]

(Et quand on le leur dit) c-à-d aux Juifs, (croyez) dans Muhammad (pbuh) (comme les gens croient), c-à-d 'Abdullah Ibn Salam et ses compagnons, (ils disent : croirons-nous) dans Muhammad (pbuh) et Qur'an, (comme les fous croient ?), c-à-d puisque le stupide et l'ignorant font, (Sûrement ils sont les imbéciles) le stupide et l'ignorant. (Mais ils savent pas) qu'ils sont ainsi.

[2:14]

4

(Et quand ils), c-à-d les hypocrites, (font la connaissance de ceux qui croient), c-à-d Abu Bakr et ses compagnons, (ils disent : Nous croyons) profondément dans nos cœurs et sont vrais dans notre foi comme vous croyez profondément dans vos urs et êtes vrai dans votre foi ; (mais quand ils vont à part chez leurs démons), chez leurs devins et chefs qui étaient cinq dans le nombre, à savoir, Ka'b Ibn al-Ashraf dans Medina, Abu Burdah al-Aslami dans Banu Aslam, Ibn al-Sawda' dans la Syrie Historique (l'al-imposture), 'Abd al-Dar dans Juhaynah et 'Awf Ibn 'Amir dans Banu 'Amir, (ils déclarent) à leurs chefs :

(Lo ! Nous sommes avec vous) nous suivons votre religion dans le secret ; (sûrement nous avons fait, mais nous moquons) Muhammad (pbuh) et ses Compagnons.

[2:15]

(Allah (Lui-même) doth se moque d'eux), dans Ci-après, c-à-d Il ouvrira une porte de Paradis pour eux et le fermera ensuite avant leurs yeux et donc les croyants se moqueront d'eux. (Le départ d'eux pour se promener aveuglément sur dans leur désobéissance) Il les quittera dans ce monde aveugle dans leur incrédulité et erreur, incapable de voir la foi ou les conseils.

[2:16]

(Ce sont ils qui achètent l'erreur au prix de conseils), ils ont choisi l'incrédulité au lieu de la foi et ont échangé des conseils avec l'erreur, (donc leur commerce n'a pas prospéré), ils n'ont pas prospéré dans leur affaire, mais au contraire (ils n'ont non plus été guidés) surmonter leur erreur.

[2:17]

(Leur ressemblance), la ressemblance des hypocrites vis-à-vis Muhammad (pbuh) (est comme la ressemblance de celui qui allume le feu), allume un feu dans l'obscurité pour fournir la sécurité à sa famille, propriété et personne, (et quand cela sheddeth sa lumière autour de lui), quand il répand sa lumière et il voit ce qui est autour de lui et se sent sûr, juste à ce moment-là le Feu est diffusé. Aussi, les hypocrites ont cru ouvertement dans Muhammad (pbuh) aussi bien que dans Qur'an et en faisant donc ils ont senti leurs personnes, les familles et les propriétés étaient sûres, en évitant dans l'emprisonnement de processus ou la mort. Mais quand ils meurent (Allah prend loin leur lumière), l'avantage de leur foi [extérieure], (et les quitte dans l'obscurité) le revêtement aux épreuves de la tombe, (où ils ne peuvent pas voir) tout confort. On dit aussi que cette comparaison fait allusion aux Juifs. À cet égard, la ressemblance des Juifs vis-à-vis Muhammad (pbuh) ressemble à un homme qui lève un drapeau dans une bataille perdue et en faisant ainsi attire d'autres combattants vaincus. Mais quand ils déduisent qu'ils répriment leur drapeau et, par conséquent, leur avantage et sécurité disparaissent immédiatement. Pareillement, les Juifs avaient l'habitude de dire que Muhammad (pbuh) et Qur'an, avant sa révélation, les soutiendraient. Quand il a été révélé cependant ils l'ont nié et Allah a emporté leur lumière, c-à-d leur désir de croire et l'avantage d'une telle conviction. C'est parce que bien qu'ils aient voulu croire dans Muhammad (pbuh) ils n'ont pas fait ainsi et par conséquent on les a quittés eux dans l'erreur de Judaïsme, incapable de voir des conseils.

[2:18]

La simulation (sourde) d'être la simulation sourde, (muette) d'être muet, (et aveugle) faisant semblant d'être aveugle ; (donc ils reviennent pas) de leur incrédulité et erreur.

[2:19]

(Ou comme une trombe d'eau du ciel). C'est une autre comparaison, par quoi la ressemblance des hypocrites et des Juifs vis-à-vis Qur'an ressemble à la pluie qui a coulé en bas du ciel la nuit sur l'étendue sauvage, (est où l'obscurité, le tonnerre et l'éclat d'éclaircissement). Tel est Qur'an. Car il est descendu d'Allah ; il contient l'obscurité comme personnifié dans l'exposition de séditions, les tonnerres de réprimande par quoi la peur est inculquée, l'éclaircissement d'exposition, instruction et promesse. (Ils enfoncent leurs doigts dans leurs oreilles en raison des coups de tonnerre) en raison du son du tonnerre (de peur de la mort), de peur de la malchance et de la mort. Pareillement, les Juifs et les hypocrites avaient l'habitude de mettre leurs doigts dans leurs oreilles quand ils ont entendu Qur'an les promesses récitées, livrantes et les menaces comme les coups de tonnerre et cela ils ont fait de peur de la mort, c-à-d de peur d'être tirés à lui. (Et Allah couvre les incroyants) et les hypocrites, c-à-d. Il les sait et les cueillera dans l'enfer.

[2:20]

5

(La foudre), c-à-d le feu, (attrape presque loin leur vue d'eux), c-à-d des incroyants. Pareillement, l'exposition de Qur'an a arraché presque leur erreur. (Comme souvent comme il brille en avant), l'éclaircissement, (pour eux ils marchent là-dedans) dans l'éclat d'éclaircissement, (et quand cela

darkeneth contre eux ils se tiennent tranquilles) ils restent dans l'obscurité. Aussi, quand les hypocrites ont déclaré qu'ils-mêmes étaient des croyants, ils étaient d'accord avec cela avec lequel les croyants étaient d'accord parce que leur foi extérieure a été acceptée. Mais quand ils sont morts, ils sont restés dans l'obscurité de la tombe. (Et si Allah a désiré, Il pourrait détruire leur audition), emportez le tonnerre, (et leur vue) l'éclaircissement. Aussi, si Allah a désiré, Il pourrait emporter l'audition des hypocrites et des Juifs par les réprimandes et les menaces contenues dans Qur'an et Il pourrait aussi emporter leur vue par l'exposition contenue là-dedans. (Effectivement Allah est capable de faire toutes les choses) du point de vue de l'anéantissement de leur audition et vue.

[2:21]

(O humanité !) O les gens de Mecca ; et on dit aussi que cela fait allusion aux Juifs, (Adorez votre

Seigneur), déclarez-le comme Un seul Dieu, (Qui vous a créés) comme de différents lignages commençant d'une goutte de sperme, (et ceux avant vous) comme Il a créé ceux qui sont venus avant vous, (pour que vous puissions chasser) pour que vous puissiez chasser Sa colère et tourmenter et lui obéir.

[2:22]

(Qui a nommé la terre un appuie-endroit pour vous), un endroit pour habiter et dormir, (et le ciel un baldaquin), a levé haut au-dessus ; (et l'eau de provoqué pour couler en bas du ciel), c-à-d la pluie, (produisant ainsi) par cette pluie (les fruits) les différentes sortes de fruit (comme la nourriture pour vous) comme la subsistance pour vous et tout l'être créé. (Ne remettez pas ainsi des rivaux sur pied à Allah) ne dites pas qu'Allah a des pairs, de différentes formes ou coequals (quand vous savez) qu'Il est le fashioner de toutes ces choses. On dit aussi que (quand vous savez) les moyens : quand vous savez de votre propre Sainte Écriture qu'Allah n'a pas de fils, égal ou le pair.

[2:23]

(Et si vous sommes douteux concernant ce ce que Nous avons révélé) par l'Archange Gabriel (à Notre

esclave) Muhammad que vous accusez de la fabrication, (produisent alors un surah comme cela) produisent un surah comme le surah de la Vache (al-Baqarah), (et appelez vos témoins), cherchez l'aide de Dieux que vous adorez, (à part Allah), on dit que cela fait allusion à leurs chefs, (si vous sommes véridiques) dans votre revendication.

[2:24]

(Et si vous le faisons pas - et vous ne pouvez jamais le faire-) cela vous ne pouvez jamais faire et si vous

vous jugez ne réussira jamais (vous gardent alors contre le Feu) si vous êtes tourné sur le fait de ne pas croire, car vous devriez craindre l'enfer (dont le combustible est des hommes) les incroyants, (et les pierres) du soufre, ont (préparé) créé, ont préparé et ont prédestiné (pour les incroyants).

[2:25]

Alors Il a mentionné les services appréciés par les croyants dans le Paradis, en disant : (Et donnez des nouvelles contentes à ceux qui croient) dans Muhammad (pbuh) et dans Qur'an (et faites de bons travaux) de l'obéissance qui se lient à leur Seigneur ; et c'est aussi que cela renvoie à l'action de tous actes vertueux ; (que leurs sont des Jardins sous lequel), les arbres et les habitations, (l'écoulement de fleuves) les fleuves de vin, lait, miel et eau ; (comme souvent puisqu'ils sont fournis la nourriture), chaque fois qu'ils sont nourris dans le Paradis (du fruit de cela) avec de différentes sortes de fruit, (ils disent : C'est ce qui nous a été donnés auparavant), c'est ce que nous avons mangé auparavant, (et il leur est donné) c-à-d la nourriture (dans la ressemblance) autant que la couleur est inquiétée, mais pas le goût qui est différent. (Là pour eux) dans le Paradis (sont des époux purs), pur de menses ou de toute sorte de saleté,

(là-dedans), dans le Paradis, (pour toujours ils séjournent) habitant pour toujours : ne jamais mourir ou en être banni.

[2:26]

6

Alors Allah a mentionné l'objection des Juifs aux comparaisons du Qur'an, en disant : (Lo ! Allah disdaineth pas), Il ne peut pas s'abstenir de forger des comparaisons et comment peut Il dédaigner la mention de quelque chose que si tout l'être créé devait rejoindre des forces pour créer, ils ne seraient pas capables de faire ainsi. Allah ne dédaigne pas (pour forger la similitude) Allah ne dédaigne pas l'explication aux gens une similitude (même d'un moucheron), même concernant un moucheron, (ou ce qui est au-dessus de cela) sans parler d'une comparaison de quelque chose de plus grand qu'un moucheron tel qu'une mouche ou une araignée. (Ceux qui croient) dans Muhammad et Qur'an (savent que cela), la comparaison, (est la Vérité de leur Seigneur ; mais ceux qui refusent de croire), dans Muhammad et Qur'an, (dites : Quel désir d'Allah doth (pour enseigner) par une telle similitude ?) dites : O Muhammad ! Ce qu'Allah souhaite par une telle comparaison est que (Il misleadeth beaucoup ainsi) des Juifs de la vraie Religion, (et Il guide beaucoup ainsi) des croyants, (et Lui misleadeth ainsi), par de telles comparaisons, (seulement les scélérats), les Juifs.

[2:27]

(Ceux qui cassent la convention d'Allah) concernant ce Prophète (pbuh) (après l'avoir ratifié), après avoir autorisé, avoir confirmé et l'avoir gratifié (et le rompent qu'Allah a ordonné) des serments et des relations de parents (pour être rejoint) à Muhammad, (et (qui) font la malice dans la terre) en prévenant les gens de la Religion de Muhammad (pbuh) et de Qur'an : (Ceux sont ils qui sont les perdants), le dupé dans cela ils perdent tant ce monde que Ci-après.

[2:28]

(Comment vous refusent de croire en Allah) comment étonnant que vous refusez de croire en Allah (quand vous étiez mort) le sperme passe les filets de vos pères (et Il vous a donné la vie !) dans les utérus de vos mères. (Alors Il vous donnera la mort) quand votre durée de vie finit, (alors la vie de nouveau) pour la Résurrection, (et ensuite à Lui vous serons rendus) dans Ci-après après quoi Il doit vous récompenser de vos travaux.

[2:29]

Allah a continué alors à mentionner Ses bénédictions sur eux, en disant (Il c'est Qui a créé pour vous), fait servile pour vous (tout qui est dans la terre) des bêtes, les usines et d'autres choses, comme une bénédiction de Lui. (Alors tourné Il au ciel) c-à-d Il a tourné à la création du ciel, (et l'a façonné comme sept cieux) le positionnement d'eux verticalement au-dessus de la terre. (Et Il est Knower de toutes les choses) concernant la création des cieux et de la terre.

[2:30]

Alors Allah, Exalté est Il, a mentionné l'histoire des anges qui ont été commandés d'abattre à Adam, en disant : (Et quand votre Seigneur a dit aux anges) qui étaient déjà sur la terre : (Lo ! Je suis sur le point de placer un vice-gérant dans la terre), je crée un vice-gérant de la terre, (ils ont dit : placerons-vous là-dedans), créerez-vous là-dedans (celui qui fera le mal là-dedans) en commettant le péché (et répandra le sang) par la transgression, (pendant que nous, nous l'hymne Votre louange), prient suite à Votre

commande (et sanctifiez Vous) et mentionnez-vous dans un état de pureté ? (Il a dit : Sûrement je sais que) qui doit s'ensuivre de ce vice-gérant (que vous savez pas).

[2:31]

(Et Il a enseigné tous les noms à Adam), les noms de toute sa progéniture ou les noms de toutes les bêtes et d'autres choses, en incluant : une marmite, une plaque et une soucoupe, (leur a montré alors) prouver qu'ils se sont trompés (aux anges) qui ont été commandés d'abattre, (l'adage : Informez-moi des noms de ceux-ci) l'être créé et les descendants, (si vous sommes véridiques) dans votre première revendication.

[2:32]

(Ils ont dit : Soyez glorifiés !), nous nous repentons à vous de ce que nous avons dit (Nous n'avons aucune connaissance ce sauvant que Vous

7

nous a enseigné), nous a inspirés avec. (Lo ! Vous, seulement Vous, art Knower) de nous et d'eux (le Sage) concernant nos affaires et leurs.

[2:33]

(Il a dit : O Adam ! Informez-les de leurs noms et quand il les avait informés de leurs noms, Il a dit : je ne vous ai pas dit que je sais le secret des cieux et de la terre ?) l'invisible qui surviendra dans les cieux et sur la terre. (Et je sais que que vous révélons), ce que vous montrez à votre Seigneur du point de vue de votre obéissance à Adam (et cela que vous cachons) de cette obéissance. On dit aussi que cela fait allusion à ce que le Satan a révélé et a gardé caché à eux.

[2:34]

(Et quand Nous avons dit aux anges : Abattez-vous avant Adam), une prostration de salutation, (ils sont tombés prostrés, tous sauvent Iblis. Il demurred par la fierté) pour suivre la commande de son Seigneur. (Et est devenu ainsi un incroyant) après cela parce qu'il a refusé de se conformer à la commande d'Allah. On dit aussi que c'était dans la prescience d'Allah que le Satan devait devenir un incroyant ; comme on dit qu'il était le premier incroyant jamais.

[2:35]

Alors Allah, Exalté est Il, a mentionné l'histoire d'Adam et d'Eve, en disant : (Et Nous avons dit : O Adam ! Habitez vous et votre femme dans le Jardin) entrent dans vous et Eve dans le Paradis (et mangez-vous librement (des fruits)) sans restriction (de cela où vous allons) et chaque fois que vous allez ; (mais venez pas près de cet arbre) mais ne mangez pas de cet arbre, l'arbre de connaissance, qui inclut tous les types et les sortes (de peur que vous ne devenions les malfaiteurs), de peur que vous ne vous fassiez du mal.

[2:36]

(Mais le Démon les a faits détourner), les a faits glisser (de là), du Paradis, (et les a expulsés de l'état dans lequel ils étaient), du confort qu'ils avaient apprécié ; (et Nous avons dit) à Adam, la Veille, le paon et le serpent (Tombent) descendent à la terre, (un d'entre vous un ennemi à l'autre ! Il doit y avoir pour vous sur la terre une habitation), un endroit de l'habitation, (et une disposition), un avantage et des moyens d'existence, (pendant un certain temps) jusqu'au moment où de la mort.

[2:37]

(Alors Adam a reçu de son Seigneur) Adam a appris de son Seigneur et on dit qu'il a été enseigné et donné (des mots) pour qu'ils soient devenus une voie pour lui et sa progéniture au repentir, (et Il a cédé vers lui), Il lui a pardonné. (Effectivement ! Il est le fait de Céder), Celui Qui donne sur les méfaits, (le Charitable) vers n'importe qui qui meurt repentant.

[2:38]

(Nous avons dit) à Adam, la Veille, le serpent, le paon et le Satan : (Descendez) du ciel, (tous d'entre vous). Alors Allah, Exalté est Il, a mentionné la progéniture d'Adam, (d'où ; mais vous vient là en vérité), quand et chaque fois qu'il vient chez vous, (de Moi des conseils), une Sainte Écriture et un émissaire ; (whoso followeth Mes conseils) la Sainte Écriture et l'émissaire, (ne va là aucune peur tomber sur eux) concernant tout tourment dans l'avenir, (ils ne doivent non plus avoir du chagrin) de ce qu'ils ont derrière eux. On dit aussi que cela signifie qu'aucune peur ne tombera sur eux perpétuellement et ils n'auront non plus du chagrin perpétuellement ; aucune peur ne tombera sur eux quand la mort est tuée et ils n'auront pas du chagrin quand l'enfer est fermé.

[2:39]

(Mais ceux qui refusent de croire et nient nos révélations), la Sainte Écriture et l'Émissaire, (tel sont des propriétaires légitimes du Feu), les habitants d'enfer. (Ils séjourneront là-dedans pour toujours), ils resteront perpétuellement dans

8

enfer : ne jamais mourir ou en être libéré.

[2:40]

Allah a mentionné alors Ses bénédictions sur les Enfants de l'Israël, en disant : (O Enfants de l'Israël !) O les Enfants de Jacob, (Se souviennent de Mon service), être reconnaissant et reconnaissant pour mes bénédictions (avec quoi je vous ai préférés), je vous ai préférés avec la Sainte Écriture et l'émissaire, la fuite du Pharaon et de vous noyer aussi bien qu'envoyer le miel et les cailles et d'autres bénédictions, (et réalisez Ma convention) réalisez ma convention concernant ce Prophète (pbuh) (je réaliserai votre convention), en vous admettant au Paradis, (et craignez-moi) en ce qui concerne le brisement de cette convention et ne craignent pas que quelqu'un me sauve.

[2:41]

(Et croyez dans que que j'ai révélé) par l'Archange Gabriel, (en confirmant) l'Unité d'Allah et la description et traits de Muhammad (pbuh) et de quelques lois prescrites (ce ce que vous possédons déjà) de la Sainte Écriture, (et ne pas être premier à refuser de croire là-dedans) en Muhammad (pbuh) et Qur'an (et la partie pas avec Mes révélations) en ne révélant pas la description et les traits de Muhammad (pour un prix insignifiant) en échange des moyens de substance, (et me gardent votre devoir), craignez-moi concernant ce Prophète (pbuh).

[2:42]

(Confondez pas la vérité avec le mensonge), ne mélangez pas la Vérité avec le mensonge, c-à-d la description de Christ anti-avec la description de Muhammad (pbuh) (ni dissimulez sciemment la Vérité), ni dissimulez la Vérité pendant que vous savez ce qui est la Vérité.

[2:43]

Allah a continué alors à mentionner la nécessité d'observer la loi dès qu'ils étaient devenus des croyants, en disant : (Et établissez la prière) réalisez complètement les cinq prières prescrites, (payez le pauvre et dû), payez le pauvre et dû de votre richesse, (et inclinez vos têtes avec ceux qui s'inclinent), priez les cinq prières prescrites dans la congrégation avec Muhammad (pbuh) et ses Compagnons.

[2:44]

Alors Il a mentionné l'histoire des chefs juifs, en disant : (Enjoignez-vous la droiture sur l'humanité), enjoignez-vous l'Unité d'Allah et la chose suivante de Muhammad (pbuh) sur les gens de fond humble (pendant que vous vous-même oublions), pendant que vous vous-même vous le retenez du suivant ? (Et vous êtes des lecteurs de la Sainte Écriture !) à eux. (Ayez-vous alors aucun sens ?) vous ne possédez pas le sens commun possédé par les êtres humains ?

[2:45]

(Et cherchez l'aide dans la patience et la prière) dans l'exécution des obligations prescrites par Allah et abstention de la transgression ; (pour vraiment cela), la prière (est dur) lourd (sans l'humble et disposé,

[2:46]

qui savent qu'ils devront se rencontrer leur Seigneur) le voient, (et qu'à Lui ils reviennent) après qu'ils meurent.

[2:47]

Alors Il a aussi mentionné Ses bénédictions sur les Enfants de l'Israël, en disant : (O Enfants de l'Israël !), O Enfants de Jacob ! (Souvenez-vous de Mon service), souvenez-vous de mes bénédictions (avec quoi je vous ai préférés) avec la Sainte Écriture, le Messager et l'Islam (et comment je vous ai préférés aux mondes) vous a cherchés de préférence aux autres peuples de votre temps.

[2:48]

9

(Et gardez-vous contre un jour) et si vous ne croyez pas et vous repentez du Judaïsme, craignez ensuite le tourment d'un jour (quand aucune âme ne va dans rien profiter d'un autre), aucune âme non croyante ne profitera d'une autre âme non croyante, (l'intercession n'en sera non plus acceptée) et on ne permettra à aucun intercesseur d'intercéder, (la compensation n'en sera non plus reçue) et aucune rançon acceptée, (on ne les aidera non plus) éviter le châtiment d'Allah.

[2:49]

(Et (souvenez)-vous quand Nous vous avons vraiment délivrés des gens de Pharaon), du Pharaon et de ses gens, (qui vous affligeaient avec le tourment épouvantable) et ici Allah mentionne le tourment qu'Il a envoyé sur eux : (le meurtre vos fils) dans leurs années tendres (et épargnant), en utilisant (vos femmes) qui avaient de l'âge : (Qui était un procès immense de votre Seigneur), une calamité immense de votre Seigneur ; et on dit aussi que cela signifie : une bénédiction immense.

[2:50]

Alors Allah a mentionné le service d'économie d'eux de la noyade et de la noyade de Pharaon et de ses gens, en disant (Et quand Nous vous avons aidés à régler les problèmes) la fissure (la mer et vous a sauvés) de la noyade, (et a noyé les gens de Pharaon) et ses gens (dans votre vue) pendant que vous les regardiez, trois jours plus tard.

[2:51]

(Et quand Nous avons nommé pour Moses quarante nuits) en lui donnant la Sainte Écriture, (et ensuite vous avez choisi le veau), vous avez vénéré le veau, (quand il était parti de vous) à la montagne, (et vous étiez des malfaiteurs) malfaisant tant à vous-même qu'à d'autres.

[2:52]

(Alors, même après ce), après que vous avez vénéré le veau, (Nous vous avons pardonné), vous a laissé la paix et ne vous a pas exterminés (afin que vous puissions remercier), pour que vous puissiez nous remercier pour vous pardonner.

[2:53]

(Et quand Nous avons donné à Moses la Sainte Écriture), Torah, (et le Critère) c-à-d Nous y avons montré le légal et l'illégal, les commandes et les prohibitions, aussi bien que d'autres choses ; on dit aussi que cela signifie : le triomphe sur le Pharaon, (que vous pourriez être mené légitimement) guidé pour éviter l'erreur.

[2:54]

Allah a mentionné alors l'histoire de Moses avec ses gens, en disant : (Et quand Moses a dit à ses gens : O mes gens ! Vous vous sommes faits du tort) vous est fait du mal (par votre choix du veau) en vénérant le veau ; et quand on a demandé alors à Moses que faire, il leur a dit : (rendez ainsi la pénitence à votre Créateur), de nouveau ils lui ont demandé comment rendre la pénitence à Allah et il a dit : (et tuez (le coupable) parmi vous-même) laissent ceux qui n'ont pas adoré le veau tuent ceux qui l'ont vénéré. (Cette) pénitence et tuant (sera le meilleur pour vous avec votre Créateur et Il cédera vers vous) Il vous pardonnera. (Lo ! Il est le fait de Céder) vers le pénitent, (le Charitable) vers n'importe qui qui meurent repentants.

[2:55]

(Et quand vous avez dit : O Moses ! Nous ne croirons pas dans vous) dans ce que vous dites (avant que nous voyions Allah manifestement) jusqu'à ce que nous le voyions manifestement comme vous avez fait ; (et même pendant que vous avez regardé la foudre vous a saisis) le Feu vous a brûlés pendant que vous le regardiez.

[2:56]

10

(Alors Nous vous avons réanimés) Nous vous avons rapportés à la vie (après votre mort) après vous avoir brûlés, (que vous pourrions remercier) que vous pourriez remercier que je vous ai rapportés à la vie.

[2:57]

(Et Nous avons fait le nuage blanc vous ombrager) dans l'étendue sauvage (et envoyé en bas sur vous le miel et les cailles) aussi dans l'étendue sauvage, (Mangent des bonnes choses) des choses légales (avec quoi Nous vous avons fourni) que Nous vous avons donné et ne gardons pas de disposition pour les jours futurs. Pourtant ils ont vraiment sauvé la nourriture pour les jours futurs - (Ils nous ont fait du tort pas) en sauvant la nourriture, (mais ils se sont faits mal) ils se sont faits du mal.

[2:58]

(Et quand Nous avons dit : Entrez dans cette commune) le village de Jericho (Ariha) (et mangez-en librement qui est là-dedans) chaque fois que vous allez, (et passez la porte prostrée et dites :

« Repentir ».) c-à-d dites : « pardonnez nos péchés » ; comme on dit aussi que cela signifie : dites : « il n'y

a aucun Dieu sauvent Allah » ; (Nous pardonnerons vos péchés et l'augmentation pour les bons faiseurs) augmentent leurs bonnes actions.

[2:59]

(Mais ceux qui ont fait mal) à eux-mêmes et ce sont les gens qui ont dit : « Le repentir » (a changé le mot qui les avait été dits pour un autre mot) ils ont désobéi à la commande et ont dit « du Blé ! », (et Nous avons envoyé en bas sur les scélérats) qui a changé le mot on leur a ordonné de dire (la colère) la peste (du Ciel pour leur evildoing) pour changer les commandes que l'on leur a ordonnées de réaliser.

[2:60]

(Et quand Moses a demandé de l'eau pour ses gens) dans l'étendue sauvage, (Nous avons dit : frappez avec votre personnel la roche) que vous avez avec vous. C'était une roche donnée à lui par Allah. Il avait

12 mamelons qui ressemblent aux mamelons de femmes et après la frappe de chacun de ceux-ci un printemps a jailli de là. (Et a jailli là de là douze printemps (pour que) chaque tribu ait su leur endroit de boire) chaque tribu savait leur propre printemps. Allah leur a dit : (Mangez) le miel et les cailles (et la boisson de) tous les printemps (ce ce qu'Allah a fourni. Et n'agissez pas corrompument, en faisant la malice dans la terre) et ne provoquez pas la malice sur la terre ou agissez contrairement à ce que Moses

a ordonné.

[2:61]

(Et quand vous avez dit : O Moses ! Nous n'endurerons pas une sorte de nourriture) nous n'endurerons pas le fait de manger juste le miel et les cailles ; (priez ainsi à votre Seigneur) demandez à votre Seigneur (pour nous qu'Il suscite pour nous de ce que la terre groweth de ses herbes et ses concombres et son maïs et ses lentilles et ses oignons. Il) c-à-d Moses (a dit : Pourriez-vous l'échange ce qui est plus haut) c-à-d ce qui est mieux et plus honorable : le miel et les cailles (pour ce qui est inférieur) ce qui est beaucoup plus mauvais : lentilles et oignons ? (Descendez à toute ville) d'où vous êtes venu ; et on dit aussi que cela signifie toute ville, (ainsi vous devez le recevoir que vous demandez) ce que vous avez demandé doit être trouvé là. (Et l'humiliation) la taxe de capitation (et la misère) la tenue de pauvreté (ont été timbrés sur eux) leur a été imposée (et ils ont été visités avec la colère d'Allah) quand ils ont mérité d'être abandonnés par Allah. (Cela) étant abandonné par Allah et visité par l'humiliation et la misère (était parce qu'ils ont refusé de croire en révélations d'Allah) ils ont refusé de croire en Muhammad (pbuh) et en Qur'an (et a fait périr les prophètes injustement) sans tout droit et pour aucun crime du tout. La colère (De cet) Allah (était pour leur désobéissance) le Sabbat (et la transgression) le meurtre les prophètes et la déclaration des transgressions être légales.

[2:62]

Alors Allah a continué à mentionner les croyants parmi eux, en disant : (Lo ! Ceux qui croient) dans Moses et tous

11

les autres prophètes, ceux-ci gagnent leur récompense de leur Seigneur dans le Paradis ; ils ne doivent avoir aucune peur perpétuellement et ils ne doivent pas perpétuellement avoir du chagrin. On dit que cela signifie qu'aucune peur ne tombera sur eux concernant le tourment dans la vie future ils n'auront du chagrin de rien qu'ils ont derrière. Et on dit aussi que cela signifie : ils ne doivent avoir aucune peur quand la mort est tuée et l'enfer est fermé. Alors Il a mentionné ceux qui n'ont pas cru dans Moses ou les autres prophètes, en disant : (et ceux qui sont des Juifs) qui a dévié de la religion de Moses, (et les chrétiens) ceux qui sont devenus des chrétiens (et Sabaeans) une secte chrétienne dont les membres rasent le milieu de leurs têtes, lisent l'Évangile, adorent les anges et disent : " nos cœurs sont revenus (saba'at) à Allah », (qui que ce soit qui croit) de parmi eux (dans Allah et le dernier jour et fait le droit) dans ce qui est entre eux et leur Seigneur, (sûrement leur récompense est avec leur Seigneur et ne va là aucune peur tomber sur eux ils ne doivent non plus avoir du chagrin).

[2:63]

Allah mentionne alors la convention qu'Il a entreprise avec eux, en disant (Et quand Nous avons fait une convention avec vous) a pris votre consentement (et a provoqué le Mont à la tour au-dessus de vous) retiré et fixé haut au-dessus de vos têtes la montagne pour prendre la convention : (Croyez vite que que Nous vous avons donné) se conforment à ce que Nous avons donné de la Sainte Écriture dans le sérieux et la diligence, (et souvenez-vous que qui est là-dedans) de la récompense et du châtiment et se souviennent ce qui est dans cela du légal et de l'illégal, (que vous pouvons chasser (le mal)) afin que vous puissiez chasser la colère d'Allah et le tourment et pour que vous puissiez lui obéir.

[2:64]

(Alors, même après qui, vous avez détourné) vous avez tourné votre dos sur la convention, (et si cela n'avait pas été pour la grâce d'Allah sur vous) en reportant Sa punition (et Sa clémence) en envoyant à Muhammad (pbuh) à vous (vous aviez été parmi les perdants) vous auriez parmi le dupé qui sont exposés à la punition d'Allah.

[2:65]

(Et vous savons) vous savez effectivement et avez entendu de la punition (de ceux de vous qui s'êtes cassé) qui ont pris la convention (le Sabbat) le jour de samedi et cela au moment de David (pbuh) (comment Nous leur avons dit : Soyez vous les grands singes, méprisés et détestés !) s'est transformé en grands singes humiliés et basés.

[2:66]

(Et Nous l'avons fait) le fait de les transformer dans de grands singes (un exemple) nous les avons faits subir à un châtiment (à leur propre) pour les péchés qu'ils avaient commis auparavant (et) les avaient rendus une leçon (aux générations réussissantes) afin qu'ils ne suivent pas leur exemple (et l'admonition au Pieux) et un conseil et un avertissement à ceux qui craignent Allah, c-à-d Muhammad (pbuh) et ses Compagnons.

[2:67]

Allah mentionne alors l'histoire de la vache, en disant : (Et quand Moses a dit à ses gens : Lo ! Allah commandeth vous que vous sacrifions une vache) toute vache, (ils ont dit : faisons-vous le jeu de nous ?) vous moquez-vous vraiment de nous ? (Il) Moses (a répondu : Allah le défend je devrais être parmi le fou !) Dieu le défend je me moque jamais des croyants.

[2:68]

Quand ils se sont rendus compte qu'il était véridique, (Ils ont dit : Priez pour nous à votre seigneur That He nous expliquent ce qu'elle est) si la vache est grande ou petite. (Moses a répondu : Lo ! Il saith, En vérité elle est une vache ni vieille ni immature ; (elle est) entre les deux conditions) ni grand ni petit ; (ainsi ce ce que vous sommes commandés) et ne posent aucune question de plus.

[2:69]

12

(Ils ont dit : Priez pour nous à votre Seigneur pour qu'Il nous explique de quelle couleur elle est) ce qui rougit la vache est. ((Moses) a répondu : Lo ! Il saith : Sûrement elle est une vache jaune) ses sabots et cornes sont jaunes pendant que son corps est noir. (Brillant est sa couleur) sa couleur est claire, (le fait de réjouir des spectateurs) agréable ceux qui la regardent.

[2:70]

(Ils ont dit : priez pour nous à votre Seigneur pour qu'Il nous explique quelle (vache) elle est) si elle laboure le sol ou non. (Lo ! Les vaches sont pareilles beaucoup à nous) nous ne pouvons pas distinguer beaucoup des vaches ; (et lo ! Si les testaments d'Allah, nous pouvons être menés légitimement) à sa description d'essayage ; comme on dit que cela signifie : nous pouvons être menés au meurtre de 'Amil.

[2:71]

((Moses) a répondu : Lo ! Il saith : Sûrement elle est une vache unyoked) relâché ; (elle plougheth pas le sol) elle n'est pas subjuguée pour le labourage du sol (ni watereth le tilth), ni pour porter de l'eau pour l'irriguer ; (entier) libre de tout défaut (et sans marque) taches ou taches de blanc. (Ils ont dit : maintenant vous bringest la Vérité) maintenant nous savons la bonne description de la vache. Ils l'ont cherché et l'ont achetée en échange de son poids dans l'or. (Donc ils l'ont sacrifiée, bien que presque ils n'aient pas fait) c-à-d initialement ; puisque l'on le dit parce que la vache était chère énormément.

[2:72]

Alors Allah a mentionné la personne assassinée, en disant : (Et (souvenez)-vous quand vous avons fait périr un homme) 'Amil (et était en désaccord concernant cela) concernant son meurtre (et Allah l'a suscité que vous cachions) manifestant ainsi ce que vous avez caché en ce qui concerne son meurtre.

[2:73]

(Et Nous avons dit : Frappez-le) la personne assassinée (avec un peu de cela) avec un organe de la vache ; et on le dit aussi : avec sa queue ou langue. (Ainsi) quand Il a rapporté 'Amil à la vie (Allah bringeth les morts à la vie) pour la Résurrection (et showeth vous Ses présages) le fait d'apporter les morts à la vie (pour que vous puissions comprendre) afin que vous puissiez croire dans la résurrection après la mort.

[2:74]

(Alors, même après ce) après le rapportement 'D'Amil à la vie et à l'information de vous de son meurtrier, (vos cœurs ont été durcis) sec et stérile (et est devenu comme les roches, ou plus mauvais que la roche, pour la dureté. Pour effectivement il y a des roches de quels fleuves jaillissent et effectivement il y a certains qui fendent asunder pour que l'eau floweth d'eux. Et effectivement il y a certains qui tombent) du

haut de montagnes au fond (pour la peur d'Allah) mais vos cœurs ne sont pas déplacés par la peur d'Allah. (Allah n'ignore pas) ne quittera pas impuni (ce que vous faisons) des transgressions ; et on dit que le sens est : ce que vous cachez de la transgression.

[2:75]

(Ayez-vous un espoir qu'ils seront vrais pour vous) espérez-vous, O Muhammad, que les Juifs croiront dans vous (quand un parti d'entre eux) les 70 hommes qui étaient avec Moses (avait l'habitude d'écouter le Mot d'Allah) avaient l'habitude d'écouter Moses récitant le Mot d'Allah, (avait l'habitude alors de changer cela) le changent, (après qu'ils l'avaient compris) après l'avoir su et complètement la compréhension de cela (sciemment ?) en sachant qu'ils le changeaient ?

[2:76]

Alors Allah a mentionné les hypocrites des gens du Livre et on dit aussi que la référence est ici au modeste parmi les gens du Livre, en disant : (Et quand ils tombent avec ceux qui croient) Abu Bakr et ses compagnons, (ils disent : Nous croyons) dans votre Prophète et sa description et traits sont mentionnés dans notre Livre. (Mais quand ils vont à part un avec un autre) quand ces gens modestes reviennent à leur

13

les chefs (ils disent) les chefs disent au modeste : (Le racontar vous à eux) c-à-d Muhammad et ses Compagnons (de ce ce qu'Allah vous a révélé) de ce ce qu'Allah vous a montré concernant la description et les traits de Muhammad dans votre Livre (pour qu'ils puissent rivaliser avec vous) argumentent contre vous (avant que votre Seigneur concernant cela ? Ayez-vous alors aucun sens ?) vous n'avez pas de sens commun ?

[2:77]

Allah, Exalté est Il, dit : (Sont-ils) c-à-d ces chefs (alors ignorant qu'Allah knoweth ce ce qu'ils gardent cachés) parmi eux-mêmes (et ce ce qu'ils proclament ?) à Muhammad et à ses Compagnons.

[2:78]

(Parmi eux sont des gens illettrés qui savent pas la Sainte Écriture) ils ne savent pas comment lire ou l'écrire (sauf de la rumeur) sauf les choses sans fondement qu'ils entendent. (Ils mais la supposition) leur conversation est toute la conjecture basée sur ce qu'ils ont reçu des nouvelles de leurs chefs.

[2:79]

(Donc le malheur) la punition sévère et on dit que cela signifie : une vallée dans l'enfer (être à ceux qui écrivent la Sainte Écriture avec leurs mains) change la description et les traits de Muhammad (pbuh) dans le Livre (et dit ensuite, « C'est) dans le Livre qui est venu (d'Allah », qu'ils peuvent acheter) par le biais du changement et du changement de cela (une petite augmentation avec cela) une petite augmentation du point de vue des moyens de subsistance et un surplus de propriété. (Le malheur à eux) leur est une punition sévère (pour ce que leurs mains ont écrit) ont changé (et le malheur à eux) et leur sont une punition sévère (pour ce qu'ils gagnent ainsi) des profits illégaux et du pot-de-vin.

