Vous êtes sur la page 1sur 4

André Téchiné

André Téchiné

André Téchiné en 2008 au festival du cinéma américain de Deauville.

1 Biographie

réalisateur et scénariste français . 1 Biographie André Téchiné (1976). D'abord critique aux Cahiers

André Téchiné (1976).

D'abord critique aux Cahiers du cinéma (1964-68), il fait ses débuts en tant que réalisateur avec Paulina s’en va, portrait émouvant de l'actrice Bulle Ogier. Mais il considère lui-même que sa véritable entrée dans le ci- néma s’opère avec Souvenirs d'en France, un long mé- trage influencé par Bertolt Brecht qui lui vaut les éloges de Roland Barthes (lequel apparaîtra en Thackeray dans Les Sœurs Brontë en 1979). Avec le soutien de grandes ve- dettes comme Jeanne Moreau, Gérard Depardieu, Marie- France Pisier, Isabelle Adjani, Isabelle Huppert ou plus tard Juliette Binoche, Emmanuelle Béart, Daniel Auteuil et Michel Blanc, qui ont tous reconnu en lui un direc- teur d'acteurs exceptionnel, il invente un cinéma person- nel, d'un romantisme flamboyant et farouchement anti- naturaliste. À partir d'Hôtel des Amériques en 1981, il commence à tourner avec Catherine Deneuve, qui reste l'une de ses actrices fétiches.

Téchiné alterne les grands récits romanesques qui re- fusent la fluidité et les histoires intimistes, souvent à to- nalité autobiographique. Il aborde plusieurs sujets liés aux mœurs et à l'évolution de la société contempo- raine tels que l'homosexualité (thème qui le concerne personnellement [1] , ce qui s’exprime notamment dans

[ 1 ] , ce qui s’exprime notamment dans Michel Blanc , André Téchiné et Sami

Michel Blanc, André Téchiné et Sami Bouajila, à la première du film Les Témoins, lors de la Berlinale 2007.

le film largement autobiographique Les Roseaux sau- vages [2] ), le divorce, l'adultère, le délitement familial, la prostitution, la délinquance, la toxicomanie ou encore le sida. Il tente toujours de rendre compte du pont reliant le rêve à la mort puis cherche à aiguiser un nouveau re- gard chez le spectateur, au-delà des considérations mo- rales traditionnelles. Ses mises en scène, pointilleuses et sophistiquées, sont généralement servies par une grande maîtrise technique et une certaine inventivité formelle (il fait longtemps un usage personnel de deux caméras tour- nant simultanément). Ses réalisations illustrent générale- ment le mouvement des grands sentiments humains et la naissance de passions transgressives.

En 1985, il reçoit le prix de la mise en scène au Festival de Cannes pour Rendez-vous. En 1995, il remporte les Césars du meilleur film, du meilleur réalisateur et du meilleur scénario pour Les Roseaux sauvages, également récompensé par le Prix Louis-Delluc. Il a été membre du jury au festival de Cannes de 1999 et à la Mostra de Ve- nise 2011.

En 2003, l'ensemble de son œuvre cinématographique est couronnée du Prix René-Clair. On peut juger de son in- fluence à travers les premiers films de plusieurs auteurs français tels qu'Olivier Assayas, Michel Béna, Xavier Beauvois, Gaël Morel, Céline Sciamma ou encore Antony Cordier.

En 2009, il a présidé le jury du concours de scénarios contre l'homophobie Jeune et homo sous le regard des autres organisé par le Ministère de la jeunesse et des sports et l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé.

1

2

3 DISTINCTIONS

2 Filmographie

2.1 Assistant-réalisateur

2.2 Réalisateur

1965 : Les Oiseaux anglais (court métrage)

1971 : Le Banquet (court métrage)

1972 : Michel, l'enfant roi (épisode de la série télé- visée)

1976 : Barocco

1983 : La Matiouette, ou l'arrière-pays (moyen mé- trage)

1985 : L'Atelier (documentaire)

1985 : Rendez-vous

1994 : Les Roseaux sauvages (version cinéma de Le Chêne et le roseau)

2001 : Loin

2.3 Scénariste

André Téchiné est scénariste de toutes ses réalisations exceptées Michel, l'enfant roi

2.4 Documentaires

2010 : De la cage aux roseaux de Alessandro Avellis et Alain Brassart, avec la participation d'André Té- chiné (il s’agit d'une enquête sur le cinéma français contemporain, du point de vue de l’identité sexuelle avec les témoignages, entre autres, de Gaël Mo- rel, Catherine Corsini, Gérard Lefort, Noël Burch, Olivier Ducastel et Jacques Martineau)

2.5 Acteur

3 Distinctions

3.1 Récompenses

3

1995 : Prix du meilleur film étranger de l'Association des critiques de Los Angeles, de New York, et de l'Association Nationale des Critiques des États-Unis pour Les Roseaux sauvages

2003 : Prix René-Clair pour l'ensemble de son œuvre

2007 : Grand Prix du Festival Gay et Lesbien Tchèque pour Les Témoins

3.2 Nominations

Césars 1977 : nommé deux fois ; pour les Césars du meilleur film et celui du meilleur réalisateur - pour Barocco.

Césars 1988 : nommé deux fois ; pour les Césars du meilleur film et celui du meilleur réalisateur - pour Les Innocents.

