Vous êtes sur la page 1sur 185
LE JAPONAIS SANS PEINE (Tome 1) Ce premier tome a été trés soigneusement concu pour vous permettre Hest la premitre partie d’un ensemble de 99 legons qui vous améneront a la Le est appliqué a ’étude du japonais : une pendant laquelle vous engrangerez Jes éléments de base de la langue, comme un enfant qui écoute avant de parler. Ensuite, la qui commence avec le tome 2, vous permettra de former vos propres phrases et de vérifier immédiatement la valeur de votre acquis. Au terme de votre étude, vous serez enchanté de vos résultats ! Les (cassettes) de ensemble des Iecons et des exercices peuvent étre obtenus séparément. Ils ont été réalisés par de talentueux locuteurs professionnels, et seront pour vous une aide précieuse. Si das le début de votre étude vous désirez également vous initier nous vous proposons notre ouvrage ce volume présente 926 kanji dans l’ordre dans lequel ils apparaissent dans les 99 lecons des 2 tomes du Is seront ainsi appris «en situation» par rapport au contexte. 135410100021 4 ISON: 2-7005-01204 méthode quotidienne le japonais sans peine par | Catherine GARNIER et MORI Toshiko 3° édition Mlustrations J.-L. Goussé ZEM P. 25 13, rue Gay-Lussac 94431 Chennevidres-sur-Marne Cedex FRANCE, © Assimil 1985 ISBN : 2-7005-0120.9, vu INTRODUCTION Un bon été de l'étude du japonais, c'est que sa Prononciation ne pose aucune difficulté pour les Francais. 95 % des sons du japonais existent en francais. Pour les 5 % qui restent, vous comprendrez trés vite aprés lecture des explications ci-dessous et quelques exercices oraux. Dés la 7° lecon, vous n'y penserez méme plus ! D’ailleurs cette prononciation est si simple que ‘nous rindiquerons la prononciation figurée que pendant les 35 premigres lecons. Ensuite nous n’emploierons plus que la transcription officielle, lly a done seulement quelques points auxquels il vous faudra faire un peu attention au début. D’abord pour les consonnes, est le plus facile : © Tous les h que vous trouverez sont aspirés : ha, hi, he, ho, hyo, ‘© En japonais il n'y a pas de r ni de I, mais un son entre les deux. La transcription officielle (d origine américaine) ote ce son par un “r”. Mais comme il est plus proche de notre “I” francais, nous le noterons, au début, dans la prononciation figurée, par un “I”: fa, lou, le, Io, Ivo. ‘© On trouvera souvent dans la transcription officielle deux consonnes identiques qui se suivent: "tt", “kK Pour prononcer ce tt, c'est exactemient comme lorsqu’on, dit “At... choum” pour imiter un éternuement, en coupant le mot en deux et en retenant le "t”. C’est- a-dire qu'on commence 8 prononcer le “t", on le tient un, eu, et on le termine : shitte, ikka, rokka (prononciation figurée : shit't8, ik'ka, rok’kal vil est tout pour les consonnes. Pour les voyelles ce nest guére plus compliqué ‘ely @ des voyelles qui doivent étre prononcées longues. Elles sont tenues un peu plus longtemps que les autres. Dans la transcription officielle, on les indique par un trait sur la voyella ou un accent circonflexe. Dans la, prononciation figurée, elles seront doublées : sd (soo) ikimashé (ikimachoo). C'est trés important de ne pas ‘oublier de les allonger, car sinon, il y a des mots qui Geviennent incompréhensibles. ‘¢ Vous rencontrerez trés souvent un son quiest transcrit, par u dans la transcription officielle. C’est le seul qui vous. posera peut-étre quelques problémes. Mais comme il revient sans cesse, vous vous y fetez trés vite. Selon le ‘contexte, ce son se prononcera soit “u (c'est le cas le plus rare), soit entre “eu” et “ou'” il sera noté “ou” dans, la prononciation figurée), soit, c'est trés fréquent, il ne se prononce pas du tout. Dans ce cas, la prononciation, figurée le remplacera par une apostrophe : arimasu ka {alimass’ kal ‘@ Le dernier point un peu délicat est la prononciation de ce que la transcription officielle écrit in, en et an, on. Pour in et en, pas de probléme, c'est un “i” ou un “é", plus un “n, comme dans mine ou méne. Nous I'écrirons, {in’} ou [én’) dans la prononciation figurée. Pour an et on, C'est un peu plus compliqué. C’est comme si on avait, G'abord “an” et “on”, comme en francais : “jour de Yan’, “on m’a dit”, plus un “ni”. Nous écrirons : (an.n') et lon.n’), Voila, c'est tout. Nous n’en parlerons plus. Avec cos quelques explications, un minimum d'attention, quelques, exercices et un peu doreille, vous étes parés pour prononcer n‘importe quelle phrase en japonais. * Nous ne vous ennuierons pas avec des histoires d’accent, tonique, intonation, etc., qui ne sont pas tellement, importants pour vous faire comprendre. Inutile de compliquer par plaisir. Pour les premiéres lecons, une intonation tout a fait plate ira trés bien, sauf pour les questions, oi le ton monte a la fin comme en francais. Cest tout naturellement, en écoutant les enregistre- ‘ments, que vous vous mettrez & varier votre intonation, fet & acquérir ainsi, sans méme vous en apercevoir, une prononciation vraiment japonaise, Une seule chose 4 mettre dans un coin de votre téte et & ‘ne pas oublier : attention aux voyelles longues. Un autre bon cété de la langue japonaise, ce sont les. ‘mots qui la composent. Prenons les noms, par exemple. lls niont ni genre, ni nombre, pas d'article. Pas besoin done de se creuser la téte pour se rappeler si c'est masculin, féminin, trembler devant les accords de Participes, les S ou les X. Rien de tout cola. = t= tamago, c'est “ceuf, un ceuf, les ceufs, des ceufs, mon, ceuf, tes ceufs, ete.”. © i Ls jidésha c'est: “la voiture, ma voiture, sa voiture, des voitures, leurs voitures, ete.” Les verbes ! On est bien loin de nos longs tableaux de Conjugaison. Bien sdr, ils ont plusieurs formes, mais dabord, ils me changent pas de forme selon les personnes. /:~< #4 tabemasu (tabémass’), c'est : “je ‘mange, tu manges, il elle) mange, nous rangeons, vous, mangez, ils mangent” et quelquefois méme : "je mange- fai... ls mangeront”. Quelle économie ! En 18 lecons, vous aurez déja vu la plupart des formes les plus usuelles. Verbes irréguliers ” I n'y en a que 3 et quile sont juste un petit peu. Evidemment, il artive, par contre, que Ton, emploie un verbe différent pour parler de soi ou des autres, ou bien que l'on fabriqué des suites de verbes ot de suffixes, mais nous verrons cela plus tard. x Par contre, ce qui sera un peu bizarre pour vous, c'est que les mots qui correspondent & nos adjectifs sont comme, les verbes. C'est-d-dire quills changent de forme selon quills sont au présent, au passé, ou négatifs, et quills signifient aussi toutes les personnes. “Chiisai (tchissaillY" veut dire “c'est petit’, mais aussi, je suis petit, tu es petit, il est petit... ils sont petits “Chiisakunai (tchiissakounail’)’ sera "ce n'est pas petit’, mais aussi “je ne suis pas petit, il n'est pas petit, vous nites pas petits”, etc. Tout cela, nous le verrons tranquillement au fur ot & mesure des lecons. Mais 1a ot il va vous falloir faire tout de suite une petite gymnastique cérébrale, c'est que l'ordre des mots de la phrase est complétement a linverse du ndtre. Le verbe (ou ladjectif) sera toujours a la fin et tous les compléments lle sujet, quand ily en a un} seront avant ui Une phrase comme: “ily du pain et du café sur a table dela cuisine” sera: “cuisine. de. table. sur. pain. et. café ily 2.” Crest une habitude a prendre et, aprés tout, vous vertex que c'est trés logique et pas si compliqué que cela fen a lair! Alors, diez-vous, si tout vient devant le verbe, comment savoir alors ce qui est le sujet, 2 qui est ‘compiément, et complément de quoi? Eh bien, les Japonais ont un petit systéme trés ingénieux. Aprés chaque mot, iis placent une petite syllabe (parfois deux) dont le réle est justement diindiquer: le mot qui me précéde est sujet, ou: le mot qui me précéde est complément de leu Parexemple: <7 fx a4 pan 0 tabemasu (pan.n’ 0 tabémass'). Pan.n, c'est “du pain’. Tabémass’, c'est “manger’’. Et le petit “o” entre les deux, veut dire: “pan.n’ est le complément d'objet de tabémass””. Toute la. phrase voudra simplement dire :*"je (tu, il, nous, vous, ils) mange du pair xi (Ou bien encore wsat basu de ikimasu (bassou dé ikimass’); basu (bassou) = bus, ikimasu (kimass’) = aller. Le de (dé) entre les deux veut dire : bassou est le complément de moyen de ikimass’. La phrase voudra dire : “je (tu. vais en bus’ Comme ces petits mots, qu'on appelle en jargon savant des particules enclitiques, n'ont pas de traduction possible en francais, dans la traduction décomposée, C'est leur fonction qui sera indiquée : vr & BNET pan o tabermasu (pan.n o tabémass’) sat basu de ikimasu (bassou dé ikimass’) je mange du pain (pain / [objet] / manger) je vais en autobus (autobus / [moyen / aller) Les particules enclitiques ne sont pas nombreuses, exactement 10, et comme on les emploie sans arrét, vous, sserez surpris vous-mémes de voir qu’en une vingtaine de lecons, vous les aurez trés bien assimilées. Evidemment, ily a encore des tas d'autres sortes de mots pour faire des phrases, et des constructions un peu plus difficles, mais nous avons. 100 lecons pour nous en occuper. alors.. Maintenant, il faut tout de méme bien rencontrer quelque part quelque chose de vraiment difficile ! Et se sera, pour nous, I'écriture. Et c'est vrai, il ne faut pas se le cacher, ‘'écriture japonaise est difficile. Pourtant, plus de cent millions de personnes vivent, travaillent, inondent le monde de leurs produits, en utiisant cette écriture. Et i n'y 2 pas de raison que vous n'y arrviez pas vous aussi. Si nous choisissons de vous permettre d'acquérir aussi ‘écriture, c'est qu'elle fait absolument partie de la langue. Tout texte japonais est écrit avec cette écriture. Ne pas xl savoir du tout la lire, c'est se condamner, & bréve Echéance, & ne plus faire aucun progrés dans la langue. Ce qui donne & 'écriture japonaise ce caractére com- pliqué, c'est que les Japonais utilisent en fait deux systémes en méme temps. D’ailleurs, si vous avez déja eu oceasion de voir un texte japonais, et si vous ates un peu observateur, vous pouvez repérer ts vite les deux systémes. Si vous n’en avez pas eu occasion, faites le test maintenant. Regardez le texte suivant pendant deux. minutes et essayez de trouver les éléments de chaque systéme (réponse page XVI). MONZA, TAY BEET ENR TILA, FAY OE TEE, aay ele LEA ELELA, Bolt, PM, OR, RM, Re LOSeaeAVa ESS Vous Faviez peut-étre trouvé, mais, en tout cas, réponse le montre clairement : vous avez d'un c6té des signes trés simples feits d'un, deux ou trois traits, et de Trautre des signes beaucoup plus complexes qui ont lair "lots dans une mer. Eh bien, voili, vous savez déia distinguer les éléments des doux systémes. Le premier, celui dont les signes sont les plus simples, est tun systéme syllabique, c'est-d-dire que chaque signe correspond 4 une syllabe. Cele s'appelle des KANA. Si nous regariions la réponse 4 notre exemple, ce sont les, signes des paragraphes (1) et (2). Si on prend ceux du début 2 = no, = na, ka, etc. Mais pour corser un peu 'affaire (et peut-étre laviez- vous remarqué aussi), il existe deux sortes de KANA. Les. xi uns servent & écrire tous les mots japonais. Ce sont les HIRAGANA. Ceux qui se trouvent sous le (1) de la réponse page XVII. IIs sont plus érroncis. Les autres servent 8 écrire les mots d'orgine étrangére, actuellement les noms propres de personnes ou de lieux. et les noms communs (surtout d'origine américaine). Ce sont les KATAKANA, regroupés sous le (2) de la réponse. Leur forme est assez différente de celle des HIRAGANA. Elle est plus anguleuse, encore plus simple, souvent. Chacune de ces sortes de KANA comporte un nombre: limité de signes : 46 pour chacun, correspondant & la combinaison de presque toutes les voyelles existantes (5), avec les consonnes existantes (9). (Vous trouverez des tableaux pages 313 et 314). Certains HIRAGANA reviennent réguliérement, surtout ceux qui servent pour les terminaisons des verbes et les Particules enclitiques (ces petites syllabes qui servent 4 indiquer la fonetion des mots, dont nous parlions plus hautl. Vous réussirez trés vite a les identifier. Et lorsque la phase passive sera termine, aprés la 49° lecon, vous ‘’aurez certainement aucun mal ales retenir pour de bon, ‘et & apprendre a les tracer. len va autrement pour le deuxiéme systéme, celui des caractéres plus complexes. Cest li le point noir pour tous ceux qui étudient le japonais. Autant le savoir, et savoir aussi que “patience et longueur de temps font mieux que”... désespoir avant méme de commencer ! Ce deuxiéme systéme c'est ce qu'on appelle les KANJI '®F, cest-a-dire tout simplement les “caractéres” (+) “chinois” (i) qui ont ét8, comme leur nom lindique, ‘empruntés par les Japonais 3 la Chine. Ce sont des IDEOGRAMMES, c'est-a-dire que chaque caractére cor- respond a un sens. Ainsi le caractére A correspond au xv ‘sens “humain’. Utiisé par les Chinois, il aura une certaine prononciation. Utilisé par les Japonais, il en a une autre. Utilisé par les Vietnamiens, il en a encore une autre. Et si nous voulions nous amuser & écrire Ié francais avec ces idéogrammes, nous pourrions utiliser et le prononcer: homme’ Iya donc une différence fondamentale entre le systéme des KANA et celui des KANUJI: “Le feu, en japonais, se dit Ai (avec h aspiré, n’oublions pas). Nous pourrons. Fécrire en utilisant un hiragana: U . Mais ce hiragana pourra aussi étre employé dans tous les mots oi'ily a la, syllabe “hi”, comme en francais, méme si “a” est le verbe avoir & la troisiéme personne [il a), la lettre a peut tre employée dans une grande quantité d'autres mots, Mais si nous voulons employer un kanji, nous emploie- rons “& qui se prononcera bien fi, mais ce caractére-18 ne voudra toujours dire que: “le feu” : -k = le fou. Toutes ces exolications pour en arrver au point crucial Attention, la, il faut un peu “s'accrocher”. On reprend : un idéogramme correspond 8 un sens. Prenons #! qui vvout dire “la fuméo" (et comme il n'y @ pas de fumée ‘sans feu, on trouve dans le dessin de la furnée, le dessin du feu: ; en voyant ce caractére nous comprenons quill y 2 un rapport avec le feu. Ca aide, parfois I. Les Japonais, avant d’écrie leur langue avec les caractéres chinois, avaient, bien sir, un mot pour dire “fumée". était : Kemuri {kémouli). Que s‘est-il passé quand les Japonais ont emprunté les caractéres a la Chine ? lls ont trouvé ce caractére # , et puisque cela voulait dire “fumée", ils ont choisi pour écrire leur “kémouli”. Et partout of on voysit ce caractére, on lisait désormais kémouli. Jusque-Ié le principe est simple. Mais, matheureusement pour nous, les Japonais ont eu une autre idée, c’est de prendre non seulement I'écriture, xv mais aussi la prononciation chinoises. En chinois, ce caractére se prononcait & peu prés comme “en” (én’). Et les Japonais ont gardé cette prononciation dans le cas. des mots composés. Par exemple, un mot composé a8) qui veut dire “pollution par la fumée”, se prononcera enga/ én’ gail), ce qui n'a plus rien a voir avec. kémouli. Si bien que, pour finir, chaque caractére chinois, ‘a au moins deux prononciations. U'une est le vrai mot japonais primitif, autre, une adaptation de l'ancienne rononciation chincise. Parfois certains caractéres ont méme plusieurs prononciations pour chaque catégorie. Exemples tirés de notre texte [Fl pays : japonais : kun/{kouni); ancien chinois, revu par les Japonais : koku (kokou). bruit ; japonais : of0 ou ne (né) fon.n’) ow fn Cin’ 41 intérieur; japonais : naka ; ancien chinoi ou /d (uu ancien chinois : on *hi (tchuu) uf ! Ne nous affolons pas. Il ne s‘agit pas d'apprendre tout cela, tout de suite. Simplement nous emploierons normalement, comme dans tout texte japonais, les caractéres chinois, 18 ot ils doivent étre employés. II s‘agira pour vous, au début, et pendant toute la phase passive, de les regarder, d'apprendre petit a petit & roconnaitre les plus usuels. Mais vous pourrio Gtre surpris de rencontrer le méme caractére avec des prononciations différentes... D’oil le développement qui précéde et qui était 18 pour vous prévenir! Un homme averti en valant deux, vous voild maintenant en pleine forme pour vous mettre pied d'ceuvre et attaquer la premiére lecon. xvi La premiére étape de votre étude sera done passive. Jusqu’a la 49° lecon, vous écouterez, vous lirez & haute voix, vous ferez les exercices, vous vous amuserez & repérer les kana et les caractéres chincis, Si vous avez envie tout de suite d’épater vos amis, vous pourrez en. apprendre quelques-uns (vous trouverez tout ce quill faut, pour vous entrainer pages 313 et 314), mais ce n'est pas. obligatoire! II s'agit tout d’abord de bien comprendre, de. vous laisser imprégner par la langue. Ce n'est qu’a partir de la S0* lecon que vous entrerez dans la phase active, c'est-a-dire qu'en plus de la lecon, quotidienne, vous reprendrez une lecon déja vue, que Rous vous indiquerons, en traduisant cette fois le francais, ‘en japonais. Comme vous aurez déja compris tant de choses, que votre oreille et votre ceil se seront habitués, vous parlerez naturellement, sans effort particulier, comme un enfant commence a parler aprés avoir longtemps assimilé le langage des adultes. Toutes les 7 lecons, une lecon de révision fera le bilan de ‘ce que vous aurez vu dans la semaine, et vous aidera a le mettre en ordre. Vous serez étonnés, chaque fois, de constater vos progrés. Lessentiel, c'est que votre étude soit réguliére Mieux vaut voir peu de choses et souvent, plutét que beaucoup ala fois de temps en temps. Le plus difficile, il faut le savoir, sont les trois premiéres semaines, parce quill vous faut “prendre le rythme'. Mais c'est comme pour la marche ou la course : si vous allez trop vite, vous. allez vous essouffler: si vous avancez trop iméguliére- ‘ment, vous allez vous fatiguer inutilement. Alors appli- quez-vous dés le début trouver votre rythme, et une fois lancés, ce sera avec plaisir et sans gaspillage d'effort que vous assimilerez la langue japonaise. REPONSE 1 systéme Worse bun bb Pst eee be Bae , ek er Morey eh 4 wD 7 ae kyo 2° systeme wi ob a Ihe eM RF Rw Me Les cassettes d‘accompagnement vous proposent pour chaque lecon Fenregistrement du dialogue et des phrases du premier exercice. Pour les six premiéres lecons, le dialogue est enregistré deux fois. La premiére fois, chaque phrase est dite trés lentement, afin que vous entendiez bien chaque syllabe. La deuxiéme fois, le texte est dit plus rapidement. La prononciation du japonais, nous venons de Je voir dans Introduction, ne pose pas vraiment de probléme. Et dés la 8° lecon, vous repérerez sans aucune difficuté les mots du texte ; i n'est plus nécessaire, alors, de le répéter deux fois ! 1 iti itcrid ha ya ku (hayakou) 2 FRA. 0) Kime sho {ikimachoo) - bDPDELK, wa ka ri ma shi ta (ouakalimach' ta) doko e (doko é) 5- 6F0 ~, aso ko e lassoko 6) rit) 2 Premiére lecon (iére / un / tecon) 1 — Vite, 2 Allons. 3 — Jai compris. 4 017 (oi / (destination) 5 — La-bas (ié-bas / (destination) Notes (1) N’oubliez pas : le h est aspiré! (2) Regardez bien le caractére chinois employé dans cette phrase, Au-dessus se trouvent des petits hiragana Crest habitude japonaise que dindiquer ans a pronon- ciation de ce caractre. Lorsqu‘un caractére chins sera employe, sa prononciation vous sera donc donnée Wrois fois: une fois en petits hiragans, comme ici dans % (<), une fois en transcription officielle: aya, une fois en prononciation figurée : (hayal, sans changement dans le cas présent par rapport a la précédente. Petit petit, vous devrez vous habituer ne plus regarder aque la premire! (3) Encore un petit point d'écriture. Les caractéres chinois utiisés en Chine correspondaiant tous & des mats invariables. Mais les verbes japonais, eux. varient. ki, nous avons une forme ikimashé (kimachoo), mais on peut trouver ku [ikou), ikana/ (ikanaill’), etc. Si bien que Dour les verbes, on gerde le caractre chinois pour la Dartie qui ne varie emai, ici le, et on écrit e reste avec des hiragana: i782 9 ikima shi Loron 1 3 eanteann’) BD 6- Bo CH hh. atsui desu ne (atsoui déss’ né) 435 CH tay (4) sd desu ne (soo déss’ né) (ikimachoo) S< fez 5. hayaku ikimashé (hayakou ikimachoo) bro Lite wakarimashita (ouakalimach'ta) & Ah 8b. ri kotoba o ire nasai (fi kotoba o lé nassail") Mettex Vendreit des point w/ ieal / mot /fobjet? meter) 1, 04? té-bas. doko @? . les mots manquants. yon yon.n) 4 6 — IL fait chaud ! (étre chaud / c'est / accord)) 7 — Oui alors! (ainsi / c'est / [accord) NOTES (ouitel (4) Les Japonais affectionnent particuligrement ces mots courts on fin de phrase (on les appelle d'aillours des, ‘particules finales). Ils servent & donner a ensemble de la phrase une certaine nuance. Ici, ce 22. ne (né) montre interlocuteur qu'on comprend bien sa situation et qu'on Sprouve le méme sentiment que lui: uv CF tae tsu ide su ne (atsoui déss'né) = “il fait chaud” (je crois, que c'est ce que vous pensez et moi aussi je le pense) £9 TH 4186 desune(s00 déss’ né} “oui” (je pense bien comme vous). Nous lui donnerons comme équiva- lent [accord] dans la traduction décomposée. Exercices 1. Vite, 2. Allons-y. 43 Allons vite (dépéchons-novs). 