Vous êtes sur la page 1sur 83
Orc bij ae en pate polymere volume | Sommaire Introduction len utiliser la pate polymére Lo surface de travail Mélanger les couleurs | cuisson, le pergage, le pongage, le vernis... Le matériel et les outils ious ‘es ébauchoirs, le rouleau, la machine a pate. Les lames, le scalpel, le papier a cuisson Los gants en latex. 14 plaque en verre ou en Plexiglas . | seringue a pte, la miniperceuse, les emporte-piéces Montage des bijoux Les produits d’embellissement. Los feuilles a dorer ee Les poudres irisées ou métallisées 1s cites 4 dorer, les poudres a embosser Los encres, les pastels secs et A I'huile....... Les couleurs d'imitation vitrail et céramique ba peinture acrylique Les crayons de couleur et les feutres Le sable, les épices, le café, le sucte Les gels polyméres ‘es matiéres servant a la mise en valeur des bijoux . Techniques Rappel de base Le dégradé. Les perles tourbillons Quelques techniques plus élaborées Reéaliser des motifs texturés Les moulages Les feuilles de texture Peinture acrylique Textures Eflets craquelés Autres usages (dépose a l'éponge, projections, dessins grattés ou gravés, effet usé, mortier sable} Pastels secs ou a 'huile superposition de feuilles de texture Mokume gane denentieetinitii, — 17 17 18 19 “iy 19 20 20 20 20 21 22 22 23 Avec une feuille de texture ou des objets pour texturer Avec une plaque dégradée et une feuille de texture personnalisée ... Mokume dégradé, cloisonné... Mokume & trous et autres idées. Le gel polymere... Les transferts d'images......... Les perles cloisonnées Le marbré, les billes de COULeUT cco Le gel teinté, les poudres et les textures Le papier Les transferts d'images steed Fleurs et motifs sur fond transparent .......... Textures, moulages et montages, mode d'emploi Plaques de textures et moulages utilisés pour certains bijoux .. Fixer les plateaux des bagues et des boucles doreilles.... PROJETS Bracelet, bague, boucles doreilles Mykonos .... Bracelet et bijou de sac Epure Collier Fleurs de brume Collier et bague Atlantide. ten Bracelet, bague, boucles d'oreilles Inca, Sautoir Années folles Collier et boucles d'oreilles Rio. COUP OEE Neeru weMisirucw inser. Pendentif, bague, bracelet Masculin singulier .. Bracelet Double Jeu COMMER WON css c25 es tetersson m Collier, bague, boucles d'oreilles Flamenco Bracelet, bague, boucles doreilles Guipatre..... Collier Broderies. Collier Fonds marins Collier et bracelet Torride.. Collier Serpentine... Collier Nouvelle Vague. Glossaire Bibliographie Sites Internet utiles Remerciements Aux éditions Eyrolles 23 23 23 24 25 25 25 25 26 26 27 28 BO 31 32 35 39 seul 45 48 51 aS 62 64 67 70 Ta 16 82 85 88 89 91 92 Rappel de base, le dégradé Le dégradé concourt a la réalisation de nombreux bijoux. Utile a des associations multiples, || permet de varier les fonds et les décors, qu'il met en valeur en leur donnant du relief, du caractére et de la fantaisie, Cette technique est inspirée du Skinner Blend, de Judith Skinner. Matériel Machine & pite Notte plaque de verre ou de Plexiglas igide x de pate de 2,3 ou 4 couleurs de la taille d'une balle pong chacun Phoix des couleurs {1 fout wn minimum de deux couleurs pour réaliser une plaque dégradée. On peut puiser dans ne gamme de coloris proches pour former un camaieu, ou utiliser dos telntes franchement différentes. | Wiléat est d'associer une couleur claire, une couleur de tonalite ‘moyenne et une couleur plus sombre, I nest pas obligatoire de reuntr des morceaux de pate de Ia mame tale [Phoisissez trois ou quatre cou- leurs. Prélevez des morceaux et faconnez chacun grossiérement en triangle, en pingant le bout et en appuyant sur la base. APolatissez les triangles de pate avec une plaque de verre. Puis jux- taposez-les base contre pointe. ElRendez-les solidaires en les poussant les uns contre les autres pour obtenir un rectangle multi- colore et aplatissez 4 son tour le rectangle obtenu gagez ce bloc, striures dispo- sées & la verticale, dans la machine a pate (réglage n°1) & 2,5 mm d'épaisseur Des rayures commen: cent d se former Eiliez a plaque en deux dans la longueur, puis repassez-la dans la machine 4 pate, toujours dans le sens des rayures verticales et la pliure en téte. GiReitérez le pliage et le passage dans la machine a pate de quinze a vingt fois. [ealisez les bords et coupez la plaque pour |'utiliser selon vos be- soins Canes dégradées Rappel de base, | Canes cibles, canes mosaiques et blocs rayés méle (dites aussi soucoupes et toupies), appétissantes et décorées comme des bonbons. Matériel — Petite plaque de verre ou de Plexigias — Feutre de couleur vive — Pite d'une seule couleur — Morceau de cane mosaique —Morceau de cane spirale — Bloc rayé Cette technique permet de réaliser des perles soucoupes, pointues aux deux extrémités, Une petite plaque de verre ou de Plexiglas vous seta d'une aide précieuse dans cette réalisation Si vous appliquez des tranches de canes & motifs, de blocs rayés et de mosaiques (voir volume |, lecons 2,3 et 6) sur une boule de pate crue, pressez cette plaque dessus tout en lui imprimant un mouvement de rotation réguliére des dessins spectaculaires vont prendre la forme d'une spirale en ondes colorées: Apres un peu d'entrainement, vous prendrez trés vite le tour de main. [lRoulez une boule de pate d’en- viron 2 cm de diametre. Posez-la sur le plan de travail sans papler a cuisson PRs feutre, marquez d'un point de repére le centre de la plaque de verre, ou collez-y un point de pate de couleur différente, face vers vous. Effenez la plaque des deux mains et posez-la sur la boule sans trop appuyer. Prenezen compte le point de repere et placez-le par transpa- rence au centre de la boule. [limprimez-lui un mouvement de rotation entrainant la pate toujours dans le méme sens. Le centre de la boule ne doit pas se désolidariser de la plaque de verre, pas plus que le cété diamétralement opposé de la perle ne doit se désolidariser du plan de travail. Petit a petit, il se forme deux sommets sur la pate. Eitpres vous @ire arrété pour ob- server le résultat, reprenez sur le point central et recommencez & tourner dans le méme sens. La perle doit tourer sur elle-méme comme une toupie : immobilisée a ses deux sommets, l'un contre le plan de travail, l'autre contre la plaque de verre. La pression de vos mains et de vos bras doit étre ferme mais souple, sans écraser la pate. ; GMa fin, selon que vous souhaitez une perle tres plate ou au contraire trés pointue, accentuez la pression entournant ou, a l'inverse, allégez- la en esquissant sans appuyer un mouvement vers le haut Pour créer des effets de couleur, appliquez sommairement deux ou trois tranches de cane mosaique ou spirale contre la boule, sans chercher a les lisser. Si vous utili- sez une tranche de bloc rayé, placez- la contre la boule dans le sens vertical des rayures, le dessin sera plus joli Firocédez de la méme fagon que précédemment. II faut un mouve- ment de rotation assez long pour voir apparaitre les dessins, Peu a peu, vous verrez les tranches de bloc se déformer et dessiner des spirales es perles tourbillons ront leurs volutes en perles tourbillons Elkontinuez jusqu’a ce que les spirales commencent & se fondre avec la couleur de la boule de pate et que la base au centre de la perle dessine une boucle. Variante Vous pouver aussi récupérer vos restes de pate de couleurs différentes pour créer des perles. Choisissez des teintes qui se marient entre elles, formez une boule en compactant les morceaux, puis toumnez la boule de pate a aide de la plaque de verre, de la meme facon que ci-dessus. exemple de réalisation avec une perle tourbillon en motif central Motifs texturés De nombreuses techniques sont exposées dans cet ouvrage. Certaines méritent des explications plus détaillées, d'autres n'interviennent pas directement dans les projets mais elles vous aideront a poursuivre vos expériences bien au-dela de ces réalisations. La création de motifs texturés se fait souvent en détournant les objets du quotidien. II suffit d’en prendre les empreintes pour créer de multiples décors. Les décors en relief se créent de diverses maniéres. On peut par- lols texturer la pate en une seule piece. Mais la plupart du temps, Nous devons reproduire plusieurs Motifs semblables sur les différentes parties du bijou. il est alors judicieux de se pro- curer des feuilles de textures ou les moules réutilisables, ou den labriquer. Les feuilles de texture ©) matiére plastique rigide et les tampons de caoutchouc sont ven- (us dans les rayons de matériel four loisirs créatifs. On peut aussi commander, sur des sites Internet anglais ou américains (voir les Sites lilies page 90) des