Vous êtes sur la page 1sur 1

Communiqu de presse 25 septembre 2015 des Reprsentants du Personnel CCI de

Bretagne.
Le 23 septembre une nouvelle carte consulaire a t vote par lassemble gnrale de la
CCI de Bretagne entrinant le passage de 7 4 CCI territoriales. La CCIR par son prsident
se promet d viter la casse ou de la rduire au minimum.
Nanmoins ces fusions inquitent fortement le personnel des CCI : suppression de postes,
problme des doublons, mobilit force, nouvel organigramme, management distance,
accroissement de la charge de travail du fait du non remplacement des dparts
Sauvegarde des emplois
Au printemps dernier, lappel de la CFDT-CCI, les agents bretons de la chambre consulaire
avaient dbray et staient rassembls en nombre devant leur tablissement pour exprimer
leur dtermination dfendre leur emploi.
Le rseau consulaire breton est en train de licencier. Une premire vague a t opre. Ainsi
les CCI territoriales du Morbihan et de Rennes se sont dj spares dagents. Elles
invoquent des raisons budgtaires comme la baisse des ressources des CCI (baisse de 37%
en 3 ans voulue par lEtat taxes verses par les entreprises). Les lus CCI et les directions
gnrales utilisent comme seule variable dajustement la masse salariale.
Il faut que notre employeur cesse de supprimer des postes sans rflexion et sans
anticipation du reclassement de ses agents.
Nous apprenons par la presse locale quun nouveau plan daccompagnement au dpart
volontaire des salaris sera bientt lanc pour rduire la masse salariale. Les reprsentants
du personnel CCI Bretagne restent trs dubitatifs. Un tel plan a dj t mis en place au
niveau national (clture au 30/06/2015), mais force est de constater que les CCI de Bretagne
nont pas su saisir cette opportunit. Un rsultat plus que chaotique : des ruptures
conventionnelles demandes par des salaris volontaires au dpart refuses par
lemployeur, alors que paralllement des licenciements sont prononcs et des recrutements
extrieurs sont oprs, en cartant les candidats la mobilit volontaire.
Nous souhaitons que les salaris et leurs reprsentants soient partie prenante des rflexions
sur la nouvelle organisation des services, afin dy apporter cohrence et quit de traitement,
et nous ne transigerons pas sur les moyens mettre en place pour assurer la mission des
CCI : accompagner la cration et le dveloppement de toutes les entreprises du terrritoire.