4. Ja} compris. 2 vil fat choud! atu dose 3, Allons-y ie Réponses : 1. - asoko -.2. - ne. 3. - mashé. Leone + 5 LAY (pikasso tén’) a La BbELeFeige% oll), mima shita ka (mnimach’ta ka) aie 2-f1 % nani 0 (raniol Soe ie eee) pikaso ten (pikasso ten’) 4-20 CT. mada desu (mada déss’) 5-vas tH ke (3) ii desu yo (i déss’ yo) 6-45 TH aw (4) sé desu ka (500 déss' ka) 1 HL feat. ashita i kimasu (ach'ta ikimass’) NOTES (1) Ce 2 ka, nous allons le rencontrer bien souvent. Ilest, impossible de le traduire et, de toute facon, cela nest pas, nécessaire. Il indique simplement que la phrase quill termine est une question. Il vient toujours & la fin de la, phrase et sans rien changer & ordre des mots. roku lokou) 6 Deuxiéme lecon (Picasso-expo: (ieme / deux / tecon) 1 — Avez-vous vu? {avoir regardé / [question)) 2 — Quoi? (quoi / fobjet) 3 — Lexposition Picasso. (Picasso - exposition) 4 — Pas encore. (bas encore / c'est) 5 — Elle est vraimont bien | {tre bien / c'est / (engagement) 6 — Ah bon? (ainsi / crest / [question)) 7 Sitai demain. (domain / aller) NOTES (suite) (2) Le dernier hiragena de cette phrase: /., est la seule exception a la régle sylabique : il ne transcrit pas une syilabe, mais un n seul, &la fin d'une syllabe. (3) & yo, une autre particule finale. Dans la premiére lecon, nous avons vu ne (né). .: yo, ici, apporte la nuance inverse : ce que j‘exprime Ia c'est ma propre opinion, elle engage que moi: wis Ct & ii desu yo (i déss' yo): = (moi, je trouve que) c'est bien! Nous lui donnerons comme équivalent [engagement] dans. la traduction décomposée. (4) Nous avons parlé, dans lintroduction, des voyelles longues. Voici un exemple simple : sé (soo), L’écriture japonaise qui y correspond est £5 . La nous rencon- trons une des rares conventions orthographiques qu'il nous faudra retenir : ces deux hiragana sont en fait : = so ‘et 3 gui se prononce u (ou) quand il est seul. Mais, ensemble % 5 doit se prononcer sé (soo). Nous avons, nous aussi, en francais, des incohérences. orthogra- phiques, et pas des moindres | Legon 2 7. shich (cite ou nan (nana eB renthi Gén’ehuu) 1, BELE BD mimashita ka (mimachta ka) RE ARPA. mada fimasen (mada mimassén’) 3, RELIC DM mimashita ka Irmimachta ka) 4, BRL. mimashita (rmirmachr ta) 45 tt > 28 desu ko (coo dise’ kal BE & Ah £8. ti koiobe o i fe nega (.. ni kotoba o i nassail) ‘endroit des points, les mots manquants. J mot / lobjet] / mettez) 1 Jaivw mimashi HERR rere rie reeeerenee hachi thatch) Exercices 41. Vous Faver vu? 2. Pas encore. 3. Vous avez vu? 4. Oui 5. Ah bon! 2, Aves-vous wy ? rmimashite 3. Cost vraiment bien! i desu 4. Cost bien ? fi desu Réponses : 1. - ta. 2. - ka. 3. - yo. 4. ka {dailt’ san.n’ ka) fob & ché shoku (tchoochokou) BEES C¥ORF, Ud) (2) © hay _go za | masu (chayoo gozaimass’ 3 CWEF, (1) (2) G0 za | ma au RET Dd. Ry & peels Ee am te (pan.n’ o tabémass’ ka) RET. er (tabémass’) Wehr ye hast Do (3) 16s mvame tkootii ‘0 nomimass’ ka) MAES. mane Gromimass Ev & KART Bo (3) i ee eet (billou 0 nomimass’ ka) tha eth. tromimessen') lg) 10 Le petit déjeuner Troisiéme lecon (petit déjeuner) (ieme / trois / econ) 1 — Bonjour. 2 — Bonjour. 3 — Voulez-vous du pain? (pain / objet] / manger / [question)) 4 — oui. (manger) 5 — Voulez-vous du café? (café / [objet] / boire [question)) 6 — oui. (boire) 7 — Voulez-vous de la biére ? (biére / [objet] / boire / [question)) 8 — Non, (ne pas boire) NOTES (1) Il y a beaucoup de facons de dire “bonjour” en japonais. Cette formule-ci s'emploie quand on rencontre quelqu'un pour la premidre fois de la journée, dans la matings, (2) cf-legon 2, note4. & = yo, 2 deux assembiés, 5, corresponden long {8) Ce que nous avons dit & la note 2 n'est valable que pour les hiragana. Pour les katakana, on note les voyelles longues par un tiret: =1 = ko, ko): & = = hilhil, = 6, E— = bFlbii, (ou), mais les 6 yoo), avec un o N oubliez pas, vous n’essayez pas de retenir les kana ou les caractéres chinois, vous essayez seulement de les identi- fier, de voir “comment ca marche”. C'est & force de les voir que vous les retiendrez. Et cola viendra plus t6t que vous ne pouvez I'imaginer; Levon 3 11 Bichilauu ten rildwund 12 9-DAD & BXEF Dy 9 — Voulez-vous une pomme ? fingo 0 tabemasu ka (pomme / [objet]? manger / {question} \lin'go 0 tabémass’ kal ae nae 10- BRE tthe (ne pas manger) ta be ma sen 11 — Ators, voulez-vous des coufs ? {tabémassén’) is {alors / ceuf / [objet] / manger / [question)) M-Zatiks HR & RXEF Dd, peas eae soredewa tamago o tabemasu ka 2 (solédéoua tamago o tabémass’ ka) 12- BNET. ta be ma su (tabémass'} eB renshi lén‘chuu) 2 Exercices 1 — & KART m 1. Voulez-vous du café ? Koni o nommasu ka 2 Ou {koohi © nomamass” ka) 3. Je bois au cate bi 4. Buver-vous de la bidre? 2, Raxs, 5. Non, {nomimass' 3, -t— & Rant, kahit 0 nomimasu BR & An wav, (koohii o nomimass’) aR ie 4. cone far Loli ni cami, rienesPh vin Sai iene RT 2 (oe / Mou) / mot [objet] / mette 5, MA RtAS 5 (norimacsén’) 1. Jo mange des cous: —— tamago. tabemasu Legon 3 13° id saniduu san) 2. Vouler-vous du pon ? an 0 temas 3. Ow. tabe psy EA ap oa dai yon ka zeikan (dail yon.n‘ ka) (ceill’kan.n’) 1-229 & Hot wet >» W kamera o motte imasu ka (kaméla 0 root 'té imass’ ka} 2- io, FRoT WET. motte imasu (hail, motte imass’) s= re SVEF Dp, doko ni arimasu ka (doko ni elimass’ ka) = 4-b7Y7 OF KH HORT. toranku no naka ni arimasu (tolanarkou no naka i aimass’) 5-hF7r7 O PF i fT a toranku no naka ni nani ga (tolan.n’kou no naka ni nani ga SDEF dD ‘arimasu ka alimass’ ka) 1B yon (duu yon) 14 4. Bives-vaus du café? ahi nomi a 5. Non Réponses : 1. - 0-2. ka. 3.~ masu. 4, - masu -. 5. - maser, A la douane ‘Quatriéme lecon (douane) (iéme / quatre / lecon) 1 — Avez-vous un appareil photo? (appareil-photo / lobjet] / posséder / [question!) 2 — Oui, jen ai un. (oui / posséder) 3 — Ovestil? (00 / lieu) / se trouver / [question)) 4 — test dans ma valse. (valise / [rotation] / intérieur / lieu] / se trouver! 5 — Qui a-t-il dans votre valise ? (valise / relation] / intérieur / teu] / quoi / [sujet] / se trouver / (question) NOTES (1) Regardez bien ce mot trouvons pour la premiére foi introduction, page Vil). Dans Iécriture, ce redoublement est indiqué par le petit signe >. C’est ce méme petit signe qui servait a indiquer le redoublement de k dans le titre de la lecon 1: #203 Lso2» da ikka (dail iK’ka Regardez aussi la phrase 11: {7 > = 3 kekkd (k&k'koo). Et puis... trichez un pou et regardez le titre de la legon 6 ! Lecon 4 © motte (mot'té). Nous y ces tt qui se suivent (cf. 18 id go Gj god 2386 a 6- IR & A a HORT. yéfuku to hon ga arimasu (yoofoukou to hon.n’ ga alimass’) tT 2H F CH sore dake desu ka (solé daké déss’ ka) 8- Re, £5. CF, ha 36 desu (hail, $00, déss') 9-8 Wh? ° sake (o waka) l0- BY ELA, @ ima se n (aimassén’) H-ie, Gol5 tHe hai kekkS desu (haill’, kék’koo déss’) BB renahi ferrchu) 1, IR & Hot pRs >, yotuku 0 motte. maou, ke yootoukou o mot té mass kal 2k 3. ECE BDET me doko ni arimasu ka (doko ni alimass’ ka) 4, ii roku (guy oko) 16 6 — Ily a des vétements et des livres. (vétements / et / livres / [sujet] / se trouver) 7 — Cest tout? (cela / seulement / c'est / [question]) 8 — Oui, crest tout. (oui / ainsi / c'est) 10 — Je n’en ai pas. (ne pas se trouver! 11 — Bon, ¢a va. (oui /‘parfait / c’est) th Ki CH mM, Exercices 1. Avez-vous des vatements ? 2 Oui, Fen ai 3. Ot sontuils? 4: Ils sont i Legon 4 17 i shies chit ou nana (ius nana) c He ze An re ets (abot asst Metter, a I'endroit des points, les mots manquants. (/Mlieu] / mot / fobjetl/ mettez) BED, 1. Aves-vous des tras? hon © motte imasu 2. Soi une vole. toranky motte mass ERICH ECE rere eee — iso Bae BD oct Phagie we (daill’ go ka) (kaimono) 1- Eo A feat a oEMeKeat a (doko é ikimass’ ka) " 2- Fb A HART. UD) GA oy Vane (dépaato é ikimass') 5 : 3- “Bo Haar. 2) lee ont Ck maou (ich’cho ni ikimass’) Noves (1) ,<— pa (paa). Vous vous souvenez (legon 3, note 3), le tiret est la simplement parce que le @ est long, et qui s‘agit de katakana, 1 hachi (duu hatch) 18 3. Ob ext-ole? i imap ka 4. Ele est lbs soko 0 ai 8. Avez-vous un aparei photo? kamera. motte imatu ka Réponses : 1.-ka. 2.- 0-3. doko ~ 4. - masu. 5. Les courses Cinquiéme lecon (courses) ame J cina / logon) 1 — Obi allez-vous ? (oi / [destination] / aller / [question). 2 — Je vais au grand magasin. (grand magasin / [destination] / aller) 3 — Jy vais avec vous. (ensemble / fadverbial] / aller) NOTES (ouitel (2) Encore le petit , cette fois pour noter non plus tt ou kk, mais shsh : >= x issho(ich’cho). Regardez bien, le dernier hiragana est écrit lui aussi plus petit: =. Nous avons déjé rencontré dans la lecon 2, mais avec sa taille normale: 5: = yo. Il n'est pas prévu, parmi es 46 signes du systéme des kana, de signes pour écrire les sylabes ‘avec sh (ch) sauf pour shi(chi. Alors on doit trouver une convention orthographique qui consistera & écrire ce shi (chi) (LY plus un petit x yo (yo) par exemple, et cela donnera Ls = sho (cho). Legon § 19 i kyd fou kyo) os 4 ff & Woes m, rani o kalmmsu ka (nani o kaimass’ ka) so un > 5-H oF & Bioxs, ku tsu shita 0 kaimasu (koutsouchita o keimass’) 6- BFL are ama (tsoukimach’ ta) 7 ADKLES. 3) ha itima sho (hailimachoo) 8- rr i HE oot BRS GON om Basan gt a aah AE a (koko ni koutsouchita ga alimass’) ne 9- To we CTH ta, demo takai desu ne (démo takaill’ déss’ ni rake inp sistas sé desu ne (soo déss’ né) 11. PHRF. ya me ma su’ (yamémass') nila) 20 4 Qurest-ce que vous achetez ? (quoi / [objet] / acheter / [question)) 5 — Jachite des chaussettes. (chaussettes / [objet] / acheter) 6 — Nous y sommes ! (tre arrivé) 7 Entrons! 8 — Ici ily a des chaussettes ! (ici / eu] / chaussettes / [sujet] / se trouver) 9 — Mais c'est cher! (mais / étre cher / c'est / [accord)) 10 — Oui alors! (ainsi / c'est / laccord) 11, Jfabandonne ! (abandonner) NOTES (suite) (31X 0 & L x ahairimashé (hailimachco), Est-ce que cela nie vous rappole rion ? Chorchez du cété de la legon 1. Mais oui: #7 s L x 2 ikimashé (ikimachoo). Regardons bien la fin de ces deux mots :L.« 3. On a d'abord un shi (chi) (UL), puis un petit yo (=), puis un u (5), D’aprés ta note précédente, nous savons que L = , shi (chi) plus petit yo, donne sho (cho). Si nous y ajoutons le 3 (u), C'est tout simploment parce que le 6 de shé (choo) est long: Lx 5 = shd (choo). Legon 5 21 ie chs ited renshi ten'chuu MP ot HORT. asoko ri kutsushite ge arimasu {assoko i Koutsouchta ga amass’) 2. LE hp uteettio DET: oko ni toranku ga arimasy {koko ni tolankou ga amass’) a iaat om oko e hires ko (ko mass! Kal 4, Re Boas, yatuku 0 kaimssu Voofoukou 0 ksimass) HET De koko kara dé ikimasu ka (koko kala doo ikimass’ ka) ona es te Pr 4-35 2 ER EC SET. (2) ma zu me gu ro eki made _arukimaou (mazou mégoulo éki madé aloukimass') oe 5 We tH. chi kai de su (tchikaill’ déss’) Lee as 6.45 Sh RA KR FC soko kara shibuya eki made (soko kala chibouya-éki madé He Cc {TERT (2) (3) den shade i kimasu dén’cha dé ikimass’) 1118 yon (rk das yor.n) 28 ixiéme lecon, (iéme / six / legon) La Tour de Taky6 (Téky6-tour) 1 — Connaissez-vous la Tour de Taky6 ? (Takyé-tour / [objet] / connaitre / [question)) 2 — Oui, je fa connais. (oui / connaitre) 3 — Diici, comment y va-t-on? (ici / & partir de / comment / aller / (question) 4 — D’abord, on va a pied jusqu’a la gare de Meguro. (d'abord / Meguro-gare / jusqu’a / marcher) 5 Crest tout prés. (tre pres / c'est) 6 De la, on va en train jusqu’a la gare de Shibuya. (La /& partir de / Shibuya-gare /jusqu’a / train / [moyen] / aller) NOTES (1) La Tour de Takyé est un genre de Tour Eiffel. i elle est plus haute (de quelques métres), ele est aussi plus récente (1958). Des foules de touristes, japonais et étrangers,s'y pressent pour monter admirer le panorama. (2) Meguro et Shibuya sont les noms de deux gares (et de deux quartirs) situées 8 quelques minutes Tune de Teutre sur Tune des deux grandes lignes de chemin de fer qui desservent les principaux quartiers de Tokyé. (3) 314 densha (dén'cha). Dans la logon 5, nous avons vu (notes 2 et 3) comment s‘écrvait sho (cho). Sha (cha) 8 écrra selon le méme principe : shi (chi) + un petit ya : Lie = she (chal. Pour les syllabes avec sh, nous connaissons done maintenant shi (chi) L , sho (cho) L = et sha (chal = « tegon 6 25 nij@ go uw go} 7 thps 7 sorekara shibuya eki kara twa (solékala shibouya éki kala taouaa ET NA C TERT. made basu de ikimasu madé bassou dé ikimass’| sogsien 8 7 7— 12 RE tb) et. fawa ni sutzokukanga arime su (taouaa ni souizokukan.n’ ga alimass’) 9 BLA TH, © moshiroi desu (omochiloill’ déss) oe 10 BAPIT OH & KKBA ‘omiyage no mise mo takusen {omiyagué no missé mo takoussan.n’ HSvEtT, slimass’) ~ fk. awa e ikimasu (taouaa e ikimass') 2, BBL. tsukimashita (¢soukimach'ta) 3, ADELI hakimashita (halimach ta) 4. 97 tawa made arukimashita (taouaa made aloukirrach ta) iid roku (ni duu tokow) 26 7 Puis, de la gare de Shibuya a la Tour, on va en bus. (puis / Shibuya-gare / & partir de / Tour / jusqu’a / bus / [moyen] / aller) 8 Dans la Tour ily a un aquarium. (Tour / lieu] / aquarium / [sujet] / se trouver) 9 Lest intéressant. (étre intéressant / cestl 10 ly a aussi de nombreuses boutiques de (cadeau / [relation] / commerce / aussi / beaucoup / se trouver) 5. 99- at RSA BOE. tawa ni mise ga takusan arimasu (taquaa ni missé ga takoussan.n’ alimass') Exercices 1. Je vais la Tour. 2. Ye suis arrvé. 3. Ye suis entre 4 Tour. 5 -oup de magasins. Legon 6 27 ii sich lo uit oun mara In as nana Be An 2S. ni kotobe oi re nasal (6. ni hotobe o ié nasa Mettoz.& Vendroit des points, les mots manquants (07 Tel / mat ? Tobie? meties cae 1. Je vais 6 Meguro, meguro . timasy 2. Je suis ale Meguro rmeguro © ECH ma tome (matomé) Arrétons-nous un peu aprés ces six lecons et regardons ce que nous avons déja appris. Veus allez étre étonné. 1. Les verbes. Vous avez sans doute remarqué quill y avait bien des regsemblances. Récapitulons Lecons 2, 5, 6 ‘= $4 skimasu (ikimass') Lecon 3 Bee tf tabemasu (tabémass’) Legon 3 fag nomimasu (nomima Legons 4, 5,6 49 3 3 arimasu (alimass’) Legon 5 fe > kaimasu (kaimass’) econ 8 HS. g- 5 arukimasu (aloukimass’) Eh bien,cette forme qui se termine par & + masu (mass’) est la forme la plus habituelle de TOUS les verbes pour ‘TOUTES LES PERSONNES du PRESENT, et trés souvent rij hac uu hatch) 28 3. Je sue allé de Meguro & Shibuya, megur0 shibuya made ikimashita 4. de sus alé de Shibuya 4 fo Tour de Tokyé: shibuye Kara tokyO-tawa te 5. JY vais en bus basu .. kimasu 6. Allone-y en bus basu de Réponses mashita, 5. mashita, 3. kara = 4, = mi ~'mashé. de Révision et notes Septiame fieme / sept / legon) pour le futur (cf. lecon 2, phrase 7). Nous avons déj ‘aussi pour certains la forme négative équivalente : il suffit dy remplacer 3 masu (mass') par tA mesen (massén'): Aet ‘nomimasu (nomimass') “je (.. ils) bois". nomimasen (nomimassén’) “je |. ils) ne bois pas”. bi T — kaimasu (kaimass' BORA kaimasen (keimassén’) “je (.. ils) n’achéte pas” Et vous pouvez trouver vous-méme les formes négatives pour les autres. (ils) achéte™. Legon 7 29 if by da kyl Puis, nous avong vu encore une autre série avec des resemblances : 51: L 7: mimashita (mimach'tal econ 2, phrase 1; ib LIS wakarimashita (ouakalimach'ta) lecon 1, phrase3; Lt tsukimashita (tsouki- ‘mach'ta) lecon 5, phrase 6. Ici, pour exprimer le passé, on @ remplace = masu (mass’) par EL 7: mashita (mach'tal Nroublions pas non plus lecon 1, phrase 2 ikimashé (ikimachoo), et lecon 5, phrase 7, hairimashé (hailimachoo!. Ici, Cest # Ls 3 mashd (machoo) qui remplace # > ‘masu mass’). Et la forme ainsi obtenue sert & exprimer un ordre qu’on se donne a soi-méme ou éventuellement & ceux qui vous accompagnent : “allons |", “entrons !” Voila déja, aprés ces lecons, quatre formes fondamenta- les des verbes, que vous pouvez, si vous le voulez, Construire pour tous les verbes que nous avons vus. C'est, hai (hail), qui signifie “oui’, cf. lecon 4, phrase 2:24, fo TET ‘hai, motte imasu (hail, mot *é imass') "oui, en ai un", et econ 6, phrase 2:20, fC ok + hai, shitte imasu (hail, chit té imass’) “oui, je sais". Mais I> hai n'est pas obligatoire. 5. Dans t'introduction, nous avions parlé de 10 particules. cenclitiques, vous savez bien, ces petites syllabes qui indiquent la fonction du mot qui les précéde. Eh bien, ‘sans nous en apercevoir, nous en avons déja rencontré et utilisé 7, & plusieurs reprises % ollecons 2, 3, 4, 5, 6) pour le complément dobjet ; #5 ga (lecons 4, 5, 6) pour le sujet : Legon 7 31 sanivient (= ni (legons 4, 5, 6) pour le complément de lieu Vendroit of se trouve quelque chose ‘~_ellecons 1, 5) pourindiquer endroit oii'on se rend °C de (lecon 6) pour le complément de moyen ; 26 kara (lecon 6) qui exprime toujours le point de départ: & partir de, de ; °C made llecon 6) qui fait le pendant de kara et exprime le point darrivée : jusau’a Bien sir vous n‘avez pas encore tout retenu, mais ne ‘vous inquiétez pas, nous n’avons pas fini de les voir! 6. Dans les notes de chaque lecon, nous avons beaucoup parlédécriture. Mais en six lecons nous avons vules points d'orthographe les plus délcats. Ceux- aussi, nous allons les revoir sans cesse, alors il suffit de faire juste un peu attention. Récapitulons-les @ Lehiragana A. qui transcrit unm tout seul la fin d'une aylabe (legon 2, note 2) # Le 3 u (oul qui sert, dans le cas des hiragana, 8 indiquer que le o de la syllabe précédente est long (lecon 2, note 4):£ 5 6 (soo) SRC) Re oo ® LELE >» kind nani 0 shimashita ka (kinoo nani o chimach'ta ka) EB 2-& Bow ken. tomo dachi ga _ ki ma shi ta (tomodatchi ga kimach'ta) sanjini 32 © Le tiret dans le cas des katakana, qui sert & indiquer ue la voyelle qui précéde est longue (lecon 3, note 3}. ‘@ Le petit > qui sert & indiquer que la consonne qui suit est doublée: (37s ska (ik'kal, 6 >C mote (mor'té), (2.5L 2 éssho lich’cho) (lecon 4, note 1, lecon 5, note 2). ‘¢ La manidre de noter le sh (ch) devant une voyelle autre que i: L shi(chi) + un petit yo ou un petit ya zi x sho (cho}, L # sha (cha) (lecon 5, note 2, lecon 6, note 3). Nous avons beaucoup parlé d'écriture dans les notes et dans fa lecon de révision. Mais, tranquillisez-vous, cela va pas durer ! Dans ces 7 lecons, nous avons déja repér presque tous les cas un peu particuliers d'emploi des kana. De toute facon, pour instant, ilne s'agit pas de savoir tout (¢2 par cceur, mais seulement de comprendre, pour lire facilement les legons suivantes. Vous verrez, lorsque vous arriverez i la prochaine lecon de révision, ces rmaniéres d'écrire vous paraitront tout 4 fait évidentes... et, 3 la econ de révision suivante, vous n’y penserez méme plus ! Attention pour fa prononciation :... les voyelles longues ! SOHC EE OE On rrr enee enna ae Le cinéma Huitiame lecon (cinéma) jame / huit / lecon) 1 — Queest-ce que vous avez fait hier ? (hier / quoi / [objet] / avoir fait / [question) 2 — Un ami est venu. (ami / (sujet) / étre venu) NOTES (1) Toujours ce petit > (un hiragana qui normalement se rononce tsou quand il a sa taille normale), pour indiquer ue le k qui suit est redoublé (cf. lecon 7, par. 6). Legon 8 sania san ee a ao in asta oe em es 5 oh aces bs eerie a 3 Hc RE IC TE RL (ensemble / fadverbiall/ cinéma / but] / etre alé) Ihsiieealh © adheipote redone die 1S ae eran oes lich’cho ni eill’'ga ni ikimach’ta) (quoi / [relation] / film / [objet] / avoir regardé / ) (3) (4) (question) ee ae 5 [Rneiawe'y Voloton) ffm: [objet / voir 4- fe oO fii & Baur m 6) ropa z ; an no aig om ma shi taka 6 Nous avons vu “les temps modernes”” de Chaplin, inan.n’ no eill ga 0 mimach'ta ka) (Chaplin / [relation] / Les temps modemes / 5- 7X0 © iil & RELI. ee ee eer (amélika no eill’'ga 0 mimach’ta) NOTES louiea) Cest ce petit mot-lé = ni, qui va nous ceuser le plus de soucis. Mais... c'est relatif. D'ci & la prochaine lecon de révision, nous en aurons presque fait le tour! C'est que ce (= nie beaucoup d'emplois différents. Ii, avec le mot 1 iho lich’cho), il sert fabriquer une expression «ui fonctionne exactement comme un adverbe francais, = issho ni lich’ cho ni): “ensemble” (3) 4i e199 (ei ga. Le japonais a un seul mot ldo en franeals nous en avons deux. isi e/ga veut dire soit “un file, soit “le cinéma’, en général, vu comme une activité (4) C'est toujours le méme (= ni, mais cette fois il suit un nom qui exprime une activité iis; eiga (eill'ga), “le cinéma’ et précéde un verbe qui exprime un déplacement 478 2 Lt: ikimashita (ikimach'ta), “@tre allé”. Dans ce 6 FeYTUY OD TESY- 6, (= ni sert a indiquer que cette activité est le but du déplacement. (6) Co mot (4 “quoi”, se trouve sous deux formes nani (ef. phrase 1) msis aussi, comme ici, %=A nan | (2) Parmi les particules enclitiques (cf. lecon 7, par. 5) | cha ppu rin no mo dan (tchap’ pin’ no modan.n’ PARR, % WELK (6) (nan.n’), devant «> no. ta imuzu 0 mimashita (6) Les crochets servent comme les guillemets en tailf mz’ o mimach'ta) frangais, & citer un titre de livre, de film, de magazine, une marque de produits... Legon 8 3% senid go 71- BbL4ahok TH D> omoshiroks tta desu ka (omochilokat’ta dss’ ka) 8- bP ETA, wa ka rima sen (ouakalimassén’) 9 #0 by 9 IRR £ BR HELE. me gane 0 wasu re ma shi ta (mégané 0 ouassoulémach ta) a Baeenr The (7) yoku miemasen de shita (yokou miémassén’ dach'tal renshi Wan’chuu) 1, ee He Be fis kUR. {ornodachi to issho ni Kaimono ni kimastita {tomodatchi to iehcho nikal mono ni Kimact’ ta) 2. fi # Bosr m nario Kairasita a tran‘ kamachta a) 3. hi oO Ke Mosrn. ga no hon o kaimasita ifn Fon vamos 4. RB & Bose smogare o taimasita ka irnovoné otamectta al 5. HOkeA TLR leimasen deshita (raion et san idly 38 7 — Cétait bien ? (était intéressant / c'est / [question)) 8 — Je ne sais pas. 9 Javais oublié mes lunettes. Wunettes / [objet] / avoir oublié) 10 Je ne voyais pas bien. (bien / ne pas avoir vu) NOTES (suite) (7) Une nouvelle forme de verbs. Tout simplement quivalent négatif de & Lf: mashita (mach'ta): < B22 Ut yoku miemashita (yokou miémach'ta, voyais bien”, , yo + ouya ». Chu (tchu) * «, cho {tcho)# x, cha (tcha)* -». Et sile uv ou leo est long: chi m3, ché® x 3. (2) "43 ryériltyooli). Un mot qui veut dire “‘la cuisine”, au sens de “la maniére de préparer des aliments". Mais con emploie souvent ce mot aussi, a oil en francais nous parions plut&t de “restaurant”, avec le nom de tel ou tel pays: “fig "fat chdka ryéri(tchauka Wool, “cuisine chinoise”, ou “restaurant chinois”, £)% "fjs@ nihon 1y6ri (nihon.n’ lyooli, avec h aspiré |), “cuisine japonaise”, ou “restaurant japonais” Legon 9 39 sanfiays be3m 9259 cons 3 HE A ot Kee TH, chika yori ga dai suki desu (tchuuka lyool ga daill souki déss') Bact 4- ® be watakushi_mo (ovatakouchi mo) spt < 5 Ape e AL me & sd pu to niku to sakana 0 {sououpou to nikou to sakana 0 eEDELES. (3) tori ma shd tolimachoo) 6-235 CH a, so desu ne (s00 déss' né) 7-8 BC BXEF p ) O hash ds ibe vee ou ta {o hachi dé tabémass’ ka) CWA Ain Cro RET 18 ku de tabema su liiyé, fookou dé tabémass') (3) 9- BAA LET 7 = Bool Onegai shimasu. 