Vous êtes sur la page 1sur 23

1

1
2

2
3

Table chronologique de travaux :


Date Travail
12 Nov 2009 Essayer à comprendre l’œuvre et faire correspondance entre les
plans avec les photos + Recherche sur l’autobiographie de
l’architecte+ Montrer l’echelle utilisé avec justification

16 Nov 2009 Révision des plans et les faires à l’echelle 1/100 sur Papier
OFFSET A3

19 Nov 2009 Refaire tous le travail sur CONSON A3 (Vacance)

23/26/30 Nov 2009 Vacance

03 Dec 2009 1ére démarche en analyse 2D + Pré_Rendu

07/10 Dec 2009 Analyse 2D des plans et façades

14 Dec 2009 Axonométrie en perspective isométrique + Analyse 3D

17 Dec 2009 Démarche de la construction de maquette

3
4

4
5

Richard Alan Meier est né le 12 octobre 1934 à Newark, New


Jersey.
Meier, exerce la profession d'architecte depuis 1961 aux Etats-Unis, en Italie, en Angleterre, en Allemagne, aux Pays-
Bas, en Espagne, en Ecosse, au Luxembourg, en Suisse, en Chine.
1957 - il se diplôme en architecture à la Cornell University d'Ithaca.
1963 - élève de Skidmore, Owings & Merrill et de M. Breuer; Richard Meier ouvre un cabinet à New York où il a
débuté son activité professionnelle basée sur la conception de villas, de bâtiments résidentiels, d'hôpitaux, de musées et
de bâtiments commerciaux.
1964 - il enseigne à la Cooper Union de New York
1967-73 - il enseigne à la Yale University
1973 - il expose à La Triennale de Milan
1969 - il reçoit le prix National Honor Award de l'American Institute Architect; c'est l'année où Kenneth Frampton, à
l'occasion de la Conference of Architects for the Study of Environment, presente au MOMA de New York l'oeuvre de
cinq architectes : Peter Eisenman, Michael Graves, John Hejduk, Chiarles Gwathmey et le même Richard Meier; par la
suite, il est proclamé officiellement par la publication du volume " Five Architects"
1980- il reçoit la médaille honorifique de l'American Institute of Architects
1984 - il reçoit le Pritzker Prize ; il est chargé de la conception du Getty Center de Los Angeles, sur lequel un cabinet
ouvert spécifiquement en Californie a travaillé sans interruption jusqu'en 1997. ; il est nommé membre de l'académie

5
6

des arts et des lettres par le gouvernement français


1989 - il reçoit la médaille d'or royale du Royal Institute of British Architects
1990 - il fait partie de l'académie royale belge des arts
1991 - il reçoit le diplôme ad honorem de l'université de Naples
1992 - le gouvernement français a nommé Meier "Commandeur" des arts et des lettres

(...)"l'oeuvre de Richard Meier s'éloigne de l'absolutisme linguistique (...) en décomposant ses instruments de
conception, il a donné un rôle primaire au système de circulation, à l'intérieur et à l'extérieur de la structure des
bâtiments. (...) Les structures de circulation, comme la claireté du système d'organisation, des structures porteuses, des
accès, sont pour lui uniquement des matériaux de conception devant être intégrés entre eux de manière complexe (...)
La complexité de leur entrelacement sert à rendre péremptoire le résultat architectonique : l'invention typologique est à
la base de la recherche qui tend à récupérer intégralement la dimension fonctionnelle du langage [Tafuri, 1981, pages
24-25]

"L'équivalence entre la lumière et la beauté est absolue. Imprégnés de spiritualisme, traversés par les symboliques
cosmologiques liées au cercle solaire, animés par le thème du labyrinthe, compris comme un parcours initiatique, (...)
ses intérieurs sont trop élevés, dans leur signification, pour se contenter d'être seulement de l'architecture. L' " intérieur
" des musées de Richard Meier est en effet une véritable " intériorité ". (...) La lumière est alors le signe d'un art
exclusif (...) La lumière est, dans ces limites vides, l'art de remplacer l'appartition de l'art. (...) Capables de laisser, à qui
les parcourt, la liberté de les accepter comme étant fausses ou arbitraires ou de les reprojeter dans l'imagination comme
des séquences " mathématiquement " inoxerables, les compositions de Meier renouvellent (...) leur vocation
pédagogique, (...) poussée volontairement jusqu'à la provocation ontologique, jusqu'à la révélation métaphysique.
[Purini, 1993, in Costanzo M., Giorni V., Tolomeo M.G. (par), Richard Meier Frank Stella, pages. 26-28]

Liste des oeuvres principales de Richard Meier

1961-62 Lambert House, Fire Island, New York (réalisée)

