Vous êtes sur la page 1sur 2

Lamlioration du climat des affaires du

Bnin : La ralit du terrain


Avec un taux de croissance conomique de
5,5 % pour un secteur informel assez
dvelopp dans le pays, lamlioration du
climat des affaires au Bnin est note par
lavance du pays au classement Doing
business gagnant ainsi 16 places allant de la
167e place la 151e place. En 2015, les
investissements directs trangers qui ne
font que croitre dans le pays ont t valus
prs de 320 millions de dollars contre 280
millions de dollars en 2013. Cette avance
est fondamentalement due la cration en
2015 dun tribunal arbitral pour le
commerce, des diffrentes reformes
entreprises dans le domaine du commerce
et de la cration du conseil prsidentiel pour
linvestissement. Le conseil prsidentiel pour
linvestissement est un conseil rattach
directement au chef de ltat pour
promouvoir le dialogue entre le secteur priv
et le gouvernement afin de garantir des
investissements porteurs, didentifier les
difficults du secteur priv et dy formuler
des reformes et recommandations leur
encontre. Premier fruit de cet organisme a
t le guichet unique des
investissements laquelle a permis depuis
2012 de rduire les formalits de cration

des entreprises ainsi que le cot li celle-ci


ce qui a permis aux jeunes entrepreneur et
propritaire de PME de se formaliser sans
difficult ses dernires annes. Mme si les
rsultats sur le plan macro-conomiques
sont soutenus par les efforts entrepris par le
gouvernement bninois, lamlioration des
conditions de vie peine se faire remarquer
sur le terrain. Nombreux sont ceux qui
estiment que ses reformes sont
insuffisantes. En effet, lanalyse du plan
micro-conomique dmontre que le patronat
bninois et le gouvernement restent en
dsaccord sur certains plans avec un seul
parti profiteur que sont les investisseurs
trangers. Cependant, le Bnin a remport
un norme dfi, dfi qui doit son salut
toute la classe bninoise qui ne saurait
continuer sans une amlioration constante
de la gouvernance publique.