8 ku 0 (onégai chimass’) (fookou o Palys kuda sai koudassaill) 10S IE oe eo, hai “d6 zo (haill’, doozo) yon 40 3° Sadore la cuisine chinoise | (Chine-cuisine / [sujet] / trés aimé / c'est) 4 — Moi aussi! (moi / aussi) 5 Nous prendrons un potage, de la viande et du poisson. (potage / et / viande / et / poisson / [objet] / prenons) 6 — oui (ainsi / c'est / faccord) 7 — Vous mangez avec des baguettes ? fomitantohboguettes / Proven! / manger / question) 8 — Non, je mange avec une fourchette. (non / fourchette / [moyen] / manger) — Sill vous plait! Une fourchette. {sil vous plait) (fourchette / [objet] / donnez) 10 — Oui, voici NOTES (suite) (3) Vous vous rappelez ? Ce petit tiret, juste pour indiquer que dans ces mots étrangers, en katakana, la voyelle est longue. (4) hashi (hachi) tout seul veut dire “baguettes” Pourquoi 45% 0 hashi? Tres souvent, les mots qui expriment ies objets les plus quotidiens sont précédés de ce petit + 0, comme une espace de signe de familiarté. ‘Ne vous inquiétex pas de ce déluge de notes. Ine va pas urer! Mais c'est que nous avons encore quelques comptes & régler avec I'éerture, et qu’en méme temps nous commencons 4 faire des phrases un peu plus difficiles! ...Mais c'est promis, la prochaine lecon de ‘révision sera la derniére ii nous parlerons en détal de ces questions d'orthographe. Aprés, ce ne seront plus que des ‘appet. Levon 8 41 yon iii ll- H)AES, a tiga t6 (atigatoo) 12 Babys CH o ishi i desu” ka (oichii déss’ ka) 1B- ETH BOL’ TH. totemo 0 i shii desu (totémo cishii dss’) M- Ee RELES. mate kima sho (rata kimachoo) #2 rensha (Wen‘ehuu) lave a Kes or. terebi ga caisuki das (eb ge apis déss) 2.26 Bu co ta {otemo atsui desu ne {totemo atsoutdessn@), 3. 0H 2-7 & RM & RKELEL king sipu to sakana o tabemashita {kineo sououpou to sekana 0 tabémach a) 4, 24—7 1 < neem ee (Tookay dé tbémasé’) 1B Oe & Fav, hash o kacasai {eo hacho koudassait) Yoniéni 42 11 Merci 12 Est-ce que c'est bon? (tre bon / c'est / [question)) 13 — Crest délicioux | (trés / étre bon / c'est) 14 — Nous reviendrons. (de nouveau / venons) HERE 4 KIS TT) 1. J'adore la tt 2 il fait trés chaud! 3. Hier ai mangé du potage et du poisson. 4. Je ne mange pas avec une fourchette. 5. Des baguettes, sil vous pat ge eee BR An «SO. ri kotoba o ire nasai {ni kotoba o ilé nassaill) 1. Sadore a vende. rik. . dais desu 2. On mange le poisson avec une furchete sakana fu. abe 43 yonjd.san a emrntan tan + conan si an FLe a (télébi) 1-8 HR e Ber » 0) ° sumé 0 mimashita ka {0 sournco o mimach’ta ka) 2-iw, FUE tC HELE. ha i, terebi de mimashita (hail, télebi dé mimach'ta) yon jd yon aa 6. Bonne ide! Réponses:: 1. - ga -.2.- 0 - de - masu. 3. totemo - . 4. - kudasai. 5. - ni ikimasu. 6. i ne. La télévision (télévision) 1 — Avez vous vu du sums ? (framiliaritél-sumé / [objet] / avoir regardé / question) (oui / télévision / moyen) / avoir regardé) NoTES (1) © ju (dju). Comme pour shu (chu) et chu (tchu), un ‘grand ji U et un petit yu m. Ensuite, rappelons-nous, un petit > +»pour kka. Pour , nous transerirons di dans la prononciation figurée, mais le d est 4 peine prononcé. (2) Le sumé est un sport, ou plutét un sport-spectacle trés populaire au Japon. Ne I'exercent que des profes- sionnels. La premiére régle du jeu est de peser le plus lourd possible! Et ce sont de vraies montagnes qui ‘s'affrontent. On est bien loin des petits Japonais fluets.... et plus prés des 150 kilos et plus. La lutte se passe dans un cercle de dimensions restreintes, deux lutteus, face & face. Il s'agit de pousser l'autre hors du cercle. La ‘télévision retransmet beaucoup de ces “matches”, et les ‘champions sont de vraies sters ! 25. fai 0 sumé, nous retrouvons notre petit 35 0 de familiarité (cf. leon 9, note 4). Leon 10 45 yon i g0 3- ar 8 AR o mata o sumd no si wa (mata © soumoo no chizoun CF Ado, desu ne dese" né) 4-45 TY tro so desu ne (500 déss’ né) Fh S-k< FE B REF my yoku terebi 0 mimasu ka Lyokou téébi o mimass' ka) eses # 6- Hee et. (3) ‘oki doki mi'ma su (tokidoki mimass’) " ‘ete a FVeE T He REF wm» terebi de nani 0 mimasu ka (télebi dé nani o mimass’ ka) Se Aine sah) Raz e nyi su to. hd mu. dorama o (nyuussu to hoomou.dolama o Bat. (4) mime su mmimass) 9° ¥%S BHR TH > ©) dochira ga suki desu ka (dotchita ga souki déss' ka) 10- YHSb HS TH. do chiramo suki de su (dotchilamo souki dés: NOTES (euite) (3) On emploie ce petit signe x pour éviter de répéter deux fois de suite le méme, kanji (caractére chinois). Ici, ‘est comme Von j roku 46 3 — Crest de nouveau la saison du sum6, (de nouveau / {familiaritél-sumé / [relation] / saison / c'est / laccord)) 4 — Cest vrai! (ainsi / c'est / laccord) 5 — Vous regardez souvent la télévision ? (souvent / télévision / [objet] / regarder / fauestion) 6 — Quelquetois. (quelquefois / regarder) 7 — Quiest-ce que vous regardez 3 la télévision ? {télévision / [moyen] / quoi / [objet] / regarder / question) 8 — Je regarde les informations et les feuilletons. {informations / et / feuilletons / fobiet] / regarder) 9 — Qvest-ce que vous préférez ? equel des deux / [sujet] / aimé / crest / (question) 10 — Jaime les dew (les deux / aimé / crest) [NOTES (suite) (@) ck—2+ 6 5-= . Home-drama : peu d'acteurs, peu de décors, beaucoup de sentiments et beaucoup de larmes : ce sont les home-drama, feuiletons d'un quart heute (parfois d'une heure), diffusés parla télévision en milieu de journée, et qui retracent des drames familiaux : problémes dans un couple, entre des parents et un enfant, etc. (8) & % 5 dochira (dotchila, ittéralement : “lequel parmi les deux cétés”. Ce mot sert, comme ici, avec un adjectif, Pour poser une question consistant & comparer les, mérites de deux objets. On n/a méme pas besoin, alors, d'employer un mot qui voudrait dire “le plus”, comme vous le voyez bien dans cette phrase. Logon 10 47 yoni shih ow yon fi nana 1, 265 a & CH > dochira ga takai desu ka (dotchila ga takai déss’ ks) dé FLe & Bet. YYoku terebi o mimasu (yokou télébi o mimass’) 3. 7vE co Bi & BLE. {orebi de eiga 0 mimashita (t8160i dé eil'ga 9 mimactr ta) 4, FUE a Rie aby {erebi ga daisuki desu (t6lébi ge dail souki dss’) a 5. FUE D =a-A% HE TH. terebi no nyisu ga suki desu (téIebi no nyuussu ga souki déss’) wt He Xn wav. ni Kotobs ore nasal (1 kotoba 0 #6 nassal) 1. fegardez-vous souvent le sumé ? sums ta Yon id hachi 48 Exercices 1. Lequel des deux est le plus cher ? 2. Je regarde souvent la téévision 3. Jai vu un film 8 la télévision, 4: Jadore la tlevson 2 les informations télevisées, 2. de regard tes informations oles fins. 20 mimasu 3. Leqvel des deux est le plus pris ? chika desu ka A. de Fai vu le ttévision. rimashie 5. Ah bon? osu ka Réponses : 1. - 0 yoku mimasu -. 2. nyisu to -. 3. dochira ga =. 4 terobi de - 6. a 68, Legon 10 49° yoni kya wi dai ja ik ka asa " djuu ik’ ka) lassa) ae ge oy 2 1-H fy WF i MeeT wm (1) asa_nan ji ni okimasu ka (assa nan.n’ dji ni okimass’ ka) veo wey 5 2-4 = RV SSE) jG chi toni oki ma su (djvu itehi di ni okimass’) Be 3- oo tH bh ‘soi desu ne {osséill déss’ né) Bs gk 2 4 i ff A Cc Bat > yoru nan ji ni nemasu ka {yolou nan.n’ dji ni némass’ ka) sap my 2 5-H O = RF ik BET, yonaka no san jini nemasu (yonaka no san.n’ dji ni némass’) 522 ved 6 Ce SH ik + RF i demo kyS wa id ji ni (démo kyoo oua djuu dii ni 2 MSELRO (oki ma shi ta okimach'ta) Le matin (matin) 1 — Vous vous levez a quelle heure le matin ? (matin / ‘quoi-heure / [temps] / se lever / [question)) 2 — Je me léve & onze heures. (dix-un-heure / [temps] / se lever) 3 — Cest tard! (étre tard / c'est / laccord)) 4 Le soir, vous vous couchez & quelle heure ? (nuit / quoi-heure / [temps] / dormir / [question 5 — Je me couche a trois heures du matin. (pleine nuit / [relation] / trois-heure / [temps] / dormit) 6 — Mais aujourd'hui je me suis levé & dix heures. (mais / aujourd'hui / [renforcement] / dix-heure / temps] / s‘étre leva) ey pee NoTES (1) Eh oui... c'est encore ce i= mi. Cotte fois-ci, il s‘emploie avec un mot de temps. sert& indiquer & quel moment se passe action: {ij ti 1 nan jini (nan.n' ij ni, “3 quelle heure”. E72 ge chi ji wl (qjuu itchi oni, “8 11 heures”. * (san.n dj nil, “8 3 heures! san jini Legon 11 51 goidich! 1-@nT Bo CH by soredemo 050i desu ne (Solédémo osseil! cess’ né) Fe me kil ge) gogo kara yonaka made bi (gogo kala yonaka madé baa dé kas Hee WET) (3) hatara ite i ma su hatalaité imass’) -En&S bPDET, sorenara waka ima su (solénala ouakalimass’) 10 KE ct ian reer tai hen (tailrhen déss’ né) 4 a fg vss a2 venehd tnehuu) 1y Feu tayatu nota? Aol Raat arse’) 2.0 HB. Baeen Clit. kind hayalu okimasen deshite (Kin00 hayakou okimassén’ déchta) 3. A 8 i Baas. hhachi ji okimacu (hae lps fisays >, 5. ff me i BB ‘nan ji i kaimono ai ikimasu ka (rar. dj ni kai’ mono i ikimass’ ke) goidni 52 7 — Cest tout de méme tard! (tout de méme / étre tard / c'est / laccord)) 8 — Jetravaille dans un bar de 'aprés-midi jusque tard le soir. (aprés-midi / depuis / pleine nuit / jusqu’a / bar / lieu] / travaitter) 9 — Dans ce cas, je comprends ! (dans ce cas / étre compréhensible) 10 Crest terrible! (terrible / c'est / faccord)) NOTES (suite) (2) “iil wk hataraite imasu (hataleité imass’ Pour la premigre fois, nous avons affaire ici & un exemple de Tautre grande série de formes des verbes. Jusqu'’ maintenant ¢'était le moddle ~~ ..masu (mass') avec ses variations (cf. lecon 7, par. 1). Le second modelo, ce soront ces formesi.--¢ Usk fte imasu (ts imass’) et variations. Elles indiquent que Faction décrite par le verbe est en train de se faire au moment ol on parle. C) IES ET. bS de hataraite i ‘masu (baa dé hatelaité imass'), “je travaile", au sens de “je suis employé dans tel endroit”; “actuellement, au ‘moment oii je pate, je suis employé (dans un bar! (3) Nous evions vu < de (dé) servant a indiquer le moyen (cf. lecon 6, phrase 7). Ici nous trouvons un autre emploi de “© de (dé) pour indiquer le lou oi se passe une action. 6. Fre & AERA m terebi o mimasen ke (télébi o mimassén’ kal Exercices 1. Le soir je me couche de bonne heure. 2. Hier je ne me suis pas levé tet. 3. Je me léve & 8 heures. 4. 03 travaillez-vous ? 5. A quelle houre allez-vous faire des courses ? 6. Ne regardez-vous pas la télévision ? Legon 11 53 gojtsen & BR ¢ An sen, ri kotoba 0 ire nasai (ni kotoba o ilé nassaill) 1. Je travails dans un magasin, mise. . hataraite imasu 2. A quelle heue vous lever-vous ?. cokimoas e+ = =i BRS ai ja nt is sa ten (daill’ djuu ni 7) (kiss'saténn’) ZAI ik (1) konnich wa (kon.n'nitchi oua) CAME tho komnichi wa (kon.n'nitchi ova) oath bt0 OD BARE ~ 280 ko 10 kis sa ten @ {assoko no kiss’satén’ 6 FazLEI. i kima shé ikimachoo) 19° yon 84 3, Vous coucher-vous de bonne heure ? pemaau ke 4. Mon ami vent dune heure. tomodechi 92 kenesu 8. Quiest-ce que vous fats le sor? shina ka Réponses : 1. - do -. 2. nan jini - ka. 3. hayaku - 4 =. yoru nani o = Thi ji Au café Douziéme leon (café) Giame / dix-deux / logon) 1 = Bonjour! 2 — Bonjour! 3 — Alllons dans ce café! (id-bas / [relation] / café / [destination] / allons) NOTES (1) Voici une autre formule pour se saluer. Nous avions wu BikED 5StkF ohayé gozsimasu (ohayoo gozaimass')(cf. lecon 3, note 1. Ai | konnichi wa (kon.n'nitchi oual, c'est lorsqu’on se rencontre, une fois passé le matin, le reste de la journée. Legon 12 85 coi 90 4-62 eivkt, (2) i fas sha. imase (iagh’cheimassé) ae WH SA i fl i Ukt yamada san’ wa nani ni shima su (yamada san.n’ oua nani ni chimass’ a (3) (4) ka ka) wh lk watashi wa KS i (ouatachi oua koohii) epidoerme tareenaenee & jaa, koh to ° (gja0, koohii to biilou o P&b3 kuda sai koudassail) Pa s 8 8 RF & RNELED D>, © kashi 0 tabema sho ka (o kachi o tabémachoo ka) bwA, Bots CH. (6) iie, kek k6 desu liye, k&k’koo déss’) cooky 56 4 — Bonjour! 5 — Qu’est-ce que vous prenez ? [Yamada-Mme / [annonce] / quoi / (but) / faire / (question) 6 — Pour moi ce sera un café. (moi / fannoncel / café) 7 — Bien, un café et une biére, sil vous plait (bien / café / et / biére / [objet] / donnez) 8 On prend des géteoux ? {(fomiiaritél-géteaux / [objet] / mangeons / (question). 9 — Non, pas pour moi, merci. (non / parfait / cest) NOTES louite) (2) Cest la formule consacrée par laquelle les garcons de café ou les serveurs de restaurant, ou les vendeurs des magasins, accueillent le client. Littéralement “‘veuillez entree” (3) Ce mot & A san (san.n' doit suivre obligatoirement le nom propre des personnes & qui vous vous adressez ou de qui vous parlez, mais jamais le vétre. Pour parler de ‘i, on Git seulement son nom, tout court. En général hors de la famille, on n’emploie pas de terme équivalant & “yous” ou “tu”, mais on s'adresse aux autres en citant leur nom. (4) Encore et toujours ‘= ni. i nous prendrons Texpres- sion en bloc ic L & + «uni shimasu (ni chimass'): “se décider pour (quelque chose)”, “choisir (quelque chose)’. (5) ‘& Nous avons vu comme prononciation : wata- kushi (ouatakouchi)(lecon 9, phrase 4), la plus normale. |ei : watashi (ouatachi) est plus familer, et surtout employé par les femmes. Le sens reste toujours le méme : “je, moi” (6) Cest expression fe plus habituelle pour refuser. Littéralement : "Crest parfait comme cela, je n'ai besoin de rien de plus" Legon 12 57 oj stichi ou go jd nana AED 10- AY TH hon té desu ka (hon.n'too déss’ ka) BAES ll- 22, Ame miowjo CK, 2, honté ni ke kk6 desu. (68, hon.n'too ni kekkoo déss') GIA Eyb BLT WEF.) @ tto 0 shite imasu 10 0 chité imass’) 12-44. 435 TH Dm 39 aa, 86 desu ke. itsu (2a, s00 déss'ka) (itsou Po fare kala) 303 13- HFA m5, kind kara (kino kala) 1, B ORF & fxas, 3 kash o tahomase {o'ach mo tabemass) aot a Oe CT by inte SiTeeate (root go souk ee kl 3. KEE CT, Gath dss (Gai soukt dese) go hachi 88 10 — Vraiment ? (vrai / c'est / [question] 11 — Oui, vraiment. En ce moment je suis au régime. (oui / vrai / [adverbial] / parfait / c'est (maintenant / régime / [objet] / faire) 12 — Ah bon ! Depuis quand? (ah / ainsi /'c’est / [question)) (quand / depuis) 13 — Depuis hier. hier / der NOTES (suite) (-L< Oe shite imasu (chité imass') (cf. legon 11, note 2), “je suis en train de faire”, “actuellement, au moment oii je pave, je fais..." .5t2 0 8 ct aro & Boar deoko no mise de kamera o taimeshita iteeoko no misaé dé kaméle © Kaimach ta) 5.0 mS ‘Bit Dat Dy itu ara hotraito esky litsou kala hatalaité imass’ ka) 6, DOD RA, \wakarimasen, (ouakalimassér') 4 Exercices 41. Je prendrai aussi des giteaux. 2. Aimez-vous lo café? In apparsil photo dans ce magasin la-bas, 5. Depuis quand travailez-vous ? 6. Je ne sais pas. eeeee Legon 12 ze An Bev, ni kotoba 0 ire nasi (ni kotoba o ilé nassail’) 1. Bonjour. 2. Achetone-nous aves des pommes ? ting. = ka to 3. Je vas & ce magasn lé-bos. rise © kimess gustar sh e+e HH ao naaie ea (dai ‘san kal (yakoussokou) 2 ee ee I= 4 W77YA B Dk Kesa fu @ 9 su fin_n0. tomo dachi (késsa foulan.n’soudjin’ no ‘tompuatohi oo BPA bh oO ic no! Celia aussi a beaucoup de fonctions différentes. Dans notre phrase, il sert mettre en apposition: 797% K DE Eturansujin no tomodachi (fouran.n's0u din’ no “tomodatchi): “un ami (qui est) Francais”. {2) Un rappel : Femploi de © de (dé) pour indiquer le lieu (0 se passe une action (cf. lecon 11, note 3). Legon 13, 61 rokuien 3- [kva, ha i (hit) 5 4-RELE > kima shita ka (kimach'ta ka) . RELA Thre (3) ie kimasen deshita (fiyé) (kimassén’ déch'ta) 6- ES Lie © TLES. dé shita no de shd (doo ch'ta no déchoo) T- bReYDStA. wa ka ri ma sen (oukalimassén’) 8- Z2DELE Ay Ko ma ima shita re (komalimach’ta né) ‘ante 9-22, WH ao CELA ee, kaimono ga dekima se n (€6). (kail’ mono ga dékimassén’ TLik. ée shi ta déch'tal Shite Eos sep 10 Sie ARE ic Bi a Led. kon ban tomo dachini den wa 0 shi ma su (kon.n'ban.n’ tomodatchi ni dén’oua o chimass’) (4) 5- ba, role ji ni 62 3 — Oui. 4 — lest venu? (étre venu / [question)) 5 — Non, il n'est pas venu. (non / ne pas étre venu) 6 — Comment cela se fait-il? (comment / dtre fait / on peut penser que) 7 — Je ne sais pas. {ne pas savoir) 8 — Crest ennuyeux ! (étre ennuyé / laccora)) 9 — Eh oui, je n'ai pu faire mes courses. oui / achats / [sujet] / ne pas avoir été possible) 10 Je lui téléphonerai ce soir (co soir / ami / [attribution] / téléphone / [objet] / NOTES (suite! (3) Cf. lecon 8, note 7. (4) Nous avons, en francais, toute une batterie de pronoms personnels pour éviter de répéter plusieurs fois, de suite le méme nom. En japonais, on ne se complique pas tant la vie... on répéte, tout simplement ! Notons au passage un autre emploi de ‘= i, ici, pour la, personne qui est destinataire de action. Lecon 13 63 roku id san hd {tén’ehuu) 1, Bi om caer kaimono ga dekimashita ka {tail'mone ga cekimach ta ka) TAIAK O BE Ot RELIED amertajn do tomadachi ge kimashita (omkacin no tomate ga krpacta) 3. 78-b OO co BEL depato no naka de machimashita (epaato no naka dé matchimach'ta) 4. fl FM) fb RL MD nan jkan machimashita ka (nan. dikani” matchimach'ta ka) 5. DPD ELA, ‘wakarimasen (ouskalimassén’) 6. FAb we TeREA TLite depato ni ikimasen deshita {dépaeto ni kimassén" déch'ta) De hoz An wav, ri kotoba oie nasai (oni kotoba o ilé nassaill) 1. Jai atondy devant un magasin mise machimashita roku jd yon 64 Exerci |. Avez-vous pu faire vos achats ? Mon ami américain est venu. 3. J'ai attendu dans le grand magasin |. Combien dheures avez-vous. 5. Je ne sais pas. Je ne suis pas 2, Saver-vous fire Is evsine chinoise ? cent y6e a ‘3. Votre ami américan esl vonu ? amerika tomodachi ga kimashita ka 4. Ce soir jo vais en bus au cna, bess. cig = iimasu 5. ve n'a pas artenc mach 6. Jai attend deux heures. ni machimashta Réponses : 1. 4. kenban - de no mae de -.2. - ga dekimasu -.3.- jin no i. B.