[2:80]

(Et ils disent) c-à-d les Juifs : (Les tourments de l'enfer ne nous toucheront pas sans un certain nombre de jours) seulement depuis 40 jours, le nombre de jours dans lesquels nos ancêtres ont vénéré le veau. (Dites)

O Muhammad : (Avons-vous reçu une convention d'Allah) pour ce que vous dites - (vraiment Allah ne cassera pas Sa convention) si effectivement vous avez une convention avec Allah - (ou dites-vous) ou dites-vous effectivement (concernant Allah cela quel vous savons non ?) ce ce que vous savez n'existe pas dans votre Livre ?

[2:81]

(Et même) ici Allah répond aux Juifs, (mais qui que ce soit qui a fait le mal) attribue des partenaires à Allah (et ses péchés l'entourent) et meurt en attribuant des partenaires à Allah ; (tel sont) ceux qui ont ces attributs (les propriétaires légitimes du Feu) les habitants d'enfer ; (ils séjourneront là-dedans pour toujours) perpétuellement, ils ne mourront pas, ni le quitteront.

[2:82]

Allah mentionne alors les croyants, en disant : (Et ceux qui croient) dans Muhammad et Qur'an (et font de bons travaux) les actes d'obéissance qui sont entre eux et leur Seigneur, (tel sont des propriétaires légitimes de Paradis. Ils séjourneront là-dedans pour toujours) perpétuellement, ils ne mourront jamais ou en viendront.

[2:83]

Allah mentionne alors Sa convention avec les Enfants de l'Israël, en disant : (Et quand Nous avons fait une convention avec les Enfants de l'Israël : la Vénération personne ne sauve Allah) le déclarent comme seul vrai Dieu et ne lui attribuent pas de partenaire, (et sont bons aux parents) être obéissant à eux (et à la famille) et garder le contact avec les parents (et aux orphelins) et être gentil aux orphelins (et le nécessiteux) et généreux au nécessiteux, (et parler gentiment à l'humanité) dites la Vérité concernant Muhammad (pbuh) ; (et établissez la prière) parfait les cinq prières quotidiennes (et paient le pauvre et dû) et donnent de votre richesse ce qui est en raison des pauvres. (Alors, après lequel, vous avons glissé en arrière) vous avez retourné en arrière sur cette convention, (sauvez quelques-uns d'entre vous) de parmi vos ancêtres ; comme on dit que cela fait allusion à 'Abdullah Ibn Salam et à ses compagnons, (être opposé) le démenti et le fait de le laisser de côté.

[2:84]

14

(Et quand Nous avons fait avec vous une convention) dans le Livre : (le hangar pas le sang de vos gens) ne se tuent pas (ni tournent vos gens) c-à-d l'un l'autre (de vos habitations) de vos maisons, en signifiant :

Banu Qurayzah et Banu'l-Nadir. (Alors vous avons ratifié (Notre convention)) vous étiez d'accord avec elle (et vous étions des témoins (y)) en sachant ce que vous faisiez.

[2:85]

(Pourtant vous que c'est qui se font périr et conduisent un parti de vos gens de leurs maisons, en se soutenant contre eux par le péché) l'infraction (et la transgression) l'offense - (et s'ils sont venus chez vous comme les captifs) les captifs qui appartiennent à votre religion (vous irions la rançon eux) les libèrent en payant une rançon à l'ennemi (-alors que leur expulsion était illégale pour vous) alors que leur expulsion et meurtre étaient illégaux en premier lieu. (Croyez-vous dans la partie de la Sainte Écriture) la partie qui stipule la libération de vos captifs de l'ennemi (et vous refusent de croire en partie de cela ?) et quittez les captifs de vos amis sans ransoming eux. On dit aussi que ce vers signifie : croyez-vous dans ces parties de la Sainte Écriture qui vont à votre caprice et refusent de croire en ces parties qui ne font pas ? (Et ce qui est la récompense de ceux qui sauvent vraiment ainsi l'ignominie dans la vie du monde) étant tué ou

capturé comme les esclaves, (et le Jour de Résurrection ils seront relégués à la mort la plus cruelle. Car Allah est assez conscient) Il ne réduit pas votre punition parce que (de ce que vous faisons) du point de vue de la transgression ; et on le dit aussi : à cause de quoi ils ont dissimulé.

[2:86]

(Tels sont ceux qui achètent la vie du monde au prix de Ci-après) ils choisissent ce monde inférieur au lieu de Ci-après et l'incrédulité au lieu de la conviction : (Leur punition ne sera pas éclaircie) ne sera pas réduit ; puisque l'on le dit : il ne sera pas soulevé, (ils n'auront non plus de soutien) être exclu du châtiment d'Allah.

[2:87]

(Et sûrement, Nous avons donné à Moses la Sainte Écriture) Torah (et Nous avons fait un train de messagers suivre après lui) venir après lui à la succession, (et Nous avons donné au fils de Jésus de preuves évidentes de Mary) les commandes, les prohibitions, les choses merveilleuses et les signes, (et Nous l'avons soutenu) renforcé et l'a aidé (avec l'Esprit saint) avec Gabriel, le purifié. (Est cela si, que, quand vous vient là) O le groupe de Juifs (un messager avec ce ce que vous vous-mêmes désirons pas) qui n'approuve pas vos cœurs et religion, (vous devenons arrogants) vous dédaignez le fait de croire dans lui. (Et certains que vous refusons de croire) vous refusez de croire en groupe d'entre eux, à savoir Muhammad et Jésus, Allah les bénit et leur donne la paix (et certains que vous faisons périr ?) et certains vous avez tué, à savoir, Jean le Baptiste et Zachariah.

[2:88]

(Et ils disent) c-à-d les Juifs : (Nos cœurs sont durcis) vis-à-vis ce que vous dites, O Muhammad, c-à-d nos cœurs sont capables d'absorber toute connaissance, mais ils s'avèrent incapables de comprendre votre connaissance ou ce que vous dites. (Et même) c'est une réponse à eux, (mais Allah les a maudits) a cacheté leurs cœurs (pour leur incrédulité) comme une punition pour leur incrédulité. (Peu est que qu'ils croient) ils ne croient ni beaucoup, ni un peu ; on dit aussi que cela signifie : ils ne croient pas dans ce que vous dites du tout.

[2:89]

(Et quand leur vient là une Sainte Écriture d'Allah, en confirmant que dans leur possession) qui accorde avec ce qui est dans leur possession (bien qu'avant ce) avant Muhammad (pbuh) (ils demandaient un triomphe de signal) par Muhammad et Qur'an (sur ceux qui ont refusé de croire) de leurs ennemis : les tribus d'Asad, Ghatafan, Muzaynah et Juhaynah (et quand leur vient là ce ce qu'ils savaient) de ses traits et description dans leur Livre (ils ont refusé de croire là-dedans) ils ont refusé que c'était lui. (Le fléau d'Allah) Sa colère et tourment (est sur les incroyants) les Juifs.

[2:90]

15

(Le mal est cela qu'ils ont vendu leurs âmes : qu'ils doivent y refuser de croire ce qu'Allah a révélé) le Livre et le Messager, (mesquin) pleinement de ressentiment envieux (qu'Allah devrait révéler de Sa générosité) que de Sa générosité, Allah a envoyé à Gabriel avec le Livre et prophethood (à qui Il le désir de Ses esclaves) le sens de Muhammad. (Ils ont encouru la colère sur la colère) ils ont mérité le fléau sur le fléau. (Car les incroyants sont une mort honteuse) par lequel ils doivent être humiliés ; et on le dit : leur est une punition sévère.

[2:91]

(Et quand on le leur dit) c-à-d les Juifs : (Croyez-y qu'Allah a révélé) le sens : Qur'an, (ils disent : Nous y croyons qui nous a été révélé) c-à-d Torah. (Et ils y refusent de croire qui vient après cela) autre que Torah, (bien que ce soit la Vérité) c-à-d Qur'an est la Vérité (confirmant) l'affirmation de l'Unité d'Allah (ce ce qu'ils possèdent) du Livre. Ils ont dit : « O Muhammad ! Nos ancêtres étaient des croyants ». (Dites) O Muhammad !: (Pourquoi vous a faits périr alors les Prophètes d'Allah auparavant, si vous sommes (effectivement) des croyants ?) si vos revendications sont véridiques.

[2:92]

(Et Moses vous est venu avec les preuves évidentes) avec les commandes, les prohibitions et les signes (encore pendant qu'il était loin vous avons choisi le veau) vous avez vénéré le veau (et vous étions des malfaiteurs) les incroyants.

[2:93]

(Et quand Nous avons fait avec vous une convention) quand nous avons pris votre consentement (et a provoqué le Mont à la tour au-dessus de vous) l'a extrait, l'a élevé et l'a fixé au-dessus de vos têtes :

(Tenez vite par ce ce que Nous vous avons donné) être diligent et sérieux avec ce que Nous vous avons donné du Livre, (et entendez) obéissez à ce que vous avez été commandé, (ils ont dit : Nous entendons et le rebelle) c'est comme s'ils disaient : sans la montagne nous aurions entendu votre adage et aurions désobéi à votre commande. (Et (la vénération de) le veau a été fait couler dans leurs cœurs) leur amour de vénérer le veau a coulé dans leurs cœurs (à cause de leur refus) comme une punition pour leur incrédulité. (Dites (à eux)) O Muhammad ! Si l'amour de vénérer le veau est égal dans vos yeux à l'amour de votre Créateur, donc : (Le mal est que que votre conviction enjoineth sur vous) la vénération du veau enjoint sur vous, (si vous sommes des croyants) si vous êtes véridique que vos ancêtres étaient des croyants.

[2:94]

(Dites (à eux) : Si la demeure de Ci-après) c-à-d le Paradis (dans la providence d'Allah est effectivement pour vous seul) spécifiquement pour vous seul (et pas pour d'autres d'humanité) et pas pour les croyants dans Muhammad et ses Compagnons ((puisque vous faites semblant), ayez une grande envie donc de la mort (pour vous doit avoir une grande envie de la mort)) demandent la mort (si vous sommes véridiques) dans votre revendication.

[2:95]

(Mais ils n'en auront une grande envie jamais) ils ne demanderont jamais la mort, (à cause de cela que leurs propres mains ont envoyé avant eux) à cause ce qu'ils eux-mêmes ont fait dans la religion de Judaïsme. (Et Allah est Conscient des scélérats) c-à-d les Juifs.

[2:96]

(Et vous) O Muhammad ! (les trouvera) les Juifs (le plus cupide d'humanité pour toute vie) pour rester dans ce monde (et (plus cupide) que l'idolaters) encore plus cupide qu'idolaters arabe. ((Chacun) qu'un d'entre eux voudrait) espérerait (pour être permis de vivre mille ans. Et vivre (que longtemps) ne l'enlèverait en aucun cas) le sauvent (de la mort) s'il devait vivre mille ans. (Et Allah est le Voyant de ce qu'ils font) des infractions, la rébellion et ce qu'ils dissimulent de la description et des traits de Muhammad (pbuh).

[2:97]

16

Alors Allah, Exalté est Il, a révélé le vers suivant de l'adage d'un des Juifs, 'Abdullah Ibn Suriyyah, que Gabriel était l'ennemi des Juifs, en disant : (Dites) O Muhammad !: (Qui est un ennemi de Gabriel !) est automatiquement un ennemi d'Allah. (Car il que c'est qui a révélé à votre cœur) vous a envoyé Gabriel avec Qur'an (par le congé d'Allah) par la commande d'Allah, (en confirmant) l'affirmation de l'Unité d'Allah (ce qui était avant cela) du Livre, (et des conseils) de l'erreur (et le fait de suivre le courant content) les bonnes nouvelles (aux croyants) que le Paradis sera le leur.

[2:98]

(Qui est un ennemi d'Allah et Ses anges et Ses Messagers et Gabriel et Michael ! Alors, Lo ! Allah (Lui-même) est un ennemi des incroyants) aux Juifs, juste au moment où Gabriel, Michael et tous les croyants sont des ennemis des Juifs.

[2:99]

(En vérité Nous avons révélé à vous) vous a envoyé Gabriel avec (les jetons clairs) avec les signes de manifeste les commandes dissertantes et les prohibitions, (et seulement les scélérats) les incroyants et les Juifs (refusera de croire en eux) niera les signes.

[2:100]

(Est-il si que quand ils font une convention) c-à-d les chefs juifs avec Muhammad (un parti d'entre eux l'a mis de côté ?) le rejettent et cassent. (La vérité est, la plupart d'entre eux) ils tous en fait (croyez pas).

[2:101]

(Et quand leur vient là un messager d'Allah, en confirmant) se conformant dans les traits et la description (ce ce qu'ils possèdent) du Livre, (un parti de ceux qui ont reçu le bon temps de la Sainte Écriture la Sainte Écriture d'Allah) c-à-d Torah (derrière leur défense) refusant de croire en ce qu'il contient des traits et de la description de Muhammad (pbuh) ils ne l'ont non plus exavancé (comme s'ils savaient pas) comme s'ils étaient les gens ignorants qui ne savaient rien.

[2:102]

Les Juifs ont quitté les conseils de tous les prophètes (Et ils l'ont suivi que les démons ont rattaché faussement) ils ont agi conformément à ce que les démons avaient écrit (contre le royaume de Solomon) de l'effondrement du royaume de Solomon et 40 jours de sorcellerie et de magie blanche. (Solomon a refusé de croire pas) n'a pas écrit cette sorcellerie et magie blanche ; (mais les démons ont refusé de croire) l'a vraiment écrit, (l'humanité enseignante) les démons enseignés les gens, puisque l'on dit que les Juifs ont enseigné aux gens (la magie et que qui a été révélé aux deux anges) mais on n'a pas enseigné la sorcellerie aux anges et la magie blanche ; et on dit que cela signifie : ils ont aussi enseigné avec quoi les anges ont été inspirés (dans la Babylone, Harut et Marut. Ils ne l'ont enseigné à personne) les anges n'ont décrit rien à personne (avant qu'ils aient dit) au début : (Nous sommes seulement une tentation) nous y avons été jugés avec les gens appelants afin que nous réduisions l'intensité du tourment infligé à nous-mêmes, (refusent de croire donc pas) n'apprennent pas ou y agissent conformément. (Et de ces deux (les anges) les gens apprennent) sans être enseignés par eux (que par lequel ils provoquent la division entre l'homme et la femme) que par lequel un homme trouve l'excuse de quitter sa femme ; (mais ils blessent ainsi) avec la sorcellerie et la provocation du désaccord (personne ne sauve par le congé d'Allah) sauf par le désir d'Allah et avec Sa connaissance. (Et ils apprennent) les démons, les Juifs et les

sorciers apprennent l'un de l'autre (ce qui leur fait du mal) dans Ci-après (et les profits eux pas) dans ce monde ou le suivant. (Et sûrement ils savent vraiment) cela fait allusion aux anges et on dit qu'il fait allusion aux Juifs dans leur Livre, puisque l'on dit que son fait allusion aux démons (qu'il qui trafficketh là-dedans) choisit la sorcellerie et la magie blanche (n'aura aucune portion (heureuse) dans Ci-après) dans le Paradis ; (et sûrement le mal est le prix pour lequel ils ont vendu leurs âmes) en choisissant la sorcellerie pour eux-mêmes et la référence est ici aux Juifs, (s'ils mais savaient) mais ils ne savent pas ; et on dit que cela signifie : et ils le savaient vraiment de leur propre Livre.

[2:103]

17

(Et s'ils) c-à-d les Juifs (avait cru) dans Muhammad et Qur'an (et a empêché le mal) se sont repentis du Judaïsme et de la sorcellerie, (une récompense d'Allah) une récompense d'Allah (serait mieux) que le Judaïsme et la sorcellerie, (s'ils savaient seulement) s'ils ont cru dans la récompense d'Allah, mais ils ne savent pas, ni font ils croient ; et on dit qu'ils savaient tout cela de leur Livre.

[2:104]

Alors Allah mentionne Sa prohibition aux croyants pour ne pas utiliser le même vocabulaire utilisé par les Juifs, en disant : (O vous qui croyons) dans Muhammad et Qur'an, (disent pas) à Muhammad : (« Nous écoutent ») nous prêtent votre oreille (mais dites « Nous considèrent »,) nous regardent et nous entendent et c'est pour cette raison qu'Allah a interdit aux croyants d'utiliser le vocabulaire des Juifs (et être vous les auditeurs) à ce que vous avez été commandé de faire et obéir. (Pour les incroyants) pour les Juifs (est une mort pénible) qui s'étendra à leurs cœurs.

[2:105]

(Aucun ceux qui refusent de croire parmi les gens de la Sainte Écriture) Ka'b Ibn al-Ashraf et ses compagnons (ni l'idolaters) l'idolaters de l'Arabie : Abu Jahl et ses compagnons (l'amour que devrait vous être envoyé là en bas) qu'Allah devrait envoyer à Gabriel à votre Prophète (toute bonne chose) le bien de prophethood, Islam et le Livre (de votre Seigneur. Mais Allah choisit pour Sa clémence) choisit pour Sa religion, prophethood, Islam et le Livre (qu'Il va) qui que ce soit qui mérite d'être choisi, c-à-d Muhammad (pbuh) (et Allah a de la clémence infinie) Son service dans l'offre de Muhammad prophethood et d'Islam est grand effectivement.

[2:106]

Alors Allah mentionne ce qui a été abrogé de Qur'an et ce qui n'a pas été abrogé, comme une référence directe à la revendication de Quraysh qui a dit au Prophète : O Muhammad ! Pourquoi font vous nous ordonnez de faire quelque chose et ensuite le défendre, en disant : (Telles de Nos révélations puisque Nous abrogeons) Nous n'effaçons pas un vers qui a été suivi auparavant et qui n'est pas maintenant suivi (ou la cause à être oubliée) ou le congé non abrogé pour qu'il soit suivi, (Nous apportons un mieux) Nous envoyons à Gabriel avec ce que plus profitable et plus facile à agir conformément (ou le pareil) dans la récompense, l'avantage et l'action. (Knowest vous pas) O Muhammad (qu'Allah est Capable de faire toutes les choses ?) de l'abrogé et du non abrogé.

[2:107]

(Knowest vous pas) O Muhammad (que c'est Allah à Qui belongeth la souveraineté des cieux et de la terre) les magasins des cieux et de la terre ; Il ordonne à Ses domestiques avec ce qu'Il les testaments

parce qu'Il sait mieux ce qui est bon pour eux ; (et vous n'avons pas) O les Juifs, (à part Allah) du tourment d'Allah, (un ami) quelqu'un près de l'avantage ou protégez-vous (ou l'aide ?) quelqu'un qui peut prévenir votre punition.

[2:108]

(Ou questionnerions-vous votre messager) lui demandent de voir votre Seigneur, entendre Son discours et d'autres choses semblables (puisque Moses a été questionné) comme les Enfants de l'Israël ont demandé à Moses (avant que) avant la venue de Muhammad (pbuh) ? (Il qui choisit l'incrédulité au lieu de la foi, en vérité il a dégénéré d'une route simple) il a renoncé au sentier de conseils.

[2:109]

(Beaucoup de gens de la Sainte Écriture) Ka'b Ibn al-Ashraf et ses compagnons et Ibn Finhas 'Azurah et ses compagnons (longtemps pour vous rendre les incroyants) vous font abandonner votre Religion et devenir des incroyants, O 'Ammar [Ibn Yasir], Hudhayfah [Ibn al-Yaman] et Mu'adh Ibn Jabal ! (après votre conviction) dans Muhammad et Qur'an, (par l'envie de leur propre compte) par l'envie pleine de ressentiment, (après que la Vérité leur est devenue le manifeste) dans leur Livre que Muhammad et son Livre, sa description et les traits, sont vrais, (Pardonnent ainsi) les quittent (et être indulgent) les fuient (jusqu'à ce qu'Allah donne la commande) apporte Son châtiment

18

sur Banu Qurayzah et Banu'l-Nadir, par le biais du meurtre, la captivité et l'expulsion. (Lo ! Allah est Capable de faire toutes les choses) provoquer leur mort et expulsion.

[2:110]

(Et établissez la prière) parfait les cinq prières quotidiennes, (et paient le pauvre et dû) paient aux pauvres ce qui est dû de votre richesse ; (et quoi que du bien) des actes vertueux et des travaux pauvres et dus et charitables (vous envoyons auparavant pour vos âmes) vous sans vous-même, (vous le trouverons) vous trouverez sa récompense (avec Allah) d'Allah. (Lo ! Allah est le Voyant) sait vos intentions (de ce que vous faisons) de ce que vous passez dans la charité et le pauvre et dû.

[2:111]

(Et ils disent) c-à-d les Juifs : (Personne le Paradis entereth à moins qu'il être un Juif) à moins qu'il ne meure comme un Juif, prétendument (ou un chrétien) comme les chrétiens aussi réclamés. (Ce sont leurs propres désirs) ce qu'ils souhaitent d'Allah même si ce n'est pas dans leurs Livres. (Dites) O Muhammad, aux deux partis : (Apportez vos preuves) de vos propres Livres respectifs (si vous sommes véridiques) dans votre revendication.

[2:112]

(Et même) c'est certainement pas comme vous avez prétendu, (mais qui que ce soit qui surrendereth son but à Allah) qui que ce soit qui rend sincère sa Religion et travaux à Allah (en faisant bon) dans les mots et les actes, (sa récompense est avec son Seigneur) dans le Paradis ; (et ne va là aucune peur tomber sur eux) du séjour éternellement dans l'enfer (ils ne doivent non plus avoir du chagrin) de la perspective de Paradis manquant.

[2:113]

Allah mentionne alors les revendications des Juifs et des chrétiens que leur religion respective est la vraie

Religion, en disant : (Et les Juifs) les Juifs de Medina (disent des chrétiens ne suivent rien) comme la religion de Dieu et il n'y a aucune vraie religion sauf le Judaïsme, (et les chrétiens) les chrétiens de Najran (dites que les Juifs ne suivent rien) comme la religion de Dieu et il n'y a aucune vraie religion sauf le Christianisme ; (bien que tous les deux soient des lecteurs de la Sainte Écriture) les deux partis lisent le Livre et n'y croient pas et les choses de revendication de plus qui ne sont pas mentionnées là-dedans. (A parlé même ainsi ceux qui savent pas) savait l'Unité d'Allah par leurs propres ancêtres ; et on dit que cela signifie : ils savaient le Livre d'Allah d'autres. (Allah jugera entre eux) entre les Juifs et les chrétiens (le Jour de Résurrection concernant cet où ils diffèrent).

[2:114]

Alors Il a mentionné Tatus Ibn Asipanos al-Rumi, le roi des chrétiens qui ont détruit Jérusalem, en disant :

(Et qui le plus grand mal doth) dans son incrédulité (que lui qui forbideth l'approche aux sanctuaires d'Allah) Jérusalem (de peur que Son nom ne doive être mentionné là-dedans) en déclarant l'Unité d'Allah et en appelant sur la prière, (et s'efforce pour leur ruine ?) dans la ruine de Jérusalem en y lançant carrions. Et cela a duré jusqu'au règne de 'Umar. (Quant à tel) pour les Romains, (il n'a été jamais signifié qu'ils devraient entrer dans eux) Jérusalem (sauf dans la peur) se cachant aux croyants de peur d'être tué, car ils seraient tués si trouvé. (Leur dans le monde est l'ignominie) un châtiment dans cela leurs villes, Constantinople, Amorium ('Ammuriyyah) et Rome (Rumiyyah) seraient ruinés (et leur dans sont Ci-après une mort affreuse) plus sévère que la punition à laquelle ils ont été faits subir dans ce monde.

[2:115]

Alors Allah lui a mentionné la direction de prière, en disant (À Allah appartiennent l'Est et l'Ouest) comme une direction de prière pour lui qui ne sait pas la direction correcte de prière, (et whithersoever que vous tournons) vos visages dans la prière après avoir vérifié la direction, (il y a l'Expression d'Allah) que la prière est exécutée dans le plaisir d'Allah. Ce vers a été révélé d'un groupe de Compagnons du Prophète (pbuh) qui a prié en voyageant dans la direction fausse après avoir fait tout le possible pour déterminer la direction correcte. On dit aussi que l'adage (À Allah appartiennent l'Est et l'Ouest) les moyens : les gens de l'Est et les gens de l'Ouest ont une direction de prière qui est l'Enceinte Sacrée et donc (il y a l'Expression d'Allah)

19

moyens : c'est la direction de prière à Allah, (Lo ! Allah est Global) concernant la direction de prière, (la Connaissance Tout-) de leurs intentions.

[2:116]

Alors Allah mentionne les revendications des Juifs et des chrétiens qu'Ezra et Jésus sont les fils d'Allah, en disant : (Et eux) les Juifs et les chrétiens (dites : Allah a pris à Lui-même un Fils) Ezra et le Messie (Jésus). (Soyez Il glorifié !) Il est loin exalté pour avoir un fils ou un partenaire (Et même) ce n'est pas comme ils disent, (mais ce qui est dans les cieux et la terre) de la création (est Son) sont Ses domestiques. (Tous sont serviles à Lui) relié à Lui par l'obligation de servitude et la déclaration de Son Unité.

[2:117]

(Le Créateur des cieux et de la terre !) Il les a créés quand ils n'étaient rien auparavant. (Quand Il décrète une chose) quand Il veut créer un enfant sans un père, comme Jésus, (Il saith à cela seulement : Soyez !) être un enfant sans un père, comme Adam était sans un père ou une mère, (Et c'est).

[2:118]

(Et ceux qui n'ont aucune connaissance) qui ne savent pas l'Unité d'Allah, c-à-d les Juifs (dites : Pourquoi doth pas Allah nous parle) directement, (ou un signe nous viennent) un signe confirmant le prophethood de Muhammad (pbuh) ; pour alors, nous croirions sûrement ? (Même ainsi, puisqu'ils parlent maintenant, a parlé) les mots semblables (ceux avant eux) leurs ancêtres. (Leurs cœurs sont tous pareils) leurs mots et cœurs sont le même. (Nous avons expliqué les révélations) les signes : les commandes, les prohibitions et vos traits dans Torah (pour les gens qui sont sûrs) qui croient.

[2:119]

(Lo ! Nous avons envoyé vous) O Muhammad (avec la Vérité) avec Qur'an et la déclaration de l'Unité d'Allah, (un bringer de nouvelles contentes) que le Paradis doit être pour les croyants (et un warner) contre l'enfer pour ceux qui refusent de croire en Allah. (Et on ne demandera pas à vous des propriétaires de tourments de l'enfer) il n'est pas approprié auquel vous devriez demander des habitants d'enfer ; et on dit que cela signifie : ne demandez pas le pardon des habitants d'enfer.

[2:120]

(Et les Juifs) Les Juifs de Medina (ne sera pas content de vous, ni va des chrétiens) les chrétiens de Najran, (avant que vous suivions leur credo) leur religion et direction de prière. (Dites) O Muhammad ! (Lo ! Les conseils d'Allah sont des Conseils) la Religion d'Allah est l'Islam et la direction d'Allah de prière est Ka'bah. (Et si vous shouldst suivent leurs désirs) leur religion et direction de prière (après que la connaissance qui est venue à vous) que la Religion d'Allah est l'Islam et Sa direction de prière sont Ka'bah, (alors wouldst vous avons d'Allah) de Son châtiment (aucun ami de protection) personne pour vous profiter (ni l'aide) pour vous sauver de ce châtiment.

[2:121]

Allah a mentionné alors les croyants parmi les gens du Livre : 'Abdullah Ibn Salam et ses compagnons, Bahirah le Moine et Negus et ses disciples, en disant : (Ceux à qui Nous avons donné la Sainte Écriture) donné la connaissance de la Sainte Écriture, c-à-d Torah, (qui l'a lu avec la lecture de droit) le décrivent comme c'est et ne le changez pas : en exavançant ce qui est légal et illégal, ses commandes et prohibitions à qui que ce soit qui leur demande et ils agissent plus loin selon ce qui est clair et non équivoque et croyez dans que qui est équivoque là-dedans, (ceux y croient) dans Muhammad et Qur'an. (Et qui y refuse de croire) dans Muhammad et Qur'an, (ceux sont ils qui sont des perdants) qui y sont dupés ils perdent tant ce monde que le monde pour venir.

[2:122]

20

Allah mentionne alors Son service sur les Enfants de l'Israël, en disant : (O Enfants de l'Israël !) O les Enfants de Jacob (Se souviennent) se souviennent (Mon service avec quoi je vous ai préférés) a préféré vos ancêtres en les délivrant du Pharaon et de ses gens aussi bien que par les bénédictions et les générosités avec lesquelles je les ai préférés (et comment je vous ai préférés) avec l'Islam (aux mondes) les gens de votre temps.

[2:123]

(Et faites attention à un jour) craignez le tourment d'un jour, c-à-d le Jour de Jugement (quand aucune âme ne va dans rien profiter d'un autre) aucune âme non croyante ne sera capable de faire démarrer n'importe quoi d'une autre âme non croyante ; on dit aussi que cela signifie : aucune âme vertueuse ne sera capable de faire démarrer n'importe quoi d'une autre âme vertueuse ; et on dit que cela signifie : aucun père ne sera capable de faire démarrer n'importe quoi de son fils et aucun fils ne sera capable de faire démarrer la

punition d'Allah de son père, (la compensation n'en sera non plus acceptée) aucune rançon ne sera acceptée, (l'intercession n'y sera non plus utile) aucun intercesseur n'intercédera pour elle : pas un ange proche, un messager envoyé ou un domestique vertueux ; (on ne les aidera non plus) sera prévenu d'à ce quoi ils feront face.

[2:124]

Allah a mentionné alors Son service sur Abraham, Son ami intime, en disant : (Et quand son Seigneur a jugé Abraham avec quelques mots) Il lui a ordonné de réaliser dix traits : cinq par rapport à sa tête et cinq à son corps, (et il les a réalisés) il s'est conformé. On dit aussi que (Et quand son Seigneur a jugé Abraham avec quelques mots) les moyens : avec chaque mot simple il a prié à Allah, (Il a dit) à lui : (Lo ! Je vous ai nommés un chef pour l'humanité) un vice-gérant que les gens peuvent vous imiter. (Il) Abraham

(a dit : Et de ma progéniture) font de mes vice-gérants de progéniture que les gens imiteraient ? (Il) Allah

(a dit : Ma convention) avec vous et Ma promesse à vous et l'honneur et la clémence que j'ai accordée sur

vous (inclut pas des malfaiteurs) parmi votre progéniture ; on dit aussi que cela signifie : Ma convention

n'inclura pas les malfaiteurs dans Ci-après mais elle les inclura dans cette vie.

[2:125]

Allah a ordonné alors aux gens de l'imiter, en disant : (Et quand Nous avons rendu la Maison un recours) un endroit pour tourner à (pour l'humanité) par quoi ils peuvent tourner et avoir une grande envie (et un sanctuaire) pour qui que ce soit qui y entre : (Prenez)-le, O la communauté de Muhammad ! (comme votre lieu de culte l'endroit où Abraham était (pour prier)) un endroit par quoi vous rendez la prière. (Et Nous nous sommes imposés un devoir sur) a commandé (Abraham et Ishmael : Purifiez Ma maison) des idoles (pour ceux qui se promènent et ceux qui méditent là-dedans) ceux qui vivent là (et ceux qui courbent et s'abattent) ceux qui exécutent les cinq prières quotidiennes, sans tenir compte de leur pays d'origine.

[2:126]

(Et quand Abraham a prié : Mon Seigneur ! Rendez-le une région de sécurité) sans trouble (et accordez sur ses fruits des gens) de différentes sortes de fruit, (tels d'entre eux comme croient dans Allah et le dernier jour) dans la résurrection après la mort, (Il) Allah (a répondu : Quant à lui qui refuse de croire) aussi, (je le quitterai dans le contentement pendant quelque temps) je le prévoirai un peu dans cette vie, (alors je le contraindrai) le forcent (à la mort de feu, la fin d'un voyage infortuné !) auquel il doit venir.

[2:127]

(Et quand Abraham et Ishmael levaient la fondation de la Maison) a construit la fondation de la Maison et Ishmael l'aidait et quand ils ont fini, ils ont prié : (Notre Seigneur !) O notre Seigneur ! (Acceptez de nous) le bâtiment de Votre maison. (Lo ! Vous, seulement Vous, art l'Auditeur) de notre prière, (Knower) de la réponse à cette prière ; on dit aussi que cela signifie : Knower de notre intention dans la construction de Votre maison.

[2:128]

21

(Notre Seigneur !) O notre Seigneur ! (Et rendez-nous soumis) docile et sincère (à Vous) en ne vous attribuant pas de partenaires et par le biais du fait de vous vénérer (et de notre graine une nation soumise) docile et sincère (à Vous) en ne vous attribuant pas de partenaires et par le biais du fait de vous vénérer, (et nous montrent nos rites) nous enseignent les rites de notre pèlerinage, (et cédez vers nous) donnez sur

nos défauts. (Lo ! Vous, seulement Vous, l'art le fait de Céder) Vous qui donne sur les défauts, (le Charitable) vers les croyants.

[2:129]

(Notre Seigneur !) O notre Seigneur (Et soulèvent dans leur milieu) la progéniture d'Ishmael (un Messager parmi eux) de leur propre lignage (qui doit leur réciter Vos révélations) Qur'an, (et leur enseignera la Sainte Écriture) Qur'an (et la sagesse) le légal et l'interdit (et les rendra purs) des péchés à la déclaration de l'Unité de Dieu. (Lo ! Vous, seulement Vous, l'art le Puissant) Qui est vengeur contre qui que ce soit qui ne répond pas à Votre Messager que Vous leur avez envoyé, (le Sage) dans le fait d'envoyer le Messager. Et Allah a répondu à ses prières et leur a envoyé à Muhammad (pbuh) ; et ce sont les mots avec lesquels Allah l'a jugé et il les a réalisés en les demandant à Allah dans sa prière.

[2:130]

(Et qui abandonne à la religion d'Abraham) renonce à la Religion d'Abraham et ses pratiques (sauvez-le qui befooleth lui-même ?) s'est ruiné, est devenu fol ou est fou ? (En vérité Nous l'avons choisi) c-à-d Abraham (dans le monde) en le prenant comme un ami ; comme on dit que cela signifie : Nous l'avons choisi dans ce monde en accordant sur lui prophethood, Islam et belle progéniture, (et lo ! Dans Ci-après il est parmi les vertueux) avec ses ancêtres, les messagers, dans le Paradis.

[2:131]

(Quand son Seigneur lui a dit) quand il est venu de la fosse de feu : (La capitulation) dit spécifiquement : il n'y a aucun Dieu sauvent Allah ! (Il a dit : j'ai capitulé au Seigneur des Mondes) je me soumets au Seigneur de tous les mondes et déclare qu'Allah est Un seul Dieu, sans partenaire. On dit aussi que quand Abraham a invité ses gens à admettre qu'Allah est Un sans partenaires, son Seigneur lui a dit :

rendez votre Religion et travaux sincères à Allah ; et il a répondu : je rends ma Religion et travaux sincères au Seigneur des mondes. Et on dit aussi que quand Abraham a été lancé dans le Feu, son Seigneur lui a dit : rendez votre religion et travaux sincères à Allah ; il a répondu : je me conforme et rends ma Religion et travaux sincères à Allah, le Seigneur de tous les mondes.

[2:132]

(Le même a fait Abraham enjoignent) a enjoint qu'il n'y ait aucun Dieu sauf Allah (sur ses fils) quand il mourait, (et aussi Jacob) il a aussi enjoint ses enfants avec le même : (O mes fils ! Lo ! Allah a choisi pour vous la (vraie) religion) la Religion d'Islam ; (mourez donc pas sauvent comme les hommes qui ont capitulé) tiennent vite à l'Islam jusqu'à ce que vous mouriez comme les musulmans, sincères à Lui dans votre vénération et dans votre déclaration d'Unité divine.

[2:133]

Alors Allah a mentionné la dispute parmi les Juifs concernant la religion d'Abraham, en disant : (Ou étaient vous sommes témoins) ou étaient vous, O l'assemblage de Juifs, le présent (quand la mort est venue chez Jacob) concernant ce qu'il a enjoint ses enfants, c-à-d s'il les a ordonnés de suivre le Judaïsme ou l'Islam, (quand il a dit à ses fils : Qu'adorerons-vous après moi ?) après que je meurs ? (Ils ont dit : Nous adorerons votre Dieu) nous adorons, (Dieu de vos pères, Abraham, Ishmael et Isaac, un Dieu) c-à-d nous adorons un Dieu, (et à Lui nous avons capitulé) nous admettons pour l'adorer et déclarer qu'il y a seulement un vrai Dieu.

[2:134]

(Ceux sont les gens) un groupe des gens (qui ont décéder) a péri. (Leur est que qu'ils ont gagné) de la

bonté (et vôtre est cela que vous gagnons) de la bonté. (Et on ne vous demandera pas) le Jour

22

du Jugement (de ce qu'ils avaient l'habitude de faire) ou disent.

[2:135]

Allah a mentionné après cela la dispute des Juifs et des chrétiens avec les croyants, en disant : (Et ils disent) c-à-d les Juifs : (Soyez des Juifs) vous devez être guidé de l'erreur (ou les chrétiens) et les chrétiens disent aussi le même, (alors vous serons correctement guidés. Dites) à eux, O Muhammad : ce n'est pas comme vous prétendez : (Et même, mais la religion d'Abraham, le droit) le musulman ; suivez plutôt la religion d'Abraham, le droit, le musulman, le sincère et seul alors vous serez guidé, (et il n'avait pas de l'idolaters) c-à-d il n'a pas suivi la religion des Juifs ou des chrétiens.

[2:136]

Alors Il a enseigné aux croyants le sentier d'Unité divine pour que les Juifs et les chrétiens aient une indication de ce que cette Unité divine signifie, en disant : (Dites (O les musulmans) : Nous croyons dans Allah et que qui nous est révélé) c-à-d dans Muhammad et Qur'an (et que qui a été révélé à Abraham) c-à-d nous croyons dans Abraham et sa Sainte Écriture, (et Ishmael) et nous croyons dans Ishmael et sa Sainte Écriture, (et Isaac) et dans Isaac et sa Sainte Écriture, (et Jacob) et dans Jacob et sa Sainte Écriture, (et les tribus) et dans les fils de Jacob et de leurs Saintes Écritures, (et que que Moses et Jésus ont reçu) c-à-d nous croyons dans Moses et Torah et dans Jésus et l'Évangile, (et que que les Prophètes ont reçu) nous croyons aussi dans tous les prophètes et leurs Saintes Écritures (de leur Seigneur. Nous ne faisons aucune distinction entre aucun d'entre eux) qu'Allah leur a envoyé comme les prophètes pour enseigner l'Unité divine, (et à Lui nous avons capitulé) nous admettons que nous l'adorons et déclarons qu'il y a seulement un vrai Dieu.

