Vous êtes sur la page 1sur 1

- On retrouve l e cas p a r t i c u l i e r du vide : (y m 0

k^=

u u)^
o /uo u

05

. = 1

k - ~ avec C = . ^ v i t e s s e de propagation dans


k - ~ avec C = , : j

le vide.
Reprenons l a r e l a t i o n de dfinition du nombre d'onde complexe
A

2
r
k c

2
u co"+ i u rr" w q u i peut s'crire :
r J o
J o

C'est--dire que formellement on peut d i r e que l e m i l i e u se comporte comme s ' i l a v a i t


une constante dilectrique r e l a t i v e complexe

- (T~ = 0 I m i l i e u totalement i s o l a n t , on retrouve une constante dilectrique relle

e t l a r e l a t i o n de dispersion s'crit (k tant rel aussi) k =y

r C
p-

On appelle y

= n l ' i n d i c e de rfraction du m i l i e u .
C C
La v i t e s s e de propagation de l a phase e s t v m

r

le

l a frquence avec notre hypothse( c

. E l l e e s t indpendante de
"

indpendant de l a frquence/.

L'onde se propage sans attnuation ; l e m i l i e u est totalement transparent.

_>
>
>
Ce rsultat tait prvisible : E est en phase avec l e courant de conduction J = <X" E
> ->
donc l a puissance consomme par e f f e t Joule P = <f J. E > n'est pas .nulle s i c r ^ 0
>
^"jp"
alors que E tant en quadrature avec l e courant de dplacement " . , aucune puissance
n'e3t prleve au champ s ' i l n'existe que du courant de dplacement.
- 0 - j= O/on i n t r o d u i t aussi (ce n'est pas indispensable) l ' i n d i c e de rfraction complexe
.
2.
2
2
n as n . + i n.
n = n
- n. + 2 i n n.
r
x
r
x
r x

"7

^n s= y,P>~

as
r

C
u)

. .
^
s o i t en rapprochant de k == k + i n = k
"
r u

Calculons r ^ e t n. en f o n c t i o n des caractristiques du m i l i e u


/\

n, = n + x n.
r
x

v
2
2
2 ^.
^
n==n - n . + 2 x n n . = ?^
r
x
r i "r

s o i t en galant l e s p a r t i e s relle e t imaginaire :


3
2
2 r
n - T l as c.

fc

e t rr* .

n,
x

=
w