- masen deshita 6. jkan - Noubliez pas de lire le japonais 4 voix haute. Vous ‘apprenez 4 parler, pas 8 marmotter ! seneneeeeenseate ee seaneaeeseeenee Legon 13 6 huge Eutet th SOR zCH dai ja yon ka ma to me (daill” djuu yon.n’ ka) (matomé) la quatorziéme lecon! Vous voyez, on avance... Et une petite pause vous fera du bien. 1. Nous allons en profiter pour régler une bonne fois our toutes ces histoires d'orthographe. Dans les lecons, nous avons rencontré ces syllabes un peu compliquées, comme kyé, ry6, kyG, chi, ji. En fait, ces syllabes ne sont pas du vrai japonais d'origine, mais la fecon dont les, Japonais ont adapté les mots chinois, quand ils. ont emprunté [écriture (rappelez-vous, introduction page Xill. On a deux cas. © sh(ch) + 2,0, wet ch(tchl + a, 0, u. Dans les kana, il existe seulement shi L et chi % . mais pas sha, sho, shu, ni cha, cho, chu. On utilise done shi L et chit, en les faisant suivre d'un petit ya, yo ou yu. x. my sha Le sho Lt shu Lo cha be cho & chu 5% et si le 0 ou le west long: shéL x 3, shdL 5, ché BES, chi wo. « les syllabes comme kyé, kyd: ry6 ryd etc. c'est-a-dire une consonne + y + 0 ouu (a est trés rare). On prendra le kana qui sert a écrire la syllabe formée par cette consonne et /:ki, ri. 1, et on ajoute des petits yo ou yz. © hyo Sz ky Se OD ‘et si leo ou le v est long : hyo829 kyG8@5 6029 rydD—? ct ainsi avec n’importe quelle consonne, par exemple hyé Ded mydizes 2. Et maintenant un petit test pour voir si vous étes, roku jd roku 66 Quatorzieme leon (ieme / dix-quatre / le¢on) Reprenons la phrase 9 de la lecon 10 EBS at XFS Cm dochire ga suki desu ka (dotchila ga souki déss’ ka) et regardons les deux hiragana soulignés. Le premier c'est GA, le deuxiéme c'est KA. Vous ne trouvez pas quils ont un air de famille ? Leur forme est identique : 2» avec seulement deux petits point “en plus” pour GA. Ces deux petits points, nous les trouvons aussi dens les hiragana soulignés en pointilés : ¥ do et-C de (del. Et si vous regardez d'autres phrases, vous trouverez ces petits points par-ci, par-ld. L'aviez-vous remarqué? Cest un des moyens que les Japonais ont mis au point |... !) pour utiliser plusdargement chaque systéme de 46 signes que sont les hiragana et les katakana (cf. introduction, page Xill. On reprend les kana qui servent & noter une syllabe fl la consonne est sourde : ka, fa. shi, ho... Tey Ly ti en hiragana; 2, 2. ak, , en katakana, et en rajoutant simplement deux petits points ", on indique par la que la syllabe commence par la consonne sonore corespondante:2i ¥gati Fda ¥ Gi\% —% bo. Cf. aussi lecon 8, phrase 6, le titre du film de Chaplin, “Les temps modemes” EL +24KK — modantamuzu. Pour indiquer que la syllabe commence par un p, on. utilise les kana qui servent @ transcrire les syllabes ‘commencant parh et on ajoute un petit rond. Les mémes kana servent donc [a trois fois. C'est économique ! : hai 7 bath os pat x brooke ee pie oe etc. Vous trouverez un tableau complet pages 313 et 314. Legon 14 67 roku she (rane) 3. Un petit tour du cté des particules encitiques, pour rBcapituler les emplois que nous avons défa trouvés pour {ni et © de (dé). Deux pour < de (dé): indiquer le moyen (ct.lecon 13, phrase 6) . 5 ta 6 ka, 86 1ne S00 ka, $00 né), mais ce nest pas conseillé envers des ‘gens qu'on connait peu, ou & qui on ne peut pas taper sur épaule si facilement |... Il sera inévitable que dans les dialogues, nous rencontrions souvent cette expression. Nous nen donnerons plus qu'une traduction globale, avec la nuance correspondante, selon la situation, La traduction mot & mot ne sera plus indiquée. Vous allez maintenant commencer le troisiéme ensemble de sept lecons, vous étes bien part, et déjé certainement vous commencez & avoir de nombreux points de repére. C’est exactement comme cela qu'il faut continuer. Ne cherchez surtout pas & retenir : comprenez. Observer bien comment les phrases sont bties, repérez chaque mot 4 [aide de la traduction décomposée entre parenthéses. Le principal pour instant c'est de voir comment “ca fonctionne”. Bien sir, les phrases sont complétement & Tenvers par rapport aux ndtres et c'est un peu difficile a suivre, mais le systéme est trés logique ; presque toujours un mot, puis une particule enciitique pour indiquer sa fonction. C’est ¢a qu'il vous faut bien repérer. ‘Ne vous en faites pas pour Fécriture ; continuez 4 lire tranquillement en essayant Id aussi de bien repérer les kana, quel kana correspond 4 quelle syllabe ; laissez vos Legon 14 68 roku hyd yeux faire leur travail tout seuls et s‘habituer petit & petit. Si vous aver parfois des hésitations, vous avez les tableaux des pages 313-314 auxquels vous pouvez toujours vous vétérer. OHO Eres een reneneeneeneteseene: futei = Ligne S+n8 dai ja go ka (dail” djuu go ka) ciel abs ee AR ih EOL ES. ko bayashi michi ko to _mé shi ma su (kobayachi mitchiko to moochimass’) i fat DET. ni sande imasu ys B2ck Al i Rae LELKS ni kek Kon shi ma shi ta (sang nén’ maé ni k@K'kon.n’ chimach’ta) 4 FH as A WET. ko domo ga futa ima su (kodomo ga tal imass’) 2 z Sou eae Re ionOn Oa elias er ose ona no ko to otoko no ko {on'na no ko to otoko no ko CT. de su déss’) up BHEA 1 OSD TH >» ojésan wa ikutsu desu ka {odjoosan.n’ oua ikoutsou déss’ ka} ) (2) aaj 70 Mais n’essayez pas de vous forcer & retenir. Regardez, repérez, comprenez, et c'est en faisant cela que vous ‘apprenez déja, sans vous en rendre compte. Présentation uinziéme lecon lime / dix-cing / legon) 1 — Je m‘appelle KOBAYASHI Michiko. (Kobayashi / Michiko / [citation] / s‘appeler) 2 Shabite & Tekyé. (Takyé / Tieul / habiter) 3 Je me suis mariée il y a trois ans. (trois-an-avant / [temps] / mariage-avoir fait) deux enfants. (enfant / [sujet] / deux personnes / exister) 5 Une fille et un garcon, {file / et / garcon / c'est) 6 — Quel age a vote fille? (votre file / [annonce] / combien / c'est / (question) NOTES (1) 45a’ 4. 0 6 san (odjoo san.n'l. Ce mot ne peut s‘employer que pour parler de enfant de queiqu’un <'autre, jamais pour son propre enfant. Il désigne un enfant de sexe féminin et peut s’employer méme pour une jeune file de 20 ans. (2) Il serait temps de parler de cette petite particule ix wa (oua) que nous avons plusieurs fois déja rencontrée,, par-ci, par-ta. Elle va nous causer quelques soucis, car elle ne ressemble a rien de ce que nous utilisons dans notre langue francaise. Pour commencer, il faut remarquer qu'elle se prononce “qua” alors quielle s’écrit avec le hiragana i qui se Legon 15 71 nara ie Ue ees 2 oe Lim Sin els eekly RloensOn ima jd go s de su lima djuu go saill’ déss’) Aah e (a vo Bhomk a -he, 2 a = # MW & hai,” jitsu wa san nen mae ni (hai) (djtsou oua san.n’ nén’ maé ni sure BB LL. (2) Sai kon shi ma shi ta sailfkon.n" chimach'ta) fo 10- BH SPA lk OSD TH w» ‘obotcha ‘nwa ikutsu desu ka (obot tchan.n’ oua ikoutsou déss’ ka) (3) LiPteie made NOTES (suite) prononce, autrement, toujours ha {avec h aspiré...) C'est tun des deux cas od un hiragana a deux prononciations différentes (autre étant le ~ qui se prononce he (h aspiré) sauf quand c'est la particule qui indique la destination et qui se prononce 6"). Cette particule (i wa {oua) a deux emplois. Le premier (lecon 12, phrases 5 et 6), lorsqu'elle se trouve aprés un nom ou un pronom, en tte de phrase, c'est de servir “poser”, a “ennoncer” ce dont on va parler, sans que cela crée aucun des liens ‘grammaticaux que nous connaissons. Littéralement, nanajini 72 7 — Elle a maintenant 15 ans. (maintenant / dix-cing-an / c'est) 8 — Hein! 9 — Oui. En réalité, ily a trois ans, je me suis remariée. (oui) (réalité / [renforcement] / trois-an-avant / [temps] / remariage-avoir fait) 10 — Et votre petit garcon, il a quel age? (votre petit garcon / [annonce] / combien / c'est / [question 11 — Ilva encore qu'un an. (encore / un-an / c'est) NOTES (ouitel BMSA 1 OSD TH om 0 jésan wa ikutsu desu ka (edjoosan.n’ oua ikoutsou déss’ ka) serait: “parlons de votre fille; elle a quel age “Hk aoe — watakushi wa kéhi (ouatakoushi ous koohil voudrait dire: (parlons de) moi, (je prendrai) un café (lecon 12, phrase 6). Nous appellerons cet emploi [annonce]. Le second emploi, aprés un adverbe, c'est de rendre plus fort le sens de cet adverbe. Nous appellerons ccet emploi enforcement. C'est celui que nous rencon- trons A la phrase 9 de cette legon. Voila, c'est fini! explication était un peu longue. Mais cote particule «2 wa (oua) est une des clés du japonais. Bien comprendre & auoi elle correspond, c'est avoir franchi une grande tape. Alors vous voyez, vous étes sur le bon chemin ! (3) 2555 © 4. obotchan (obot tchan.n’). CF. note (1). Ici ‘encore ce mot ne peut désigner que enfant de quelqu'un autre. Mais on ne remploie que pour parler d'un petit Garcon, c'est-é-dire jusque vers 13, 14 ans. Legon 15 73 pana id san (errchuu) 1, Ko Fo ver ‘anna no ko ga imasu (on'na no ko ga imess') 2069 De ihutgu desu ka {koutsou des’ ka) 3.75, aCe. ‘ou cess (lokou sail! diss’) iy 4.4 bo EAT LET m, ina. doko i sunde imasu Ka Aro oko sound imass ka) 5. =F Ak con weguie ni non mao nt kono kamera, o kaiashita {tv'nn’ mae i Kono kamélao kaimach ta) Box. g » AR = An #8, ni *kotoba o ire nasi (ni Kotoba o il riassail") 1. Quel ge 8 vowe ts? ‘botchan wa e 2. Quinze ans. ana ja yon 74 Exercices 1. Jai une file. 2. Eile a quel ge? 3. 6 ans. 4a 5 |. Oi habitez-vous maintenant ? 5. y a deux ans j'ai acheté cet appareil-photo. 3. Shebite 4 Tékyé. thes ce imag 4 Sai deux fits 5. Jat acheté cos unetes ity 9 5 ans. ono megane seaimastita Réponses : 1. -ikutsu desu ~. 2. 192 futari -. 6. 0 go nen mae Fi ~ desu. 3, - ni sunde -.4.— Legon 15, 7 nmatigo iptad 40 t BAR dai ji rok ka (daill’ djuu lok’ ka) aes eas 0 1-48 it BA ct. (1) kyo wa. nnichi yo bide su (kyoo oua nitchiyoobi dass’) 2 8 RRM Oo tH b, Sa ae hoa (o tanvki ga ii déss’ né) 38 EF%a9F7 & FTSKRLIG mw» | piku nikku oni i kima shO ka | {pikounik’kou ni ikimachoo ka) | wwe TH do ii desu ne lass’ né) ap eaee 5 Hy SA & INA BA & tanaka san to yamamotosan 0 (tanaka san.n’ to yamamoto san.n' 0 a 2 MBVELE DS (2) aso ima shd sassoimachoo) pe 6-6 Eh ik wo BA cy 23 sore wa i i kangae desu (aa solé oua if kan.n’ eo ne né) < 7- EZ AN FFRELES doko ei kima sho ka (doko € ikimachoo ka) ana jd roku 76 Seiziéme lecon ieme / dix-six / tegon) 1 — Aujourd'hui c'est dimanche. (aujourd'hui / [annonce] / dimanche / c'est) 2 INfait beau! ((familiarté}-temps / [sujet] / étre bien / c'est / laccord)) 3 Si nous faisions un pique-nique ! (pique-nique / [but] / allons / (question) 4 — Oh oui, d'accord! (@tre bien / c'est / accord) 5 Sinous invitions M. Tanaka et Mlle Yamamoto! ‘anaka-M. / et / Yamamoto-Mile / [objet] / invitons) 6 — An, c'est une bonne idée ! (Ah / cela / [annonce] / étre bien / idée / c'est / laccord)) 7 — 03 allons-nous ? (oi / [destination] / allons / [question)) Dimanche (1) CF. lecon 15, note 2. (2) Ce mot 4 san (san.n') doit toujours suivre le nom sans distinction d'age ou de our sol-méme de la personne dont on pari sexe. Mais il ne s‘emploie jamai (regardez lecon 15, phrase 1). Lepon 16 77 ana ji mana shih) 8- Ue ik wast TH m, (3) eno shima wa ikaga desu ka lénochima ova ikaga déss, ka) 9 ff & HoT TeRbes m, nani o motte i kima shO ka (nani, o mot'té ikimachoo ka) ae 10> Fe ae eo sms mee) Ate sando. ui tchi ni 0 sushi ni (san.n‘do. ouitchi ni o soushi ni BL BPA IB BF (4) (5) mikan ni 0 ka shi mikan.n’ ni o kashi) Pe oF DO kw Ke Ya & Kodomo no tame ni ja sumo tkodomo no tamé ni djuussu mo 4 we fot fT¥EUK35. motte i kima shé mot'té ikimachoo) Rep enue 12-f &A & IA BA tanaka san to yamamoto san ni (tanaka san.n’ to yamamoto san.n’ ni x oS 2 PWGELES. sugu denwa o kakema shd sougou dén'ous o kakémachoo) B- ida, «BAA. LEF, (6) i one gai shima su ) (onégai chimass’) b ana jé hachi 78 8 — Que diriez-vous d'Enoshima ? (Enoshima / [annonce] / comment / cest / [question}) 9 Qu’est-ce que nous emportons ? (quoi / [objet] / emporter / allons / (question) 10 — Des sandwiches, des sushi, des mandarines, des {sandwich / [addition] / [familiaritélsushi_ / [addition] / mandarine / [addition] / [famitaritél- géteau) 11 Nous emporterons aussi des jus de fruits pour les enfants. (enfants / [relation] / @ intention de / jus de fruits / aussi / emporter / alions) 12 — Je t6léphone tout de suite M. Tanaka et Mile Yamamoto. (Tanaka-M. / et / Yamamoto-Mle / [attribution] / tout de suite / téléphone / [objet] / faire fonctionner) 13 — Oui. Sil vous plait. NOTES (suite) (3) Enoshima est une petite Ne (shima veut dire “Te”, de 4 km de pourtour, située dans la baie de Sagami au sud de Toky6, prés de Kamakura qui est un des lieux favoris de vilégiature des habitants de la capitale. (4) Ce iz nin‘aura pas fini de nous surprendre. Le revoila ‘encore, dans un autre emploi! Ici, il sert & relier les, éléments d'une liste, sans verbe 8 la fin. C'est ce (= n/ que Ton utilise quand on passe une commande au restaurant. Comme si on additionnait des objets. (8) 25 #H] 0 sushi (o soushil. Repérons au passage le 25 0 de famiiarité. Le sushi est un des plats les plus typiquement japoneis. II s'agit de fines lamelles de poisson cru, que on mange sur une boulette de riz. Un {tres bon sushi codte trés cher, car il est de plus en plus difficile, au Japon, de trouver du poisson frais de qualité | (6) Cest expression habituelle pour toute demande. Legon 16 78 nana i kv in SA ke RR Awl Xy@ wa o tends ga # desu ne Akyoo ova 0 ten ki go dos’) oer kes & 3t fT# 5 ales thtumbaa't? © ER L 23. {s20, 1 doouitchi o mot’ 6 ‘Kimachoo} ila SA DO & > Hol Nn Ormco winds 2 C+ P+ \amamoto san.” no tomodatch 0 sessoimachoa) MK 3A OD tb i Bok. kobayashi san no tame ni kaimashita {kobayacti san no tamé mi kaimachta) Fetes. sugu kimasho ‘Sougou macho) ei “Kk HB & An 28h. fi kotoba 0 ire nasai (ni Kotoba o ié nassail’) 1. Sa tlépnoné 3 m1. Yama vyamada akemashite| hachi je 80 Exercices 1. Il fait ws beau aujourd'hui ! 2. Jemporte des sandwiches. 3. Invitons ami de M. Yamamoto. 4 5. Je Fai acheté pour Mme Kobayashi ‘Alons-y tout de suite 2. Aujourdi ¢est dimanche ky osu 3. 'emporte des fires pour mon ami tomadachi hon 0 ‘timass 4. Je ttéphone tout do sute enwa 0 5. Ou si vous plat hai Réponses : 1. - san ni denwa o -. 2. - wa nichiyabi -. 3. - no tame ni - motte -. 4. sugu - kakernasu. 8. - onegai shimasu CORO EEE SEE Legon 16 81 hachij@ ies Hetas hte a eh BToR dai jd nana ka (daill’ djuu nana ka) me Soars itehi aE ag fobs 1-20 DO & D Rw it sono hako no _migi no che wan wa {sono hako no migui no tchaouan.n’oua wee CT pb, i kura desu ka ikoula déss’ ka) 2 Ret 2, kore desu ka (kolé déss’ ka) Le 3-bbAL 40 EF OD Rit i ie sono idan no cha wan (iiyé, sono hidali no tchaouan.n’ CH. de su dese’) BA gh oak Redes eT a |S PY to.. kore wa san man en 10--kol6 oua san.n’ mann’ én’ CH. (1) de su dss’) Be kk ee AWA CF bl CH sanman en desu ka. takai desu (san.n’ man.n’ én’ déss’ ka) (takaill’ déss’ Be ne né) ach ni 82 Le marché aux puces Dix-septiéme leon (puce / [relation] / marché) (iame / dix-sept / lecon 1 — La tasse, li, a droite de cette boite, combien vaut- lle? (cette / boite / {relation} / droite / relation} / tasse / [annonce] / combien / c'est / [question)) 2 — Colle-ci? (colle-ci / c'est / [question 3 — Non, la tasse, & gauche. (non / de celie-ci / gauche / [relation] / tasse / crest) 4 — Euh... C’est 30,000 yens. (euh) (ceci / [annonce] / trois-10.000-yen / c'est) 5 — 30.000 yens ! C'est cher! rois-10.000-yen / c’est / [question) (étre cher / crest / [accord)) NOTES. (1) Un 3} man (man.n’) est une unité a 4 zéros : 1.0000 = 10,000), que es Japonais emploient quotidiennement, par exemple pour indiquer les prix. Legon 17 83 nachi jt san GS Pe Aa gir ey meee (2, gomén’nassai' (san. zén Al c+, en desu ‘én déss’) a T> So ee Wea. cho’ tto mise te kuda sai (tchot'to missété koudassail’) ita. 3B hai ‘46 20 (hair, doozo) 9-H BD TH >» furs mono desu ka (foulout mono dass’ ka) 0-45 cH +, OA HR o 36 desu yo. edo jidal no (soo déss’ yo) (edo djidaill’ no bD TH. (2) (3) mono desu mono déss') “ ll- Tit Cn & Fa, ldo dewa kore 0 kudasai ha i (déoua kolé o koudessaill’) (baill” ah eh BA Alo san zen en ssan.rt zn’ én’) 12-436 HOMES CXWET, dé mo ari ga t8 goza imasu (doomo aligatoo gozaimass’) hachij yon 2 6 — Oh, pardon! C’est 3.000 yens. (oh / pardon) (trois-mille-yen / c'est) 7 — Montrez-la moi un peu! (un peu / montrez) 8 — Oui, tenez. 9 — Crest un objet ancien? (Gtre ancien / objet / c'est / [question)) 10 — Oh oui! C'est un objet de I’époque d'Edo. (ainsi / c'est / engagement) (Edo-époque / [relation] / objet / c'est) 11 — Alors je la prends. Voila 3.000 yens. (alors / ceci / [objet] / donnez) (oui / trois-mille- yen) 12 — Merci beaucoup. NOTES (uit) (2) Ct. legon 14, révision et notes, paragraphe 4 (3) Au Japon, on compte le temps par grandes périodes. La période dite d'Edo va de 1603 & 1867. Crest une période de paix, od dans un Japon fermé aux communi- cations extérieures, nait une société moderne sur le plan de la vie économique, technique, et ois dans des villes déja trés peuplées se développent toutes les formes d'art. Edo est ancien nom de Téky6, quand la capitale du pays était Kyéto. N’oubliez pas : ressentiel, pour I'instant,c’est de compren- dre. Parfois, peut-étre, certaines expressions vous parais- sent un peu diffciles. Ne vous y arrétez pas. Elles seront ‘reprises et expliquées plus tard. Tout est prévu | Comme le dit une expression japonsise : “On ne fait pas pousser les Patience ! Legon 17 85 hachiid go bebe 13- Sh, AB DO x ic ‘Made are. chawan no ura ni “made (alé) (tchaouan.n’ no oula ni “made i: in Hong-Kong; #0 64. in Hong-Kong” to. kai te atu in Hong-Kong” to kaité alou) PSNR. (4) yarareta Wvataléta) buss eB senshi {rrehuud 120 @ i Bo ct at, Kono sakana we takai de: (keno sakana ovo takai broke fi22 cchatto matte {tchotto matté koudassail) 3. mae ete Fic Bat Keaoton wa sugu hidari ni armas {kpe'satin’ gua sougou hidai ni alinass) 4.8 O % Hee Fa, 5 Cook nkin Ste F (rnigutno hon.t 9 misséte Koudassai’) wAPH lt FX-b OK kamera ya we depéto no ura nt (Kamélaye ous eépaste no oul ni SET. alimass’) hachi i rok 86 13 — (soul) Ah! Sous la tasse, il y a écrit “Made in Hong-Kong”. Je me suis fait avoir! (ah) (tasse / [relation] / envers / [lieu] / Made in Hong-Kong / [citationl / étre écrit] (avoir été pris) NOTES (suite) (4) Jusqu’8 maintenant, nous avons toujours vu des formes verbales se terminant par x masu, ou ses dérivés. Ce 44 aru (lou) ic, est exactement équivalant & 0 £5 arimasu (aimass') que nous avons vu bien souvent. De méme, la forme suivante <> 1.7: yarareta (yalaléta) est exactement équivelante 3 une forme qui serait #512 L i> yararemashita (yalalémach' ta), qui nous est plus | Pourquoi ces différences ? Pour instant constatons-les, nous en reparlerons plus loin, dans la lecon de révision Exercices 1. Ce poisson est bien cher! 2) Attendez un instant s'il vous pl 3. Le café est tout de suite & gauche. ‘4. Montrez-moi le ive de droite. 5. Le magasin c'appareils photo se trouve derrire le grand magasin. & BR Xn zen, ni _kotoba oie nasal (ni Kotoba o ilé nassail") 1. Crest combion ? 2. Crest 20.000 yens = en desu Legon 17 87 ach id shi (nana) 3. Cost d ero. 4. Cost é gauche. RAR AB dal 10-hok ka inne (daill’ djuu hak’ ka) (hon.n’ ya) 1- OS 5L eke, (1) vaygtaehaien aad lilach’ chaimassé) a 2-hwahs oO THER & Si, torusutoi no sensd_ to hei wa (toloussoutoill’ no s8n’soo to heilloua is BOF dD wa arimasu ka ‘ua alimass’ ka) 3- HS & FA cr ars (sén’soo to heill'oua déss’ ka) 4 ide, B0RF, Seem thai’, amase’ owoe 5 Laslas #8 HG Tae, Shs “sh 0 machi kude sai (choochoo o matchi koudassaill’) hoch johacts 88 8. Le asse de dove £1 vous pat chawan Réponses : 1. kura desu ka. 2 ni man -. 3. migi~ 4. hidaini~ 5. migi no ~ 0 kudasai Ala librairie (ibrairie) 1. — Bonjour! (litt. : entrez) — Avez-vous “Guerre et Paix” de Tolstoi ? (Tolstoi / relation] / guerre / et / paix / [annonce] / se trouver / [questio 3 — “Guerre ot Paix”? (guerre / et / paix / c'est / {question} 4 Oui je Fai. (oui / se trouver) 5 Attendez un instant. (un peu / attendez) (1) Cf. leon 12, note 2. Formule d'accueil chez tout ‘commercant. Logon 18 89 hachi id kya D430 a a 6- tips BE OD KR & Bec sorekara ry¥ti_-no hon o misete (solékara lyooli no hon.n' o missé1é kude a i koudassailf) uA 9250 7- BA AB tt pL 75vR nihon ryri desu ka, furansu (nihon.n’ lyooli déss’ ka, foulan.n’sou 239 Soe p30 BE CT D. PEE RUE Word desu ka, chika yi lyooli dass’ ka, tchuuka lyoolh —* CH A (2) (3) de su ka dss" ka) Feit ib Uieaaay 8- Ri FS Sh os WF cor.) fouwa ina ‘tomo cee (djitsou oua ima kanaill’ ga loussou déss’) see Ole ae 9 Bt C AB £ Leung nice: “ron, beat nas oie (djiboun’ dé lyooli 0 chinaké BOA, na rimasen nalimassén’) 10- ENT CO KEBITTH KS, sired bree “o lbh te sigue (solédéoua kono hon.n’ © 0 soussoumé chimass’) ai 90 6 — Et puis, vous me montrerez un livre de cuisine. (ot ous / cuisine /Ureation! / Ge / fobet / ‘montrez) 7 — De cuisine japonaise, francaise ou chinoise ? Wapon-cuisine / c'est / [question] / France- cuisine / c'est / [question] / cuisine chinoise / Cest / (question!) 