[2:137]

(Et s'ils) c-à-d les gens du Livre (en croient dans le pareil que vous croyez) dans tous les prophètes et leurs Saintes Écritures (sont alors ils le droit guidé) de l'erreur par le suivant la religion de Muhammad et d'Abraham. (Mais s'ils se détournent) refusent de croire dans tous les prophètes et leurs Saintes Écritures, (sont alors ils dans le schisme) dans le conflit avec la vraie religion, (et Allah suffira à vous (pour la défense) contre eux) Allah soulèvera leur fardeau de vous, en tuant et en les expulsant. (Et Il est l'Auditeur) de ce qu'ils disent, (Knower) de leur punition.

[2:138]

((Nous prenons notre) la couleur d'Allah) c-à-d suivez la Religion d'Allah, (et qui est mieux qu'Allah lors de la coloration) mieux que la Religion d'Allah. (Et Nous sommes Ses adorateurs) dites : nous sommes des monothéistes et admettons que nous l'adorons et déclarons qu'il y a seulement un vrai Dieu.

[2:139]

(Dites), O Muhammad, ((aux gens de la Sainte Écriture) vous contestent avec nous) vous disputez-vous avec nous (concernant Allah) concernant la Religion d'Allah (quand Il est notre Seigneur et votre Seigneur ?) quand Allah est notre Seigneur et vôtre ? (Nôs sont nos travaux) nous avons notre religion (et vôtre votre travail) votre religion. (Et nous sommes sincères (dans notre foi) dans Lui) nous admettons que nous l'adorons et déclarons qu'il y a seulement un vrai Dieu.

[2:140]

(Ou dites-vous) O les Juifs et les chrétiens (qu'Abraham et Ishmael et Isaac et Jacob et les tribus) les enfants de Jacob (étaient des Juifs ou des chrétiens) comme vous prétendez ? (Dites) à eux, O Muhammad ! (Savons-vous le mieux, ou Allah doth ?) savez-vous le mieux de leur religion ou Allah ? Allah nous a déjà informés du fait qu'Abraham n'était pas un Juif, ni un chrétien. (Et qui est plus injuste) dans son incrédulité et Allah vis-à-vis plus insolent et audacieux (qu'il qui cache un témoignage quel il a reçu d'Allah) dans Torah concernant le prophethood de ce Prophète (pbuh) ? (Allah est assez conscient) insouciant (de ce que vous faisons) du fait de dissimuler votre témoignage.

[2:141]

23

(Ceux sont les gens) un groupe des gens (qui ont décéder) a péri ; (leur est que qu'ils ont gagné) de la bonté (et vôtre est cela que vous gagnons) de la bonté. (Et on ne vous demandera pas) le Jour de Jugement (de ce qu'ils avaient l'habitude de faire) dans ce monde.

[2:142]

(Les fous des gens) l'ignorant parmi les Juifs et idolaters arabe (dira : ce qui les a tournés) les a faits changer (de Qiblah qu'ils ont observé autrefois) sauf qu'ils veulent mal tourner à la religion de leurs ancêtres ; on dit aussi que cela signifie : il n'y avait aucune raison de tourner de la direction dans laquelle ils ont prié, c-à-d Jérusalem ? (Dites) O Muhammad ! (à Allah appartiennent l'Est) priant à Ka'bah (et l'Ouest) la prière que vous avez priée en direction de Jérusalem - tous les deux sont avec la commande d'Allah. (Il guide qu'Il va à un sentier droit) Il confirme qu'Il les testaments sur une Religion droite et une direction de prière.

[2:143]

(Ainsi) c-à-d juste au moment où nous vous avons honorés de la Religion d'Abraham (l'Islam) et sa direction de prière (Nous vous avons nommés une nation du milieu) une communauté centrale, (que vous êtes des témoins) pour les prophètes (sur l'humanité et que le Messager) Muhammad (pbuh) (peut être un témoin sur vous) que vous êtes droit et suivez le sentier droit. (Et Nous avons nommé) changé (Qiblah que vous avons observé autrefois) a prié vers pour une période de 19 mois (seulement que Nous pourrions savoir) voient et distinguent (lui qui followeth le Messager) concernant Qiblah, (de lui qui turneth) mal tourne (sur ses talons) à son ancienne religion et direction de prière. (En vérité cela) le changement de Qiblah (était un dur (l'épreuve) sans ceux qu'Allah a guidés) dont les cœurs Allah avaient protégé. (Mais ce n'était pas le but d'Allah que votre foi devrait être en vain) qu'Il contrarie votre foi comme c'était avant l'abrogation de décisions juridiques ; et on dit aussi que cela signifie : ce n'est pas le but d'Allah de contrarier votre foi mais plutôt Son but est d'abroger les décisions juridiques qui conduisent votre foi ; et on dit aussi que cela signifie : Allah n'a pas contrarié vos prières vers Jérusalem mais Il a abrogé la décision qui a exigé que vous ayez prié vers Jérusalem, (pour Allah est plein de la pitié, Charitable) dans lequel Il ne contrarie pas votre foi comme c'était avant l'abrogation de décisions juridiques (vers l'humanité) vers les croyants.

[2:144]

Allah mentionne alors la supplication de Son Prophète concernant le changement de Qiblah vers Mecca, en disant : (Nous avons vu le fait de tourner de votre visage au ciel (pour les conseils, O Muhammad)) le fait de tourner votre vue au ciel anticipativement à Gabriel descendant pour annoncer le changement de Qiblah. (Et maintenant sûrement Nous ferons vous tourner (dans la prière) vers Qiblah qui est cher à

vous) que vous aimez, à savoir, Qiblah d'Abraham. (Tournez ainsi votre visage) quand dans la prière (vers le Lieu de culte Inviolable et vous (O les musulmans), wheresoever vous pouvons être) si sur la terre ou dans la mer, (tournent vos visages (quand vous prions)) dans la prière (vers cela. (Lo ! Ceux qui ont reçu la Sainte Écriture savent que) l'Enceinte Sacrée (est la Vérité de leur Seigneur) est Qiblah d'Abraham mais ils dissimulent ce fait. (Et Allah est assez conscient) insouciant (de ce qu'ils font) de ce qu'ils dissimulent.

[2:145]

(Et même si vous broughtest à ceux qui ont reçu la Sainte Écriture toutes les sortes de présages) tous les signes auxquels ils ont demandé de vous, (ils ne suivraient pas votre Qiblah) ils ne prieraient pas vers votre Qiblah, ni embrasseraient votre Religion, (vous ne pouvons non plus être un disciple de leur Qiblah) vous ne pouvez non plus prier vers Qiblah des Juifs ou des chrétiens ; (ni sont certains d'entre eux les disciples d'autres) certains d'entre eux ne vont non plus prier vers Qiblah des Juifs et des chrétiens. (Et si vous shouldst suivent leurs désirs) après avoir été prévenu et priez vers leur Qiblah (après que la connaissance qui vous est venue) que l'Enceinte Sacrée est Qiblah d'Abraham, (alors sûrement) si vous le faites alors sûrement (wert vous des scélérats) qui se font du mal.

[2:146]

24

Alors Allah mentionne les croyants des gens du Livre, en disant : (Ceux à qui Nous avons donné la Sainte Écriture) a donné la connaissance de Torah, 'Abdullah ibn Salam et ses disciples (reconnaissent) connaissent Muhammad (pbuh) avec sa description et traits (puisqu'ils reconnaissent leurs enfants) au beau milieu d'autres enfants. (Mais lo ! Un parti d'entre eux) des gens du Livre en le sachant (sciemment) exister dans leur Livre (dissimulent la Vérité) dissimulent la description et les traits de Muhammad (pbuh).

[2:147]

(C'est la Vérité de votre Seigneur (O Muhammad)) que vous êtes un Prophète envoyé par Allah. (Ne soyez pas ainsi vous de ceux qui vacillent) qui doutent s'ils savent ou non.

[2:148]

(Et chacun a un but) à chaque adhérent d'une religion Qiblah (vers lequel il turneth) il fait face selon son propre caprice ; on dit aussi que cela signifie : à chaque prophète Qiblah, qui est Ka'bah, vers lequel on lui ordonne de faire face ; (rivalisez ainsi entre eux dans de bons travaux) hâtez-vous ainsi, O la communauté de Muhammad, pour faire des actes d'obéissance plus qu'autre nation. (Wheresoever que vous pouvez être) sur la terre ou en mer, (Allah apportera vous tous ensemble) vous rassemblent et vous récompensent des bons travaux que vous avez exécutés. (Lo ! Allah est Capable de faire toutes les choses) comme le fait de rassembler vous aussi bien que d'autres choses.

[2:149]

(Et whencesoever vous comest en avant (pour la prière, O Muhammad) tournent votre visage) dans la prière (vers le Lieu de culte Inviolable ; Lo ! Cela) le Lieu de culte Inviolable (est la Vérité de votre Seigneur) c'est Qiblah d'Abraham, Allah le bénissent. (Et Allah est assez conscient) insouciant (de ce que vous faisons) de ce que vous dissimulez de Qiblah d'Abraham et d'autres choses.

[2:150]

(Whencesoever vous comest en avant) vous êtes à (tournez votre visage) dans la prière (vers le Lieu de

culte Inviolable ; et wheresoever que vous pouvons être (O les musulmans)) sur la terre ou en mer (tournent vos visages) dans la prière (vers cela (quand vous prions) pour que les hommes) 'Abdullah Ibn Salam et ses Compagnons (ne peut avoir aucun argument contre vous) concernant le changement de Qiblah parce que dans leur Sainte Écriture le Lieu de culte Inviolable était Qiblah d'Abraham ; donc si vous priez vers cela, ils n'auront aucun argument contre vous, (sauvez tels d'entre eux aussi bien que l'injustice) ni irait ceux qui ont commis une infraction avec leurs mots ont tout argument contre vous et ceux-ci ont inclus Ka'b Ibn Ashraf et idolaters arabe (-Les craignent pas) concernant le changement de Qiblah, (mais craignez-moi) dans le départ de vieux Qiblah (-pour que je puisse accomplir Ma grâce sur vous) en vous donnant Qiblah comme j'ai accompli pour vous votre Religion, (et que vous être guidé) vers Qiblah d'Abraham.

[2:151]

(Même comme Nous vous avons envoyé à un Messager) se souviennent de Moi puisque j'ai envoyé à un Messager (parmi vous) de votre propre lignage, (qui vous récite Nos révélations) c-à-d Qur'an : ses commandes et prohibitions (et les provoqués vous pour grandir) vous nettoient de péché par l'Unité divine, le pauvre et dû et alms, (et vous enseigne la Sainte Écriture) Qur'an (et la sagesse) le légal et l'interdit, (et vous enseigne) des décisions juridiques, les punitions juridiques et les histoires de nations passées (cela que vous savions pas) avant la révélation de Qur'an et la venue de Muhammad (pbuh).

[2:152]

(Souvenez-vous donc de Moi) par le biais de la performance d'actes d'obéissance, (je me souviendrai de vous) en vous accordant le Paradis ; et on dit aussi que cela signifie : souvenez-vous de Moi dans le temps d'aisance, je me souviendrai de vous aux temps d'épreuve. (Remerciez-moi) pour les bénédictions j'ai accordé sur vous, (et rejetez-moi pas) ne pas s'arrêter

25

en remerciant pour ces bénédictions.

[2:153]

(O vous qui croyons ! Cherchez l'aide dans la ténacité) réaliser les obligations d'Allah et s'abstenir des infractions et des travaux honteux (et la prière) et avec les prières surérogatoires abondantes la nuit et pendant le jour pour venir propre du péché. (Lo ! Allah est avec le dévoué) Il aide et protège le dévoué des travaux honteux.

[2:154]

Allah mentionne par la suite l'adage des hypocrites apropos les martyrs de Badr, Uhud et toutes les autres batailles : « Est mort ainsi-et-ainsi et a perdu tout le confort et le bonheur », cela pour aggraver des croyants sincères et donc Allah dit : (Et appelez pas ceux qui sont tués dans la voie d'Allah) dans l'obéissance d'Allah, le Jour de Badr ou dans autre bataille (« morte ») comme autres gens morts. (Et même ils vivent) ils vivent plutôt comme ceux qui vivent dans le Paradis, étant fourni le confort et les générosités, (seulement vous percevons pas) vous n'êtes pas conscient de l'honneur accordé sur eux ou de leur état réel.

[2:155]

Alors Il a mentionné Son procès au croyant, en disant : (Et sûrement Nous vous jugerons) vous évaluent (avec quelque chose de peur) la peur de l'ennemi (et la faim) dans les années de sécheresse, (et la perte

de richesse et de vies) par le biais du meurtre, la mort et les maladies (et les récoltes) et la perte de récoltes ;

[2:156]

mais alors Il a dit : (mais donnez) O Muhammad (les nouvelles contentes au dévoué, qui disent, quand une malchance) comme ceux j'ai mentionné (les frappe : lo ! Nous sommes Allah) nous sommes les esclaves d'Allah (et lo ! À Lui nous revenons) après être morts ; et si nous ne sommes pas contents de Son décret, Il ne sera pas content de nos travaux.

[2:157]

(Tel) ceux qui ont ces traits (sont ils sur qui sont des bénédictions) le pardon (de leur Seigneur) dans ce monde, (et la clémence) dans cela ils ne sont pas tourmentés dans Ci-après. (Et tels sont ils qui sont correctement guidés) se souvenir que nous sommes Allah et à Lui nous reviendrons.

[2:158]

Allah mentionne alors l'aversion des croyants de départ entre al-Safa et al-Marwah devant les idoles qui ont été placées là, en disant : (Lo ! Al-Safa et al-Marwah) al-Safa se promenant et al-Marwah (sont parmi les rites d'Allah) parmi les rites de pèlerinage qu'Allah, Exalté est Il, ont commandé. (Ce n'est donc aucun péché) on ne commet aucune transgression (pour lui qui est sur le pèlerinage à la Maison ou à visiteth cela, pour faire le tour d'eux (comme le coutume païen est). Et lui qui le bien doeth de son propre accord) et qui que ce soit qui exécute des travaux supplémentaires autre que cette obligation d'aller entre al-Safa et al-Marwah, (Lo ! Allah est Affectueux) accepte de tels travaux, (Conscients) de vos intentions ; on dit aussi que cela signifie : Allah accepte le plus petit de vos travaux et Sa récompense est riche.

[2:159]

(Ceux qui cachent les preuves) les commandes, les prohibitions et les signes mentionnés dans Torah (et les conseils) c-à-d la description donnée là de Muhammad (pbuh) et de son trait (que Nous avons révélé) exavancé, (après que Nous avions précisé) aux Enfants de l'Israël (dans la Sainte Écriture) dans Torah :

(tel sont maudits d'Allah) Allah les tourmentera dans la tombe (et sont maudits de ceux qui ont le pouvoir de maudire) tout l'être créé, sauvez des êtres humains et un djinn, les maudira sur l'audition de leurs cris de la tombe.

[2:160]

26

(Sauf tels d'entre eux comme se repentent) du Judaïsme (et s'amendent) adorent Allah seul sans lui attribuer tous partenaires (et font le manifeste) les traits et la description de Muhammad. (Ceux-ci c'est vers ce qui je cède) donnent sur leurs transgressions passées. (Je suis le fait de Céder) vers ceux qui se repentent, (le Charitable) vers lui qui meurt dans un état de repentir.

[2:161]

(Lo ! Ceux qui refusent de croire et meurent pendant qu'ils sont des incroyants) dans Allah et Son Messager ; (sur eux est le fléau d'Allah) le tourment d'Allah (et des anges) le fléau des anges (et des hommes combinés) les fléaux dirigés par les croyants l'un vers l'autre finiront comme les fléaux sur ces incroyants.

[2:162]

(Ils habitent jamais là-dedans) c-à-d dans ce fléau. (La mort ne sera pas éclaircie pour eux) elle ne sera pas soulevée ou réduite, (ils ne seront non plus amnistiés) leur tourment ne sera pas reporté.

[2:163]

Allah déclare alors Son Unité parce que les incroyants ont nié cette Unité divine, en disant : (Votre Dieu est un Dieu) sans fils ou partenaire ; (il n'y a aucun Dieu sauvent Lui, le Bienveillant) l'Offre, (le Charitable) le Compatissant.

[2:164]

Alors Il a mentionné le signe de Son Unité divine, en disant : (Lo ! Dans la création des cieux et de la terre) c-à-d dans leur réalisation ; ou puisque l'on le dit : dans la réalisation de ce qui est dans eux, (et la différence de nuit et de jour) dans l'alternance de nuit et de jour et dans l'augmentation et la diminution de leur durée, (et les navires qui dirigent sur la mer avec ce qui est utile aux hommes) dans leurs moyens d'existence, (et l'eau) la pluie (qu'Allah sendeth en bas du ciel, en reprenant connaissance ainsi) par la pluie (la terre après sa mort) après avoir souffert par la sécheresse et avoir été asséché, (et se le fait de disperser) créant (toutes les sortes de bêtes) le mâle et la femelle (là-dedans et l'ordonnance des vents) dans le changement de la direction du vent vers le droit et vers le quitté, en venant quelquefois de l'Est et quelquefois de l'Ouest, en portant quelquefois le tourment et quelquefois la clémence : (et les nuages dociles) servile (entre le ciel et la terre) Il dit : en tout ceux-ci (sont des signes) les indications de l'Unité divine du Seigneur (pour les gens qui ont le sens) qui croient qu'ils sont d'Allah.

[2:165]

Allah mentionne après cela l'amour des incroyants pour leurs objets de vénération dans ce monde et comment ils se désavouent dans Ci-après, en disant : (Pourtant de l'humanité) c-à-d les incroyants (sont certains qui prennent à eux-mêmes) qui adorent (les rivaux à Allah) des idoles, (l'amour d'eux avec un amour comme (ce qui est le dû) d'Allah) comme l'amour que les croyants sincères ont pour Allah (-Ceux qui croient sont plus dévoués) plus durable (dans leur amour pour Allah) que sont les incroyants vis-à-vis leurs idoles ; on dit aussi que ce vers a été révélé des hypocrites qui ont enterré leur or et argent ou l'ont caché dans les grottes ; et on dit aussi que cela signifie : ils ont pris leurs chefs comme Dieux (-que ceux qui font le mal avaient mais connu) si seulement l'idolaters savait, (quand ils voient la mort) le Jour de Jugement, (que le pouvoir) et pourrait et l'invincibilité (belongeth entièrement à Allah et qu'Allah est sévère dans la punition !) dans Ci-après - s'ils le savaient, ils auraient cru certainement dans ce monde.

[2:166]

(Quand ceux qui ont été suivis) les chefs (désavouent ceux qui ont suivi (eux)) le modeste parmi les gens, (et ils voient) tant les chefs que le modeste (la mort) dans Ci-après, (et tous leurs buts) les promesses et l'affinité qui étaient entre eux dans ce monde (l'effondrement avec eux).

[2:167]

27

(Et ceux qui n'étaient pas que des disciples) c-à-d le modeste (dira : Si un retour) à ce monde (étaient possibles pour nous, nous les désavouerions) désavouent les chefs dans ce monde (même comme ils nous ont désavoués) dans Ci-après. (Va ainsi Allah leur montrer leurs propres actes comme l'angoisse) comme les regrets (pour eux) dans Ci-après, (et eux) les chefs et ceux qui les ont suivis (n'émergera pas

du Feu).

[2:168]

Allah mentionne alors la légalité de cultiver la terre et lever le betail, en disant : (O humanité) O les gens de Mecca ! (Mangez-en qui est légal et sain) qui n'est pas interdit par Allah (dans la terre) de ce qui est cultivé dans les terres et du betail, (et suivez pas les pas du démon) les embellissements et les chuchotements du démon concernant l'illégalité de la culture de terre et de lever le betail. (Lo ! Il est un ennemi ouvert pour vous) dont l'inimitié vers vous est tout à fait le manifeste.

[2:169]

(Il) le démon (enjoineth sur vous seulement le mal) les méchants travaux (et le répugnant) les transgressions, (et que vous devrions répéter) sont (concernant Allah ce ce que vous savons pas).

[2:170]

(Et quand on le leur dit) à idolaters arabe : (Suivez-le qu'Allah a révélé) suivent la légalité exavancée par Allah concernant ce qui est cultivé et le betail levé, (ils disent : Nous le suivons où nous avons trouvé nos pères) concernant leur illégalité. (Que ! Même si leurs pères étaient entièrement inintelligents) en ce qui concerne la Religion (et n'avait aucun conseil) à la pratique d'un prophète, c'est pourquoi comment pourriez-vous les suivre ? On dit aussi que cela signifie : si leurs pères n'ont pas compris des choses dans ce monde et n'ont suivi la pratique d'aucun prophète, donc comment pourriez-vous les suivre ? On dit aussi que cela signifie : même si leurs pères n'ont compris rien de Religion et n'ont été guidés vers la pratique d'aucun prophète, comment pourraient-ils les suivre ?

[2:171]

Allah a donné alors une similitude concernant les incroyants vis-à-vis Muhammad (pbuh) l'adage : (La ressemblance de ceux qui refusent de croire) vis-à-vis Muhammad (pbuh) (est comme la ressemblance de celui qui calleth à ce que heareth rien) comme les chameaux et les moutons avec leur berger : son discours est incompréhensible à eux quand il leur dit, par exemple, mangez ou buvez (sauf un cri et un cri. Sourd) concernant la Vérité, (muette) concernant la Vérité, (aveugle) aux conseils ; c-à-d ils font semblant d'être sourds, muets et aveugles quand il vient à la Vérité et aux conseils, (donc ils n'ont aucun sens) ils ne comprennent pas la commande d'Allah et l'appel du Prophète (pbuh) aussi les chameaux et le betail ne comprend pas les mots de leur berger.

[2:172]

Alors Allah mentionne la légalité du fait de manger ce qui est cultivé sur la terre et la viande de betail, en disant : (O vous qui croyons ! Mangez des bonnes choses avec quoi Nous vous avons fourni) des choses légales que Nous vous avons données, (et rendez grâce à Allah) pour cela (si c'est (effectivement) Il que vous adorons) on dit aussi que cela signifie : si vous avez l'intention vraiment d'adorer Allah en déclarant ceux-ci être illégaux, ne les déclarez pas donc illégal, car adorer Allah implique que vous déclariez qu'ils sont légaux.

[2:173]

Alors Allah a exavancé ce qu'Il a rendu illégal pour eux, en disant : (Il vous a défendu seulement la charogne) qu'Il a ordonné pour immoler, (et le sang) et répandre le sang, (et swineflesh et ce qui a été immolé à un autre qu'Allah) ce qui est offert comme le sacrifice délibérément dans autre chose que le Nom d'Allah, c-à-d aux idoles. (Mais lui qui est conduit par nécessité) contraint à manger la charogne (aucun désir ardent)

28

ni en se révoltant ni en le déclarant légal (ni en commettant une infraction) ni en commettant le vol d'autoroute ni en le mangeant délibérément sans être conduite par nécessité, (ce n'est aucun péché pour lui) alors une telle personne, qui est contrainte à le manger sans avoir son se remplie et sans prendre n'importe quoi avec lui, n'a pas commis une infraction. (Lo ! Allah est Indulgent) qu'il a mangé plus qu'il a besoin de se préserver, (Charitable) quand Il lui a donné la dispense juridique de manger la charogne.

[2:174]

(Lo ! Ceux qui cachent n'importe quoi de la Sainte Écriture qu'Allah a révélée) ce qu'Allah a exavancé dans Torah concernant la description et les traits de Muhammad, (et l'achat) en le dissimulant (une petite augmentation avec cela) un petit profit, cela a été révélé de Ka'b Ibn al-Ashraf, Huyayy Ibn Akhtab et Judayy Ibn Akhtab (ils font un trou dans leurs ventres) ils mettent dans leurs ventres (rien d'autre que le feu) sauf l'illégal ; et on dit aussi que cela signifie : ils ne mangent rien sauf que qui se transformera en feu dans leurs ventres le Jour de Jugement. (Et Allah ne leur parlera pas) gentiment (le Jour de Résurrection, Il ne les rendra non plus purs) Il ne les absoudra pas de leurs transgressions ; on dit aussi que cela signifie : Il ne les louera d'aucune bonne façon. (Leur sera une mort pénible) un tourment pénible qui s'étendra à leurs cœurs.

[2:175]

(Ceux sont ils qui achètent l'erreur au prix de conseils) ils ont acheté l'incrédulité pour le prix de foi, (et le tourment au prix de pardon) le Judaïsme pour le prix d'Islam ; on dit aussi que cela signifie : ils l'ont choisi qui mène au Feu au lieu de ce qui mène au Paradis. (Combien constant sont ils dans leur conflit pour atteindre le Feu) comment audacieux doivent-ils creuser dans le Feu ? On dit aussi que cela signifie :

qu'est-ce qui les a rendus aussi audacieux que d'entrer dans le Feu ? Et on le dit aussi : comment ils se complaisant effectivement dans les travaux des gens du Feu.

[2:176]

(Qui est) le tourment (parce qu'Allah a révélé la Sainte Écriture) Il a envoyé en bas à Gabriel avec Qur'an et Torah (avec la Vérité) avec une exposition de la Vérité et du mensonge, mais ils ont refusé de croire. (Lo ! Ceux qui trouvent le désaccord dans la Sainte Écriture) ceux qui l'enfreignent qui est dans le Livre concernant la description et les traits de Muhammad (pbuh) et dissimule plus loin le dernier (sont dans le schisme ouvert) sont trop dans le désaccord avec les conseils.

[2:177]

(Ce n'est pas la droiture) ce n'est pas toute la droiture ; on dit aussi que (Ce n'est pas la droiture) les moyens : ce n'est pas la foi (que vous tournons simplement vos visages) dans la prière (à l'Est) vers Mecca (et l'Ouest) vers Jérusalem ; (mais vertueux est) mais la foi s'élève au fait d'approuver (il qui croit dans Allah) et on le dit aussi : les fidèles sont il qui croit dans Allah (et le dernier jour) dans la résurrection après la mort (et les anges) tous les anges (et la Sainte Écriture) tous les Livres révélés (et les prophètes) et tous les prophètes ; Allah mentionne alors les devoirs contraints après avoir mentionné la foi, en disant : (et donne sa richesse pour l'amour de Lui) la droiture après avoir déclaré que sa foi consiste en ce que l'on donne de sa richesse, en dépit du fait que l'on l'aime et désire et en a seulement un peu, (aux parents) les parents (et aux orphelins) les orphelins des croyants (et le nécessiteux) qui se tiennent à l'écart de demander l'assistance (et le voyageur) au passant, l'invité (et à ceux qui demandent) vous pour leur donner de votre richesse, (et libérer des esclaves) ceux qui ont fait un contrat pour payer pour leur liberté et ceux qui luttent dans la voie d'Allah. Après avoir mentionné les devoirs contraints, Allah mentionne les différentes prescriptions juridiques, en disant : (et observe la vénération convenable) Il dit :

la droiture, après avoir réalisé les devoirs contraints, est au parfait la performance des cinq prières

quotidiennes (et payeth les pauvres - dû) donne aux pauvres ce qui est en raison d'eux aussi bien que les choses semblables. (Et ceux qui gardent leur traité) ceux qui réalisent les promesses qui sont entre eux et leur Seigneur ou entre eux et d'autres gens (quand ils font un et le patient dans le tourment) c-à-d la peur, l'affliction et l'épreuve (et l'adversité) la maladie, la douleur et la faim (et le temps de tension) sur l'engagement dans le combat. (Tels sont ils qui sont sincères) qui ont réalisé leurs promesses. (Et tels sont Dieu craignant) qui se retiennent de casser leurs promesses.

[2:178]

29

(O vous qui croyons ! La revanche est prescrite pour vous concernant les assassinés ; le freeman pour le freeman) un freeman qui tue préméditément un autre freeman, (et l'esclave pour l'esclave) un esclave qui tue préméditément un autre, (et la femelle pour la femelle) une femelle qui tue préméditément un autre. Ce vers a été révélé concernant deux clans arabes, mais est abrogé par le vers : (une vie pour une vie) [5:45]. (Et pour lui qui est pardonné un peu par son frère) qui que ce soit qui pardonne le meurtre et prend plutôt le prix du sang, (les poursuites judiciaires selon l'usage) Allah ordonne à la personne qui demande le prix du sang pour réclamer cet argent selon l'usage expérimenté : trois ans si c'est un plein prix du sang, deux ans si c'est la moitié du prix du sang, ou un an si c'est un tiers (et le paiement à lui) la personne qui est tenue de payer le prix du sang sont commandés de donner aux gardiens de la personne assassinée ce qui est en raison d'eux (dans la gentillesse) sans le besoin d'aller devant les tribunaux ou la réalisation de cela difficile pour eux. (Ce) ce pardon (est un soulagement) l'apaisement (et une clémence de votre Seigneur) vers le tueur tel qu'il n'est pas tué. (Il qui commet une infraction après cela) après avoir pris le prix du sang et tue le meurtrier (aura une mort pénible) il doit être tué et ne sera pas pardonné ou permis de payer le prix du sang.

[2:179]

(Et il y a une vie pour vous dans la revanche) une continuation d'existence et d'une leçon, (O les hommes de compréhension) ceux qui possèdent des esprits solides parmi les gens, (que vous pouvons chasser (le mal)) que vous pouvez chasser le meurtre l'un de l'autre de peur de la revanche.

[2:180]

(Il est prescrit pour vous, quand la mort s'approche d'un d'entre vous, s'il quitte la richesse, qu'il lègue aux parents et près des parents) les parents (dans la gentillesse) plus et encore mieux aux parents. (Un devoir pour tous ceux qui chassent (le mal)) ceux qui n'attribuent aucun partenaire à Allah ; mais ce vers est abrogé par cela sur l'héritage.

[2:181]

(Et les changés de whoso) le désir de personne décédée (après qu'il l'a entendu - le péché de cela) l'obligation de cela (est seulement sur ceux qui le changent) et le décédé n'encourent aucune responsabilité. (Car Allah est l'Auditeur) du désir et des mots de décédé, (Knower) s'il le transgresse ou change ; on dit aussi que cela signifie : Il sait l'acte du testateur. Ainsi, de la peur de péché, les gens avaient l'habitude d'exécuter le désir d'une personne décédée comme c'était même quand le dernier transgressé dans cela va,

[2:182]

jusqu'à, c'est-à-dire le vers suivant a été révélé : (Mais lui qui feareth d'un testateur) sait que le testateur a commis (une clause injuste ou coupable) a commis délibérément une faute ou une transgression (et fait la paix entre les partis) entre les héritiers et le testateur, c-à-d il corrige ce qui est dans le testament en

réduisant tout legs à un maximum de tiers de la richesse, (aucun péché pour lui) il ne supporte aucun péché de cette manière. (Lo ! Allah est Indulgent) Il pardonne au décédé s'il transgresse ou fait une erreur, (Charitable) par rapport à l'acte du testateur ; on dit aussi que cela signifie : Il pardonne au testateur et Il est aussi charitable parce qu'Il a donné la dispense de réduire des legs à un tiers et a ordonné ainsi que l'on adhère à l'impartialité.

[2:183]

(O vous qui croyons ! Le jeûne est prescrit pour vous) pour un nombre spécifique de jours ; on dit que cela

signifie : le jeûne est prescrit pour vous : vous vous abstenez de manger et boire et des rapports sexuels de la prière d'aube ou à partir du temps on dort avant la prière d'aube, (même comme il a été prescrit pour ceux avant vous) pour les gens du Livre, (que vous pouvons chasser (le mal)) que vous pouvez chasser le fait de manger, le boire et les rapports sexuels après la dernière prière nocturne ou avant de dormir après la dernière prière nocturne. Cependant, c'est abrogé par les vers : (C'est rendu légal pour vous pour aller à vos femmes sur la nuit du rapide) et (et mangez et buvez jusqu'à ce que le fil blanc ne vous devienne distinct du fil noir de l'aube).

[2:184]

30

((Vite) un certain nombre de jours) 30 jours ; (et (pour) lui qui est malade parmi vous, ou sur un voyage,

(le même) le nombre d'autres jours) le laissent vite le même nombre de jours qu'il a manqués ; (et pour

ceux qui peuvent se le permettre) se permettent au rapide (il y a une rançon : l'alimentation d'un homme dans le besoin-) lui permettent de nourrir une personne dans le besoin, au lieu de chaque jour du rapide qu'il a manqué, moitié de mesure de blé. Mais c'est abrogé par l'adage d'Allah : (Et qui que ce soit qui de vous est présent, laissez-le vite le mois). On dit aussi que cela signifie : ceux qui peuvent se permettre

une rançon et ne sont pas capables aux hommes rapides, vieux et aux femmes qui sont incapables au rapide, ils devraient nourrir une personne nécessiteuse, pour chaque jour manqué de vite dans le Ramadan, moitié de mesure de blé. (Mais whoso doeth bon de son propre accord) donne plus de deux livres, (c'est mieux pour lui) du point de vue de la récompense : (et que vous sommes mieux vite pour vous) que l'offre de la rançon (si vous avons fait, mais savons-)

[2:185]

(Le mois de Ramadan est) le mois dans (qui a été révélé Qur'an) après quoi Gabriel a déprimé Qur'an entier au premier ciel, l'a dicté aux scribes parmi les anges (al-safarah) et l'est descendu ensuite à Muhammad (pbuh) jour après jour, en lui révélant quelquefois juste un, deux ou trois vers et quelquefois surah entier, (des conseils pour l'humanité) Qur'an élucide l'erreur aux gens, (et les preuves évidentes des conseils) concernant la Religion, (et le Critère (du droit et mal)) le légal et l'illégal, les décisions juridiques, les punitions juridiques et la direction loin des affaires douteuses. (Et qui que ce soit qui de vous est présent) dans les régions réglées et les non voyages, (laissez-le vite le mois. Et qui que ce soit qui de vous est malade) pendant le mois de Ramadan (ou sur un voyage, (laissez-le vite le même) le nombre de jours) à un autre temps. (Allah désire pour votre aisance) Il désire pour vous la dispense du fait de rompre le jeûne pendant que sur un voyage ; on dit aussi que cela signifie : Allah veut que vous rompiez le jeûne en voyageant ; (Il désire pas l'épreuve pour vous) Il ne désire pas pour vous l'épreuve de jeûne en voyageant ; (et (Il désire) que vous devrions accomplir la période) que vous devriez vite quand vous revenez dans votre règlement le même nombre de jours de rapides vous vous êtes cassé pendant votre voyage, (et que vous devrions grossir Allah pour vous avoir guidés) quand Il vous a guidés vers Sa religion et dispense juridique, (et que probablement vous pouvons être reconnaissants) pour que vous être reconnaissant de Son offre de vous cette dispense.

[2:186]

(Et quand Mes domestiques) les gens du Livre (questionnent vous concernant Moi) si je suis près ou loin, (alors sûrement je suis presque) informent du fait alors eux, O Muhammad, que je suis proche quand il vient à la réponse. (Je réponds à la prière du supplicant quand il me crie. Permettez-eux ainsi de me répondre) leur permettent d'obéir à Mon Messager (et croyez dans Moi) et dans Mon Messager avant la demande, (afin qu'ils puissent être menés légitimement) pour qu'ils puissent être guidés et faire répondre à leurs prières.

[2:187]

(C'est rendu légal pour vous pour aller à vos femmes sur la nuit du rapide) pour les rapports sexuels. (Ils sont des habits pour vous) un repos pour vous (et vous êtes des habits pour eux) un repos pour eux. (Allah est conscient que vous vous trompions à cet égard) ayant des rapports sexuels avec eux la nuit (et Il a rendu la clémence vers vous) Il vous a pardonné (et vous a soulagés) de votre tromperie et ne vous a pas punis. (Si) maintenant que c'est rendu légal, (tenez des rapports avec eux et cherchez-le qu'Allah a décrété pour vous) avoir un enfant vertueux ; ce vers a été révélé de 'Umar Ibn al-Khattab, (et mangez et buvez) à partir du temps les chutes nocturnes (jusqu'à ce que le fil blanc vous devienne distinct du fil noir de l'aube) c-à-d jusqu'à ce que la lumière de jour ne vous devienne distincte de l'obscurité de nuit. (Observez alors sévèrement le rapide jusqu'à la tombée de la nuit) le début de tombée de la nuit ; ce vers a été révélé de Sirmah Ibn Malik Ibn 'Adiyy (et touchez-les pas) n'ayez pas de rapports sexuels avec eux, (pendant que vous êtes à vos dévotions) dans la retraite dévote (dans les mosquées) si c'est pendant le jour ou la nuit. (Ce sont les limites imposées par Allah) de tels rapports sexuels sont une transgression contre Allah, (approchez-vous ainsi d'eux pas) abstenez-vous d'avoir des rapports sexuels avec vos femmes, pendant le jour et la nuit, pendant que vous êtes dans de telles retraites. (Ainsi Allah expoundeth Ses révélations) Ses commandes et prohibitions (à l'humanité) puisqu'Il a exavancé cette affaire (qu'ils peuvent chasser (le mal)) ils peuvent chasser le fait de commettre une infraction contre Lui. Ce vers a été révélé de

31

un groupe de Compagnons du Messager d'Allah (pbuh) parmi qui étaient 'Ali Ibn Abi Talib et 'Ammar Ibn Yasir, qui étaient dans la retraite dans la mosquée et avaient l'habitude d'aller chez leurs femmes chaque fois qu'ils avaient besoin d'eux et prennent ensuite un bain rituel et revient à la mosquée. Désormais mais on leur a interdit de faire ainsi.

[2:188]

La chose suivante a été révélée 'd'Abdan Ibn Ashwa' [al-Hadrami] et Imra' al-Qays [Ibn 'Abis] : (Et mangez pas en haut votre propriété parmi vous-même dans la vanité) par l'oppression, le vol, l'usurpation, le parjure et d'autres moyens défendus, (ni cherchent par cela à gagner l'audition des juges que vous pouvez dévorer sciemment une portion de la propriété d'autres injustement) par le biais du parjure ; Imra' al-Qays a avoué prendre de l'argent quand ce vers a été révélé.