6
7

1961-65 Cabinet Meier sur la 53° rue, New York (réalisée)


1965-67 Smith House, Darien, Connecticut ( réalisée)
1967-70 Westbeth Artists' Housing, New York (réalisée)
1967-70 Saltzman House, East Hampton, New York (réalisée)
1969-72 Twin Parks Northeast Housing, Bronx, New York (réalisée)
1970-77 Bronx Developmental Center, Bronx, New York ( réalisée)
1971-76 Douglas House, Harbor Springs, Michigan (réalisée)
1974 Logements pour les Etudiants de la Cornell University, Ithaca, New York (réalisée)
1975-79 The Atheneum, New Harmony, Indiana (réalisée)
1978-81 The Hartford Seminary, Hartford, Connecticut (réalisée)
1979-85 Musée des arts décoratifs, Francfort-sur-le-Main (réalisée)
1980-83 The High Museum of Art, Atlanta, Géorgie (réalisée)
1984-97 - Getty Center, Los Angeles, Californie (réalisée)
1986-94 Mairie et bibliothèque, La Haye, Hollande (réalisée)
1987-93 Musée d'art contemporain, Barcelone (réalisée)
1989-94 Musée d'ethnologie, Francfort-sur-le-Main (réalisé)
1991-94 Siège de la Swissair Nordamerica, New York (réalisée)
1996 Eglise pour le grand Jubilée de l'an 2000 , Tor Tre Teste, Rome (projet)
1997 Aménagement de la zone de Piazza Augusto Imperatore, Rome (en construction)

7
8

8
9

Introduction

Saltzman House est un exemple typique des premiers jours de l'architecte, lorsque le Groupe des Cinq
architectes a proposé une nouvelle méthode basée sur un retour à la langue du rationalisme européen, en
s'appuyant en particulier sur les maisons construites par Le Corbusier dans les années 1920.\r\n\r\nIl a
clairement montré les caractéristiques de cette forme conceptuelle, qui a conduit à sa caractérisation comme
maniériste de la critique contemporaine. C'est en effet une opération axée sur le langage du rationalisme.

Situation

Il est situé sur un terrain ouvert à East Hampton, New York.

Conception

En Saltzman House, l'utilisation de la langue élégante rationaliste est porte ses fruits pur. Les contours arrondis
de la maison, les deux structures distinctes reliées par une passerelle, et l'utilisation des colonnes soutenaient
l'aspect puriste sont tous les paradigmes du style. La courbe de large remplace le coin interne nette du cube et
un staricase spirale - qui renvoient vaguement à l'intérieur de la Maison Ozenfant Meier's - sont assez pour
clarifier la forme de cette maison.

Spaces

Dans ce travail, le processus d'addition de l'espace est complétée par la soustraction du volume d'ailleurs. Cela
est évident depuis la terrasse, qui apparaît comme une addition de volume n'a été que partiellement reconstruit.

9
10

Mais il est peut-être dans la conception de fenêtre que l'utilisation DE L'satisfaction de style est plus amplement
démontré. Long étroites fenêtres et fenêtres carrées de tailles différentes se succèdent autour de l'extérieur de la
forme, mais cette conception est diehter réglementé, ni semble programmé ou contenues dans le concept. Il est
tout simplement l'utilisation libre et heureuse des éléments rationalistes: l'architecture parle de son mode de
fonctionnement. Mais la satisfaction du style ne doit pas être confondu avec le placement élément d'arbitraire.
Ici, comme dans la Maison Smith, Douglas House et d'autres des meilleures œuvres de l'époque, la forme et les
ouvertures qui créent de l'espace sont strictement alignées sur ce qui se passe dans la maison.

Structure

Commençant par le béton armé, Meier fait désiré soustractions par le volume, mais maintient la structure du
verre de façon indépendante de la fondation.

Materiels

Les matériaux utilisés sont le béton armé et verre.

10
11

11
12

Façade Sud à distance Façade sud à coté

Façade Nord l’œuvre sur terrain

12
13

Maquette de l’oeuvre A l’intérieur

13
14

14
15

15
16

Bibliographie:

- P. Ciorra, Richard Meier.Architetture, Electa, Milano 1996.


- M.Tafuri, Five Architects N.Y., Officina Ed., Roma 1981.
- R.A.Meier, Richard Meier Architect,vol.1, New York 1984.
- R.A.Meier, Richard Meier Architect,vol.2, New York 1991.
- M.Costanzo,V.Giorgi, M.G.Tolomeo (a cura di), Richard Meier Frank Stella, Electa Roma
1993.
- R.A.Meier, J.Rykwert, K.Frampton, Richard Meier Architect vol.3, New York 1999.

16
17

17
18

18
19

19
20

20
21

21
22

22
23

23