8 — Cest qu’en fait ma fernme est absente. (en réalité / lrenforcement] / ma femme / (sujet! / absence / c'est) 9 Je dois faire le cuisine moi-méme. (soi-méme / {moyen} / cuisine / [objet] / il faut fire) 10 — Dans ce cas, je vous conseille ce livre. (Alors / ce / live / [objet] / [politessel-conseil- faire) NOTES (suite) (2) Dans 8% “#88 mihon ryéri (rihon.n’ tool) et 2522 ‘#4a furansu ry6ri(foulan.n'sou Wyo) (1 rion (nihon.n’) et 73 > % furansu (foulan.n’sou) sont bien les noms qui désignent respectivement le Japon et la France. Mais dans “jag "gjsa1 chika ryéri (tchuuka lyooli), chika (tchuuka) ne peut pas &tre détaché. Pour parler de la Chine, on emploiera un autre mot "Gh ik) chdgoku (tchuugokou). (3) En francais. nous pouvons dire: “Est-ce ceci ou cola?” “Est-ce comme ceci ou comme cela?” En Japonais, on devra répéter la phrase compléte, en reprenant C2» desu ka (dss’ ka) 8 chaque fois. (4) 33 kana’ (kanail’) ma femme. Co terme ne peut ‘employer que pour désigner épouse de celui qui parie. Crest le méme type de phénoméne que dans la lecon 15 (cf. lecon 15, notes 1 et 3). Legon 18 91 kya jets E> beet LIE Is YB arn tae: jitsu wa watakushimo kore de (djtsou oa ouatakouchi mo kolé dé fe Deo. cakuiaes ‘Sockouimase) 2 fH ic cas. stone ae oar wi (kan.n'tan.n’ ni dékimass’) 13+ BAVCTS WSN ode WE, Se me wale (solédéoua kolé ni chimass') = u- Hie BoeLs C¥vES. 6) Fakes Wiehe ¢Beall Aes {maill’do aligatoo gozaimass’) fugues hi Wen‘chuu) s a Gs cs, ia yards sin wa ru dese ima Yama san ou ouseou dss) yee ee ase ae: in wn Shana Sonu, es des ka Weis skano dog", niko das ha) 4.8 RE & AR ce foes. Shashi finn de wietmace {tach dibpun oo tsoolmass) D & *& Bec FeO. feit'ga no horn 0 misséte koudessait") Ath fe bya 92 11. En fait, moi aussi jutilise ce livre. (en réaité / [renforcement] / moi / aussi / ceci [moyen] / fabriquer) 12 Ony arrive facilement. (facile / [adverbiall / étre possible) 13 — Alors je le prends. (alors / ceci / se décider pour (itt. 14 — Merci beaucoup. [but] / faire!) NOTES (site! (5) Comme la scne se passe dans un magasin, nous y trouvons les formules qu’emploient de facon usuelle les commercants, et qui leur sont réservées. 08» 5 \ farigaté gozeimasu(aligatoo gozaimass’) est une formule que tout le monde peut employer pour dire “Merci”. Mais iil i» asx 9 os v.g ¢maido arigaté gozaimasu (mai'do aligatoo gozaimass'), lit “pour chaque fois (que vous venez ‘ces formules que seuls les commercants emploient. Elle Mest donc pas pour vous... sauf si vous travaillez ‘comme vendeur dans un magasin au Japon! Exercices Voici ma ferme. En ce moment M. Yamada est absent. st du poisson ou de la viande ? Je fais moi-méme mes gateaux. Montrez-moi un live sur le cinéma @& & An wav. ni Kotoba 0 ire. nasal U. pikotobe 0 #6 nasi 1. Crest un garcon ou une file? otoko ne ko conn no ko Legon 18 93 bya sen 2. Je prenaia ce rec hon 3, Moi cuss, mo femme ext absent watakush 2 rusu desu 4. Aver-vous “Guerre et Paix”? Isensb to heiwal a avt—-F suites toa» TAR dai jt kya ka kon s8 to (daill’ djuu kyuu ka) (kon.n'saato) oe | 1-20 326bLi Aik RH | kono utsukushii ito wa da re (kono outsoukouchil h’to oua dalé Gar ie. desu ka déss’ ka) Lets oe 2-20 BR OA TH» kono shashinno ito. desu ka (kono chachin’ no h'to déss" ka) 3= AV Cee ais, hai, sé de su (haill’, s60 déss') eco ah 45 5 WET ones te 7 ppGcteo.(3) yyama guchi fui ko de su (yamagoutchi fouriko déss’) hyd i yon 94 5. Cast “Guerre et Pai”? {sens6 to heiwa} ta Réponses : 1. - desu ka - desu ka. 2. kono - ni shimasu. 3. - mo kanai ~ 4. - wa arimasu -. 5. desu ~ Saban ee eee enennereeetexeneeneeeenenes Le concert (concert) 1 — Qui est cette ravissante personne ? (ce / étre ravissant / tre humain / [annonce] / qui / c'est / question) — La jeune femme de la photo? {cette / photo / [relation] / étre humain / c'est / question) 3 — Oui, crest ca. 4 — Crest YAMAGUCHI Fumiko. (Yamaguchi / Fumiko / c'est) NOTES (1) Le seul cas ott le nom d'une personne n’est pas suivi de SA san(san.n), c'est lorsquil s‘agit d'une célébrité. De méme, en francais, nous ne disons pas “Monsieur Jules Verne”, mais “Jules Verne” tout court! A noter que le nom dune personne japonaise comporte toujours le nom de famille en téte, le prénom en second. Logon 19 kyai6 go yam ZR TH », joyd desu ka (djoyuu déss’ ka) uae koe 2 Ate SC, Wie DE Rifun iie. joya de wa ari masen, Giyé, djoyuu dé oua alimassén’) » KF TH. (2) kashu de su (kachu déss’) an CAR K & KET mo, donna uta o utaimasu ka (don'na outa 0 outeimass’ ka) ae P+ Kagiso, ja zu desu (jezou dss) CAE OD LA i dys kon dono doyobi oni san {kon.n'do no doyoobi ni san.n’ FI¥ CTC Avt—b at SDET, puraza de kon s8 to ga arimasu. Plaza dé kon.n'seato ga alimass)) i IC ass TH », (3) issho ni ikaga desu ka (ich’cho ni ikaga déss’ ka) ETS KAA TH at totemo za nnen desu ga, (totémo zan.n’ nén’ déss’ ga, 223 ME dt bon tH, tsugd ga waui desu ts0ugoo ga oualoul déss’) ky Grok 96 5 — C'est une actrice ? (actrice / crest / [question) 6 — Non, ce n'est pas une actrice. C'est une chan- teuse. (non / actrice / ce n'est pas) (chanteuse / c'est) 7 — Quéest-ce qu'elle chante ? (de quelle sorte / chanson / [objet] / chanter / [question) 8 — Dujazz. (azz / c'est) 9 Samedi prochain elle donne un concert au San Plazza. Vous venez avec moi? (prochaine fois / {relation] / samedi / [temps] / San Plazza / lieu) / concert / {sujet] / se trouver) (ensemble / [adverbial] / comment / c'est / [question “est vraiment dommage, mais je ne peux pas. (trés / dommage / c'est / mais / circonstance / [sujet] / étre mauyais / c'est) 10 — ic) alimassén’, C'est un peu long, mais ce n’est que Féquivalent négatif de c+ desu (déss'). > desu, “cest’.C It DSLA de wa arimasen, “ce nest pas’ (3) > + 754 San Plazza, sorte dOlympia ou de Bobino, qui se trouve dans un quartier de la partie ouest de Toky6, nommé Nakano. Legon 19 aa 12- 13- 14- yi stich nana) Sap’ Ct be BE xy aha eee en fean.' én ssn chachin’ yl DEIN A CS? 1 motto tsukish’ i Fito desu yo’ Motto outsoukouchil h’to déss’ yo) pce AES? MR & PHL hon t6? yaku soku 0 — yame y6 {hon.n'too) [yakoussokou 0 yamiéyoo ep % Ce th le to # 2 no. de we ke na) (amo solé oue mout ca” ™" O 7d, (A) (5) naa) oe ENT MRE SOR" O soredewa mata kono tsugi no (solédéoua mate tsougui no go 8 BS i Bw Be LEL&5. kikei ni 0 sasoishima hd Kikai’ ri 0 sassoi chimachoo) #0 Bho Les, me Foe ede (26hi onégai Chives’) = oe yj nach 98 11 — C'est dommage. Elle est bien plus belle que la / plus que / beaucoup plus / étre ravissant / &tre humain / c'est / [engagement)) 12 — Vraiment ? (Seul) Si je décommandais mon ren- cdez-vous ? Mais non, c'est impossible ! (vraiment) (rendez-vous / [objet] / cessons / [question] /{réfiexion} (mais / cela / fannonce] / impossible / c'est / [réflexion) 13 — Bon, je vous inviterai la prochaine occasion. (alors / de nouveau / ce / prochain [relation] / ‘occasion / [temps] / [politesse]-invitation-faire) 14 — Oh oui, je vous en prie! (absolument / je vous en prie) NOTES (suite) (4) 25:5 yameyé (yaméyoo). Jusqu‘ici, tous les verbes que nous avons traduits par “allons”, “man- ‘geons”, etc. se terminaient par #L x 5 mashé (ma- cchool. Ici, c’est une autre forme pour dire la méme cho: De méme 7: da, est une autre forme pour c+ desu, et qui a exactement le méme sens. Nous allons bientét arriver @ explication de ces formes... un peu de suspense, jusqu'au paragraphe 4 de la legon 21. (5) Rappelez-vous ces petits mots que nous rencontrons 2 la fin des phrases, ces particules finales qui donnent une certaine nuance 8 ce qu'on vient de dire. Nous avons. wu 4a ne (né)(lecon 1, note 4), puis yo llecon 2, note 3) Voici maintenant % na (ou 2% naa) que I'on emploie ‘trés souvent quand la phrase ‘adresse & soi-méme, que ‘ron est, en quelque sorte, en train de réfléchir tout haut. Dans la traduction décomposée, nous ['indiquerons par lréflexion} econ 19 99 hyd jd tye {terrehuw 1, E-*, i pst TH mm, tira wa kage desu ka (bilgs oue tage déss’ ka) 2. SE 0 EL AN feast onde no nichiy8bi ni doko o kemasu (Won.r'd0 no aitehiyoodi doko skimacs apa 2 3. Yat Bi a Hee TH OD donna eiga ga suki desu ka _[donina et ga ga souki dss’ kal 4. @ it Ma Bo we CH, watakushi wa tsug6 ga ii desu (ouatakouchi ova tsougoo ga if déss') 302 * 5. mH kD S ae kind yor atsui desu ne {kinoo yoltatsoui déss’ né) wie BR # An zap. ni kowoba o ire nasal (.. ni kotoba 0 ilé nassail") 1. Ayourahu est samedi ou dimanche ? ova desu ka, osu ka haku fnyakou) 100 Exercices 1 2 3 4 5. Réponses : 1. kyé - doyébi -,nichiyébi -. 2. donna hito - Que diriez-vous d'une bigre ? i allez-vous dimanche prochain ? Quelle sorte de firms aimez-vous ? |. Pour moi, cola tombo tout 8 fait bien, fit plus chaud qu'hier. (Gest quale sorte de personne ? desu ka (ui est cate personne ? kone wa desu ka Ce n'est pas un cate, c'est une libaive wssaten i esu - Les feuiletons sant plus amusants que ls informations. hamudorama wa nyisu desu hito - dare -.'4. - de wal anmasen, honya =. 5. - yori omestiral 101 ini juk ka (daitl’ ni djuk’ ka) USE Os el Fae ne ko no fen ta bakoya ga (kono heén’ ni tabakoya ga HET D>, ari masu ka alimess’ ka) B0Rt. a rima su (alimass’) cee 3- we TH >, toi desu ka (100% déss' kal a A-WaWR, ZA I TRS ii @ somna ni tooku (G6, son'na ni tookou HVA. (D) ‘ari masen alimassén’) 5= -eecneonte pills doko desu ka (doko déss’ ka) uae tn 6-AB OD Be TH. baka eh so +e 4 hon yao tonari_ de su (hon.n'ya no tonali déss’) hyaku ni 102 Vingtime legon (ime / deux-dix / econ) 1 — Y a-til un bureau de tabac dans les environs ? (ces / environs / lieu) / bureau de tabac / [sujet] / sse trouver / [question] 2 — oui 3 — Hest loin? (tre loin / c’est / [question)) 4 — Non, pas tellement. {oan fp Seen TEI le Re loin) 5 — Ouest-il? (ou / c'est / question) 6 — A cété de la libraiie. (ibraice / [relation] / voisin / c'est) BYE TEVEF) ATAMS Lie (1) 38> to0i (too “étre loin”, 3 < 5 2.44. tooku arimasen (tookou alimassén’), “ne pas étre loin”. Oui. Vous l'avez déja deviné vous-méme. Pour fabriquer la forme négative d'un adjectif, on remplace le / de la fin par ku et on sjoute arimasen. Essayez avec“, furul (fouloul)“étre views, ancien”, que nous avons vu dans la lecon 17, phrase 9. “Ne pas étre ancien”, c'est... B04 A furuku arimasen (fouloukou alimassén’). et voila, bravo ! Loon 20 103 10 li 12 yak sa Teena 2 sos < mazu kono michi 0 massugu (mazou kono mitchi o mass’sougou xET, () amass ikimass’) SNPS ic EDD KT. so re ka ra hidari_ ni ma ga ri ma su (ole ie nf agotinas| {mga gaous ri ook hon.n'ya go, HET, or ma su alimass’) 2D Be TH. 0 no tonari_ de su {sono tonali déss’) HOES ange tb (aigntoe gozsimess) RTPD ELRe ‘a euka i ma sh ta (tasoukalmach te) aoe BR _ gkaR =A fl pS SM LT mikka mae ka ra kin en shi te (rmik’ka maé kala kin'én’ chité 23 WEL a, RM SERA TLKe imashita ga, tsuzu kimasen de shi ta imach'ta ga, tsouzoukimassén’ déch'ta) hryaku yon 104 7 D’abord vous prenez cette rue, tout droit (d'abord / cette / rue / [objet] / tout droit / aller) 8 Puls vous tournez & gauche. (puis / gauche / Tieu} / tourner) Sur la droite ily a une grande Iibrairie. (c6t6 droit / [leu] / étre grand / libraiie / [sujet] / se trouver) 10 Crest juste & cété. (de celle-ci / voisin / c'est) 11 — Merci. Je suis sauvé | 12 Jai arrété de fumer depuis trois jours, mais je ne tiens plus. (trois jours-avant / depuis / arrét de fumer-avoir fait / mais / ne pas avoir continué) NOTES (suite) (2) Cela peut vous paraitre bizarre de trouver un ‘complément dobjet aprés le verbe qui veut dire “aller”. En japonais, c'est comme ¢a ! Avec un verbe qui exprime le mouvement, espace que l'on parcourt est considéré ‘comme un complément d’ objet. Legon 20 105 hyoke go 3-326) ct bh Re HS tua i desu ne. boku mo kinen (tsoulail’ déss’ né) (bokou mo kin‘én’ LT WEF AB 7-Aa BF shite i masu ga, tabako ga chité imass’ ga tabako ga Fratevs Be (3) (4) suite i na souitail” na) BARA ways 2 Wd @ntik —M i WNIB ~ soredewa is sho ni tabakoya e (solédéoua, ich’ cho ni tabakoya & i kima sho ikimachoo) (onvehuu) 14 @ & LT wes a ima nani o shite as ka tima'nai o.com’ ka) a 227 i me Hox c AT {18 en mae ara thy mv sunde {i's nd mae kala fookyo0 ni sound DET. ie ) z 3. fe BA & fFoT tanaka san 0 matte imasu a, {tata anit"e matte mass go keen, aneoon timensir) DET a ya roku 106 13 — Cest dur, oui! Moi aussi, jai arété de fumer, mais... jai envie d'une cigarette | (tre pénible / c'est / laccord)) (moi / aussi / arrét de fumer-faire / mais / cigarette / [sujet] / étre objet du désir de fumer / [réflexion)) 14 — Alors, allons ensemble au bureau de tabac ! (alors / ensemble / [adverbial] / bureau de tabac / [destination] / allons) [NOTES (suite) (3) En francais, pour parler de soi-méme, nous avons “je/moi". Cest tout. En japonais, vous avez bien remarqué, on 1emploie pas souvent ce genre de terme. Et pourtant, il en existe plusieurs. Nous avons vu "E. watekushi (ouatakouchi) (econ 9, phrase 4; lecon 12, phrase 6; lecon 18, phrase 11). Ce "7° watakushi est employé indifféremment par les hommes et les femmes. Mais ce $ boku (bokou} que nous avons ici, ne peut étre employé que par des hommes. (4) <= tabako vient bien du méme mot que notre tabac”. Mais attention, 7 <2 tabako veut dire cigarette”. Exercices 1. Qu'est-ce que vous faites on ce moment ? 2. Shabite 8 Tokyé depuis 20 ans. 3 Yattends M. Tanake, mais il ne vient pas. 107 take sie rane) AE i RARE DO Bc DET. hhonya wa kissaten no tonafi ni arimasu (honn'ya ous kiss'satén’ no tonal i alimass’), B.D bhIY7 ik Am BK Kono torarku wa sonna ni takaku kono tolan.vkou ua son'na ni takakou HOEK. alimassén') ni kotoba 0 ire nasi (ni kotoba o ilé nassaill) 1. Ce rest pas amusant omoshiro e+ zed (matomé) Une bonne pause fait toujours du bien ! Comme chacun le sait, le plus difficile n'est pas de commencer, mais de Ccontinuer. Et pour bien continuer, il faut étre assuré de sa base. Ces lecons de révision et de notes sont li dans ce but. Lisez-les attentivement. N'hésitez pas a y passer un peu de temps, 8 vous reporter aux pages citées, a relire les notes desquelles il est fait mention. C'est ainsi que vous serez sir de bien poursuivre. yal hachi 108 La libearie est & cB%6 du café. atte valise rest pas tellement chére. 2 le cue entrain de prondre mon pete déjeuner. chéshoku 0 tabe 3. Cet une grande litre. 4. de wavale dans ce magasin depuis 8 ans. kono mise de hataraite imasu 5, Ces ls ue de droite ov de gauche ? no mich desu ka, desu ka Réponses : 1. - ku arimasen. 2. te imasu. 3. ookii honya. desu. 4, hachi nen mae kara -. 5. migh~,hidari no mich ~ Rey Vingt-et-uniéme lecon (ime / deux-dix-un / lecon) 1, Vous devez maintenant vous y retrouver assez bien dans I écriture sylabique, au moins pour les hiragana (cf. p. XII Nous allons done commencer nous occuper, tout doucement, des caractéres chinois, qu'en japonais on appelle des “kanji”. Littéralement : 8 kan “chinois” et ji = ““écriture’". Vous étiez prévenu, dés le début, honnétement, que c’éteit assez complexe, et... ‘vous n'avez sans doute pas été décus ! Mais nous allons petit a petit débrouiller tous les fils. Lopon 21 109 hyaku bya La oli ce rest pas trop compliqué, c'est pour les noms. Bien str, pour chaque nom, ily a un kanji différent (le plus, souvent plusieurs d ailleurs). Pourtant, c'est net Reprenons les premiers noms qui figurent dans la lecon 17: ‘© “une boite”, se dit hako, et s'écrit ij; inversement, le kanji #4 veut dire “boite”, ce qui, en japonais, se dit hak. © “la droite” se dit migi (migui) et s'écrit 35 ; inverse- ment, 48 veut dire “la droite”, ce qui, en japonais, se dit igi La, ce sont des mots simples : pour un mot, un caractér, Prenons maintenant des noms qui figurent dans la lecon 18; nous y trouvons beaucoup de mots composés de plusieurs kanji, mais le principe est le méme : “la guerre” se dit sensé (sén’soo) et s'écrit Hi , le premier caractére se prononce sen (sén’), et le second so (soo “le paix’ se dit heiwa et s'écrit 3% . Le premier caractére se prononce hei (heill’), le second wa (oua) ; et inversement, 4&4 veut dire “la guerre” et se prononce sensé, Ft veut dire “la paix” et se prononce heiwa. JJotez un coup d'cel sur les autres noms de cette lecon 18: |e titre, honya Fat. rvdri ‘sm (phrase 6), kanai HF ot rusu go (phrase 8), jibun £435 (phrase 9). is sont tous faits de la méme facon. Et cest le cas le plus fréquent: deux caractéres pour un mot; quelquefois plus... Nous avons deja rencontré un mot qui ‘écrit avec trois Kani. :kissaten ag3ejg; - Le premier kanji #2 veut dire “bore”, le second #% veut dire “thé”, le troisiéme aj veut dire ‘magasin”. Le total c’est “un magasin ou I'on boit du thé”. soit “un café”. Mais regardez le dernier caractére [i . Ici, dans ce mot composé, il se prononce ten (tén’). Revenons en arriére a la lecon 6, phrase 10. hyoka is 110 Nous retrouvons ce méme caractére. Mais il se prononce ‘ise (missé). Vous vous rappelez ce que nous disions dans introduction: c'est une donnée habituelle, la plupart des caractéres ont plusieurs prononciations. En ‘général, la prononciation d'un caractére change selon quill est employé tout seul ou quill figure dans un mot composé. Le caractére /& se prononce ten (tén') dans le mot composé Aissaten, mais mise (missé) quand il est tout seul. Pas de panique |... C'est beaucoup plus simple que cela en a lair! Et puis, n’oublions jamais... Pour instant, ce Quil faut, c'est comprendre. Et si vous étes attentif, vous ne pouvez pas ne pas remarquer qu'un méme caractére ne se prononce pas toujours de la méme facon. En voila explication, 2. Les agjectifs. Maintenant que nous commencons & rencontrer des phrases un peu plus longues, nous ‘rouvons plus souvent de ces mots qui sont & peu prés comme nos adjectis... mais pas tout fait. Nous les ‘taduisons toujours par “éte.." (uu if “étre bien’, "as vs ookii “tre grand”) C’est quiils sont en fait des sortes de verbes, pouvant avoir diverses formes. Ainsi is font une forme négative (cf. lecon 20, note 1). Vous pouvez [a fabriquerfacilement, en remplacant le final par <0 REA kuarimasen, Le seul adjectif pour lequel i feudrefeire attention, et qui est la seule exception, c'est ce ust ii“étre bien Ila.un doublet 2.» yor yo, qui veut dire la méme chose, et c'est sur ce doublet qu'on fabrique la forme négetive: “ne pas étre bien”, ce sera ED BA yoku arimasen (yokou alimassén’) Quand en francais nous employons des adjectifs dans des expressions comme: un objet ancien, une grande Wbraiie, vous savez bien quill y a des adectfs. qui viennent aprés le nom, Zautres avant. En joponais c'est Legon 21 111 yak ih vite réglé : adjectif, dans ce genre d'expressions, vient toujours avant le nom : tun objet ancien : di furui mono (fouloui mono) > & > furui = tre ancion, mono = objet (ct. lecon 17, phrase 9) wy ee tune grande librairie: Ku. i oki honya (ookii hon.n'ya) oki = 8u1e grand, honya = librairie,_ une femme ravissante:32< Li» utsukushii hito (outsoukouchii h’to) utsukushii = 8trejoli, hito = un étre humain (cf. lecon 19, phrase 1) CF. aussi lecon 16, phrase 6. 3. CBté particules enclitiques. Nous en avons rencontré deux nouvelles : it wa (oua) et 4» yori yolil. Ce sont les deux demiéres | 25 yori s'emploie uniquement lorsqu’on fait une ‘comparaison et signifie done “plus... que” (cf. legon 19, phrase 11). Quant 8 it wa, c'est un des piliers de la phrase, nous la retrouverons souvent. Cela vaut done la, eine de relire dés maintenant, et ensuite de temps 4 autre, la note a son sujet, lecon 15, note 2. 