[2:189]

(Ils demandent à vous (O Muhammad), de nouvelles lunes) ils vous demandent de l'augmentation et de la diminution de la lune. (Dites) O Muhammad ! (Ils sont des saisons fixées pour l'humanité) ils sont signe un reçu pour les gens pour qu'ils remboursent leurs dettes et savent les périodes d'attente de leurs femmes et le chronométrage de leur rapide et le brisement de leur rapide (et pour le pèlerinage) et pour le chronométrage de pèlerinage. Ce vers a été révélé de Mu'adh Ibn Jabal quand il a demandé au Prophète (pbuh) du chronométrage du pèlerinage. (Ce n'est pas la droiture) ce n'est pas un acte d'obéissance ou Pieux (que vous allons aux maisons par la défense de cela) pendant la consécration rituelle (ihram), (mais

l'homme vertueux) la personne docile pendant le temps de consécration rituelle (est il qui wardeth (du mal)) la chasse et d'autres choses. (Allez ainsi aux maisons) entrez dans les maisons (par les portes de cela) par les portes dans lesquelles vous aviez l'habitude d'entrer, (et observer votre devoir à Allah) craignent Allah pendant le temps de consécration rituelle, (que vous pouvons être réussis) pour que vous soyez la colère d'Allah épargné et la punition. Ce vers a été révélé d'un groupe de Compagnons du Prophète (pbuh) des tribus de Kinanah et de Khuza'ah, qui avait l'habitude d'entrer dans leurs maisons, pendant le temps de consécration rituelle, du dos ou du toit, comme était l'habitude pendant l'ère pré-islamique.

[2:190]

(La lutte dans la voie d'Allah) dans l'obéissance d'Allah si dans l'Enceinte Sacrée ou dans d'autres endroits (contre ceux qui luttent contre vous) contre ceux qui lancent la lutte contre vous, (mais commencent pas des hostilités. Lo ! Allah aime pas des agresseurs) Il n'aime pas ceux qui lancent le combat si dans l'Enceinte Sacrée ou dans d'autres endroits.

[2:191]

(Et faites-les périr) s'ils commencent la lutte contre vous (où que vous les trouvions) si dans l'Enceinte Sacrée ou dans d'autres endroits, (et conduisez-les) de Mecca (des endroits d'où ils vous ont conduits) quand ils vous en ont chassé, (pour la persécution) les partenaires fréquentants avec Allah et idoles vénérantes (est plus mauvais) plus méchant (que l'abattage) dans l'Enceinte Sacrée. (Et la lutte pas avec eux) ne lancent pas une lutte avec eux (au Lieu de culte Inviolable) dans l'Enceinte Sacrée (jusqu'à ce qu'ils vous attaquent là) jusqu'à ce qu'ils lancent une lutte avec vous dans l'Enceinte Sacrée, (mais s'ils vous attaquent (là)) d'abord (les font périr alors. Tel est la récompense d'incroyants) c-à-d la mort est leur récompense.

[2:192]

(Mais s'ils cessent) de leur incrédulité, association de partenaires avec Allah et tournez à Allah (alors lo ! Allah est Indulgent) vers ceux qui lui tournent, (Charitables) vers ceux qui meurent dans un état de repentir.

[2:193]

(Et luttez contre eux) s'ils lancent le combat contre vous si vous êtes dans l'Enceinte Sacrée ou pas (jusqu'à ce que la persécution ne soit plus) jusqu'à ce qu'il n'y ait pas l'association de partenaires avec Allah dans l'Enceinte Sacrée, (et la religion est pour Allah) et l'Islam et la vénération de règne d'Allah dans l'Enceinte Sacrée. (S'ils cessent) de lutter contre vous dans l'Enceinte Sacrée, (laissent alors là n'être aucune hostilité) on ne vous permet pas de les tuer (sauf

32

contre les malfaiteurs) sauf ceux qui commencent la lutte contre vous.

[2:194]

(Le mois défendu) dans lequel vous êtes entré pour exécuter le pèlerinage moindre ('umrah) (est pour le mois défendu) qu'ils vous ont empêchés d'exécuter, (et les choses défendues dans la revanche) un en représailles d'un autre. (Et celui qui attacketh vous) d'abord, dans l'Enceinte Sacrée (l'attaquent dans la manière pareille puisqu'il vous a attaqués) en les tuant. (Et observez votre devoir à Allah) et craignez Allah d'abord, (et savez qu'Allah est avec ceux qui chassent (le mal)) Il aide le dévot en leur donnant la

victoire.

[2:195]

(Passez votre richesse à la cause d'Allah) dans l'obéissance d'Allah pour exécuter le pèlerinage moindre, (et ne pas être pas jeté par vos propres mains pour ruiner) Allah dit : ne vous retenez pas de donner dans Sa cause de peur que vous ne vous ruiniez. On dit aussi que cela signifie : ne soyez pas la cause de votre propre ruine ; et on dit aussi que cela signifie : ne désespérez pas de la clémence d'Allah de peur que vous ne vous ruiniez ; (et faites bon) en passant dans la cause d'Allah ; on dit aussi que cela signifie : ayez une bonne opinion sur Allah ; et on dit aussi que cela signifie : soyez bon dans votre dépense dans la voie d'Allah. (Lo ! Allah aime le bienveillant) qui passent dans Sa cause. Les vers de (La lutte dans la voie d'Allah contre ceux qui luttent contre vous) à (et font bon. Lo ! Allah aime le bienveillant) ont été révélés des Compagnons qui étaient dans la consécration rituelle avec le Prophète (pbuh) sur leur façon d'exécuter le pèlerinage moindre après l'année d'al-Hudaybiyyah.

[2:196]

(Exécutez le pèlerinage et la visite pour Allah) pour qu'Il puisse accepter eux et cela en les rendant sincères à Lui et aussi en exécutant le pèlerinage à son achèvement final et en exécutant le pèlerinage moindre à la Maison Sacrée. (Et si vous sommes prévenus) d'exécuter le pèlerinage ou le pèlerinage moindre à cause des ennemis ou de la mal santé, (envoient alors de tels cadeaux que peut être obtenu avec l'aisance) alors vous devriez offrir n'importe quels cadeaux que vous pouvez obtenir : un mouton, une vache ou un chameau pour quitter l'Enceinte Sacrée, (et raser pas vos têtes) si vous êtes prévenu (jusqu'aux cadeaux) que vous avez envoyé (ont atteint leur destination) où il va être immolé. (Et qui que ce soit qui parmi vous est malade) et ne peut pas rester dans l'endroit où il est, alors il peut revenir à la maison avant que son cadeau atteint sa destination (ou a une maladie de la tête) ou si sa tête est infestée avec les poux, il devrait le raser. Ce vers a été révélé de Ka'b Ibn 'Ujrah qui a rasé ses cheveux quand toujours dans un état de consécration rituelle parce qu'il a été infesté avec les poux, (doit payer la rançon de jeûne) la rançon est à trois jours rapides (ou almsgiving) à six personnes nécessiteuses des habitants de Mecca (ou offrant) un mouton pour être envoyée à l'endroit d'immolation. (Et si vous sommes dans la sécurité) de l'ennemi et vous vous êtes rétabli de votre maladie, alors vous devriez l'inventer qu'Allah a rendu obligatoire sur vous dans l'année suivante, si c'est une question du pèlerinage ou du pèlerinage moindre, (alors, qui que ce soit qui contenteth lui-même avec) le parfum et les vêtements après (la visite) le pèlerinage moindre et jusqu'à ce qu'il se livre à la consécration rituelle (pour le Pèlerinage (donnera) de tels cadeaux) alors il devrait offrir un sacrifice pour faire 'Umrah avant Hajj (le barrage al-tamattu') et un sacrifice pour faire Hajj et 'Umrah simultanément (le barrage al-qaran wa'l-mut'a), si c'est un mouton, une vache ou un chameau (comme peut être eu avec l'aisance. Et qui que ce soit qui ne peut pas trouver (de tels cadeaux)) un mouton, une vache ou un chameau, (alors un rapide de trois jours) un rapide de trois jours consécutifs (pendant que sur le pèlerinage) dans les dix jours du pèlerinage, le dernier duquel étant le Jour de 'Arafah, (et de sept quand vous sommes revenus) sur votre voie à vos familles ou après que vous êtes revenu à vos familles ; (c'est-à-dire dix en tout) en échange des cadeaux. (Cela) c-à-d l'offre d'un sacrifice pour faire 'Umrah avant Hajj (est pour lui dont les gens ne sont pas présents au Lieu de culte Inviolable) dont la famille et n'est pas à la maison dans l'Enceinte Sacrée parce que les habitants de l'Enceinte Sacrée ne sont pas contraints à donner l'offre pour faire 'Umrah avant Hajj. (Observez votre devoir à Allah) craignez Allah si vous quittez ce que vous avez été commandé de faire, (et savoir qu'Allah est sévère dans la punition) vers quelqu'un qui quitte ce qu'il a été commandé de faire, si c'est l'offre de cadeaux ou le jeûne.

[2:197]

(Le pèlerinage est (dans) les mois bien connus) la consécration rituelle pour le pèlerinage survient dans les mois bien connus de Shawwal, Dhu'l-Qa'da et les dix premiers jours de Dhu'l-Hijja, (et qui que ce soit qui est disposé à

33

exécutez le pèlerinage là-dedans) qui que ce soit qui entre dans un état de consécration rituelle dans ces mois (il y a (pour être) aucune obscénité) aucuns rapports sexuels une fois dans un état de consécration rituelle (ni l'abus) aucun abus verbal ou appellation de nom (ni la conversation furieuse) entre une personne et un autre (sur le pèlerinage) quand dans un état de consécration rituelle ; on dit aussi que cela signifie : il ne doit y avoir aucun argument chauffé de l'obligatoire du pèlerinage. (Et quoi que le bien vous faisons) quoi que vous vous absteniez de si c'est l'obscénité, l'abus ou la conversation furieuse dans l'Enceinte Sacrée (Allah knoweth cela) Allah l'acceptera. (Faites ainsi la disposition pour vous-même) O les gens d'esprits solides, de la disposition de ce monde ; Allah dit ici : prenez des provisions de ce monde, O les gens d'esprits solides, ce qui est assez pour vous épargner de demander à d'autres, autrement juste se fier à Allah ; (pour la meilleure disposition pour chasser le mal) car la confiance dans Allah est la meilleure disposition dans ce monde. (Gardez-moi donc votre devoir) craignez-moi dans l'Enceinte Sacrée, (O les hommes de compréhension). Ce vers a été révélé de certaines personnes du Yémen qui avaient l'habitude d'exécuter le pèlerinage sans prendre toutes provisions avec eux. En conséquence, ils avaient l'habitude d'injustement obtenir des provisions des règlements qu'ils ont trouvés sur leur voie et dorénavant Allah les a interdits maintenant de faire ainsi.

[2:198]

(Ce n'est aucun péché) il n'y a aucune contrainte (pour vous que vous cherchons la générosité de votre Seigneur (en faisant du commerce)) en se livrant au commerce dans l'Enceinte Sacrée. Cela a été révélé d'un groupe des gens qui étaient contre l'achat et la vente dans l'Enceinte Sacrée et donc la dispense juridique a été donnée pour le permettre. (Mais, quand vous appuyez sur dans la multitude de 'Arafat) quand vous revenez de 'Arafat au monument Sacré, (souvenez-vous d'Allah) avec votre cœur et langue (par le monument Sacré. Souvenez-vous de Lui puisqu'Il vous a guidés, bien qu'auparavant) avant Muhammad (pbuh) Qur'an et Islam (vous avions du contrarié) parmi les incroyants.

[2:199]

(Accélérez alors en avant de l'endroit d'où la multitude hasteneth en avant) Il dit : revenez d'où les gens du Yémen sont revenus, (et demandez au pardon d'Allah) pour vos péchés. (Lo ! Allah est Indulgent) de ceux qui se repentent, (Charitable) vers ceux qui meurent dans un état de repentir. Cela a été révélé d'un groupe des gens appelés le « Hamsiyyun » qui n'a pas voulu appuyer sur du Lieu de culte Inviolable à 'Arafat pendant leur pèlerinage. Allah les est prévenus contre cela, en leur ordonnant d'aller chez 'Arafat et ensuite revenir de là.

[2:200]

(Et quand vous avons accompli vos dévotions) après le fait de finir les rites de votre pèlerinage, (se souviennent alors d'Allah) dites : O Allah ! (comme vous nous souvenons de vos pères) comme vous dites : père ! On dit aussi que cela signifie : souvenez-vous d'Allah pour les bénédictions qu'Il a douchées sur vous puisque vous aviez l'habitude de vous souvenir que la gentillesse de vos pères dans l'ère pré-islamique (ou avec un souvenir plus animé) se souvient de Lui plus que vous aviez l'habitude de vous souvenir de vos pères. (Mais de l'humanité est il qui saith) sur le site effectif : (« Notre Seigneur ! Donnez-nous dans le monde,) les chameaux, les vaches, les moutons, le mâle et les esclaves et la richesse » (et il n'a aucune portion dans Ci-après) du Paradis en exécutant le pèlerinage.

[2:201]

(Et d'eux est (aussi) il qui saith : « Notre Seigneur ! Donnez-nous dans le monde ce qui est bon) de la connaissance, la vénération, la conservation des péchés, le martyre et le butin (et dans Ci-après ce qui est bon) le Paradis et sa félicité, (et gardez-nous de la mort de Feu) faites démarrer de nous le tourment de la

tombe et le tourment d'enfer ».

[2:202]

(Pour ceux-ci) qui sont ainsi (il y a dans le magasin une belle portion) une grande portion dans le Paradis (de ce ce qu'ils ont gagné) de leur pèlerinage. (Allah est rapide dans le calcul) Allah dit : quand Il réprimande les gens, Son calcul est rapide ; on dit aussi que cela signifie : vite dans Sa protection. On dit que cela signifie : Sa punition est sévère vers ceux qui se vantent dans leurs travaux pieux.

[2:203]

34

(Souvenez-vous d'Allah) en disant : « Allah est grand », « il n'y a aucun Dieu sauf Allah » et « gloire être à Allah », (jours tous les nommés) pendant cinq jours : le jour de 'Arafah, le jour d'immolation et les trois jours après cela. (Alors whoso hasteneth (dans le départ)) pour revenir à sa famille (par deux jours) après le jour d'immolation, (ce n'est aucun péché pour lui) par cette précipitation, (et whoso delayeth) cela au troisième jour, (ce n'est aucun péché pour lui) par ce retard ; on dit que cela signifie : il n'y a aucun reproche sur lui à cause de ce retard et il doit partir avec ses péchés pardonnés ; (qui est pour lui que wardeth (du mal)) Il dit : la précipitation du départ est pour lui qui évite de chasser jusqu'au troisième jour. (Faites attention de votre devoir à Allah) Il dit : craignez Allah dans la prise ce qui est recherché jusqu'au troisième jour, (et savent qu'à Lui vous serons réunis) après que vous mourez

[2:204]

(Et de l'humanité il y a il dont la conversation sur la vie de ce monde plaît à vous (Muhammad)) son discours, mots et apparence extérieure vous plaisent, (et lui Allah calleth pour être témoin quant à ce qui est dans son cœur) il jure par Allah qu'il vous aime et suit ; (encore il est le plus rigide des adversaires) encore il se dispute du mensonge et est un adversaire dévoué.

[2:205]

(Et quand il turneth loin (de vous)) quand il est furieux (son effort dans la terre est de faire la malice là-dedans) en commettant des transgressions (et détruire les récoltes) et les meules de grain en les brûlant (et le betail) en les tuant ; (et Allah aime pas la malice) ou ceux qui la commettent.

[2:206]

(Et quand on le lui dit : Faites attention de votre devoir à Allah) concernant ce que vous faites, (la fierté le prend pour pécher) il s'offense à cause de sa fierté. (L'enfer installera son compte) sa destination sera l'enfer, (un endroit de reposant de mal). Ce vers a été révélé d'al-Akhnas Ibn Shurayq qui était le regard tant éloquent que bon et le Prophète (pbuh) avait l'habitude d'aimer son discours. Cette personne avait l'habitude de lui dire qu'il l'a aimé et qu'il était entièrement avec lui dans le secret et dans l'ouvert et avait l'habitude de donner son serment à cet effet. Mais il était un hypocrite et il est allégué qu'il a brûlé de quelqu'un les récoltes et a tué un âne appartenant à d'autres.

[2:207]

(Et de l'humanité est il qui se vendrait) avec sa richesse, (la recherche du plaisir d'Allah) dans la poursuite du plaisir d'Allah. Cela a été révélé de Suhayb Ibn Sinan et de ses compagnons. Il ransomed lui-même de Meccans avec son argent ; (et Allah a la compassion sur (Ses) esclaves) ceux qui ont été tués dans Mecca. Cela a été révélé des parents de 'Ammar Ibn Yasir (Yasir et Sumayyah) et d'autres qui ont été tués par

Meccan idolaters.

[2:208]

(O vous qui croyons ! Allons, tous d'entre vous, dans la soumission) viennent tous d'entre vous aux

prescriptions de la Religion de Muhammad (pbuh) ; (et suivez pas les pas du démon) suivez pas les embellissements du démon concernant l'illégalité du Sabbat, la viande de chameaux et d'autres choses. (Lo ! Il est un ennemi ouvert pour vous) dont l'inimitié est tout à fait le manifeste.

[2:209]

(Et si vous glissons en arrière après que les preuves évidentes vous sont venues) après l'exposition qui

est dans votre Sainte Écriture, (savent alors qu'Allah est Puissant) dans Sa vengeance vers quelqu'un qui ne suit pas Son Messager, (Sage) dans l'abrogation des lois de nations passées. Cela a été révélé de 'Abdullah Ibn Salam et de ses compagnons parce qu'ils ont détesté le Sabbat et la viande de chameaux

parmi d'autres choses.

[2:210]

35

(Attendez ils) les gens de Mecca (pour rien d'autre que qu'Allah devrait leur venir) le Jour de Jugement, mais cette arrivée sont sans de la modalité (bila-kayfa) (dans les ténèbres des nuages avec les anges ? Alors le cas serait déjà jugé) les gens de Paradis seraient déjà dans le Paradis et les gens d'enfer dans l'enfer. (Tous les cas retournent à Allah) les conséquences de toutes les choses retournent à Allah dans Ci-après.

[2:211]

(Demandez aux enfants de l'Israël) dites aux enfants de Jacob (combien de révélation claire Nous leur avons donné !) comment peut des temps Nous les avons adressés avec les commandes et les prohibitions et les a honorés de la Religion dans le temps de Moses, mais ils ont échangé tout cela avec l'incrédulité. (Il qui altereth la grâce d'Allah) qui que ce soit qui échange la Religion et la Sainte Écriture d'Allah avec l'incrédulité (après qu'il lui est venu) après avec ce quoi Muhammad est venu ((pour lui), lo ! Allah est sévère dans la punition) pour qui que ce soit qui refuse de croire en Lui.

[2:212]

(Est embelli la vie du monde) ce qui est dans ce monde de vie confortable (pour ceux qui refusent de croire) Abu Jahl et son entourage ; (ils font une plaisanterie de croyants) Salman [al-Farisi], Bilal [Ibn

Rabah], Suhayb [al - Rumi] et leurs croyants pareils à cause de leur pauvreté abjecte. (Mais ceux qui chassent) l'incrédulité et les partenaires attribuants à Allah : c-à-d Salman et ses croyants pareils (sera au-dessus d'eux) dans ce monde ayant un fort argument contre eux et aussi ayant le statut et la réputation

(le Jour de Résurrection. Allah donne) la richesse abondante (sans besogne assignée) sans vaciller ou

l'affectation ; on dit aussi qu'Il donne à que qui que ce soit qui Il les testaments dans le Paradis sans

besogne assignée (à qui Il va).

[2:213]

(L'humanité était) aux temps de Noah et d'Abraham (une communauté) des incroyants ; comme on dit que cela signifie : il y avait dans le temps de disciples d'Abraham de la vraie Religion (les musulmans), (et

Allah envoyé des Prophètes) des enfants de Noah et d'Abraham (comme les porteurs de bonnes nouvelles) du Paradis pour qui que ce soit qui croit dans Allah (et comme warners) de l'enfer pour qui que ce soit qui ne croit pas dans Allah, (et a révélé avec cela la Sainte Écriture) Il leur a envoyé en bas Gabriel avec la Sainte Écriture, (avec la Vérité) l'exavancement ce qui est vrai et ce qui est faux (qu'il pourrait juger) pour que chaque prophète juge par sa Sainte Écriture (entre l'humanité concernant cet où ils ont différé) dans la Religion ; on dit aussi que cela signifie : pour que la Sainte Écriture soit utilisée comme une autorité finale ; et on dit aussi que cela signifie : pour que le Prophète Muhammad (pbuh) les gouverne par la Sainte Écriture. (Et seulement ceux à qui (la Sainte Écriture) a été donné ont différé concernant elle) concernant la Religion et Muhammad (pbuh) (après que les preuves évidentes leur étaient venues) les preuves évidentes de leur propre Sainte Écriture, (par la haine un d'un autre) de l'envie pleine de ressentiment de leur partie et c'est pourquoi ils y ont refusé de croire. (Et Allah selon Son testament a guidé ceux qui croient) au moyen des prophètes (à la Vérité de ce concernant lequel ils ont différé) dans la Religion. On dit aussi que cela signifie : Allah en a protégé les croyants au moyen des prophètes ce qu'ils ont différé par les affaires de Religion et les ont dirigés du mensonge à la Vérité. (Allah guide qu'Il va) qui que ce soit qui le mérite ; et on dit aussi que cela signifie : Allah tient la société qui que ce soit qui Lui les testaments par Sa grâce et aillent (à un sentier droit) à une religion établie dont Il est content.

[2:214]

(Ou croyez-vous) O le groupe de croyants ! - faisant allusion ici à 'Uthman [Ibn 'Affan] et ses croyants pareils - (que vous entrerons dans le Paradis pendant que ne vous est pas encore venu là le pareil de (ce qui est venu à) ceux qui ont décéder avant vous ?) c-à-d sans être essayé comme étaient les croyants qui sont venus avant vous. (L'affliction) craint, les calamités, les épreuves (et l'adversité) la maladie, la douleur et la faim (leur est arrivé) les a visités, (ils ont été secoués comme avec un tremblement de terre) dans l'épreuve, (jusqu'au Messager (d'Allah)) jusqu'à ce que leur Messager (et ceux qui ont cru avec lui) ceux qui ont cru dans lui (a dit : Quand vient l'aide d'Allah) sur l'ennemi ? Allah a dit à ce Prophète : (Maintenant sûrement l'aide d'Allah) sur votre ennemi au moyen de votre sécurité (est près).

[2:215]

36

(Ils demandent à vous (O Muhammad)) et c'était avant que le vers d'héritage a été révélé (ce qu'ils doivent passer) à qui ils devraient donner dans la charité. (Dites : Cela que vous passons pour toujours) de votre richesse ((doit aller) aux parents et près de la famille) plus tard, en donnant la charité aux parents a été abrogé par le vers sur l'héritage (et les orphelins) Il dit : donnez dans la charité aux orphelins (et le nécessiteux) le nécessiteux parmi les gens (et le voyageur) l'invité qui passe. (Et quoi que le bien vous faisons) quoi que la richesse que vous passez sur ceux-ci, (lo ! Allah est Conscient de cela) Allah le sait comme Il sait votre intention et Il vous en récompensera.

[2:216]

(La guerre est décrétée pour vous) aux temps d'un appel général aux bras avec le Prophète (pbuh) (bien que ce soit détestable à vous) dur sur vous ; (mais cela peut arriver que vous détestons une chose) luttant dans la voie d'Allah (qui est bon pour vous) dans cela vous obtenez le martyre et le butin, (et cela peut arriver que vous aimons une chose) l'abstention de lutter dans la voie d'Allah (qui est mauvais pour vous) dans lequel vous n'obtiendrez pas le martyre ou le butin. (Et Allah knoweth) que le combat dans Sa voie est mieux pour vous, (vous savons pas) que l'abstention de lutter dans Sa voie est mauvaise pour vous. Cela a été révélé de Sa'd Ibn Abi Waqqas, al-Miqdad Ibn al-Aswad et leurs associés. Il a été alors révélé concernant 'Abdullah Ibn Jahsh et ses compagnons qui ont tué 'Amr Ibn al-Hadrami et leur demande de la guerre pendant le mois sacré - dans la référence ici à Rajab : c-à-d la veille à l'après-midi de Jumada

II, avant de voir la lune de Rajab-pour les incroyants les avait censurés de faire ainsi.

[2:217]

Et donc Allah a dit : (Ils questionnent vous (O Muhammad) en ce qui concerne la guerre dans le mois sacré) de l'accomplissement de la guerre dans le mois de Rajab. (Dites : la Guerre là-dedans) dans le mois de Rajab (est un grand (la transgression)) la réception d'une grande punition, (mais tourner (les hommes) de la voie d'Allah) mais le fait de prévenir les gens de la Religion d'Allah et de Son obéissance, (et refuser de croire en Lui et en Lieu de culte Inviolable) et les gens du fait de détourner du Lieu de culte Inviolable, (et en mettre ses gens à la porte, est un plus grand péché) la réception d'une plus grande punition (avec Allah) que le meurtre de 'Amr Ibn al-Hadrami ; (pour la persécution) les partenaires fréquentants avec Allah (est plus mauvais que l'abattage) l'abattage de 'Amr Ibn al-Hadrami. (Et eux), les gens de Mecca, (n'arrêtera pas de lutter contre vous avant qu'ils vous aient rendus les renégats de votre religion) la religion d'Islam, (s'ils peuvent) s'ils sont capables de faire ainsi. (Et whoso devient un renégat) qui que ce soit qui renonce à l'Islam (et dieth dans son incrédulité : tels sont ils dont les travaux sont tombés) leurs travaux sont contrariés et leurs bonnes actions rejetées (tant dans le monde que Ci-après) et ils ne seront pas récompensés dans Ci-après. (Et tels sont des propriétaires légitimes du Feu) les gens d'enfer : (ils séjourneront là-dedans pour toujours) ils ne mourront pas, ni le quitteront.

[2:218]

La chose suivante a été aussi révélée de 'Abdullah Ibn Jahsh et de ses compagnons : (Lo ! Ceux qui croient) dans Allah et Son Messager, (et ceux qui émigrent) de Mecca à Medina (et s'efforcent dans la voie d'Allah) en tuant l'incroyant 'Amr Ibn al-Hadrami, (ceux-ci ont l'espoir dans la clémence d'Allah) ils doivent obtenir le Jardin d'Allah. (Et Allah est Indulgent) de ce qu'ils ont fait, (Charitable) vers eux, depuis qu'Il ne les a pas punis.

[2:219]

(Ils questionnent vous de la forte boisson et des jeux de hasard). Cela a été révélé de 'Umar Ibn al - Khattab qui a prié : « O Allah ! Montrez-nous Votre jugement concernant les boissons alcoolisées ! » Donc Allah a dit à Muhammad (pbuh) : (Dites) O Muhammad ! (dans tous les deux est le grand péché) c'est après qu'ils ont été déclarés illégaux, (et (un) l'utilité pour les hommes) au moyen de leur commerce, c-à-d avant qu'ils étaient illégaux ; (mais le péché d'entre eux) après ce qu'ils sont déclarés illégal (est plus grand que leur utilité) avant qu'ils ont été rendus illégaux ; et ensuite tous les deux ont été interdits. (Et ils demandent à vous ce qu'ils doivent passer). Cela a été révélé de 'Amr Ibn al-Jamuh qui a demandé au Prophète (pbuh) : « Ce qui devrait nous passer de notre richesse ». Allah a dit à Son Prophète : ils vous demandent de ce qu'ils devraient passer de leur richesse. (Dites : Cela qui est superflu) ce qui est dans le surplus à vos exigences de subsistance et de la nourriture pour vos personnes à charge. Mais cela a été abrogé par

37

ces vers sur le pauvre et dû. (Ainsi Allah vous rend la plaine (les) révélations) les commandes et les prohibitions et l'insignifiance de ce monde, (que vous pouvons réfléchir) que c'est évanescent.

[2:220]

(Sur le monde et Ci-après) qu'il dure. (Et ils questionnent vous concernant les orphelins). Cela a été révélé de 'Abdullah Ibn Rawahah qui a demandé au Prophète (pbuh) de s'il était légal pour partager la nourriture, la boisson et l'abri avec les orphelins. Allah a dit à Son Prophète : ils vous demandent du partage de la nourriture, la boisson et l'abri avec les orphelins, (Dit) O Muhammad : (Pour améliorer leur sort) et leur richesse (est le meilleur) plutôt que partageant avec eux. (Et si vous mêlez vos affaires à leurs) en ce qui

concerne la nourriture, la boisson et l'abri, (alors (ils sont) vos frères) dans la Religion et vous devriez protéger donc leurs parts. (Et Allah knoweth lui qui spoileth) la richesse d'orphelins (de lui qui s'améliore) leur richesse. (A fait désirer Allah Il pourrait vous avoir surchargés) Il pourrait avoir défendu un tel partage. (Effectivement Allah est Puissant) et prend la vengeance contre qui que ce soit qui gâte la richesse d'orphelins, la décision (Sage) que la richesse d'orphelins devrait être améliorée.

[2:221]

(Wed pas idolatresses). Cela a été révélé de Marthad Ibn Abi Marthad Al-Ghanawi qui a voulu se marier avec une femme idolatress par le nom de 'Inaq. Allah a interdit un tel mariage, en disant : ne vous mariez pas avec les femmes idolatresses (avant qu'ils croient) dans Allah ; (pour lo ! Une esclave croyante) le mariage avec une femme d'esclave croyante (est mieux qu'un idolatress) qui est une femme libre (bien qu'elle vous plaise) bien que vous puissiez aimer sa beauté et beauté ; (et donnez pas à vos filles dans le mariage à idolaters avant qu'ils croient) dans Allah, (pour lo ! Un esclave croyant) Allah dit : l'offre de vos filles dans le mariage à un esclave croyant (est mieux qu'un idolater) est mieux que votre fille se mariant avec un idolater qui est libre (bien qu'il vous plaise) bien que son corps et force puissent vous plaire. (Ceux-ci invitent au Feu) ils invitent à l'incrédulité et aux travaux qui mènent au diable, (et Allah invite au Jardin) au moyen de Son Unité divine, (et au pardon) par le repentir (par Sa grâce) par Son congé, (et Lui expoundeth ainsi Ses révélations) Ses commandes et prohibitions concernant le mariage (à l'humanité dont ils peuvent se souvenir) pour qu'ils puissent prendre l'admonition et se retenir du mariage illégal.

[2:222]

(Ils questionnent vous (O Muhammad) concernant les règles) cela a été révélé d'Abu'l-Dahdah qui a demandé au Prophète (pbuh) de cela. Allah a dit à Son Prophète : ils vous demandent des rapports sexuels pendant les règles, (Dit) O Muhammad : (c'est malfaisant) c'est la saleté et illégal, (tenez éloignés ainsi des femmes à un tel temps) ainsi le refrain d'avoir des rapports sexuels pendant les règles (et leur vont pas) n'ont pas de sexe avec eux (avant qu'ils soient nettoyés) des règles. (Et quand ils se sont purifiés) et ont eu une ablution rituelle importante (ghusl), (leur entrent alors) vous pouvez avoir le sexe avec eux (puisque Allah a enjoint sur vous) puisque vous avez été dispensé pour faire auparavant, c-à-d la pénétration doit être dans le pudendum. (Vraiment Allah aime ceux qui lui tournent) ceux qui se repentent de la transgression (et aime ceux qui ont un soin de la propreté) ceux qui ont un soin du fait de se détourner de la transgression et de la saleté.

[2:223]

(Vos femmes sont un tilth pour vous (pour cultiver)) Il dit : les vulves de vos femmes sont des plantations pour votre progéniture (allez ainsi à votre tilth) vos plantations (puisque vous allons) comme il vous plaira, d'ou le devant aussi longtemps que la pénétration sont dans le pudendum, (et envoyez (les bonnes actions) avant vous pour vos âmes) les enfants vertueux, (et craignent Allah) concernant la pénétration de vos femmes dans leur anus ou le fait d'avoir le sexe avec eux pendant les règles, (et savent que vous le rencontrerons (un jour)) que vous le verrez après que vous mourez et Il vous récompensera selon vos actes. (Donnez des nouvelles contentes aux croyants (O Muhammad)) Allah dit : donnez des nouvelles contentes, O Muhammad, aux croyants, qui chassent la pénétration de leurs femmes dans leur anus et s'abstiennent plus loin d'avoir le sexe avec eux quand ils ont ses règles, que le Paradis sera le leur.

[2:224]

(Et faites pas Allah, par vos serments, un obstacle) une raison au moyen dont vous faites vos serments. Cela

38

a été révélé de 'Abdullah Ibn Rawahah qui a juré ne pas montrer la gentillesse à sa sœur et son mari et ne pas parler avec eux ou inventer entre eux. Mais Allah l'est prévenu contre l'action ainsi, en disant : ne rendez pas Allah une raison au moyen dont vous faites des serments, (à ce que vous êtes vertueux) que vous ne devriez pas honorer votre serment (et l'observation de votre devoir à Lui) et chasser des cravates de séparation de parenté (et la réalisation de la paix) et ne pas faire la paix (parmi l'humanité). Il dit :

rendez-y qui est mieux pour vous et faites s'amendent pour vos serments ; on dit aussi que cela signifie :

évitez de faire des serments par Allah de la non exposition de la gentillesse à quelqu'un et votre pas la paix de réalisation entre les gens. (Car Allah est l'Auditeur) de votre serment pour arrêter de montrer la gentillesse aux gens, (Knower) de vos intentions et le dédommagement qui vous absoudra de vos serments.

[2:225]

(Allah ne vous réprimandera pas pour ce qui est involontaire dans vos serments) en imposant le dédommagement pour les serments involontaires tel en disant que : « non, Par Allah » ou « Oui effectivement, par Allah » après l'achat et la vente et sur d'autres cas de conversation fainéante. (Mais Il vous réprimandera pour ce ce que vos cœurs ont recueilli) ce qui est caché dans vos cœurs. (Et Allah est Indulgent) de vos serments involontaires, (Clément) dans cela Il n'accélère pas la punition sur vous ; on le dit aussi : la conversation fainéante est un serment pour commettre la transgression. Si on s'en retient et s'amende, donc Allah ne réprimande pas un pour cela ; mais si on ne se retient pas de si faisant, donc Allah réprimandera un pour cela.

[2:226]

(Ceux qui renoncent à leurs femmes) ceux qui s'abstiennent d'avoir le sexe avec leurs femmes à cause d'un serment qu'ils ont fait, ne devraient pas les toucher pour une période de quatre mois (peut veiller à quatre mois) ils devraient attendre quatre mois ; (alors, s'ils changent d'avis) s'ils ont le sexe avec eux avant le fait de s'écouler de quatre mois, (lo ! Allah est Indulgent) qu'ils n'ont pas honoré leur serment, pourvu qu'ils se repentent, (Charitable) dans cela Il a rendu le dédommagement dû sur eux clair.

[2:227]

(Et s'ils décident sur le divorce) ont divorcé en fait et ont honoré leurs serments ((permettez-eux de vous souvenir que) Allah est l'Auditeur) de son serment, (Knower) du fait que sa femme a été divorcée par une déclaration simple de divorce après une période de quatrièmes mois et par le biais du respect du serment qui a été fait. Ce vers a été révélé d'un homme qui a juré ne pas avoir de sexe avec sa femme depuis quatre mois ou plus long. Si cet homme avait honoré son serment, sa femme aurait été considérée divorcée de lui, un acte simple de divorce ; si, d'autre part, il avait le sexe avec elle avant le fait de s'écouler de cette période, il devrait s'amender pour casser son serment.

[2:228]

(Les femmes qui sont divorcées) par une ou deux déclarations de divorce (attendra) attendra un certain temps a appelé la période d'attente, (le fait de tenir à part eux-mêmes, trois cours (mensuels)) depuis trois périodes de règles. (Et ce n'est pas légal pour eux qu'ils devraient dissimuler) leur grossesse (ce ce qu'Allah a créé dans leurs utérus) de la progéniture (s'ils sont des croyants dans Allah et le dernier jour. Et leurs maris feraient mieux pour les reprendre) les reprendre comme leurs femmes (dans ce cas) pendant la période d'attente ou s'ils sont enceintes (s'ils désirent la réconciliation.) C'est parce que dans la première période d'Islam, quand un homme a divorcé d'avec sa femme via une ou deux déclarations de divorce, il avait un meilleur droit de la reprendre après la défaillance de la période d'attente, avant son mariage de nouveau. Plus tard, le droit de reprendre sa femme a été abrogé par l'adage d'Allah : (Le divorce doit être prononcé deux fois). Pareillement, un homme avait un meilleur droit de reprendre sa femme si elle était enceinte, même s'il avait prononcé son divorce mille fois. Cela a été cependant abrogé

par l'adage d'Allah : (divorcez d'avec eux pour leur période (juridique)) [65:1]. (Et ils (les femmes) ont des droits) et l'inviolabilité avec leurs maris (semblable à ceux) de leurs maris (sur eux dans la gentillesse) dans la compagnie gentille et les rapports, (et les hommes sont un degré au-dessus d'eux) par rapport à la faculté raisonnant, l'héritage, le prix du sang, comme les témoins dans la cour et aussi ce ce qu'ils leur doivent du point de vue de la dépense et du service. (Allah est Puissant) dans lequel Il est vis-à-vis vengeur qui que ce soit qui le quitte qui est entre un mari et une femme de droits et d'inviolabilité, (Sage) concernant cela entre lequel Il a régné

eux.

[2:229]

39

(Le divorce doit être prononcé deux fois) Il dit : le divorce dans lequel un homme a le droit pour reprendre sa femme est prononcé une fois dans deux occasions séparées (et ensuite (une femme) doit être retenu) avant qu'elle est prononcée divorcée une troisième fois et avant d'exécuter l'ablution rituelle importante des troisièmes règles (dans l'honneur) avec la compagnie gentille et les rapports (ou libérée dans la gentillesse) ou a divorcé une troisième fois avec une telle gentillesse que restitue ses droits. (Et ce n'est pas légal pour vous que vous en prenons des femmes aught ce que vous leur avons donné) de la dot ; (sauf (dans le cas) quand les deux arbitres) quand le mari et la femme tous les deux savent qu'elle veut à la rançon son divorce (craignent qu'ils puissent ne pas être capables de garder les limites (imposées par) Allah) les décisions d'Allah régulant le rapport entre le mari et la femme. (Et si vous craignons) si vous savez (qu'ils peuvent ne pas être capables de garder les limites (imposées par) Allah) les décisions d'Allah régulant le rapport entre le mari et la femme, (dans ce cas ce n'est aucun péché pour ni l'un ni l'autre d'entre eux) et surtout le mari (si la rançon de femme elle-même) si le mari prend que les rançons de femme elle-même avec, de la générosité de son âme. Ce vers a été révélé de Thabit Ibn Qays Ibn Shammas dont la femme Jamilah était la fille de 'Abdullah Ibn Ubayy Ibn Salul, le chef des hypocrites. Cette femme ransomed son divorce de son mari en le rendant ce qu'il lui a donné comme la dot. (Ce sont les limites d'Allah) les décisions d'Allah régulant le rapport entre le mari et la femme, (Transgressez-les pas) ne marchent pas à part cela qu'Allah a interdit. (Car whoso transgresse les limites d'Allah) les pas au-delà d'eux : (tels sont des malfaiteurs) malfaisant pour eux-mêmes.