moulages ou des feuilles de texture plus souples @N caoutchouc. {lest facile de les réaliser soi-méme ‘ Voide de matériaux de récupéra- tion. Il est impossible d’énumérer lous les objets susceptibles de convenir a cet usage, mais en voici quelques-uns. Les boutons offrent un choix tle motifs inépuisable (on peut (ailleurs refaire une série de bou- tons 4 partir d'un seul modéle) au inde titre que les textiles, den- telles, toile de jute, tricot, crochet ; ou le papier, napperons, papier dé- coratil en relief, Les embouts de feutres et de sty- Jon 4 bille, les minéraux (cailloux ov grain intéressant), les végétaux (feuilles, branches, pommes de pit, NOx), les brosses & dents oud a bab ere les outils (tournevis), la vannerie; les semelles de chaussures, sur- tout, sont des mines de textures varies. Sachez observer votre environne- ment et tirer profit de tout ce que vous avez sous la main. Voici ma méthode pour réaliser les petits moulages. Prendre I'empreinte d'un modéle DPlacez Vobjet a reproduire sur le plan de travail, la face 4 mouler visible. PRRoulez une boule dans des chu- tes de pate, aplatissez un cété sur le plan pour y former une facette. ~~ Ede cages un cone du dessus pour un tampon et pouvoir détacher la pate du modéle sans en toucher la base. Talquez la partie plate avec le doigt. ED 'une main, appuyez le cété plat sur le modéle d'une pression bien centrée, en prenant soin de le re- couvrir entiérement, GlRetournez le tout pour dégager objet de la pate de l'autre main et sans difficulté, quitte & vous aider légerement d'une pique en bois si nécessaire. [AiFaites cuire le moule 30 min a 130 °C et laissez-le refroidir. ention ! Trop de talc rendra la pate fuyante et tachera les pates de couleur sombre, Mouler et démouler Hour mouler et démouler faci- lement la pate crue, garnissez-la lég@rement de tale avec le doigt avant de |'appliquer sur le moule. Pour éviter de tacher les pates de teinte sombre avec le talc, la meilleure méthode est de vapori- ser de l'eau dans le moule avant d'appliquer la pate crue. Démouler PRetirez la boule ou la plaque et coupez la partie en relief pour la séparer a l'aide d'une lame souple, ou détourez le motif avec un scal- pel ou un emporte-piéce. Moulage de motifs double face [our faire un motif recto-verso, réalisez d'abord un motif en relief, puis soumettez-le a la cuisson et laissez-le refroidir. PiRefaites un autre motif cru et plaquez-le dos-a-dos contre le premier en ajoutant une goutte de gel polymére liquide entre les deux parties pour les souder. EiKiustez avec précision et faites cuite a nouveau. Cette méthode permet de limiter les déformations de l'ensemble. Moules des feuilles de texture \ec des restants de pate, fagon- nez une plaque d'une épaisseur de 2.5 mm (machine a pate réglage n° 1). EBProcédez a des empreintes dobjets de votre choix ; ou avec le doigt, passez du talc sur la pla- que et appliquez cette demiére sur le motif 4 mouler. Répartissez soigneusement la pression en ap- puyant bien les pouces sur I'en- semble du motif. EWous pouvez aussi gamir cette plaque de fins filets de pate pour composer un décor, ou encore la gaver avec un objet pointu, par exemple. faites cuire la plaque durant 30 min 130 °C et laissez-la refroidir avant usage. Suivant le modéle final souhaité, en creux ou en relief, il faudra re- faire une autre feuille de texture sur la premiére, pour obtenir le motif inversé. Eihour prendre le moule, posez une plaque de pate crue préalable. ment enduite de tale sur la plaque texturée cuite, et appuyez les pou- ces sur toute la surface sans dépla- cer la pate. Goulevez ensuite délicatement la pate en la décollant progressive- ment par les cétés. ention ! Ne tirez pas sur la pate en essayant de décoller le morceau d'un seul coup, vous risqueriez de déformer le motif. Moulage des feuilles de texture. La peinture acrylique Au-dela des possibilités d’effets techniques, de mélanges de pates et d’ajouts divers, le travail de la pate polymére permet d’associer l'art de la peinture a celui du modelage. Textures et décors de peinture acrylique en creux Les empreintes d'objets se pren- nent au moyen d’embouts de stylo, lames, petits tampons, ébauchoirs boules, directement sur des boules de pate crue enfilées sur des pi- ques en bois Sur des perles plates, vous n’aurez aucun mal a appliquer les textures ou a utiliser des moules. [Mibréez des reliefs sur une perle crue. Peignez-les d'une ou plu- sieurs couleurs contrastées et fai- tes cuire, PlPoncez la perle aprés séchage pour faire ressortir la couleur dori- gine de la pate, ornée de peinture dans les creux. EiRetravaillez éventuellement le décor avec d'autres produits com- me des encres ou des cires 4 dorer. Pensez aussi a la peinture actylique (voir le collier Serpentine page 82, et le collier Fonds marins page 76). Effet d’acrylique craquelé Si l'on peut utiliser des produits spécifiques comme un vernis a craqueler a base d'eau, il est beau- coup plus simple et plus rapide de créer un effet craquelé par ses pro- pres moyens, a l'aide de peinture acrylique Wppliquez deux couches de pein- ture sur une plaque assez épais: (réglage n° | oun? 2), et laissez cher chacune d'entre elles. z un peu de tale sur la plar dviter qu'elle ne colle puis étirez tout doucement la pate avec les doigts, du centre vers Textérieur, au fur et a mesure de Tapparition des craquelures. Vous pouvez aussi passer le morceau dans la machine, a un réglage in- féricur 8 celui de l'épaisseur de la plaque. Ou utiliser le rouleau, mais le contrdle des craquelures sera plus aléatoire. I] est inutile de mélanger la peinture avec d'autres produits, Ne jetez pas les resles de plaques craquelées, détaillées et roulées en boules, car elles font souvent de tres jolies perles Effets craquelé. seill Pensez a porter des gants pour ne pas laisser d’empreintes de doigts, car les perles ne pourront pas ‘tres poncées, Autres usages de la peinture acrylique Combiner l'utilisation de la pein ture acrylique et de la pate poly- mere permet d'adapter quelques techniques des beaux-arts ou de lu décoration intérieure (bois et Murs), Certaines de ces méthodes, © elles peuvent former un décor por ellesemémes, vont servir de hase dd autres produits, encres ou putines. Ces techniques peuvent dues! servir sur la pate crue, ce jul, ayantageusement, permettra de lagonner des perles de toutes formes. Woutres procédés nécessitent la ‘ulsson. Il faudra fagonner les mor eaux avant de les décorer et les fulre cuire avant de les peindre. Voici quelques exemples de mé- thodes facilement adaptables a la pate polymére. ret de fabrication ! Je vous confie ma recette de patine «malson» pour les peries cuites : imélangex un peu de vernis a l'eau 4 un pew de peinture acrylique terre diombre briilée, Avant la peinture Avant de peindre, recouvrez la pate de gesso (une couche de primaire 4 Ja lols bouche-pores et durcis- sour), les couleurs seront plus vives ef odhéreront mieux a la pate. Le geno, blane et tres couvrant, per- tet diutiliser les restes de pate de n'importe quelle couleur et de réduire la consommation de pein- {ure On peut aussi teinter le gesso_ avec de la peinture acrylique. Depose a Véponge Cette méthode est inspirée des: GBrempez un petit morceau déponge dans de la peinture acrylique. Tamponnez-le sur un morceau de papier pour enlever l'excédent, EBfamponnez léponge sur une plaque de pate, une perle crue ou cuite de coloris contrasté Ell aissez sécher, puis recommen- cez avec d'autres couleurs. Résultat d'une dépose a l’éponge. Pour produire d'autres effets, vous pouvez appliquer la peinture a l'aide d'un sac en plastique, un gant de crin, ou du tissu a trame grossiére. Projections GBrempez une brosse & dents dans de la peinture peu diluée PBProjetez des taches de taille aléatoire sur une plaque ou une boule de pate, crue ou cuite, en ta- potant la brosse du bout du doigt. Projections. Dessins par grattage ou gravure application de peinture acryli- que sur la pate polymere crue of- fre !'avantage de pouvoir travailler la peinture et/ou la pate, On peut done peindre et graver presque en ppliquez une couche de pein- ture acrylique, mélée a du produit spécifique retardateur de séchage sur une plaque de pate crue. PBans trop appuyer, tracez des motifs sur la peinture encore frat- che avec une pique en bois, un ébauchoir, un pinceau en silicone ou un objet pointu. Décors obtenus par grattage. Pour produire un effet presque semblable mais non incrusté, on peut aussi dessiner des ornements. avec du film de masquage pour aquarelle. Gfoites cuire la pate, appliquez le produit, laissez sécher puis passez la peinture Eiipres le séchage, frottez tout