Vous êtes sur la page 1sur 1

Bas les voiles !

Chahdortt Djavann, Editions Gallimard, 45 p., Paris 2003

« La honte d’habiter un corps honteux, un corps voilé, l’angoisse d’habiter un corps


coupable d’exister, cette culpabilité, cette honte congénitales, qui a le droit d’en
parler ? ». A cette question, la romancière iranienne, en France depuis dix ans, répond
résolument, abruptement même : « celles qui ont vécu, comme elle, dès avant leur
adolescence les effets traumatisants des dogmes islamiques ». Le ton est donné et il
est véhément. S’insurgeant contre le relativisme mou qui entoure la question du
voile, Djavann refuse que ce soit « le viol ou le voile » dans les banlieues. Ironisant
sur ce « signe extérieur de richesse identitaire » brandi par des « prosélytes » qui se
prétendent « libérées par le voile », l’auteur, dans ce texte bref, incisif, argumenté, en
appelle à l’interdiction, sur tout le territoire et pas seulement à l’école, du voile aux
mineures.

Meriem Sidhoum Delahaye.

Copyright © Club des Vigilants. Tous droits réservés.