[2:230]

Allah est retourné alors à Son adage : (Le divorce doit être prononcé deux fois) l'adage : (Et s'il a divorcé d'avec elle) c-à-d la troisième fois, (alors elle n'est pas légale à lui par la suite) après le troisième divorce (jusqu'à ce qu'elle ait marié un autre mari) et le mariage doit être consommé. (Alors s'il (l'autre mari) divorce d'avec elle) cela a été révélé de 'Abd al-Rahman Ibn al-Zubayr, (ce n'est aucun péché pour tous les deux) le premier mari et la femme (qu'ils se réunissent de nouveau) avec une nouvelle dot et un contrat de mariage (s'ils réfléchissent) s'ils savent (qu'ils sont capables d'observer les limites d'Allah) les décisions d'Allah régulant le rapport entre le mari et la femme. (Ce sont les limites d'Allah) ce sont les décisions d'Allah et les obligations. (Il manifesteth eux pour les gens qui ont la connaissance) ils sont d'Allah et croient qu'ils sont ainsi.

[2:231]

(Quand vous avons divorcé d'avec les femmes) une déclaration de divorce, (et ils ont atteint leur terme) leur période attendant avant qu'ils ont une ablution rituelle importante après les troisièmes règles, (les retiennent alors) les reprennent comme vos femmes (dans la gentillesse) avec la compagnie gentille et les rapports (ou libérez-les) permettez-eux d'avoir leur ablution rituelle importante et mettez fin à la période d'attente (dans la gentillesse) qui restituera leurs droits. (Retenez-les pas à leur blessure) dans une voie

qui provoque leur blessure (pour que vous commettions une infraction (les limites)) que vous commettez une infraction contre eux en prolongeant leur période attendant pour eux. (Il qui doeth que) il qui fait mal ainsi à sa femme (hath a fait du tort à sa propre âme) a provoqué le mal à lui-même. (Faites pas les révélations d'Allah) Ses commandes et prohibitions (un stock de rire (par votre comportement)) en ne leur agissant pas conformément, (mais se souviennent de la grâce d'Allah sur vous) préservent la bénédiction d'Allah sur vous Qui vous avez donné l'Islam (et ce ce qu'Il vous a révélé de la Sainte Écriture) dans la Sainte Écriture de commandes et de prohibitions (et de la sagesse) le légal et l'illégal, (par quoi Il doth vous exhortent) vous interdit de les blesser. (Observez votre devoir à Allah) craignez Allah si vous les blessez (et savez qu'Allah est Conscient de toutes les choses) la malfaisance à d'autres aussi bien que d'autres choses.

[2:232]

(Et quand vous avons divorcé d'avec les femmes) une ou deux déclarations de divorce (et ils sont arrivés leur terme) ont accompli leur période attendant et veulent revenir à leurs premiers maris avec une nouvelle dot et un contrat de mariage, (l'endroit pas les difficultés dans la voie de) ne les préviennent pas (leur mariage avec leurs maris s'il est concordé entre eux dans la gentillesse) une nouvelle dot et un contrat de mariage. (Cela) ce qui est mentionné au-dessus (est une admonition) une commande (pour lui parmi vous qui croit dans Allah et le dernier jour. Cela) ce qui est mentionné au-dessus (est plus vertueux) mieux (pour vous et la femme de ménage) pour vos cœurs et le leur des craintes

40

et inimitié. (Allah knoweth) l'amour de la femme pour son mari : (pendant que vous savons pas) cela. Ce vers a été révélé de Ma'qil Ibn Yasar al-Muzani qui a empêché sa sœur Jamilah de rendre à son premier mari 'Abdullah Ibn 'Asim avec une nouvelle dot et un contrat de mariage. Allah lui a défendu de faire ainsi.

[2:233]

(Les mères) qui sont divorcées (allaitera leurs enfants depuis deux ans entiers ; (qui est) pour ceux qui veulent accomplir l'enfant au sein) de l'enfant. (Le devoir d'alimentation) d'allaiter l'enfant (et habiller des mères infirmières dans une manière bienséante) sans excès ou avarice (est sur le père de l'enfant. Aucune âme ne devrait être chargée) pour fournir la subsistance à allaiter (au-delà de sa capacité) sauf dans la proportion de ce qu'Allah y a donné de richesse. (Une mère ne devrait pas être faite souffrir à cause de son enfant) en prenant son enfant d'elle après avoir accepté ce qui a été donné à quelqu'un d'autre pour allaiter son enfant, (ni s'il que l'enfant est né) c-à-d le père ((être fait souffrir) à cause de son enfant) en lui donnant l'enfant après le dernier est devenu familier avec sa mère et ne prendrait aucun autre sein. (Et sur l'héritier du (père)) l'héritier du père et on le dit aussi l'héritier de l'enfant (en incombe le pareil (qui a incombé au père)) du point de vue de la fourniture de la subsistance et de l'évitement de la provocation du mal, dans le cas où cette personne n'est pas le père. (S'ils) la mère et le père (désirent sevrer l'enfant par le consentement réciproque) du père et de la mère (et (après) la consultation) entre eux, (ce n'est aucun péché pour eux) c-à-d le père et la mère, s'ils n'allaitent pas l'enfant deux pleines années ; (et si vous voulons distribuer vos enfants pour têter) par autre que la mère et le dernier veut se remarier, (ce n'est aucun péché pour vous) tant pour la mère que pour le père, (à condition que vous payions ce qui est dû de vous) à condition que vous passiez ce que vous avez donné (dans la gentillesse) dans le consentement et sans tout désaccord. (Et observez votre devoir à Allah) craignez Allah concernant la malfaisance et le désaccord, (et savez qu'Allah est le Voyant de ce que vous faisons).

[2:234]

(Tels d'entre vous comme meurent) parmi vos hommes (et les distancent les femmes, ils (les femmes) attendra) une période d'attente, (le fait de tenir à part eux-mêmes, quatre mois et dix jours. Et quand ils atteignent le terme (prescrit pour eux)) quand ils accomplissent leur période attendant (alors il n'y a aucun

péché pour vous) pour les parents de décédé (dans aught qu'ils peuvent faire avec eux-mêmes) du point de vue de la réalisation d'eux-mêmes attrayant (dans la décence) dans le but de se remarier. (Et Allah est Informé de ce que vous faisons) si c'est bon ou méchant.

[2:235]

(Il n'y a aucun péché sur vous) il n'y a aucun mal dans la conversation (dans ce ce que vous proclamons ou cachons dans votre esprit concernant votre troth avec les femmes) concernant votre offre à la femme dont le mari est mort, avant les fins de période d'attente, que vous désirez vous marier avec elle après la période d'attente, tel en disant qu'à elle : « Si Allah nous unit légalement, je le voudrais ». (Allah knoweth que vous vous souviendrez d'eux) se souviennent de se marier avec eux. (Mais la situation difficile pas votre troth avec eux) pour avoir des rapports sexuels avec eux (sauf en prononçant une forme reconnue de mots) correctement et explicitement en disant par exemple : " Si Allah nous unit légalement, je le voudrais » et plus. (Et ne consommez pas le mariage jusqu'à (le terme) prescrit est dirigé) jusqu'à ce que la période d'attente vienne à une fin. (Et savez qu'Allah knoweth ce qui est dans vos esprits) dans vos cœurs si vous allez honorer votre promesse ou pas, (prennent garde ainsi de Lui) prennent garde de la contravention de Lui ; (et savez qu'Allah est Indulgent) de ceux qui se repentent du fait de commettre une infraction contre Lui, (Clément) comme Il n'accélère pas Sa punition sur ceux qui commettent une infraction contre Lui.

[2:236]

(Il n'y a aucun péché sur vous si vous divorçons d'avec les femmes pendant qu'encore vous ne les avons pas touchés) pendant que vous n'avez pas eu de sexe avec eux, (ni leur avez nommé une portion) ou n'ont pas spécifié une dot pour eux. (Prévoyez-les) puisque le divorce exige, (les riches selon ses moyens et le tendu selon ses moyens, une disposition équitable) c'est dans le surplus du prix donné à la prostituée pour ses services (mahr al-baghiy), la moindre partie de quantité de cela se compose d'une robe-combinaison, une couverture de tête et un emballage. ((C'est) un devoir bounden pour ceux qui font bon) c'est une obligation sur ceux qui croient dans l'Unité divine d'Allah parce que c'est un remplaçant pour la dot.

[2:237]

41

Alors Allah a exavancé sur la décision juridique d'elle dont la dot avait été spécifiée, en disant : (Et si vous divorçons d'avec eux avant que vous les avons touchés) avant que vous avez eu des rapports sexuels avec eux (et vous leur avons nommé une portion) vous avez spécifié une dot pour eux, (alors (payez le) la moitié de ce ce que vous avons nommé) la moitié de la dot que vous avez spécifiée, (à moins qu'ils (les femmes) n'acceptent d'en renoncer) à moins que la femme ne renonce de son droit et le quitte au mari, (ou il accepte d'en renoncer dans dont est la cravate de mariage), ou le mari renonce de son droit et donne sa pleine dot à la femme. (Pour renoncer) vos droits (est plus proche à la piété) est plus proche à la piété pour le Pieux. Allah dit ici au mari et à la femme : c'est plus favorable à Dieu - craignant si vous renoncez de votre droit de l'autre ; (Et oubliez pas la gentillesse parmi vous-même) Allah dit à tous les deux : continuez à être gentil et généreux l'un à l'autre. (Effectivement Allah est le Voyant de ce que vous faisons) des actes de gentillesse et de générosité.

[2:238]

Allah a incité alors les croyants à observer les cinq prières quotidiennes, en disant : (Soyez des gardiens de vos prières) les cinq prières quotidiennes en incluant l'ablution rituelle qui précèdent eux, leurs

inclinations, prostrations et tout le prescrit dans eux pendant leurs temps nommés, (et de la prière centrale) la 'prière d'Asr spécifiquement, (et se lèvent avec la dévotion pour Allah) prient à Allah, en exécutant les inclinations et les prostrations que cette prière inclut ; on dit aussi que cela signifie : priez-lui étant dociles à Lui dans la prière et non désobéissants par l'engagement dans la conversation banale.

[2:239]

(Et si vous entrons dans la peur) de l'épée de l'ennemi, ((prient) alors la réputation ou à cheval) dans n'importe quelle direction. (Et quand vous sommes de nouveau dans la sécurité) de l'ennemi, (souvenez-vous d'Allah) prient à Allah exécutant les inclinations et les prostrations, (comme Il vous a enseigné) dans Qur'an : le voyageur prie deux unités de prière pendant que le résident prie quatre unités (ce ce que vous savions pas) avant la révélation de Qur'an.

[2:240]

((En cas) de ceux qui sont sur le point de mourir et les distancer les femmes, ils devraient léguer à leurs femmes une disposition) concernant leur richesse (pour l'année) la subsistance et l'habitation depuis une année (sans les retourner) des maisons de leurs maris, (mais s'ils sortent) de leur propre accord, ou s'ils se marient avant la défaillance d'une année (il n'y a aucun péché sur vous) sur les héritiers de décédé pour arrêter de fournir la subsistance et l'habitation après qu'elle quitte la maison de son mari ou se remarie (dans ce ce qu'ils font d'eux-mêmes) ni y a-t-il n'importe qui leur attribue la responsabilité dans ce que les femmes font à eux-mêmes (dans leurs droits) le fait d'attendre impatiemment le remariage, en se rendant beaux à cette fin. Cela, c-à-d la subsistance due sur le décédé vers toute femme qu'il distance, a été cependant abrogé par son héritage. (Allah est Puissant) car Il est vengeur vers n'importe qui qui quitte ce qu'Il a ordonné, (Sage) dans cela Il a abrogé le fait de répartir une année de subsistance et d'habitation à la femme dont le mari est le défunt et l'a substitué avec ce qui est en raison d'elle d'héritage : un quart ou huitième de la richesse de décédé.

[2:241]

(Pour les femmes divorcées une disposition dans la gentillesse) avec la générosité et la gentillesse : (un devoir pour ceux qui chassent (le mal)). C'est une obligation parce que c'est dans le surplus à la dot et il est fait de la générosité.

[2:242]

(Ainsi Allah expoundeth à vous Ses révélations) Ses commandes et prohibitions (pour que vous puissions comprendre) ce que vous avez été commandé de faire.

[2:243]

Alors Allah a mentionné l'histoire des combattants parmi les Enfants de l'Israël, en disant : (Considérez vous (O

42

Muhammad)) vous ont non été informé, O Muhammad, (de ceux de vieux, qui est allé en avant de leurs habitations) lutter contre leurs ennemis (dans des leurs milliers) huit mille dans le total, mais ils se sont avérés trop lâches pour lutter, (la peur de la mort) de la peur d'être tués, (et Allah leur a dit : Mourez) Allah les a tués sur place, (et ensuite Il les a rapportés à la vie) après huit jours. (Lo ! Allah est le Seigneur de Gentillesse à l'humanité) à ces gens car Il les a rapportés à la vie, (mais la plupart d'humanité donne pas merci) pour la vie.

[2:244]

Allah leur a dit alors après qu'Il les a rapportés à la vie : (Et la lutte dans la voie d'Allah) dans l'obéissance d'Allah contre vos ennemis, (et savent qu'Allah est l'Auditeur) de ce que vous dites, (Knower) de vos intentions et la punition qui va vous visiter si vous désobéissez à ce que vous avez été commandé de faire.

[2:245]

Allah a incité alors le croyant à donner dans la charité, en disant : (Qui est-ce qui prêtera à Allah un beau prêt) dans la charité en voulant sincèrement rien que le saké d'Allah, (pour qu'Il puisse y donner le collecteur d'augmentation pour lui ?) chaque acte est récompensé mille fois (Allah straiteneth) diffère la richesse des gens (et élargit) donne l'abondance à, qui que ce soit qui Lui les testaments dans cette vie mondaine. (À Lui vous reviendrons) après que vous mourez et Il récompensera chacun selon ses travaux. Ce vers a été révélé d'un homme des Aides (al - Ansar) a appelé Abu'l-Dahdah ou Abu'l-Dahdahah.

[2:246]

(Considérez vous) ayez vous non été avez répété (des chefs des Enfants de l'Israël après Moses, comment ils ont dit à un prophète qu'ils avaient) le prophète est Samuel (Shamwil) : (Monté pour nous un roi) nous montrent au roi de cette armée (et nous lutterons) sous son commandement contre notre ennemi (de la façon d'Allah) dans l'obéissance d'Allah. (Il a dit : Pourriez-vous alors) supposez-vous alors que vous allez (le refrain de lutter en luttant) contre votre ennemi (ont été prescrits pour vous ?) a rendu obligatoire sur vous. (Ils ont dit : pourquoi nous ne devrions pas lutter de la façon d'Allah quand nous avons été mis à la porte de nos habitations) de nos maisons (et s'est séparé de nos enfants) qui ont été pris comme les esclaves ? (Pourtant, quand le combat a été prescrit pour eux) a été rendu obligatoire sur eux, (ils se sont détournés) ils se sont retenus de lutter contre leur ennemi, (tous sauvent quelques-uns d'entre eux) 313 hommes. (Et Allah est Conscient des scélérats) qui se tiennent à l'écart de lutter contre leur ennemi.

[2:247]

(Le Prophète) Samuel (leur a dit : Lo ! Allah a soulevé) identifié (Saul pour être le roi pour vous. Ils ont dit :

Comment peut) c'être justifié que (il a le royaume sur nous) car il n'a pas de la descente royale (quand nous sommes plus méritants du royaume qu'il est) car nous avons de la descente royale, (depuis que l'on ne lui a pas donné la richesse assez) passer sur l'armée ? (Il) Samuel (a dit : Lo ! Allah l'a choisi) pour être le roi et le souverain (au-dessus de vous et l'a augmenté abondamment dans la sagesse) la connaissance de guerre (et la stature) la grandeur et la force physique. (Allah bestoweth Sa souveraineté sur qui il va) dans cette vie même s'il n'a pas de la descente royale. (Allah est Global) dans Son cadeau, (Tout-sachant) de qui Il donne à, parce qu'ils ont dit à leur prophète que c'était il qui a choisi Saul, plutôt que ce qu'il est nommé par Allah.

[2:248]

(Et leur Prophète) Samuel (leur a dit : Lo ! Le jeton) le signe (de son royaume) que c'est d'Allah (est que vous viendra là l'Arche) qui a été pris de vous (est où la paix de réconfort) la clémence et la tranquillité ; on dit aussi que cela signifie : il inclut le vent (le triomphe) de sa victoire, de la couleur d'or de la forme d'un visage humain (de votre Seigneur et un reste de ce que la maison de Moses) un reste de Moses, c-à-d sa Sainte Écriture ; puisque l'on le dit : ses comprimés et personnel (et la maison d'Aaron a distancé) ce qu'Aaron avait derrière, à savoir sa cape et turban, (les anges le supportant) les anges le menant. (Lo ! Ci-dessus) dans l'offre de vous en arrière l'Arche (sera un jeton) un signe (pour vous) qu'il a été rendu le roi par Allah (si (en vérité) vous sommes des croyants).

[2:249]

43

Quand ils ont été rendus l'Arche, ils l'ont accepté comme leur roi et sont allés avec lui lutter. (Et quand Saul s'est mis en route) est allé en avant (avec l'armée) par un terrain vague et est devenu très assoiffé, ils lui ont demandé de leur fournir de l'eau, (il) c-à-d Saul (a dit : Lo ! Allah vous jugera par un fleuve) Allah vous évaluera par un fleuve coulant. (Qui que ce soit qui donc drinketh de cela) du fleuve (il n'a pas de moi) il n'aille pas être avec moi dans la lutte contre mon ennemi et n'ira pas de plus, (et qui que ce soit qui le goûte pas il a de moi) contre mon ennemi, mais alors il a fait une exception, (sauvez-le qui prend (de cela) dans le creux de sa main) et c'était assez pour eux, leurs bêtes et transport. (Mais ils ont bu de cela) quand ils ont atteint le fleuve cependant ils ont bu autant qu'ils ont voulu, (tous sauvent quelques-uns d'entre eux) 313 hommes qui n'ont pas bu sauf puisqu'ils avaient été dirigés. (Et après qu'il avait passé) le fleuve, (il) c-à-d. Saul (et ceux qui ont cru avec lui, ils ont dit) l'un à l'autre : (Nous n'avons aucun pouvoir ce jour-ci contre Goliath et ses hôtes. Mais ceux qui savaient) et ont été convaincus (qu'ils rencontreraient Allah) en personne après qu'ils sont morts (s'est exclamé : Combien de petite compagnie) des croyants (hath bat un hôte puissant) des incroyants (par le congé d'Allah !) par l'aide d'Allah. (Et Allah est avec le dévoué) Il aide le dévoué dans la guerre en leur donnant la victoire.

[2:250]

(Et quand ils sont entrés dans le champ contre Goliath et ses hôtes ils) ceux qui ont cru (a dit : Notre Seigneur ! Accordez sur nous l'endurance) nous honorent en accordant la patience sur nous, (rendez notre prise de pied sûre) dans la guerre, (et donnez-nous la victoire contre les gens d'incrédulité) Goliath et ses gens.

[2:251]

(Donc ils les ont mis en déroute par le congé d'Allah) par l'aide d'Allah (et David) le Prophète (a fait périr Goliath) l'incroyant ; (et Allah lui a donné le royaume) Allah a donné la souveraineté de David sur les Enfants de l'Israël (et la sagesse) la compréhension et prophethood, (et lui a enseigné de que qu'Il willeth) c-à-d comment faire l'armure. (Et si Allah n'avait pas repoussé certains hommes par d'autres) comme Il a repoussé par David le mal de Goliath des Enfants de l'Israël (la terre aurait été corrompue). Il dit : Allah a repoussé des croyants, au moyen des prophètes, le mal de leurs ennemis et Il a repoussé de ceux qui se sont retenus de participer à la lutte pour le saké d'Allah, au moyen de ceux qui ont lutté dans Son saké, le mal de leurs ennemis. Si ce n'était pas ainsi, la terre aurait été corrompue. (Mais Allah est un Seigneur de Gentillesse à tous les mondes) par ce repoussement.

[2:252]

(Ce sont les révélations d'Allah) c-à-d Qur'an qui rattache les événements de nations passées (que Nous récitons à vous (Muhammad)) avec lequel Nous envoyons à Gabriel à vous (avec la Vérité) pour exavancer la Vérité et le mensonge, (et lo ! tu es du nombre (des) messagers) à tous les êtres humains et au djinn ;

[2:253]

(De ces messagers) que Nous avons appelé pour vous, (dont certains Nous avons provoqué pour surpasser d'autres) en accordant l'honneur sur eux, (et de qui il y a certains à qui Allah a parlé) c'est Moses, (pendant que certains d'entre eux qu'Il a exaltés (au-dessus d'autres) dans les degrés) c'est Abraham qu'Allah a pris comme un ami et Enoch qu'Allah a élevé à un endroit élevé ; (et Nous avons donné au fils de Jésus de preuves évidentes de Mary) les commandes, les prohibitions et le travail de merveilles (et Nous l'avons soutenu) renforcé et l'a aidé (avec l'Esprit saint) avec Gabriel, le pur. (Et si Allah l'avait désiré ainsi, ceux qui ont suivi après eux) après Moses et Jésus (n'aurait pas lutté un avec un autre) a différé entre eux (après que les preuves évidentes leur étaient venues) l'exposition dans leurs Saintes

Écritures de la description et traits de Muhammad. (Mais ils ont différé) concernant la Religion, (certains d'entre eux le fait de croire) dans chaque Sainte Écriture et Messager (et un peu d'incrédulité) dans les Saintes Écritures et les messagers. (Et si Allah l'avait désiré ainsi, ils n'auraient pas lutté un avec un autre) ils n'auraient pas différé entre eux concernant la religion ; (mais Allah doeth ce qu'Il va) avec Ses domestiques.

[2:254]

44

Après cela, Allah les a incités à donner dans la charité, en disant : (O vous qui croyons ! passez-en avec quoi Nous avons fourni vous) donnent dans la charité de la richesse que Nous vous avons donnée pour Allah (avant un jour) le Jour de Jugement (venez quand il n'y aura aucun trafic) aucune rançon n'est acceptée, (ni l'amitié, ni l'intercession) pour les incroyants. (Les incroyants) dans Allah (sont les malfaiteurs) qui attribuent des partenaires avec Allah.

[2:255]

Allah se loue alors, en disant : (Allah ! Il n'y a aucun Dieu sauvent Lui, le Vivant) Qui meurt pas, (l'Éternel) l'Existant de soi Qui n'a aucun commencement. (Ni le sommeil ni) profondément (le sommeil le dépasse) tel qu'Il est distrait de courir et l'ordonner. (À Lui belongeth est du tout dans les cieux) des anges (et ce qui est dans la terre) de l'être créé. (Qui est-il qui intercède avec Lui) de parmi les habitants des cieux et la terre le Jour de Jugement (sauvez par Son congé ?) sauf par Sa commande ? (Il knoweth ce qui est devant eux) devant les anges concernant l'affaire de Ci-après et qui doit intercéder (et ce qui est derrière eux) de la vie de ce monde, (pendant qu'ils ne couvrent rien de Sa connaissance le sauvent Il va). Allah dit : les anges savent que rien de Ci-après ou de la vie de ce monde ne le sauve qu'Allah leur a enseigné. (Son trône inclut le ciel et la terre) Il dit que Sa Chaise s'étend loin au-delà des cieux et de la terre, (et Il n'est jamais las du fait de les préserver) ce n'est pas pesant pour Lui pour préserver le Trône et la Chaise sans les anges. (Il est le Sublime) plus sublime que n'importe quoi, (l'Immense) plus immense que n'importe quoi.

[2:256]

(Il n'y a aucune compulsion dans la religion) personne parmi les gens du Livre et de Magians ne devrait être forcé pour croire dans l'Unité divine d'Allah après l'étreinte des Arabes d'Islam. (La bonne direction est distincte désormais de l'erreur) la foi de l'incrédulité et la Vérité du mensonge. La chose suivante a été révélée de Mundhir Ibn Sawi al-Tamimi : (Et lui qui les fausses divinités rejecteth) la commande du démon et la vénération d'idoles (et croit dans Allah) et dans ce qui est venu en avant de Lui (hath a empoigné une prise ferme) ont pris en fidéicommis « il n'y a aucun Dieu sauvent Allah » (qui ne se cassera jamais) ne cessera jamais, disparaîtra ou périra ; on dit aussi que cela signifie : pour lui qui y croit, la félicité de Paradis ne cessera jamais et il ne sera jamais pris du Paradis, il ne périra non plus en restant dans le Feu. (Allah est l'Auditeur) de ce discours, (Knower) de sa récompense et félicité.

[2:257]

(Allah est l'Ami de Protection de ceux qui croient) Il protège et donne la victoire aux croyants, en faisant allusion ici à 'Abdullah Ibn Salam et à ses compagnons. (Il bringeth eux de l'obscurité dans la lumière) Il leur a donné le succès et leur a apporté de l'incrédulité dans la foi. (Quant à ceux qui refusent de croire) c-à-d Ka'b Ibn al - Ashraf et ses compagnons, (leurs patrons sont de fausses divinités) le démon. (Ils leur apportent de la lumière dans l'obscurité) ils les invitent de la foi à l'incrédulité. (Tels sont des propriétaires légitimes du Feu) les habitants d'enfer. (Ils séjourneront là-dedans pour toujours) ne jamais mourir ou le quitter.

[2:258]

(Considérez vous) ayez-vous non été informé (de lui qui avait un argument avec Abraham de son Seigneur) de la Religion de son Seigneur, (parce qu'Allah lui avait donné le royaume) il est Nimrod Ibn Canaan ; (comment, quand Abraham a dit : Mon Seigneur est Il Qui donne la vie et provoque la mort)

donne la vie après la résurrection et provoque la mort en mettant fin à la vie de ce monde, (il a répondu : je donne la vie et provoque la mort. Abraham a dit) me donnent la preuve de ce que vous dites. Donc Nimrod

a apporté à deux prisonniers, a tué un et a épargné l'autre et a dit ensuite : c'est ma preuve. Quand il l'a

vu, Abraham a dit : (Lo ! Allah fait le soleil monter à l'Est) de la direction de l'Est, (faites ainsi vous le faisons se lever de l'Ouest) de la direction de l'Ouest. (Était ainsi l'incroyant décontenancé) celui qui a refusé de croire gardé le silence et ne pouvait pas se disputer. (Et guidés d'Allah pas) au bon argument (gens de méfaits) les incroyants, en faisant allusion ici à Nimrod.

[2:259]

45

(Ou (considèrent vous) le pareil de lui qui, passant par une commune) Il dit : faites vous pas êtes au courant 'd'Uzayr Ibn Shurahya qui a passé par la commune de Dayr Hiraql (qui était devenu des ruines totales, écriées : Comment Allah doit-il donner cette vie de commune après sa mort) Comment Allah peut-il rapporter les gens de cette commune à la vie après leur mort ? (Donc Allah l'a fait mourir) directement sur place (cent ans, l'a rapporté ensuite à la vie) à la fin du jour. (Il) Allah (a dit : Combien de temps nous sommes-vous attardés) O 'Uzayr ? (Il a dit : je me suis attardé depuis un jour) et a regardé ensuite le soleil toujours dans l'horizon et a dit (ou la partie d'un jour. Il) Allah (a dit : Et même, mais vous s'est attardé) vous étiez mort (depuis cent ans. Regardez juste votre nourriture) les figues et les raisins (et la boisson) le jus (qui n'ont pas pourri ! Regardez votre âne !) regardez les os de votre âne comment blanc ils regardent ! (Et, que Nous pouvons rendre vous un jeton) un signe (à l'humanité) concernant l'affaire d'apporter aux morts à la vie, qu'ils seront ressuscités dans le même état dans lequel ils sont morts, parce que 'Uzayr est mort jeune et a été rapporté à la vie comme une jeune personne. On dit qu'Allah l'a rendu une leçon pour les gens, car il est mort quand il avait 40 ans et a été rapporté à la vie quand son fils avait 120 ans, (regardez les os) les os de votre âne, (comment Nous les réglons et les couvrons ensuite avec la chair !) après cela. Il a dit alors : Nous ferons y cultivent des nerfs et des veines, une chair, une peau et des cheveux et y mettent l'esprit. (Et quand (l'affaire) lui est devenu clair) comment Allah cueille les os, (il a dit : je sais) je savais (qu'Allah est Capable de faire toutes les choses) de la vie et de la mort.

[2:260]

(Et quand Abraham) aussi (a dit : Mon Seigneur ! Montrez-moi comment Vous la vie givest aux morts) comment vous cueillez les os des morts de nouveau, (Il a dit : vous ne croyons pas ?) vous n'êtes pas convaincu ? (Abraham a dit : Oui) je suis convaincu, (mais (je demande) afin que mon cœur puisse être à l'aise) afin que la chaleur de mon cœur diminue et pour que je sache que je suis votre ami et que l'on répond à mes prières. ((Son Seigneur) a dit : Prenez quatre des oiseaux) de différentes sortes : un coquelet, un corbeau, un canard et un paon (et les font s'incliner à vous) les coupent en morceaux, (placent alors une partie d'entre eux sur chaque colline) quatre différentes collines, (les appellent alors) par leurs noms, (ils viendront chez vous) marchant (dans la hâte). (Et savez) O Abraham ! (qu'Allah est Puissant) car Il est vengeur contre ceux qui ne croient pas dans le rapportement des morts à la vie, (Sage)

Il cueille les os des morts et rapportez-les à la vie, comme Il a réuni ces oiseaux et les a rapportés à la vie.

[2:261]

Alors Allah a mentionné la dépense des croyants dans la voie d'Allah, en disant : (La ressemblance de ceux qui passent leur richesse de la façon d'Allah) Il dit : la ressemblance de la richesse de ceux qui passent dans Sa voie (est comme la ressemblance d'un grain quel groweths sept oreilles, dans chaque oreille cent grains) aussi, Allah multiplie ce que les croyants passent dans Sa voie d'un à sept cents se plient. (Allah donne le collecteur d'augmentation) dans le surplus de cela (à qui Il va) à qui que ce soit qui le mérite ; on le dit aussi : à qui que ce soit qui Allah accepte sa dépense. (Allah est Global) en multipliant son collecteur de récompense, (en Tout-sachant) de ce que les croyants passent et de leurs intentions.

[2:262]

(Ceux qui passent leur richesse à la cause d'Allah) cela a été révélé de 'Uthman Ibn 'Affan et 'Abd al-Rahman Ibn 'Awf, (et faites après pas reprochent) à Allah (et la blessure) sur qui ils le passent sur (pour le suivre qu'ils ont passé) après leur dépense ; (leur récompense est avec leur Seigneur) dans le Paradis, (et ne va là aucune peur tomber sur eux) concernant tout tourment futur, (ils ne doivent non plus avoir du chagrin) de ce qu'ils ont derrière.

[2:263]

(Un mot gentil) un bon mot pour votre frère, en son absence, en priant pour lui et en le louant devant d'autres gens, (avec le pardon) qui donne sur tout méfait (est mieux) pour lui et vous (qu'almsgiving suivi par la blessure) que le rappel à lui de votre service sur lui qui lui fera mal. (Allah est Absolu) dans Sa liberté du besoin de la charité d'une telle personne, (Clément) car Il n'accélère pas la punition de cette personne.

[2:264]

46

(O vous qui croyons ! Rendez non vain votre almsgiving) la récompense de votre almsgiving (par le reproche) à Allah, c-à-d étant vaniteux (et la blessure) à la personne recevant alms, (comme lui que spendeth sa richesse seulement pour être vu des hommes) de l'ostentation (et croit pas dans Allah et le dernier jour) ne croit pas dans la résurrection après la mort. (Sa ressemblance) la ressemblance de la personne qui rappelle à d'autres de ce qu'il a donné eux et l'alms donné par celui qui associe des partenaires à Allah (est comme la ressemblance de roche est où la poussière de terre ; une trombe d'eau frappe elle, en le quittant lisse et expose) sans toute poussière sur cela. (Ils n'ont aucun contrôle d'aught) pour obtenir une récompense pour n'importe quoi dans Ci-après (de ce ce qu'ils ont gagné) ce ce qu'ils ont passé dans la vie de ce monde. Allah dit ici : la récompense de la personne qui se vante de ce qu'il a passé sur alms et de la personne qui fait mal à ceux auxquels il donne alms, ressemble à la poussière sur une roche quand la pluie y coule en bas et aucune poussière ne reste. (Les guidés d'Allah pas) les récompenses pas (les gens d'incrédulité) et aussi ceux qui mettent leur dépense en valeur en associant toujours des partenaires à Allah, juste au moment où Il ne récompense pas l'alms de ceux qui rappellent à d'autres de ce qu'ils ont passé sur eux.

[2:265]

(Et la ressemblance de ceux qui passent leur richesse) la ressemblance de la richesse de ceux qui le passent (à la recherche du plaisir d'Allah) le plaisir d'Allah recherchant, (et pour le renforcement de leurs âmes) vraiment, de la conviction et de la certitude dans leurs cœurs qu'ils seront récompensés, (est comme la ressemblance d'un jardin sur une hauteur) sur une plaine élevée. (La trombe d'eau frappe cela et cela bringeth en avant son fruit double. Et si la trombe d'eau le frappe pas, donc la douche) cela ressemble à la dépense du croyant, ou petit ou grand, quand il est fait avec la sincérité et fearingness, Allah le multiplie comme Il multiplie les fruits d'un jardin. (Allah est le Voyant de ce que vous faisons) de ce

que vous passez.

[2:266]

(Irait n'importe lequel d'entre vous comme) le désir (pour avoir un jardin de palmiers et de vignes, avec les fleuves coulant sous cela) sous ses arbres, maisons et pièces, (avec toutes les sortes de fruit pour lui là-dedans) dans le jardin ; (et la vieillesse l'a frappé et il a la progéniture faible) qui ne peut pas repousser pour eux-mêmes ; (et une tornade enflammée) un fort vent froid ou chaud (le frappe) c-à-d le jardin (et il est (tout) consommé par le feu. Ainsi Allah rend la plaine Ses révélations) Ses signes par les commandes et les prohibitions (à vous, afin que vous puissiez donner la pensée) pour que vous puissiez réfléchir aux comparaisons de Qur'an. Cela ressemble aussi aux incroyants dans Ci-après, ils ne doivent avoir aucun pouvoir ils ne seront non plus capables de revenir à la vie de ce monde comme une personne avancée dans l'âge est sans force et ne peut pas mal tourner à son ancienne vigueur et jeune.

[2:267]

(O vous qui croyons ! passez du bien) du légal (les choses que vous avons gagnées) que vous avez amassé de l'or et de l'argent, (et de ce ce que nous suscitons de la terre pour vous) de ce qui est cultivé dans la terre, c-à-d les grains et les fruits, (et cherchez pas le mauvais (avec l'intention)) nettoient à fond pas le 45 tours ce qui est la base parmi votre richesse (pour passer de cela (dans la charité) quand vous ne prendrions pas) acceptent (il pour vous-même sauve avec le dédain) et après avoir renoncé certains de vos droits ; aussi Allah n'accepte pas ce qui est la base de vous ; (et savez qu'Allah est Absolu) et libre du besoin de votre dépense, (Le propriétaire de Louange) Il est loué dans Ses actes ; comme on dit que cela signifie : Il est reconnaissant pour la petite dépense et récompense abondamment de passer en abondance. Ce vers a été révélé d'un homme dans Medina qui était le propriétaire d'un type de dates appelées Hashaf.

[2:268]

(Le démon promet vous le dénuement) fait vous vous êtes effrayé de la pauvreté après la dépense dans la charité (et enjoineth sur vous l'obscénité) en ne donnant pas le pauvre et dû. (Mais Allah vous promet le pardon) de vos péchés pour donner le pauvre et dû (de Lui-même avec la générosité) avec quelque chose dans l'échange aussi bien qu'une récompense dans Ci-après. (Allah est Global) dans lequel Il remplace ce que vous passez et pardonne aussi des péchés, (une Tout-connaissance) de vos intentions et une dépense.

[2:269]

Alors Allah a mentionné Son service, en disant : (Il donne la sagesse à qui Il va) c-à-d prophethood à

47

Muhammad (pbuh) ; on dit aussi que la sagesse signifie ici l'interprétation de Qur'an ; comme on dit qu'il fait allusion à être dans le droit dans le discours, l'action et l'opinion, (et lui à lui la sagesse) étant dans le droit dans le discours, l'action et l'opinion (est donné, il a reçu vraiment le bien abondant. Mais personne ne se souvient) prend des admonitions des comparaisons de Qur'an ou de sagesse (sauf les hommes de compréhension) ceux qui ont des esprits parmi les gens.

[2:270]

(quoi qu'alms vous passons) pour Allah (ou jurez que vous faisons vœu) dans l'obéissance d'Allah que vous honorez, (Lo ! Allah knoweth cela). Allah l'accepte si c'est uniquement pour Son Expression puisqu'Il en récompense aussi. (Mal - les faiseurs) ceux qui attribuent des partenaires à Allah (n'ont aucun aide) qui peut les sauver du tourment d'Allah.

[2:271]

Allah mentionne alors almsgiving qui est tué l'ouvert et ce qui est fait secrètement parce qu'ils en ont demandé, en disant : (Si vous publions) si vous montrez (votre almsgiving) qui est contraint sur vous, (c'est bien, mais si vous le cachons) almsgiving surérogatoire (et donnez-le aux pauvres) les gens de la Plate-forme (ashab al-Suffah), (ce sera mieux pour vous) que le fait de le rendre l'ouvert, mais tous les deux sont acceptés de vous, (et expiera certains de vos actes malades) dans la proportion de votre almsgiving. (Allah est Informé de ce que vous faisons). Il sait de l'alms que vous donnez.