doucement avec le doigt pour éli- miner le film de masquage et faire apparaitre le motif. Effet usé [Gibassez plusieurs couches de peinture sur une plaque cuite, en les laissant bien sécher les unes apres les autres. PBPoncez, pour faire ressortir les différents coloris. Mortier au sable On trouve dans les magasins de fournitures pour les beaux-arts des produits préts a l'emploi (genre de pate structurante), souvent blancs, sur lesquels on peut peindre ou que l'on peut additionner de pein- ture acrylique. Il est également possible de préparer son mélange peinture/sable soi-méme, DMelangez de la peinture acryli- que avec du mortier au sable com- patible DAB Vaide d'un pinceau, peignez vos perles cuites avec ce mélange. mseil Ne jetez pas les restes de plaques peintes, enrouler-les pour former des perles puis vernissez vos perles recouvertes de peinture pour protéger les décors. Pastels secs ou a l’huile La technique des pastels secs est peu utilisée dans le travail de la pate polymére et c'est bien dommage. Leurs couleurs sont intenses et variées, leur emploi trés facile. Les projets proposés dans ce livre en recélent de nombreuses applications. Les pastels a I'huile s'utilisent également... Utilisation en surface ou dans la masse Comme je l'ai évoqué page 15 dans le chapitre des Embellisse- ments, 'usage des pastels secs, 4 linverse de la peinture acrylique, ne nécessite aucun temps de sé- chage pour un résultat beaucoup plus fin et plus doux. Choisissez des pastels friables Pour permettre aux pigments dadhé- ter, on les utilise uniquement sur de la pate crue. Il faut les gratter directement sur une feuille de pa- pier, puis y tremper le doigt en pre- nant soin d’éliminer le surplus en tapotant légérement. On peut colorer la plaque de pate aussi bien lisse que texturée. Dans ce demier cas et a lopposé de la peinture acrylique que l'on appli- que sur l'ensemble du motif tex- turé —creux et reliefs — le pastel ne sera passé que sur les reliefs de la pate crue. Il est donc indispensa- ble d’éviter l'excés de poudre qui risquerait de colorer les creux et de procéder en plusieurs couches pour intensifier la teinte. Un vernis mat fixera la couleur aprés cuis- son. Les pastels a I'huile doivent étre rapés au couteau ou a l'aide d'une rape a fromage — réservée, bien sir, ala pate polymere. Puis on mélange les fragments dans la masse, a de la pate transparente crue ou a du gel polymere. Superposition de feuilles de texture avec jeux de pastels J'ai découvert cette formule en testant une technique de Donna Kato (une artiste américaine) pour Vadapter aux pastels. Fruits heu- reux du hasard, la technique et le résultat ont été totalement impré- vus. La méthode mise au jour est tres simple a réaliser et particulie- rement décorative. N’hésitez pas a jouer avec des feuilles de textures 4 motifs différents et des associa- tions de couleurs. Pour permettre Ja mise en valeur des teintes pas- tel, évitez toutefois les couleurs de pate trop sombres. GMfexturez une plaque de pate crue (voir page 20), puis posez une couleur pastel sur les reliefs. DiRetexturez avec la méme feuille en décalant la plaque. Posez une autre couleur pastel et recommen- cez l'opération. Motifs superposés. EBhppliquez une feuille de papier A cuisson sur la plaque décorée et passez le rouleau pour uniformiser l'épaisseur de la pate. Puis, décou- pez dedans des morceaux selon vos besoins. Iai réalisé les motifs colorés de ce collier en texturant une plaque de pate de coloris parme, sur laquelle j'ai posé successivement une premiere couche de pastel rose fuchsia, tune deuxiéme noire et enfin une troisiéme violette. Vous pouver aussi passer plusieurs couleurs différentes mélées en une méme couche, alternées successivement avec d autres. Le mokume gane Le mokume gane est une techni- que japonaise trés ancienne qui consistait & décorer les bois par superposition de feuilles de métal. doy et d'argent. Adaptée au travail de Ja pate polymére, la technique permet de créer de superbes effets par de subtils jeux de transparence, de formes et de couleurs. | existe plusieurs méthodes pour le réaliser. Le principe est toujours ‘peu prés le méme : la superpo- sition des couleurs des couches de pate et la coupe de tranches ties lines dans le méme bloc. On peut reprendre les tranches et les pluquer sur des perles crues pour jes décorer ou garder le bloc dont le motif a été «scalpé» et mis au Jour Les motifs du mokume peuvent Otre tres différents selon la profon- deur de coupe, le nombre, I’épais- sour, les types et les couleurs des plaques utilisées (opaques ou {/ansparentes), le rythme et le type dobjets servant a texturer le bloc (feuille de textures, pinceaux, ‘emporte-pidces) et I'ajout de ma- térioux dans ces plaques (feuilles dor ou encres) Vous trouverez une illustration du fMokume le plus couramment utili- a6 dans le projet Atlantide, page 42 Volel quelques autres exemples. Avec une feuille de texture ou des objets servant a texturer I suffit de créer un bloc constitué de fines couches de pate crue de différentes couleurs, d’y appliquer une feuille de texture ou de mar- quer les empreintes de divers ob- jets, puis d’araser les reliefs avec une lame. [uperposez au minimum trois ou quatre plaques fines de différentes couleurs (1églage n° 5) de | mm d€paisseur. iPassez l'ensemble dans la ma- chine pour l'affiner (réglage n° 1) 2,5 mm d’épaisseur. ElRecoupez en deux dans la lon- gueur, superposez les deux mor ceaux et repassez cette nouvelle plaque obtenue dans la machine au réglage n° 1. Wopliquez la feuille de texture sur la plaque ou appuyez-y des ob- jets pour y imprimer leurs formes et scalpez (arasez) les reliefs avec une lame souple pour voir appa- raitre le motif Mokume gane réalisé avec feuille de texture Eihosez une feuille de papier a cuisson sur la plaque et passez légérement le rouleau pour unifor- miser l'épaisseur. Vous pouvez aussi reprendre les morceaux enlevés pour les appli- quer sur une plaque ou une boule de pate de couleur contrastée. Avec une plaque dégradée et une feuille de texture personnalisée Gbréez une plaque de texture avec des tampons décoratifs ou divers objets (voir page 19). Pieites une plaque dégradée de 2 mm d’épaisseur (réglage n° 2, voir page 17), recouvrez-la d'une plaque noire de 0,8 mm d’épais- seur (réglage n° 6). Eloupez la plaque en deux, su- perposez les morceaux et repassez l'ensemble dans la machine au ré- glage n° | a Mokume gane réalisé avec une plaque de texture. (Mfexturez-la, puis procédez de la méme facon que précédemment. Variante, mokume dégradé ou cloisonné, ou les deux a la fois EBfaites une plaque dégradée (voir page 17) de 1,5 mm d’épais- seur (réglage n° 3). PBBuperposez-y une plaque de couleur contrastée de 0.6mm d’épaisseur (réglage n° 7) EXboupez la plaque en deux, su- perposez les morceaux en inver- sant le dégradé et passez l'ensemble obtenu a la machine (réglage n° 1) GA Vide d'une carte de crédit ou de téléphone usagée, tracez des traits paralléles droits ou en dia- gonale. EiAppliquez une feuille de texture ‘ou texturez chaque compartiment a l'aide de motifs différents, puis arasez les reliefs de la plaque a la lame souple. Mokume gane dégradé ou cloisonné. GiPosez une feuille de papier & cuisson par-dessus et passez le rouleau pour égaliser le tout. Mokume a trous ine seule couleur {iPréparez une plaque de 2.5 mm dépaisseur (réglage n°1) d'une seule couleur, PMPoupez-la en deux et doublez son €paisseur en superposant les morceaux. Percez-la de trous avec des manches de pinceaux, par exemple. ElPoupez des tranches fines dans le sens horizontal. Retournez-les & plat CBEtirez-les légerement et posee- les sur une plaque ou surdes boules de pate de couleur contrastée ou dégradée, ou les deux a la fois. Eikealisez 'épaisseur totale en travaillant la boule de pate du bout des doigts ou, dans le cas dune plaque, en y passant le rouleau. Dégradé Réitérez le procédé en faisant des trous dans une plaque dégradée et en en posant les morceaux sur de la pate unie Avec plusieurs couleurs GBuperposez plusieurs plaques de pate de coloris différents et de 0,8 mm d’épaisseur (réglage n° 5) PdPassez l'ensemble & la machine au réglage n° 1 ElRoupez la plaque en deux, su- perposez les morceaux et faites des trous avec un manche de pinceau (houpez dans la plaque des tran- ches fines horizontales, Drautres idées [En vous aidant d'un ébauchoir boule (ébauchoir en bois a bout arrondi, voir page 12), fabriquez une plaque de texture avec ¢ creux Autres formuiles de mokume gane PBuperposez plusieurs couches de pate de différents coloris et de différentes épaisseurs EfPassez le bloc dans la machine & pate au réglage