4. Les verbes. Revenons un moment sur les formes verbales employées dans la lecon 17, phrase 13 et dans la lecon 19, phrase 12. Elles sont différentes de celles que ‘nous avons rencontrées jusqu'alors et qui se terminaient toutes par &F masu, ou kA masen, ou kL 7 mashita, ou # L x 3 mash6 (cf. lecon 7, paragraphe 1) Dés le début, nous lavions bien dit, les verbes japonais ne changent pas en fonction des personnes, comme nos verbes francais. Cela, vous avez pu le constater vous- mémes au fur et & mesure des lecons. Par contre, ils cchangent de forme, en fonction de linterlocuteur. C’est hvaku a nk 112 un systéme & trois degrés : degré moyen, degré moins, degré plus. Le degré moyen, c'est ce que nous avons employé jusqu’a maintenant, et c'est le cas le plus courant : une conversation avec quelqu’un qu’on connait assez bien, mais avec qui on n’est pas vraiment trés intime ; ou une conversation avec quelqu'un qu'on rencontre pour la premire fois, mais qui est, disons, “votre égal”. Ce degré moyen est caractérisé par empioi de CF desu, pour dire “c'est” et des formes verbales en 3 masu, BUA mason, & LI: mashita, & Lx 9 mashé Le degré plus, nous en parlerons le moment venu. I correspond au cas oii on s‘entretient avec une personne envers qui on doit montrer beaucoup de respect, de détérence. Le degré moins, c'est celui que nous trouvons dans la locon 17, phrase 13 et la locon 19, phrase 12. C'est le cas 0 Ton s'adresse & quelqu'un de vraiment familier : membre de sa famille, viel ami... et bien sir, lorsque, ‘comme ici, on se parle soi-méme. Pour ce degré moins, la place de C+ desu, on emploie 7 da, pour dire “cest”. A la place de la forme en -¥ masu, on emploie la forme la plus neutre du verbe, celle qu'on trouvera dans le dictionnaire. Ici, pour #» €% arimasu que nous connaissons bien, ce sera # % aru. Pour le passé, au lieu que la terminaison soit %L% mashite, elle sera seulement # te Exemple degré moyen: “54.8 U7: yararemashita, degré moins: © 5 tut: yararete, avec exactement le méme sens litt. 6t6 roulé”. La ol Fon trouve & L x 5 mashé pour le degré moyen, 4% &L x 3 yamemashé, “abandonnons, cessons”, on ‘trouve ici, pour le degré moins, 1. > yamey ‘fai 6t6 rofai Legon 21 113 hyaku san Ce systéme vous parait peut-étre un peu bizarre |.. C'est ‘en effet fort différent de ce qui se passe avec nos verbes ! ‘Mais ne vous en faites pas. N’oubliez pas... Pour Finstant. COMPRENDRE, reconnaitre les différences, voir “com- HERE rr rarer rns terse sone BR +8 ni jG oni ka ya bin kyoku aw ‘ni djuu ni ka) (yuubin’kyokou) net 1-HER a eci B0ET D> yO bin kyoku wa doko ni arimasu ka {yuubin'kyokou ou doko ni alimass’ ka) $¢ Bai eves. sugu ushiro ni arimasu (sougou ouchilo ni alimass’) 3-H Ch lk EFS HIALI. kore wa dé mo ariga t6 (a) (kolé oua doom aligatoo) Z36d maya wate 4 ¥UYe NO hE Mie BS girl sha e no k6kG ydbin ha gaki (guilicha 6 no kookouou yuubin’ hagaki mea DHE BOSE TH vr no ryokin wa i kura desu ka 1no lyookin’ oua ikoula déss’ ka) AVA EC TH wo igirisu made desu ka (iguilissou madé déss’ ka) yak i yon 114 ‘ment ca marche’. Nous découvrirons tout tranquillement ces formes verboles au fil des situations. |! vous suffitd'ére attentifs aux notes oii nous signalerons les changements de degré (en moins ou en plus)... et tout ira bien. A la poste Vingt-deuxieme (poste) (lame / deux-dix-deux / logon) 1 — 00 se trouve la poste ? {poste / fannonce] / ot / lieu] / se trouver / [question)) 2 — Juste derriére vous. (tout-de-suite / derrigre / {i 3 — An! Merci beaucoup. {ah) (e201 / annonce} / merci beaucoup) ]/ se trouver) 4 Quel est le tarif d'une carte postale par avion pour la Groce? (Gréco / [destination] / [relation] / par avion- courtier-carte postale / [relation] / tarif / fan- nonce] / combien / c'est / [question)) 5 — Pour Angleterre ? (Angleterre / jusqu’a / o! / {question} Legon 22 115 hyaku i go SN Ze Epa eS ee as Lie? igi meu made de we (iv iguiissou mad de ove HD EA, (1) arima sen aimassén) 7 #0yx RT TH gin sha made desu (guilicha madé déss’) 8- Bb, FV yx TH Mm 3a Gini sha desu ke (aa) (guilicha déss’ ka) e % pode aan Peel SVG cho tto 0 machi kuda sai {tchot'to 0 matchi koudassaill) 9 3 Hixas m5, 2) ima shira be ma su ka ra (ima chilabémass’ kala) 10 lk, BDELR.e FV Ye KT arima shite. girisha made limach'ta) (guilicha madé BMS ob gy Dee LOD dh i, 3S — & & + EF wa, hagaki chi mai, hyaku jd en ua, hagaki itchi maill’, hyskou djuu én’ CT. (3) de su dass’) haku rok 116 6 — Non, Pas pour Angleterre. (non) (Angleterre / jusqu’a / ce n’est pas) 7 Pourla Gréce. (Gréce / jusqu’a / c'est) 8 — Ah, Pour la Gréce | Attendez un instant. (an) (Gréce / cest / [question)) (un peu / [politesse}-attendez) 9 Je cherche. maintenant / examiner / parce que) 10 Ah, voilé. Pour la Gréce, une carte postale, c‘est ‘cent dix yens. (oui / s'étre trouvé) (Grice / jusqu’a / [renforce- ment] / carte poste / un-feulle/cent-cx-yen/ crest) Notes (WC BYREA de wo arimasen (ds ous alimassén’), négation de <-> desu (déss') pour le degré moyen. Done “ce neat pas" {2 Litéralement “parce que maintenant je cherche" (3) Comme vous I'avez largement constaté, en japonais on indique pas le sngulr nile pari Pourtan, parton ona besoin de savor de combien objets ils'git. Dans ce cas, on emploe bien sir des nombres. Mais alors on affine : on ajoute un mot qui précise le type de l'objet. Ici mai {mall indique que Ton pele objets minces (c’est-a-dire semblables & une feuille de papier). Pour d'autres types d’objets (un livre, un objet rond...) on emploira aut mots, Legon 22 w 11 12: 13- nya i stich (nana) ves ae th 93 +k oF SR Hot ja mai de sen hyaku en ni (djuu mail’ dé sén’ hyakou én’ ni DET, (3) na rima su nalimass’) Savi ek ae (Zlapumsetea. Fier a) nacre hai.” sen hyaku en desu (hail) (sn hyakou én’ dass’) HYBES CXOET. ariga 6 gozai masu {aligatoo gozaimass’) be, ME Cok BORA, hyo dow arimesen ya {ive yuubinkyokou 46 ous alimassén’) am Boo Boo ¢x- Imeguro eki no tonari no depato no {megoulo ék! 90 tonslh no dépaaton fis tc EAT HRs, ushiro i sunde imasu no ouchilo ni soun'dé imass’) RE t — + Mh WOeLK. hhagaki o nj mai kaimashita thagakio ni duu mail’ kaimach ta) vy, BH a Ro & o Girish ryori wa eki no ushiro no {guitena tyook ous #ki-no ouchilo no tnyaku 0 ach 118 11 Pour dix, ca fait mille cent yens. (dix-feuille / [moyen] / mille-cent-yen / (but] / devenir) 12 — Voll. Mille cent yens, (oui) (mille-cent-yen / c'est) 13 — Merci beaucoup. galt D ‘ke ic HORT. {abekoya no Nai arimasu tsakoya no ida amass) 5. beck RET PEO. Cchotto misete kudasai (tchot to missété koudassail") Exercices 1. Non ce n'est pas la poste JShabite derrére le grand magasin jouxtant la gare de 2. 3, 4. ‘gauche du bureau de tabac derrére la gare. 5. Montrez-le-moi un pou. BE x Xn wen. ni kotoba 0 ire nasal 11. Quel est etait pour une care postale pour ls Etats-Unis? ‘amerika made. hageki - yokin wa 2. 04 se wouve la Itravie ? hhoniya - doko Legon 22 119 yak jd ya 3, Donner-moi cng cartes posites hagaki o 4, Cola fait mile yeas Sees eeeetenenereeeeseeneanennoneee ens mote i shi goto (chigoto) aa 4 it 8 1-E O BF 8A th B® TM ye no musuko san wa 0 genki foué no moussouko san.n’ oua 0 guén'ki cr a desu ka déss’ ka) ees £33 -SE KF & BH LL. kotoshi daigaku 0 sotsugyd _shima shita (kotochi dail'gakou 0 sotsougyoo chimach'ta) zor 3- RA TL tay (2) (3) tO dai de shi ta ne (toodaill’ déch’ta né) NOTES: (1) = A musuko san (moussouko san.n’) ne se dira que pour le fils de quelqu’un d autre (cf. lecon 16, notes 1 et 3). 15 785% 0 genk/(o guén'ki) ne s’emploie ‘que pour parler d'une autre personne. Pour soi-méme (ou pour quelau'un de sa propre fail), on dra 5% genki (guér'ki. De méme plus loin, phrase 6, 2 han 0 tsutome (0 tsoutomé). #)») tsutome (tsoutomé) tout seul yak aij 120 5. Crest juste & cro Réponses : 1. - no - no = ikura desu ka, 2. - wa - ni arimasu ka, 3, = go mai kudasai. 4. sen en - narimasu. 5. Sugu migi ni Le travail (travail) (ime / deux-dix-trois / lecon) 1 — Comment va votre fils ainé ? (dessus / [relation] / fils / [annonce] / [politesse}- bonne santé / c'est / [question)) 2 — Ila terminé Université cette année. (catte année / Université / [objet] / dipléme-avoir fait) 3 — C’était bien [Université de Tokyd ? (Université de Takyé / c’était / [accord)) NOTES {suitel veut dire “un emploi’. Le 2 0 qui précéde est implement la marque de ce que ce terme s'appique tune personne qui n'est ni soi-méme ni un membre de la famile. 1 t6dai, (toodail’) est abréviation de Takyé daigaku (4's 2%) (tookyoo dail’ gakou). C'est tres souvent que les Japonais fabriquent des abréviations en ne retenant qu’un caractére chinois (kanji) IB oiil y en a plusieurs pour former un mot. Université de Toky6, Université Etat, est la meileure du Japon. Elle fournit les cadres des plus grandes entreprises ainsi que les cherchours ot les fonctionnaires de haut niveau (3) CL: deshita (déch'ta), forme passée de C desu (dass')-signifie done “c'était” Legon 23 a FAIS GED. CIs hai, 86 desu ‘hail’ soo déss’) 5- th ik BYTE C€WEF, (4) sore wa omede t6 go zaimesu (soé oua omédétoo gozaimass’) 6 EC it 8. Hd TH », (D doko ni 0 tsutome desu ka (doko ni o tsoutomé dass’ ka) La. Pestle BA pale 7- WA »S Baye BAR © att ic shi gatsu ka ra ji dé sha kan kei_no kai sha ni (chigatsou kala didoocha kan.n'keilf no kailcha ni HoT wst, tsuto me te 1 ma su tsoutomété imass’) 8- tn LLY CH aA, (5) Sore wa yoroshii de'su ne (solé ous yolochi dss’ né) 9- Th F Abe LT wast, demo ima “nydin shite imasu (démo ime nyuusin’ chité imass’) 2 3323 ee 10 GA i 3h Bk gogatsu ni kOtsd jiko ni (gogatsou ni kootsouou dik ni BWSR. ‘a ima shi ta imach'tal aloe l- Zh ik BROOK iz, (6) sore wa okinodoku ni {(solé oug okinodokou ni) 2 20% wast TH sonogoikaga docu ka (sonogo ikaga déss’ ka) m 4 — Oui, cest ca 5 — Toutes mes félicitations. 6 Ob travaile-til? (oi /fieul /[pofitessel-emploi / c'est / question) 7 — Depuis avi travaile dans une société c'automo- biles. (avr / depuis / voiture-en / [relation] / société / We] / travaler) 8 — Cest vraiment bien ! (cola / fannoncel / étre bien / c'est / laccordl 9 — Mais en ce moment il est a rh6pital. (mais / maintenant / entrée a Thopital-faire) 10 En mai ila eu un accident. (mai / [temps] / circulation-accident / [but] / avoir rencontré) 11 — Crest vraiment ennuyeux ! 12 Depuis, comment va-t-il? (depuis / comment / c’est / question) NOTES (euite) (4) Formule consacrée pour oftrir ses félicitations quand surgit un événement heureux. Sert aussi @ souhsiter la bonne année. (6) &4Lt> yoroshii(yolochi. Nous sommes ici dans un dialogue oi: les partenaires se manifestent une certaine politesse. Dans un tel cadre, 'emploi de 'adjectif ‘os Zi [il, passe-partout, que nous avons souvent rencontré, n’est pas possible. II sera remplacé par EAL» yoroshil. Nous pourrions dire que wt» C7 1 desu {ii déss') est le degré moyen, et LI> CF yoroshii desu (yolochii déss'), le degré plus. (6) Littéralement : “c'est & plaindre’’ 23 1- BOWSER CT F< BDEULK, okagesama de, — yoku nari ma shi ta, (okaguéssama dé yokou nalimach’ta) soled gum KW Bb LF. (7) rai sh tai in’ shi ma su (lal chuu taill’in’ chimass’) en ld- BY LEELA fan shin shi ma shi ta (an.n‘chin’ chimach’ta) reonshi enrehuu) 1. ie oO Bc Kind no asa desta ‘seg po esse deci) HH ms HB Lat. ‘ais kara tn.en shimasu fad ena ala Ki’ chim) Bam is A Mek. jiddsha wa shigatsu ni kaimashita (aidoocha ova chigatsou ni kaimach ta) too SB 2 BB Lave » Ke itsu daigaku 0 sotsugyé shimashita ka \itsou dail gakou 0 sotsougyoo chimach’ta ka) if he BYbeA Ik B TR CH = obotchan wa 0 genki desu ka. (obor'tchan.n’ ova o guén'ki déss’ kal —BPSe CTR tH. ckagecane date Oe (okaguesesma dé, gudnW diss 14 13 — Bien, Merci. II sort la semaine prochaine. (grace 4 vous / bien / étre devenu) (semaine prochaine / sortie de hépital-faire) 14 — Je suis rassurée! (tranquilité-avoir fait) NOTES (suite) (Nts207%% -¢ okagesama de lokaguéssama dé), littéralement : “grace & vous”. En fait, c'est la formule habituelle pour remercier quelqu'un de demander de vos. nouvellas ou des nouvelles d'un de vos proches. Exercices 41. C’état hier matin, 2. A partir de la semaine prochaine je ne fume plus. 3, J'ai acheté ma voiture en avril 4. Quand a-t-il eu son diplome ? 5. - Comment va votre petit garcon ? - Trés bien. Merci i Be e An xav. ni kotoba o ire nasi 1. 04 wave votre fis ain ? eno muscko| doko mi. tsutome desu ka Legon 23 125 2. Jhabite Tékyé depuis cote année thy wi sunde 3. Cita une socits automobiles ankel 4. J1ai en avi ou en mai shi a i kimasu PA id yon ka apa to "ni djuu yor.n’ ka) (apaato) 1- Por Why FN Ht api to ga BIDPY ELK. ‘mi tou ka ri ma shi ta mitsoukalmachta) 2 2th Bi Ct. totemo semai desu (totémo sémaill’ déss’) as aa oan 3 Bnes R pS Hot AH keredomo eki kara aru ite go. fun (kélédomo éki kala alouité go foun’ ct. de su dss’) a» 4-2n it fF TH hae sore wa benri desu ne (solé ous ban'i dass’ né) 18 8. Janendraijsqu’a dimanche prochain. rai rmachimasu Réponses: 1. - san wa - 0 -. 2. kotoshi kara jidsha - no Kaisha deshite. 4. - gatsu - gogatsu richiyabi made -. it-quatriéme legon L’appartement vi ix-quatre / legon) (appartement) —_(idme / deux. 1 — Ji enfin trouvé un appartement bien. (enfin / étee bien / appartement / [sujet] / avoir 6té trouvé) 2 test trés petit. (tr¥s / Btre Stroit / c'est) 3. Cependant,ilest 8 cing minutes de a gare, & pied. (cependant / gare / depuis / en marchant / cing minute / c'est) 4 — Ca cest pratique! (cela / [annonce] / pratique / c'est / laccord) Legon 24 5 Th 5K HVEBA mw» ke demo urusaku ‘anima sen (démo ouloussakou alimassén’ ka) t Eek 8 2 Hit Sa MCR SRA oto wa zerizeh ki ko ema sen (den cha no oto ous 22° 22n! kikoémassén, a BR Oo IR oO PEE os 2," tonari no yéchien no ko domo ga 198, tonali no yootchién’ no kadomo ga Di Anceedarties(0): unusa i desu ouloussaill’ déss') > fl aie D3, nan kal desu ka (na. kal’ dss’ ka) 8— We Recs. (2) yon kai de su {yon.n’ kaill’ déss’) ‘ea - Bee ik ods CH om, naga me wa i kage desu ka (nagamé oua ikaga déss’ ka) ’ W- 2H B- Hs5eH Mavics sore ga. ch do mukei nil (sole ge) {tchoodo moukai ni a + Bo ene Hot Et juk kaino biry ga ta tte imasu djuk’kaill no bilou ga tatté imass” woes. DS, fe RAKAS (2) kara, nanimo _miemasen kela, nanimo miémassén’) 18 5 Mais ce n'est pas bruyant? (mais / ne pas étre bruyant / (question) 6 — Jo n’entends absolument pas le brut des trains, mais les enfants de la materelle d’8 c6té sont bruyants. {train / [relation] / bruit / [annonce] / absolument pas / ne pas étre audible / mais // voisin / [relation] / jardin d'enfants / [relation] / enfant / [sujet] / étre bruyant / c'est) 7 — Cest 4 quel étage? (quoi-étage / c'est / (question) 8 — Au trisiéme. (quatre-étage / c'est) 9 — Comment est la vue ? (vue / [annonce] / comment / c'est / [question] 10 — Ah ca! Comme il y @ un immeuble de dix-neut tages juste en face, je ne vois rien. (cola / Isujet) Guste / en face / lieu) / deux- dix-étages / [reation] / batiment / [sujet] / se dresser / parce que // rien / ne pas étre visible) NoTEs : (1) Dans la traduction décomposée, nous adopterons désormais un nouveau signe: les deux waits obliques // ui indiqueront la séparation entre deux propositions. Crest que nous avancons | Et nous allons rencontrer maintenant des phrases un petit peu plus longues. C'est normal ! oa Non, ce n'est pas une erreur fié yon (yon.n') veut bien sire “quatre”, comme dans le numéro de la lecon ! Et ourtant ii fi yonkai (yon.n'kaill) doit étre traduit par “troisiéme étage”. C'est simplement une question de procédé de numérotation. Les Japonsis appelient if tka’ (ik ail, Iitéralerent “un-étage", ce que nous appelons “‘ez-de-chaussée”. — fi} nikal (niall) (deux-étage)sigifiere done “premier étage" et ainsi de suite. Il y 8 aura toujours un décalage d'une unité Regardez aussi la phrase 10, et comptez bien Legon 24 aon as RH RU ® Rt Aot unas Gee mas (yatchin’ daké ga ki ni it'té Wet, ae imass’) ee 12 nee BS HDVERA, sortode. ‘tad a” aia sen (soléhodo takakou alimassén’) futon Re rensho len’chuu) 1h 0 7A be FS watakushi no apdto wa jd ri kai ni (oustakouchi no apaato ous Gu ri Kall i SET arias tet 2.8% oO 8 a Mcasen o Aaja densha no oto wa kkoemasen. go jdésha (dén’cha no oto oua kikoémassén’ ga diidoocha Bean © # uw theres, 0 oto wa kikoemesu to oto ous Lkoemase) 3. RB Ener ms. file ‘megane o wasuremachita kare, anim {mndpané o cunssoulsmachte kas, nano ‘miémassér’) yoke san i130 11 Saul le loyer me pl (loyer / seulement / [sujet] / esprit / [eu] / entrer) 12 Ce n'est pas tellement cher! (@ ce point / ne pas étre cher) 4.FR-h Be tA 0 EB ot depito made basu de nana fun desu \boaato made bassou de naratoun’ des me, (BH) TH. ara, benri desu kala, bén'li dss’) —5BES ~ urusaku arimasen ka, (ouloussakou alimassén’ ka) —ER 525< BnREA, ~ zenzen urusaky arimesen (eén'zén’ ouloussakou ali SDEEA Dy sin) Exercices 1. Mon logement se trouve au onziéme étage. 2. Je n’entonds pas le bruit du train, mais 3, Comme j'ai oublé mes lunattes, je ne ois rien, 4. Comme c'est & sept minutes on bus du grand magasin, est pratique. 5. Cemn’est pas bruyant ? - Pas du tout fos voiture. wit Be An av. fi kotobe 0 ire nasal A de achéte ren 13 2. Jentends fe brit dy jardin Santas 3. Comme c'est loin, jy vats en bus. 100 desu 4. Ce n'est pas tellement ion. Bota dai ni jG go ka (daill’ ni djuu go ka) 1-4 ABS & this ima shOsetsu 0 kai te tina choosseisouo kite mass 2 ae) aoe NE Do he e, donna shdsetsu desu ka {hé6, donna choossétsou déss’ ka) f0 3- HEH sui i (souii choossétsou déss') 4- ‘tei Zoo Oo). CF Be shup pan suru tsumori desu (chup'pan.n’ soulou tsoumoli dss’ ke) Ee DPD ELA, mada waka rima sen (mada ouakalimassén’) L 6 LAR RR CF 2, do nna hanashi de suka (don‘na hanachi déss’ ka) 132 5. Je voie seulement le bitimert de cro. 8 miomeeu Réponses : 1. nanimo kaimasen. 2. - no oto ga kikoemasu. 3. kara, basu de kimasu. 4. sorehodo tooku arimasen. 6. migi no biru dake ~. Le roman Vingt-cinquiéme legon (roman) (ime / deux-dix-cing / logon) 1 — En ce moment jécris un roman. (maintenant / roman / [objet] / écrire) 2 — Ah! Quelle sorte de roman? (ah / de quelle sorte / roman / c'est / {question} 3 — Un roman policier. (roman poiicier / c'est) 4 — Vous aver intention de le publier ? (publication-faire / intention / c’est / [question)) 5 — Je ne sais pas encore. {pas encore / ne pas savoir) 6 — Qurest-ce que a raconte ? (de quelle sorte / histoire / c'est / (question) Logon 25 13 % T-#AR lk 7Pryvav-tFn shu jin k6 = wa fas sho n mo de ru (chudjin’koo oua fach’chon.n’ modélou CTs de ou des) 8 MST ANT eB Les, Shira naide supoi to ak kansii rw ee (chilanaill'dé s'paill’ to kek’kon.n’ chimass’) 9-BbLZE5 TH fa, (1) omostira 36 desu te {omochitossoo ‘déss’ né) 0 X—9 fon we ADET D> nan pe ji gura i ni narimasu ka tran 866 gout nalass Kl W-H B ney eau i eS ee | hye 96 gui nna 90 hyakou p66 gov’ ni nolou & Best, to omoima su ‘to omoimass’) et Waa, Re CH ia hee” nagai desu ne é ' déss’ né) 5 13 83 HOSS BsELE > mo donoguraikakimeshita ka (moo ‘donogoulaill kakimach’ta ka) Mok HR R-Y CH. mada go pe ji desu (mada go péédji déss’) 134 7 — Lhéraine est un mannequin. (héros / [annonce] / mode-modate / c'est) 8 Sans le savoir elle épouse un espion. (sans le savoir / espion / [accompagnement] / mariage / faire) 9 — Caa Fair passionnant ! intéressant / c'est / [accord]) (avoir 10 lly aura combien de pages & peu prés ? (quoi-page / @ peu prés / [but] / devenir / question) 11 — Je pense que ¢a fera a peu prés cing cents pages. (cing-cent-page / & peu prés / [but] / devenir / [citation] / penser) 12 — Quoi! C'est long! {quoi !) (tre long / c'est / [accord) 13 Combien en avez-vous déja écrit? (déi8 / combien environ / avoir écrit / {question} 14 — Seulement cing, (usqu’é maintenant / cing-page / c'est) NOTES (1) 26.24 omashirosé lomochilosoo). Nous con- raisons bien 154 L 4» omoshiroi (omoctitoil!) “étre intéressant”. Si on remplace le ‘> i de Fadjectif par 25 86 (s00), on obtient 25 4 L 4 €3 omoshirosd, qui veut dire : “avoir Fair intéressant”. seeee Legon 25 8 ee renshi errchu) ET EMSS TH om (oki made donogurai desu ka (ki madé donogoulall dss’ ke) LD 8 RE ik BLES TH A, kono 0 kashi wa oishisd desu ne thane o Kaci cus ctissoo dese’ né & MoELR donna hon o kaimashita ka (don'na hon.n' 0 kaimach’ta ka) 4, HH FZ Dan TH saikon suru tsumori desu (sail"kon.n° soulou tsoumoli diss’) Sef ys Boss. faith tain sry to omoleesu tachuu tir sesou to omens’ e 6 BR & An fa. ni kotobe 0 ire nasai 1. Je pense que je vais le publ. shuppan omoimase 198 Exercices 1. Wy a. peu prés combien jusqu'a la gare? 2. Co giteau a air déliceux. 3. Vous avez acheté quel genre de livre? 4 5 J'ai intention de me remarer ‘Je pense quill sorta de Ihdpital la semaine prochaine. 2. Jet Finention de devenir chanteur. ash ‘sumer desu 3. Crest que! genre de personne ? 4, Je suis en ain derive une carte pasate haga o 5. Ces fourchettes ont Far chtres ono fk wa desu Réponses : 1. - suru to -. 2.-ninaru -. 3. donna ito desu ka 4." kate imasu. 5. ~ takasé ~ 137 a= = el rok ka chi goku e ia djuu lok’ ka) (tchuugokou 1- REO Hc HR A HK rsinen no haru ni chd.goku @ ik (aitrin’ no halourr thuugokou 8 ikou 260 CL. tsumori do shi ta ‘tsoumoli déch’ta) i CSET m (1) chi goku go wa de kima su ka (tchuugokougo oua dékimass’ ka) pace He lt CXHtA. watakushi wa de ki ma se n (ouatakouchi ous dékimassén’) 4 ones BF it ko caas ke redo mo musuko wa yoku de ki ma su (kélédomo moussouko oua yokou dékimass’ MS, ONT {F< DH) TL2)3) kara,” tsurete i ku tsu mori de shi ta kala, tsoulété ikou tsoumoli déch ta) by = 252 ba 5 Lil BF i BA a HBC shi ka shi musuko wa tsugd ga waru ku (chikachi moussouko ova tsougeo ge ovaloukou wD K Like nna ri ma rnalimach ta) piers 6- te «~ ia eLW feat De ch goku e nani o shi ni ikimasu ka (tchuugokou é nani o chi ni ikimass’ ka) Voyage en Chi Vingt-sixiéme legon {Chine / [destination] / aller) (iéme / deux-dix-six / econ) 1 — Javais lintention d'aller en Chine au printemps prochain. {année prochaine / [relation] / printemps / [temps] 7 Chine / [destination] / aller / intention / c'était) 2 — Vous parlez chinois ? (Chine-langue / [annonce] / éte possible / (question) 3 — Moi, non. (moi / annonce] / ne pas étre possible) 4 Mais comme mon fils le parle tr8s bien, j‘avais intention de femmener. (copendant / mon fits / [annonce] / bien / &tre possible / parce que // accompagner / aller / intention / c'était) 5 Or, il se trouve quil a un empéchement. (mais, / mon fils / [annonce] / circonstances / [sujet] / mauvais / étre devenu) 6 — Quest-ce que vous allez faire en Chine ? (Chine / [destination] / quoi / [objet] / faire / tout] [aller / (question) Notes : (1) Le nom d'un pays suivi du mot ii go ser césigner de. ee. pays. "tp il chdgoku (tchuugokoul, “la him chigokugo (tchuugokougo) chinoise". 