Vous êtes sur la page 1sur 1

Analyse du prologue de Jean Anouilh.

Le dcor :
1) -Grce quoi le connat-on ?
On le connat par les didascalies.
2) -Caractrisez-le.
Il est simple, neutre, impersonnel, de peu dimportance.
3) -Quel en est lintrt ?
Il amne ainsi le spectateur concentrer son attention sur les personnages.
II. Le Prologue :
1) Qui parle ? Est-il un personnage de lintrigue ?
Le Prologue prend la parole, mais il nest pas personnage de lintrigue.
2) Quel est son rle ?
Il prsente les personnages dans un long monologue. Il est omniscient puisquil sait tout
davance, voit tout, rappelle ce qui sest pass auparavant.
3) A qui sadresse-t-il ?
Il sadresse directement au public, en utilisant le vocabulaire du jeu thtral : jouer,
rideau lev, son rle
4) Quel est leffet produit ?
Cela permet de comprendre les personnages, leur statut, leurs penses. Il casse les
conventions thtrales et cre ainsi une tranget, une distance, un artifice.
5) Quel est son niveau de langue ?
Le niveau de langue est simple et familier. Il marque la volont de nous surprendre.
6) Relevez et les termes qui permettent de prsenter les personnages. Quelle est
limpression produite ?
Antigone est petite, maigre, noiraude : fragile sensible, triste.
Ismne est la blonde, la belle, lheureuse.
7) Y a-t-il un ton dominant ? Expliquez et donnez des exemples.
Le ton est la fois tragique et familier : cela provoque des ruptures inattendues qui
attirent notre attention, car le tragique est ml la vie quotidienne.
8) Relevez les anachronismes. Quel est leur rle ?
Les belles reliures, les petits antiquaires , comme un ouvrier , vieille dame qui
tricote , jouent aux cartes , lail, le cuir, le vin rouge . Ils nous rendent les
personnages plus proches, plus familiers.
Tableau rcapitulatif :
Les personnages
Le Prologue, et tous les autres personnages, muets
Statut
Le Prologue, personnage extrieur lintrigue, hors liste
Prsente et commente le destin tragique des personnages
Comportement
(fatalit), rappelle lhistoire.
Forme de paroles
Monologue.
Registre
Courant, voire familier.
Tonalit
Tragique.
Celle du mythe ddipe, aprs la mort des deux frres, tocle
Histoire
et Polynice.
Antigone : ses
Soppose Cron, par respect familial, accepte sa mort, se
raisons dagir
montre passive et rsigne.
Hypothses de
Lissue est connue davance. Non pas : va-t- elle mourir ? mais :
lecture pour la suite
pourquoi doit-elle mourir ?
I.

Mohammed Bouchriha. Lyce Ibn Sina. Marrakech. E-mail : bouchrihamed@gmail.com


Consultez le site : http://sites.google.com/site/francaislycee/

Page 1