n° | Glhoupez la plaque en deux, su perposez les morceaux et repassez Ve hh witdalave ne | Elknduisez légerement la plaque de tale avec le doigt, texturez-la, puis arasez les reliefs (tilisez les restes, que vous po serez sur une plaque ou un volume de pate de couleur contrastée Le gel polymere Le gel polymére permet de transférer des images sur la pate polymére. Mais pas seulement... lisez plutét... Audeld du transfert d'images, le gel polymere est un produit tres utile qui permet de multiples ap- plications, On peut y incorporer de hombreux matériaux, car sa texture forme une surface épaisse capable ce masquer les variations d'épais- 41 Il se colore a lencre, au ver- ‘ils, 4 la peinture imitation vitrail ‘ou céramique, ou a la peinture ‘serylique. Transparent apres cuis~ son, |l peut servir de vernis. II colle tes éléments crus sur des parties culles et on peut le vernir 4 son tour aprés cuisson pour le rendre brillant. Plusieurs marques fabri- quent le gel polymere liquide dont chweune a ses propriétés de trans- purence, de solidité et d’épais- sour (voir projet Collier Serpentine poge 82). Voici quelques exemples. Le transfert d’image a Valde du gel polymére Pour cette opération, travaillez sur Wh carreau de céramique ou une acjue de verre. [BP locez une image sur votre sur- ‘ace de travail, face imprimée visible. tuce Los Impressions a jet d’encre we donnant pas souvent de bons résultats, Il vaut mieux utiliser clos impressions laser ou du papier ordinalte décoré au crayon de couleur, Certaines feuilles de magazines peuvent convente, ‘wale Hl ost préférable de f dos osnals préalablen EBBadigeonnez l'image au pinceau d'une bonne couche de gel poly- mere. ElMettez cette image & cuire pendant 20 min a 130 °C sur son support (carreau de verre ou céra- mique). Transfert. Gu sortir du four, décollez tim- pression ~ solidaire de sa couche de gel — de son papier et plongez- la dans l'eau froide. Pour éliminer le papier adhérant encore au dos de la face recouverte, frottez dou- cement avec les doigts pour ne garder que le gel plastifié souple. Les perles cloisonnées hour monter armature métalli- que d'une perle, mettez en forme du fil & bijoux en laiton argenté ou doré d'un diamétre de 1 mm a laide dune pince a bouts ronds EBPosez la forme sur une plaque de pate claire d’épaisseur moyenne, en appuyant légérement pour la faire adhérer. Effeintez du gel polymere dans la masse en Je mélangeant avec de Tencre ou de la peinture acrylique. Préparez d'abord plusieurs mé- langes de coloris, puis déposez successivement des gouttes de couleur sur la pate avec une pique Perles cloisonnées. en bois, en ramenant le gel vers les bords. faites cuire 30 min & 130 °C, laissez refroidir, puis vernissez. riantes perles isonnées ‘Vous pouvez aussi rajouter au ge! polymere des paillettes, des poudres métallisées, des microbilles ou remplacer le fil bijoux par des fils trés fins en pate polymere. Le marbré Les méthodes utilisées pour la fabrication du papier marbré sont adaptables au gel polymere, car ce gel est trés dense. [bose une couche de gel poly- mére, teinté ou non, sur un mor ceau de pate. Avec une pique en bois trempée dans de la peinture acrylique, faites tomber des gout- tes ou tracez des motifs a la sur- face du gel EBfaites cuire 15 min a 130°C, laissez refroidir. ElRecouvrez d’une couche de gel non teinté pour masquer les irré- gularités et glacer la surface. GiRemettez d cuire durant 15 min, puis vernissez 4 froid ites marbré Vous pouver teinter le gel dans la masse avec de la peinture acrylique avant d'y peindre des décors; ou appliquer du gel transparent sur tune plaque peinte & lacrylique doré ow enduite de poudre métallisée, que vous marbrerez aprés coup. Les billes de couleur Cette méthode n'est réalisable quiavec le gel de marque Sculpey (voir la rubrique Sites Internet utiles page 90), Sa texture particuliére ment épaisse permet déviter le mélange indésirable des couleurs. GiMélangez le gel polymere avec de la peinture acrylique. Préparez plusieurs couleurs sur une palette ‘ou du papier sulfurisé. Plbvec une pique en bois, posez une goutte de mélange d'une pre- miére couleur sur une feuille de papier de cuisson. Elittendez quelques secondes que le gel s’étale légerement, puis rajoutez une autre goutte de cou- leur contrastée EBBuperposez ainsi les couleurs au gré de vos envies, puis faites cuire le motif normalement. ‘Superpesitions. EiVernissez-le aprés refroidisse- ment. Le gel teinté, les poudres et les textures G\vec le doigt, enduisez un mor ceau de pate crue de poudre mé- tallisée, Créez une texture Texture métallisée et gel polymere. PlRecouvrez le motif de gel poly- mére légérement teinté a l'encre. Le papier De nombreux papiers trés beaux servent pour le scrapbooking, les emballages ou diverses décora- tions. Avec la complicité du gel polymere, vous pourrez sans dif- ficulté décorer des perles plates pour en faire rapidement de tres jolis motifs [ibréparez une plaque de pate Placez dessus un morceau de pa- pier, l'envers contre la plaque, en appuyant uniformément sur toute la surface pour le faire adhérer. Ne passez pas de gel polymere en tre le papier et la pate crue, sinon la couleur du papier en serait mo: difiée et vous ne le verriez qu'au final. Le contact se fera grace au pouvoir liant de la pate, naturelle: ment et sans ajout BiRecouvrez la surface de gel polymere. Elfaites cuire la perle normalement. Glaissez refroidir et vernissez. © <—- © Perles de papier. e ce — Les transferts d'images En appliquant plusieurs techni ques d'assemblage les unes a la suite des autres, vous créerez de trés belles canes a motifs complexes (voir exemple page 28). A I'usage des gens pressés, !l existe cependant des méthodes beaucoup plus rapides pour réaliser des décors : le transfert d'images. Mais si les procédés de transfert /ont Hombreux, peu donnent vr ment de tres bons résultats sur lo pate polymere. Le transfert est chose délicate et sa réussite dé- pend de nombreux paramétres, procédé utilisé, papier et type Wimprimante, qualité des pig- ments de l'encre. Le principe de base est toujours & peu pies le méme. Par l'intermé- djaire d'un produit ou d'un papier wpéclalement concu pour capter images, il s‘agit de fixer une ion papier. Produits de transfert ymme pour le gel polymere (voir Transfert d'image a l'aide du tie! polymére page 25), appliquez le produit de transfert en passes SUccessives sur l'impression. ‘écision [sex attentivement les instructions dos fabricants, tous les produits de ert ne s‘appliquent pas de la méme maniére. PBbespectez le temps de séchage entre chaque couche avant d'en ppliquer une nouvelle et atten tee 24 heures pour un séchage complet /ne fois image transférée sur le film plastique, éliminez un peu dg eur de l'assemblage en frottant le papier avec le doigt vant de Pappliquer sur le support pile polymere cujte, métal, bois 1) autre matidre GiRecouvrez d'une nouvelle cou- che de produit. Papier spécial sur imprimante laser La méthode la plus simple et ga- rantissant les meilleurs résultats est l'utilisation d'un papier spécial, hélas assez cher et non distribué en France, le Lazertran Silk (voir les sites Internet utiles page 90). Cette technique nécessite I'utilisation d'une imprimante laser couleur ou noir et blanc, comme celles des boutiques de photocopies — ot il yous sera possible d'imprimer a un prix raisonnable. Ginprimez votre image directe- ment sur le papier Lazertran Silk. DBécoupez le motif, puis appli- quez-le face imprimée contre la pate crue (de préférence claire) et frottez délicatement le dos de limage & l'aide de la partie bom- bée d'une petite cuillére. Eifaites tremper la pate crue ac- colée a l'image sur son support (plaque de verre ou carreau de cé- tamique) dans l'eau froide. Le pa- pier se décolle de lui-méme et une impression de trés bonne qualité se transfére sur la pate. GBortez la pate de l'eau, laissez-la sécher et utilisez-la de préférence pour des perles plates. Ne touchez pas a la surface qui a subi le trans- fert, qui reste tres fragile tant que l'image nest pas cuite ElMettez & cuire puis vernissez ‘Transferts d'impressions laser. jante Ce procédé vaut aussi pour la création d'un bijou assorti a un vétement. Il suffit de scanner le tissu, quitte a réduire le motif sur un ordinateur avee un logiciel de retouche d'image, et de procéder comme précédemment. Papier ordinaire sur imprimante a jet d’encre Certains papiers de transfert pour tissu sont imprimables sur les imprimantes a jet d'encre. On peut aussi transférer sur la pate des images photocopiées sur du papier ordinaire, a l'aide d'une imprimante laser couleur ou noir et blanc. image