Vous êtes sur la page 1sur 9

De l’espace au territoire

L’espace comme concept en géographie

L’espace comme concept géographique, ce n’est pas une zone, ni un lieu, ni une

région du monde, ni un « territoire ». Il se définit par la forme (type et

structure des « distances », organisation des espacements, valeur des liens) que

prennent les relations entre les lieux pour un individu, pour un groupe, ou

pour une entité géographique à différentes échelles. Un espace a des

relations, mais différentes d’un territoire.

La topologie vient des mathématiques, et permet de travailler qualitativement sur un espace.

Usages du terme espace en géographie

L’espace géographique est une étendue terrestre utilisée et aménagée par les

sociétés en vue de leur reproduction selon Roger Brunet. C’est aussi un

ensemble des lieux et de leurs relations. Au sens banal, c’est une portion

définie de la surface de la terre (pas nécessairement une région, un territoire

ou un système spatial) (Roger Brunet et al, 2005 : Les mots de la géographie. Paris, Reclus/La Documentation française, 3 e éd., 520 p.).

Le lieu, élément de base de l’espace

Le lieu en qq sorte l’atome de base de l’espace; Il s’agit d’un point singulier, identifiable et distinct des autres

Tout lieu est localisable, a donc une adresse, ses coordonnées. Il a

une position qui ne change pas

Le lieu est chargé de valeurs (sacralité, mal famé, symbolique)

L’étendue du lieu varie en fonction de l’échelle

Tout lieu est plongé dans un certain nombre de champs qui

participent à la détermination des qualités dudit lieu

Un champ est l’aire d’extension ou d’action d’un phénomène d’un

processus; en d’autres termes, portion de l’espace dans laquelle

agissent des forces d’un genre déterminé: champ culturel, champ

commercial)

Tout champ montre des gradients qui expriment la variation du

phénomène, des centres et des périphéries des axes de diffusion

Des lieux aux réseaux

Le réseau: ensemble de lieux liés entre eux par des liens matériels (voies de communication) ou immatériels (flux d’information)

de communication) ou immatériels (flux d’information) Les réseaux lient des lieux par des chemins dont la

Les réseaux lient des lieux par des chemins dont la configuration spatiale est souvent influencée par:

Des contraintes physiques

Des facteurs politiques

Économiques

Sociaux

Les réseaux son comparés aux vaisseaux

sanguins de l’espace géographiques

Les réseaux sont hiérarchiques : cours d’eau principal, cours d’eau secondaire; Cette

hiérarchie participe à la structuration de l’espace géographique en modifiant l’accessibilité

Les réseaux sont présents à toutes les échelles

Espaces spécifiques

Les mégalopoles : il en existe 3 principales; Il s’agit de grandes

concentrations humaines constituées de plusieurs grandes villes

reliées les unes aux autres (conurbations)

 

Les synapses :

Il s’agit

de lieux par

lesquels on passe ou

communique (isthmes, détroits, estuaires, carrefours, autres

espaces d’échanges et de ruptures)

 

Interfaces: littoraux, piémonts milieux sahéliens

Les fronts et les frontières

 

Les lieux à risques

Espaces d’intérêt écologique

 

Espaces stratégiques

 

Espaces touristiques

Espaces industriels

Notions de bases pour l’analyse de l’espace

Localisation/Distance/Distribution/ répartition

Echelles et niveaux d’analyse

Différenciations régionalisation

Dynamiques spatiales

Hiérarchie /niveau

Paysages

Valeurs et représentations

Ce qu’est le territoire :

« Portion de la surface terrestre, appropriée par un groupe social pour assurer sa reproduction et la satisfaction de ses besoins vitaux »

M. Le Berre

l’on « désigne par territoire une portion de la nature et donc de l’espace sur laquelle une société déterminée revendique et garantit à tout ou partie de ses membres des droits stables d’accès, de contrôle et

d’usage portant sur tout ou partie des ressources qui s’y trouvent et qu’elle est désireuse d’exploiter » . Godelier

"Le territoire est une appropriation à la fois économique, idéologique et politique de l'espace par des groupes qui se donnent une

représentation particulière d'eux-mêmes, de leur histoire."

Guy Di Méo 1996,

Territoire: terme polysémique

Le terme de territoire, au coeur de la discipline, est

ambigu parce qu’ il est employé dans des acceptions

diverses et variées.

C’est un «mot-valise», une expression devenue à la

mode. Le territoire envahit tous les discours, et toutes

les sciences sociales s’emparent de l’espace y compris

l’économie

La notion de territoire est à la fois juridique, sociale,

économique et culturelle, elle est aussi du domaine

des représentations.

le territoire est donc un mot aux sens divers selon les

auteurs.

Différentes acceptions du territoire

Quelques caractéristiques du territoire

Tout territoire a une localisation (lat. long. Alt)

Différence entre site et situation

Du fait de sa localisation, le territoire a des caractéristiques physiques et naturelles (sol,

relief… Un

ICI est différent d’un AILLEURS)

Le territoire résulte du processus d’appropriation

d’un espace par un groupe

Le processus d’appropriation est souvent marqué

par des conflits avec d’autres groupes revendiquant le même espace (Israël/Palestine…)

Prof Paul TCHAWA - GEO 3 - UY1 - FALSH

10