Césars 1992 : nommé pour le César du meilleur réa- lisateur - pour J'embrasse pas

Césars 1994 : nommé trois fois ; pour les Césars du meilleur film, celui du meilleur réalisateur et celui du meilleur scénario original ou adaptation - pour Ma saison préférée.

Césars 1997 : nommé deux fois ; pour les Césars du meilleur film et celui du meilleur réalisateur - pour Les Voleurs.

Césars 2008 : nommé pour le César du meilleur réa- lisateur - pour Les Témoins.

4 Théâtre

Metteur en scène

1969 : Un chantage au théâtre de Dacia Maraini, Théâtre des Mathurins

5 Notes et références

[1] Henri Boyer, Stéréotypage, stéréotypes : Expressions artis- tiques, L'Harmattan, 2007, page 44

[2] Alain Brassart, L'homosexualité dans le cinéma français, Nouveau monde, 2007, page 153

6 Voir aussi

6.1 Bibliographie

Alain Philippon, André Téchiné, Éditions Cahiers du cinéma, coll. « Auteurs », 1988, 158 p. (ISBN

Eric Costeix, André Téchiné : Le Paysage Transfi- guré, L'Harmattan, coll. « Champs visuels », 2008,

André Téchiné et Noël Simsolo, Le voyageur des passions : Entretiens avec Noël Simsolo, Éditions Écriture, coll. « Essais et Entretiens », 2015, 280

6.2 Liens externes

André Téchiné sur le site Ciné-ressources (Cinéma- thèque française)

André Téchiné sur Écran noir.fr

Forum des images : Rencontre avec André Téchiné , le 16 janvier 2011. [vidéo] 1 :34 :28

André Téchiné , le 16 janvier 2011. [vidéo] 1 :34 :28 • Portail du cinéma français
2011. [vidéo] 1 :34 :28 • Portail du cinéma français • Portail de la réalisation audiovisuelle
2011. [vidéo] 1 :34 :28 • Portail du cinéma français • Portail de la réalisation audiovisuelle

4

7 SOURCES, CONTRIBUTEURS ET LICENCES DU TEXTE ET DE L’IMAGE

7 Sources, contributeurs et licences du texte et de l’image

7.1 Texte

Looxix, Orthogaffe, Howard Drake, Koyuki, ZeroJanvier, Jerotito, Fafnir, Phe-bot, Ollamh, Hégésippe Cormier, Fabrice KURZ, Jef- Infojef, Doch54, Deansfa, Depil, Ludo Thécaire, Sherbrooke, Bbullot, Nuvolari, Ludo29, RobotQuistnix, YurikBot, Grampon, Erdrokan, Crouchineki, Steff, Mith, Wilimut, Tython, Polmars, Alexandrina-Victoria, Playtime, Pld, 307sw136, Liquid-aim-bot, Rsmaika, Lotte, BARBARE42, Macassar, Octave.H, Escarbot, Surréalatino, Mikal9, Umezo, Van Rijn, Aladin34, PimpBot, DanRoz, Salebot, MyBot, Speculos, Zorrobot, LPLT, Stef48, Panda rouge, Ipso facto, Petitjournaliste, Chicobot, Chphe, MystBot, Infierno, Patrick Rogel, Vlaam, Hercule, Jean-Jacques Georges, Pierregil83, LUC93, Konstantinos, DumZiBoT, HERMAPHRODITE, Tadeucsz, Aruspice, StefBot, Her- culeBot, WikiCleanerBot, ZetudBot, For80, Nyc, Atpnh, LllC, Hector H, JRibaX, Tekstman, Luckas-bot, Micbot, Danglars, Penjo, Sowi- ki50, Soren56, Kamit le daim, AlmabotJunior, Errix, Notuleur, WikitanvirBot, Hubert de Tartas, Stephanie-43, Studiocine, YANN92340, Soboky, AutoritéBot, Kagaoua, Alecto Chardon, Demandaplan, Addbot, 3dhelene, Iniți, Thomon, Spiegelwiki et Anonyme : 34

7.2 Images

Fichier:André_Téchiné_(1976).jpg Source : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/94/Andr%C3%A9_T%C3% A9chin%C3%A9_%281976%29.jpg Licence : CC BY-SA 3.0 nl Contributeurs : Fotocollectie Anefo. Nationaal Archief, Den Haag, nummertoegang 2.24.01.05, bestanddeelnummer 928-4416. Artiste d’origine : Mieremet, Rob / Anefo

Fichier:Flickr_-_Siebbi_-_The_cast_of_\char"0022\relax{}Les_Témoins\char"0022\relax{}$-$2.jpg Source : https:

CC BY 2.0 Contributeurs :

Fichier:Francefilm.svg Source : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/0f/Francefilm.svg Licence : LGPL Contributeurs :

Used the idea from Image:Francefilm.png, combining Image:Mplayer.svg and Image:Flag_of_France.svg. Artiste d’origine : Nkocharh

Fichier:Gay_flag.svg Source : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/68/Gay_flag.svg Licence : Public domain Contribu- teurs : SVG source (version of 17 :56, 30 Sep 2011) : Artiste d’origine : Guanaco and subsequent editors

Fichier:Sound_mp3.png Source : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/1e/Sound_mp3.png Licence : GPL Contribu- teurs : ? Artiste d’origine : ?

7.3 Licence du contenu