sera de moins bonne qualité et plus longue a ap- paraitre sur la pate MBppliquez le cdté imprimé contre la pate, frottez le dos du pa- pier avec la partie bombée d'une petite cuillére, puis patientez trois 4 quatre heures. BBlous pouvez accélérer le pro- cessus en badigeonnant le dos de l'image d'acétone, mais avec mesure, car le risque est grand de décoller le papier en méme temps qu'une partie de la pate Matériaux pouvant étre collés directement sur la pate Technique des serviettes Bien quil ne s'agisse alors plus vraiment de transfert, mais plutot de collage, on peut utiliser la tech- nique dite « des serviettes » pour coller des papiers sur la pate. Cette technique permet d'utiliser les impressions de serviettes en papier pour faire des collages. On sépare les couches de papier pour ne garder que le pli supérieur por- tant la mince couche imprimée. Sur la pate crue Mppliquez des morceaux de ser viette directement, sans colle, et lissez avec délicatesse. Le pouvoir liant de la pate permettra de les fixer. Metter la perle a cuire. EXPassez une couche de vernis ou de vernis colle sur toute la surface de la perle. Glaissez sécher. Sur la pate cuite GPassez au pinceau une couche de colle vinylique (colle & papier ou a bois, ou encore du vernis colle spécifique la technique des ser viettes) sur la perle polymere. Bidppliques Vimage sur la perle. lissez-la, (Autre formule : encollez la serviette et placez-la sur la perle cuite, lissez le tout avec le pinceau ou le doigt,) EPassez une couche de vernis ou de vernis colle sur toute la surface de la perle. Ghaissez sécher. Fl Variante On peut ausst utiliser des décalcomanies pour le verre ou la porcelaine ou des stickers que 'on applique sur la pate. Dans tous les cas, il faut 6ter le papier de transfert, puls recouvrir les motifs de plusieurs couches de vernis ou d'autres produits de finition (gel polymére, résine, poudre & embosser). Autre exemple de transfert. arent Les pates transparentes existent dans plusieurs coloris. On peut les mélanger avec des petits morceaux de pate opaque pour composer d'autres couleurs translucides. Comme pour le gel polymére, des encres ou des poudres métallisées. En superposant de minces couches de pate contenant des parties 4 la fois opaques et transparentes, on obtient de jolis effets d Méme si la pate n’a pas la clarté du verre, les motifs apparaissent avec netteté. Pétales de la fleur (Bravaillez une barre et demie de violet transparent pour former un colombin. Prenez une barre de vio- let opaque et formez une plaque de | mm d‘épaisseur (réglage n° 5). Entourez-en le colombin. PaPrenez une barre et demie de blanc opaque et formez une pla- que de | mm dépaisseur (réglage n° 5), puis entourez le colombin doublement violet. Appuyez sur les tranches pour le rétrécir et l'épaissir. Placez-le durant 15 min au congélateur, ElFtalez une chute de blanc en une plaque de 0,8 mm d’épaisseur (téglage n°6) pour faconner les nervures de la fleur. GPoupez dans cette plaque une bande de | cm de large de la lon- gueur du colombin, et deux autres de 6mm de large. Avec Ja lame rigide, fendez le rouleau jusqu’au centre. Ecartez légérement les bords pour y insérer la bande la plus large. ERRoutez te colombin pour le refer- mer, en réajustant la ligne de cou- pe pour qu'elle reste bien droite. (Refendez la pate de part et dautre de la premiére tranchée, jusqu’au centre, mais cette fois en biais sur toute la longueur. Insérez chacune des deux autres bandes aprés avoir roulé le colombin pour l'égaliser. Redressez réguliérement la ligne de coupe pour qu'elle reste droite. WB taler deux bares de noir pour former une plaque de 1mm dpaisseur (réglage n°5). Entourez- en le rouleau EiMllongez le colombin de fagon qu'il mesure environ 20 cm. Partagez- le dans sa longueur en cing mor- ceaux de 4 cm. Rouleau marbré our le fond de la fleur Bicianges une barre de transpa- rent avec I'équivalent d'une lentille de noir pour former un gris clair transparent vous avez le loisir d’y ajouter transparente a des motifs le profondeur et de contraste. iMélangez une barre de transpa- rent avec |’équivalent d'une lentille de violet et de rouge opaque. ElMclangez une barre de transpa- rent avec l'équivalent d'un petit pois de violet transparent. EiMlongez ces trois couleurs en trois fins colombins. [faites un rouleau marbré en en- tourant un colombin uni-composé de deux barres de transparent —des trois autres mélanges accolés que yous venez de confectionner. EiAliongez l'ensemble en un long serpentin, pliez-le en trois, entor- tillez-le 4 nouveau et roulez-le en létirant encore pour former un long fil. Réitérez l'entortillage et le pliage 4 deux ou trois reprises, jusqu’a ce que les couleurs soient bien réparties et que l'ensemble compose un joli marbré. Arrétez- vous toutefols avant que les cou- leurs ne se fondent completement entre elles, Morsque le rouleau de marbré esl terming, accolez-lul_ un nou veau colombin composé de deux burres de transparent. Etirez, plies ef roulez lensemble, puis coupez Je rouleau en deux moitiés et met tex un des morceaux de cété 3 a (Mlongez lautre jusqu’a ce qu'il Mesure 20 cm. Coupez-le en cing moreeaux de 4 cm que vous fagon- ferez en triangles, pingant un cdté ot aplatissant l'autre. Montage de la cane Dhedressez chaque morceau de pétale de la fleur, de fagon que lemplacement des nervures visi- bles sur les deux tranches de la ane soit bien dans l'axe. iPormez le coeur de la fleur avec 4 petit colombin blanc de 3 mm de diamétre et de 4 cm de lon- queur Entourez-le d'une plaque holre de | mm d’épaisseur. PB\ustez chaque morceau de pé- tule en pingant le cété des nervu- tes et en arrondissant l'autre cété. Pincez les extrémités des triangles du fond et artondissez la base pour que le pétale s‘ajuste dans la GPositionnes-les en intercalant un triangle, un pétale, un triangle et un pétale, Placez le coeur bien en face des pointes, puis continuez avec tous les pétales et triangles. EPoupez un morceau de 1,5 cm dans le rouleau marbré mis de c6té. Pressez le morceau a la ma- chine (réglage n° 2), coupez dans cette plaque des bandes de 8 mm de large et ajoutez-les 1a ot il manque de la pate de fond autour de la fleur. (Pressez le centre dela cane pour la réduire en tirant vers l'extérieur, toujours dans |’axe, sans exercer de torsion. Lorsque la cane est réguliére, roulez-la sur le plan de travail Canes a motifs assortis (Poupez un morceau de 2cm dans la cane fleur et réduisez-le de la méme facon que précédem- ment, pour créer une autre cane fleur motif plus petit. [Préparez une plaque dégradée (voir page 17) de | mm d'épaisseur (réglage n° 5) dans les tons de la cane fleur, Recouvrez-la d'une pla: que blanche de | mm d’épaisseur. ElRecouvrez l'autre cété de la pla que (face dégradée) d'une autre plaque transparente ou Ié ment colorée, avec un tout petit peu de pate opaque: assez la plaque obtenue dans la machine (réglage n° 2) 82 mm d'épaisseur. Enroulez-la, le coté blanc a l'intérieur pour former une cane, et roulez-la pour I'égaliser. Vous pouvez continuer a faire d'autres types de cane pour créer le motif final de vos perles (cane cible, autre fleur...) Réalisation des perles (Pour créer des perles sphéri- ques, formez des boules avec le deuxiéme rouleau marbré restant, puis appliquez des tranches fines de cane & fleurs et & motifs. Egali- sez la surface en pétrissant la perle du bout des doigts, PBPour réaliser des perles plates, étalez des tranches de rouleau marbré, puis recouvrez-les de mo- tifs de la méme facon. Vous pou- vez placer une plaque de couleur claire sous les tranches de marbré pour en rehausser I’épaisseur. = a Perle plate et sphérique. + € Effuites cuire et poncez soigneuse ment les perles avant de les vernit Textures, moulages et monta Vous trouverez ici toutes les indications nécessaires a | et au montage de projets décrits dans cet ouvrage. Plaques de textures et moulages utilisés pour certains bijoux Matériel ~ Chutes de pite ~ Perforatrice pour le scrapbooking ~ Marteau ~ Ebauchoir ~ Ebauchoir boule = Couteau de peintre ~ Emporte-piéces ~Longueur de chaine épaisse maille forcat —Demi-perle intercalaire en métal ajouré rforatrices Dans les rayons de matériel créatif pour le scrapbooking, vous trouverez des perforatrices a motifs, normalement utilisées pour perforer le papier. Feuille de texture pour le collier et le bracelet Torride (page 79) Elec des chutes de pate, prépa- rez une plaque de 2,5 mm d’épais- seur mesurant 5 cm x9 cm, Partagez~ la en deux morceaux, sur une feuille de papier a cuisson PBBervez-vous d'un marteau pour casser les parties en mati@re plas- tique de la perforatrice et récupé- ter les