5% nihon (nihon.n'), “le Japon nihongo {nihon.n'go), “la langue japonaise”, nai (2) Ici} musuko (moussouko) (cf. lecon 23, phrase 1), car ce monsieur parle de son propre fils. (3) onc #34 tsurete iku (tsoulété ikou). Notons seulement pour instant que lorsque deux verbes se suivent directement, le premier se met & cette forme se terminant par T te (té). Legon 26 139 Lee pace To fe Emagine THe shigoto to kan ko de su {(chigoto to kan.n'koo déss') bese eed = beac, He 8- Bh it HBR as YL watakushi wa chi goku go ga suko shi Nouatakouchi oua tchuugokougo ga soukochi Tad DS. BH LELED Dm dekimasu kara, otomoshima shd ka désamass Kale, ¢ tomo chimachoo ka) Ssh 2 a 9 hi R# O # tt Bt, sore ni rainen no haru wa hima de su (soléni laill'nén’ no halou oua hima déss’) 1-4 it KTPOET, CU sore wa tasukarimasu. ze hi (solé oua tassoukalimass’) (2éhi Bai LET, ‘one gai shima su conégai chimass') be Wows te uot ll 48 © AMA OD i —@ ic kon do. no getsu yébi no ban is sho {kon.n'do no gétsouyoobi no ban.n’ ich’cho ni ux BB & LeLE5. shoku ji 0 shima sh chokoudji o chimachoo) 12- lk, 5 LELEG. hai, sd shima shd {haill, soo chimachoo! haku yon ja 140 7 — Jy vais pour le travail et pour le tourisme. (travail / et / tourisme / c'est) 8 — Comme je sais un peu le chinois, je pourrais aller avec vous. (mot / fannonce] / Chine-langue / (sujet! / un peu / tre possible / parce que // [pr compagnon-faisons / [question 9 De plus, je suis libre au printemps prochai (de plus / année prochaine / relation] / printemps / lannonce] / temps libre / c'est) 10 — Ah, vous me sauvez ! Alors vous viendrez | (cela / annonce] / sauver) (absolument / je vous prie) 11 Lundi prochain au soir, dinons ensemble | (cette fois-ci / [relation] / lundi / [relation] / soir / ensemble / [adverbial] / repas / [objet] / faisons) 12 — Oui, accord. (oui / ainsi / feisons) Legon 28 mea renshii Wen’chuu) 1, 4¥02K © igirisujin no tomodachi o pikurikku Aiguilissoudj’ no tomodatchi 0 pikounik’kou sg BS De9 cH, 1 sasou tsumori desu Fi sassdou tsoumoli déss') urs FSA tk 7IYAR ot CaRD rmusuko san wa furansugo ga dekimasu (moussouko san, Ms e ka) 3.88 ~ fi & Bo ona @ nan ok lkimesu ka (honun’ya é nani o kal ni kimass’ ka) ri 4,8 CF mS, Ree RK hima desu kara, eiga o mi ni Uhiena dss" kala, elf ga © mi imesh 1ni ikimachoo) 5. MER ~ fase. Fit 2 onc ybyoku 6 kimasu. Kodonso 0 tourete (yuubin'kyokou ¢ ikimass’) (kodomo 0 tsoulété. fiset. ikimasu ikimass') serene wa Exercices 1. J'aiFintention d'inviter mes amis anglais @ un pique-nique. 2 Votre fils parle-t-il francais ? 3. Quialez-vous acheter a la librairie ? 4 Puisque nous sommes libres, allons au cinéma. 5. Je vais 8 la poste, J'emméne les enfants. HR & An av, ni kotobs 0 ire nasai 1. Lane procaine Fchiter ne voir. saan 2. Je parle un peu japonais 3. Jira samedi prochain, 4. Le pain. je nen mange au'um peu pan dake tabemasu 8. 31 eu un emaéchement. 12098 08 mastita Réponsos:: 1. rainon jidésha 0 -. 2. rihongo ga. sukoshi cdokimasu. 3. Kondo no doy ni ikimasu. 4. - wa sukoshi -. 5. ~ waruku nati ~ Levon 26 ua Bo+te ROB Cc BC dai ni_ jd nana ka ‘hi k6 jo ni tsu ku (daill’ ni djuu nana ka) (hikoodjoo ni tsoukou) Sb aot mo shi_mo shi. masa ko (machi mochi (massako déss' te is RENDER bik ki wa kimarima shi ta {hikooki oua kimalimach’ta ka) WD Bsksy its tsukimasu ka fitsou tsoukimass’ ka) de su” 3- Hat o WB AP nik kb no yon hyaku go jd san bin {nik’koo no yon.n’ hyakou go djuu san.n bin’ ese TC Lbsot oF £ de. shia sat te no gozen shichi ji do, chiassat'té no gozan’chitehi di + HF i Re jo go fn mv navita KOKO «jus go foun’ ni malta kovoukoo 0 Met. (V2) teu Ki ma ou tsoukimass] Boots) ee ul 4- RTs FC MA i TsRF hikGj6 = made mukae ni ikima su thikoodjoo madé moukaé ni ikimass” DR De kare 8 kala né) ua Vingt-septiéme lecon Gime / deux-dix-sept / lecon) Arrivée a I'aéroport laéroport / [but] / arriver) 1 — Allo. Ici Masako. (allo) (Masako / c'est) 2 — Tuas décidé pour ton avion ? Tu arrives quand ? (avion / annonce] / étre décidé / [question)) (quand / arriver / [question)) 3 — Jarriverai a Narita dans deux jours, le matin & sept heures quinze par le vol Japan Air Lines 453. apan Air Lines / [relation] / quatre-cent-cing- dix-trois-vol / [moyen] / aprés-aprés-demain / [relation] / matinée / sept-heure-dix-cing-minute /Itemps] / Narita-aéroport / [but] ariver) — Jirai te chercher & Faéroport. (aéroport / jusqu’a / aller & la rencontre / (but / aller / parce que / {accord)) 4 NOTES. (Bat ag (28) mion k6ka (nihon.n’ kookouou) (Japon / lignes aériennos), nom de la compagnie nationale de navigation aérienne, plus connu, chez nous, sous le nom de "Japan Air Lines” (2) fi) narita (nalita), aéroport de Tékyé. nikk6 (nik'koo), abréviation de Legon 27 Ms es ue ues 5-H Ba m6. Ai DO x7 asa haya i kara, hakozaki no @ a (assa hayaill’ kala, hakozaki no éa- Geese EC Vere t2zr tc naru made imu jin basu de ane limoujir’ bassou os B TSE. So Cy wv LE 5 0(3) ikimasu.” soko de ‘a ima shé ikimass’) (soko dé aimachoo) suvase ae oe OAS eG? teche sn ere daijé bu desu yo. hayaku ai tai (dailljoobou déss’ yo) (hayakou aitaill’ uE3 DS RTH EC FERS. kara iki ma su kala hikoodjoo madé ikimass’) ui DF BET D5, kanara zu i kima su ka ra, (kanalazou ikimass’ kala, s se f¥2T T Fat, matte te kuda sai mat té té koudassail’) ba 8-%5 CH mm Bo bd tae (5) 86 desu ka = wari. wa (soo déss’ ka) (oualoui oua né) NOTES (out) (3) fa hakozaki, terminal au centre de Toky6. On appelle ») 4.272 « »<2 “bus-limousine" les autobus qui assurent le service entre Iaéroport et le terminal du centre-ville 0r, (4) Vexpression “KKK CH daiiébu desu (dail'djoobou dass’) est exactement I équivalent de notre 146 5 — Comme c'est t6t le matin, je prondrai le bus jusqu‘au terminal de Hakozaki, Retrouvons-nous la-bas. (matin / @tre t0t / parce que //) Hekozaki / [relation] / terminal / jusqu’a / limousine-bus / [moyen / aller) ld / lieu] / rencontrons-nous) — Non, ¢a va. Comme j'ai hte de te retrouver, jirai& Faéroport. (sans probleme / cest / {engagement) (vite / vouloir rencontrer / parce que // aéroport / jusqu’a / aller) 7 Sirai sans faute, alors attends-moi. sans faute / aller / parce que // attends) 8 — Bon. Mais ca m'ennuie. {ah bon) (&tre mal / [adoucissement] / [accord) NOTES (suite) “ga va, ¢a ira". Elle sert affirmer qu'on ne rencontre aucun obstacle dans le réalsation d'une action. Elle s‘emploie donc trés souvent ! (6) Aprés ta ne (né) et &: yo, voila un autre spécimen de ces petits mots de fin de phrase : > wa (oul. Mais, attention, colui-ci se trouve exclusivement dans la bouche des femmes, et dans une situation de familarté. Crest une sorte d“adoucisseur’, souvent employé aprés tun verbe ou un adjectif au degré moins. Or ici, nous trowvons > waru! (oualouil, tout seul. Jusque ld nous avons toujours rencontré des expressions comme: vats CF ff desu (ii des’) “c'est bien” (cf. leson 2, phrase 5, lecon 9, phrase 2, etc.) Nous avons toujours bien noté dans la traduction décomposée que 11» (i, seul, voulat dre “étre bien. Comme le verbe, ladjectif a trois degrés. 24> CF i desu (i dass’) est le degré moyen, tt» tout seul le degré moins. Ici, 2 «> seul, est le degré moins. La conversa- tion présentée se déroule entre des amis. Il arrive tres {fréquemment que dans ce type de conversation farriliée, con mélange le’ degrés moyens et les degrés moins. Legon 27 “7 54> 9- iy lk RSEA DET Mo nimotsu wa taku san arimasu ka (nimotsou oua takoussan.n’ alimass’ ka) on te W- hav WoF =D KO tH. chi'sa i baggu futa tou dake desu (‘chiissaill bag'gou f'tatsou daké dass’) Uv Ameen EA ink? For I ARIF 12? sore dake. omiyage wa? (6) (solé daké) (omiyagué oua) aig 0 2-OR Leet Be Hot shin pai shinai de. i i mono o ka tte (chim'pail’ chinail'dé) "(ii mono o kat'té > RELI ki'ma shi ta kimach'ta) oe ae oma 13% aa ie (BiB ani to issho ni zeikan 0 tae ie) tate alzatbons., thre ca a” fot Wet, deta tokoro de matte imasu ta tokolo dé mat'té imass’) M- nT, ESL BAA soredewa, _yoroshiku one gai (solédéoua, yolochikou onégé LET. shi ma su chimass') “48 9 — Tuas beaucoup de bagages ? (bagage / lannonce] / beaucoup / se trouver / [question)) 10 — Seulement deux petits sacs. (Gtre petit / sac / deux / seulement / c'est) 11 — Quoi ! Seulement ! Et les cadeaux ? (quoi !) (cela / seulement) (cadeau / [annonce)) 12 — Ne t'en fais pas. Jai acheté des choses épatan- tes. (inquiétude-ne fais pas) (tre bien / chose / [objet] / acheter / étre venu) 13 — Bon, Je t'attendrai avec mon frére ld oi on sort de la douane. (bon) (frére ainé / [accompagnement] / ensemble / [adverbial] / douane / fobjet] / avoir quitté / endroit / lieu) / attendre} 14 — Bon, alors, c'est d’accord. (alors / bien / je vous en prie) fy tas senshi tonehuul 1, BR a Riek bDET shecin ge tokio irece iSkechin "ge tousson ames) . RTH a ARLE > hik6ki ga miomashita ka (hikook! ga miémach'ta ka), TROb ik WS DS kono apéto wa chitsai kara (kono apaato ova tchissall kala Borer. (aimasen Kaimassér) Legon 27 ee oe 4.958 f< 2H &@ Co bs ite ly ku Kaisha wa Koko kara chika Ukyoo ikou Kail'cha oua Koko Kala tchikail th. desu oése) 5. oO FA mF airy Fi asta no gozen hact ji san jd go fun {acta no gozen' hatch di sens’ duu go foun’ «Bo Boas. 1 tsuku to omoimass ni ts0ukou to omoimass') Bee ln gan. ni kotoba oi 1. Jy suis ae en avion 2. Retrowane-nove vito SAREE eae ee aa ene ee eee REReneoeS: var ito & +AR EH dai ni jd hok’ ka matome i djuu hak’ ka) (matomé) Nous avancons & grands pas. Mais il nous faut tenir réguliérement le compte de ce que nous avons acquis. Et surtout, répétons-le encore, prendre le temps de bien hnyaka go id 160 Exercices 1. Ilya beaucoup de photos. 2. Avez-vous vu les avions ? 3. Je n’echéte pas cet appartement parce qu'il est petit. 4 La sondté dans quel je me rend ayourhl est prés 5. Je pense quils arriveront demain matin & huit heures iwente-cina, 3. Je suis arrivé hier matin 3 six heures douze. kind i teukiacita 4. Quand irez vous en Chine ? 8. Sai deux grosses vases. okt tora 98 amas 6. Vous aver fabriaué un bel objet. a teuhurmeste ne Réponses: 1. hik&kide kimashita, 2. hayeku aimash6. 2. — no igozen roku ji jd ni fun -. 4. itsu chigoku e ikimasu ka. 6. — futatsu. 6. ~'mono ~ Révision et notes ingt-huitiéme lecon (ime / deux-dix-huit / legon) ‘comprendre. Nous commencons rencontrer des phra- ‘ses plus longues. llimporte de bien y repérer chaque mot, & Taide de la transcription et de la traduction décompo- 860. Et puis, comme on dit... “c'est un coup & prends Legon 28 181 Vous vous habituerez progressivement a ordre des mots, et ici peu, il vous pareitra tout a fait naturel (si ce est déj fet 1. A partir d'un nom de pays, quel qu'il soit, vous pouver, facilement former — le mot qui désigne les habitants de ce pays. II suffit dajouter jin (djin’), qui veut dire “étre humain” : 7 £)) 2 amerika (améiica): “I Amérique" 7 £5) 215k amerika (omélikadjie'): “un Américain", mais aussi “une Américaine, des Améticains, des Américaines") 4) % jgirsu(iguiissou): "VAngletere", 4 2% Igirsuin (igulissoudjin’): “un (des, tes) ‘Anglais une (des, les) Anglaisels) 73 2% fyransu (foulan.n'sou): “la Frence”, 7-3» % A turansyjn (foulan.r’soudjin’) : “un (des, les) Francais, une (des, es) Franceisels). i: [s)chdgoku (tchuugokou): “la Chin tat chuigokyin (tchuugokougjn’): “un (des, les) Chigois, une (des, les) Chinoiselsy 11% nihon (ninon.n’): “le Japon" B'E56 rihoniin (oihon.n di une (des, les) Japonaisels)” le mot qui désigne la langue de ce pays : vous ajoutez & go, qui.veut dire “lengue’ RMB furansugo (Foulan.n’sougo) “Ie francais", chigokugo (tchuugokougo) “le chincis” tun (des, les) Japonais, AER nihongo (nihon.n'go) “le japoneis” ‘Seule exception, anglais, qui se dit eige eil'g0). —Tedje tf ec respondent: il sufira de relier par le) 19 de rela’ on 1e nom du pays a tout autre nom : A wai mihon 0 eiga (nihon.n’ no ig)“ cinéma japonsis”, 12 732% 0 tii furansu no eiga (foulan.n'sou no eil'ga) “le cinéma francais" 74) Oil amerika no ga lamétika no ei ga) “le cinéma américain’ 2. Vous étes préts maintenant pour faire des enquétes nous avons vl presque tous les mots qui servent 8 interroger. Récapitulons-les # ‘nan ounenitnan.n'- nanil: quoi? lecons 2, 5, 8, 16, 24..1 #4 dare (dalé): qui? \lecon 19) 8 teu (itsou): quand ? (lecon 27) doko (doko): oii? (lecons 1, 4, 5, 15, 20, 22, 23.1 \im5% —_ikaga (ikaga) : comment? llecons 16, 19, 24) 1245 ikura (koula): combien ? (pour une quantité lobale) (lecons 17, 22) 10.42 ikutsu (koutsou): combien ? (pour dénom- bre) (lecon 15) 20 $51» donogurai (donogoukal’): & peu prés com- bien ? (legon 25) ¥% — dochira (dotchila): lequel des deux? \lecon 10) 2A% — donna (don'nal, suivi dun nom: de quelle sorte? (lecons 19, 25. I ne nous en manque plus que deux ou trois et nous en aurons fait le tour. Nous avons déja beaucoup employé certains d'entre eux, d'autres moins, mais nous avons le temps, nous les retrouverons ! 3, Mais il ne suffit pas de poser des questions... Il faut répondre, et donner dans les réponses des tas de précisions ! Dans la demiére lecon de révision (lecon 21, aragraphe 21, nous avons vu qu'un adjectif venant préciser un nom se place toujours avant lui. Ceci est un Legon 28 183 principe général, trés important, du japonais : tout ce qui vient préciser un nom se place avant lui, quelle que soit la forme de cette précision. Cela peut étre un adjectif (cr. econ 21, paragraphe 2), mais aussi — un ou plusiours autres noms. Dans ce cas, ils sont reliés au nom principal par la particule de relation 2 no, parfois en véritables cascades (cf. lecon 22, phrase 4 et exercices phrases 2 et 4; lecon 24, phrase 6 ; lecon 25, phrase 11 et exercices phrase 1). — un verbe, seul (lecon 25, phrase 4 et exercices phrase 4; lecon 26, phrase 4), ou avec des compléments (lecon 26, phrase 1 et exercices phrase 1 ; legon 27, phrase 13 et exercices phrase 4). Regardez bien ces phrases, relisez- les autant de fois qu'il le faut pour bien saisir leur construction, car c'est la seule construction possible Ia, (0 nous employons en francais toutes sortes de propositions relatives, complétives... Nous la rencontre. rons done sans cesse... et nous en reparlerons | 4. Avant d’attaquer les lecons suivantes, revenons un, moment sur la question des degrés. Dans la lecon 21, paragraphe 4, nous avons expliqué pour les verbes. En. fait, cela concerne tous les mots dont la forme peut varier, c’est-8-dire non seulement les verbes, mais aussi les adjectifs (et parfois méme les noms bien qu'lls soient, invariables |), Quelques exemples pour récapituler : Verbes degré moyen degré moins. faire shimasu LF suru $% \lecon 25, phrase 4) devenir narimasut: ) &F naru ty % (lecon 25, phrase 11) aller ikimasu vs £F ku < (lecon 26, phrase 1) 164 avoir quitté —demashita © Lt: deta Ci: (lecon 27, phrase 13) Adjectifs : tre mal warui desu warui bon ty bar (lecon 27, phrase 8) Vient maintenant la question principale : quand employer le degré moyen, quand employer le degré moins. lly a uelques principes simples : 4.1 Sil s‘agit d'un verbe ou d'un adjectif qui se trouve & la fin d'une phrase, le degré est commandé par la situation. Ainsi dans la legon 22, la conversation se tient entre des personnes qui ne se connaissent pas particu rement: client et employé; le degré moyen sera de rigueur. Dans la lecon 23, la conversation se tient entre des personnes qui se connaissent mais veulent garder tune certaine distance : au degré moyen viennent s'ajouter, ‘quelques degrés plus. Par contre & la lecon 27 la conversation se tient entre des amis: au degré moyen viennent se méler des formes au degré moins, Bien sur, dans des cas extrémes on pourra trouver des conversa- tions trés trés trés polies entiérement au degré plus, ou des conversations trés tris tris familéres ontidrement au degré moins (entre les lycéens ou les étudiants par exemple), mais les frontiéres ne sont pas toujours si nottes. Ce principe s‘applique aussi aux verbes ou aux adjectifs se trouvant & la fin de certaines propositions : colles se terminant par #° ga (cf. lecon 24, phrase 6) ou 25 kara {kala) (cf. econ 22, phrase 9 ; lecon 24, phrase 10 ; lecon 26, phrase 4 ; lecon 27, phrases 4, 5, 6). 4.2 Dans tous les autres cas, un adjectif ou un verbe & Vintérieur d'une proposition ou d'une phrase sera au dogré moins. Nous avons rencontré les deux cas, Legon 28 185 principaux : un adjectif ou un verbe qui vient préciser un nom. Pour les adjectifs, of. les exemples donnés & la lecon 21, paragraphe 2, et aussi legon 24, phrase 1: 2 775— b ifapéto (ii apaato); econ 27, phrase 10: Y chiisai baggu (tchiisaill bag'gou). Pour les vorbes, cf. lecon 25, phrase 4 shuppan suru tsumori desu ke (chup'pan.n’ soulou tsoumoli dss’ kal “avez-vous intention de le publi econ 26, phrase 1 o_# < HE A fe 309 ra (iail'nén’ no halou ni tchuugokou @ ikou tsoumoli dch'ta) “J'avais Fintention d’aller en Chine au prin- temps prochain’ lecon 27, phrase 13, Bi he a zeikan 0 deta fokoro (zeillkan.n’ 0 déta tokoro) “la ou on, sort de la douane". Ici, quelle que soit la situation, aucun choix possible : ce sera toujours le degré moins. De méme lecon 25, phrase 11, Efi x-7 fon «23 & Hoss, go hyaku péji gurai ni naru to omoimasu (go hyakou éédji goulail’ ni nalou to omoimass') “Je pense que ca n_no haru ni chigoku e iku tsumori deshita 156 fera, a peu prés cing cents pages”. Devant.. Bit fo omoimasu |... que /penser) “je pense ‘que...", on a pas non plus le choix: ce sera toujours un degré moins. ‘Au premier abord cela parait un systéme bien compliqué ! Crest seulement parce que nous niavons rien de semblable en francais | Répétons encore : pour instant vous n’avez pas besoin de retenir, cela viendra 8 son heure. Vous avez besoin de comprendre, de repérer les ifférences, de saisir @ quoi elles correspondent. Et ‘comme nous allons maintenant sans cesse employer ces ‘constructions oi le degré moins est obligatoire, autant le ‘savoir et étre attentifs dans les lecons qui viennent. De toute facon, ne vous en faites pas, nous en reperlerons ! Et souvent! 5. Vous commencez maintenant 4 vous habituer a la prononciation. Nous vous l'avions bien dit dés te début, elle n’est pas difficile! Nous commencerons donc dés maintenant & nous détacher un peu de la prononciation figurée. Dans les six lecons suivantes, nous la conserve- rons encore pour le texte méme de la lecon, mais nous la supprimerons désormais dans les notes et dans les exercices. Vous verrez, cela ne vous manquera pas du tout! 187 er aa dai ni jG kyd ka in j6 bi (dain ni djuu kyu ka) (tan-njoobi) he or 1-48 OD KA ik der kon dono kayObi wa’ anata (kon.'do no kayoobt ua, anata metas DO BEA RK DSEUECO tH no tanjbi da_kara, dokoka de o Ro tan.n‘djoobi da kala, dokoka BH LELs35.(1) shoku ji shi ma shé chokoudji chimachoo) 2 nme 2 Se » BRS ISotkals 0 hier ka on gat tat °” i Fae 22) percha ni ikanaill’) . 3-TARS DB RXV %Q(3) (4) eARIGaReeEe brat te {tem'poula ga tabétaill na) 4-Ule ties ER xA ot Epeenioces 4 (slr eh son Bac % te iy (degré moins), cf. lecon 11 note 2. vyotsuya kaiden, une des plus célébres pices du répertoire de kabuki Legon 29 10 Sek lk PEALE YF L anata wa samorobitchi 10 (anata oua samolobit'tchi to 58553 BRE E96 2 wavy Doll) gosaburé to dotchi ga ii no gossabouloo to dot ‘tchi ga ii no) 2 bee ll. S208 f¥oT. KM ik a, cho tto matte. kaydbi wa (a, tchot'to mat’té) (kayoobi oua, 222 PEUEYF O WBik Bo d, samorobi tchi no ensd wa nai wa samolobit'tchi no én'soo oua nail’ oua) Beek ce URL Flt ka bu ki ni shima sho (kabouki ni chimachoo) 2 SeL a We & Hot wé bla | a tashiga kippu o katte oku wa [atachi ga kip'pou 0 kat'té okou oua) 13-Le ROw £, ja tanomu yo (dja tanomou yo) eater 14-4, ch Hi O UH ke a, kore senshi no pia yo (a, kolé sén’chuu no piya yo) NOTES (sit) (14) © 0, souvent employé, mais uniquement par les femmes & la place de 2 ka pour terminer une question. (18) 21> nai, degré moins de #0 4A arimasen : “ne pas se trouver”. (16) 47: Ula prononciation atashi pour “moi”, est spécifiquement féminine 10 Quéest-ce que tu préféres, Samorovitch ou Gosaburé ? (toi / [annonce] / Samorovitch / et / Gosabur6 / et / lequel les deux / [sujet] / étre bien / [question) 11 Ah, attends un peu. Mardi il n'y a pas de récital ‘Samorovitch. Ce sera le kabuki. (ah / un peu / attends} (mardi / {renforcement] / Samorovitch / [relation] / récital / [annonce] / ne pas se trouver / [adoucissement) (kabuki / [but] / faisons) 12 Sirai chercher les billets. (moi / [sujet] / billet / fobjet] / acheter / faire & Tavance /fadoueiseementh 13 — Bon, d'accord. (bon / demander / [engagement)) 14 — Ah, cest le Pia de la semaine demigre ! (ah / ceci / semaine demiére / [relation] / Pia / lengagement)) NOTES (suite) (17) 28 ¢ oku, degré moins de 35 8 3 Fokimasu Favance’ (18) Oe anon, degre moins de ROAKT tanomimasu : “demande” ; en fait, c'est ce qui corres- pond, dans une conversation femiliére, & la formule souvent rencontrée 2322281» L #¢ onega/ shimasu (cf. econ 16, phrase 13; lecon 18, phrase 14). oil’, c'est fini. C’était un peu dur, mais il fallait y passer. Dans les notes de cette lecon, nous avons signalé fidélement toutes les formes en degré moins des verbes. Mais, c'est juré, nous ne le ferons plus. Cela deviendrait ‘monotone ! Et puis, pour les verbes, ily aun “‘truc” facile pour reconnaitre les degrés moins : ce sont simplement toutes les formes qui ne se terminent pas par & + masu, ALA mason, ¥ LR mashita, EA CLs mason deshita, & Lx 3 mash6 (ct. legon 7, par. 1). Vous serez done tout & fait capable de les repérer désormais tout ‘soul. Legon 29 c BH oc fee? isaho 0 Keimano ri kanal? 