[2:272]

Alors Allah a donné la dispense de donner alms aux pauvres parmi l'idolaters et aux gens du Livre. Asma' la fille d'Abu Bakr ou d'Asma' la fille d'Abu'l-nadir a demandé au Prophète : O Messager d'Allah ! Est-il permis de donner alms à nos parents qui ne suivent pas notre Religion ? Allah a répondu à Son Prophète en disant : (Le guidage d'entre eux n'est pas votre devoir (O Muhammad)) ce n'est pas votre devoir de guider vers la Religion les pauvres parmi les gens du Livre, (mais les guidés d'Allah qui que ce soit qui Il aille) à Sa religion. (Et quoi que la bonne chose) la richesse (vous passons) sur les pauvres, (c'est pour vous-même) sa récompense est pour vous-même, (quand vous passons) sur les pauvres ne font pas ainsi (sauvez à la recherche de l'Expression d'Allah) sauf dans la recherche du plaisir d'Allah ; (et quoi que la bonne chose) la richesse (vous passons) sur les pauvres parmi les gens de la Plate-forme, (il vous sera remboursé intégralement) la récompense de cela sera sauvée pour vous dans Ci-après, (et vous ne serons pas faits du tort) votre récompense ne doit pas être diminuée et vos péchés ne seront pas augmentés.

[2:273]

((Alms sont) pour les pauvres qui sont gênés) Il dit : alms sont pour ceux qui se confinent (à la cause d'Allah) pour l'obéissance d'Allah dans la Mosquée du Prophète, c-à-d les gens du Rebord, (qui ne peut pas voyager dans la terre) pour le commerce. (L'homme irréfléchi) la personne qui ne les sait pas (accounteth eux riche en raison de leur contrainte) à cause de leur tenue. (Vous devons les savoir) O Muhammad ! (par leur marque) par leurs vêtements : (Ils ne demandent pas des hommes avec l'importunité) Il dit : ils ne demandent avec l'importunité, ni sans cela. (Et quoi que la bonne chose) la richesse (vous passons) sur les pauvres parmi les gens du Rebord, (lo ! Allah knoweth cela) Allah sait votre richesse aussi bien que vos intentions.

[2:274]

(Ceux qui passent leur richesse) dans la charité (la nuit et le jour, dans le secret et ouvertement, sûrement leur récompense est avec leur Seigneur) dans le Paradis, (et ne va là aucune peur tomber sur eux) perpétuellement (ils ne doivent non plus avoir du chagrin) quand d'autres font. Ce vers a été révélé de 'Ali Ibn Abi Talib.

[2:275]

Allah a mentionné alors la punition de consommer l'usure, en disant : (Ceux qui avalent l'usure) la déclaration de cela être légal (ne peut pas se lever) de leurs tombes le Jour de Jugement (sauvent puisqu'il survient) dans la vie de ce monde (que le Démon a abattu) confondu (par (son) contact) de la folie. (Cette) confusion est, dans Ci-après, le signe de celui qui consomme l'usure (est parce qu'ils disent :

le Commerce est comme l'usure) l'augmentation à

48

la fin de vente, une fois le terme est dû, ressemble à l'augmentation au début d'une transaction quand la vente est reportée ; (alors qu'Allah permitteth faisant du commerce) ancienne augmentation (et usure forbideth) la dernière augmentation. (Il à qui et l'admonition de son Seigneur vient) une prohibition d'usure vient de son Seigneur, (et (lui) refraineth (dans l'obéissance y)) d'être en activité dans l'usure, (il doit ce garder (le profit) qui passe) il ne doit pas être reproché sa transaction dans l'usure avant qu'il a été rendu illégal, (et son affaire (désormais)) dans ce qui reste de sa vie (est avec Allah) s'Il veut qu'Il le protège et s'Il veut qu'Il le laisse tomber. (Quant à lui qui returneth (à l'usure)) après que l'usure a été rendue défendue et dit que le commerce est comme l'usure (-tel sont des propriétaires légitimes du Feu) les habitants d'enfer. (Ils séjourneront là-dedans) ils séjourneront là-dedans jusqu'aux testaments d'Allah.

[2:276]

S'ils sont sincères (Allah a brisé l'usure) Il l'a nettoyée et a enlevé sa béatitude dans la vie de ce monde et dans Ci-après (et a fait) l'obligatoire et le surérogatoire (almsgiving fructueux) accepté et récompensé plusieurs fois, quand ils sont faits sincèrement par égard pour lui. (Allah aime pas l'impie) l'incroyant qui nie l'illégalité d'usure (et coupable) l'impudent qui le consomme.

[2:277]

(Lo ! Ceux qui croient) dans Allah, Ses messagers, de Saintes Écritures aussi bien que dans l'illégalité d'usure (et font de bons travaux) concernant ce qui est entre eux et leur Seigneur et évite l'usure (et établissent la vénération) accomplissent les cinq prières quotidiennes avec tout ce qui est contraint dans eux (et payez le pauvre et dû) et donnez la pauvre et due de leur richesse, (leur récompense est avec leur Seigneur) dans le Paradis (et ne va là aucune peur tomber sur eux) quand la mort est tuée (ils ne doivent non plus avoir du chagrin) quand le Feu est fermé.

[2:278]

(O vous qui croyons !) la référence est ici aux fils de 'Amr Ibn 'Umayr Ibn 'Awf al-Thaqafi, [et ils étaient

quatre frères :] Mas'ud [Ibn 'Amr], Hubayb [Ibn 'Amr], 'Abd Yalayl [Ibn 'Amr] et Rabi'ah [Ibn 'Amr] (observent votre devoir à Allah) craignent Allah concernant l'usure, (et renoncent à quel remaineth (en raison de vous) de l'usure) le congé ce ce que Banu Makhzum vous doivent d'usure, (si vous sommes (en vérité) des croyants) si vous croyez vraiment dans la prohibition d'usure.

[2:279]

(Et si vous ne faisons pas) si vous ne vous abstenez pas de l'usure, (ensuite être prévenu de la guerre

(contre vous) d'Allah et de Son Messager) ensuite être prêt pour un tourment de Dieu dans Ci-après au moyen du Feu et de son châtiment et aussi être prêt pour l'épée de Son Messager dans la vie de ce monde. (Et si vous nous repentons) de l'usure, (alors vous avons votre chef (sans intérêt)) qui vous est dû par Banu Makhzum. (Mal pas) quelqu'un en demandant l'intérêt, (et vous ne devons pas être faits du tort) par quelqu'un s'ils vous donnent en arrière vos capitaux ; on dit aussi que 'mal pas' signifie : ne faites pas

du mal à d'autres ; et 'vous ne devez pas être fait du tort' en voulant dire : vous ne devez pas être fait du mal à cause de vos dettes.

[2:280]

(Et si le débiteur) Banu Makhzum (est dans les circonstances gênées, donc (laissez là être) l'ajournement

à (le temps de) l'aisance ; et cela que vous renvoyons la dette comme almsgiving serait mieux pour vous) qu'être payé ou le fait de remettre la dette (si vous avons fait, mais savons) cela.

[2:281]

(Et gardez-vous contre un jour) craignez le tourment d'un jour (dans lequel vous serons rapportés à Allah. Alors chaque âme) ou le fait de croire ou le fait de refuser de croire (sera payé plein ce ce qu'il a gagné) des bons ou des méchants, (et ils ne seront pas faits du tort) leurs récompenses ne seront pas diminuées et leurs péchés ne doivent pas être augmentés.

[2:282]

49

Allah leur a enseigné alors ce qu'ils doivent apprendre dans leurs relations, en disant : (O vous qui croyons !) dans Allah et Son Messager (quand vous contracterons une dette pour un terme fixé, enregistrez-le) c-à-d la dette (par écrit. Permettez à un scribe de l'enregistrer par écrit entre vous) la personne redevable et le créancier (dans (les termes de) l'équité) la justice. (Aucun scribe ne devrait refuser d'écrire) le contrat entre le créancier et le débiteur (comme Allah lui a enseigné) comment écrire, (permettez-lui ainsi d'écrire) le contrat sans adjonction ou omission, (et le laissent qu'incurreth la dette dictent) c-à-d la personne redevable devrait expliquer au scribe la dette qu'il doit, (et permettez-lui d'observer son devoir à Allah son Seigneur) permettez à la personne redevable de craindre son Seigneur, (et diminuer le zéro de cela) et ne diminuez de quantité de dette qu'il doit sur la dictée. (Mais s'il qu'oweth la dette a de la compréhension basse) est ignorant de la dictée, (ou faible) incapable de dicter, (ou incapable lui-même pour dicter) ne sait pas comment dicter au scribe, (permettent alors au gardien de ses intérêts de dicter) le gardien de sa richesse qui est le créancier (dans (les termes de) l'équité) sans toute adjonction. (Et appelez pour être témoin) pour vos droits, (parmi vos hommes, deux témoins) parmi vos hommes libres, musulmans qui sont du bon caractère. (Et si deux hommes ne pas être (à portée de la main) alors un homme et deux femmes, des tels que vous apprécions comme les témoins) parmi les gens qui sont fiables dans leur témoin, (pour que si un erreth (par la distraction)) pour que si une des femmes oublie (l'autre) qui n'a pas oublié (lui rappellera. Et les témoins ne doivent pas refuser) donner au témoin (quand ils sont convoqués) se fréquenter. (Ne soyez pas opposé) découragé (au fait de mettre par écrit) c-à-d. la dette (si c'être petit ou grand, avec (le record de) le terme de cela. Cela) c-à-d ce ce que j'ai mentionné concernant l'écriture en bas de la dette (est plus équitable) plus correct et plus équitable (dans la vue d'Allah et plus sûr pour le témoignage) plus clair pour le témoin quand il donne son témoignage s'il arrive à oublier, (et la meilleure façon d'éviter le doute entre vous) concernant la dette et le terme fixé de son paiement ; (sauvez seulement dans le cas quand ce sont des marchandises réelles que vous transférez parmi vous-même de la main à la main. Dans ce cas ce n'est aucun péché) il n'y a aucun mal (pour vous si vous l'écrivons pas) la transaction. (Et ayez des témoins quand vous vendons celui à un autre) à crédit, (et ne permettez à aucun mal d'être fait au scribe) en notant la transaction (ou le témoin) en donnant à son témoin, c'est-à-dire ne les forcez pas pour faire ainsi. (Si vous faisons (faites-eux du mal)) si vous leur faites du mal, (lo ! C'est un péché dans vous. Observez votre devoir à Allah) craignent Allah pour provoquer un tel mal. (Allah vous enseigne) ce qui est le meilleur pour vous concernant vos relations. (Et Allah est Knower de toutes les choses) ce qui est bon pour vous aussi bien que d'autres choses.

[2:283]

(Si vous être sur un voyage et vous ne pouvez pas trouver un scribe) ou les moyens par quel écrire, (alors une promesse dans la main (suffira)) permettent alors au créancier de prendre de la personne redevable une sécurité pour son prêt. (Et si un d'entre vous entrusteth un autre) pour donner un prêt sans sécurité (le laissent qui est fié) avec la dette (ce livrent en haut qui lui est confié) le droit de son créancier (et lui permettent d'observer son devoir à Allah, son Seigneur.) le débiteur devrait craindre Allah concernant le remboursement de sa dette, (Cachez pas le témoignage) des juges dans la cour. (Il qui le cache) c-à-d son témoignage, (sûrement son cœur est coupable) son cœur est impie. (Allah est Conscient de ce que vous faisons) par rapport à la dissimulation ou à l'offre du témoignage.

[2:284]

(À Allah (belongeth) ce qui est dans les cieux et ce qui est dans la terre) de l'être créé et des merveilles ; Il ordonne à Ses domestiques avec qu'Il les testaments ; (et si vous annonçons ce qui est dans vos esprits) dans vos cœurs ; cela fait allusion au discours de l'âme après l'excitation de ses craintes mais avant que l'on le divulgue (ou cachez-le, Allah vous apportera pour le représenter) Allah vous en récompensera. Le même s'applique à la distraction après que l'on se souvient, l'erreur après avoir été raison et la coercition après avoir exercé son effort librement. (Il pardonnera qu'Il va) Il pardonner celui qui se repent de tous les péchés (et Il punira qu'Il va) Il punir celui qui ne se repent pas. (Et Allah est Capable de faire toutes les choses) du point de vue du pardon et de la punition.

[2:285]

Quand le dernier vers a été révélé, les croyants ont trouvé sa confusion contente. Ainsi, quand le Prophète (pbuh) est monté au ciel il a abattu à son Seigneur et Allah a dit dans la louange de Son Prophète : (Le Messager croit) le Messager Muhammad (pbuh) croit (dans que qui lui a été révélé de son Seigneur) c-à-d Qur'an et son contenu et ensuite le Prophète (pbuh) a dit de la part de son Seigneur

50

(et (font ainsi) les croyants. Chacun croit dans Allah et Ses anges et Ses Saintes Écritures et Ses messagers - nous ne faisons aucune distinction entre aucun de Ses messagers-) ils disent : nous ne refusons de croire en aucun de ses messagers (et ils disent : Nous entendons) l'adage de notre Seigneur, (et nous obéissons) la commande de notre Seigneur, c-à-d nous entendons et obéissons à notre Seigneur. Le Prophète (pbuh) a dit alors : ((Nous accordent) Votre pardon) nous pardonnent pour le discours de nos âmes, (notre Seigneur) O notre Seigneur ! (À Vous est le fait de voyager) à vous est le retour après la mort.

[2:286]

En guise de la réponse, Allah a dit : (Allah tasketh pas une âme) par rapport aux actes d'obéissance (au-delà de sa portée) au-delà de sa capacité. (Pour cela (est seulement) ce ce qu'il a gagné) du bien et de quitter le discours de l'âme, la distraction, l'erreur et la coercition, (et contre cela (seulement) ce ce qu'il a mérité) du mal, le discours de l'âme, la distraction et la coercition. Allah a enseigné aux croyants par la suite comment ils devraient lui prier pour soulever le discours de l'âme, l'erreur, la distraction et la coercition d'eux, en disant qu'ils devraient supplier ainsi : (Notre Seigneur !) O notre Seigneur ! (Condamnez-nous pas si nous oublions) pour vous obéir, (ou manquer le but !) concernant votre commande (Notre Seigneur !) O notre Seigneur ! (Posez pas sur nous un tel fardeau) une convention que, si nous manquons d'honorer, Vous nous interdirez des choses saines (comme Vous avons fait) puisque Vous l'avez rendu illégal (sur ceux avant nous !) sur les Enfants de l'Israël parce qu'ils ont cassé Votre convention concernant les choses saines : la viande de chameaux, la graisse de bovines, petit betail et d'autres choses. (Notre Seigneur !) O notre Seigneur ! (Imposez-nous pas ce ce que nous n'avons pas la force pour porter !) cela dans lequel il n'y a aucun confort ou avantage pour nous et c'est ce qui est destiné par la coercition. (Pardonnez-nous) tout cela, (nous absolvent) de cela (et ont la clémence sur nous) au moyen de cela. (Vous, notre Protecteur) Vous êtes plus méritant de la protection de nous ; (et donnez-nous la victoire sur les gens d'incrédulité). On dit aussi que le sens est comme suit :

(Pardonnez-nous) en ne nous transformant pas en animaux puisque vous avez transformé certains des gens de Jésus dans les animaux, (absolvez-nous) de faire la terre nous engloutir quand vous avez fait la terre engloutir Korah (Qarun) ; (et ayez la clémence sur nous) n'étant pas lancé en haut par les vagues comme vous avez fait aux gens de Sort. Quand le croyant a fait appel à Allah avec cette supplication, Allah a soulevé d'eux le discours de l'âme, la distraction, l'erreur, la coercition et les a absous d'être transformé en animaux, en faisant la terre avaler eux ou être lancé par les vagues. Tous ceux qui suivent dans leurs pas seront absous du même. Et du surah dans lequel Al 'Imran est mentionné, qui est Medinan dans son ensemble et se compose de 200 vers, 3 064 mots et 14 505 lettres :

Surah 3 : la famille de 'Imran (Al 'Imran)

Et du surah dans lequel Al 'Imran est mentionné, qui est Medinan dans son ensemble et se compose de 200 vers, 3,064 mots et 14 505 lettres :

[3:1]

Et sur son autorité il a rattaché d'Ibn 'Abbas concernant l'adage d'Allah, Exalté est Il : (Alif. Lam. Mim.) qu'il

a dit : 'Allah nous a informés de l'histoire de la délégation de Najran ; on dit aussi que c'est un serment par lequel Allah a juré qu'Il est Un et qu'Il n'a pas de progéniture, ni de partenaire.

[3:2]

(Allah ! Il n'y a aucun Dieu sauvent Lui, le Vivant) Qui meurt pas et n'est pas évanescent, (l'Éternel) auto - subsistent Qui n'a aucun commencement.

[3:3]

(Il a révélé à vous (Muhammad) la Sainte Écriture) Il vous a envoyé Gabriel avec la Sainte Écriture (avec

la vérité) pour montrer la vérité du mensonge, (en confirmant) la corroboration de l'Unité divine d'Allah (que

qui a été (révélé) avant cela) de Saintes Écritures, (même qu'Il a révélé Torah) dans on va chez Moses le

fils d'Amran (et l'Évangile) dans on va chez Jésus le fils de Mary.

[3:4]

51

(Aforetime) avant Muhammad et Qur'an, (pour des conseils à l'humanité) comme des conseils de l'erreur aux Enfants de l'Israël ; (et a révélé le Critère (du droit et mal)) Il a révélé Qur'an à Muhammad dans les acomptes pour différencier le légal de l'illégal. (Lo ! ceux qui refusent de croire les révélations d'Allah) Muhammad et Qur'an, faisant allusion dans ce contexte à la délégation de Najran, (leur sera une lourde mort) dans ce monde et dans le suivant. (Allah est Puissant) puissant dans Sa vengeance, (Capable de Récompenser (le mal)) capable de réaliser Sa vengeance sur eux.

[3:5]

(Lo ! rien dans la terre) de l'histoire de la délégation de Najran (ou dans les cieux) concernant les anges (est caché à Allah).

[3:6]

(Il que c'est Qui fashioneth vous) vous crée (dans les utérus comme lui plaît) court ou grand, joli ou laid, le mâle ou femelle, heureux ou damné. (Il n'y a aucun Dieu) il n'y a aucun fashioner ou le créateur (sauvez Lui, le Tout-puissant) Qui est vengeur contre qui que ce soit qui ne croit pas dans Lui, (le Sage) dans la création ce qui est dans les utérus.

[3:7]

(Il que c'est Qui a révélé à vous (Muhammad) la Sainte Écriture) qui vous a envoyé Gabriel avec la Sainte

Écriture (sont où des révélations claires) l'exavancement du légal et des illégaux qui ne sont pas abrogés et qui sont suivis. (Ils sont la substance du Livre) ils sont la fondation du Livre comme ils sont le principal thème dans chaque livre. Ils sont tous suivis. Un exemple de cela est l'adage d'Allah : (Dites : Allons, je vous réciterai ce ce que votre Seigneur a fait un devoir sacré pour ) [6:151]. (Et d'autres (qui sont) allégoriques) vague dans leurs sens aux Juifs, comme l'utilisation des lettres de l'alphabet selon leur valeur numérique (hisab al-Jumal) dans de tels cas qu'Alif. Lam. Mim, Alif. Lam. Mim. Triste, Alif. Lam Mim. Ra ; et Alif. Lam. Ra ; on dit aussi que (d'autres (qui sont) allégoriques) les moyens : d'autres vers qui sont abrogés et ne suivis plus. (Mais ceux) les Juifs Ka'b Ibn al-Ashraf, Huyayy Ibn Akhtab et Judayy Ibn Akhtab (dans cœurs de qui est le doute) le scepticisme, l'opposition et la déviance des conseils (poursuivent, forsooth, ce qui est la recherche allégorique) dans Qur'an ((pour provoquer) la désunion) la poursuite de l'incrédulité, le fait d'attribuer des partenaires à Allah et le fait de tenir vite à l'erreur ils sont dans (en cherchant à l'expliquer) pour déterminer l'avenir de cette nation pour que le dominion leur mal tourne en arrière. (Personne knoweth son explication) l'avenir de cette nation (sauvent Allah). Ici Allah interrompt Son discours et le reprend ensuite en disant : (Et ceux qui ont de l'instruction solide) ceux qui ont une prise solide de la connaissance de Torah : 'Abdullah Ibn Salam et ses compagnons pareils (dites : Nous croyons là-dedans) dans Qur'an ; (le tout est de notre Seigneur) Allah a révélé ces deux vers qui sont clairs et ceux qui sont équivoques ; (mais seulement les hommes de compréhension) qui ont des esprits solides tels que 'Abdullah Ibn Salam et ses compagnons pareils (vraiment l'attention) prennent l'admonition de la comparaison de Qur'an.

[3:8]

(Notre Seigneur !) ceux-ci disent aussi : O notre Seigneur ! (Faites pas nos cœurs vous égarer) ne faites pas nos cœurs dévier de Votre Religion (après Vous nous a guidés) à Votre Religion, (et accordez sur nous la clémence de Votre Présence) rendez-nous fermes dans l'exploitation à Votre religion. (Lo ! Vous, seulement Tu es Bestower) aux croyants avant nous ; on dit aussi que cela signifie : Vous êtes Bestower de prophethood et d'Islam à Muhammad.

[3:9]

(Notre Seigneur !) ils disent : O notre Seigneur ! (ce sont Vous Qui l'humanité gatherest ensemble) après qu'ils meurent (à un Jour) un jour (duquel il n'y a aucun doute. Lo ! Allah faileth pour ne pas garder le rendez-vous galant) la résurrection après la mort, le calcul, le Pont sur l'enfer, l'Échelle, le Paradis et l'enfer.

[3:10]

52

((Ce jour) aucun la richesse) l'abondance de richesse (ni la progéniture) ni l'abondance de progéniture (de ceux qui refusent de croire) c-à-d Ka'b Ibn al-Ashraf et ses compagnons pareils ; et on dit aussi que cela fait allusion à Abu Jahl et ses compagnons (va aught profiter d'eux avec Allah) ne profitera d'eux rien du tourment d'Allah. (Ils seront le combustible pour le feu) ils sont le bois à brûler d'enfer.

[3:11]

(Comme les gens de Pharaon) comme le travail des gens de Pharaon. Allah dit ici : vos gens ont fait avec vous - en vous donnant le mensonge et en abusant de vous comme les gens de Moses ont fait avec lui :

ils lui ont donné le mensonge et ont abusé de lui. Et Nous (Allah) ferons avec eux le Jour de Badr comme Nous avons fait avec les gens de Moses le jour de noyade, (et ceux qui étaient avant eux) avant les gens de Moses, (ils ont refusé de croire Nos révélations) ils ont refusé de croire en Sainte Écriture et Messager que Nous leur avons envoyé (et donc Allah les a saisis) les a détruits (pour leurs péchés) à cause de leur

dénégation. (Et Allah est sévère dans la punition) quand Il punit vraiment.

[3:12]

(Dites) O Muhammad ! (à ceux qui refusent de croire) les incroyants de Mecca : (Vous devons être battus) Vous devez être tué le Jour de Badr (et réuni à l'enfer) le Jour de Jugement, (un endroit de reposant de mal) un méchant endroit et un résultat.

[3:13]

(Il y avait un jeton) un signe confirmant le prophethood de Muhammad (pbuh) (pour vous) O les gens de Mecca (dans deux hôtes) dans deux groupes : cela de Muhammad et ce d'Abu Sufyan (qui s'est rencontré) le Jour de Badr : (une armée luttant dans la voie d'Allah) dans l'obéissance d'Allah : Muhammad et ses Compagnons qui étaient 313 hommes, (et une autre incrédulité) et un autre groupe d'incroyants dans Allah et le Messager : Abu Sufyan et son armée qui s'est composée de 950 hommes, (qu'ils ont vu) ils se sont vus (comme deux fois leur nombre) comme deux fois le nombre comme ce des Compagnons de Muhammad (pbuh) (clairement, avec leurs mêmes yeux). On dit aussi que l'on peut le comprendre de cette manière : Dites, O Muhammad, aux incroyants - Banu Qurayzah et Banu'l-Nadir-you doivent être battus et tués et mis à la porte et après que vous mourez, vous serez rassemblé dans Gehenna, une méchante demeure et la fin. Allah les en a informé deux ans avant que la Bataille de Badr est survenue. Alors Il a révélé : O Juifs ! Vous aviez un signe pour le prophethood de Muhammad (pbuh) dans la forme de deux groupes - ce de Muhammad et ce d'Abu Sufyan-who rencontré le Jour de Badr. Un groupe (Muhammad (pbuh) et ses Compagnons) a lutté dans l'obéissance d'Allah et l'autre groupe s'est composé des incroyants dans Allah et Son Messager (Abu Sufyan et son groupe). Vous avez vu avec vos mêmes yeux, O les Juifs, que les incroyants étaient deux fois le nombre des Compagnons de Muhammad. (Ainsi Allah strengtheneth avec Son secours qu'Il va) c-à-d Muhammad. (Lo ! Ci-dessus) dans Allah permettant à Muhammad de triompher le Jour de Badr (est en vérité une leçon pour ceux qui ont des yeux) concernant la Religion, c-à-d les croyants ; on dit aussi que cela signifie : c'était une leçon pour ceux qui l'ont vu avec leurs propres yeux.

[3:14]

Allah mentionne alors les générosités de la vie de ce monde qu'Il a rendu attrayant aux incroyants, en disant : (Embelli pour l'humanité est) ce que les cœurs des gens trouvent désirable est (l'amour des joies (qui viennent) des femmes) le sens des femmes d'esclave et des femmes (et la progéniture) les esclaves et les enfants, (et a accumulé des tas) la richesse amassée (de l'or et de l'argent) on dit aussi que cela signifie : or frappé ou gravé et argent, (et chevaux marqués (avec leur marque)) beaux chevaux de marque et paissant dans les pâturages, (et betail) c-à-d moutons, vaches et chameaux (et terre) culture et terres cultivées. (Cela) qui est mentionné au-dessus (est le confort de la vie du monde) est à l'avantage des gens dans la vie de ce monde et ensuite il disparaît ; on dit aussi que cela signifie : les joies de ce monde durent seulement pour aussi longtemps que le truc de toute maison, un bol, une plaque et autres de ce genre. (Allah ! Avec Lui est une demeure plus excellente) dans Ci-après, c-à-d. Le paradis, à qui que ce soit qui fuit de telles joies.

[3:15]

53

Alors Allah a élucidé la félicité de Ci-après, sa permanence et service, quand Il a exavancé les joies de la vie de ce monde, en disant : (Dites) O Muhammad, aux incroyants : (Vous informerai-je de quelque chose mieux que cela ?) mieux que les embellissements de ce monde. (Pour ceux qui empêchent le mal) empêchent l'incrédulité, en attribuant des partenaires à Allah et à indécences, dans la référence à Abu Bakr et ses croyants pareils, (avec leur Seigneur, sont des Jardins sous lesquels) sous ses arbres et habitations

(les fleuves) de vin, miel, lait et eau (l'écoulement, où ils séjourneront pour toujours) ils habiteront dans le Paradis : ils ne doivent pas mourir, ni le quitter (et les compagnons purs) ils ont là-dedans des époux qui sont épargnés menses et saleté, (et le contentement d'Allah) et le contentement d'Allah sont beaucoup plus grands que la félicité qu'ils apprécient. (Allah est le Voyant de Ses esclaves) Il est le Voyant des croyants, leurs endroits dans le Paradis, aussi bien que leurs travaux dans la vie de ce monde.

[3:16]

Allah continue alors à les décrire, en disant : (Ceux qui disent) dans la vie de ce monde : (Notre Seigneur !) O notre Seigneur ! (Lo ! nous croyons) dans Vous et dans Votre Messager. (Pardonnez-nous ainsi nos péchés) que nous avons commis dans la période pré islamique aussi bien qu'après la venue d'Islam (et gardez-nous de la punition de Feu) faites démarrer de nous la punition d'enfer ;

[3:17]

(Le dévoué) dans l'exécution des obligations enjointes par Allah et dans l'évitement des infractions contre Lui ; on dit aussi que cela signifie : le dévoué quand les malchances leur arrivent, (et le Véridique) dans leur foi, (et le docile) vis-à-vis Allah et Son Messager, (ceux qui passent) leur richesse dans la voie d'Allah, (ceux qui prient pour le pardon dans les montres de la nuit) les prières surérogatoires.

[3:18]

Allah a déclaré alors Son Unité divine, en disant : (Allah (Lui-même) est le témoin) même si personne d'autre ne témoigne (qu'il n'y a aucun Dieu le sauvent. Et les anges) en témoignent vraiment aussi (et les hommes d'apprentissage) et les prophètes et les croyants en témoignent. (Le maintien de Sa création dans la justice, il n'y a aucun Dieu sauvent Lui, le Tout-puissant) dans Sa vengeance contre ceux qui ne croient pas dans Lui, (le Sage) et Il a ordonné que personne ne doit être vénéré sauf Lui.

[3:19]

(Lo ! La religion) qui est accepté (avec Allah (est) la Capitulation (à Son désir et conseils)). On dit aussi que l'on devrait le comprendre comme : Allah témoigne cette Religion avec Lui est l'Islam (la Capitulation) et les anges, les prophètes et les croyants en témoignent aussi. Ce vers a été révélé environ deux hommes de la Syrie Historique qui ont demandé au Prophète (pbuh) qui est le plus grand témoin dans le Livre d'Allah. Quand il les en a informé, ils ont embrassé l'Islam. (Ceux qui ont reçu (autrefois) la Sainte Écriture) les Juifs et les chrétiens ont (différé) de l'Islam et de Muhammad (seulement après la connaissance) l'exposition de ce qui est dans leur Sainte Écriture (leur est venu, par la transgression entre eux) de l'envie pleine de ressentiment. (Whoso refusé de croire les révélations d'Allah) Muhammad et Qur'an ((le trouvera) Lo ! Allah est rapide lors du calcul) sévère dans Sa punition.

[3:20]

Allah mentionne alors leur argument avec le Prophète (pbuh) de la Religion d'Islam, en disant : (Et s'ils) c-à-d les Juifs et les chrétiens (se disputent avec vous, O Muhammad, disent : j'ai abandonné mon but) je rends ma Religion et travaux sincères (à Allah et (ayez ainsi) ceux qui me suivent. Et dites à ceux qui ont reçu la Sainte Écriture) les Juifs et les chrétiens (et ceux qui ont lu pas) c-à-d les Arabes : (Avons-vous capitulé (aussi) ?) capitulez-vous comme nous avons capitulé ? Allah a dit alors : (S'ils capitulent) comme vous avez capitulé, (alors vraiment ils sont correctement guidés) de l'erreur, (et s'ils se détournent) de la capitulation, (alors c'est votre devoir seulement pour transmettre le message (à eux)) de la part d'Allah. (Allah est le Voyant de (Ses) esclaves) ceux qui croient et ceux qui ne font pas.

[3:21]

54

(Lo ! ceux qui refusent de croire les révélations d'Allah) dans Muhammad et Qur'an, (et font périr les Prophètes) c-à-d l'allié eux-mêmes avec ceux qui font périr les prophètes (injustement) sans eux ayant commis tout crime, (et font périr ceux d'humanité) qui a cru dans les prophètes (qui enjoignent l'équité) l'Unité divine d'Allah : (promettez-leur une mort pénible) qui se dispersera à leurs cœurs.

[3:22]

(Ceux sont ils dans les travaux de qui) les bonnes actions (ont échoué) fait le vide (dans le monde et Ci-après) c'est-à-dire on ne leur donnera pas la récompense pour eux Ci-après ; (et ils n'ont aucun aide) qui les sauvera de la punition d'Allah.

[3:23]

Allah mentionne après cela le refus de lapidation par Banu Qurayzah et Banu'l-Nadir parmi les gens de Khaybar, en disant : (A vous non vus) O Muhammad ! (comment ceux qui ont reçu la Sainte Écriture) ont été donnés la connaissance de ce qui est dans Torah concernant la lapidation et d'autres choses (invoquez la Sainte Écriture d'Allah) Qur'an ((dans leurs disputes) qu'il peut juger entre eux) de la lapidation l'homme marié et la femme mariée qui a commis l'adultère dans Khaybar, comme est dans leur Sainte Écriture ; (alors une fraction minoritaire d'entre eux) de Banu Qurayzah et des gens de Khaybar (se détournent) du jugement, (étant opposé (à cela)) niant ce jugement.

[3:24]

(Cette) opposition, dénégation et punition (est parce qu'ils disent : Le Feu ne nous touchera pas) dans Ci-après (sans un certain nombre de jours) environ 40 jours. Un groupe parmi les Juifs a dit : le Feu ne nous touchera pas à part un nombre limité de jours : sept jours de jours de Ci-après - chaque jour en égalant punition de mille années comme pour les jours dans lesquels nos ancêtres ont vénéré le veau. (Ce ce qu'ils avaient l'habitude d'inventer les a trompés) leur mensonge n'étant pas puni ; on dit aussi que cela fait allusion à leur revendication que la punition doit être remise (concernant leur religion) c-à-d leur adhérence ferme à leur religion : Judaïsme.

[3:25]

(Comment (le va être avec eux)) comment va ils agissent, O Muhammad, (quand Nous avons apporté eux tous ensemble) après qu'ils meurent (à un Jour) un jour (duquel il n'y a aucun doute, quand chaque âme) vertueux ou le pécheur (sera payé intégralement ce qu'il a gagné) des bons ou des méchants, (et ils ne seront pas faits du tort) leurs bons travaux ne seront pas diminués et leurs péchés ne seront pas augmentés.

[3:26]

(Dites : O Allah !) dit O Allah ! Menez-nous à la bonté (Le propriétaire de Souveraineté !) O le Maître de rois et de Propriétaire de souveraineté (Vous la souveraineté givest à qui Vous allons) c-à-d à Muhammad et à ses disciples, (et Vous la souveraineté withdrawest dont Vous allons) c-à-d des gens de la Perse et de Byzantium. (Vous exaltest que Vous allons) c-à-d Muhammad (et Vous abasest que Vous allons) c-à-d 'Abdullah Ibn Ubayy Ibn Salul, les gens de la Perse et les gens de Byzantium. (Dans Votre main est le bien) l'exaltation, l'abaissement, la souveraineté, le butin, le triomphe et le pouvoir. (Lo ! Tu es Capable de faire toutes les choses) si c'est l'exaltation, l'abaissement, la souveraineté, le butin, le triomphe ou le pouvoir. Ce vers a été révélé de 'Abdullah Ibn Ubayy Ibn Salul, l'hypocrite, qui a dit après la conquête de Mecca : « Comment peuvent-ils avoir la souveraineté sur la Perse et Byzantium ? » On dit aussi qu'il a été

révélé de Quraysh qui a dit :" le roi de la Perse dort sur les canapés faits du brocart de soie, si vous êtes vraiment un prophète, montrez-nous votre dominion ? »

[3:27]

Alors il a montré la puissance d'Allah en disant : (Vous causest la nuit pour passer dans le jour) Vous augmentez le

55

la longueur du jour sur la longueur de la nuit, telle que le jour est plus long que la nuit, (et Vous causest le jour pour passer dans la nuit) Vous augmentez la longueur de la nuit sur la longueur du jour, tel que la nuit est plus longue que le jour. (Et Vous bringest en avant la vie des morts) Il dit : Vous suscitez une créature vivante d'une goutte de sperme, (et Vous bringest en avant les morts de la vie) et Vous suscitez une goutte de sperme de l'homme ; on dit aussi que ce vers signifie : Vous suscitez la vie (un poulet) des morts (un œuf) et Vous suscitez les morts (un grain) de la vie (une pointe de grain). (Et Vous subsistance givest à qui Vous choosest, sans besogne assignée) sans mesure, en exerçant le pouvoir ou en mettant Vos bénédictions en valeur ; on dit aussi que cela signifie : Vous donnez la richesse en abondance à qui que ce soit qui Vous choisissiez sans fait d'être détroit ou dérangement.

[3:28]

(Permettez pas aux croyants de prendre) les croyants ne doivent pas prendre [les hypocrites :] 'Abdullah Ibn Ubayy et ses compagnons [et] (incroyants) les Juifs (pour leurs amis) pour devenir puissant et honorable (de préférence aux croyants) qui sont sincères. (Whoso doeth que) la recherche pourrait et l'honneur [en prenant les hypocrites et les incroyants puisque les amis] (hath aucune connexion avec Allah) n'ont aucun honneur, clémence ou protection d'Allah (à moins que (c'être) que vous mais vous gardons contre eux) vous sauvent d'eux, (prenant (comme c'était) la sécurité) l'économie de vous-même d'eux en parlant d'une façon sympathique vers eux avec, pendant que vos cœurs le détestent. (Allah vous demeure prennent garde (seulement) de Lui-même) concernant l'évitement de meurtre illégal, sexe illégal, propriété illégale, la consommation des intoxicants, le faux témoignage et l'association des partenaires avec Allah. (À Allah est le fait de voyager) le retour après la mort.

[3:29]

(Dites) O Muhammad !: (Si vous le cachons qui est dans vos seins) ce qui est dans vos cœurs de haine et d'inimitié vers Muhammad (pbuh) (ou révélez-le) en montrant l'abus, la diffamation et en menant la guerre, (Allah knoweth cela) Allah l'enregistrera et en récompensera. (Il knoweth ce qui est dans les cieux et ce qui est dans la terre) du bien et le mal, ce qui est secret et ce qui est révélé, (et Allah est Capable de faire toutes les choses) concernant les habitants des cieux et les habitants de terre. Ce vers a été révélé des hypocrites et des Juifs.

[3:30]

(Le jour) le Jour de Jugement (quand chaque âme se trouvera mis en présence de tout ce qu'il a fait) écrit dans son registre (du bien et tout ce qu'il a fait du mal) il le trouvera aussi écrit dans son registre ((chaque âme) va longtemps qu'il pourrait y avoir un puissant rapidement de la distance) une longue période de temps en les séparant : du lever du soleil au coucher du soleil (entre cela et ce (mal). Allah vous demeure prennent garde de Lui) après le fait de commettre un acte de désobéissance. (Et Allah est plein de la pitié pour (Ses) esclaves) Il est plein de la pitié pour les croyants.

[3:31]

(Dites) O Muhammad !: (Si vous aimons Allah) et Sa religion, (suivez-moi) suivent ma Religion ; (Allah vous aimera) Il augmentera votre amour (et vous pardonnera vos péchés) qui ont été commis quand vous avez suivi le Judaïsme. (Allah est Indulgent) de qui que ce soit qui se repent, (Charitable) vers qui que ce soit qui meurt dans un état de repentir. Ce vers a été révélé des Juifs qui ont prétendu qu'ils étaient les enfants d'Allah et de Ses chéris. Quand ce vers a été révélé 'Abdullah Ibn Ubayy a dit : « Muhammad nous ordonne de l'aimer puisque les chrétiens ont aimé Jésus » et les Juifs ont dit : « Muhammad veut que nous le prenions comme un Seigneur compatissant, juste au moment où les chrétiens ont pris Jésus comme un Seigneur compatissant ».