piéces métalliques. Elivec la Partie poussoir en relief de la perforatrice, creusez la fleur au centre de I'un des deux rectan- gles de pate. Formez un pistil en creux avec I'ébauchoir boule ou le manche d'un pinceau. Giivec lembout d'un stylo sans mine, ponctuez toute la surface de la plaque, autour de la fleur, de pe- tits cercles a intervalle régulier. EBParachever le motif par une ran- gée de trous arrondis autour du motif floral, toujours a I’ébauchoir boule. iivec le méme outil, creusez des trous arrondis en quinconce in- tervalle régulier de 8 mm sur I’en- semble de la seconde plaque de texture. [faites cuire les deux plaques de texture 30 min a 130 °C et laissez~ les refroidir avant de les utiliser. fe be 2 i ‘Se Perle rectangulaire texturée du collier Torride. Moule pour les perles rondes & base plate du collier Torride GiRtalez sur du papier a cuisson une plaque extraite d'une chute de pate, de 0,8 mm d'épaisseur (ré: glage n° 6) PDisposez dessus une feuille de latex (un gant recoupé) et débitez a Temporte-piéce un disque de 1,7 cm de diamétre, suivi de trois autres de dimension décroissante. (Diautres objets, bouchons de feutre ou tubes de rouge a lévres pourront le cas échéant servir de découpoirs.) Ell ibérez les disques de pate a l'aide d'un couteau de peintre et superposez-les du plus grand au plus petit en une seule perle a base plate. Surmonter-la d'une minuscule boule aplatie. (faites cuire la perle 30 min a 130 °C et laissez-la refroidir, ElMoulez cette perle cuite afin de la reproduire facilement en plusieurs exemplaires. Pour cela, fagonnez une boule de 2,5 cm de diamétre dans des chutes et véri- fiez qu'elle soit bien lisse. Talquez- la sur une face, (Posez la perle cuite sur le plan de travail et appliquez dessus le c6té talqué de la boule de pate crue. Appuyez bien pour former une base plate autour du motif. Soulevez ce moule, au besoin écar- tez légérement la pate pour déga- ger la perle. ges, mode d'emploi la fabrication de plaques de texture Perle ronde du collier Torride [dfrites cuire ce moule 30 min a 130 °C et laissez-le refroidir avant de vous en servir, Plaque de texture pour le collier Fleurs de brume (page 39) DiMélangez des restes de pate et passez-les dans la machine pour obtenir une plaque de couleur uni- forme de 2,5 mm d’épaisseur (ré- glage n° 1) PaPosez la plaque sur une feuille de papier cuisson. Enduisez-la légérement de talc. Elisposez la chaine prévue pour le montage du collier en |'enrou- lant sur elle-méme de maniere a former un disque concentrique sur la plaque. Ghppuyez sur l'ensemble pour en prendre l'empreinte et dtez la pate avec délicatesse. Eifaites cuire la plaque 30 min a 190°C y Moulage pour bijou de sac Epure (page 35) Ce moulage a été réalisé sur le modele d'une perle intercalaire en métal MRoulez une boule de 2,5 cm de diamétre dans des chutes de pate. PiPassez du talc sur le cété le plus lisse. Appliquez la boule de pate crue sur la demi-perle en métal, posée sur le plan de travail la face bombée vers le haut AW ppuyez bien pour former une bose plate autour du motif et dé- @agez un céne sur le dessus pour pouvoir tenir le moulage. ([Boulever le moule, écartez Ié- gerement la pate pour dégager la perle Phaites cuire le moule 30 min a 110 °C et laissez-le refroidir avant de vous en servir. Horle moulée du bijou de sac Epure Fixer les plateaux des bagues et des boucles d’oreilles dans la pate polymere Bague et boucles d’oreilles Mykonos, Atlantide, Inca, Flamenco [Paites cuire la perle de la bague ou celles des boucles d'oreilles durant 15 min a 130°C HBortez-les du four et, avec le scalpel, creusez au dos de la perle encore chaude un trou un peu plus grand que la taille du plateau de la bague ou des plateaux de boucles doreilles. Elbans le cas des bagues Myko- Nos et Guipiire, recouvrez l'anneau de fil BPosez un point de colle sur le plateau en métal et placez ce der- nier dans louverture que vous ve- nez de pratiquer. ElRecouvrez le plateau d'un mor- ceau de pate de la méme couleur que celle du dos de la perle ou du fil décoratif et dégagez l'onneau Egalisez la pate en Otant le surplus avec un ébauchoir en plastique. [llissez avec les doigts, faites re- cuire la bague et son support 30 min 130 °C. Pancez soigneusement. Anneau noyé dans ta masse pour ne pas créer de rupture visuelle avec l'ornement. Anneau dégage, Bracelet, boucles doreilles et bague MykKOnNOS Dégradé, motifs texturés, pastels Pour cette lumineuse composition méditerranéenne au parfum de vacances, vous jonglerez avec les textures, dans un mariage ensoleillé de pastels et de dégradés. Matériel Pate : blanc n° 0, bleu ciel Aqua n’ 306, turquoise menthe n? 39 Pastels secs : noir, bleu foncé, bleu moyen Machine & pate ou rouleau Papier a cuisson Scalpel Talc Perforatrices de différents motifs Emporte-piéces carrés de 2 et 3 cm de cote Emporte-piéce rond de 2 cm de diametre Pinces brucelles Colle cyanoacrylate Pinceau doux et fin Vernis mat a l'eau 9 strass bleutés en verre ou en cristal Ceinture en métal té 4 6 ou 7 éléments, selon la taille des plaques et le tour de poignet ‘Anneaux et fermoir argentés 2 systemes de boucles d'oreilles crochets en métal argenté ou en argent 2 perles métalliques argentées 2 tiges recourbées en métal argenté Support de bague 4 plateau Pinces coupantes, pinces a bouts ronds et pinces plates non striées ention ! Certaines oreilles percées délicates ne supporteront que le contact de systémes en argent massif, que ‘vous trouverez aussi facilement que le métal argenté. Préparation GE talez un quart de pain bleu ciel en une plaque de 1,2 mm d’épais- seur (réglage n° 4). Réservez cette plaque sur une feuille de papier a cuisson Eromposez une plaque dégradée (voir méthode page 17) de 2,5 mm d'épaisseur (réglage n° 1) @ trois couleurs: un triangle composé d'une barre de blanc, un de 2,5 barres de bleu ciel et le dernier de 2 bartes de bleu turquoise. ElRéservez la plaque sur une feuille de papier a cuisson. Réalisation des perles Envers du bracelet iPosez un rectangle de latex (gant découpé) sur la plaque bleu ciel unie et coupez six carrés a l’em- porte-piace de 2 cm de cété. PaRetournez la monture du brace- let sur le plan de travail, Centrez les carrés de pate sur lenvers de chaque maillon de métal. Appuyez pour faire légérement remonter la pate dans les creux, de maniére & reboucher les parties de métal découpé Textures Elbécoupez onze autres carrés Temporte-pi@ce de 3 cm de cété, cette fois dans la plaque dégradée, en essayant d'intégrer au moins deux couleurs et en variant les endroits de coupe. Quatre de ces motifs seront réservés aux boucles doreilles et un pour la bague. tuce Lorsque vous souhaitez réaliser des motifs dégradés, il est important dobtenir une plaque étroite, pour que plusieurs couleurs apparaissent dans le méme motif lors de la coupe, Pour réussir une plaque dégradée étroite, il faut rouler la plaque dégradée sur elle-méme dans le sens des rayures verticales, pls rétrécir le rouleau dans sa Jongueur pour qu'il devienne plus épais, avant de lallonger dans autre sens. Hsuffit de pousser les cétés de la pate vers lintérieur pour former un morceau long et étroit, avant de la passer dans la machine, et ce chaque fois que la plaque devient trop large. Pour éviter le gaspillage et si vous avez pas assez de place pour couper tous vos carrés dans une plaque dégradée, récupérez le reste de la plaque, roulez le morceau sur lul-méme, rajoutez éventuel- Jement un morceau de pate de la couleur manquante et repassez ensemble dans la machine d piite plusieurs fols de sulte, pour former tun nouveau dégradé, GPassez votre doigt dans un pot de talc, tapotez-le pour éliminer le surplus et talquez Iégerement les. cartés. IA Taide des perforatrices, tex- turez huit morceaux d'un méme motif et trois de l'autre (voir mé thode page 30) [BPécollez la pate en la soulevant délicatement, d'un cdté puis de l'autre. N’essayez pas de la décol- ler d'un seul coup, vous risqueriez de déformer le motif. TBosez les morceaux sur une feuille de papier 4 cuisson. Recou- pez dix carrés en centrant le motif sous l'emporte-piéce de 2 cm de et un disque sous I'emporte- piece rond de 2 cm de diamétre. Pating Patinez avec trois couleurs de pastel sec. Eiprattez les trois couleurs de pas- tel sec céte a céte sur une feuille de papier. EBPassez votre doigt dans le bleu moyen, effleurez-en les reliefs 1é- gérement sans les écraser. {DFaites de méme avec le bleu foncé, puis accentuez le pourtour du motif avec du noir. Strass iPlacez six motifs sur le dessus de la monture du bracelet en mé- tal et centrez-les avec soin. Faites adhérer la partie du bas avec celle du haut en