Vous êtes sur la page 1sur 2

2`

eme ann
ee cycle pr
eparatoire
Ecole Nationale des Sciences Appliquees de Marrakech
Universite Cadi Ayyad

Analyse III
Resp. : Y. Ouknine
Annee Universitaire 2015/2016

Feuille de TD 2 - Espaces m
etriques complets
Exercice 1
Soit E =]0, +[. Pour x et y dans E, on pose
(x, y) = |Log x Log y|
1. Verifier que est une distance sur E.
2. Soit d la distance usuelle sur E. Montrer que d et sont deux distances topologiquement equivalentes , cest-`a-dire que : U est un ouvert de (E, d) si et seulement
si U est un ouvert de (E, ).
3. Montrer que (E, d) nest pas complet.
4. La suite (1/n)n1 , est-elle convergente dans lespace metrique (E, ) ? Est-elle une
suite de Cauchy dans (E, ) ?
5. Montrer que lespace metrique (E, ) est complet.
Exercice 2
Soit ]0, +[. Pour x et y dans E, on pose
1 1
(x, y) = | |
x y
1.
2.
3.
4.

Montrer
Montrer
Montrer
Montrer

que
que
que
que

est bien une distance sur ]0, +[


et la distance usuelle sont topologiquement equivalentes
(E, ) nest pas complet
(]0, 1], ) est complet.

Exercice 3
Soit E = {an , |n N } un ensemble denombrable. On pose, pour tout n et m dans N ,

d(an , an ) = 0

et

d(an , am ) = 1 +

1
1
+ ,
n m

n 6= m

1. Verifier que d est une distance sur E.


2. Montrer que (E, d) est complet.
Exercice 4
Soient E et F deux espaces metriques et f : E F une application. On suppose que
limage par f de toute suite de Cauchy de E est une suite de Cauchy dans F ; Montrer
que f est continue.
Exercice 5
Soit A une partie dense dun espace metrique.
Montrer que si toute suite de Cauchy de A converge dans E, alors E est complet.
Exercice 6
Soit a < b deux nombres reels et f :]a, b[ R une fonction derivable telle que
f 0 soit bornee sur ]a, b[. Montrer que f admet un prolongement continue en a et b.
Exercice 7
Le diam`etre (A) dune partie A dun espace metrique X est defini par () = 0, et si A
non vide, par (A) = sup{d(x, y), x, y A} R+ {+}

a) Soient A, B des parties de X. Etablir :


(i) (A) = 0 si et seulement si A contient au plus un point.
(ii) Si A B, alors (A) (B).
(iii) (A) = (A).
(iv) Si A B 6= alors (A B) (A) + (B).
b) Soient A, B, C des parties non vides de X. Montrer les assertions suivantes :
(i) d(A, B) = d(A, B).
(i) d(A, C) d(A, B) + d(B, C) + (B).
(i) d(A, B C) = min{d(A, B), d(A, C)}.
Exercice 8
Completude et intersections. On suppose X complet .Soient f C0 (X, Y ) et (An )n une
suite decroissante de fermes de X dont le diam`etre tend vers 0. Etablir :
\
\
f(
An ) =
f (An )
n0

n0

Exercice 9
Definitions equivalentes de la completude. Montrer que les conditions suivantes sont
equivalentes :
1. (i) X est complet
2. (ii) Pour toute suite decroissante (An )n de parties fermees non vides de X dont le
diam`etre tend vers 0, lintersection des An est non vide.