[3:32]

Par conséquent, Allah a révélé de leurs commentaires : (Dites : Obéissez à Allah) concernant ce qu'Il a contraint (et le Messager) dans ses pratiques. (Mais s'ils se détournent) de leur obéir, (Lo ! Allah aime pas les incroyants) les Juifs et les hypocrites.

[3:33]

56

Quand les Juifs l'ont entendu, ils ont dit : « nous suivons la religion d'Adam : nous sommes des musulmans » et donc Allah a révélé la chose suivante : (Lo ! Allah a préféré Adam) avec l'Islam (et Noah) avec l'Islam (et la Famille d'Abraham) les enfants d'Abraham avec l'Islam (et la Famille de 'Imran) Moses et Aaron avec l'Islam (au-dessus (tous Son) les créatures) surtout les gens de leurs temps. On dit aussi qu'Amran n'est pas le père de Moses et d'Aaron.

[3:34]

(Ils étaient des descendants un d'un autre) certains suivent la religion d'autres et les progénitures de certains sont les descendants d'autres. (Allah est l'Auditeur) de ce que les Juifs disent : qu'ils soient les enfants d'Allah et les chéris et qu'ils suivent Sa religion, (Knower) de leur punition et de qui suit Sa religion.

[3:35]

Souvenez-vous, O Muhammad (Quand la femme d'Imran) Hannah, la mère de Mary (a dit : Mon seigneur I a juré à Vous cela qui est dans mon ventre comme un consacré (l'offre)) un domestique au Sanctuaire de Jérusalem. (Acceptez-le de moi. Lo ! Vous, seulement Vous, art l'Auditeur) des prières, (Knower !) de la réponse et de ce qui est dans mon utérus.

[3:36]

(Et quand elle a été livrée) ce qui était dans son utérus et c'était une fille de bébé (elle a dit : Mon Seigneur ! Lo ! Je suis livré d'une femelle) une fille de bébé. (Allah savait le meilleur de ce qu'elle a été livrée. Le mâle n'est pas comme la femelle) dans le service et la faiblesse ; (et Lo ! J'ai appelé sa Mary et Lo ! J'ais envie de Votre protection pour elle) je cherche pour elle Votre protection et sécurité (et pour sa progéniture du Satan l'exclu) le maudit.

[3:37]

(Et son Seigneur l'a acceptée avec la pleine acceptation) Il était bon à elle et l'a acceptée au lieu d'accepter un garçon (et lui a gratifié une belle croissance) Il l'a nourrie bien dans la vénération tout au long des années, les mois, les jours et les heures ; (et Zachariah fait son gardien) il la lui a rejointe pour l'entraînement. (Chaque fois que Zachariah est entré dans le sanctuaire où elle était) la pièce où elle a vénéré, (il a constaté qu'elle avait la nourriture) le fruit d'hiver en été, tel que culms de maïs et les fruits

d'été en hiver tels que les raisins. (Il a dit : O Mary ! Vient d'où à vous ce (la nourriture) ?) comment avez-vous mangé de sa saison ? (Elle a répondu : C'est d'Allah) Gabriel me l'a apporté. (Allah donne sans besogne assignée) sans pause ou mesure (à qui Il va) dans sa saison ou de cela.

[3:38]

(Alors) à ce point (Zachariah a prié à) et a voulu de (son Seigneur et a dit : Mon Seigneur ! Accordez sur moi de Votre générosité) de Vous (la belle progéniture) un enfant vertueux. (Lo ! Tu es l'Auditeur de Prière) Vous êtes Celui Qui répond aux prières.

[3:39]

(Et les anges) c-à-d Angel Gabriel (a appelé sur lui puisqu'il était en priant dans le sanctuaire) dans la

mosquée : (Allah donne à vous des nouvelles contentes de John) un fils dont le nom est John, ((qui vient) pour confirmer un Mot d'Allah) le fils de Jésus de Mary qu'il sera un mot d'Allah, créé sans un père,

(hautain) qui est clément quand fait du tort, (chaste) n'a aucun désir pour les femmes, (un Prophète du vertueux) parmi les messagers.

[3:40]

(Il a dit : Mon Seigneur) Zachariah a dit à Gabriel : O maître ! (Comment puis-je avoir un fils quand l'âge m'a dépassé déjà) quand je suis très vieux (et ma femme est stérile) et ne peut pas concevoir des enfants ? ((L'ange) a répondu : Ainsi (ce sera)) comme je vous ai dit. (Allah doeth ce qu'Il va).

[3:41]

57

(Il) Zachariah (a dit : Mon Seigneur) O mon Seigneur ! (Nommez un jeton pour moi) concernant la grossesse de ma femme. ((L'ange) a dit : Le jeton à vous) de la grossesse de votre femme ((sera) que vous ne devons pas parler) ne sera pas capable de parler (à l'humanité trois jours) sans être muet (sauf par les signes) en déplaçant vos lèvres, sourcils, yeux et mains ; on le dit aussi : sauf en écrivant sur la terre. (Souvenez-vous de votre Seigneur) avec votre langue et cœur (beaucoup) dans toutes les circonstances, (et louent (Lui) aux premières heures de nuit et de matin) prient le matin et la nuit quand vous aviez l'habitude de faire.

[3:42]

(Et quand les anges) c-à-d Gabriel (a dit : O Mary ! Lo ! Allah a choisi vous) avec l'Islam et la vénération (et

a rendu vous purs) de l'incrédulité, l'association de partenaires avec Allah et défauts ; on dit aussi que cela signifie : Il vous a sauvés d'être tué, (et vous a préférés au-dessus de (toutes) les femmes de création) de

votre temps par la naissance de Jésus.

[3:43]

(O Mary ! Soyez docile à votre Seigneur) comme un jeton de gratitude à Lui ; on dit aussi que cela

signifie : prolongez votre prière comme un jeton de gratitude à votre Seigneur, (abattez thyself et arc) le sens : et abattez vraiment aussi et inclinez-vous (avec ceux qui s'inclinent (dans la vénération)) avec les

gens de vénération.

[3:44]

(Cela) que j'ai mentionné de l'histoire de Mary et de Zachariah (a des nouvelles de choses cachées) des choses qui étaient inconnues à vous, O Muhammad. (Nous le révélons à vous (Muhammad)) Il dit : Nous envoyons à Gabriel avec cela à vous. (Vous nous perdons pas les présentent) avec les Rabbins (quand ils ont lancé leurs stylos) dans l'écoulement d'eau ((pour savoir) quel d'eux devrait être le gardien de Mary) pour la former, (ni le gaspillage auquel vous les présentons quand ils se sont disputés (sur ce)) chaque argument d'offre pour sa meilleure revendication d'être le gardien de Mary.

[3:45]

((Et se souviennent) quand les anges) c-à-d Gabriel (a dit : O Mary ! Allah vous donne des nouvelles contentes d'un Mot de Lui) d'un fils qui doit naître au moyen d'un Mot d'Allah, (dont le nom est le Messie) parce qu'il voyage d'un pays à un autre ; on le dit aussi : le Messie veut dire le roi, (Jésus, le fils de Mary, illustre dans le monde) il a la réputation et la position parmi les gens dans la vie de ce monde (et Ci-après) il a la réputation et la position avec Allah, (et un des apportés près) à Allah dans le Jardin d'Eden.

[3:46]

(Il parlera à l'humanité dans son berceau) dans les genoux de sa mère, en disant : je suis le domestique d'Allah et de Son Messie (et dans son âge d'homme) après qu'il atteint 30 ans, en disant qu'il est un prophète, (et il a du vertueux) des messagers.

[3:47]

(Elle a dit : Mon Seigneur !) Mary a dit à Gabriel : O maître !: (Comment puis-je avoir un enfant) comment est-il possible pour moi d'avoir un enfant (quand aucun mortel ne m'a touché ?) légalement ou illégalement ? (Il) Gabriel (a dit : Ainsi (ce sera)) comme je vous ai dit. (Allah crée ce qu'Il va. S'Il décrète une chose) s'Il les testaments de créer un fils de vous sans un père, (Il saith à cela seulement : Soyez ! et c'est) un fils sans un père.

[3:48]

(Et Il lui enseignera la Sainte Écriture) les Saintes Écritures de prophètes [passés] ; puisque l'on le dit :

écriture (et sagesse)

58

le légal et l'interdit ; comme il a dit que cela signifie : la sagesse des prophètes qui l'ont précédé, (et Torah) dans l'utérus de sa mère (et l'Évangile) après qu'il est venu de l'utérus de sa mère.

[3:49]

(Et le rendra un messager) après l'âge de trente (aux Enfants de l'Israël) et quand il est allé chez eux il a dit : (Lo ! Je vous viens avec un signe) un jeton (de votre Seigneur) pour mon prophethood. Ils ont dit :

quel est ce signe ? Il a répondu : (Lo ! Je façonne pour vous de l'argile la ressemblance d'un oiseau et j'y respire) comme la respiration d'une personne dormant (et c'est un oiseau) le vol dans l'air, (par le congé d'Allah) par la commande d'Allah. Alors il a façonné pour eux une batte et quand c'est devenu vivant, ils ont dit : c'est la sorcellerie ; avez-vous un autre signe ? Il a dit : oui, (je le guéris qui est né aveugle et le lépreux) aussi, (et j'élève les morts, par le congé d'Allah) par le plus grand Nom d'Allah : O Vivant, l'Éternel. Et quand il l'a fait, ils ont dit : c'est la sorcellerie, avez-vous autre signe ? Il a dit : oui, (Et je vous annonce ce que vous mangez) le matin et la nuit (et ce que vous accumulez dans vos maisons) ce que vous sauvez de votre déjeuner au dîner et de votre dîner au déjeuner du jour suivant. (Lo ! Ci-dessus) dans ce ce que je vous ai dit (est en vérité un présage) un signe (pour vous, si vous sommes des croyants) qui ont la foi.

[3:50]

(Et (je viens) la confirmation) et je suis venu en confirmant l'Unité divine d'Allah à la Religion (ce qui était avant moi de Torah) et toutes les autres Saintes Écritures, (et rendre légal) pour vous donner la dispense juridique concernant (un peu de ce qui vous a été défendu) tels que la viande de chameaux, la graisse de bovines et de moutons, le Sabbat et d'autres choses. (Je vous viens avec un signe) avec un jeton (de votre Seigneur, gardez ainsi votre devoir à Allah) craignez-y ainsi Allah avec quoi Il vous a ordonné et se repent à Lui (et obéissez-moi) et suivez ma commande et Religion ;

[3:51]

(Lo ! Allah est mon Seigneur et votre Seigneur, adorez-le ainsi) déclarent son Unité divine. (Cette) Unité divine (est un sentier droit) une religion établie, un Islam, dont Il est content.

[3:52]

(Mais quand Jésus a repris la connaissance) quand il savait (de leur incrédulité) et a vu qu'ils ont voulu le tuer ; on le dit aussi : quand il entendait à plusieurs reprises leur incrédulité, (il) Jésus (a crié : Qui seront mes aides dans la cause d'Allah ?) contre Ses ennemis. (Les disciples) ses disciples les plus proches qui étaient 12 dans le nombre (a dit : Nous serons les aides d'Allah) contre ses ennemis. (Nous croyons dans Allah et naissons vous le témoin) Savent, O Jésus (que nous avons capitulé (à Lui)) nous admettons Allah en le vénérant et en déclarant Son Unité divine.

[3:53]

(Notre Seigneur) O notre Seigneur ! (Nous croyons dans que que Vous avons révélé) de la Sainte Écriture, c-à-d l'Évangile (et nous le suivons que Vous avons envoyé) la religion du Messager Jésus. (Inscrivez-nous parmi ceux qui sont témoins) nous font parmi les premiers précurseurs qui étaient des témoins avant nous ; on dit aussi que cela signifie : faites-nous de la communauté de Muhammad (pbuh).

[3:54]

(Et ils ont comploté) ils, c-à-d les Juifs, ont projeté de tuer Jésus, (et Allah a comploté (contre eux)) Allah a voulu tuer leur homme Tatianos : (et Allah est le meilleur des intrigants) le plus fort de ceux qui ont un désir ; on dit aussi que cela signifie : le meilleur de Créateurs.

[3:55]

((Et se souviennent) quand Allah a dit : O Jésus ! Lo ! Je réunis vous et fais vous me monter,

59

et sont nettoyants) sauvant (vous de ceux qui refusent de croire) dans vous (et mettent ceux qui suivent vous) suivent votre Religion (au-dessus de ceux qui refusent de croire) avec le fort argument et le triomphe (jusqu'au Jour de Résurrection) alors je vous ferai pour mourir après la descente ; on dit aussi que cela signifie : je ferai votre cœur mourir à l'amour de la vie de ce monde. (Alors à Moi vous (tous) reviendrons) après la mort, (et je jugerai entre vous quant à cet où) dans la religion (vous avions l'habitude de différer) se disputer.

[3:56]

(Quant à ceux qui refusent de croire) dans Allah et dans Ses messagers Muhammad et Jésus (je les

châtierai avec un lourd châtiment dans le monde) en les exposant à l'épée et à la taxe de capitation (jizyah) (et Ci-après) en les lançant dans le Feu ; (et ils n'auront aucun aide) les sauver de la punition d'Allah dans ce monde ou dans Ci-après.

[3:57]

(Et quant à ceux qui croient) dans Allah, la Sainte Écriture et Ses messagers Muhammad et Jésus (et font de bons travaux) sincèrement entre eux et leur Seigneur, (Il leur paiera leurs salaires intégralement) Il leur paiera leur récompense le Jour de Jugement. (Allah aime pas des malfaiteurs) l'idolaters, avec leurs transgressions et association de partenaires avec Allah.

[3:58]

(Cela) que je vous ai dit de, O Muhammad, concernant l'histoire de Jésus ((que) Nous récitons à vous) avec lequel Nous vous envoyons Gabriel (est une révélation) Il dit : ils sont des révélations de Qur'an, en transmettant des commandes et des prohibitions (et un rappel sage) qui enjoint ce qui est légal et ce qui est illégal ; on dit aussi que cela signifie : il corrobore Torah et l'Évangile ; et on dit aussi que cela signifie :

il le confirme qui est dans le Comprimé Prudent.

[3:59]

Allah a expliqué alors la création de Jésus sans un père parce que la délégation de Najran a demandé au Prophète de fournir la preuve de Qur'an pour son adage que Jésus n'était pas le fils d'Allah, donc Allah a dit : (Lo ! la ressemblance de Jésus) la ressemblance de la création de Jésus (avec Allah) sans un père (est comme la ressemblance d'Adam. Il l'a créé de poussière) sans un père ou une mère, (alors Il lui a dit) à Jésus : (Soyez ! et il est) un fils sans un père.

[3:60]

((C'est) la Vérité) c'est le vrai fait (de votre Seigneur) que Jésus n'était pas Allah, Son fils ou Son partenaire, (ainsi ne pas être vous de ceux qui vacillent) ceux qui doutent de ce que je vous ai exavancé concernant la création de Jésus sans un père.

[3:61]

Allah a mentionné alors la dispute de la délégation de Najran avec le Prophète (pbuh) après qu'il leur a expliqué que la ressemblance de Jésus avec Allah est comme la ressemblance d'Adam, car ils ont dit au Prophète : ce n'est pas puisque vous dites que Jésus n'était pas Allah, son fils ou Son partenaire. Comme la réponse Allah a dit : (Et whoso débat avec vous concernant lui) concernant Jésus, (après que la connaissance qui est venue à vous) après l'exposition qui est venue chez vous que Jésus n'était pas Allah, Son fils ou Son partenaire, (disent (à lui) : Venez ! Nous convoquerons nos fils et vos fils) et vous convoquez vos fils, (et nos femmes et vos femmes) et vous convoquez vos femmes, (et nous-mêmes et vous-même, alors nous prierons humblement (à notre Seigneur)) et exercez notre effort dans la prière ((et invoquez (solennellement)) tous ensemble (le fléau d'Allah sur ceux qui mentent) d'Allah concernant Jésus.

[3:62]

60

(Lo ! Cela) que Nous avons mentionné, O Muhammad, concernant Jésus et la délégation de Najran (est en vérité le vrai récit) le vrai fait que Jésus n'était pas Allah, Son fils ou Son partenaire. (Il n'y a aucun Dieu sauvent Allah) sans un fils ou un partenaire, (et lo ! Allah est le Puissant) Qui est vengeur contre ceux qui

ne croient pas dans Lui, (le Sage) Qui a ordonné que personne ne doive être vénéré sauf Lui ; on le dit aussi (le Sage) les moyens : Allah a décrété qu'ils devraient sortir et invoquer Son fléau sur ceux qui mentent, mais la délégation de Najran a refusé de faire ainsi parce qu'ils savaient qu'ils étaient des menteurs et que Muhammad était un vrai Prophète et un émissaire dont les traits et la description devaient être trouvés dans leur propre Sainte Écriture.

[3:63]

(Et s'ils se détournent) de rejoindre le Prophète (pbuh) dans l'invocation du fléau d'Allah sur ceux qui le traînent concernant Jésus (alors Lo ! Allah est Conscient de (qui sont) le corrupters) c-à-d les chrétiens de Najran.

[3:64]

Après cela, Allah les a invités à accepter l'Unité divine d'Allah, en disant : (Dites : O les gens de la Sainte Écriture. Venez à un accord) l'accord est : il n'y a aucun Dieu sauf Allah (entre nous et vous : que nous n'adorions personne, mais Allah) nous déclarerons Allah comme Un seul Dieu, (et que nous ne lui attribuerons aucun partenaire) parmi l'être créé, (et qu'aucun de nous ne doit prendre d'autres pour les seigneurs à côté d'Allah) qu'aucun de nous ne doit y obéir à une autre personne qui implique une transgression contre Allah. (Et s'ils se détournent) et refusez d'accepter l'Unité divine d'Allah, (dites alors :

Témoignez) savent (que nous sommes ils qui ont capitulé (à Lui)) et admettez Son Unité divine et adorez-le.

[3:65]

Alors Allah mentionne leur dispute avec le Prophète (pbuh) dans lequel ils ont dit qu'ils ont de ceux qui ont capitulé à Allah et suivent la Religion d'Abraham, en le prétendant être dans Torah. Donc Allah a dit : (O les gens de la Sainte Écriture ! Pourquoi nous disputerons-vous d'Abraham, quand Torah et l'Évangile n'ont pas été révélés jusqu'après lui ?) après Abraham. (Ayez-vous alors aucun sens ?) qu'il n'est pas dit en passant dans eux qu'Abraham était le Juif ou le chrétien.

[3:66]

(Lo ! Vous) O les Juifs et les chrétiens (sont ceux qui en discutent de whereof vous avons un peu de connaissance) dans votre Sainte Écriture que Muhammad est un prophète envoyé par Allah et qu'Abraham n'était pas le Juif, ni le chrétien, mais vous l'avez rejeté : (Pourquoi discutent alors de vous concernant cela whereof vous n'avons aucune connaissance) de votre Sainte Écriture et dites qu'Abraham était le Juif ou le chrétien ? (Allah knoweth) qu'Abraham n'était pas le Juif, ni le chrétien. (Vous savons pas) qu'il était le Juif ou le chrétien.

[3:67]

Allah a nié alors leur revendication, en disant : (Abraham n'était pas un Juif) suite à la religion des Juifs, (ni encore un chrétien) suite à la religion des chrétiens ; (mais il était un homme droit qui avait capitulé (à Allah)) sincèrement, (et il n'avait pas de l'idolaters) qui a adhéré à leurs religions.

[3:68]

Alors Allah a montré qui suit la Religion d'Abraham, en disant : (Lo ! ceux d'humanité qui ont la meilleure revendication à Abraham) à la Religion d'Abraham (sont ceux qui l'ont suivi) dans son temps, (et ce Prophète) Muhammad suit sa Religion (et ceux qui croient) dans Muhammad et dans Qur'an suivent aussi la Religion d'Abraham ; (et Allah est l'Ami de Protection des croyants) Il les protège et les aide.

[3:69]

Allah mentionne, alors, comment Ka'b al-Ashraf a invité certains des compagnons du Messager d'Allah (pbuh) - Mu'adh [Ibn Jabal], Hudhayfa [Ibn al-Yaman] et 'Ammar [Ibn Yasir] - à rejoindre leur religion (le Judaïsme) et

61

quittez l'Islam, après la Bataille d'Uhud, en disant : (Un parti des gens de la Sainte Écriture longtemps pour vous faire dégénérer) de votre Religion, l'Islam ; (et ils ne font personne pour dégénérer) de la religion d'Allah (sauf eux-mêmes, mais ils perçoivent pas) cela ; on dit aussi que cela signifie : ils perçoivent pas qu'Allah en informe Son Prophète.

[3:70]

(O les gens de la Sainte Écriture ! Pourquoi vous refusent de croire en révélations d'Allah) Muhammad et

Qur'an, (quand vous (vous-mêmes) témoignez (de la Vérité) ?) vous savez de votre Sainte Écriture que

Muhammad est un prophète envoyé par Allah.

[3:71]

(O les gens de la Sainte Écriture ! Pourquoi vous confondent la vérité avec le mensonge) vous confondez

les traits de l'antéchrist avec ceux de Muhammad (et dissimulez sciemment la Vérité ?) les traits et la description de Muhammad que vous trouvez dans votre Sainte Écriture.

[3:72]

Allah mentionne alors ce que Ka'b et ses disciples ont dit du changement de Qiblah, en disant : (Et un parti des gens de la Sainte Écriture) Ka'b et ses chefs pareils (disent) au modeste parmi les gens : (Croyez dans que qui a été révélé, à ceux qui croient) dans Muhammad et Qur'an (lors de l'ouverture du jour) au début du Jour, à la prière de Dawn, (et refusent de croire à la fin de cela) à la prière de Zuhr. En d'autres termes, ils disent : croyez dans Qiblah vers lequel Muhammad et ses Compagnons ont prié à la prière de Dawn et refusez de croire en autre Qiblah vers lequel ils ont prié à la prière de Zuhr, (afin qu'ils puissent revenir) afin que leur communality puisse revenir à votre religion et Qiblah ;

[3:73]

(Et croyez pas) qu'il est un prophète (sauvez dans celui qui followeth votre religion) le Judaïsme et votre

Qiblah, Jérusalem. (Dites) aux Juifs, O Muhammad : (Lo ! les conseils sont les conseils d'Allah) la Religion d'Allah est l'Islam et le Qiblah d'Allah est Ka'bah, (que l'on donne quelqu'un) de Religion et Qiblah (le pareil de cela qui vous a été donné) O les Compagnons de Muhammad (ou qu'ils peuvent se disputer avec vous) dont les Juifs discutent avec vous concernant ce Religion et Qiblah (en présence de leur Seigneur) le Jour de Jugement. (Dites) aussi, O Muhammad : (Lo ! la générosité) prophethood, l'Islam et Qiblah d'Abraham (est dans la main d'Allah. Il bestoweth cela sur qui Il va) Muhammad et ses Compagnons. (Allah est

l'Étreinte Tout-) dans Sa générosité, (la Connaissance Tout-) à qui Il donne.

[3:74]

(Il selecteth pour Sa clémence) Il choisit pour Sa religion (qu'Il va) Muhammad et ses Compagnons. (Allah a de la Générosité Infinie) Il est généreux vers Muhammad en accordant sur lui prophethood et Islam.

[3:75]

Par la suite, Allah mentionne la fiabilité et la traîtrise des gens du Livre, en disant : (Parmi les gens de la Sainte Écriture) c-à-d les Juifs (il y a il qui, si vous lui confiez un poids de trésor, vous le rendra) sans tout

problème, épreuve ou pensant jamais garder cela pour lui-même en le déclarant légal pour lui prendre. La référence est ici à 'Abdullah Ibn Salam et à ses compagnons. (Et parmi eux il y a il qui, si vous lui confiez un morceau d'or, ne vous le rendra pas) et déclarera que cela légal pour lui prend (à moins que vous ne gardiez la réputation sur lui) tenant à reprendre cela et lui intenter un procès pour cela. La référence est ici à Ka'b Ibn al-Ashraf et à ses disciples. (Cette) traîtrise et en déclarant qu'il est légal pour prendre la propriété d'autres gens (est parce qu'ils disent : Nous n'avons aucun devoir aux Gentils) il n'y a aucun mal dans la prise de la propriété d'Arabes. (Ils parlent un mensonge concernant Allah sciemment) ils traînent Allah et savent qu'ils mentent.

[3:76]

62

(Et même) Allah leur répond ici, (mais (le choisi d'Allah est) il qui fulfileth sa promesse) Il dit : mais il qui garde sa promesse entre lui-même et son Seigneur ou entre lui-même et d'autres gens (et wardeth (du mal)) chasse le brisement de sa promesse par la traîtrise et le fait d'allumer sa promesse ; (pour lo ! Allah aime ceux qui chassent (le mal)) chassent des promesses se cassant, une traîtrise et être douteux.

[3:77]

Allah a mentionné alors leur punition, c-à-d la punition des Juifs, en disant : (Lo ! ceux qui achètent une petite augmentation) une petite augmentation de dans leur vie (au prix de la convention d'Allah) en cassant la convention d'Allah (et leurs serments) leurs promesses avec leurs prophètes, (ils n'ont aucune portion dans Ci-après) dans le Paradis. (Allah ne leur parlera ni) dans une manière agréable le Jour de Jugement (ni considérez-les le Jour de Résurrection) Il n'aura aucune clémence pour eux, (Il ne les fera non plus grandir) Il ne les disculpera pas pour être des Juifs, ni prêtera leurs attentions à la paix. (Leur sera une mort pénible) une douleur sévère qui s'étendra à leurs cœurs. On dit aussi que cela a été révélé 'd'Abdan Ibn al-Ashu' et d'Imra' al-Qays à cause d'une dispute entre eux et il a été aussi révélé des Juifs.

[3:78]

(Et Lo ! il y a) des Juifs (un parti d'entre eux) Ka'b et ses prochains (qui dénaturent la Sainte Écriture avec leurs langues) en lisant les traits de l'antéchrist dans leur Sainte Écriture, (que vous pouvons penser) que le modeste peut croire (que ce qu'ils disent est de la Sainte Écriture, quand ce n'est pas de la Sainte Écriture. Et ils disent : C'est d'Allah) dans Torah, (quand ce n'est pas d'Allah) dans Torah ; (et ils parlent un mensonge concernant Allah sciemment) pleinement conscient que ce n'est pas dans leur Sainte Écriture.

[3:79]

Alors Allah a dit en ce qui concerne leur revendication qu'ils suivent la Religion d'Abraham et qu'Abraham leur a ordonné de suivre cette Religion : (Ce n'est (possible) pour aucun être humain) parmi les prophètes (à qui Allah avait donné la Sainte Écriture et la sagesse) comprenant (et le prophethood qu'il devrait avoir dit ensuite à l'humanité : Soyez des esclaves de moi au lieu d'Allah ; mais (ce qu'il a dit était) : Soyez vous les domestiques fidèles du Seigneur) les hommes de connaissance, les gens de compréhension aussi bien que les gens qui ont mis ce qu'ils apprennent dans la pratique (en raison de votre enseignement constant de la Sainte Écriture) de la Sainte Écriture ; on dit aussi que cela signifie : en raison de votre connaissance de la Sainte Écriture (et de votre étude constante de cela) de votre lecture de la Sainte Écriture.

[3:80]

(Et il vous a ordonné) O les gens de Quraysh, les Juifs et les chrétiens (pas que vous devrions prendre les

anges) comme les filles d'Allah (et les Prophètes pour les seigneurs. Irait il vous ordonner de refuser de croire) comment pourrait Abraham vous ordonner de suivre l'incrédulité (après que vous avions capitulé (à Allah)) après qu'il vous a ordonné de suivre l'Islam (Capitulant complètement à Allah), en vous disant :

(Lo ! Allah a choisi pour vous la (vraie) Religion ; mourez donc pas sauvent comme les hommes qui ont capitulé [2:132]). Allah dit ici : Allah n'a pas envoyé à un Messager sauf qu'Il lui a ordonné de suivre l'Islam et pas le Judaïsme, le Christianisme ou la vénération d'idoles, comme ces incroyants prétendent. On dit aussi que ce vers a été révélé des revendications des Juifs que Muhammad leur a ordonné de l'aimer et l'adorer puisque les chrétiens ont vénéré Jésus. Les chrétiens et idolaters ont aussi fait la même revendication.

[3:81]

Allah a expliqué alors Sa convention avec les prophètes le jour « d'oui, Effectivement ! » concernant les traits de Muhammad et la description, en disant : (Quand Allah a fait (Sa) convention avec les Prophètes) Il dit :

Allah a fait une convention avec les prophètes qu'ils montreront l'un à l'autre les traits, la description et le mérite de Muhammad, ((Il a dit) : Voyez-le que je vous ai donné) quand je vous ai vraiment donné (de la Sainte Écriture et

63

connaissance) contenant des détails du légal et de l'illégal. (Et) vous avez aussi fait une convention avec votre nation que (vous viendra là après un messager, en confirmant) en appelant sur l'Unité divine d'Allah (ce ce que vous possédons) de la Sainte Écriture. (Vous devons croire dans lui) Il dit : vous devez admettre lui et sa vertu (et vous devons l'aider) avec l'épée contre ses ennemis et aussi en exavançant son trait. (Il a dit : sommes-vous d'accord ?) Allah leur a demandé s'ils ont accepté (et prendrez-vous Mon fardeau) Ma convention (dans cela) ce que j'ai dit ? (Ils) les prophètes (a répondu : Nous sommes d'accord) nous acceptons. (Il) Allah (a dit : Naissez-vous alors le témoin) de cela. (Je serai un témoin avec vous) de cela aussi. Allah les a rendus ainsi les témoins l'un de l'autre et Il Lui-même est un témoin. Et donc chaque prophète l'a expliqué à sa nation et chaque prophète a fait les membres de ses témoins de nation l'un pour l'autre, juste au moment où chaque prophète en a témoigné.

[3:82]

(Alors qui que ce soit qui après cela) la convention (se détournera) parmi les nations : (ils seront des scélérats) qui ont cassé la convention et sont des incroyants.

[3:83]

Allah mentionne alors la dispute des Juifs et les chrétiens et la question qu'ils mettent au Prophète (pbuh) concernant ce qui suit vraiment la religion d'Abraham. Quand le Prophète (pbuh) leur a dit qu'ils étaient loin tous les deux de la Religion d'Abraham, ils ont dit qu'ils n'ont pas accepté ce jugement. Dorénavant, Allah a dit : (Cherchez ils) avec vous (autre que la religion d'Allah) l'Islam (accomplissent la capitulation à Allah), (quand à Lui submiteth) admet l'Islam et l'Unité divine d'Allah (qui que ce soit qui est dans les cieux) des anges (et la terre) des croyants, (volontiers) les habitants des cieux volontiers, (ou à contrecœur) les habitants de la terre à contrecœur. On dit aussi que cela signifie : les sincères parmi les croyants l'admettent volontiers pendant que les hypocrites font si à contrecœur ; on dit aussi que cela signifie : ceux qui sont nés le musulman l'admettent volontiers pendant que ceux qui ont été faits embrasser l'Islam font si à contrecœur, (et à Lui ils seront rendus) après la mort.

[3:84]

Allah continue alors à expliquer le statut de foi pour que cela serve pour eux comme une indication à la foi, en disant : (Dites) O Muhammad : (Nous croyons dans Allah) seul sans tout partenaire (et que qui nous est

révélé) et dans ce ce que Qur'an nous a révélé (et ce qui a été révélé à Abraham) et nous croyons dans Abraham et sa Sainte Écriture (et Ishmael) et sa Sainte Écriture (et Isaac) et sa Sainte Écriture (et Jacob) et sa Sainte Écriture (et les tribus) les Enfants de Jacob et de leurs Saintes Écritures, (et que qui a été gratifié à Moses) et nous croyons dans Moses et sa Sainte Écriture (et Jésus) et sa Sainte Écriture (et les Prophètes) et nous croyons dans tous les prophètes et leurs Saintes Écritures (de leur Seigneur. Nous ne faisons aucune distinction entre aucun d'entre eux) nous ne refusons de croire en aucun des prophètes ; on dit aussi que cela signifie : nous ne dissocions aucun d'entre eux d'Allah par rapport à prophethood et à Islam, (et à Lui nous avons capitulé) nous admettons Sa vénération et devinons l'Unité et nous sommes sincères à lui dans la Religion.

[3:85]

(Et whoso seeketh comme la religion autre que la Capitulation (à Allah) il ne sera pas accepté de lui et il sera un perdant dans Ci-après) il sera parmi le dupé parce qu'il va mademoiselle Paradise et tout qui est dans cela et habitez dans l'enfer avec tout qui est dans cela.

[3:86]

(Comment va le guide d'Allah) à Sa religion (les gens que qui a refusés de croire) en Allah (après que leur conviction et (après que) ils l'ont témoigné le messager) Muhammad (est vrai et après que les preuves évidentes (de la souveraineté d'Allah)) l'exposition de la Vérité et du Livre (leur était venu. Et les guidés d'Allah pas les gens de méfaits) l'idolaters et ceux qui ne sont pas en forme pour Sa religion.

[3:87]

64

(Quant à tel, leur récompense est qui sur eux appuie le fléau d'Allah) la punition d'Allah (et des anges) et le fléau des anges (et des hommes combinés) et le fléau des croyants.

[3:88]

(Ils séjourneront là-dedans) dans le fléau. (Leur mort ne sera pas éclaircie, ils ne seront non plus amnistiés) leur punition ne sera pas reportée ;

[3:89]

(Sauvez ceux qui après) après leur apostasie (se repentent) de l'incrédulité et de l'hypocrisie (et faites le droit) déclarez sincèrement l'Unité divine d'Allah. (Lo ! Allah est Indulgent) de ceux qui se repentent parmi eux, (Charitable) vers ceux qui meurent dans un état de repentir.

[3:90]

(Lo ! ceux qui refusent de croire) dans Allah (après leur (la profession de) la conviction) dans Allah, (et deviennent violents après dans l'incrédulité) ne vacillent pas dans leur incrédulité : (leur repentir ne sera pas accepté) comme longtemps puisqu'ils restent dans cet état. (Et tels sont ceux qui sont contrariés) des conseils et de l'Islam.

[3:91]

(Lo ! Ceux qui refusent de croire) dans Allah et Son Messager, (et meurent dans l'incrédulité) refusant de croire en Allah et Son Messager, (la terre (entière)) le poids de la terre (plein d'or ne serait pas accepté

d'un tel s'il a été offert comme une rançon). Allah dit : S'ils devaient donner l'équivalent du poids de la terre dans l'or à la rançon eux-mêmes, il ne serait pas accepté d'eux. (Leur sera une mort pénible) qui s'étendra à leurs cœurs (et ils n'auront aucun aide) quelqu'un pour les sauver de la punition d'Allah. Les vers de (Lo ! ceux qui refusent de croire après leur (la profession de) . Leur sera une mort pénible et ils n'auront aucun aide) ont été révélés environ dix hypocrites, à savoir, Tu'mah et ses compagnons, qui ont quitté Medina à Mecca comme les apostats de leur religion, l'Islam. Certains d'entre eux sont morts comme les apostats, certains ont été tués pendant que certains sont revenus plus tard au pli d'Islam.

[3:92]

Allah a incité alors les croyants à passer dans la cause d'Allah, en disant : (Vous n'atteindrons pas à la piété) c-à-d ce qui est avec Allah de récompense, honneur et Paradis jusqu'à ce que vous en passiez que vous l'amour de propriété ; on dit aussi que cela signifie : vous ne devez pas vous occuper de la dépendance dans Allah et Fait d'être pieux (jusqu'à ce que vous en passions ce que vous aimons. Et quoi que vous passions) de la propriété, (Allah est conscient de cela) comme Il est conscient de vos intentions, c-à-d si vous destinez avec cela Son Expression ou la louange d'autres gens.

[3:93]

(Toute la nourriture était légale aux Enfants de l'Israël) toute la nourriture qui est légale pour Muhammad et sa communauté aujourd'hui était légale pour les Enfants de l'Israël, les fils de Jacob, (sauvez-le que l'Israël) Jacob (s'est défendu) par la voie de vœux, ((au cours des jours) avant que Torah a été révélé) avant la révélation de Torah à Moses, Jacob s'est défendu de la viande et du lait de chameaux. Quand ce vers a été révélé, le Prophète (pbuh) a demandé aux Juifs : « Que Jacob s'est-il défendu de nourriture ? » Ils ont dit : " il ne s'est pas défendu de type de nourriture et ce qui est défendu pour nous aujourd'hui, tels que la viande de chameaux et d'autres choses, a été déjà défendu sur tous les prophètes, d'Adam à Moses (pbut). Ce sont seulement vous qui rendez de telles choses légales ». Et ils ont prétendu que ces choses ont été aussi défendues dans Torah. Dorénavant Allah a dit à Muhammad (pbuh) : (Dites)-eux : (Produisez Torah et lisez-le (à nous)) où ils sont rendus défendus (si vous sommes véridiques) dans votre revendication. Mais ils ont manqué de produire Torah et savaient qu'ils étaient des menteurs depuis qu'il n'y avait rien dans Torah pour justifier leur revendication.

[3:94]

65

Donc Allah a dit : (Et qui que ce soit qui doit inventer un mensonge après ce) après que l'exposition dans Torah leur montre pour être des menteurs (concernant Allah, tel sera des malfaiteurs) les incroyants qui traînent Allah.

[3:95]

(Dites) O Muhammad : (Allah speaketh la vérité) quand Il a dit Abraham n'était pas un Juif, ni un chrétien ; on dit aussi que cela signifie : Dites, O Muhammad, Allah a dit la Vérité concernant ce qu'Il a exposé concernant de ce qui est légal et ce qui est illégal. (Suivez ainsi la religion d'Abraham, le droit) c-à-d le musulman. (Il n'avait pas de l'idolaters) qui a suivi leur Religion.