appuyant doucement. (Bivec les brucelles, saisissez un sttass pour chaque centre, placez- le et appuyez avec une pique en bois pour l'enfoncer dans la pate. Redressez les motifs du dessus en repoussant légeérement le des- sous Perles des pendants doreilles BBBans des chutes de pate bleu ciel, formez deux boules d'environ lcm de diamétre. Aplatissez-les et allongez-les en fuseaux, un peu plus épais au centre que des dra- gées. Former deux dragées et recoupez deux angles opposés sur chaque carré texturé. Bahu scalpel, recoupez deux an- gles opposés sur chacun des quatre carrés décorés mis de cété précédemment pour les boucles doreilles, pour leur donner la for me de marquises. EXPour chaque pendant d'oreille, appliquez avec précautions, sur chaque face des dragées de pate, un des motifs marquises texturés —sans trop appuyer pour ne pas le déformer. GBBoudez les deux parties entre elles en pingant et en lissant les bords avec les doigts, Enfoncez un strass dans chaque centre a l'aide d'une pique. EPercez une extrémité de chaque perle, du sommet jusqu'au centre, avec une aiguille ou une pique en bois. Perle de la bague forme: une boule de 1 cm de diamétre dans de la pate bleu ciel DFeconnez-lui une base plate. Sur Yautre face, adoucissez les bords pour former une surface raisonna- blement bombée. Eléposez le cercle décoré centré par-dessus, en appuyant légere- ment pour le solidariser. Le motif de la bague est prét. Finitions et montage des bijoux GFaites cuire ensemble du bracelet, les perles des boucles doreilles et le motif de la bague durant 40 min a 130°C. [HP reusez le dos de la bague pen- dant qu’il est encore chaud et pro- cédez selon la méthode de mon- tage décrite page 31, en dégageant Tanneau sous le motif. Ellaissez refroidir le reste. Bijernissez et laissez sécher. Eierifiez la tenue des strass et maintenez-les au besoin d'un point de colle, Montage du bracelet [Montez le fermoir du bracelet Sur un anneau intercalaire, lul- méme passé dans lorifice de la demiere maille Montage des boucles doreilles [Roupez deux tiges recourbées en métal argenté 4 3 cm de longueur. [XB nfilez sur chaque tige une perle métallique argentée, Eians le trou de percage de cha- que perle d'oreille, introduisez la tige préencollée avec la perle et maintenez le tout jusqu’a ce que la colle prenne {DA ta suite de la perle argentée, faites passer dans la tige l'anneau d'attache du syst@me crochet. A la pince & bouts ronds, finissez cha- que tige en une boucle, le plus étroitement possible (voir croquis). Bracelet et bijou de sac Epure Perles tourbillons, moulages, motifs texturés, pastels, poudres irisées, filigrane Voici un cocktail de perles blanches jouant les transparences, ponctuées de filigrane argenté, rehaussées d'un doigt de pastel et de poudres irisées. Un ensemble raffiné qui pourrait faire l'objet d'un cadeau de mariage. Matériel Pite eee (n° 14), Blane (n° 0), flr (0 Tale Plaque de texture et moule Hinporte-piéce en forme de coeur Limporte-piéce en forme de cercle de 2m de diamétre Horingue a pace Papier & cuisson Petite plaque de verre Poudre argentée Pinceau Pastel sec gris moyen Peinuure acrylique blanche Vornis 3D Papier abrasif a l'eau pour carrosserie sucomobile grain 400, 600 et 00 Cire argentée Vornis satiné a eau Yornis brillant pour pate polymere Povles de rocaille et perles de verre (ransparent Porlos en métal couleur argent 5 sequins repercés en métal couleur argent fH calottes ouvragées en métal coulour argent | porle genre filigrane en métal (oulour argent 2 s¢yass en verre ou en cristal Nuban d'organza (10 cm) Nusban de satin (20 cm) FV chenille (4 em) et plume blanche Cabochon de verre J autaches métalliques couleur argent pour rubans ‘Anineaux de jonetion couleur argent lous en métal couleur argent Fermoir & biitonnet en métal couleur argont pour bracelet Grand mousqueton et perles a écraser oy nétal couleur argent Chaine forgat en métal couleur argent 1 clblé (aiton ou acier) Princes brucelles Pivices coupantes, pinces plates non er iéos, pinees & bouts ronds Préparation GiPréparez_ un rouleau marbré long de 3 cm composé d'une noi- sette de pate transparente et d'un fil trés fin de pate blanche. liMélangez deux barres de pate blanche et 1/8 de barre de pate noire pour obtenir un coloris gris clair. Ellvec ce mélange formez une pla- que de 2 mm d'épaisseur (n° 2) et coupez-y quatre morceaux carrés, EBPosez des gouttes de vernis 3D sur les pastilles en métal et laissez sécher 24 heures. Réalisation des perles Le bracelet oO $33 oO Il est composé de sept perles en pate polymere et d'un mélange de perles en verre et en métal Les 7 perles polymere blanches et transparentes, quelques perles en verre eben metal, caloties en métal GRéalisez deux boules de pate blanche de 1,2 cm de diamétre et quatre boules de pate transparente - une de 1,5 cm, une de 1,2 cm, une de | cm et une de 0,7 cm de dia- metre. Formez une boule de 1,5 cm de diamétre avec la pate marbrée. PRoulez les deux perles blanches, pincez et aplatissez légerement leurs extrémités pour leur donner une forme de tonneau. Faites la méme chose pour la perle mar- brée. EiPercez ces trois perles avec une pique en bois par le milieu de leur base aplatie et posez-les sur un support de cuisson, enfilées sur des piques. (Bplatissez la boule transparente de 1 cm de diametre, Percez-la au centre. Eifplatissez aussi la plus grosse boule transparente de 1,5 cm et pincez ses extrémités pour former une perle plate ovale. Percez-la par le milieu de la tranche, sur toute sa longueur. [BBelon la technique décrite en dé- tail dans le chapitre Rappel de base, perles tourbillons (voir page 18), formez une perle soucoupe en tournant la perle sous une plaque de verre, tout en appuyant pour Vaplatir. (Percez-la par les pointes. EdPercez la demiere boule trans- parente, Les 7 perles crues. ention A tétat cru, la pate transparente et la pate blanche se ressemblent, la transparente étant cependant légérement plus laiteuse. On ne verra donc la différence qu’aprés la cuisson : la pate transparente devient alors translucide et mate, ce qui n'est pas visible surla photo. Vous prendrez comme point de repére la taille des perles, en fonction de la chronologic des opérations. Ella pate transparente ayant ten- dance a jaunir a la cuisson, il est préférable de la cuire 4 une tempé- rature plus basse, 100 °C pendant 20 min, d’autant que ce n’est pas. trés grave si les perles blanches ne cuisent elles aussi qu’a 100 °C au-lieu de 130 °C. Le plus simple est done de les enfourner toutes en méme temps si l'on ne veut pas attendre la cuisson suivante, celle pour le bijou de sac WPoncee soigneusement toutes les perles et ne vernissez que les boules blanches, la boule transpa- tente et la boule marbrée. Le bijou de sac GWPalquez légérement les quatre carrés gris (mis de coté a 'étape 3 du § Préparation), Texturez-en deux avec le motif spirale et deux avec le motif rond (voir page 30). — PlRecoupez deux cceurs lemporte- piéce dans les carrés aux motifs spirales et deux disques dans les carrés aux motifs ronds. Préparation de la pampille moulée a deux faces ElGrattez du pastel gris sur une feuille de papier, trempez votre doigt dans cette poudre et passez- la sur les motifs ronds, sans trop insister pour ne pas en déformer la texture Ge la méme maniére, passez ensuite de la poudre irisée sur ces motifs ronds. ExPrenez un tout petit peu de pein- ture actylique blanche sur le bout d'un pinceau fin et passez-le tout autour du motif central, dans le creux, pour accentuer le relief. (BBaisissez les strass 8 l'aide des pinces brucelles, pour les poser au centre de chaque motif. Appuyez avec une pique en bois pour les enfoncer dans la pate. Préparation des perles du bijou de sac. Gabans un premier temps, faites cuire un seul motif, 15 mina 130°C. Ellorsqu’il est froid, accolez-le par la base @ son motif jumeau, pour obtenir une perle recto-verso. Ajustez-les avec soin et faites re- cuire ensemble 30 min a 130 °C. laissez refroidir assemblage et passez-le au vernis satiné, Vérifiez la tenue des strass et refixez-les d'un point de colle au besoin. Préparation de la perle coeur {lPassez a la machine un mor ceau de chute de pate gtise, a une épaisseur n° 3. (lécoupez dedans un coeur a l'emporte-piéce et recoupez-le au scalpel pour qu'il soit plus petit que le coeur texturé, (PPosez dessus un coeur texturé et appuyez sur les contours pour lui donner une surface bombée. {Bi vous souhaitez obtenir un motif recto-verso, faites cuire le coeur 15 min ace stade. (iustez ensuite le second coeur texturé au dos, lissez bien les bords et faites recuire 30 min a 130 °C. Laissez refroidir. (GPercez le