2. KBB ce prec Seu KaySbi ni erebi de mia eiga wa helo BR TLR chiigoku no eiga deshita e HEL tata dokoka ni wesuremasha 4. 7 HA i RT 3S 79YR O ina aibon ni kite ied farens ne KF oi Hoc os Re ashu ga utatte iru uta o thezLr bina ka 5. Wee a BR E xy i ie rola wa hak nara oii i deve BET. 6. EM mse wot we [SER sore kac yan ra yore bs #0 Hhkw TH. 2 2chi mitai desu 1. Je pense que eest mar 1. Tu ne viendrais pas faire des courses avec moi ? 2. Le film que nous avons vu a la télévision mardi était un firm chino. 3. Je Fai encore oublié quelque part. 44. Avez-vous entendu-les chansons que chante un chanteur francais qui est au Japon en ce moment ? Les concerts, c'est a la page 107. Je veux absolument voir "Fantémes 8 Yotsuya qui se ‘donne depuis la semaine demidre. fingo == abe. desu 3. est sur lt 4, Quiest-ce que tu préfres le titre ov Je habuki ? shai. kabuki 10 5. Jeponse vil ny 2 pas dnfermations 3 ceteheure-ci ima no kan wa nis wa Réponses: 1 kab da to omoimasu.2— ge ti ~ 3, teri noe i arimasu. 4. - to - to dochi ga i 8. ~nai to omoimasu. Legon 29 18s fe ah ver re B=+R a ha dai, san juk ka natsu _ yasumi san.’ djuk’ kal (natsou yassour os 1-8 ALHD TH to EHV © hisa shi buri desu one, = kite i (0 hissachibouli déss’ né)(klell| See Bs 2 oe & MIELE bl) niko mugi iro ni ya ke ma shita_ ne 51 Komougulll ni yakémach tan) 2B tha & vc ~ for natsu yasumi wa doko e i tta (natsou yassoumi oua doko e it'ta D Cr pe (2) node su no déss’ ka) Bes 3 -AB OS ffot ekLR. oo shimae i tte kima shita (oehima 6 it kimach ta 2 ekoEe us 4 HAA oO We bs B se tonaikai no nishi ni aru shima (sétonailf kill’ no nichi ni alou chima Bne> TEOECO BAW it AMA TF.(3) de su. so ko no mei butsu wa mi kan de su dss’) (soko no meill’ boutsou oua mikan.n’ déss’) Trentiéme lecon / 11 — Cola fait un moment que je ne vous ai pas vu! Quel magnifique bronzage, doré comme les blés ! (poltessel-un long moment sans vous. voir / est / laccord) (magnifique / ladverbiall / bié- Couleur /Tadverial ate bronzé /Taccord) 2 i étiez-vous pour les vacances ? {été-vacances / [annonce] / ou / [destination] / étre allé / c'est que / (question) 3 — Je suis allé 8 Oshima. {Oshima / {destination] / aller / étre venu) 4 Crest une ile qui se trouve 4 l'ouest dans la Mer Intérieure. On y cultive surtout les mandarines. (Mer Intérieure / [relation] / ouest / [lieu] / se trouver / le / c'est) (la / [relation] / spécialité / [annonce] / mandarine / c'est) NOTES (1) Un des empiois de (= niest de permettre de fabriquer des expressions qui fonctionnent comme des adverbes (cf. lecon 8, note 2, et lecon 14, par. 3). Nous avons souvent rencontré cet emploi dans “Hj (= fssho "ensemble". Nous en trouvons ici deux autres exemples. (2) Nous trouverons trés souvent ce © T+ no desu, a la fin d'une phrase. Il donne une petite nuance d'explica- tion. #78 & Li ikimachita "jo suis al” :fro%: “C7 ita no desu “c'est que je sus alls". Anoter: devant D ZF. no desu, le degré moins est obligatoire. (3) da F3%3 Setonaikei, la “Mer Intérieure”. Cette mer sépare trois des grandes fles qui constituent le Japon. ‘Semée d'iles et ilots de toute taille, elle présente les plus beaux paysages de archipel Legon 30 167 on 6 naa oxo 2E eo tk AB DO HK BW Hv soko wa taiyd no hikari ga tsuyoi {soko ova taillyo0 no hikali ga tsouyoi CID, a de suke ra, _ichinichij oyo gu ka (dess'kala,itchinitchidjuu oyogou ke 238 BE LY TX KAM) hirune shika de ki ma sen hilouné chika dékimassén’ gobs 36 UB 2 we ON he BH ic MSL. mai asa, roku ji han ni oki ma shi ta. (maiassa, lokou dji han.n’ ni okimach'ta) ¥ ic rezk. so shite umi e oyogi ni ~ikima shita (sochité oumi e oyogui ni ikimach'ta) vba punsis, 40 WH Go wR ic Rib sono jikan wa kaigan ni dare mo (sono djkan.n’ oua kaillgan.n’ ni dalémo VktA. vata imassén’) He ow AAR ms tic L4> oishii “étre bon (au godt)’. BLL ofhi tout seul signifie “étre bon” (degré moins), 28¥>L 2» 7: oishikatta tout seul signifie “était, bon” (degré moins). Le c+ desu qui suit indique simplement que ladjectif est au degré moyen. Logon 30 iz aa terrehuu) 1. ok Bact Eun a RS ari wa okteiashite ge, wots wa BC welhe rete asta 2, 2a. oe AO foransu no nahin au mura fpr oCsie ita po desu 3. 20 B tC xk AmA ie ETE sono shima de tabete mikan wa totemo BoLook TH aAe—w it cishikatta desu ga, iru wa totemo Bmore takakatta desu 4. FS FERLE A RNe OREA suguikimashita a, daremo imasen Chiky, deshita a ts 5 cl MS i BW LY BAFTA. koko kara wa uri shika miamasen © Tw! HOU HEHE or HOn on erre ree renreneneniere m Exercices 1. Mon frére était levé, mais moi je dormais encore. 2 (Ces quel Je sus ale dans un vilage de Touest dela 3. Les mandarines que j'ei mengées dens cette ile étaient jciouses, mais la bigre état tes chere. 4. J'y suis alé tout de suite, mais il ny aveit personne, 5. D'ci on ne voit que la mer. AN #806 ni fotoba 0 ire nasai Jusau'éhuit heures du matin ny @ personne. goz00 made 2. Je pense que rai 8 onze heures ot demie 3. Mon fis ne boit que des jus de fut. 4. ny 2 que des livres de japonais ov de chine 5. Cest un chemin que je pronds souvent pied saruk Réponses : 1. - hachi ji - daremo imasen. 2. i ichi ji han ni ku to -.3. musuko wa - shika - masen. 4 ruhongo ka chiigokugo = shika arimasen. 5. yoku ~ michi desu. Steerer erereneeseeenene eens eee m Hv Sk tao te see R=1—R AS MEA dai san ja ik ka ba ge n (daill’ san.n’ djuu ik’ ka) (baaguén’) ass 7 ek ae 1 -WAT WS A KL Ae yok) ni deru _mae_i, chil sai (lyokoo ni délou maé ni, tchiisaill’ Lay mgs se gh FH Wot e = he te sage Kaban to ta ory sen mui to tessaguékaban.n’ to taolou 0 san.n’ maill’ to 7p Bk ® Bere TH) ké sui ga kai tai desu koossoui ga kaitaill’ dss") bac ee a Pe cass 2-4 SR psp at nowy imamitsu koshidepa to ga ba gen (ima mitsoukochi dépaato ga baaguén’ BU lag Pe eo © shite imasu kare, soko de © chité imass’ kale, soko dé Wok £5002) ka ima shd kaimachoo) rae epard ae 3 BE BTS RR KR OS sanpo, gatera tokyd eki kara (samum'po gatéla tookyoo éki kela Buc Hse 25.0) iounoes alouité ikimachoo) ot 4-th & woe BR TH ho sore wai kangae desu ne (solé oua ji kan.n'gaé déss’ né) vm Les soldes Trente et uniéme lecon (soldes) (ime / trois-dix-un / legon) 1 — Avant de partir en voyage. je veux acheter un petit sac fourre-tout, trois serviettes de toilette et du parfum (voyage / [but] / partir / avant / [temps] // étre petit / sac fourre-tout / et / serviette de toilette / [objet] / trois-feuile / et / parfum / [sujet] / étre objet du désir d'acheter / c'est) — En ce moment il y a des soldes chez Mitsukoshi, allons faire les achats la-bas ! (maintenant / Mitsukoshi-grand magesin / (sujet) / soldes / fobjetl / faire / parce que // 1 / [ieul / achetons) 3 Sionyallait& pied, en se promenant a partir de la Gare de Tekyd (promenade / tout en faisant / Tékyé-gare / 8 partir de / en marchant / allons) — Ca, c'est une bonne idée | (cela / fannonce) / &tre bien / idée / c'est / laccord) NoTES (1) $42°%6 tesagekaban, sac de la forme des sacs en plastique que l'on donne ici dans les magasins. Trés utilisé au Japon pour faire les courses, on en vend partout, en cuir, en tole, en plastique, en papier fort.. ) 7.<—\ Mitsukoshi depéto. le plus ancien {grand magasin de Téky6. Equivalent du Printemps ou des Galeries Lafayette. (3) ig Tokyé oki. Toky6 fourmille de gares, car les transports urbains sont assurés en majorité par des trains. Mais Tékyé-eki la "Gare de Toky6", située dans la parti est dela vile, est le principal point de départ des trains de grandes lignes. Legon 31 6 i 8 9 a» 5 -}. MW A HoT 2, ame ga futte (a, amé ga fout'té kimach'ta ka BL: DS, ma shi ta ka 13, 5 neo 3 HOF I HN KLE GOA) chika tetsu ni norima sho tchikatétsou ni nolimachoo) BAW ik LAR fH dS tava tom wa donna io ga ii {taolou oua don’na ilo ga CH >, desu ka déss’ ka) ap -HEZ 1 PHoT OS AW asoko ni ka katte imi aka i lassoko ni kakat'té ilou akai Ba dtu & Ho stv ee xe tom tai tom o pea taoulou to aci taoiou 0 péa a Ct BekLES. de ka ima sho dé kaimachoo) wow oe ety. eawc=iel Beet Ela Wow tas SD sore to san mai me ni wa sono (solé to san.n’ vail mé ni oua sono ie Me : WHS AY FTN 1k LopAs, yoko ni aru shicoi taoru wa ikaga Yoko ni alou chiloitaolou ous ikege) as or -. 20 ® & Fo CTH ta 2, kono kase wa yasui (a, kono kassa oua yassoui dass’ né) desu ne 5 — Ab! Il s'est mis & pleuvoir, prenons le métro ! (ch / pluie / [sujet / tomber / étre venu / parce que // métro / [but] / montons) 6 Vous voulez des serviettes de quelle couleur ? (serviette / [annonce] / de quelle sorte / couleur [sujet] /“Btre bien / c'est / (question)) 7 — Si je prenais, assorties, cette serviette rouge et cette serviette bleue qui sont accrochées la-bes | (-bas / llieul / tre accroché / étre rouge / serviette / ot / étre bleu / serviette / [objet] / pire / [moyen] / achetons) 8 — Aprés, pour la troisiéme serviette, que pensez- vous de cette serviette blanche qui est juste & été? (cola / [accompagnement] / trois-feuille-iéme / but] / / [renforcement] / de colles-ci / cété / lieu) / ‘se trouver / tre blanc / serviette / [annonce] / comment) 9 — Ah, ce parapluie n'est vraiment pas cher! (ch / ce / parapluie / fenroncel / étre bon marché 7 est / laccord)) NOTES (suite) (4) Dans beaucoup de cas, nous ne traduisons pas kara “parce que". On utilise beaucoup plus kara en japonais que nous r'utilisons “parce que’. La oi les Japonais disent #5 kara, nous nous contentons souvent dune virgule. Legon 31 wm 10 las bs ichi (itchi 12 13 oun a EA 2 2D fl shujin ga kono — aida (chain 9a kono aida ané kala boon 8 & HE x Sua kesa 0 den sha ni molat'ta kessa o dén’cha ni Bnr O TH ke Tears desu yo be iti mS ane kara wasu re ta no wassouléta no déss’ yo) ares ae 55, 2D KE DO fe a ara, kono mizu iro no fuchi 9a (ala, kono mizouilo no foutchi ga oy Dn AIY & Br tsuita — gaun mo yasui ‘souita gaoun’ mo yassoul déss’ né) tr he desu ne ue F Aste) jikan go diikan.n' go) rs SH MOKRLEG. 8 kae ima shé (saa_kaélimachoo) be acd FeO tc BRAT kaeri ni gin ki (Kadi ni guin’koo ri yor'sé mo vata TH zro(5) ii desu ka i déss’ ka) 2 Foot }b yotte mo a 10 n'y pas longtemps, mon mari a oublié dans le train le parapluie que sa scour lui avait donné. {mon mari / [sujet] / ce / intervalle de temps / sceur ainge / & partir de / avoir recu / parapluie / [objet] / tain / lieu] / avoir oublié / c'est que / engagement) 11 Oh, cette robe de chambre avec des lis ple n'est pas chére non plus ! (oh / cette / eau-couleur / [relation / bord / [sujet] / étre fixé / robe de chambre / aussi / étre bon marché / c’est / [accord) Une heure plus tard (un-heure-aprés) 12 Bon, rentrons! (bon / rentrons) 13 En rentrant est-ce que je peux passer a la banque ? (retour / [temps] / banque / [but] / passer / méme / étre bien / c'est / (question) ros bleu NOTES (suite) (5) Facon habituelle de demander la permission de faire ‘quelque chose. Littéralement : “Méme si je passe a la banque, est-ce que c'est bien 7” Legon 31 19 ee | eee oe 4b @ & SB HoT LEEL © kane © zen bu tsuka tte shi mai ma shi ta (o kané 0 zémn’bou tsoukar'té chimaimach'ta DT (6) no de node) a renshi {tenchuud 1. BE acs A 2 72 080 cr, kanké gatera shigoto 0 Iu tsumori desu ch me Be i ian kar kaban 0 bbvELR. moraimashita 3. Bel Moo os rmaiasa ame ga furimasu eK DO 3avt—b ot Maer x Jaau no konsSto ga kkitai na 5. & Be ii ca—c— tt thasea, ‘yoru neru mee ni kéhi wa nomimasen “ke BE & An wan, ni kotoba 0 ire nasal 1. Cote tase est bon march je ache ono chawan wa «+ tamasy Sete teneeeereeneneseenennereseoneneene hryaku hachijd 180 14 Jai dépensé tout mon argent (familiarté)-argent / [objet] /” complétement / ‘employer / avoir fait jusqu‘au bout / parce que) NOTES (suite) (6) Contrairement & ce qui se passe chez nous, le Japon re connsit pratiquement pas le chéque bancaire. Pour les achats, méme importants, on utilise parfois les cartes de crédit, mais surtout argent liquide. Exercices 1, Jai intention de travailer tout en faisant du tourisme. 2. Pour mon anniversaire mon frére m’a offert un sac 3: I pleut tous les matins. 4. Je voudiais écouter un concert de jazz 5. Le soir avant de dormir je ne bois pes de café, 2. Estco que je poux regarder la télévision ? terebi o mie 3. Avant de prance le bus, passons ile poste. ory vbinkyoku . . Yorimashd 4. De quale couleur ost a voiture que rove voisin 9 achetée ? tonarino hito go katia jésha wa 5. Estelle rouge, leve ou blanche 7 kai desu ka Réponses : 1.- yasui desu kara -2.- mo ii desu ka. 3. basu ni = mae ni - ni -- 4. ~ donna iro desu ka. 8.~ 301 desu ka sho! desu ka, Legon 31 181 182 peu BAUDA IS e643 Lautoroute Trente-deuxidme leon B=+=—R ae ee (autoroute) 1@ / trois-dix-deux / lecon) dai san jd ni ka k6 soku dé ro 1 — Commebmaniancs ‘eveit pre qa me mon oncle m'avait prété sa voiture, je eM, ean die Plt ys sn aeRO? ste part Ie weak and derma ve intention de Ra e faire un tour le Kansai avec un collégue du 1 -fax 2 BBR & RUT Tieton ie He ji ga jiddsha_o kashite (mon onele / [sujet] / voiture / [objet] / préter / (odji ga djidoocha o kachité avoir fat pour mat / parce que // vemaine ‘shkes Lesa deriére [relation] week-end / société / S BA CO Baht de suka ra nihon de no jidé sha (déss'kala ninon.n” dé no djidoocha Dye? eae WAT 1S BR) 28 Pwo *T, ryo kd wa jikan ga__ka kari ma su lyokoo oua dkan.n’ ga kakalimass’) 104 4 Surles autoroutes, la vitesse est limitée 80km/h, alors je n’avancais pas vite. (autoroute / lieu) / [renforcement] / vitesse- limitation / {sujet} / huit-dix-kilométre / c'est / parce que // vite / ne pas avoir avancé) 5 En plus, ily avait beaucoup de camions. (de plus / camion / [sujet] / beaucoup / avoir roulé) 6 — Crest difficile de doubler les camions. (camion / [objet] / dépasser / le fait de / lannoncel / étre difficile / c'est) 7 On est tout de suite en excés de vitesse. (tout de suite / vitesse-infraction / [but] / deveni) 8 — Aussi les déplacements en voiture au Japon prennent beaucoup de temps. (pour cette raison / Japon / {lieu} / (relation) / voiture-voyage / annonce] / temps / [sujet] / rendre) NOTES (suite) {2) Ct. lecon 30, note 5. Legon 32 185 ot es — 9 BET OS HF ik AB mw iso ide iru tok wa kisha ka fissoid6 lou toki oue ‘kicha ka D3 M23 8 FTE C MAT LE DS hikO ki de ryOKS shite hd ga hikooki dé lyokoo chita hoo ga Be Fs CH.(3) haya i de su hayail! déss’) aeceas 10 @iic MGR Ik Ob sore ni k6 soku dé ro wa i tsu mo (Soléni koossokoudoolo oua itsoumo o5085 AR CT PS BS DEES. yGryd desu kara takaku tsuki ma su yuuryoo déss’ kala takakou tsoukimass’) baa 11 -BAFE id ods TL > kan sai_ wa ikaga de shita ka (kan.n'saill oua ikaga dach'ta ka) Upke Bie 12h ds BR WD T AEF sore ga. shizu oka atari de supi do (solé ge) (chizoudka atali dé s'piido Bie 2 2H BR TC NbhA- i HEOT ihan de pato ké ni touka matte ihan.n' dé pato-kaa ni tsoukamat'té if 94 LEMELK, FOO He £ shimaima shite. sugoi bakin 0 cchimaimach'ta) (sougoi bak kin’ o igs. HI 2E KH BOV*KLRAAA) (5) hara.u ko to nina rime shite halaou koto ni nalimach’ta} 108 9 Quand on est pressé, c'est plus rapide de voyager par le trin ou en avion (tre pressé / moment / [renforcement] // train / ‘ou bien / avion./ moyen] / voyage-avoir fait / c6té / [sujet] / étre rapide / c'est) 10 En plus, comme les autoroutes. sont toujours payantes, cela revient cher. {de lus / autoroute / lennonce) / toujours / payant / c'est / parce que // cher / atteindre) atteindre) 11 — Et cetait bien le Kensai? {Kansai / [annonce] / comment / c'était / [question) ; 12 — Eh bien... Aux environs de Shizuoka, j'ai été arrété par une voiture de police pour excés de vitesse. ‘Fai été condamné & payer une amende formida- ble (cela / [sujet]) (Shizuoka-environs / [lieu] / vitesse- infraction / [moyen] / voiture de police / [agent] / tre attrapé / nie par faire) (Btre formidable / amende / [objet] / payer / le fait de / [but] / étre devenu) ores iste! at (3) lly a.deux mots qui veulent dire “train”. Mais #4 densha désigne les trains servant aux transports urbains (type trains de banlieue) et #ifi kisha, les trains de grandes lignes. (4) #618 Shizuoka, ville importante située surla cote & 150 kilometres environ au sud-ouest de Takyé. (5) Les mots que nous rencontrons écrits en katakana (cf. Introduction, ‘p._Xil) sont jusqu'a. maintenant tous empruntés & Famércain et transcrits dans leur entier. Mais trés souvent les Japonais empruntent les mots en les abrégeant. Nous avons vu un seul exemple: -biru llecon 24, phrase 10), abréviation de E74 >7 birudingy (“building”). En voici un autre: “ no déz6 wa nan desu ka no doozoo oua nan.n’ déss’ ka) 2-th & AFR e v3 F kore wa hachiko to iu inu {kolé oua hatchikoo to iu inou 3e5 D ME TH. no d6z6 desu no doozoo deéss’) a B229 3 -ae KO HMR BE & naze inu no d626 nado o (nazé inou no doozoo nado 0 26 fRok D TH » tsukutta mo desu ka ‘tsoukout'ta no déss’ ka) iste at 4-ch tt BY OG ORS kore wa hanasu to naga ku (kolé oua hanassou to nagakou OES Bi narimasu ga nalimass’ ga) seene hata kya i 190 Hachiké Trente-troisiéme lecon (ime / trois-dix-trois / lecon) 1 — Qu'est-ce que c'est, cette statue de chien qui est devant la gare de Shibuya ? (Shibuya-gare / [relation] / devant / [lieul / se trouver / chien / [relation] / statue de bronze / [annonce] / quoi / c'est / [question) 2 — Crest la statue d'un chien qui s‘appelait Hachiké. (ceci / [annonce] / Hachike / [citation] / dire / chien /' [relation] / statue de bronze / c’est) 3 — Et pourquoi a-t-on mis, comme ¢a, une statue de chien ? (pourquoi / chien / [relation] / statue de bronze-ce genre d'objet / [objet] / avoir fabriqué 7 Crest que / (question) 4 — Crest une longue histoire. (ceci / [annonce] / parler / lorsque // étre long / devenir / mais) Legon 33, 191 5 x 33 be whivicke be KR I 'T hachikd to iu ind wa. totemo {hatchikoo to iu inou oua totémo each ve Bb % R TI) kan shin na inu de shi ta ken.n’chin’ na inou déch’ta) Bo Uns Bk aE Qse leans Bl, Denk ae F0 roku jQ nen mae no koto desu (lokou djuu nén’ maé no koto déss’) BRO RySsAD 5 RRL ESF BB SA & WD RE weno eisaburd san to iu dai goku (cuéno sil’ sabouloo san.n’ to iu dail’ gakou OD Fee TA fee no sensei ga ima shita no sén’seill ga imach'ta) 3 be » NFR E ws KR BF HoT hachiko to iu imu o ka tte (hatchikoo to iu inou 0 kat'té WEL i'ma shi ta imach'te) Wops 220 ros ei SF SA 2 KEW maiasa ueno san ga dai gaku (maiassa ouéno san. 92 daill gakou & ae eal 23 71S FR AFA i woes iku tok, ha chiké wa i tsu mo ikou toki, hatchikoo oua itsoumo as R CT BL oT WRELRS eki_ made oku tte — ikima shita ki madé okout'té ikimach’ta) 2 5 Cecchien nommé Hachiké fut un chien admirable, (Hachiké / [citation] / dire / chien / fannoncel / tras / admirable / c'est / chien / c'était) 6 Cela se passait ily a 60 ans. (six-dix-an-avant / [relation] / événement / c'est) 7 ly avait un professeur d'université du nom G'UENO Eisabur6. (Ueno Eisaburé-M. / [citation] / dire université / tion] / professeur / [sujet] / s‘étre trouvé) 8 avait un chien nommé Hachiké. (Hachiké / [citation] / dire / chien / [objet] / avoir élevé) 9 Tous les mating quand M. Ueno partait a Funiversité, Hachiké le conduisait toujours jusqu’a la gare. (chaque matin / Ueno-M. / [sujet] / université / [destination] / aller / moment // Hachiké / [annonce] / toujours / gare / jusqu’é / accompa- ner / étre allé) NOTES () ES FE kanshin na inw. Cf. aussi lecon 32, phrase 4. Ce %: na est la forme que prend CF desu ‘est’, dans la position que nous avons appeiée “a Vintérieur d'une phrase ou d'une proposition”. C'est toujours ce “na que nous trouverons lorsquil faut cire “c'est” devant DC node “parce que” Legon 33,