[3:96]

(Lo ! le premier Sanctuaire) la mosquée (nommé pour l'humanité) pour les croyants (était qu'à Becca) où Ka'bah est, (un endroit béni) que la tache où Ka'bah est construit contient le pardon et la clémence, (des conseils aux peuples) c'est Qiblah à chaque prophète, messager, véridique un (siddiq) et croyant ;

[3:97]

(Sont où des mémoires simples) les signes clairs ; et il contient (l'endroit où Abraham s'est levé pour prier) aussi bien que le mur semi-circulaire de marbre blanc (Hatim) d'Ishmael et de la pierre noire ; (et que qui que ce soit qui entereth c'est sûr) de la violence. (Et à la Maison) allant à la Maison (est un devoir à Allah pour l'humanité) pour les croyants, (pour lui qui peut trouver une voie là) pour la personne qui peut marcher et atteindre la Maison étant en même temps dans la possession de provisions, un mont et a quitté assez de dépense pour ses personnes à charge jusqu'à ce qu'il revienne. (Quant à lui qui refuse de croire) en Allah, Muhammad, Qur'an et l'obligation de pèlerinage, (Lo ! Allah est Indépendant de (toutes) les créatures) Il n'est pas dans le besoin de leur conviction ou pèlerinage.

[3:98]

(Dites : O les gens de la Sainte Écriture ! Pourquoi vous refusent de croire en révélations d'Allah) c-à-d dans Muhammad et Qur'an, (quand Allah (Lui-même) est le Témoin de ce que vous faisons) de l'incrédulité, en dissimulant [la Vérité] et en se livrant aux péchés ?

[3:99]

(Dites : O les gens de la Sainte Écriture ! Pourquoi le tour vous en arrière les croyants) dans Allah,

Muhammad et Qur'an (de la voie d'Allah) de la Religion d'Allah et de Sa vénération, (cherchant à faire cela

a recourbé, quand vous êtes des témoins ?) quand vous savez que c'est dans la Sainte Écriture. (Allah

n'ignore pas ce que vous faisons) Allah n'est pas inconscient de votre incrédulité : le fait de dissimuler la Vérité et le fait de commettre des transgressions. Ce vers a été révélé de ceux qui ont invité 'Ammar [Ibn

Yasir] et ses musulmans pareils à rejoindre leur religion : Judaïsme.

[3:100]

(O vous qui croyons ! Si vous obéissons à un parti de ceux qui ont reçu la Sainte Écriture) Torah (ils vous rendront les incroyants) dans Allah et Muhammad (après votre conviction) dans Allah et [le message de] Muhammad.

[3:101]

(Comment vous peut refuser de croire) dans Allah. C'est mentionné en guise de la stupéfaction, (quand ce sont vous à qui les révélations d'Allah) Qur'an contenant des commandes et des prohibitions (sont récités et Son messager) Muhammad (est dans votre milieu ?) avec vous. (Il qui holdeth vite à Allah) il qui adhère à la Religion d'Allah et à Son Livre, (il est guidé effectivement à un droit chemin) il est dirigé le long d'une

voie claire, ferme, qui est l'Islam ; on dit aussi que cela signifie : il est devenu ferme sur cette voie. Ce vers

a été révélé de Mu'adh [Ibn Jabal] et ses compagnons.

[3:102]

66

Par la suite, Allah a parlé d'une dispute entre Aws et Khazraj, dans lequel Tha'labah Ibn Ghanam et As'ad Ibn Zurarah se sont vantés de leurs meurtres et raids sur leurs rivaux aux jours pré-islamiques, en disant :

(O vous qui croyons ! Observez votre devoir à Allah) obéissent à Allah (avec la bonne observation) tel que l'on lui obéit et n'enfreint jamais contre Lui, remerciez-le et jamais n'être ingrat à lui, souvenez-vous de Lui et n'oubliez-le jamais ; on dit aussi que cela signifie : obéissez à Allah puisqu'Il doit être obéi, (et mourir pas sauvent comme ceux qui ont capitulé (à Lui)) admettant sincèrement que vous l'adorez et déclarez Son Unité divine ;

[3:103]

(Et tenez vite, tous d'entre vous ensemble, au câble d'Allah) tenez vite à la Religion d'Allah et de Son Livre, (et ne vous séparez pas) dans la religion. (Et souvenez-vous du service d'Allah à vous) en vous donnant l'Islam : (comment vous étions des ennemis) avant l'Islam (et Il a fait l'amitié entre vos cœurs) par l'Islam (pour que vous soyons devenus comme les frères par Sa grâce) par Sa religion, l'Islam ; (et (comment) vous étions sur le bord d'un abîme de feu) c-à-d à cause de l'incrédulité, (et Il vous en a vraiment sauvé) au moyen de la foi. (Ainsi Allah rend clair Ses révélations) Ses commandes, prohibitions et services (à vous, que haply vous pouvons être guidés) de l'erreur.

[3:104]

Allah a ordonné alors la bonté et la réconciliation, en disant : (Et peut là le printemps de vous) existe toujours là parmi vous (une nation) un groupe (qui invitent à la bonté) qui invitent à la réconciliation et à l'excellence, (et enjoignez la bonne conduite) ils enjoignent l'Unité divine d'Allah et la chose suivante de Muhammad (pbuh) (et défendez l'indécence) ils défendent l'incrédulité, l'idolâtrie et le refus, plutôt suite au Messager. (Tels sont ils qui sont réussis) qui sont sauvés de la colère d'Allah et de la punition.

[3:105]

(Et soyez vous pas) divisé dans la religion (comme ceux qui se sont séparés et ont débattu) dans la religion, telle que les schismes religieux qui sont survenus parmi les Juifs et les chrétiens (après les preuves évidentes) des preuves de leurs Saintes Écritures d'Islam (leur était venu. Pour tel) c-à-d les Juifs et les chrétiens (il y a une mort affreuse) plus grand que n'importe quoi que l'on peut imaginer.

[3:106]

(Le jour (un) font face sera blanchi et (un) les visages seront entachés ; et quant à ceux dont les visages ont été entachés on le leur dira) les anges responsables d'enfer leur diront : (Refusé de croire vous) dans Allah (après votre (profession de) conviction ?) dans Allah. (Goûtez alors la punition pour laquelle vous avons refusé de croire) dans Allah.

[3:107]

(Quant à ceux dont les visages ont été blanchis, Lo ! dans la clémence d'Allah) dans le Paradis d'Allah (ils habitent pour toujours) ne jamais mourir ou le quitter.

[3:108]

(Ce sont des révélations d'Allah) : Qur'an. (Nous les récitons à vous) Nous leur envoyons avec Gabriel à vous (en vérité) pour montrer ce qui est vrai et ce qui est une erreur. (Allah willeth aucune injustice à (Ses) créatures) Il ne fait pas le désir d'être injuste au djinn ou aux êtres humains.

[3:109]

(À Allah belongeth ce qui est dans les cieux et ce qui est dans la terre) de l'être créé et des choses merveilleuses ; (et à Allah toutes les choses sont rendues) dans Ci-après.

67

[3:110]

(Vous sommes la meilleure communauté qui a été soulevée pour l'humanité) qui était jamais pour l'humanité. Allah a montré alors comment ils étaient la meilleure communauté qui a été élevée pour l'adage d'humanité : (Vous enjoignons la bonne conduite) vous enjoignez l'Unité divine d'Allah et la chose suivante de Muhammad (et défendez l'indécence) vous défendez l'incrédulité, l'idolâtrie et l'opposition du Messager ; (et vous croyons dans Allah) aussi bien que dans toutes les Saintes Écritures révélées et les messagers. (Et si les gens de la Sainte Écriture) c-à-d les Juifs et les chrétiens (l'avait cru avaient été mieux pour eux) que dans ce quoi ils sont maintenant. (Certains d'entre eux sont des croyants) 'Abdullah Ibn Salam et ses disciples ; (mais la plupart d'entre eux sont de méchants foies) les incroyants qui cassent leurs promesses.

[3:111]

(Ils ne vous feront pas du mal) les Juifs ne vous feront pas du mal (sauvez une blessure insignifiante) avec leur langue en diffamant et en vous diffamant, (et s'ils luttent contre vous) dans la Religion (ils tourneront et fuiront) vaincu. (Et après on ne les aidera pas) ils ne seront pas sauvés de vos épées ou d'être pris comme les captifs.

[3:112]

(L'ignominie doit être leur portion) l'humiliation de Jizyah doit leur être imposée (wheresoever ils sont trouvés) ils ne peuvent pas s'être contre les croyants (sauvez (où ils empoignent) une corde d'Allah) sauf s'ils croient dans Allah (et une corde des hommes) ou prennent une promesse avec les règles de payer à Jizyah. (Ils ont encouru la colère) ils ont mérité la colère (de leur Seigneur et la misère est posée sur eux) la tenue de pauvreté leur a été imposée. (Cette) ignominie (est parce qu'ils avaient l'habitude de refuser de croire les révélations d'Allah) dans Muhammad et Qur'an, (et a fait périr les Prophètes injustement) c-à-d sans les prophètes ayant commis tout crime. (Cette) colère et humiliation (est parce qu'ils étaient rebelles) contre Allah le Sabbat (et avait l'habitude de commettre une infraction) en tuant les prophètes et prennent comme les choses légales qui ont été interdites.

[3:113]

(Ils ne sont pas tous pareillement) c-à-d ceux qui ont cru parmi les gens du Livre ne ressemblent pas à ceux parmi eux qui n'ont pas. (Des gens de la Sainte Écriture il y a une communauté dévouée) Il dit : il y a parmi eux un groupe des gens droits qui sont guidés par l'Unité divine d'Allah : 'Abdullah Ibn Salam et ses disciples (qui récitent les révélations d'Allah) Qur'an (dans la saison nocturne) aux heures de la nuit dans leur prière, (tombant prostré (avant Lui)) priant à Allah.

[3:114]

(Ils croient dans Allah) et dans toutes les Saintes Écritures et les messagers (et le dernier jour) ils croient dans la résurrection après la mort aussi bien que dans la félicité de Paradis, (et enjoignez la bonne conduite) ils enjoignent l'Unité divine d'Allah et la chose suivante de Muhammad (et défendez l'indécence) l'incrédulité, l'idolâtrie et la chose suivante de sorcellerie et les chefs de misguidance, (et rivalisent un avec un autre dans de bons travaux) ils s'empressent d'exécuter de bons travaux. (Ils ont du vertueux) du vertueux parmi la communauté de Muhammad dans le Paradis, tel qu'Abu Bakr et ses croyants pareils.

[3:115]

(Et quoi que le bien) qui a été mentionné au-dessus ; et on le dit aussi : quoi que l'acte d'excellence ils jouent vers Muhammad et ses Compagnons (ils font) c-à-d 'Abdullah Ibn Salam et ses disciples, (on ne leur niera pas le meed de cela) sa récompense ne sera pas oubliée et ils doivent effectivement en être

récompensés. (Allah est Conscient de ceux qui chassent (le mal)) chassent l'incrédulité, l'idolâtrie et l'indécence - la référence étant ici à 'Abdullah Ibn Salam et à ses disciples.

[3:116]

(Lo ! la richesse) l'abondance de richesse (et la progéniture) et l'abondance de progéniture (de ceux qui refusent de croire) dans Muhammad et dans Qur'an, c-à-d Ka'b [Ibn al-Ashraf] et ses disciples (ne profitera pas d'eux

68

aught contre Allah) ne profitera pas d'eux contre la punition d'Allah ; (et tels sont des propriétaires légitimes du Feu) les habitants d'enfer. (Ils séjourneront là-dedans) pour toujours.

[3:117]

(La ressemblance de ce ce qu'ils passent dans cette vie du monde) Il dit : la ressemblance de ce que les Juifs passent quand ils suivent le Judaïsme (est comme la ressemblance d'un vent cinglant, glacial qui frappe la récolte des gens qui se sont faits du tort) en ne donnant pas ce qui est en raison d'Allah de cela, (et le dévaste) l'a ruiné ; aussi, l'idolâtrie détruit sa dépense comme le vent détruit la récolte. (Allah leur a fait du tort pas) en contrariant l'avantage de leur récolte et dépense, (mais ils se sont faits mal) par l'incrédulité et le fait de différer ce qui est en raison d'Allah de la récolte.

[3:118]

Allah a interdit alors aux croyants parmi les Aides de parler avec les Juifs ou leur divulguer des secrets, en disant : (O vous qui croyons ! Prenez pas) les Juifs (pour laisse entendre) les confidents (d'autres que vos propres gens) les croyants sincères, (qui n'épargnerait aucune douleur pour vous ruiner ; ils aiment vous entraver) ils aiment pour vous pécher et devenir idolaters puisqu'ils eux-mêmes sont devenus. (La haine est révélée par (l'énoncé de) leurs bouches) par le dénigrement et la diffamation, (mais ce ce que leurs seins cachent est plus grand) mais ce qu'ils cachent dans leurs cœurs de haine et l'inimitié est encore plus grande. (Nous avons fait comprendre clairement pour vous les révélations) les signes de leur envie pleine de ressentiment (si vous comprendrez) ce qui vous est récité ; on dit aussi que cela signifie :

Nous avons fait les révélations, c-à-d les commandes et les prohibitions, claires pour que vous sachiez ce que je vous ordonne.

[3:119]

(Lo ! Vous sommes) O le groupe de croyants (ceux qui les aiment) qui aiment les Juifs à cause des cravates de mariage et allaitant (bien qu'ils vous aiment pas) à cause de la Religion, (et vous croyons dans toute la Sainte Écriture) vous admettez tous les Livres révélés et les messagers pendant qu'ils ne font pas. (Quand ils) les hypocrites parmi les Juifs (font la connaissance de vous ils disent : Nous croyons) dans Muhammad et Qur'an et nous admettons que ses traits et description sont dans notre Sainte Écriture ; (mais quand ils vont à part) et rencontrez l'un avec l'autre (ils vous mordent leurs bouts de doigt, pour la rage. Dites : Périssez dans votre rage ! Lo ! Allah est Conscient de ce qui est caché dans (vos) seins) Il est Conscient de ce qui est dans votre cœur de haine et d'inimitié.

[3:120]

(Si une chance chanceuse) la conquête et le butin (vous arrivent, c'est méchant à eux) les Juifs et les hypocrites ne l'aiment pas, (et si le désastre) la sécheresse, en tuant et la défaite (vous frappent qu'ils réjouissent thereat) ils l'aiment. (Mais si vous persévérez) face à leur mal (et empêchez le mal) commettant une infraction contre Allah (leur ruse) leur inimitié et actes (ne vous fera du mal jamais. Lo !

Allah est Environnant) Allah sait (ce qu'ils font) de l'infraction et de l'inimitié.

[3:121]

(Et souvenez-vous quand vous settedst en avant à l'aube de votre housefolk) quand vous avez quitté Medina pour Uhud (pour assigner aux croyants leurs positions pour la bataille) contre leurs ennemis, (Allah était l'Auditeur) de votre discours, (Knower) de ce qui vous est arrivé et de votre départ des positions qui vous ont été assignées.

[3:122]

(Quand deux partis d'entre vous presque) deux tribus de croyants, Banu Salamah et Banu Harithah, ont caché le fait qu'ils se sont (détachés) presque a rétréci loin de lutter contre l'ennemi le Jour d'Uhud, (et Allah était leur Ami Protégeant) Il les a préservés et les a empêchés de faire ainsi. (Dans Allah font les croyants font confiance) les croyants doivent faire confiance à Allah quand il vient à l'aide et à la conquête.

[3:123]

69

(Allah vous avait déjà donné la victoire à Badr) le jour de la Bataille de Badr, (quand vous étions méprisables) peu dans le nombre : 313 hommes. (Observez ainsi votre devoir à Allah) craignez Allah concernant l'affaire de guerre et ne désobéissez pas au chef qui est responsable de vous (afin que vous puissions être reconnaissants) afin que vous soyez reconnaissant de son aide et bénédiction.

[3:124]

(Et quand vous avons vraiment dit aux croyants) le Jour d'Uhud : (Est-ce que ce n'est pas suffisant pour vous) concernant votre ennemi (que votre Seigneur devrait soutenir) que votre Seigneur devrait vous aider (vous avec trois mille anges envoyés en bas ?) du ciel pour vous aider.

[3:125]

(Et même) c'est suffisant à vous, (mais si vous persévérez) dans la guerre avec votre Prophète, (et empêchez le mal) et empêchez la contravention et le fait de lui désobéir (et) les gens de Mecca (attaquez-vous subitement) de la direction de Mecca, (votre Seigneur vous aidera) contre votre ennemi (avec cinq mille anges balayant sur) 5 000 anges marqués ; on dit aussi que cela signifie : 5 000 anges portant des turbans de laine.

[3:126]

(Allah l'a décrété) Allah a mentionné cette aide (seulement comme un message de bon courage pour vous) que vous devez triompher, (et qu'ainsi vos cœurs pourraient être au repos. La victoire) au moyen de l'aide d'anges (vient seulement d'Allah, le Puissant) dans Sa vengeance contre ceux qui ne croient pas dans Lui, (le Sage) dans l'offre du triomphe et de la souveraineté à que qui que ce soit qui Il va ; on le dit aussi (le Sage) les moyens : le Sage dans cela qui vous est arrivé le Jour d'Uhud.

[3:127]

(Qu'Il peut couper une partie) Il dit : s'Il envoie Son aide, c'est seulement pour tuer un groupe (de ceux qui refusent de croire) les incroyants de Mecca, (ou submergez-les) vainquez-les (pour qu'ils prennent la retraite, réduit à néant) pas ayant gagné la main supérieure ou le butin.

[3:128]

(Ce n'est aucune inquiétude à tous de vous (Muhammad)) le repentir et la punition ne sont pas dans vos mains par quoi vous priez contre ceux qui ont été vaincus le Jour d'Uhud, les archers et d'autres (s'Il cède vers eux) Il dit : si Allah veut céder vers eux et leur pardonner (ou les punir) à cause de leur départ de leurs positions ; (car ils sont des scélérats) pour quitter leurs positions. On dit aussi que cela a été révélé environ deux tribus, 'Asabah et Dhakwan, contre qui le Prophète (pbuh) a prié quand ils ont tué certains de ses Compagnons.

[3:129]

(À Allah belongeth ce qui est dans les cieux et ce qui est dans la terre) de l'être créé. (Il pardonne qu'Il va)

qui que ce soit qui mérite d'être pardonné, (et punit qu'Il va) qui que ce soit qui mérite d'être puni. (Allah est Indulgent) de ceux qui se repentent, (Charitable) vers lui qui meurt dans un état de repentir.

[3:130]

(O vous qui croyons !) c-à-d Thaqif. (Dévorez pas l'usure, en doublant) la pièce en argent (et en

quadruplant) la période nommée pour le remboursement. (Observez votre devoir à Allah) craignez Allah

concernant la consommation d'usure, (que vous pouvons être réussis) pour que vous être sauvé de la colère d'Allah et de la punition.

[3:131]

70

(Et chassez (de vous-même) le Feu) craignent le Feu concernant la consommation d'usure qui a été

(préparée) créée (aux incroyants) dans Allah et dans la prohibition d'usure.

[3:132]

(Et obéissez à Allah et au messager) concernant la prohibition d'usure et de son évasion, (que vous

pouvons trouver la clémence) afin que la clémence vous couvre tel que vous êtes sauvé et ne puni.

[3:133]

(Et rivalisez un avec un autre pour le pardon de votre Seigneur) empressez-vous de vous repentir de l'usure et de toutes les transgressions et arriver pour le pardon de votre Seigneur, (et pour un Paradis) au moyen des travaux vertueux et de l'évasion d'usure (comme large comme sont les cieux et la terre) s'ils devaient être rejoints l'un à l'autre, (préparé) créé (pour ceux qui chassent (le mal)) chassent l'incrédulité, l'idolâtrie, les indécences et la consommation d'usure ;

[3:134]

Et ensuite Il a montré qui ils étaient, en disant : (Ceux qui passent (de ce ce qu'Allah leur a donné) dans l'aisance et dans l'adversité) Il dit : ceux qui passent leur richesse dans la voie d'Allah sont des temps de confort et aux temps d'épreuve, (ceux qui contrôlent leur colère) ceux qui vérifient leur colère, en gardant leur chaud - modéré à eux-mêmes (et sont indulgents vers l'humanité) vers les esclaves ; (Allah aime le bien) Il aime ceux qui sont gentils vers les esclaves et freemen.

[3:135]

La chose suivante a été alors révélée d'un homme des Aides parce qu'il a regardé fixement, a touché et a embrassé la femme d'un homme de Thaqif, en disant : (Et ceux qui, quand ils font une méchante chose) une transgression (ou mal eux-mêmes) en regardant [les femmes] fixement, en touchant ou en s'embrassant (se souviennent d'Allah) craignent Allah (et implorent le pardon de leurs péchés) se repentent de leurs péchés (-qui pardonne des péchés sauvent Allah seulement ?) les péchés de lui qui se repent (-et ne va pas sciemment) c-à-d en sachant que c'est une transgression contre Allah (la répétition (le mal) ils ont fait).

[3:136]

(La récompense de tel sera le pardon) de leurs péchés (de leur Seigneur et Jardins en dessous) sous ses arbres et habitations (quels fleuves) du vin, l'eau, le miel et le lait (l'écoulement, où ils séjourneront pour toujours) dans le Paradis, pour ne jamais mourir ou le quitter, (une récompense abondante pour les ouvriers !) la récompense de ceux qui se repentent est le Paradis et tout ce qui a été mentionné.

[3:137]

(Les systèmes) avec la récompense et le pardon de ceux qui se repentent et la punition et la destruction pour ceux qui ne se repentent pas (ont décéder avant vous) ont passé dans les nations passées. (Faites, mais voyagez dans la terre et voir) et réfléchissez sur (la nature de la conséquence) comment la fin ultime était (pour ceux qui ont vraiment nié) les messagers et ne s'est pas repenti de leur incrédulité.

[3:138]

(C'est une déclaration pour l'humanité) ce Qur'an les spectacles pour l'humanité ce qui est légal et illégal, (des conseils) de l'erreur (et une admonition) un conseil et une proscription (à ceux qui chassent (le mal)) chassent l'incrédulité, l'idolâtrie et les indécences.

[3:139]

71

Allah les en a calmé alors qui leur est arrivé le Jour d'Uhud, en disant : (Léger pas) ne s'affaiblissent pas devant vos ennemis (ni ont du chagrin) de ce ce que vous avez manqué du butin le Jour d'Uhud, car Allah vous récompensera dans Ci-après, juste au moment où vous ne devriez pas avoir du chagrin des meurtres et des blessures infligées à vous, (pour vous les battra) le résultat ultime sera le vôtre par le triomphe et la domination (si vous sommes (effectivement) des croyants) que le triomphe et la domination sont d'Allah.

[3:140]

(Si vous avons reçu un coup) si vous avez été fait du mal le Jour d'Uhud, ((l'incrédulité) les gens) les gens de Mecca (ont reçu) le Jour de Badr (un coup) le mal (le pareil de cela) comme le mal vous avez reçu le Jour d'Uhud : (Ce sont (seulement) les vicissitudes) les jours de la vie de ce monde (que Nous provoquons pour nous suivre pour l'humanité) quelquefois les croyants ont la main supérieure sur les incroyants et quelquefois ce sont les incroyants qui ont la main supérieure sur les croyants, (à la fin qu'Allah peut savoir) qu'Il peut voir (ceux qui croient) au moment de jihad (et peut choisir des témoins parmi vous) Il honore qu'Il les testaments parmi vous avec le martyre ; (et Allah aime pas des malfaiteurs) Il aime pas l'idolaters, leur religion ou leur domination.

[3:141]

(Et qu'Allah peut s'avérer) peut pardonner (ceux qui croient) pour que qui leur arrive dans jihad, (et peut briser les incroyants) et peut détruire les incroyants dans la guerre.

[3:142]

(Ou vous a jugés) pensez-vous, O le groupe de croyants (que vous entreriez le Paradis) sans lutter (pendant qu'encore Allah knoweth pas) n'a pas vu (ceux de vous qui s'efforcez vraiment) dans la voie d'Allah le Jour d'Uhud, (ni knoweth ceux (de vous) qui sont dévoués ?) n'a pas voient ceux qui sont dévoués dans la lutte contre leurs ennemis le Jour d'Uhud.

[3:143]

(Et en vérité vous avions l'habitude de vouloir pour la mort) dans la guerre (avant que vous l'avons rencontré (dans le champ)) le Jour d'Uhud. (Maintenant vous l'avons vu) vous avez vu le combat et la guerre le Jour d'Uhud, (avec vos yeux !) vous avez vu les épées des incroyants, vous êtes enfui d'eux et n'êtes pas resté non secoués avec votre Prophète !

[3:144]

Quand ils ont dit au Messager d'Allah (pbuh) : « O Prophète d'Allah ! Nous avons entendu dire que vous avez été tué, c'est pourquoi nous avons couru de l'ennemi », Allah a révélé la chose suivante : (Muhammad n'est pas qu'un messager, les messagers (le pareil de qui) ont décéder avant lui) avant lui d'autres messagers ont décéder. (Sera-t-il que, quand il) Muhammad (dieth ou est tué) dans la voie d'Allah, (vous retournerez en arrière sur vos talons ?) vous reviendrez à votre vieille religion. (Il qui turneth en arrière) revient à sa vieille religion (ne fait aucune blessure à Allah) un tel retour ne fera pas du mal à Allah, (et Allah récompensera le reconnaissant) Il récompensera les croyants de leur foi et jihad.

[3:145]

(Aucune âme ne peut mourir jamais sauf par le congé d'Allah) sauf selon le testament d'Allah et le décret (et à un terme nommé) la durée de vie d'un homme et la subsistance sont tant enregistrées à un terme nommé et personne ne doit survenir avant son temps fixé. (Les désirés de Whoso) avec ses travaux et jihad (la récompense du monde) l'avantage de cette vie mondaine, (Nous accordons sur lui de cela) Nous lui donnerons de cette vie mondaine ce qu'il désire mais il n'a pas de part dans Ci-après ; (et les désirés de whoso) avec ses travaux et jihad (la récompense de Ci-après) l'avantage de Ci-après, (Nous accordons sur lui de cela) Nous lui donnerons de Ci-après ce qu'il désire. (Nous récompenserons le reconnaissant) récompensent les croyants de leur foi et jihad.

[3:146]

72

(Et avec combien de prophète a été là un certain nombre d'hommes consacrés qui ont lutté (à côté de lui)) contre les scores d'incroyants. (Ils ont fléchi pas) les croyants ne se sont pas affaiblis (pour aught qui leur est arrivé dans la voie d'Allah) du point de vue de la mort et de la blessure ; on dit aussi que cela signifie :

combien de prophètes ont été tués le long des scores de croyants, mais les croyants ne se sont pas affaiblis en raison de cela qui leur est arrivé dans la voie d'Allah - le meurtre de leurs prophètes - dans l'obéissance d'Allah, (ils ne se sont non plus affaiblis) ils n'ont pas manqué de la force pour lutter contre leurs ennemis, (ils n'ont non plus été apportés bas) ils ne se sont pas humiliés avant leur ennemi ; on dit aussi que cela signifie : ils n'ont pas capitulé à leur ennemi. (Allah aime le dévoué) dans le combat contre leur ennemi le long de leur Prophète.

[3:147]

(Leur cri) le cri des croyants après le meurtre de leur prophète (était seulement qu'ils ont dit : Notre Seigneur) O notre Seigneur ! (Pardonnez-nous pour nos péchés) les péchés autre que les énormités (et les efforts gaspillés) en commettant des péchés graves, c-à-d les énormités, (rendent notre prise de pied sûre) dans la guerre, (et nous donnent la victoire sur les gens d'incrédulité).

[3:148]

(Donc Allah leur a donné la récompense du monde) la conquête et le butin (et la bonne récompense de Ci-après) le Paradis. (Allah aime ceux dont les actes sont bons) Allah aime des croyants en train de jihad.

[3:149]

(O vous qui croyons) le sens : Hudhayfa [Ibn al-Yaman] et 'Ammar [Ibn Yasir] ! (Si vous obéissons à ceux qui refusent de croire) c-à-d Ka'b [Ibn al-Ashraf] et ses disciples, (ils vous feront retourner en arrière sur vos talons) ils vous feront revenir à votre vieille religion : l'incrédulité, (et vous retournons en arrière comme les perdants) dupé pour relâcher tant cette vie mondaine que Ci-après et aussi pour recevoir la punition d'Allah.

[3:150]

(Mais Allah est votre Protecteur) Il vous préserve et vous rendra triomphants contre eux, (et Il est le meilleur des aides) Il est le plus fort des aides.

[3:151]

Allah a mentionné alors la défaite des incroyants le Jour d'Uhud, en disant : (Nous jetterons la terreur) la peur d'entre vous tel qu'ils courent de vous (dans les cœurs de ceux qui refusent de croire) les incroyants de Mecca (parce qu'ils attribuent aux partenaires d'Allah, pour qui aucun mandat n'a été révélé) l'un ou l'autre dans une Sainte Écriture ni a enseigné par un messager. (Leur habitation) leur endroit de l'habitation (est le Feu et infortuné la demeure du mal - les faiseurs) l'endroit de l'habitation des incroyants est le Feu.

[3:152]

Allah mentionne alors Sa promesse aux croyants le Jour d'Uhud, en disant : (Allah a rendu en vérité bon Sa promesse à vous) le Jour d'Uhud (quand vous les avons mis en déroute) quand vous les avez tués au début de la lutte (par Son congé) par Sa commande et aide, (jusqu'à (le moment) quand votre courage vous a ratés) lutter contre l'ennemi, (et vous étions en désaccord sur l'ordre) vous étiez en désaccord sur la question de guerre (et vous avons désobéi) le Prophète en quittant vos positions, (après qu'Il vous avait montré cela pour lequel vous longtemps) la victoire et le butin. (Certains d'entre vous) certains des archers (a désiré le monde) avec leur jihad et combat. Cela fait allusion à ceux qui ont abandonné leurs positions et se sont dépêchés de cueillir le butin, (et certains d'entre vous ont désiré Ci-après) avec leur jihad et combat. Cela fait allusion à 'Abdullah Ibn Jubayr et à ses croyants pareils qui sont restés à leurs positions jusqu'à ce qu'ils aient été tués. (Donc Il vous a faits fuir d'eux) vaincu et les a faits triompher de vous, (qu'Il pourrait vous juger) qu'Il pourrait vous évaluer avec la désobéissance des archers. (Pourtant maintenant Il vous a pardonné) Il ne vous a pas exterminés. (Allah est un Seigneur de Gentillesse aux croyants) dans lequel Il n'a pas exterminé eux, c-à-d les archers.

73

[3:153]

Alors Allah a mentionné comment ils ont tourné leur dos sur le Prophète (pbuh) à cause de leur peur de l'ennemi, en disant : (Quand vous avons grimpé) la colline après avoir été vaincu (et a payé aucune attention à quelqu'un) n'a payé aucune attention au Prophète et ne l'a pas attendu, (pendant que le messager) Muhammad, (dans votre arrière, vous appelait (pour lutter)) il était derrière vous, O le groupe de croyants, en disant : je suis le Messager d'Allah, m'arrête et lutte ! (Donc Il vous a récompensés le chagrin de (son) chagrin) en plus du chagrin travaillé sur vous par Khalid Ibn al-Walid, Il vous a aussi infligé le chagrin de mort et de défaite, (que (Il pourrait enseigner) vous pour ne se lamenter ni l'un ni l'autre pour ce ce que vous avons manqué) du butin (ou pour ce qui vous est arrivé) et que vous ne vous lamentez pas pour ce qui vous est arrivé de morts et de blessures. (Allah est Informé de ce que vous faisons) dans jihad aussi bien que dans la défaite.

[3:154]

Allah a mentionné alors Ses bénédictions sur eux, en disant : (Alors, après le chagrin, Il a envoyé en bas la sécurité pour vous) de l'ennemi. (Puisque le sommeil l'a fait bat un parti d'entre vous) tel que ceux parmi vous qui aviez la sincérité et la certitude ont dormi, (pendant que (l'autre) le parti, qui étaient inquiets sur leur propre compte) qui ont été battus avec le fait d'être inquiet d'eux-mêmes. Cela fait allusion à Mu'attib Ibn Qushayr, l'hypocrite et ses types qui n'ont pas été battus par le sommeil, (la pensée injustement d'Allah) qu'Il ne viendrait pas à l'aide de Son Messager et ses Compagnons, (la pensée de l'ignorance) puisqu'ils lui ont vraiment pensé dans le temps d'ignorance [avant que la venue d'Islam]. (Ils ont dit : Ayez nous une partie dans la cause) une partie dans le triomphe et la domination ? (Dites) O Muhammad : (La cause) le triomphe et la domination (belongeth entièrement à Allah) ils sont dans la Main d'Allah. (Ils cachent dans eux-mêmes (une pensée) qu'ils vous révèlent pas) de peur qu'ils ne soient tués, (l'adage : à condition que nous avions eu toute partie dans la cause nous ne devrions pas avoir été tués ici. Dites) aux hypocrites, O Muhammad : (Même si vous avions été dans vos maisons) dans Medina, (les nommés être tués seraient partis en avant aux endroits où ils devaient mentir) où ils devaient être tués à Uhud. ((Tout cela a été) afin qu'Allah puisse essayer) l'épreuve (ce qui est dans vos seins) ce qui est dans le sein des hypocrites (et avérez-vous) apportez à l'antérieur (ce qui est dans vos cœurs) de l'hypocrisie. (Allah est Conscient de ce qui est caché dans les seins (des hommes)) Il sait ce qui est dans les cœurs des gens du bien et le mal, c-à-d les cœurs d'hypocrites ; on dit aussi qu'il fait allusion aux cœurs des archers.

[3:155]

Allah a mentionné alors ceux qui ont fui le Jour d'Uhud, en disant (Lo ! ceux de vous qui avez retourné en arrière) vaincu, en signifiant : 'Uthman Ibn 'Affan et ses croyants pareils (le jour où les deux hôtes) les foules de Muhammad et Abu Sufyan (rencontré, le Satan seul c'était qui les a faits retomber) le Satan les a attirés croire que Muhammad a été tué et a fui ainsi à un endroit environ six parasangs (farasikh) de la scène. Ils étaient six personnes en tout, (à cause d'un peu de ce ce qu'ils ont gagné) à cause du départ de leurs positions. (Maintenant Allah leur a pardonné) depuis qu'Il ne les a pas exterminés. (Lo ! Allah est Indulgent) de ceux qui se sont repentis parmi eux. (Clément) car Il n'a pas accéléré leur punition.

[3:156]

Alors Allah a dit aux Compagnons de Muhammad : (O vous qui croyons !) dans Muhammad et Qur'an. (Ne soyez pas) dans la guerre (comme ceux qui ont refusé de croire) dans le secret, c-à-d 'Abdullah Ibn Ubayy et ses disciples qui sont revenus à Medina (et a dit de leurs frères) les hypocrites (qui est allé à l'étranger dans la terre) qui a voyagé avec les Compagnons de Muhammad (ou luttaient dans le champ) ou est allé avec leur Prophète dans une expédition de combat : (S'ils avaient été (ici) avec nous) dans Medina (ils ne seraient pas morts) sur leur voyage (ou été tué) pendant l'expédition de combat ; (qu'Allah peut le faire) font ce doute (l'angoisse) le chagrin (dans leurs cœurs. Allah donne la vie) sur le voyage (et provoque la mort) le règlement ; (et Allah est le Voyant de ce que vous faisons) de ce que vous dites.

[3:157]

(Et que bien que vous être tué de la façon d'Allah) O le groupe d'hypocrites (ou meurent là-dedans ?) dans vos propres maisons étant sincère. (Sûrement le pardon d'Allah) de vos péchés (et la clémence) qu'épargné la punition (sont mieux que tout qu'ils amassent) dans ce monde de richesse.

[3:158]

74

(Que bien que vous être tué) sur un voyage ou dans le règlement (ou meurent) dans une expédition de combat, (quand à Allah vous êtes réuni ?) après que vous mourez.

[3:159]

(C'était par la clémence d'Allah que vous wert indulgent avec eux (O Muhammad), car si vous avions été sévères) dur dans le discours (et féroce de cœur) grossier avec eux (ils se seraient dispersés du rond de vous. Pardonnez-eux ainsi) ce pardonnent à vos Compagnons qui peut s'ensuivre d'eux (et demander au pardon d'eux) de cette transgression qui s'ensuit d'eux (et entretenez-vous avec eux sur la conduite d'affaires) dans l'affaire de guerre. (Et quand tu es résolu) pour faire quelque chose, (alors fait confiance envers Allah) pour vous donner le triomphe et la domination. (Lo ! Allah aime ceux qui ont fait confiance) dans Lui.

[3:160]

(Si Allah est votre aide) comme le Jour de Badr (personne ne peut vous battre) aucun de votre ennemi ne doit vous battre, (et s'Il retire Son aide de vous) comme le Jour d'Uhud, (qui est là qui peut vous aider) Il le fera personne ne bat votre ennemi ? (Dans les croyants laissés d'Allah faits confiance) les croyants devraient faire confiance à Allah qu'Il leur donnera le triomphe et la domination.

[3:161]

Alors Allah a mentionné leur conjecture du Prophète (pbuh) qu'il n'allait pas diviser n'importe lequel du butin parmi eux et à cause de cela ils ont quitté leurs positions, en disant : (Ce n'est pour aucun Prophète) il n'est permis pour aucun prophète (de tromper) pour tromper sa communauté concernant le butin ; il est aussi possible que le sens soit : il n'est pas permis pour une communauté de tromper son prophète. (Whoso trompé) en ce qui concerne n'importe lequel du butin (apportera sa tromperie avec lui) a continué son cou (le Jour de Résurrection. Alors on paiera chaque âme intégralement ce qu'elle a gagné) ce ce qu'elle a trompé et aussi d'autres choses ; (et ils ne seront pas faits du tort) leurs bons travaux ne seront pas diminués et leurs méchants actes ne seront pas augmentés.

[3:162]

(Celui est-il qui suit le plaisir d'Allah) dans la prise de la tromperie cinquième et fuyante (puisque celui qui a gagné la condamnation d'Allah) comme celui qui mérite la colère d'Allah en raison de sa tromperie, (à qui l'habitation) c-à-d l'habitation du trompeur (est le Feu, la fin d'un voyage infortuné ?) où il doit se retrouver.

[3:163]

(Il y a des degrés (de la grâce et de la réprobation) avec Allah) Il dit : ceux qui quittent la tromperie ont de

différents grades avec Allah dans le Paradis ; mais ceux qui trompent occuperont des niveaux différents dans l'enfer, (et Allah est le Voyant de ce que vous faisons) si c'est la tromperie ou d'autres choses.

[3:164]

Allah mentionne alors ses bénédictions sur eux, en disant : (Allah a montré en vérité la grâce aux croyants en leur envoyant à