cceur obtenu d'un trou en commencant par I'échancrure, jusqu’au centre de la perle. (GPeignez-le en blanc. Laissez sé- cher, puis poncez les reliefs pour ne garder la peinture blanche que dans les creux. assez la cire argentée, sur les reliefs uniquement, Laissez sécher, puis frottez avec un chiffon sec pour le faire briller. Préparation de la perle enroulée et du cabochon serti GMettez des tout petits morceaux de pate dans le réservoir de la se- ringue, en alternant des morceaux de blanc, de gris clair et de noir. (vec des chutes de pate grise, roulez une boule de | cm de dia- metre. MMppuyez sur le piston de la seringue pour en extraire le fil (Aidez-vous d'un pistolet & cartou- che de silicone pour faciliter l'opé- ration, voir page 13.) MFormez une petite boucle de fil, posez-la sur la boule de pate grise et continuez a enrouler le fil tout autour, MCoupez l'excédent a l'aide de la pointe du scalpel et percez la perle de part en part, en passant au cen- tre des boucles fertissez le cabochon en verre d'un fil de pate blanche. Prenez soin de ménager dans ce fil un en- droit plus épais pour permettre un pergage dans la tranche. @Faites cuire la perle enroulée et le cabochon serti apres percage, 30 min & 130 °C. Laissez refroidir. Finitions et montage des bijoux Le bracelet GBntroduisez des anneaux de jonction dans les trous de fixation des sequins en métal et refermez- les a la pince Bur du fil métallique cablé de 1 mm de section, enfilez successivement toutes les perles et les anneaux des pastilles, en intercalant per- len de pate polymere, calottes et perles de métal, et perles de verre (voir photo page 38). Finissez par une perle & écraser aux deux ex trémités du fil, sans la refermer de suite ordre d’e e Perle a écraser, calotte, perle ronde en pate blanche, calotte, sequin, perle métallique, petite perle soucoupe en pate translu- cide, perle de rocaille, perle de verre ronde, calotte, perle fuseau en pate marbrée, calotte, sequin, perle métallique, perle de verre cylindrique, perle de rocaille, calotie, perle tonneau en pate blanche, calotte, perle de rocaille, perle de verre transparente facettée, sequin, boule en filigrane argenté, perle de rocaille, perle ronde de verre, perle métallique, grande perle plate en pate trans- lucide, sequin, perle de verre oylindrique, perle métallique, calotte, perle tonneau en pate blanche, calotte, perle de verre transparente facettée, perle en pate translucide cylindrique, petite perle en verre translucide, sequin, perle a écraser. Efassez ensuite les extrémités du fil dans 'anneau correspondant de chaque partie du fermoir, puis a nouveau dans la perle a écraser et dans les premieres perles. Serrezla perle a écraser avec la pince plate, puis coupez I'excédent de fil ene Co Désossé du bijou de sac. Le bijou de sac nroulez le fil chenille blanc autour d'une pince a bouts ronds pour former une boule. Coupez Vexcédent. PPassez un clou en métal au centre de la boule de fil chenille. Laissez- le dépasser de | cm et coupez le fil. Recourbez le bout du clou avec la pince a bouts ronds pour former une boucle, que vous laisserez ouverte. Effaites la méme chose avec une Perle de verre, une perle filigrane en métal et la perle enroulée, en enfilant a la suite de cette derniére sur le clou une calotte et une perle de rocaille. assez un anneau dans le trou de la pampille, laissez-le ouvert, Ebans un clou, coupe deux mor ceaux de fil de métal de 2 cm. A laide des pinces & bouts ronds, formez une boucle a Vextrémité de chacun, posez un point de colle a Vautre bout, introduisez le premier dans le trou au centre du coeur et le second dans le serti du cabo- chon de verre. ‘oupez cing longueurs de chaine en métal une de 8,5cm, une de 8 em, une de 6,5 cm, une de 6 cm et une de 3,5 cm. Rabouter a chaque chaine un an- neau de jonction pour relier le pre- mier maillon 4 l'anneau du mous- queton et fermez-le a la pince. BA rrautre bout, raboutez un an- neau de jonction pour relier cha- que chaine a chaque boucle de la perle chenille, de la perle filigrane, de la perle cabochon de verte, de la pampille et du coeur, et refermez les boucles a la pince. DiPassez fattache métallique de ruban autour de la hampe de la plume et resserrez-la a la pince plate. Raboutez un anneau de jonction a lattache de la plume et fixez-le sur la chaine. (Pliez en deux le ruban de satin blane, passez la seconde attache de ruban sur la pliure et resserrez Passez-y un anneau de jonction. [TEoupez 10 cm de fil cablé. Enfi- lez dessus une perle a écraser. puis Passez l'extrémité du fil dans lan- neau du mousqueton. Repassez a nouveau le fil dans la perle a écra- Ser, que vous resserrerez & la pince plate pour la refermer. [BEntilee sur ce fil une quarantaine de perles de rocaille et finissez par une perle a écraser (ERepassez & nouveau |e fil dans cette méme perle en laissant une petite boucle pour y passer plus tard un anneau de jonction, puis dans les premires perles de ro- caille DBerrez la perie a écraser avec la Pince plate, et coupez I'excédent de fil a la pince coupante. iGiRefaites une autre tige perlée de la méme facon, avec seulement une trentaine de perles, ‘aSS€Z respectivement la boucle de la perle de verre et de la perle enroulée dans celles des tiges per- Iées comespondantes et refermez- les. (HPassez le ruban dorganza dans lanneau du mousqueton et faites- lui un noeud simple Le bracelet achevé. Collier Fleurs de brume Textures, pastels, poudres irisées Yexturées de chainettes, habillées de pastels secs et de poudres irisées, ces fleurs grises jouent sur le velours. Matériel Pie noir (n° 9), blanc (n° 0), parme (lavande n° 62) Machine & pate ou rouleau Poudre & dorer irisée (n° 673) Hostels secs gris et noir 4 strass en verre ou en cristal ferents coloris Lame rigide Scalpel Papior & cuisson Gants Feuille de latex (gant découpé en roctargle) {inporte-piéce en forme de fleur de dem de {mporte-piéce carré de 1,3 cm [nporte-piéce carré de 6 mm de cdté [ynporte-piéce en forme de cercle de I crn de damstre Perforatrice en forme de fleur Haque de texture Vernis mat Vornis sating Pinceau doux fermoir mousqueton ‘Ajnaux et chaine couleur argent ping J} pouits miroirs carrés de | cm de cété Nuban de velours gris Pincos brucelles /yscos coupantes, pinces plates hon strides Préparation DRealisez la feuille de texture en suivant les explications (page 30). [aMélangez deux barres de blanc avec 1/4 de barre de noir, pour ob- tenir un gris moyen. EllMettez de cété deux boules de 15 cm de diamétre et étalez le reste en une plaque de 2,5 mm d'épaisseur (n° 1). Réservez la plaque sur une feuille de papier a cuisson [Mélangez deux barres de blanc avec une barre de noir pour ob- tenir un gris foncé et formez-en une plaque de 2,5 mm d’épaisseur (n° 1}. Réservez la plaque sur une feuille de papier a cuisson. [iMélangez une barre de blanc, 1/2 barre de parme et 1/4 de barre du gris moyen que vous venez de confectionner. Roulez deux boules de 1,5 cm de diamétre. Réalisation des perles Fleurs [Bu scalpel, découpez deux carrés de 5 cm dans chacune des deux plaques grises. Trempez votre doigt dans un pot de talc, tapotez- Je pour enlever le surplus et talquez les quatre morceaux PPlacez-les sur la plaque de tex- ture et appuyez uniformément avec les pouces sur l'ensemble de la pate. Elvec précautions, décoller les morceaux de pite crue et po: sur une feuille de papier A culs EMA Vemporte-pitce, découpez-y deux fleurs de chaque coloris. [BiBur votte plan de travail, placez une feuille de papier. Grattez les pastels secs sur celle-ci. (BPassez le doigt dans la poudre tapotez-le pour 6ter le surplus et passez du pastel sur les reliefs des fleurs, sans trop appuyer, pour ne pas provoquer de déformations. a Des pastels secs pour les reliefs. PRecommencez plusieurs fois lopération pour intensifier la cou- leur Procédez de la méme facon pour chaque fleur, dans chaque coloris de pastel [iPtilisez les deux boules de cou- leur parme et les deux de gris clair, que yous avez mises de c6té pour faire le coeur des fleurs tuce Ayex toujours des lingettes de bébé a proximité. Crest tres pratique pour nettoyer les mains, les outils et la surface de travail Jorsque 'on manipule des poudres ‘a dorer ou des pastels. Elfalquez les boules et appuyez- les fermement contre le motif en métal de la perforatrice. Retirez la pate avec délicatesse. {MA lraide d'une lame rigide, tran- chez les pétales de la fleur en relief deux par deux, en faisant pivoter le morceau de pate d'un quart de tour a chaque fois. Il yous sera plus facile de scalper deux pétales 4 la fois que l'un aprés l'autre et les risques de déformation sur la fleur seront moindres.