Intervention Jean Rossiaud

Conférence de Presse de la CGAS - Les Verts
13 octobre 2015
A Genève, Les Verts soutiennent la démarche
de la CGAS des syndicats
Pourquoi ? Tout d’abord, parce qu’il est important de défendre
le pouvoir d’achat de personnes les plus précaires. Et qu’il est
important de défendre un service public de qualité.
Il est donc dangereux de courir après les diminutions fiscales,
qui se traduisent toujours par la baisse des prestations et la
péjoration des conditions de travail.
Il est donc primordial de créer un front du refus contre les
politiques d’austérité et le dumping salarial.
Mais, pour Les Verts, il ne suffit jamais de rester dans la
résistance. Il faut ensemble, partis politiques et syndicats,
construire un front pour l’avenir : pour une transition vers un
monde post-nucléaire, post-pétrole et post-spéculatif et
soutenir l’emploi ici et maintenant.
Dans cet esprit les Verts ont lancé plusieurs initiatives :
1. Pour l’économie verte qui créera de milliers d’emploie
locaux non de localisable.
2. Pour la sortie du nucléaire.
3. Pour des aliments sains qui renforcera la paysannerie,
toute en garantissant la qualité de produits.
De fait, il faut créer un filet économique resserré qui soutienne
la société avant d’avoir recours au filet social.
Enfin, la Suisse est au centre de l’Europe. Les travailleur/ euse-s
et consommateur/trice-s suisses affrontent les mêmes
difficultés que les autres travailleur/ euse-s et consommateur/
trice-s européen-ne-s.

Il ne s’agit pas de nous enfermer derrières les frontières. Au
contraire il faut travailler en concert avec les autres forces
politiques et syndicales européennes et mondiales.
C’st ce que font Les Verts suisses, quand ils affinent leur
positions dans le cadre des Verts européens et des Global
Greens.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful